Hector Timerman, ministre des Affaires Etrangères argentin a réitéré devant l’ONU son appel afin que le Royaume Uni accepte de négocier la restitution des Iles Malouines, de Géorgie du Sud, Sandwich du Sud et les espaces maritimes environnants.

Selon lui “le Royaume Uni demeure imperturbable face aux appels de la communauté internationale. Cette attitude s’avère même plus préoccupante si nous tenons en compte le fait qu’elle est adoptée par un membre permanent du Conseil de Sécurité, organe dont le but principal est la préservation de la paix et la sécurité internationale».

ONU- photo : blogNuevaYork

Par ses critiques, Hector Timerman a visé le premier ministre britannique David Cameron qui, plusieurs jours auparavant, avait assuré que le dialogue était arrivé à un point final au sujet des territoires occupés par son pays.

D’un autre côté, Timerman fait porter au Royaume Uni la responsabilité du risque d’atteinte à l’intégrité physique de James Peck, le citadin des îles Malouines qui a obtenu récemment la nationalité argentine et qui a reçu des menaces de mort de la part des habitants de l’île, s’il décidait de revenir.

Source : Malvinas: Timerman reiteró el reclamo ante la ONU y cuestionó al Reino Unido