San Martin de Los Andes est le genre d’endroit où tous les citadins argentins rêvent de se relaxer. Ici, les voitures s’arrêtent pour laisser traverser les piétons, les rues sont propres et parfumées par des rosiers et l’architecture ne ressemble en rien aux grands buildings de béton. De plus, c’est une ville sûre où les enfants jouent sur les places en ayant pour unique préoccupation d’éviter les ballons de foot qui s’échangent. De quoi suffire à éveiller l’envie de n’importe quel habitant d’une grande ville du pays.

San Martin de los Andes, située dans la province de Neuquén, s’étale au cœur des plus beaux paysages de Patagonie, devant les rives du lac Lacár – route des sept Lacs – et entourée de montagnes tapissées de forêts, entre lesquelles on peut apercevoir le sommet du Volcan Lanín.

San Martin de los Andes – Flickr maxtdf

Aux mois d’été, les journées se prolongent jusqu’à 22h00, rafraîchissant l´air pour une nuit plus agréable. Au moment où le soleil se couche derrière les eaux du lac Lácar, touristes et résidents retournent au centre-ville. Alors, les bistrots de l’avenue principale de San Martín sortent leurs tables et la ville s´anime. Les artistes, les artisans, les spectacles pour enfants s’installent dans les rues, pendant que les restaurants proposent leur fameux agneau à la braise.

Depuis sa fondation en 1898, San Martín vit au rythme des traditions indiennes mapuches, créoles et européennes : une identité métissée typiquement patagonique. Pendant longtemps, l’attraction principale de la ville était hivernale, avec la station de ski du sommet Chapelco, mais depuis peu, celle-ci est également devenue une destination estivale de premier choix, avec une infinité d’activités pour les amoureux du grand air et les aventuriers.

Ici, retrouvez les meilleures propositions pour visiter cette charmante localité de Neuquen en période estivale.

Les plages

Les plages de San Martín offrent un premier contact avec les eaux cristallines du lac Lácar.
Des bateaux partent toutes les heures entre 10h et 19h et des catamarans traversent le lac jusqu’à Quila Quina, destination favorite des locaux et des visiteurs.
Sur les plages, on peut louer des Kayaks, bateaux et canoës. Par une journée ensoleillée, rien de tel que de naviguer et de faire un petit détour sur un court d’eau de la zone pour plonger dans les eaux pures et profondes du lac Lácar.

Kayak sur le lac Lácar – Flickr Avá

Le mont Chapelco

Les habitués de la station Chapelco en période hivernale seront surpris de l’explosion de tons verts en été.
Profitez des infrastructures de la station pour passer d´incroyables moments au sommet. Découvrez les activités à sensations fortes comme le “bike park”. Les vélos peuvent se louer sur place mais il est aussi possible d’emmener le sien. Les bikers confirmés pourront également expérimenter un circuit assez difficile ouvert exclusivement en été.

Au sommet, vous pourrez également vous amuser au parc de jeux gonflables ou encore glisser sur le toboggan de 800 mètres qui descend le versant de la montagne. L’une des attractions les plus incroyables est le canopy : un parcours de 300 mètres sur une pente qui s’appelle “la pleurnicheuse”. Enfin, les adeptes de paysages de rêve pourront monter à 2000 mètres d’altitude et admirer une vue magnifique sur la région.

Ski sur le mont Chapelco – Flickr Alicia Nijdam-Jones 

Le lac Lolgo

Le lac Lolgo est à peine plus petit que le Lácar, mais bien moins fréquenté par les visiteurs. Il est situé à seulement 12 km de San Martín et compte aussi de très belles plages. Profitez des alentours où sont proposées de très nombreuses balades à cheval passant par les forêts, sentiers et montagnes qui entourent le lac. Ces promenades peuvent se faire sur un ou plusieurs jours, avec campements de nuit, pour découvrir les paysages les plus incroyables de la cordillère de Neuquén.

Trekking

La région possède des circuits de trekking adaptés pour tous types de niveaux, cheminant entre les forêts ou les sentiers côtiers.

Rafting

Le rafting qui se pratique sur le río Aluminé vous réserve les plus fortes sensations de la zone. Côté splendeur, optez pour un parcours rafting proposé au départ de Hua Hum, un site situé sur la rive du lac Nonthué, très proche de la frontière avec le Chili dans le parc national de Lanin. Hua Hum peut être atteint par la route provinciale 48 (gravier) ou en catamaran depuis l’embarcadère de San Martin, car les eaux du lac Nonthué sont reliées au lac Lácar.

Où manger ?

San Martín est un village assez sophistiqué, avec une route de choix: “la route gourmet”. De nombreux bars et restaurants s´alignent sur l’avenue San Martin. Le restaurant Betty est spécialisé dans la fondue savoyarde ou bourguignonne. Plus loin, vous trouverez un petit bistrot qui propose “des plats de la grand-mère” (platos de la abuela) à bon prix. Continuez par la rue Villegas et apparaît alors La Posta Criolla, un lieu idéal pour partager un plat d´agneau croquant. Autre endroit incontournable : La Cava. Sur la route Moreno en face de la place San Martín, la Cava possède une impressionnante sélection de vins de Patagonie (dégustation possible).

En sortant de la ville par la vieille route de Chapelco, vous tomberez sur la maison de thé Arrayán, un site magique, fondé en 1936. Vous pourrez y déguster des picadas (plateau de charcuterie) arrosées d´une bière artisanale Lácar, ainsi que différentes variétés de thés et quelques plats élaborés à base de produits locaux.

San Martín de los Andes – Flickr Avá

L’hôtel boutique La Casa De Eugenia se situe dans l’une des zones les plus agréables du village, près des lacs. Au petit-déjeuner il est possible de profiter de délicieux muffins et gâteaux maison. Cet hôtel est une des maisons les plus anciennes de San Martín et donc un excellent exemple d’architecture traditionnelle. La maison est remplie de meubles anciens et d´objets chargés d’Histoire. Cet hôtel résume assez bien l’esprit de San Martín de los Andes : une combinaison réussie de rustique et de charme.

Cliquez sur la carte pour l’agran­dir (ou consultez-la sur google maps) :

Comment y aller ?

Par la route: 1 518 kms séparent Buenos Aires à San Martin de los Andes. Prenez l’accès Ouest jusqu’à Lújan, puis la route 5 jusqu’à Santa Rosa, le route 35 jusqu’à Padre Buodo,la route 152 jusqu’à Casa de Piedra, la route 6 jusqu’à General Roca, la route 22 jusqu’à Arroyito et les routes 237, 40 et 234.
Au total : 6 péages pour 14.5 pesos. Et beaucoup d’heures de route..
Aerolíneas Argentinas propose des vols depuis Aeroparque jusqu’à Chapelco sans escale ( 2h).
Bus: depuis Retiro jusqu’à Bariloche.

Pour plus d’informations sur la région:

 Site de la province de Neuquén
– Site de San Martin de los Andes


Vous souhaitez découvrir San Martín de los Andes et sa région ou construire un itinéraire sur mesure en Argentine ? Contactez l’Agence Equinoxe, spécialiste de l’Argentine depuis 1990 ! 

Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet