Au bout de quelques jours en Argentine, pour peu que l’on soit un minimum observateur, on remarque rapidement que les Argentins arborent bien souvent des tatouages. Mais la vraie question en tant qu’expat’ qui souhaiterait immortaliser son passage à Buenos Aires, c’est où trouver un tatoueur pas trop cher, sans non plus lésiner sur la qualité et l’hygiène ! Heureusement pour vous, Argentine-info vous donne ses bons plans.

Photo: Ansa

– La Bond : Histoire

La “Bond street gallery” aussi communément appelée “La Bond” par les jeunes porteños n’est pas une galerie marchande comme les autres! Plus “choc”, plus “rock”, le contraste avec les chics boutiques de Recoleta où elle se situe est notable et les jeunes au look infernal se pressent devant l’entrée rendant le lieu encore plus atypique! Vous voici dans le quartier général du tatouage et du piercing!

Photo: moebius bcn

“La Bond” plus qu’un lieu c’est une Histoire! La galerie – où se retrouvaient les “darks”, “punks” ou autres tribus marginales de l’époque fuyant le système et les boliches à la musique hyper commerciale – fut le témoin de l’explosion de toute une culture! Quand tatouages, “Body painting”, piercings et mode alternative commencent à avoir un succès important dans les années 90, “La Bond” devient le lieu de prédilection de ce cocktail explosif et verra passer en ces lieux les plus grandes célébrités venues se faire tatouer, laissant ainsi à “La Bond” une empreinte indélébile.
En plus d’être un lieu culte pour les amateurs de tattoo, cette galerie s’est transformée en un lieu de rencontre où se croisent différentes personnalités, cultures et philosophies de vie. Un profil culturel explosif qui mélangeait “Punk”, “Hevy Metal”, “Skate” et “Under”!

Tatoueurs : Notre top 3

>American Tatoo

L’une des enseignes les plus reconnues de Buenos Aires, 3 studios de l’enseigne sont dans la célèbre galerie Bond Street. Cette boutique de tatouage édite même sa propre marque de vêtements et offre à ses clients des promotions pour des concerts de rock. Cette enseigne tatoue jusqu’à 70 fois par jour. “Au début, nous n’avions pas de travail tous les jours, souvent un tatouage par semaine” explique Mariano Antonio, maintenant devenu le tatoueur officiel de Diego Maradona.

Adresse: Bond Street, Av Santa Fe 1670 

Photo: Shane Korpisto

>Los compadres

L’un des fondateurs de cette enseigne n’est autre que Javier Sandro, mentor du celebre Hernán Corretta. La musique est l’une des raisons pour laquelle Sandro s’est tourné vers cette profession, doué d’expériences artistiques et voulant continuer a étendre ses talents. “ Nous ne sommes pas là pour l’argent, nous sommes juste de vrais passionnés de nos travaux. Nous passons plus de temps dans notre salon qu’à la maison ”

Adresse: Bond Street Gallery, Av Santa Fe 1670

Photo: Shane Korpisto

>Welldone Tattoos

Situé dans le quartier calme de Palermo Soho, sur une rue qui ne paye pas de mine, Mariano Castiglioni, propriétaire de ce petit local rouge, a su se faire un nom dans le monde du tatouage Argentin.
Il est allé à New York et a passé trois ans dans la Big Apple. Il s’est ensuite rendu à Madrid pendant cinq ans, où il a développé son propre style, qui est une fusion de la vieille école et des tatouages de 1930.

Adresse: Gorriti 4421 – Palermo

Photo: Welldone Tattoos

Allez n’hésitez plus, passez le pas, et envoyez nous vos plus belles photos de tatouage dragon, dauphins, Johnny Hallyday et autres I love mom…