Le Gouvernement a décidé de reporter après le 14 août le Plan Stratégique Agroalimentaire, initiative qui prévoit d’augmenter la production agricole de 60% entre 2016 et 2020, pour rester en adéquation avec la croissance mondiale.

Source : Atilio Leandro

Les objectifs de ce plan pour la période 2016-2020 visaient à redonner à redonner au pays le rôle de grand producteur agricole, afin de pouvoir répondre à la demande intérieure et extérieure. Durant la prochaine décennie, la récolte devrait atteindre 157 millions de tonnes de grains, contre les 100 actuels, tandis que la production de viande augmenterait de 70%.

Le plan a été élaboré avec 43 universités nationales, 150 chambres d’entreprise, des autorités provinciales, des organisations rurales et sociales et des organismes comme l’INTA (Instituto Nacional de Tecnologia Agropecuaria) et l’INTI (Instituto Nacional de Tecnologia Industrial).

Le plan est donc retardé du fait de problèmes d’emploi du temps de la présidente, de son voyage au Pérou mais aussi de la forte tempête qui a frappé la région métropolitaine.

Le ministre de l’agriculture, Julian Dominguez, a signalé l’importance de l’initiative en signalant qu’il fallait « augmenter la productivité » et a soutenu qu’avec ce plan, « l’Argentine remplirait en 10 ans les objectifs fixés par la FAO pour les 40 prochaines années ».

Source : Vuelven a postergar el lanzamiento del Plan Estratégico Agroalimentario