L’un des principaux problèmes que doivent affronter les grandes villes aujourd’hui est le traitement des tonnes de déchets générées par les habitants, déchets qui mettent en péril la préservation de l’environnement.

Pour cette raison, le gouvernement de la ville de Buenos Aires met en marche un plan en vue de l’adoption d’un système de tri des poubelles avant la fin de l’année, ceci afin de réduire la quantité de déchets. Les habitants pourront, de cette façon, séparer les résidus secs des résidus humides. Le gouvernement prévoit aussi d’équiper 100% de la ville avec des containers, comme il en existe déjà dans certains quartiers.

Comme l’a confirmé le ministre de l’environnement et des espaces publics du gouvernement porteño, Diego Santilli, l’objectif est de réduire le nombre de lieux où s’entassent les ordures. Mais il a bien conscience qu’il s’agit avant tout d’un travail de culture et de formation des citoyens qui commence déjà dans la ville de Buenos Aires.

Photo : epSos.de

Cette nouvelle mesure ne s’adresse pas uniquement aux déchets ménagers mais aussi au plus gros générateurs de déchets tels que les banques, cinémas, shoppings…

La capitale argentine produirait chaque jour 3 000 tonnes de déchets. Avec ce programme, la quantité de dioxyde de carbone devrait sensiblement diminuer. Le ministre a annoncé également l’ouverture l’an prochain d’une usine de traitement avec une capacité de 1 000 tonnes par jour.

La semaine dernière a eu lieu à Buenos Aires la Conférence Internationale sur la Diminution et le Recyclage des Déchets, conférence la plus importante de l’année durant laquelle des experts du monde entier ont discuté et recommandé le démarrage de ce recyclage à Buenos Aires.

Source : La Ciudad apunta a la separación de residuos en origen antes de fin de año