Ça y est, vous êtes tombés amoureux de la ville de Buenos Aires. Malheureusement, vous devez déjà rentrer… Vous savez déjà que cette ville va beaucoup vous manquer, son ambiance incroyable, ses lieux incontournables, sa culture florissante… ! C’est le moment de repartir avec un souvenir original : un tatouage emblématique de la ville porteña, directement inspiré des célèbres fileteados. Portrait de cette nouvelle tendance.

Tatouage de Jorge Muscia, le “Fileteador del tango”- Source: Google images

Fileteado : quésaco ?

Feuilles, animaux, fleurs, spirales, couleurs vives : Le fileteado est un dessin décoratif typique de Buenos Aires. Ce style s’est développé à la fin du XIXème siècle, à l’origine il était utilisé pour embellir les véhicules de traction animale. Rapidement, les fileteados se sont emparés de l’architecture de la ville, on retrouve aujourd’hui ces motifs sur de nombreuses façades et portes de Buenos Aires ! L’art ancestral du fileteado symbolise l’identité de la capitale argentine. En 2006, le fileteado a même été déclaré “patrimoine culturel” de la ville. Aujourd’hui le fileteado connaît un renouveau et est utilisé par de nombreux artistes, depuis quelques années, on le retrouve même …  sous forme de tatouage.

Paseo del Filete- Source: Wikipedia

Un tendance qui naît des artistes

L’engouement pour le tatouage fileteado est lié à la médiatisation d’artistes qui ont développé cette technique. Alfredo Govanese, un des plus grands spécialistes du fileteado, a notamment réalisé une campagne de pub pour une chaîne télévisée sous le slogan “De tu lado del mundo”.  Il a ainsi réalisé de faux tatouages sur les corps de présentateurs et mannequins. De nombreux chanteurs argentins populaires comme Charly García, La Mona Jiménez, Soledad ou Juanse, ont également fait appel au savoir faire d’Alfredo Govanese! Celui-ci revisite le fileteado sous toutes ses coutures, en déclinant par exemple ce motif sur des taureaux argentins, ou des bouteilles Evian et Coca-Cola!

Jorge Muscia, surnommé “El Fileteador del tango”, s’est quant à lui spécialisé dans le tatouage fileteado dans le domaine du tango. Il participe également au renouveau de ce motif sur la peau et à son rayonnement en Argentine et à l’étranger.

Un hommage à l’identité porteña

Amoureux de la ville, argentins, sud-américains, touristes occidentaux, ils sont aujourd’hui de plus nombreux à se faire tatouer des motifs fileteado. Une manière originale d’emporter avec soi un souvenir d’une ville dont on est tombé amoureux, ou tout simplement d’affirmer fièrement son identité argentine pour les Porteños, qui se vont même jusqu’à se faire tatouer leur quartier ou l’emblème de leur club de foot!

Si vous avez envie d’un tatouage façon fileteado, allez donc faire un tour sur le site : Arte y Tatuaje


Cet article vous a plu? A lire sur le même sujet :

>Les Tatouages en Argentine
>L’architecture en Argentine
>Escapade Buenos Aires et sa région