A voir – A Faire : Visiter la Casa Rosada monument emblématique

Nous avons visiter pour vous le monument le plus importants de la captiale : La casa Rosada. La Casa Rosada (Maison Rose) est le siège du Pouvoir Exécutif d’Argentine. Elle est située au centre de la ville de Buenos Aires,  face à la Plaza de Mayo. Elle arbore une surprenante couleur rose, soulignée par les éclairages rose vif qui s’allument dès la tombée de la nuit. Contrairement au Palais de l’Elysée qui n’est ouvert qu’une seule fois dans l’année lors des journées du Patrimoine, la Casa Rosada est bien plus accessible à visiter. Siège du gouvernement argentin, il vous surprendra par sa beauté architecturale éclectique et ses sublimes patios qui rappellent ceux d’Andalousie.

Extérieur de la Casa Rosada : Equinoxe – Santa Mollicone

Un peu d’histoire

C’est logiquement au coeur de la ville que se situe le siège du pouvoir exécutif de Buenos Aires. Un lieu stratégique par tradition puisqu’en 1594 déjà, s’y trouvait la forteresse royale de Don Baltasar d’Autriche, au sommet des berges du Rio de la Plata. Après la révolution de 1810, le président Rivadavia lance une rénovation et remplace l’entrée par une porte néoclassique. De cet édifice ne subsiste quasiment rien. En effet, il fut détruit pour y construire, dans les années 1850, le siège du gouvernement, que le président Domingo Faustino Sarmiento ordonne de peindre en rose. D’après la légende, il souhaitait ainsi symboliser l’union des deux partis qui s’opposèrent pendant plus de 50 ans. Le rouge des Fédéralistes et le blanc (ou bleu pâle) des Unionistes.

Les architectes

Quelques années plus tard, il commande à l’architecte suédois Carlos Kihlberg le palais des Postes sur la partie du terrain restée libre. Une idée qui eut pour conséquence de laisser l’autre bâtiment décrépir et donc devenir inapte à accueillir le plus haut degré de prestige du gouvernement. Un autre architecte suédois, Enrique Aberg, est donc chargé de rénover l’édifice. De plus, en 1884, le président Luis Saenz Pena commande à l’Italien Francisco Tamburini de réunir les deux bâtiments. C’est pour cela que l’architecture de ce batiment est si particulier. Car de nombreux architectes y ont apporté leur touche à des époques différentes. Ces interventions successives ont ainsi créé un ensemble architectural d’une étonnante variété de styles. Le batiment combinant des éléments de diverses origines : façade italianisante, loggias, mansardes, fenêtres…

D’ailleurs, c’est au balcon de la façade principale que le couple Perón (Juan et Evita Perón) faisait ses discours aux foules. C’est également de ce palais que le président De La Rua a piteusement fui en hélicoptère en 2001. Aujourd’hui, ce joli palais de style italien reste le siège du gouvernement. Mauricio Macri s’y rend presque chaque jour pour s’occuper des affaires du pays.

Extérieur de la Casa Rosada de nuit : Equinoxe – Santa Mollicone

Visite de la Casa Rosada 

Vous serez surement surpris de découvrir que la visite de la Casa Rosada inclut presque toutes les pièces les plus importantes ! Seul le bureau et le balcon présidentiel n’est pas accessible au public. Ceci étant on les voit et vous découvrirez tout le reste ! Vous commencerez votre visite dans l’imposant hall d’entrée où commencent les visites. Ensuite vous monterez l’escalier des journalistes. Baptisé comme cela car il mène à la salle de Presse où le Président Argentin se rend pour annoncer certaines décisions importantes.

Dans le même secteur vous découvrirez la galerie des idoles populaires de l’Argentine. Tous ceux qui ont fait la gloire de l’Argentine ! La partie la plus importante de la visite est le patio des Palmiers qui tient son nom de ses arbres qui ornent le patio. A noter qu’il reste un seul palmier qui date de la construction du bâtiment, les autres ayant été plantés après.

Continuez votre visite en découvrant  la salle des scientifiques, une importante salle de réunion de la Casa Rosada mais aussi les anciens quartiers pour le Vice-président argentin, l’incroyable ascenseur présidentiel, l’escalier Français nom donné en l’honneur d’un tableau offert par le gouvernement français pour rendre hommage à Saint-Martin mort en France en 1850. Ou encore l’incroyable salon Blanco où se tiennent des réceptions et des cérémonies particulières. Comme par exemple les passations de pouvoir.

En bref vous ne vous ennuierez pas dans cette visite. Et si vous voulez en découvrir plus, n’hésitez pas à vous rendre au Museo de la Casa de Gobierno. Situé en dessous de la Casa Rosada vous y découvrirez l’histoire et les objets ayant appartenu aux présidents argentins ! Des expositions culturelles peuvent y avoir lieu.

 

Intérieur de la Casa Rosada : Equinoxe – Santa Mollicone

Comment faire pour visiter la Casa Rosada 

La Casa Rosada se situe au 50 Rue Balcarce dans le quartier Microcentro. Il n’est cependant pas possible de se rendre directement à la porte de la Casa Rosada pour la visiter. Il faut obligatoirement réserver auparavant pour pouvoir y entrer.  Les réservations se font seulement 15 jours maximum en avance par internet en cliquant ici.

Il est possible de la visiter tous les samedis et tous les dimanches. Des visites sont organisés toutes les 15 minutes de 10h à 17h. A noter qu’il existe des visites guidées en Anglais à 12h30 et 14h30 le Samedi et le Dimanche. Les autres visites ce font en espagnole. La visite guidée dure environ 45 minutes.

Le jours de la visite vous devrez montrer votre justificatif de réservation que vous recevrez dans es minutes suivant votre réservation sur internet. Important chaque personnes participant à la visite devra montrer son passeport ou DNI avant de rentrer dans la Casa Rosada. Enfin, il vous est demandé d’arriver un minimum de 20 minutes avant l’horaire choisi. A noter que si vous vous rendez avant l’heure il vous sera  possible d’intégrer un groupe ayant un horaire plus tôt.

Attention la Casa Rosada se réserve le droit de modifier ou d’annuler les visites. Les horaires mentionnés dans cet article sont susceptibles de changer !

Informations générales

Où ? Balcarce 50, Plaza de Mayo
Quand ? Visites guidées et gratuites les samedis, dimanches et jours fériés, de 10h à 18h en espagnol, anglais.
Combien ? Entrée gratuite sous réservation


Cet article vous a plu ? Consultez également :

INFOGRAPHIE ARGENTINE : QUELLE DESTINATION EST FAITE POUR VOUS

L’Argentine, qui n’a pas rêvé un jour de visiter ce magnifique pays ? Cet immense pays a tellement à offrir. En effet du nord au sud vous pouvez visiter tant de paysages différents. Vous pouvez aussi bien vous extasier devant l’une des plus belles chutes d’eau du monde au cœur de la jungle tropicale au Nord-Est à Iguazu. Ou bien  visiter un désert de sel et voir les montagnes aux nombreuses couleurs dans le Nord-Ouest pour un dépaysement total. Mais également vous laissez emporter par la beauté des plus beaux glaciers au monde dans le sud de la Patagonie. En Argentine il y a tellement à découvrir aussi bien au niveau culturel que naturel. Il est difficile de pouvoir faire un choix entre toutes ces destinations. Chaque personne, qu’importent ses envies et ses goûts, peut trouver ce qu’elle recherche dans un voyage au pays des empañadas et des gauchos.

Afin de vous aider nous avons créé une Infographie permettant de vous indiquer quelle destination est faite pour vous en fonction de votre personnalité. Bien sûr le chemin ne doit pas être une impasse, plusieurs chemins peuvent vous ouvrir les portes de différentes destinations.

A la fin de celle-ci vous trouverez un  descriptif de chaque destination avec la meilleure saison pour s’y rendre, les incontournables de la région, les activités à faire, ainsi qu’une mention spéciale si nous conseillons ou non la location de voiture dans la région en question.

 

BON VOYAGE !

L’infographie argentine :

 

Vous avez trouvez votre destination ? N’hésitez pas á contacter l’agence Equinoxe spécialiste du voyage sur mesure en Argentine

 


VOUS AVEZ AIMÉ CET ARTICLE ? A LIRE SUR LE MÊME SUJET

Voyage en Argentine : Que mettre dans sa valise ?

Vous avez une envie de voyage ? Une envie de prendre le large et de changer d’air ? Vous pensez à l’Argentine ? Très bon choix. Du Nord au Sud, de décembre à juillet, le climat est très différent. Résultat vous vous posez LA question que tout le monde se pose : ‘’Je mets quoi dans ma valise ?’’. Aujourd’hui Argentine Info a décidé de vous simplifier la tâche en vous donnant de petits conseils pratiques pour réaliser la valise parfaite.

Valise : Unsplash

Buenos Aires 

De Décembre à Février :

Le climat est chaud et humide, c’est l’été en Argentine et à Buenos Aires, on le ressent ! Le temps est lourd et humide, le soleil est de plomb et la température moyenne est de 25º. Vous pouvez donc dévaliser votre garde robe d’été et ramener shorts, tee-shirts et tongs. Privilégiez les matières légères.

De Mai à Août :

Le climat est doux mais le froid se fait sentir à Buenos Aires dû à l’hiver qui s’installe peu à peu. L’hiver est supportable, on arrive rarement en dessous de zéro. Prévoyez quand même des bons pulls, chaussures fermées et manteaux !

De Mars à Avril et d’Octobre à Novembre :

Durant ces périodes, le climat est chaud et humide avec une température moyenne de 20º.  Petite veste, tee-shirt, et jeans sont suffisants pour être bien couvert durant ces périodes.

Que mettre dans sa valise ?

Tout dépend le moment durant lequel vous venez, nous vous conseillons pour l’été des affaires légères avec des matières qui ne font pas transpirer ainsi que lunettes de soleil et chapeau. Pour l’hiver une paire de bottes, par exemple, pour mesdames et une paire de baskets pour messieurs, un petit manteau,  quelques jeans et pulls  ainsi qu’un petit foulard.

Meilleure période de l’année pour visiter la Capitale :

Les périodes de Mars à Avril et d’Octobre à Novembre sont les plus conseillées pour venir visiter car le climat est tempéré. Tee-shirt et gilet seront suffisants pour découvrir la belle Buenos Aires.

 

Chute d’iguazu : Equinoxe

Chutes d’Iguazu

Située au Nord-est de l’Argentine, Iguazu profite d’un climat subtropical chaud et humide qui subit également de nombreuses averses,  surtout lors des mois de Janvier et Février.

De Décembre à Avril :

Le climat est chaud et humide, les températures sont très élevées : la température moyenne est de 32º. Nous vous conseillons d’apporter vos vêtements d’été, mais prévoyez également un K-Way car il y a tout de même quelques précipitations lors de cette période.

De Mai à Septembre :

Le climat est plus doux car nous rentrons dans la période de l’hiver Argentin (juin – septembre).  Dans la région d’Iguazu il ne fait jamais très froid, les températures maximales en journée peuvent atteindre les 25º et la température moyenne est de 17º. Nous vous conseillons d’apporter des vêtements légers pour l’humidité, pulls et vestes pour se couvrir le soir, mais aussi quelques tee-shirts car les journées restent agréables.

Que mettre dans sa valise ?

On vous conseille d’apporter des vêtements légers qui ne font pas transpirer, et de bonnes chaussures de marche si vous souhaitez faire des excursions. Les chemins du site d’Iguazu sont bien entretenus,  tongs ou sandalettes peuvent alors suffire, un maillot de bain si vous avez l’occasion de vous baigner (de nombreux hôtels disposent d’une piscine !), un petit sac à dos avec une bouteille d’eau. Très important : pensez à vous munir de protection solaire, lunettes de soleil, chapeau ou casquette pour vous protéger d’une éventuelle insolation. Il vous est également conseillé d’emporter un imperméable, aussi léger soit-il, car c’est une région humide qui peut connaître d’importantes averses. Si vous y allez en hiver, songez à un gilet /pull pour le soir.

Meilleure période pour se rendre à Iguazu: 

Durant toute l’année. Evitez peut-être le mois de Juillet pour ne pas croiser la foule d’argentins en vacances d’hiver.

Nord Ouest : Salta, Jujuy,  Tucuman

Le climat dans le Nord-Ouest se classe en trois parties :

De Janvier à Mars :

Le climat est chaud et pluvieux  la température moyenne est de 21º. Cette température agréable est accompagnée de nombreuses précipitations dues à la saison des pluies. Pour cette période, nous vous conseillons fortement d’embarquer votre K-Way dans la valise ainsi que des vêtements d’une matière plutôt légère telle que le lin.

D’Avril  à Septembre :

Le climat est plutôt sec et doux avec une température moyenne de 13º.  Pour cette saison, nous vous conseillons de prendre quelques petits pulls et gilets ainsi que des pantalons ou jeans. Le K-Way n’est pas de rigueur, il y a très peu de précipitations à ce moment-là de l’année.

D’Octobre à Décembre :

Le climat est chaud et sec avec une température moyenne de 21º, la température peut monter jusqu’à 40º. Nous vous conseillons de sortir les affaires d’été : petits tee-shirts et shorts, pensez à prendre un petit pull pour les soirées il ne faut pas oublier que nous avons l’influence d’un climat montagnard et que les nuits sont fraîches.

Que mettre dans sa valise ? 

L’amplitude thermique est importante dans la région, ainsi lunettes de soleil, protection solaire, protection labiale et chapeau doivent se trouver dans votre valise le jour du départ. Pensez à prendre avec vous des pantalons larges si jamais vous désirez faire du cheval, activité très pratiquée dans la région. Pour les excursions, prévoyez des chaussures de marche avec des semelles adéquates pour gravir des sentiers de montagne ; pour les visites en ville, de petites chaussures sont suffisantes.

Meilleure période de l’année pour visiter le Nord-Ouest :

Afin d’éviter la saison des pluies (de janvier à mars), nous vous conseillons de vous y rendre plutôt  d’Avril à Décembre.

Mendoza 

Mendoza profite d’un climat subtropical humide chaud sans saison sèche.

D’Octobre à Avril :

Le climat est chaud et sec avec une température moyenne de 24 º. Nous vous conseillons de prendre des affaires légères.

De Mai à Septembre :

Le climat est doux avec une température moyenne de 9º.  Pour cette saison, nous vous conseillons de prendre des pulls chauds ainsi que des chaussures fermées. Vous pourrez également rencontrer de la neige lors de votre séjour.

Que mettre dans sa valise ? 

Si vous partez lors de la saison où il fait chaud et sec, nous vous conseillons de prendre des affaires légères ainsi que des chaussures en toile ou des sandales. Si vous partez lors de la saison où il fait doux, pensez à prendre un manteau ainsi que plusieurs pulls et un petit foulard. Pensez également à prendre pour toute saison un K-Way car il y a régulièrement quelques précipitations et un coupe-vent.

Meilleure période de l’année pour visiter Mendoza :

Les mois qui sont très favorables pour partir explorer Mendoza sont : Janvier, Mars, Novembre et Décembre car ce sont ceux durant lesquels la température est la plus agréable et le moment où il y a le moins de précipitations.

Route des 7 lacs (région de Bariloche ): Equinoxe

Bariloche 

Bariloche profite d’un climat méditerranéen chaud aux étés secs.

D’Octobre à Avril :

Le climat est  doux avec une température moyenne de 11º.  Pour cette saison, nous vous conseillons de prendre pulls chauds ainsi que des chaussures fermées.

De Mai à Septembre :

Le climat est froid avec une température moyenne de 4º. Pour cette saison, nous vous conseillons doudoune, pull chaud ainsi qu’une grosse écharpe.

Que mettre dans sa valise ? 

Quelque soit la saison, le pull est de rigueur ainsi que des jeans ou pantalons. Plus vous avancez dans la saison hivernale, plus nous vous conseillons de prendre des vêtements qui tiennent chaud tels que polaire, écharpe, bonnet , gants et grosses chaussettes. Nous vous conseillons de vous habiller par couches selon la stratégie de l’oignon car la météo peut changer au cours d’une journée. Prévoyez également un coupe-vent.

Meilleure période de l’année pour visiter Bariloche :

La meilleur période pour découvrir Bariloche est d’Octobre à Avril pour ses températures douces. Pour les amoureux du ski, sachez que lors de la saison hivernale, la région de Bariloche dispose de très belles stations de ski qui profitent d’une neige d’une qualité incroyable.

El Calafate 

El Calafate possède un climat méditerranéen chaud avec un été sec.

D’Octobre à Avril :

Le climat est  doux avec une température moyenne de 12º.  Pour cette saison nous vous conseillons de prendre pulls chauds ainsi que des chaussures fermées.

De Mai  à Septembre :

Le climat est froid avec une température moyenne de 3º. Pour cette saison nous vous conseillons doudoune, pull chaud ainsi qu’une grosse écharpe, bonnet, gants.

Que mettre dans sa valise ? 

Quelque soit la saison, le pull est de rigueur ainsi que des jeans ou pantalons. Plus vous avancez dans la saison hivernale, plus nous vous conseillons de prendre des vêtements qui tiennent chaud tels que polaire, écharpe, bonnet, gants et grosses chaussettes. Nous vous conseillons de vous habiller par couches, selon la stratégie de l’oignon, car la météo peut changer au cours d’une journée. Prévoyez également de prendre un coupe-vent.

Meilleure période de l’année pour visiter El Calafate :

La meilleure période pour découvrir El Calafate est de Novembre à Mars, ce sont les mois où la température est la plus agréable. Pour les amoureux du ski, sachez que lors de la saison hivernale, la région de Calafate dispose de très belles stations de ski qui profitent d’une neige d’une qualité incroyable.

Péninsule de Valdés 

La Péninsule de Valdés bénéficie d’une situation climatique particulière résultant du courant chaud arrivant du Brésil et de sa proximité avec la mer. Elle est également généralement abritée des pluies.

De Décembre a Mars :

le climat est sec et chaud avec une température moyenne de 20º. Nous vous conseillons de prendre lunettes de soleil ainsi que protection solaire et chapeau. Pour les vêtements, prenez une matière très légère qui ne fait pas transpirer. Cependant, prenez un gilet et un pantalon car les nuits sont fraîches, autour de 10º causé par le vent.

D’Avril à Mai ainsi que de Septembre à Novembre :

le climat est doux avec une température moyenne de 12º. Nous vous conseillons de prendre pulls, chaussures fermées, et pantalons ainsi que un coupe-vent.

