Le Salón Augusteo, situé au 1374 de la rue Sarmiento, est connu des ballerines porteñas. Son passé peut se lire grâce à l’inscription du fronton « Societa Unione Operai Italiani ». Le bâtiment fût construit en 1885 et servait de centre d’orientation pour les immigrés italiens qui arrivaient par bateau, dans l’espoir d’une vie meilleure en Argentine.

Dans ce centre, les enfants des immigrés pouvaient avoir accès à l’école, et ce sont ces mêmes enfants qui devinrent des personnalités importantes dans le monde du commerce et de l’industrie argentine au début du XXième siècle.

Autre oeuvre de l’architecte Virginio Colombo, Buenos Aires – Photo : Adri Porteña

L’édifice abritait aussi une salle de concerts, qui en 1920, s’ouvrit davantage à la danse, pour devenir jusqu’à il y a peu, un emblème des milongas porteñas.

Le bâtiment de 4 étages présente une façade décorée de beaucoup d’ornements avec des visages féminins, des guirlandes entrelacées sous les fenêtres, des motifs floraux…Le hall d’entrée et le fronton furent retouchés en 1913 sous la direction de Virginio Colombo, architecte de l’art nouveau (dit aussi Liberty milanais) qui était très en vogue.

Malheureusement, en 2006, un incendie provoqua la chute d’une partie du toit. Aucune réparation n’est effectuée et la pluie endommagea l’intérieur du salon. Cette parcelle est alors mise en vente en tant que terrain, le vendeur considérant que la batisse est à démolir. Cette décision provoque un scandale massif, qui l’oblige à revoir les termes de sa vente.

C’est aujourd’hui la propriété de la société Unione e Benevolenza qui ne possède malheureusement pas les fonds pour entreprendre les réparations.

Source : “Augusteo”