Située dans le sud de la province de Buenos Aires, Tandil est une ville touristique de 100 000 habitants. Un peu à l’écart de la ville se trouve la Piedra Movediza (« pierre mobile ») de Tandil, dont l’origine fait l’objet de fameuses légendes en Argentine, que nous vous proposons de découvrir ici !

La Piedra Movediza de Tandil 

La Piedra Movediza

Il s’agit d’un bloc de granit de 300 tonnes, qui a tenu mystérieusement en équilibre durant des siècles au bord de la montagne de Tandil. Le 29 février 1912, la pierre a finalement perdu l’équilibre et est tombée en morceau. Les causes de la chute demeurent inexpliquées : érosion, utilisation fréquente d’explosifs dans les mines alentours ou attentat par les mineurs fatigués de la présence des touristes, les hypothèses sont nombreuses.

Depuis le 17 mai 2007, on peut cependant admirer une réplique de la piedra movediza. Et au même endroit que l’originale, constituée d’un mélange de métal et de résine de fibres synthétiques. Ce jour a également marqué l’inauguration du Parque Lítico La Movediza, avec de nouveaux aménagements autour de la pierre.

Naissance de la Piedra

L’attrait de ce bloc de granit réside également dans les légendes qui l’accompagnent.

Il y a de cela des millénaires, la Lune et le Soleil tombèrent amoureux. Et de leur amour naquirent leurs enfants, les premiers hommes sur Terre. Pour les accompagner et pour qu’ils puissent se nourrir, les astres créèrent les animaux et autorisèrent leurs fils à les chasser en les mettant en garde contre leur dangerosité. Les hommes vivaient en paix, en remerciant chaque jour leurs parents pour leur situation.

Un soir pourtant, le Soleil commença à perdre de son éclat : un gigantesque puma avait réussi à atteindre le ciel et était en train de le dévorer. Les hommes, paniqués, prirent leurs flèches pour sauver leur père. L’une d’elles transperça le fauve, qui tomba presque mort sur le sol. Le Soleil guérit mais la Lune en colère voulut venger son mari. Elle chercha alors le puma, toujours vivant, et arracha des morceaux de son propre visage. Transformés en pierre, elle les jeta sur le puma jusqu’à l’ensevelir entièrement. C’est ainsi que furent formées les montagnes de Tandil. Et c’est depuis ce jour que le visage de la Lune est marqué de cicatrices. La dernière pierre tomba sur une flèche, ce qui donna naissance à la Piedra Movediza, instable sur ce socle mouvant.

Les autres légendes de la Piedra Movediza

D’autres versions de la naissance et de la chute de la pierre existent. Et qui n’ont pas fini de faire rêver des générations d’Argentins.

Il existe deux autres histoires, dont celle de Mini et de Amaike et la sentinelle. Vous pouvez les découvrir ici.

Si vous voulez découvrir la ville de Tandil et la province de Buenos Aires, contactez Equinoxe, spécialiste de vos voyages sur mesure !

Vous avez aimé cet article? Prenez le temps de lire ceux-là