La plus grande centrale solaire d’Amérique du Sud dans la Province de Jujuy !

Alors que les sujets environnementaux et énergétiques sont au cœur de la stratégie du gouvernement Macri, l’Argentine semble avoir fait un grand pas en avant ses derniers jours. En effet, le vendredi 6 Octobre 2017 a été inauguré, lors d’une cérémonie officielle, les travaux d’une centrale solaire. Plus de précisions sur ce qui s’apprête à être la plus grande centrale d’énergie solaire d’Amérique du Sud.

Province de Jujuy – Lauriane Him 

Ce projet en quelques chiffres

Le but n’est pas de vous bombarder de chiffres en tout genre qui parfois sont difficiles à interpréter. Ainsi, on va vous donner quelques chiffres concrets de ce que représente ce projet. Tout d’abord au niveau financement, la construction de ce parc devrait coûter pas moins de 400 millions de dollars. Une somme principalement financée par des fonds d’investissement chinois. L’usine sera à la charge de la société chinoise Shangai Electric Power Construction.

Au niveau production, il faut compter 1,2 millions de panneaux construits sur 6oo hectares (soit la superficie équivalente à la moitié de la ville de Buenos Aires). Le parc sera capable d’alimenter 100 000 nouveaux logements. Cette production saine d’énergie permettra d’éviter l’émission de 325 000 tonnes de CO2.

Une centrale solaire en plein désert – Wikimédia Commons

 Les enjeux de cette centrale 

La particularité de ce grand parc solaire est qu’il se situera très en altitude (plus de 4000 mètres d’altitude) sur une zone relativement désertique de la Province. Une zone qui est très fortement exposée au soleil d’où l’intérêt de construire une centrale solaire dans cette région.  Beaucoup de projets similaires en cours pourraient avoir lieu dans le Sahara (zone également ayant un fort taux d’ensoleillement).

Ce parc permettra de créer de très nombreux emplois. En effet on estime à 600 le nombres d’emplois directs crées et 1000 indirects. Ce n’est pas négligeable étant donné que l’Argentine a un taux de chômage actuel de 8,7 % d’après l’Insee. 

Mais cette centrale envoie également un message fort à ses voisins qui sont eux également à la recherche d’une production énergétique plus saine. En effet, le Brésil par exemple a annoncé que la superficie irriguée sur son territoire augmentera de 45% d’ici 2030. Au Chili, 8 nouveaux parcs nationaux ont été créés au cours des 50 dernières années. Il s’agit par ailleurs du pays au monde qui a augmenté le plus sa superficie pour de nouveaux parcs nationaux depuis 1967.

Et concernant la part des énergies renouvelables sur les énergies totales l’Argentine a encore du chemin à faire. Un objectif de 8% a été fixé pour l’année 2017. Un objectif qui ne devrait pas être atteint si l’on en croit les chiffres actuels. D’autres chiffres plus ambitieux ont été fixés pour les prochaines années. Ainsi l’Argentine doit prouver qu’elle est capable de relever le nouveau défi énergétique qui l’attend.

Au-delà des nombreux lieux touristiques qu’offrent le Nord-Ouest argentin, il s’agit également d’une région qui semble montrer la voie d’une nouvelle phase énergétique pour l’Argentine.

VOUS ÊTES INTÉRESSÉ POUR FAIRE UN VOYAGE DE PLUSIEURS JOURS AVEC EQUINOXE DANS LA PROVINCE DE JUJUY ? CLIQUEZ ICI.


Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *