Si vous arrivez en Argentine, vous allez devoir vous habituer à sa monnaie, le peso argentin. Nous allons vous présenter quelques informations qui pourront vous être utiles pour un prochain séjour ici !

Source – photo : Diego3336

La monnaie argentine 

La monnaie argentine est le peso argentin dont le symbole est le $ AR, à ne pas confondre avec le dollar américain US$. Il existe des billets de 100, 50, 20, 10, 5 et 2 pesos, et des pièces  de 1, 0.50, 0.25, 0.10 et 0.05 pesos. A savoir, les pièces manquent à Buenos Aires : essayez tout de même de vous en procurer car il faut parfois payer en pièces, en particulier dans le bus si vous n’avez pas de carte SUBE.

Dans les grandes villes et les sites touristiques, de nombreux établissements acceptent le paiement en dollars ou en euros, mais attention ces lieux fixent eux même leur taux de change.

Concernant les billets, il faut se méfier des nombreux faux billets en circulation (de 50 et de 100 pesos), qui se transmettent facilement, notamment lors du change d’euros ou de dollars au marché noir.

Où retirer de l’argent ?

Il n’est pas facile d’acheter des pesos en France car très peu de bureaux de change en vendent. Cependant d’autres solutions s’offrent à vous : vous pouvez venir avec des euros ou dollars à changer dès votre arrivée, dans les bureaux de change ou dans les banques, à l’aéroport ou en ville (généralement, les guichets sont ouverts jusqu’à 15h).

Vous pouvez également retirer des pesos directement aux distributeurs automatiques, ouverts 24h/24. Souvent, il n’est pas possible de tirer plus de 1000 pesos par jour et de nombreuses banques limitent les extractions à 600 pesos par retrait et prélèvent une commission. Cette solution peut donc s’avérer coûteuse si votre banque en France vous prend également une commission importante à chaque retrait.

Il faut donc privilégier les retraits assez importants pour limiter les commissions, qui ne sont pas un pourcentage du montant mais une charge fixe.

Comment payer : carte ou espèces ?

En Argentine, le paiement en espèces reste le moyen le plus courant et certainement le plus simple pour effectuer ses transactions.

Le paiement par carte est beaucoup moins utilisé qu’en France, mais la majorité des sites touristiques ou commerces des grandes villes disposent tout de même de l’équipement nécessaire. Cependant, ils facturent parfois un « recargo » (supplément) de 5 à 15% : il vaut donc mieux payer en espèces. Vous devrez aussi signer le ticket lorsque vous payez et l’on vous demandera donc systématiquement votre DNI (carte d’identité argentine) ou votre passeport (son numéro) lors de vos achats.

Voilà de quoi y voir un peu plus clair ! Et pour information, en Mai 2014, 1 euros valait 10.5 pesos au taux officiel. Ici vous pourrez effectuer vos conversions en temps réel.

Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet