La vallée de Humahuaca c’est un endroit sauvage, insoumis aux changements du pays. C’est l’Argentine andine presque bolivienne. On y parle encore le quechua et on peut y apercevoir des centaines de sites archéologiques. Ce sont des décors arides et rougeâtres quasiment minéraux mais en continuant sa route on rencontre une végétation luxuriante et de nombreux cours d’eaux.

Connaissez-vous le Mont Hornocal ?

Encore  peu connu des touristes, les locaux l’appellent le mont aux 21 couleurs et, c’est peu dire ! Après une heure de route sur un chemin de terre en assez bon état vous arrivez aux premières loges… Perché sur un mirador à plus de 4 000 mètres d’altitude face à vous, une incroyable variété de couleurs vous saute aux yeux ! Allant du rouge cendré au vert pâle en passant par le orange, on en vient à se demander si tout cela est naturel… Et pourtant, tout au long de la journée les couleurs changent et les reliefs aussi.

Mont Hornocal – Source : Lauriane Him

On vous conseille de vous y rendre entre 15h et 18 là où le soleil joue le plus avec ces hauteurs. Pour y accéder vous pouvez prendre un taxi depuis , en bas de la ville proche du chemin de fer et du marché. Profitez-en pour acheter de bons produits locaux (un excellent fromage de chèvre) et préparer votre pique-nique. Soit si vous êtes en voiture, l’accès est relativement bien indiqué.

Et si vous êtes dans le coin profitez-en pour vous rendre au parc national de Calilegua, entre végétation luxuriante et faune intrigante.

Si vous souhaitez en connaître plus sur le Nord-Ouest de l’Argentine et la région de Humahuaca, contactez l’Agence Equinoxe spécialiste du voyage sur mesure à travers toute l’Argentine.

Vous avez aimé cet article ? A lire sur le même sujet :