Faute de débat politique avec tous les candidats avant le 1er tour des élections, des applications mobiles et autres jeux en ligne se sont développés pour informer les Argentins sur le programme des différents candidats. Dimanche 15 Novembre, un débat a enfin affronté Scioli à Macri. C’était la première fois que Scioli acceptait de participer à un débat politique dans le cadre de la campagne.  Zoom sur le phénomène des applications politiques en Argentine :

Source : Phil Campbel

L’application Yo quiero saber

Cette application a été lancée avant les PASO, c’est-à-dire les primaires à la présidentielle en Argentine. Le principe est simple : Une série de 10 questions vous est posée concernant des thèmes clés de l’Argentine de demain, au niveau social, politique, économique… Exemple : Êtes vous pour ou contre l’avortement? Pour ou contre la dépénalisation de la marijuana ? Pensez-vous qu’il faut libérer l’achat et la vente de dollars en Argentine ? Pour chaque question, vous devez répondre oui ou non. Puis un écran s’affiche avec la réponse des 6 candidats, avec en priorité ceux qui on une réponse similaire à la votre. A la fin, la photo du candidat avec qui vous êtes le plus d’accord s’affiche !

Des applications similaires en Argentine

Une application similaire avait déjà été lancée à Buenos Aires auparavant pour les élections à la mairie de la ville : “Candidateados”. “Yo quiero jugar” avait également été disponible pour l’élection des gouverneurs de chaque province. Autre exemple, le site “elegielegi.org” (“choisichoisi”). Le slogan de ce dernier ? “Joue à être législateur, trouve qui te représenterait le mieux.” Même principe basé sur les votes des députés et sénateurs au cours des dix dernières années.

Une réponse à l’absence de débat publics ?

Début octobre s’était tenu un débat public avec tous les candidats à la présidentielle, excepté le candidat favori Daniel Scioli, qui avait refusé de participer à ce débat, prétendant  que son programme électoral était déjà limpide pour les Argentins. Ce débat politique était le premier de l’histoire de l’Argentine ! Les thèmes débattus avaient été les suivants : développement économique et social, éducation et enfance, sécurité et droits de l’homme, qualité des institutions... Après le résultat du 1er tour, Macri avait immédiatement souhaité que se tienne lieu un débat contre Scioli avant le deuxième tour. Scioli a accepté le défi, c’est donc ce Dimanche 15 Décembre que les deux candidats se sont affrontés à la télévision ! Por fin !


Cet article vous a plu ? A lire sur le même thème :

Petit récapitulatif sur l’organisation politique et les partis en Argentine
Elections présidentielles 2015: un second tour inattendu !
Le vin de Mendoza attend avec impatience un changement politique