L’Argentine est un grand pays, cinq fois plus grand que la France et sa population est distribuée de façon inégale étant donné les distances. En effet, comptant 40 150 000 habitants, il demeure des espaces quasi-désertiques et d’autres où l’on trouve une haute concentration de citadins. À découvrir aussi les 10 destinations Argentines préférées par les étrangers !

Photo: Brolito

Les populations données datent de 2013, ces chiffres comprennent la ville et son aire urbaine accolée. 

1. Buenos Aires, le point névralgique du pays !

16 700 000 (tissu urbain continu), 3 millions Buenos Aires “intra-muros”. Voici le chiffre record du pays, soit 33 % de la population argentine concentrée dans cette ville, ou plutôt son agglomération. Buenos Aires est d’ailleurs la troisième plus grande ville d’Amérique latine après México D.F et Sao Paulo. Les habitants sont appelés les porteñoslittéralement “habitants du port” à ne pas confondre avec les “buenos-airiens”, les bonaerenses, habitants de la province de Buenos Aires.

2. Córdoba, une ville qui grandit, qui grandit !

1 700 000 (Córdoba intramuros : 1 330 000) Quant on arrive sur les lieux, on se rend vite compte que cette ville est en pleine expansion par la présence de nombreuses constructions immobilières en cours. Ville étudiante avant tout, Córdoba est en train de faire “un peu” d’ombre à Buenos Aires. En effet, située plus au nord du pays, il y fait bon vivre ! Ses habitants sont les Cordobeses..

3. Rosario, une agréable ville portuaire…

1 400 000 (Rosario intramuros : 950 000) Berceau du drapeau argentin et lieu de naissance du célèbre Che Guevara, la ville de Rosario connait un regain de dynamisme depuis plusieurs années. Réaménagement des quais le long du fleuve, centre urbain très vivant, les Rosarinos sont connus pour être les “heureux” du pays d’après un récent sondage. Normal, ils sont très fiers de l’enfant du pays qui n’est autre que Lionel Messi !

4. Mendoza, entre vignes et montagnes.

1 350 000 (Mendoza intramuros : 110 000!). Capitale viticole du pays, Mendoza est une ville qui vous piège, on s’explique. Avec ses vastes avenues bordées d’arbres, ses cafés cosmopolites et son rythme décontracté, on a tendance à vouloir y poser ses bagages. Partez à la découverte de ses multiples bodegas et goûtez son Malbec qui n’a rien à envier aux vins français. Les hauteurs sont toute proches, c’est le moment de partir en randonnée !

5. San Miguel de Tucumán, classée “Ville Historique” !

967 000 (Tucumán intramuros : 550 000) Berceau de l’indépendance de l’Argentine, Tucumán gagne à être connue tant elle est chargée d’histoire. L’ambiance peut y être un peu étouffante, il s’ y cache une forte activité culturelle et traditionnelle et c’est un excellent point de départ pour partir visiter la région.

6. La Plata, à deux pas de la capitale.

1 154 000 (La Plata intramuros : 740 000). À quelques 60 km de Buenos Aires, elle est un bon moyen de fuir les klaxons de la capitale et de se balader au bord du río de la Plata. Assez étonnant, son plan est un carré parfait, et la ville est d’une régularité géométrique impeccable, comme si la ville avait été dessinée d’une traite. De nombreux centres culturels sont ouverts au public, c’est une ville étudiante qui bouge beaucoup et qui connait une forte croissance.

7. Mar del Plata, les pieds dans l’eau …

725 000 (Mar del Plata intramuros : 594 000). Station balnéaire des Porteños par excellence, elle devient vite noire de monde dès que le soleil fait son apparition. Nombreuses plages, hôtels et bars vous accueillent pour vous reposer ou faire la fête jusqu’au bout de la nuit ! Notre article sur Mar del Plata ici.

8. Salta, la linda.

655 000 (Salta intramuros : 535 000). On l’appelle “la linda” et ce n’est pas pour rien. Très belles églises coloniales, jolies maisons colorées et climat très agréable, Salta séduit ! Elle a su garder le charme d’une bourgade tout en offrant les services d’une ville, bref un passage obligé si l’on se trouve en Argentine.

Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet