Le culte rendu à l’ex-footballeur Diego Maradona ne s’arrête pas qu’aux tatouages sur les biceps et pectoraux et autres frénésies de ses inconditionnels ! La ville de Rosario possède l’objet de cette passion, une église où les fidèles peuvent venir se recueillir et apprendre les préceptes inculqués par un homme de foi…

Wikipedia

L’Eglise

Elle a été créée le 30 octobre 1998 (pour les 38 ans de Maradona) par les Argentins Hernán Amez et Héctor Campomar. Elle possède actuellement plus de 100 000 adeptes dans une soixantaine de pays, cependant des réunions entre adeptes n’ont lieu chaque année que depuis 2001, durant les 2 jours saints.

Par ailleurs, comme toute église, il est possible de célébrer son mariage ou un baptême au sein de celle-ci et bien entendu le maillot floqué au nom du Dieu est la tenue de rigueur ! Le premier mariage maradonien eu lieu le 29 octobre 2007 dans la ville de Colón en Argentine entre deux croyants mexicains. Le Mexique est le troisième pays possédant le plus de fidèles (Argentine et Espagne étant respectivement 1er et 2e).

[youtube]http://youtu.be/UzCAJZoCG90[/youtube]

 Vidéo – Source: Maradona by Kusturica

Le culte

La religion possède le Diego Nuestro: ” Qui est sur les terrains – Que ton pied gauche soit béni – Que ta magie ouvre nos yeux – Fais-nous souvenir de tes buts – Sur la terre comme au ciel – Donne nous aujourd’hui notre bonheur quotidien – Pardonne aux Anglais- Comme nous pardonnons à la mafia napolitaine – Ne nous laisse pas abîmer le ballon – Et délivre nous de Havelange. – Diego. “

Cela va même plus loin, la religion possède un neo-tétragramme “D10S” : il est formé par l’assemblage du numéro de Maradona en équipe d’Argentine et Dios. Sachez aussi que la religion possède son propre calendrier, le calendrier Maradonien, comptant les années depuis la naissance de Maradona le 30 octobre 1960,  il indique actuellement l’année 53.

Les fêtes

Deux fêtes sont célébrées chaque année. Tout d’abord le Noël Maradonien, célébrant chaque année la naissance de Maradona. Elle est célébrée la veille du jour de naissance, c’est-à-dire le 29 octobre.

Ainsi que les Pâques Maradoniennes : fête qui a lieu le 22 juin en l’honneur du match de l’Argentine face à l’Angleterre lors de la coupe du monde le 22 juin 1986 au Mexique. Ce même jour, Maradona marqua le but du siècle, ainsi que la “Main de Dieu”.

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=gK2z5-cceP4[/youtube]

Les 10 commandements

Comme toute religion, la religion maradonienne a ses commandements:

1. “La pelota no se mancha”, célèbre phrase prononcée par le Diego

2. Aimer le football plus que tout au monde.

3. Déclarer son amour inconditionnel pour Diego et le football.

4. Défendre les couleurs du maillot argentin tout en respectant ses semblables.

5. Propager les miracles du Dieu Diego à travers toute la planète.

6. Honorer les lieux sacrés où Diego s’est rendu.

7. Ne pas proclamer le nom de Diego comme un club à lui seul.

8. Prêcher les principes de l’Eglise Maradonienne.

9. Porter Diego comme second prénom et le donner à son fils.

10. Vivre dans le monde réel et garder les pieds sur Terre.

On vous avait prévenus que l’Argentine c’est le football et vice versa…