Origine de cette célébration

Le carnaval de la Quebrada de Humahuaca est un mélange de plusieurs traditions. Premièrement la célébration introduite pas les espagnols durant la conquête d’Amérique et deuxièmement les cultes des peuples autochtones, liés à la terre: la Pachamama. Chaque village organise son propre carnaval auquel tous les habitants prennent part durant plusieurs jours.

Diablos Jujeños

Déguisements de diable lors du carnaval dans la Quebrada de Humahuaca.

Le début du carnaval

La célébration commence le samedi précédent le weekend du carnaval. Les troupes, ou “comparsas” arrivent alors sur les coteaux des montagnes qui entourent les villages pour déterrer le “diable”, qui a été enterré là à la fin du précédent carnaval. Ce diable, appelé ” Pucllay”, symboliserait originellement le soleil, chargé de féconder la Pachamama (la terre mère).

Une fois le diable déterré, on tire des pétards pour annoncer l’ouverture du carnaval. Le cortège, (au sein duquel de nombreuses personnes sont déguisées en diable) commence alors à descendre vers le village. Tout le monde danse au rythme des musiques traditionnelles comme le carnavalito jujeño par exemple. Dans tous les défilés on retrouve des trompettes, trombones, saxophones, bombos etc. Les comparsas transportent également un étendard qui les identifie. Les participants parcourent les rues du village, et vont régulièrement se désaltérer dans différentes maisons.

Les participant lancent de la farine

Les participants se lancent de la farine

L’arôme du carnaval entre farine et basilique

Dans les rues les différents participants se déguisent et se lancent de la farine. Symboliquement, la farine, en masquant les visages et les vêtements, serait censée effacer les différences sociales et économiques le temps du carnaval. Beaucoup transportent des branches de basilique (supposé être aphrodisiaque), laissant de ce fait un arôme très particulier aux rue du village.

Après avoir défilé dans les rues, les cortèges se retrouvent au «fortin» ( le fort). Ce sont ces lieux qui accueillent ensuite les bals jusqu’au petit matin.

Danses traditionnelles du nord ouest

Danses de carnaval

La fin du festival

Le dimanche du carnaval, après plusieurs jours de fête, de musique et de danse, la célébration se termine enfin par l’enterrement du diable. Les troupes retournent finalement sur les coteaux des montagnes, au même endroit qu’ont débuté les festivités et enterrent le mannequin avec une série d’offrandes (cigarettes, feuilles de coca, alcool). On finalise alors l’événement en lançant à nouveau des pétards.

Cette année, nous fêterons le carnaval les 24 et 25 février. Si vous voulez découvrir le carnaval dans le nord-ouest de l’Argentine, l’agence de voyage Equinoxe peut vous aider! Pensez cependant à anticiper votre voyage. En effet, de plus en plus de touristes participent à cet événement, et il est préférable de réserver les hébergements et les transports à l’avance.

Cet article vous a plu? Vous aimerez aussi…