De Juin à Août :

Le climat est froid avec une température moyenne de 6º. Nous vous conseillons d’emporter avec vous bonnet, gants, écharpe, gros pulls et doudoune.

Que mettre dans sa valise ?

Lors de la saison d’été, nous vous conseillons de prendre des affaires plutôt légères, tout en prenant deux ou trois pulls légers car les nuits sont fraîches. Pour le reste, pulls, pantalons, bonnet, écharpe ainsi gants, doudoune et lunettes de soleil sont de la partie. Nous vous conseillons de vous habiller par couches selon la stratégie de l’oignon car la météo peut changer au cours d’une journée. Et surtout, n’oubliez pas votre coupe-vent!

Meilleure période de l’année pour visiter la Péninsule de Valdés:

Vous pouvez découvrir la Péninsule toute l’année même si nous déconseillons généralement d’y programmer une visite entre mars et juillet, car vous n’y verrez que peu d’animaux. La période où vous vous y rendrez dépendra surtout de la faune que vous voulez apercevoir. Pour pouvoir observer les baleines, rendez-vous d’Août jusqu’au mois d’Octobre.

Mythique Phare du bout du monde (Ushusaia)  : Equinoxe

Terre de Feu

La Terre de Feu se situe dans le sud de l’Argentine, qui subit un climat assez froid et venteux toute l’année.

De Novembre à Mars:

le climat est doux pour cette région avec une température moyenne de 12º. Pensez à prendre pulls, chaussures fermées, et pantalons.

D’Avril à Octobre :

le climat est froid avec une température moyenne de 5º. La doudoune, les gros pulls, grosses chaussettes, bonnet et gants sont de sortie. Ainsi qu’un K-Way pour couper ce vent glacial.

Que mettre dans sa valise ?
En hiver :

Le climat du Sud de l’Argentine est assez froid, et surtout venteux. Donc à l’extérieur et surtout en hiver, il faut se couvrir. En revanche les hôtels, transports, et restaurants sont bien chauffés donc nous vous recommandons plutôt de vous habiller en « couches d’oignon » se superposant, que vous pourrez retirer en fonction de l’endroit où vous vous trouvez. Pour le vent, qui est important à toute période de l’année, prenez un K-way et des vêtements chauds du style polaire. Pour certaines excursions, surtout en montagne, vous pourrez avoir besoin de chaussures de marche avec de bonnes semelles. Si vous vous y rendez en période hivernale, n’hésitez pas à apporter avec vous toute la panoplie pour affronter le froid (gants, bonnet, écharpe… rien n’est de trop !).

En été :

Vous pouvez être plus légèrement vêtu et prendre un maillot de bain si votre hôtel dispose d’une piscine chauffée. Peu importe l’époque à laquelle vous vous rendez en Patagonie, il est très important d’avoir avec soi une protection solaire, car le soleil tape fort malgré le vent. De même, prévoyez des lunettes de soleil et une protection labiale pour éviter le phénomène de lèvres gercées. Si vous ne pouvez prendre une doudoune plus un K-Way par manque de place, nous vous conseillons de vous procurer un manteau en Goretex, ça prend peu de place dans la valise, c’est très chaud et ça vous protégera aussi de la pluie.

 Meilleure période de l’année pour visiter la Terre de Feu :

Durant les mois d’octobre à mars pour maximiser vos chances d’avoir du soleil et un ciel dégagé.

Si vous voulez découvrir les régions du Sud ou du Nord Argentin en toute sérénité, vous pouvez contacter l’Agence Equinoxe, spécialiste des voyages sur mesure en Argentine.

Valise bouclée, reste plus qu’à réserver les billets !

Bon voyage !


Cet article vous a plu? Vous aimeriez aussi…

8 bars à Buenos Aires pour voir la coupe du monde 2018.

Nous y sommes la coupe du monde de football 2018 a commencé ce 14 juin. En effet, la coupe du monde est l’un des événements sportifs le plus attendu et le plus populaire. Si vous êtes en Argentine lors de ce moment, vous allez découvrir une ambiance tout simplement exceptionnelle. Cependant vous vous demandez où aller voir un match de la France et se retrouver entre compatriotes ? Argentine-info vous propose aujourd’hui 8 bars où aller soutenir les bleus lors de cette coupe du monde.

Supporteur : Actus.fr

Locos por el futblol

Comme son nom l’indique c’est le bar où se retrouvent tous les fans de football. Situé dans le charmant  quartier de La Recoleta ce bar est l’endroit parfait pour regarder un match de foot. En effet le bar possède un écran digne d’une salle de cinéma. Vous pourrez voir votre équipe sur un immense écran grâce au projecteur principal. De plus, il y a également trois petits autres espaces dans le bar qui vous permettront de voir les matchs un peu moins importants. Alors on y va, on commande une bière et on soutient son équipe dans une ambiance digne d’un stade de foot.

Pour plus d’infos suivez les sur leur Facebook.
Où ? Avenida General Las Heras 2101

Le merval

Vous voulez voir un match de la France comme si vous étiez dans votre bar préféré en France ? Alors ne cherchez plus,  le Merval c’est LE bar français de Buenos Aires. En plus d’être le plus cocorico des bars porteño celui-ci propose un type de tarification particulière. En effet le prix des boissons varie comme celui de la bourse. On s’explique:  plus une boisson est consommée au cours de la soirée plus le prix augmente. Du coup c’est le moment d’essayer de nouveaux cocktails.

Pour plus d’infos suivez les sur leur Facebook.
Où ? Viamonte 852, Buenos Aires

Chicken bro

En plein dans le  fameux quartier Palermo Soho, ce bar-restaurant vous ouvrira ses portes pour venir soutenir votre équipe préférée. Ce petit bar se transforme lors des matchs en un véritable stade de foot. De plus vous pourrez lors du match déguster une délicieuse cuisine. La spécialité comme vous vous en doutez est le poulet. Alors si vous êtes fan de foot et de poulet,  nous avons trouvé l’endroit parfait pour vous. Et n’hésitez pas à demander un joli chapeau de poulet pour soutenir votre équipe.

Pour plus d’infos suivez les sur leur Facebook.
Où ?  Thames 1795, esquina costa-rica.

La puerta Roja

Situé dans le joli quartier de San Telmo à deux pas de l’immense avenida 9 de julio, vous trouverez La puerta Roja. Durant la coupe du monde ce bar vous propose de venir entre amis voir les matchs de foot. En plus d’une ambiance conviviale et festive, vous pourrez déguster leurs différents plats ou partager une belle assiette de tapas. Petit plus tous les jours de 12h à 22h vous pourrez profiter de l’Happy Hour. Alors si vous vivez à San Telmo ou ailleurs rendez-vous à la Puerta Roja !

Pour plus d’infos suivez les sur leur Facebook.
Où ? Chacabuco 733, San Telmo

Lo del francés bistrot

Dans le quartier de San Telmo vous pourrez trouver un joli petit bistrot typiquement Français où vous pourrez regarder les matchs des bleus entre Français. De plus à savoir que ce bar – restaurant vous servira une délicieuse cuisine internationale avec la French- touch qui fait la différence. N’hésitez pas à venir maquillé et habillé en bleu blanc rouge ici personne ne vous regardera de travers.

Pour plus d’infos suivez les sur leur Facebook.
Où ?  Av. San Juan 500 esquina Bolívar San Telmo

 

El cuarito

Si vous voulez assister à un match dans une ambiance 100% portègne, alors direction el Cuarito. A peine passé le seuil du bar, vous serez dans l’ambiance. Ce bar aux couleurs du drapeau Argentin vous proposera également lors du match de manger les “meilleures pizzas” de Buenos Aires. En effet d’après nos sources vous pourrez y manger des empanadas, de délicieuses Fugazetta et les meilleurs pizzas de la capitale. Alors amateur de foot et pizza ce lieu est fait pour vous.

Pour plus d’infos suivez les sur leur Facebook.
Où ?  Talcahuano 937, Buenos Aires

La cigale

Au cœur de Microcentro vous pourrez voir les matchs et profiter de la bonne musique jusqu’à tard dans la soirée. Ce bar est tenu par un Argentin et un Français. D’ailleurs sur la carte on  retrouve  une touche française, ce qui ne nous déplaît pas. En effet, vous pourrez soutenir votre équipe tout en dégustant le fameux pastis ou si vous préférez manger une bonne assiette de fromage français. Gastronomie et football quoi de mieux.

Pour plus d’infos suivez les sur leur Facebook.
Où ?  25 de Mayo 597, Buenos Aires

La chopperia

Venez voir votre équipe sur un écran géant dans un des bars les plus cools de la capitale. En effet bienvenue dans un des bars les plus branchés de Buenos Aires. Gros plus, les prix ne sont pas astronomiques et vous avez un large choix de bières artisanales. Mais ce n’est pas tout un large choix de nourriture vous y attend papas fritas, chori maison et sandwichs provoleta. N’attendez plus, foncez !

Pour plus d’infos suivez les sur leur Facebook.
Où ?  Gurruchaga 1711, Palermo


 

Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet

Découvrez CLT argentina : Conservation Land Trust

Ce 7 juin 2018 a eu lieu un événement très important et désespérément attendu par l’Argentine : la naissance d’une nouvelle génération de Yaguaretés. La naissance de cette espèce en voie d’extinction est un miracle pour la faune argentine. Cette naissance  a pu avoir lieu grâce au remarquable travail de la CLT Argentina (the Conservation Land Trust). Aujourd’hui l’équipe d’ Argentine Info a décidé de vous en dire plus sur cette organisation qui fait tant pour le développement durable en Argentine.

CLT : Facebook

Qui sont -ils?

The Conservation Land Trust est une organisation qui a été fondée en 1992. Cette organisation a été créée dans le but de défendre et de protéger les espaces naturels d’Argentine, dont sa faune et sa flore ainsi que de sauvegarder les coutumes des populations de ces régions.  Le point principal de cette action est le développement durable sous toutes ses formes. Ils ont pour but de réintroduire des espèces qui avaient déserté leurs propres espaces naturels. Mais aussi de favoriser un tourisme responsable. Voici une partie de leur présentation traduit, car ils restent tout de même les mieux placés pour parler de leur vision de leur mouvement.

“Nous avons le grand rêve d’une nature vivante où toutes les sociétés humaines peuvent se développer pleinement. Valorisant la beauté, l’équité et la biodiversité. Nous travaillons pour un changement d’utilisation du territoire et une économie régionale à venir autour des parcs nationaux.”

Les valeurs

L’organisation the Conservation Land Trust tente de transmettre des valeurs basées sur une vision écologique et environnementale du monde en mettant en exergue les écosystèmes et les formes de vie qui les habitent, faune flore et humains. Leurs valeurs sont le respect de la terre et de ce qu’elle peut nous offrir. Plus précisément d’évoluer avec elle sans l’abîmer plus que ce qu’on a déjà fait. Nous éduquer sur notre impact en favorisant un tourisme éco-responsable. 

Leurs missions

Afin de pouvoir mettre en place cette vision utopique d’une nature renaissant de ses cendres, le CLT s’est fixé de nombreuses missions. Pour eux le but est de “Conserver la biodiversité par la création et la restauration de parcs nationaux.  En promouvant le développement et le bien-être des communautés rurales de leur environnement à travers une économie qui soutient l’ensemble des écosystèmes.”

Pour cela le CLT s’engage énormément et se consacre à la création et à l’expansion de parcs naturels. Ceux-ci peuvent être des parcs nationaux ou provinciaux. Ces parcs ont pour finalité d’assurer la pérennité du processus écologique. Dans le but que celui-ci se reforme au maximum et se conserve le mieux possible. 

Mais aussi le CLT finance de nombreux programmes. En effet ils soutiennent des programmes participant à la protection de la faune.  Prenons pour exemple la réintroduction d’espèces en voie d’extinction dans leurs espaces naturels. Il est important de noter que le CLT ne se préoccupe pas que de la faune, en effet ils s’engagent  et aident les programmes participant à restauration de paysages et également à des programmes développement local, généralement dans le domaine de l’écotourisme, de l’agroécologie et de l’éducation environnementale.

En outre, CLT désigne des fonds et résout la construction de l’accès public et de l’infrastructure dans le but de préparer les zones naturelles pour les dons aux gouvernements provinciaux ou nationaux.

CLT en quelques chiffres clés

  • Possède et protège plus de 9 parcs naturels, nationaux et régionaux
  • Ils ont restauré plus de 300 000 hectares de terre
  • Ils ont réussi à faire déclarer plus de 220 000 hectares d’aires marines protégées. A noter que ce sont les premiers à avoir créé et déclaré des aires marines protégées en Argentine.
  • Ils ont réintroduit plus de 6 espèces différentes qui étaient en voie de disparition.
  • Plus de 100 naissances naturelles ont eu lieu depuis la création de l’organisation.
  • Afin de développer un tourisme responsable plus de 200 kilomètres de randonnée ont été aménagés. Ainsi que 6 campings naturels et respectueux ont été créés.

 

 

Vous avez aimé cet article ? A lire sur le même sujet

Les principaux quartiers de Buenos Aires

Buenos Aires est la capitale de l’Argentine ! Elle se divise en exactement 48 quartiers tous aussi variés les uns que les autres, avec leurs propres particularités. En effet, on compte près de 13 millions de personnes circulant dans la ville, ce qui fait de Buenos Aires l’un des dix centres urbains les plus dynamiques du monde. Vous venez d’arriver à Buenos Aires et vous vous sentez perdu ? Citer tous les quartiers ne serait pas une mince affaire. Pour vous aider, Argentine-Info, vous a concocté un petit récapitulatif des principaux quartiers de Buenos Aires !

Rosedal de Palermo – Candice Barkatz

Palermo

Palermo est le quartier branché avec une multitude de restaurants, bars, magasins,… Essentiellement résidentiel, plutôt aisé et très vert, il est le quartier le plus étendu de la ville. Il se divise en plusieurs « sous-quartiers » (tel que Palermo Soho, Palermo Hollywood…). On y trouve de tout dans ces quartiers : de la vie avec ses cafés, tous aussi charmants les uns que les autres; du vert avec tous ses parcs de plus de 100 hectares (jardin botanique, hippodrome, jardin japonais, roseraies…) et enfin on y fait la fête grâce aux nombreux bars et boites de nuit (Rosebar, kika, Niceto…).

A voir, à faire :

  • Plaza Serano : en plein coeur de Palermo Soho, petit place animée (même le dimanche !) avec de nombreux petits restaurants et boutiques
  • Bosques de Palermo  : véritable poumon de la ville (Jardin Japonais, Parc 3 de Febrero, Rosedal,..)
  • Costanera Norte : promenade sur les rives du Río de la Plata
  • De l’art mural : ouvrez bien grand les yeux lors de votre promenade dans ce quartier ! En effet découvrez de nombreux graffitis ! Sortez votre appareil photo !

Puerto Madero

Avec ses anciens docks réhabilités, Puerto Madero est un endroit très agréable pour se promener, boire un verre et se restaurer ! Le soir, Puerto Madero se transforme en rendez-vous des soirées branchées. Il y a une dizaine d’année, ce quartier était un endroit peu fréquentable, mais aujourd’hui il est devenu l’un des plus chers de Buenos Aires ! Quartier récent, il  a  commencé à se développer dans les années 90.

A voir, à faire :

  • Réserve écologiqueC’est un vaste terrain de 350 hectares envahi par la faune et la flore locales.
  • Puente de la MujerAvec son grand bras pointant vers le ciel et sa forme incurvée qui nous rappelle l’élégance féminine. Il représente un couple dansant le tango et donne à la ville un tout nouveau visage à l’honneur des femmes !
  • Bateau musée Corbeta Uruguay : Construit par les britaniques et acquis en 1872 par le Président Sarmiento, il fut jusqu’en 1961 le navire d’entrainement de l’armée argentine. En 1901, il a servi à sauver les membres d’une expédition suédoise qui avait fait naufrage en Antarctique.
  • Bateau musée Fragata Sarmiento : Construit en Angleterre en 1898 pour le compte du gouvernement argentin, il fit 39 voyages à travers les océans du monde entier.

Obelisco au Micro Centro – Bertrand Mahe

Micro-centro

Connue sous le nom de Micro-centro, City porteña, La City cette zone regroupe les sièges sociaux des entreprises les plus importantes du pays. C’est une vraie fourmilière en journée ! Cependant, le quartier redevient très calme le soir. Véritable concentration d’hôtels et de restaurants, il est idéalement placé au cœur de la capitale pour les déplacements. Ce quartier se situe en plein de cœur de Buenos Aires ! Là où se conjugue passé et avenir, des monuments symboliques de la Belle Epoque attenants à des buildings modernes.

A voir, à faire :

  • Plaza de Mayo : là où siègent le gouvernement et la Casa Rosada et où défilent tous les jeudis les mères et grands-mères des disparus sous la dictature de Videla).
  • Avenida de Mayo : avec ses airs madrilènes, là où se concentre une multitude de théâtres et cafés porteños.
  • Plaza del Congreso : là où siège le pouvoir judiciaire (c’est également le lieu privilégié des nombreuses manifestations et défilés lors de grèves et revendications).
  • L’Obelisco : Il est l’emblème de la ville comme le pourraient être La Tour Eiffel à Paris ou encore la Statue de la Liberté à New York.

La Boca

Très touristique, le quartier La Boca de Buenos Aires où s’est formé le prolétariat est typique du début du XXe siècle. Marqué par les différentes vagues d’immigration, fait de petites maisons de tôle ainsi bois aux couleurs enivrantes, ce quartier est incontournable, même s’il n’est pas, et de loin, le plus sûr de la ville. Ce quartier est très connu pour El Caminito, la rue où le tango vit le jour !

À voir, à faire :

  • El Caminito : On respire les couleurs et l’authenticité, et on se dirait au milieu des immigrés italiens au XIXème siècle. Danseurs et chanteurs de tango à tous les coins de rue, ravissantes petites boutiques, nombreuses terrasses ensoleillées et maisons colorées, bref on aime y flâner.
  • La Bombonera : stade mythique du club Boca Juniors. Il est un des stades les plus pentus au monde.
  • Fileteo est très représenté par ici. Art pictural porteño par excellence, il dessine de belles formes courbées et colorées.

San Telmo – Candice Barkatz

San Telmo

Le quartier San Telmo fait partie des quartiers les plus anciens de Buenos Aires. Autrefois il fut habité par les classes aisées de Buenos Aires ! Mais, une virulente épidémie de fièvre jaune les poussa à fuir vers le Nord, à savoir vers l’actuel quartier de Recoleta. Aujourd’hui, il s’agit du quartier bohème. L’endroit est très fréquenté, en particulier le dimanche, puisqu’il fait bon de s’y balader, le long des rues pavées et pittoresques et au milieu des ferias.

A voir, à faire :

  • Parque Lezama : un espace vert de près de 80 000 m2
  • Feria de San Telmo : marché à ciel ouvert avec objets et reliques en tous genres, notamment des antiquités. Tous les dimanches sur la rue Defensa.
  • Zanjón de Granados :  une série de galeries coloniales, des tunnels découverts par le plus grand des hasards dans le quartier de San Telmo.

Belgrano

Quartier de classe moyenne et haute très vivant. C’est un des quartiers de Buenos Aires comptant le plus de commerces : magasins en tout genre, restaurants, bar… Le style de ce quartier est en effet un mélange très intéressant de grandes demeures de style français et anglais qui côtoient de grands immeubles modernes.

A voir, à faire :

  • Barrio Chino : Quartier chinois de Buenos Aires.
  • Museo Historico Sarmiento : Musée qui retrace l’histoire argentine du XIXème siècle.  Il retrace la vie de l’ancien président argentin Domingo F. Sarmiento.
  • Musée de River Plate : Musée d’un des clubs mythiques d’Argentine.

Cimetière de Recoleta – Wikimedia Commons

Recoleta

Chic, branché, résidentiel mais surtout très riche d’activités culturelles, Recoleta est un haut lieu d’histoire et d’architecture à Buenos Aires. Monuments historiques, musées prestigieux, places majestueuses ainsi que son cimetière incontournable… Recoleta n’est certainement pas le quartier à manquer !

A voir, à faire :

  • Plaza Francia : magnifique espace vert
  • Cimetière de Recoleta : vous pouvez parcourir librement les allées dans lesquelles s’alignent des tombeaux à l’architecture impressionnante. Sont enterrés dans ce cimetière de nombreuses personnalités emblématiques de l’Argentine.
  • Basílica Nuestra Señora del Pilar : église coloniale du XVIIIe siècle qui posséde un remarquable retable baroque en argent.
  • Centre culturel : un adorable petit refuge pour artistes et amateurs d’art en tous genres. Des peintures aux installations visuelles, en passant par des sculptures de taille humaine ainsi que les arts plastiques… Vous en prendrez pleins les yeux !
  • El Ateneo : une des bibliothèque-librairie les plus connues de Buenos Aires. Il s’agit d’un ancien théâtre, le Grand Splendid, reconverti en une magnifique librairie. Le bâtiment a en effet conservé son architecture originale.
  • Floralis : immense fleur métallique. « La fleur de toute les fleurs », représente le dynamisme de notre époque. Un mécanisme a été conçu pour qu’elle puisse s’ouvrir chaque matin et se refermer chaque soir, et pivoter en suivant le cours du soleil.

Conduire en Argentine : achat ou location de voiture

L’Argentine est bien connue pour ses distances très longues et l’immensité de ses espaces naturels. Vous qui aimez la conduite et l’aventure, sachez que vous pouvez tout à fait louer ou même acheter une voiture et parcourir par vous même ce magnifique pays. La voiture peut devenir votre propre moyen de locomotion et aura l’avantage de vous faire profiter des paysages, tout en vous laissant la liberté de vous organiser comme vous le souhaitez. Découvrez tous nos conseils pour vous aider dans vos démarches !

Ruta 40 – Bertrand Mahe

Conduire en Argentine

Le permis

En Argentine, le permis international n’est pas obligatoire si vous êtes touriste ! En effet, seul votre permis de conduire français en cours de validité est exigé. Par ailleurs, pensez à toujours avoir avec vous une photocopie ! Cela facilitera ainsi les démarches en cas de perte ou de vol. Cependant, si vous êtes résident en Argentine, il vous faudra posséder le permis argentin. 

Le Code de la route

L’Argentine oblige à circuler de jour comme de nuit feux de croisement allumés, pensez-y mais de toute façon vos amis conducteurs vous le feront remarquer… En ce qui concerne les priorités, c’est comme en France, c’est la priorité à droite qui s’impose. En revanche, attention dans un rond point, c’est celui qui rentre qui est prioritaire ! Enfin, la majorité des villes argentines sont organisées en blocs. Il y a donc de nombreux sens uniques. Il vous arrivera donc de devoir tourner, tourner et tourner avant d’accéder à une rue mais vous vous y habituerez rapidement !

Des longues distances

Il est vrai que nous sommes habitués à penser plus ou moins 100 kilomètres est égal à une heure environ de trajet. Sachez qu’en Argentine, suivant les endroits où vous vous trouvez, les routes peuvent s’apparenter à des pistes ou chemins de terre. Votre timing sera donc à redéfinir. Prenez bien en compte le type de route sur lequel vous allez circuler pour ne rien rater et ne pas avoir à vous presser.

Le type d’essence

On ne vous le répétera jamais assez et cela peut arriver à tout le monde, pensez à demander quel type d’essence vous devez mettre dans votre voiture ! Ne vous gâchez pas vos vacances pour une erreur si bête !

Traverser les frontières

En effet, si vous désirez passer la frontière, il faut prévenir le loueur car il doit vous fournir un papier supplémentaire. Sans lui, vous ne pourrez pas passer la frontière et devrez faire demi-tour ! Cela serait dommage !

Route d’Argentine – Pixabays

Louer une voiture

La location de voiture est un moyen pratique pour voyager dans certaines zones de l’Argentine. Le coût de la location est variable, tout dépend de la zone où vous voyagez, du modèle de la voiture, et bien sûr des distances parcourues. Il est conseillé de demander l’avis d’un spécialiste de l’Argentine : une agence de location de voitures, ou une agence de voyage par exemple.

Connaisseurs de ses régions, ses conditions climatiques, ses distances et de l’état de ses routes, les agences spécialisées de l’Argentine sauront vous conseiller le modèle de voiture adéquate à la région parcourue. Certaines zones comme Tolar Grande ou la Péninsule de Valdès ne sont en effet pas dotées de routes asphaltées. Il est également conseillé de bien se renseigner auprès des agences concernant les conditions climatiques. En effet, les routes du Nord-Ouest par exemple, peuvent ne pas être praticables pendant la saison des pluies.

De plus, il faut également faire attention à la limite d’âge. Certaines agences ne permettent pas la location aux personnes de moins de 21 ans ou même de 23 ans. Il faut également savoir que l’assurance tout risque n’existe pas en Argentine. Il faut que vous souscriviez à des assurances complémentaires en fonction de vos attentes (une assurance sur les pneus si vous roulez dans le Nord-Ouest argentin par exemple).

Acheter une voiture 

Parcourir le pays en voiture

Si vous désirez vous rendre en voiture d’une région à une autre, alors la location est moins conseillée ! En effet, le coût du drop-off (le fait de rendre sa voiture dans un endroit différent) est exhorbitant. De plus, les longues distances ne sont pas avantageuses : un kilométrage limité (200km en moyenne) vous sera imposé. La location d’une voiture à kilométrage illimité double facilement le prix… Alors pourquoi ne pas acheter une voiture ? Parce que si on a le temps, un road-trip sur les milliers de kilomètres de la route 40 peut être une expérience inoubliable !

Un étranger peut acheter une voiture en Argentine mais il lui sera impossible de sortir du territoire avec ! Cela peut être problématique pour visiter certains endroits qui nécessitent de sortir du pays pour y accéder (passer par le Chili pour aller a Ushuaïa par exemple). Il est préférable d’acheter une voiture au Chili, car les prix sont notamment plus avantageux.

Fitz Roy – Pixabays

Les démarches administratives

Si toutefois vous souhaitez quand même acheter une voiture en Argentine, vous devez tout d’abord régler quelques démarches administratives. Premièrement, il vous faudra obtenir un justificatif de domicile ! Ce n’est pas compliqué, il suffit de passer au commissariat du quartier le plus proche et de leur indiquer l’adresse où vous vivez. Le lendemain, un agent viendra vous apporter le papier à domicile. Ensuite, il vous faudra demander une Clave de Identificación (CDI) à l’agence des impôt (l’AFIP). Il faut remplir un formulaire, donner une photocopie de passeport et le justificatif de domicile, et en une dizaine de minutes vous obtiendrait le fameux numéro sans lequel vous ne pourriez pas acheter la voiture.

La recherche du véhicule

Pour trouver la voiture qui vous correspond, vous pouvez consulter les petites annonces des particuliers. Vous pourrez notamment trouver des petites annonces sur Mercado Libre, De Autos ou De Motores. Il est important de d’assurer de plusieurs choses importantes avant tout achat ! En effet, il vous faudra demander au vendeur si la Vérificación Técnica Vehicula (L’équivalent du contrôle technique) est toujours valable. De plus, n’hésitez pas à demander à voir les papiers du véhicule et d’essayer la voiture !

Après avoir trouvé la voiture de vos rêves, il vous faut établir la carte grise (cedula verde) à votre nom. Pour cela, il vous suffit d’aller au Registro Nacional de la Propiedad del Automotor. C’est assez rapide mais les papiers définitifs ne sont disponibles que 48h plus tard minimum.

Vous avez maintenant toutes les clés en main pour acheter ou louer une voiture en Argentine ! Il n’y a plus qu’a vous lancer ! Pouvoir s’arrêter là où bon nous semble ! Sans avoir à attendre le bus… Avoir une voiture en Argentine possède de nombreux avantages !

