Le festival de la Chicha se tiendra le 14, 15 et 16 mars prochains; sur la terre des gauchos, le village de La Caldera, situé à 22km de Salta, célèbre non seulement la fameuse boisson, mais elle fête aussi les traditions de toute la région. À cette occasion, tout le village de La Caldera se mobilise; petits et grands participent à la préparation de l’événement, contribuant à chaque détail qui fera la fête plus lumineuse.

La chicha, une boisson à travers les âges

La chicha, c’est d’abord une tradition bien conservée, qui a véritablement traversé les siècles et qui nous arrive aujourd’hui presque intacte. Avant, c’est par la mastication des grains conjugués à l’amidon de la salive que l’on fermentait le maïs. Aujourd’hui c’est différemment qu’on fait la chicha, mais la boisson reste commune à tous les peuples andins. Bien sur, elle se consomme différemment selon où l’on se trouve. Alors que sur l’Altiplano bolivien la chicha est très alcoolisée, à La Caldera, elle est plus douce et moins dangereuse aussi!

Le festival de la Chicha, un week-end en terre gaucha

Le petit village s’attend à recevoir près de 10.000 personnes venues de partout. Avant même que les entrées ne soient en vente, le festival comptait un nombre déjà important de réservations. 80% des événements organisés seront couverts, ainsi les aléas du temps ne risqueront pas de gâcher la fête! À seulement une vingtaine de kilomètres de Salta, le Festival de la Chicha propose un spectacle typique avec des invités de choix. Parmi eux, El Chaqueño Palavecino, Sergio Galleguillo; Las Voces de Orán; Mariana Carrizo, Guitarreros y La Cantada, entre autres.

Le prix, pour sa part, est plus qu’accessible. L’accès à tous les événements durant tout le week-end ne coûte que 90 ARS. Les organisateurs tenaient à ce que le festival reste accessible à tous. Ils déclarent que le Festival de la Chicha est une tradition, et en plus d’être le dernier festival de l’été, il est l’opportunité pour ceux qui n’ont pas eu l’occasion de voyager de profiter d’une grande fête populaire.

Un village en expansion

Quant au tourisme, La Caldera accueille ces dernières années de plus en plus de touristes, attirés par le paysage, l’histoire et la culture locale. Le village s’est adapté à la demande grandissante et de multiples options sont aujourd’hui possible de se loger à La Caldera, du camping au haut de gamme.

Depuis des semaines, les “chicheras” s’attellent à la tâche, et toute la famille les aide. Et de même en ville, où toutes les fonctions se mobilisent. Et en plus de fédérer toute l’énergie du village, le festival est l’occasion pour tout le monde de se réunir et de rassembler des idées. Tous sont mobilisés pour transmettre et diffuser au mieux les valeurs et les richesses du pays qu’ils aiment tant.

Si vous vous trouvez dans la province de Salta, ne manquez pas la fête de la Chicha; pour vous y rendre et profiter de nos meilleurs choix d’hotêls, contactez l’agence Equinoxe