Los Colorados est une formation rocheuse très particulière située dans la province de la Rioja. Ses roches rouges sédimentaires offrent des paysages rares et riches en histoire ! Des dinosaures en passant par les guerres civiles argentines du XIXème siècle, venez donc découvrir les secrets que ce site méconnu a à vous offrir.

Des roches d’un rouge de feu – wikipedia

Des paysages dignes du Far West

Si certaines roches sont d’un rouge flamboyant comme sur l’image ci-dessus, la plus grande partie des paysages donne un goût de western. Peu touristique et donc moins fréquenté que des points comme Salta, Iguazú ou la Patagonie, l’ambiance qui y règne est sauvage et préservé. Il ne vous reste plus qu’à partir faire une Cabalgata, en vous munissant de vos meilleurs accessoires de gauchos achetés à la Feria de los Mataderos. Et le tout en écoutant Ennio Morricone pour vous prendre pour un cow-boy d’autrefois ! On vous le conseille.

La région de Los Colorados est surprenante

Riche de ses curiosités devrait-on ajouter. En effet, la liste des activités disponibles dans Los Colorados est longue, comptez tout de même :

  • L’Archéologie. En effet, le site est un véritable paradis pour tous les adeptes d’archéologie ou de paléontologie. La raison est simple. Selon des études effectuées il y a peu, les roches sur lesquelles vous foulez le pied date du Norien, soit de 227 à 213 millions d’année auparavant ! Le site regorge donc de fossiles de dinosaures particulièrement bien conservé dans les roches sédimentaires de la région. Une espèce a même été baptisé Riojasaurus en l’honneur de la province où l’on a trouvé son fossile.

La forme supposé du Riojasaurus – wikipedia

  • Trekking naturellement. Donnez la carte topographique de Los Colorados à un randonneur, vous le ferez saliver d’envie !
  • Balades à cheval.  Eh oui comme dans toutes les belles régions sauvages d’Argentine, vous avez la possibilité de partir gambader à cheval à la recherche de ce sentiment unique de liberté que les grands espaces argentins savent si bien offrir !
  • Tourisme historique. Nous vous en parlerons plus longuement dans le paragraphes suivant !
  • Parapente et les sports aériens. Avis aux amateurs de défi ! Le pilote suisse Michael Kobler (Recordman de distance en parapente) a effectué un vol de près de 4h40 au dessus de la région en janvier 2012. Attiré par les conditions climatiques très favorables qu’offrent les lieux à ce moment de l’année, le sportif confie être tombé sous le charme des paysages de Los Colorados pendant les quelques minutes où il les a survolé ! C’est lui qui l’a dit !

L’histoire de la Cueva del Chacho 

Une autre curiosité importante. La plupart des habitants de la région vous parleront fièrement de la Cueva del Chacho. Comme son nom l’indique, il s’agit d’une grotte perdue au milieu de Los Colorados et dont la particularité est d’offrir un point de vue surplombant le territoire avoisinant. En effet, en entrant, vous trouvez une galerie qui vous permet d’atteindre le haut de la formation rocheuse au sein de laquelle la grotte est creusée. Un véritable mirador naturel, comme il en existe beaucoup dans la région (certains montent même jusqu’à 90 mètres !).

Cette grotte est célèbre pour avoir abrité le caudillo Ángel Vicente “Chacho” Peñaloza, un célèbre fédéraliste, défenseur des habitants de la Rioja pendant les guerres civiles argentines du XIXème siècle. Ces guerres civiles, pour simplifier, opposaient les unitaires. Majoritairement originaire de Buenos Aires et qui défendait un Etat unique et central fort contre les fédéralistes des différentes provinces.

El Chacho – Wikipedia

El Chacho

Pour Chacho, la grotte représentait un point stratégique important. En effet, il lui suffisait de monter en haut de son mirador pour avertir que des troupes unitaires pénétraient dans los Colorados.

La vie complète du Chacho vous est mieux expliquée sur place mais pour faire court, héros de guerre des fédéralistes, après la victoire des unitaires, Chacho sera contraint de se rendre avant d’être sauvagement assassiné par ses adversaires. Et ses restes profanés pour servir d’exemple aux Fédéralistes récalcitrants. Aujourd’hui, le personnage est connu comme un soldat juste et surtout comme le plus grand protecteur de sa Province. Il est célébré dans un poème de José Hernández et a été élevé au rang de héros par le gouvernement de la Province de la Rioja. Vous pouvez d’ailleurs connaître sa vie et admirer ses exploits au musée d’histoire de la Rioja.

Envie de découvrir cette région riche et pourtant méconnue, ou d’inclure cette destination dans un plus vaste voyage en Argentine ? Contactez l’Agence Equinoxe, spécialiste du voyage sur mesure en Argentine depuis 1990 !  Et pour achever de vous convaincre, voici un petit spot publicitaire conçu par la Province.


Vous avez aimé cet article ? A lire sur le même sujet :