Le parc national El Rey est une destination idéale pour l’observation de la faune, en particulier des oiseaux sauvages. C’est également sur ce site que vous aurez l’occasion de faire plusieurs trekking, selon votre choix. Alors n’hésitez plus à découvrir ce parc !

Parque Nacional El Rey

Le parc El Rey

Situé à environ 200 kilomètres à l’est de la ville de Salta, El Rey a été créé le 24 juin 1948. Il a une superficie de 44 162 hectares. Et contenient des échantillons des écorégions de yungas et de Chaco Seco.

Auparavant, la zone était occupée par des groupes autochtones d’agriculteurs. Les éléments archéologiques trouvés dans le parc sont des pièces céramiques de couleur grise et orange, avec des anses de motifs zoomorphes et des haches en pierre polie. Ce qui est une preuve de l’existence de tribu indienne.
Aujourd’hui encore, dans toute cette région vivent des communautés autochtones issues de ces groupes.

Un peu d’histoire 

Avant de devenir une réserve nationale, ce parc a été baptisé “El Rey”, alors que ce n’était encore qu’une estancia, créée en 1767.
En effet, le nom rend hommage à la grâce accordée par le Roi d’Espagne au premier propriétaire de ces terres, Don Juan Adrián Fernández Cornejo. 
De plus, on peut voir les restes des fondations de la maison ou “Sala” des propriétaires. Site où se trouve aujourd’hui le mât du drapeau national. 
Un eucalyptus et une Casuarina, sont les deux arbres qui sont restés les seuls témoins de la vie du début du siècle.

La faune de El Rey

La faune est variée avec des oiseaux tels que les chuñas à pattes rouges, l’ortalide du Chaco. Mais aussi des cervidés, tapirs, pumas, renards, pécaris.
On retrouve également dans le río des loutres, et toutes sortes de poissons.

La flore du parc El Rey

En ce qui concerne la flore, la forêt est répartie sur différents étages à mesure que la hauteur augmente. 
Le plus bas est celui de la forêt chaqueño serrano. Puis la forêt montagneuse avec de grands exemplaires de cèdre, de tarque, de tipa et de noyer. 

Le climat

Les températures moyennes sont de l’ordre de 8ºc en hiver. Et de 21ºc en été. Il pleut de novembre à mars. On enregistre des températures en dessous de zéro et des chutes de neige sur les sommets des collines. 
Le meilleur moment pour visiter ce parc est donc entre mai et novembre.

Excursions au parc El Rey

Il existe plusieurs sentiers et chemins pour explorer les différents environnements. Nous vous en présentons donc quelques uns.

  • Laguna Los Patitos. Il s’agit d’un environnement très approprié pour l’observation d’oiseaux aquatiques et d’un mammifère palustre. La durée du parcours est de 1 heure.

     

  • Rio Popayán. C’est un parcours adapté pour le faire en voiture, et pour parcourir la forêt champêtre. Il dure 2 heures.

     

  • Sendero Los Ocultos. C’est un sentier piétonnier et autoguidé, avec 1,5 km de long qui traverse la jungle de transition. Il commence à 3 km du centre opérationnel sur la route de Puzo Verde. Il dure 2 heures.

     

  • Sendero Chorros de los Lorros. Il s’agit d’un sentier piétonnier présentant une difficulté moyenne ou élevée et il est donc recommandé de consulter le ranger sur son état. Le long de ses 10 km, il parcourt la forêt de transition

Cet article vous a plu ? Alors prenez le temps de lire ceux-là