Vous avez peut-être entendu parler de ce nouveau concept sur les réseaux sociaux ou par le bouche à oreille. Comme vous le savez, chez Equinoxe, en plus d’être amoureux de l’Argentine, on est aussi très gourmands, on n’a donc pu résister à demander à en savoir un peu plus à ces novateurs ! Valérie et Daniel ont, en effet, eu l’idée d’ouvrir un concept de tango-asado pour ravir les tangueros gourmands ou tous les amateurs de la Buena Onda argentine. Ce sera également l’occasion, pour nous, de voir si nos cours de tango à la Bicicleta commencent à porter leurs fruits.

Tango

Tango – Photo : Flickr

  • Equinoxe : Commençons par le commencement, nous ne savons pas grand-chose de vous, vu votre parler irréprochable, nous dirions que vous êtes française mais à vrai dire, nous n’en sommes même pas sûrs ! Pourriez-vous donc vous présenter à nos lecteurs ? Par exemple, êtes-vous plutôt danseuse, cuisinière, les deux ?
 
Valérie : Je me souviens d’une époque où mes enfants voulaient être ” Policier casacadeur” ou ” mousquetaire docteur”. Ils remettaient à la mode les métiers perdus et les doublaient d’un métier original qui leur plaisait. 
Quand je suis arrivée en Argentine il y a 4 ans, j’ai très vite côtoyé des personnes qui pour s’en sortir faisaient plusieurs métiers car un seul ne suffisait pas pour vivre. Je connais donc des “Psychologues sommeliers”, des “avocats professeurs de tango”, des “taxis gardiens de nuit”. Moi,  je suis restée avant tout très polyvalente et je suis devenue ici une “tanguera cuisinière”, amoureuse de la vie.
  • E : À présent, pourriez-vous développer le principe de votre projet d’Asado-Tango et nous expliquer comment l’idée vous est venue ?
V : Le principe consiste, les dimanches uniquement, à proposer en journée, un traditionnel Asado argentin (de viande ou végétarien) tout en pouvant écouter du tango, danser un tango entre deux bouchées de folklore, discuter un verre à la main en terrasse avec l’asador, ouvrir sa propre bouteille de bière, se sentir un peu comme chez soi, entre amis ou en famille. Le lieu est décoré par des œuvres de jeunes artistes , œuvres qui peuvent être immédiatement achetées par nos visiteurs (peintures, photos, et plus tard viendront s’ajouter les tabliers peints à la main du restau, des sacs de chaussures aficionado tango, tout un artisanat local en vue de promouvoir les artistes de la ville et du moment. Les copains musicos viendront quand ils le souhaiteront jouer, chanter, faire une exhibition et seront, je l’espère, aidés grâce au “chapeau” que nous ferons passer…
 
Comment m’est venue l’idée ? Je suis une personne qui adore réunir les amis, les copains, cuisiner pour eux et danser jusqu’au bout de la nuit ! J’ai eu la chance de croiser sur ma route un homme merveilleux, argentin, 100% milonguero et le roi de l’asado !!! C’est un magicien qui transforme tous mes rêves en réalités et qui a en lui la force tranquille argentine rendant possible l’impossible. Quand je suis arrivée à Buenos Aires, j’ai été embauchée comme chef dans un restaurant où j’ai réussi, malgré le fait que je n’avais pas le diplôme de chef, juste la passion de la cuisine, à faire mes premières classes en cuisine professionnelle. Ensuite la graine avait germé et aujourd’hui notre projet s’appelle ” y por qué no ?” ” Et pourquoi pas”?
  • E : Beaucoup d’entre nous ne sommes que débutants en tango, votre projet sera-t-il accessible à tous ou visera plutôt des danseurs déjà aguerris ?
V : Avec mon compagnon de vie et partenaire, nous avons été diplômés de l’Université du Tango de Buenos Aires. Nous avons suivi un cursus de 3 ans afin de pouvoir enseigner. Notre désir est de transmettre. Nous donnons donc chez nous aussi des cours, tout niveau. Pendant la pratique du “tango asado”, les débutants pourront toujours cottoyer des danseurs de tout niveau. Le but étant de passer un bon moment, profiter du savoir des uns pour offrir aux autres. Par exemple, il pourra se travailler durant la pratique une séquence ou un pas. Le chef en cuisine et le chef asador dansent sans complexe avec tout le monde et n’importe quand ! Bien sûr si la crêpe flambée se fait attendre, il faudra ne pas s’en offusquer!
  • E : Pourriez-vous nous partager quelques détails pratiques : vos horaires d’ouverture, comment réserver, un budget moyen pour un après-midi chez vous ou encore le nombre de personnes présentes et une idée de l’ambiance (plutôt milonga classique, plutôt resto ?) ?
V : Le 19 octobre, nous ouvrons pour la grande première. C’est l’inauguration!
Pour pouvoir venir déguster un asado et plus si affinités, il faut réserver par mail (valdantango@gmail.com) ou par téléphone (2055 4090) avant le samedi 14h précédant le dimanche concerné car les places sont limitées. 20 places assises, plus quelques une en plus en terrasse pour l’asado milonguero. En cas de beaucoup de réservation nous faisons une double réservation avec un premier service entre 12H30 et 15h et un deuxième de 15h à 17h00. Les visiteurs qui veulent rester pourront, après avoir libéré la table, continuer à déguster un autre dessert ou quelque chose à boire, sur la terrasse. Mais surtout ils pourront continuer à danser.
Comme dans une grande fête familiale! Pas de chichis, on a tous la passion commune pour le tango, l’asado, voire les deux !
Budget moyen ? 
tango asado“complet de viande  (asado ” Yo soy el rey” ou vegetarien (Asado Malena) comptez 190 pesos argentins
Asado milonguero : un choripan ou sandwich de viande a la parilla + un verre de vin rouge: 60 pesos argentins
Les vins à la carte vont de 75 pesos la bouteille à moins de 200
Bières et boissons sucrées également ainsi que des desserts classiques ( flan casero, crêpes, et selon inspiration…)
L’abrazo est GRATIS !!!
 
 
  • E : Pour finir, personnellement, j’avoue que mettre asado et tango dans la même phrase suffit à me séduire, mais que diriez-vous pour convaincre un lecteur un peu craintif (du style : “Je suis nul en tango, je vais me ridiculiser…”) ?
V : Je lui dirais que personne ne s’est jamais ridiculisé en allant manger chez des amis un bon barbecue! S’il veut apprendre à danser, ce ne sera pas le bon jour. En  semaine nous offrons notre studio à nos élèves. Et en plus nos élèves bénéficient du dessert inclus !!!!! pour toute commande d’un asado sauf pour l’asado milonguero! 
Passer quelques heures en faisant un bon repas, en regardant danser, en s’essayant soi même, Et pourquoi pas ?
  •  E: Merci pour toutes ces informations, on se verra donc un dimanche chez vous ! Il nous tarde, et bon courage pour l’ouverture !

V : Merci à vous pour votre intérêt, vous serez plus que bienvenus ! Abrazo !

Valerie y Daniel

” Y por qué no ! “
Valérie et Daniel propose également des cours de tango, n’hésitez pas à les contacter, vous serez sûrs de trouver des passionnés très pédagogues et patients avec vous. Pour les plus timides, sachez qu’ils proposent également à leurs élèves de les accompagner pour leurs premiers pas en milonga, afin de bien les mettre à l’aise ! Si ça, ce n’est pas de la Buena Onda ! Un seul mot d’ordre donc, pas de prise de tête et décomplexions, le plaisir de danser fera le reste !