 


Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet

Le Wwoofing en Argentine : une expérience unique !

Que diriez vous de vivre une expérience unique en Argentine et découvrir des endroits hors des sentiers battus ? Découvrez le Wwoofing (World Wide Opportunites on Organic Farms) : une expérience humaine unique, qui permet d’allier parfaitement le voyage, l’agriculture et la culture ! En effet, c’est l’occasion idéale pour découvrir l’Argentine de manière plus authentique, de vous plonger au cœur de la culture argentine ! Grâce au Wwoofing, vous pouvez voyager en Argentine différemment ! Découvrez la vie locale de ce pays à moindre frais, qui plus est, en adoptant un comportement durable et en vous rendant utile.

Ferme – Pexels

Le Wwoofing en quelques mots

Le terme Wwoofing, apparu dans les années 70, repose sur un échange entre agriculteurs locaux et voyageurs souhaitant partir à l’étranger pour travailler au sein de fermes biologiques. C’est une grande opportunité pour découvrir les coutumes et modes de vie des locaux tout en voyageant de manière responsable ! Cette expérience est un vrai partage humain étant donné qu’en contrepartie, le “wwoofer” sera nourri et logé en échange de ses services pour la ferme.

De plus, vous avez même droit à des jours de repos ! L’occasion parfaite pour voyager et découvrir les alentours ! Que demander de plus ? Le Wwoofing vous permettra également de rencontrer des voyageurs du monde entier venus eux aussi tenter l’expérience ! Bref, le Wwoofing, c’est une manière de vivre en immersion avec une famille argentine en partageant les activités quotidiennes : repas et tâches agricoles. C’est une incroyable aventure humaine dont vous vous rappellerez toute votre vie !

Si vous faites des études en rapport avec l’agriculture, c’est l’idéal pour vous ! Il y a en effet beaucoup d’étudiants en agronomie ou/et de futurs agriculteurs qui viennent travailler quelques temps dans ces fermes. Si vous êtes novice, ne vous inquiétez pas vous apprendrez vite. Le but étant d’aider, d’apprendre, et non pas de s’acharner au travail du matin au soir !

Mouton – Pexels

Devenir Woofer

Pour pouvoir accéder à la liste des fermes en Argentine, vous devez d’abord adhérer à la communauté des wwoofers ! Pour cela vous devez vous inscrire sur le site de Wwoofing Argentina ! Cela vous coûtera à peine 40$ et vous aurez accès à plus de 70 fermes en Argentine ! Vous recevrez ensuite l’annuaire de toutes les fermes avec les numéros et les adresses mails ! Vous pourrez alors choisir librement la durée de votre séjour (de quelques semaines à un an) en vous mettant d’accord avec le propriétaire ! N’hésitez pas à consulter également les sites internet suivants : wwooflatinoamerica et wwoof.

Concernant le visa, il existe depuis Février 2011 un « Programme Vacances Travail » (PVT) entre l’Argentine et la France, qui vous permet de travailler en toute légalité. Il est conseillé de souscrire à une assurance pour toute la durée du séjour.  C’est souvent indispensable car beaucoup de fermiers n’acceptent pas les personnes non assurées.

Agriculture – Pexels

Quelques adresses 

Estancia Santa Thelma

Marc Antoine Calonne est un français qui a réalisé son rêve il y a quelques années : devenir un gaucho en Patagonie. Il a acheté deux fermes et possédait, en 2015, 2500 brebis et 70 chevaux. En plus de proposer des chambres traditionnelles dans son estancia, il accueille des wwoofers tout au long de l’année ! Rassemblement des vaches, tonte de moutons, marquage des veaux… Les journées de Marc Antoine Calonne sont bien remplies ! Il n’attend que vous pour l’aider au quotidien en vous faisant partager sa vie de gaucho  !

D’autres adresses

N’attendez plus et vivez votre expérience en tant que wwoofer ! N’hésitez plus : tentez l’aventure Wwoofing, une expérience unique qui vous connectera à l’Argentine de manière non conventionnelle et plus qu’authentique.

 


Vous avez aimé cet article ? A lire sur le même sujet

Vivre à Buenos Aires : 20 incontournables

Les activités sont très nombreuses et vous connaissez déjà probablement les incontournables de Buenos Aires. Ceci étant, savez-vous ce que font les personnes qui vivent au quotidien à Buenos Aires ? On vous donne de petites idées dans cet article, pour découvrir la capitale… différemment ! Donc ne croyez pas que vous verrez dans cette liste la visite du cimetière de Recoleta ou bien de se prendre en photo devant l’obélisque ! Ainsi, si vous voulez vous imprégner de la culture locale, c’est ici que cela se passe ! Quelles activités avez vous déjà faites parmi cette liste ?

Un passage à San Telmo – Candice Barkatz

1 – Visiter l’une des nombreuses ferias de Buenos Aires

On ne compte plus le nombre de ferias tant elles sont nombreuses. En effet l’un des incontournables de Buenos Aires est la feria. Pour prendre l’air un week-end ou dans le but de trouver certains produits, c’est un passage obligé ! Mais comment donc faire son choix ? On vous a sélectionné certaines ferias de Buenos Aires (liste non exhaustive bien sûr !)

On commence d’abord par la feria traditionnelle de quartier, qui s’est développée au tourisme : la Feria de Mataderos (dans le quartier du même nom). Elle fait partie des incontournables pour découvrir la culture et les traditions des gauchos. Elle est située dans l’ancien abattoir et le marché agricole du quartier. Avis à tous les gourmands ! Cette feria est faite pour vous ! Vous trouverez de la nourriture traditionnelle, comme les empanadas, mais aussi des spécialités de Patagonie, entre autres choses. Découvrez également dans une ambiance gauchesque des produits artisanaux typiques, idéal pour ramener un souvenir ! Le plus ? Les gens se mettent à danser, spontanément, sur les rythmes de chacarera et autres musiques traditionnelles…

Mais, c’est sans compter sur d’autres ferias qui valent le détour ! La Feria de San Telmo pour tous les passionnés d’antiquités ou la Feria de Recoleta pour trouver de beaux bijoux crées par des artisans et artistes qui exposent depuis plus de 30 ans. Mais aussi la Feria de la Plaza Serano qui regroupe deux ferias en une sur la plaza Cortázar. Sans oublier la Feria du Parque Centenario ou le marché Andino de Liniers.

 

2 – Assister à un match de Polo 

Le premier sport qui nous vient à l’esprit quand on parle de l’Argentine c’est bien évidemment le football ! Mais saviez-vous que le polo fait également partie de la culture argentine ? C’est pourquoi il est possible d’assister à un match de Polo au Campo de Polo. Tous les ans, de novembre à décembre se déroule l’Open de Palermo, l’équivalent de la coupe du monde de Polo. Préparez-vous à voir les meilleurs de ce sport s’affronter ! Le Campo de Polo peut également être un lieu de concert. En effet, il accueillera Phil Collins le 20 mars prochain !

 

3 – Voir un match de football

Mais que serait cet article si on ne parlait pas du football ? Buenos Aires étant la ville qui compte le plus de stades de football au monde, les possibilités sont nombreuses pour assister à un match. LE stade mythique à Buenos Aires, c’est la Bombonera de la Boca, l’un des plus prestigieux au monde. Mais vous pouvez également vous orienter vers les nombreuses autres options que propose la ville. Pour info, les trois plus grands de la capitale sont celui de River Plate, d’Independiente et de Racing de Avallaneda. Evidemment, d’autres stades plus petits sont également accessibles pour assister à des matchs de clubs de quatrième division par exemple.

4 – Découvrir les nombreuses activités culturelles de Buenos Aires

Buenos Aires est une ville culturelle ! En vous promenant dans les rues, vous tomberez forcément sur l’un des nombreux centres culturels de la ville. N’hésitez surtout pas à y entrer pour découvrir les différentes choses que ces centres peuvent vous offrir, entre expositions, petits marchés, cours en tous genres ! Le plus ? Ici, beaucoup d’activités proposées dans les centres culturels et par la ville sont gratuites ! Nous vous conseillons le centre culturel Kirchner, le plus grand centre culturel d’Amérique Latine. Situé dans le quartier de San Nicolás, il comprend notamment le siège de l’orchestre symphonique nationale, la « Ballena Azul » qui a une acoustique de rêve!

Continuons dans les activités culturelles ! Nous vous recommandons fortement d’assister à un spectacle au théâtre Colon, réputé pour être un théâtre avec une des meilleures acoustiques au monde ! Ce théâtre, possédant une architecture inégalable propose des pièces de théâtre, de l’opéra ou du ballet.

 

5 – Manger sur le toit de la fondation Proa à La Boca

Quand on vous parle du quartier de la Boca, la première chose qui vous vient probablement en tête ce sont ses maisons colorées du Caminito ou ses danseurs de tango. Mais que diriez-vous de découvrir ce quartier autrement ? Le café de la fondation PROA est un endroit à ne pas manquer ! Que vous ayez un petit creux ou seulement besoin de vous désaltérer, un large choix de plats simples et boissons sont proposés. Situé au premier étage, vous pouvez profitez d’une superbe vue ! Mais c’est sans compter sur la terrasse qui cache une vue de Buenos Aires qui vous laissera sans voix !

6 – Vivre l’expérience du tango dans une milonga

L’Argentine ! Pays du football, de la bonne viande mais aussi du tango ! Considérée comme la capitale mondiale du tango, Buenos Aires réunit chaque soir touristes et argentins dans les milongas. La milonga, c’est ce lieu mythique qui réunit à la fois l’évènement et le lieu de danse !  Chaque milonga possède son propre univers qui attire de nombreux visiteurs.  Ne partez surtout pas de Buenos Aires sans avoir dansé le tango ! Il est possible, selon les milongas, d’y prendre des cours de tango, Mais aussi d’assister à des démonstrations de tango si vous n’osez pas vous lancer dans la danse. Parmi les nombreuses milongas de Buenos Aires, nous sommes sûrs que vous trouverez LA milonga qui vous correspond ! Notre liste en cliquant ici

 

7 – Faire un tour des meilleurs miradores de Buenos Aires  

Voir Buenos Aires depuis les toits, c’est bel et bien possible ! En effet, de nombreux miradores sont disponibles pour prendre de la hauteur et admirer la capitale vue d’en haut. L’occasion idéale de découvrir la ville sous un autre angle et d’en observer l’architecture. L’un des plus beaux miradores de la capitale argentine est le Palacio Barolo ! Situé dans le quartier de Montserrat, cet immense bâtiment de 22 étages laisse place à une vue exceptionnelle ! Ouvrez grand les yeux sur la vue à 360º de la ville, l’Avenida de Mayo et le Congrès.  

Mais, ce n’est pas le seul mirador de la ville ! Rendez vous au dernier étage de la Galeria Güemes ! Vous trouverez une vue impressionnante de la ville. Profitez d’une vue incroyable sur l’Avenida de Julio, le Teatro Colón ou le Palacio de Tribunales au 23ème étage de l’hôtel Panamerico.  Notre sélection des meilleurs points de vue de la capitale, c’est par ici !

 

8 – Aller boire un verre dans les bars secrets

Buenos Aires est une ville remplie de secrets et nous sommes là pour vous les faire découvrir. Les bars secrets ou « Speakeasy » est un concept américain : ce sont des bars clandestins qui ont vu le jour lorsque l’alcool était interdit dans les années 20. Chaque bar secret propose un thème ! Vous pensiez descendre des escaliers qui mènent à un métro et vous vous retrouvez dans l’Uptown bar à Palermo ou alors vous allez au Floreria Atlantico et qui vous voyez ? Un fleuriste ! On vous a préparé une petite liste si vous cliquez ici

Street Art à la Boca – Flore Guegand

 

   9 – Assister à des spectacles exceptionnels

Buenos Aires regorge de spectacles et d’événements. Parmi ceux qui ont retenu notre attention on peut citer Fuerza Bruta, un spectacle inqualifiable tellement la performance de ce groupe est stupéfiante avec des jeux de lumières et une performance musicale hors du commun. Vous pouvez découvrir leur spectacle au Centre culturel de Recoleta (Junín 1930). Dans la même originalité, on retrouve le groupe de Bomba Del Tiempo, un groupe de 17 musiciens percussionnistes qui improvisent à chaque représentation. Ce groupe fait des shows hebdomadaires le lundi depuis de nombreuses années au centre culturel Konex (Sarmiento 3131).

Si vous êtes avide d’expériences encore plus extraordinaires, nous vous proposons d’assister à des pièces de théâtre au teatro Ciego. Le principe est simple : assister à des pièces de théâtre dans l’obscurité. Le teatro ciego propose plusieurs variantes, comme leur dîner “A ciegas gourmet”. Enfin si vous êtes davantage à la recherche d’une expérience plus festive, le planétarium (avenida Sarmiento 1425) organise très régulièrement des événements spéciaux les soirs de pleine lune (la fiesta Luna llena).
 

 10 – Visiter l’hippodrome et assister à une course

Il faut compter 2 courses de chevaux par semaine. L’accès est libre et gratuit. En revanche pour avoir les places plus en hauteur dans les gradins, il faut payer. Vous serez sans aucun doute surpris par la beauté du bâtiment et de la grandeur de la piste. A noter que certains événements musicaux peuvent aussi avoir lieu à l’hippodrome qui se situe au 4101 Avenida Del Libertador à Buenos Aires.

 

11 – Faire des activités sportives au Rosedal

S’il y a bien un endroit où cela vaut la peine de se relaxer c’est bien à Palermo et ses nombreux parcs. Parmi eux, on trouve l’incontournable Rosedal (roseraie) et un peu plus loin le jardin japonais (dont l’entrée est payante). Au Rosedal, les activités sont nombreuses. Par exemple vous pourrez louer des vélos ou des rollers, faire du pédalo, prendre des cours gratuits de gymnastique (comme dans de nombreux parcs de la ville) ou encore assister à de nombreux spectacles et festivals. Il est très commun de voir, le soir et le week-end les joggeurs et autres sportifs profiter de la piste autour du Rosedal, qui fait exactement 1,6 km. Pour avoir une idée des activités physiques gratuites de la ville, on clique ici !

 

12 – Découvrir l’art mural de Buenos Aires

Fortement réprimé pendant la période de la dictature en Argentine, l’art mural en Argentine est devenu particulièrement présent suite à la terrible crise de 2001. En effet, les porteños voyaient dans l’art mural le moyen de montrer leur mécontentement et leur colère contre le gouvernement ! Ainsi, encore de nos jours, on peut retrouver un peu partout le street art dans Buenos Aires mais les quartiers principalement concernés sont les quartiers de Palermo, Barracas, Boca, Villa Urquiza ou encore San Isidro.

 

 13 – Retourner sur l’histoire de la ville et du pays

La ville de Buenos Aires dispose d’un important passé historique. Par exemple vous êtes vous déjà demandé si la ville de Buenos Aires avait des souterrains ? Et bien figurez-vous que oui ! Découvert par erreur il y a moins de 30 ans, ce souterrain dispose d’un véritable labyrinthe de galeries ! Découvrez l’histoire de ces galeries en vous rendant au Zanjón de Granados à Defensa 755 dans le quartier de San Telmo. Pour faire un bond dans le passé vous pourrez aussi découvrir le Tranvía historico du quartier de Caballito. Bien que le tramway ne soit plus en activité depuis 1961, vous pourrez faire un tour de 2 kms dans ce dernier tramway de la ville.

Enfin, si vous voulez rendre hommage aux victimes de la dictature argentine, vous pourrez vous rendre au Parque de la Memoria (Av. Costanera Norte Rafael Obligado 6745) où l’on peut voir le portrait des opposants décédés pendant la dictature ou encore visiter l’ex-ESMA (Avenida del Libertador 8151), un musée qui vous permettra d’en savoir plus sur cette page sombre de l’histoire argentine.

 

14 – Pique-niquer à Plaza Barrancas de Belgrano

La réputation du quartier Belgrano vient surtout du fait qu’il y a une importante communauté chinoise qui y vit, on y trouve notamment le “Barrio Chino” (quartier chinois). Mais sachez aussi que ce quartier dispose aussi de nombreux parcs et de sublimes places ! Pourquoi pas aller faire un tour du côté de Plaza Barrancas de Belgrano (le joli parc juste en face de l’entrée principale du Barrio Chino) et en profiter pour manger un morceau et se détendre un moment à l’ombre des arbres ? Le week-end on peut aussi y trouver des ferias artisanales.

 

15 – Découvrir d’autres cultures à Buenos Aires 

Vous savez qu’à Buenos Aires il existe diverses communautés qui viennent du monde entier. Ainsi la ville de Buenos Aires célèbre très régulièrement ces communautés pendant l’année. Très généralement ces célébrations, appelées “Buenos Aires celebra“, ont lieu près de la Plaza de Mayo, mais le lieu peut changer !

En dehors de ces festivités organisées par la ville, certains quartiers sont connus pour rassembler des communautés, qui ont établi restaurants et épiceries. N’hésitez donc pas à aller dans un restaurant coréen dans le quartier de Flores, un péruvien près de l’Abasto, ou encore goûter des spécialités juives à Once.

 

16 – Manger un choripan ou une bondiola à la Costanera de Puerto Madero

Le week-end, de nombreuses familles se rendent à Puerto Madero pour se détendre dans sa très grande réserve écologique, dans laquelle vous pouvez vous promener et profiter de la nature. Ensuite, profitez-en pour faire une pause au Paseo de la Gloria, où vous pourrez observer les statues d’athlètes argentins, et manger un bon “chori” (choripan) ou une “bondi” (bondiola) dans les baraques au bord de la route. Il est aussi fréquent de voir les gens se rassembler et danser dans une ambiance bon enfant. Immersion dans la culture latino garantie !

 

17 – Manger dans une parrilla “de barrio” et dans un bodegón

C’est un incontournable de Buenos Aires si vous y êtes depuis quelques temps. En effet manger de la viande dans une parrilla typique de quartier est un très grand classique. Qualité, quantité et prix sont au rendez-vous ! Loin des grands noms connus de tous pour leur très bonne qualité, pourquoi ne pas vous tenter à aller faire un tour dans des lieux un peu plus rustiques… On vous donne quelques adresses connues de la maison : La Parrilla di Carlo (Marcelo T de Alvear 1578 – Recoleta), el Mosquito (Perón 4499 – Almagro), El Desnivel (Defensa 855 – San Telmo), La Brigada (Estados Unidos 465 – San Telmo), Parrilla Peña (Rodriguez Peña 682 – San Nicolás)

Aller dans un “bodegón“, c’est goûter à la cuisine fait maison, avec le savoir faire de la grand-mère, ces lieux pleins de charme avec des décos un peu kitsch. Là aussi, on peut vous en suggérer certains : El Sanjuanino (Sanchez de Bustamante 1788 – Recoleta), Salgado Alimentos (Juan Ramírez de Velasco 401 – Villa Crespo), El Obrero (Caffarena 64 – La Boca), Perón Perón (Carranza 2225 – Palermo), Cervantes II (Juan Domingo Perón 1883 – Balvanera), Los Chanchitos (Ángel Gallardo 601 – Caballito), El Ferroviario (Av Reservistas Argentinas 219 – Liniers), El Cedrón (Alberdi 6101 – Mataderos)

 

18 – Boire un verre dans ces petits endroits sympas de Buenos Aires 

Quand il s’agit de se rendre dans Buenos Aires pour prendre un verre, il est relativement facile de trouver un bar (surtout dans une ville comme Buenos Aires). Ceci étant, pour trouver un bar vraiment original ce n’est pas toujours une chose évidente ! Ainsi voilà une petite liste de lieux où vous trouverez sûrement votre bonheur : Paseo del sol (Arenales 3350 – Palermo) Galería Patio del liceo (Santa Fe 2729 – Recoleta) petits bars de calle reconquista (San Nicolás) – Plaza Armenia (Malabia et Casota Rica – Palermo) – Calle Baez (Baez et Arévalo – Las Cañitas) – El Paseo de la Plaza (Av Corrientes 1660 – San Nicolás).

 

19 – Participer aux nombreux festivals organisés

L’une des particularités de Buenos Aires ? Le nombre de festivals organisés pendant l’année ! L’un des plus connu est Lollapalooza mais il en existe plein d’autres. Par exemple, pendant l’année se tiennent aussi le festival de Jazz, le festival du tango… Mais il n’y a pas que de la musique, on peut aussi avoir le festival du livre, le festival du cinéma, le festival de nourriture et d’animation Wateke… Toutes les occasions sont bonnes pour faire la fête en Argentine, surtout avec une bonne bière et un groupe d’amis !

 

20 – Manger dans un restaurant à puerta cerrada

Vous pouvez également vivre une expérience gastronomique différente en vous rendant dans un restaurant a « puerta cerrada ». Le concept ? Pas de lieu ni d’horaire ! Ces « restaurants » vous proposent de goûter à la gastronomie locale souvent servie pas le chef lui-même. Un moment agréable pour manger en toute tranquillité puisqu’ils acceptent seulement quelques clients ! L’adresse sera dévoilée lors de la réservation.

 

Pas mal d’activités, surtout si vous êtes à Buenos Aires que pour 5-6 mois mais si vous décidez de faire une activité par semaine, cela comblera tout vos week-end pendant exactement 5 mois ! 


 

Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet

Vivre en Argentine : les choses à faire avant et dès votre arrivée

Ça y est ! Vous venez d’acheter votre billet d’avion pour cette incroyable pays qu’est l’Argentine ! Que vous veniez pour étudier, travailler ou bien visiter, il est normal de se poser quelques questions avant de vivre en Argentine. Nous sommes là pour vous aider à préparer votre voyage ainsi que votre arrivée. Argent, logement ou climat ! l’Argentine n’aura plus de secrets pour vous concernant ces formalités.

Passeport français – Pixabay

Les choses à faire avant de partir 

Le climat

Il ne faut pas oublier que l’Argentine se trouve dans l’hémisphère australe. Les saisons sont donc inversées ! C’est pourquoi, vous pouvez passer le nouvel an sur la plage et faire du ski en plein mois d’Août. L’Argentine est un pays qui fait 5 fois la France en terme de superficie et possède donc une grande variété climatique. En effet, il peut faire très chaud en Janvier à Buenos Aires, mais très froid de juin à septembre en Patagonie.

Le passeport et le Visa

Si vous êtes de nationalité française, belge, canadienne ou suisse, le passeport est suffisant ! Mais attention, sans visa, vous pouvez seulement rester 90 jours. Pour rester plus de 90 jours, il vous faudra demander une prolongation de séjour au bureau de l’immigration.  De plus, n’oubliez pas de prévoir un billet retour ! En effet, dans le cas contraire, l’accès en Argentine peut vous être refusé sans preuve de sortie du territoire.

Si vous souhaitez rester plus de 90 jours, il vous faudra donc un visa. Vous avez le choix entre plusieurs visas pour l’Argentine. N’hésitez pas à consulter le site internet de France Diplomatie pour bénéficier des renseignements sur les visas.

Faire les vaccins nécessaires

Il faut savoir qui’il n’y a aucun vaccin obligatoires pour aller en Argentine mais seulement des conseillés. C’est pourquoi, nous vous conseillons fortement de consulter votre médecin traitant avant votre départ. Vous pouvez consultez ici la liste des vaccins conseillés.

Contacter votre banque

Avant de vérifier vos compte et constater une mauvaise surprise, contactez votre banque ! En effet, il est préférable de la contacter pour vérifier si des frais de retrait vont être appliqués. N’oubliez pas que lorsque vous effectuez un retrait dans un distributeur en argentine, des frais provenant de la banque locale peuvent également être appliqués.

Carte des quartiers de Buenos Aires – Wikipedia Commons

Les choses à faire dès votre arrivée

Changer de l’argent

Ce n’est plus un mythe, le coût de la vie en Argentine est très instable ! A l’heure où nous rédigeons cet article (05/02/2018), le taux de change officiel est le suivant : 1euro = 24.24 AR$ / 1US$ = 19.51 AR$ (données issues du site bna.com.ar). Il est conseillé d’arriver dans le pays avec un montant important pour ensuite pouvoir le changer. En effet, retirer de l’argent avec votre carte bancaire ou payer directement avec peut revenir très cher à cause des frais bancaires.

Pour changer de l’argent, vous pouvez vous rendre dans les bureaux de change (cambios). En effet, depuis que Mauricio Macri est au pouvoir, le taux blue n’existe plus.

Trouver un logement

Il est conseillé de trouver un logement sur place pour éviter d’avoir une mauvaise surprise en arrivant. Les sites internet les plus connus pour trouver un logement sont Craiglist et CompartoDepto. Vous pouvez planifier des visites en France pour visiter les logements dès votre arrivée en Argentine. En attendant de trouver un logement, passez quelques nuits dans un hôtel ou une auberge de jeunesse.

Se procurer un numéro argentin

Si votre téléphone est désimlocké, il est tout à fait possible de l’utiliser en  insérant une carte sim argentine. Il existe 3 opérateurs : Movistar, Claro et Personal. Le plus simple est de se procurer une carte prépayée. Pour cela, il vous suffit de vous rendre chez l’opérateur de votre choix. Ensuite, vous pouvez recharger votre carte prépayée dans la plupart des kiosque (kiosko). Pour ceux qui souhaitent avoir un forfait téléphonique, le DNI est indispensable.

Acheter la carte de transport

Buenos Aires possède plusieurs lignes de métro et de nombreuses lignes de bus. Il est donc très pratique de prendre les transports en communs pour se déplacer dans la ville. Il est plus avantageux de se procurer la carte des transports “Sube” pour pouvoir vous déplacer librement. Disponible dans beaucoup de kiosques (kiosko), vous pouvez vous la procurer la-bas et par la même occasion la recharger. Cette carte va donc vous offrir quelques avantages ! En effet, vous n’allez plus avoir besoin d’avoir de la monnaie sur vous et le prix des transports sur la carte est plus avantageux.

L’application indispensable pour se déplacer : CómoLlego ! Cette application va vous changer la vie et vous guider pour vous déplacer d’un point A à un point B que cela soit en métro, bus ou même vélo.

Se procurer une carte de la ville

Si vous aussi vous n’avez pas vraiment le sens de l’orientation, pas de panique ! Il est très facile de se repérer à Buenos Aires ! La capitale est organisée en plan hippodamien, c’est-à-dire que la plupart des rues se croisent à angle droit. De plus, ces rues sont divisées en “cuadras” (blocs). Il est donc plus facile de s’y retrouver grâce à cette disposition

Buenos Aires reste quand même une ville immense ! C’est pourquoi vous pouvez également vous procurer une carte de la ville disponible dans l’un des nombreux points touristiques de la ville. Il existe également la “Guia T“: un petit guide indispensable pour se situer mais également pour savoir quel bus prendre.

Ouvrir un compte bancaire

Cette possibilité n’est possible que pour ceux possédant un DNI ou le CUIL. Cependant, il existe d’autres alternatives pour retirer de l’argent. Pour vous éviter des frais astronomiques de la part de votre banque et de la banque locale, vous pouvez également utiliser Azimo, Western Union ou SmallWorld. Des services qui vous permettent de transférer de l’argent facilement.

Acheter un adaptateur

On y pense pas forcément mais les prises de courant en Argentine ne sont pas forcément les mêmes qu’en France. Vous pouvez facilement vous procurer un adaptateur dans les grandes villes.

Après tous ces efforts, le repos est bien mérité ! Que diriez-vous d’aller vous détendre dans un des nombreux bars à Buenos Aires ou bien de vivre votre première expérience de tango dans une milonga ?


Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet