Avec les progrès de la science, il est depuis quelques années possible de déterminer le sexe d’un enfant, ou bien sa couleur de cheveux, avant même le début d’une grossesse. L’Argentine, pays du bœuf par excellence, a poussé l’idée encore plus loin, afin d’optimiser toujours plus  cet élevage dont elle a fait sa spécialité.

Source: flickr

Un forum spécialisé en la matière

Le 27 juillet 2015, à Palermo, s’est ouvert le Forum Argentin pour la Génétique Bovine, un rendez-vous incontournable pour le secteur agricole du pays. A l’initiative de ce projet, une volonté de promouvoir un domaine primordial de l’économie argentine, mais également l’envie de faire progresser les techniques d’élevage actuelles afin de répondre au mieux aux besoins des professionnels du secteur ainsi  qu’aux consommateurs, toujours plus diversifiés à l’échelle de la planète.

Prévoir le futur : quand le rêve devient réalité

Depuis plusieurs décennies maintenant, l’élevage a intégré les codes d’une agriculture productiviste, aujourd’hui facilitée par les progrès scientifiques faits dans le domaine de la génétique. Les techniques actuellement en développement ont pour objectif de déterminer, au seul moyen de cellules embryonnaires, ce que sera un « bon bœuf » avant même qu’il naisse. Bien que les méthodes actuelles soient déjà performantes, l’utilisation  du précieux ADN ne pourra que les améliorer.

Des procédés encore trop peu répandus

Selon le Président de ce même forum, Martín García Fernández, seule une vache sur quatre a bénéficié des apports de la génétique, ce qui est encore trop peu selon lui. Il y a d’après lui deux attitudes à adopter face à ce constat : il est soit de la responsabilité des éleveurs de s’informer quant aux nouvelles techniques, soit  il est du devoir des membres du forum de répandre l’information, qui ne peut a priori qu’apporter une précieuse aide aux professionnels du secteur.
Toujours selon les dires de Martín García Fernández, il y a dans cette avancée une véritable possibilité de faire de l’Argentine un leader dans le domaine.


 

Cet article vous a plu ?

A lire sur le même sujet :

Argentine championne du monde de viande clonée
Augmenter la production de viande pour satisfaire les besoins planétaires
Les argentins: premiers consommateurs de boeuf au monde?