C’est un rassemblement hors du commun, un rendez-vous qu’aucun petit manchot ne raterait pour rien au monde : chaque été, des milliers de manchots quittent le Brésil pour venir se reproduire en PatagonieC’est pour cela qu’aujourd’hui, Argentine-info vous en raconte un peu plus sur ces drôles d’animaux.

Manchot de Magellan

Manchot de Magellan – Photo : Equinoxe

Les manchots de Magellan

Fidèles au lieu depuis 1947 (on ignore encore pourquoi ils sont venus s’installer ici), ils y reviennent chaque année. Les manchots de Magellan sont de taille moyenne (environ 76 cm) et noir et blanc. On reconnait les femelles par leur bec plus long et plus fin et leur corpulence légèrement inférieure à celle des mâles, qui d’ailleurs possèdent une petite bosse sur la tête propre aux adultes. Comme tous les manchots, ce sont de bons nageurs, et ils peuvent vivre jusqu’à 30 ans en liberté. Quasi-inoffensifs, ils se nourrissent de petits poissons et vivent en harmonie avec les autres espèces.
Leur arrivée sur les côtes atlantiques donne le signal de la saison de reproduction. Très fidèles en couple, ils le sont également envers le lieu de nidification puisque chaque année ils reviennent au même endroit ! Vous ne pouvez que tomber sous le charme …

De véritables animaux marins

Les manchots ne sont pas de mauvais pêcheurs, bien qu’ils nagent d’une étrange manière : ils font régulièrement des bonds hors de l’eau pour respirer. Ils peuvent cependant plonger jusqu’à 80m de profondeur et nager à une vitesse de 24 km/h. En fait, les manchots sont de vrais animaux marins qui ne sortent sur la terre ferme que pour se reproduire. Leurs ailes sont en fait des nageoires car ce sont des oiseaux primitifs qui ont perdu la capacité de voler. Leurs plumes ressemblent à des écailles car elles poussent les unes sur les autres, leurs pattes sont un peu à l’arrière du corps pour leur faciliter la nage, leur queue leur sert de gouvernail, et elle sécrète une huile dont les manchots s’enduisent pour se protéger du froid de la mer. Pour sortir de l’eau, c’est toute une aventure : les manchots barbotent et s’approchent de la côte en nageant comme des canards, puis se laissent porter par les vagues jusqu’à s’échouer sur la plage, le bec dans le gravier.

Comment se comportent ces petits êtres ?

Vous pouvez approcher un manchot à près d’un mètre. Coquet, il se pourrait même qu’il pose pour vous, intrigué par l’objectif qui se déploie face à lui. Mais attention, si vous le voyez bouger la tête de bas en haut et de droite à gauche : FUYEZ !
Non, plus sérieusement, ce type de mouvement est une sorte d’avertissement car en bougeant la tête d’une telle manière, le manchot parvient à observer celui qui s’approche trop près de lui, d’un œil puis de l’autre, pendant qu’il se prépare à attaquer…
Côté coeur, le manchot est un animal monogame et très fidèle. Les couples se séparent pour traverser l’océan jusqu’au Brésil où ils passent l’hiver, mais ils se retrouvent l’été suivant en Patagonie, à l’endroit même où ils ont creusé leur nid l’année précédente…

Les manchots de Punta Tombo

Punta Tombo est situé à 120 km de Trelew et 180 km de Puerto Madryn, au sein de la province de Chubut. Facilement accessible par une route fraîchement rénovée, Puerto Tombo n’est pas une ville mais bien une immense réserve naturelle !
On trouve ici la plus grande colonie de manchots de Magellan au monde ! Les animaux évoluent librement au sein de la vaste réserve de plus de 210 hectares et lorsqu’ils sont tous là, on estime leur nombre à 1 million. Sachez également que c’est l’un des seuls endroits sur la planète où l’on peut approcher de si près cette espèce. En effet, les manchots n’ont pas peur de l’homme, au contraire, et le parc est fait de telle sorte que, bien qu’il y ait un grillage protégeant leur habitat, ils n’hésitent pas à passer au travers pour vous rendre une petite visite …
Un conseil : n’approchez pas de trop près les nids et ne touchez pas les manchots afin de ne pas les déranger au moment de la couvée, vous êtes chez eux !

N’oublier pas de passer par Ushuaia ..

Ushuaia n’a rien à envier à la Patagonie pour ses manchots, car la ville abrite le manchot Royal, le second plus grand manchot après le manchot Empereur. Il vit principalement sur les îles près de l’Antarctique mais est un visiteur régulier de la Terre de Feu. Vous aurez également le loisir d’y voir dans manchots de Magellan, notamment sur l’île Martillo, connue comme “la pinguinera”.

Nous pensons que vous êtes du même avis que nous, un manchot c’est vraiment trop chouette ! Et si vous aussi vous souhaitez assister à ce magnifique spectacle, n’hésitez pas à contacter l’agence Equinoxe, spécialiste du voyage sur mesure en Argentine! 


Cet article vous a plu? Retrouvez nos autres articles sur le sujet:

Quand aller voir les animaux à la péninsule de Valdes?
Escapade faune marine sur la Péninsule de Valdes
A faire à Puerto Madryn