Sur le chemin de Buenos Aires à Mendoza, vous traverserez la province de San Luis. Vous n’en avez pas beaucoup entendu parler, c’est normal. Elle est discrète, secrète même, mais faites y une escale tout de même, histoire de découvrir tout ce qu’elle a de caché.

San Luis

Province de San Luis- Photo : Wikipedia

Géographie et climat

La province de San Luis est une petite province située en plein centre de l’Argentine. La province est limitée au nord par la province de La Rioja, à l’est par la province de province de Córdoba, au sud par la province de La Pampa, à l’ouest par la province de Mendoza et au nord-ouest par la province de San Juan.

Côté relief, il y a deux San Luis : au nord, la province est très montagneuse, ce qui correspond aux Sierras Pampéenne, au sud au contraire, le relief est très plat, ce qui a permis à la région de développer son agriculture.

Le climat de la région est continental avec une moyenne à l’année de 17ºC et des températures oscillant entre 0ºC et 35-40ºC. Dans les régions montagneuses particulièrement, le climat est relativement aride.

San Luis

Ville de San Luis- Photo : Wikipedia

Que voir/ que faire dans à San Luis ?

La ville de San Luis

San Luis vous offrira un repos bien mérité après une vadrouille dans les terres populaires argentines. Si le pays regorge de merveilles, vous vous serez vite rendu compte que vous êtes rarement les seuls à les contempler. Le charme de San Luis, c’est son calme, la province presque déserte de touristes, surtout comparée à ses voisins Mendoza et San Juan qui connaissent un succès non négligeable. Mais San Luis a néanmoins ses trésors, même cachés…

À l’extrême nord ouest des pampas, son ambiance coloniale est bien conservée; l’ancien convent de San Domingo, par exemple, est aujourd’hui un centre culturel qui accueille expositions, concerts et spectacles. Sillonnez ses rues étroites le long de ses grandes demeures, et sous le ciel souvent tout bleu du Cuyo Argentin.

Parque Nacional Sierras de las Quijadas

Le parc national de las Quijadas, c’est un voyage au début du monde; des formations géologiques qui remontent à 150 millions d’années, des canyons vertigineux, du rouge, du rouge et du rouge encore, à perte de vue. On est au milieu de rien, et pourtant la terre nous revient presque intacte des millénaires qu’elle a traversé. Les vues du haut des miradors et des sentiers perdus dans les roches sont véritablement époustouflantes, et du fait de la petite célébrité du parc, vous avez toutes les chances d’échapper aux foules

Parque Provincial Bajo de Veliz

Du Bajo de Veliz, on retiendra surtout l’âme. Long de 12 km, couloir discret entre les hauteurs vertigineuses, la vie s’y cache et se suffit. 23 familles isolées de tout vivent du bétail, de l’agriculture et du souvenir des mines aujourd’hui inactives. Mais le bajo, c’est aussi des fossiles conservés comme nulle part ailleurs; le site a gardé les traces d’espèces qui ne semblent avoir vécu que là-bas. La plus grande araignée du monde, par exemple, subsiste dans le petit musée du village; et l’on frissonne devant la grandeur de l’histoire et devant l’ampleur du temps. Le Bajo, en plus de nous enseigner la richesse de ses reliques, est un superbe spectacle bien vivant! La faune et l’avifaune vous émerveilleront de même.

Merlo

Reposez vous au bord de la rivière dans la ville -déjà plus touristique- de Merlo. Le climat y est doux, sec et ensoleillé, et elle propose à ses alentours des activités diverses pour le bonheur de tous. Parmi elles, l’équitation, le trekking, l’andinisme ou le parapente.

San Luis

Sierra de Las Quijadas- Photo : Wikipedia


Cet article vous a plu ? Consultez également :