Depuis l’extérieur on en prend déjà plein la vue ! Située au 541 de la rue Luis Senz Peña, cette façade de marbre blanc arborant de petits anges cache bien des mystères … En levant la tête vers le ciel apparaît la première phrase (parmi des centaines) d’Alfredo Serra : “Acá está todo lo que hemos perdido” (ici se trouve tout ce que l’on a perdu). Visite.

Photo – Source: Raulfoto

Eduardo Bergara Leumann, l’hôte de ces lieux !

Né à Buenos Aires le 5 septembre 1932, il entame une formation artistique dès l’âge de 11 ans. De 1952 à 1963, il se créé une belle notoriété en tant que scénographe, costumier et acteur. Il connaîtra également un franc succès en tant que journaliste télévisé où il s’amuse, habillé en ange, à faire découvrir aux téléspectateurs les richesses culturelles et artistiques d’Argentine et plus tard d’Europe. Il travaillera aussi avec des grands du cinéma français tels que Jean Paul Belmondo ou Romy Schneider. C’est après avoir passer plusieurs années en Europe qu’il décide de revenir sur les terres de son enfance. En 1997 il décide de redonner vie à cette boutique, qu’il avait laissé à l’abandon en 1980, et d’en faire un musée ouvert à tous.

La Botica del Ángel, un atelier théâtral devenu musée.

1966 marque le début de cette belle histoire. Caverne d’Ali Baba regroupant mille et un objets ayant servis de décor pour de nombreuses pièces de théâtres, c’est Lola Membrives qui pousse l’hôte de ces lieux à en faire un endroit ouvert à tous. L’endroit deviendra un café-théâtre à l’intérieur de ce bric-à-brac. Et puis, le travail s’accumule, Eduardo part en Europe, la boutique restera fermée jusqu’en 1997, date de son retour. Seulement, elle change d’adresse (auparavant située au 670 de la rue Lima) et s’agrandit !

Aujourd’hui, cette boutique est un sanctuaire des années 60 du monde du spectacle ! Une fois entré, 33 ambiances différentes vous attendent au sein de ces 1 500 m2. Chaque recoin, chaque ambiance, chaque oeuvre transmet  sa magie ! On peut observer des oeuvres d’Antonio Berni, de Guillermo Roux, de Guillermo Kuitca ou encore de Josefina Rovirosa mais aussi de nombreuses photos d’actes qui ont marqué l’histoire. De même, sont présents de nombreux manuscrits d’Alfonsina Storni. Les toilettes possèdent des “azulejos” (des mosaiques) dessinés par le grand Raúl Soldi. Un petit circuit d’anges vous guident à travers les multiples pièces… Un coup de coeur assuré !

Sachez que de nombreuses expositions, concerts et visites guidées sont proposés tout au long de l’année (site web).

Botica del Ángel

Du Mardi au Vendredi de 16h à 19h entrée libre et gratuite. Visite guidée, 20 pesos du Mardi au Vendredi à 19h.

Luis Sáenz Peña 541 (entre Venezuela et México)
Quartier Montserrat

Bonne visite !