Les Guaraní : peuple indigène du Nord Ouest de l’Argentine

L’Argentine, avant la conquête espagnole, était peuplée de communautés indigènes. Certaines de ces ethnies amérindiennes ont totalement disparu, et d’autres ont réussi à sauvergarder leurs traditions, aujourd’hui encore. Le peuple guaraní est le plus ancien de la souche tupi qui existe aujourd’hui, et il représente le plus grand groupe semi-nomade d’Amérique latine.

Source – Photo : Nagillum

Qui sont les Guaranís?

Ce peuple, surtout présent dans le Nord-Est du pays, est également établi au Paraguay, en Bolivie, au Brésil et en Uruguay. Les populations amérindiennes ne suivent pas les frontières des pays : leur langue est parlée par-delà les limites physiques imposées par les Etats. Peuple semi-nomade, il est à la recherche de “la terre sans mal“, lieu révélé par ses ancêtres et dans lequel il pourrait vivre sans souffrances.

Vivant aujourd’hui de la vente d’objets sculptés, aux touristes, les indiens Guaranís sont confrontés à un problème majeur : ils se trouvent coincés entre le respect de leurs traditions et de leurs croyances et le monde environnant, qui évolue très rapidement et ne reconnait que peu, voir pas du tout, leurs traditions ancestrales.

L’histoire des Guaranís

Les Guaranís, de valeureux guerriers colonisés dès le début du XVII siècle, ont été évangélisés par les missions jésuites qui oeuvraient dans la région à cette époque. Peuple montrant une grande intelligence, une finesse et une sensibilité artistique très développées, ils se font musiciens, sculpteurs, peintres et tisserands, activités dans lesquelles ils excellent. Les paroles du Chamamé, mélange de mazurka, polka et valse utilisant principalement l’accordéon et la guitare, sont en langue guaraní, connue pour sa douceur et sa poésie.

Vous pourrez d’ailleurs, si le sujet des Guaranís vous intéresse, visionner le film Missions (Palme d’Or au Festival de Cannes 1986), drame historique britannique réalisé par Roland Joffé, qui raconte les années d’évangélisation des Guaranís, leur vie dans les Réductions (sortes de républiques autonomes créées par les Jésuites). Il fait également allusion à la guerre des Guaranís, qui a eu lieu entre 1754 et 1756.

Découvrez l’histoire de ce peuple en visiant la province de Misiones et ses ruines Jésuites, situées à San Ignacio, avec l’Agence Equinoxe, spécialiste de vos voyages sur mesure.


Vous avez aimé cet article ? A lire sur le même sujet :

One thought on “Les Guaraní : peuple indigène du Nord Ouest de l’Argentine”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *