Depuis vendredi dernier a commencé le procès de Jorge Videla, poursuivi pour l’exécution de 32 détenus politiques et pour l’enlèvement et la torture de six autres prisonniers, qui eurent lieu à la suite du coup d’Etat de 1976.

Au procès, l’ex-dictateur s’est reconnu coupable :  “J’assume entièrement mes responsabilités militaires pour toutes les actions menées par l’armée argentine pendant cette guerre intérieure. Et je dégage de toute responsabilité ceux qui étaient sous mes ordres, et qui n’ont fait que les exécuter”

orge Rafael Videla Agence de voyage Equinoxe Argentine Buenos AiresJorge Videla

Dictateur de 1976 à 1981, il avait participé à l’instauration du régime militaire argentin, tenu à ce jour responsable de la disparition de 30 000 personnes, selon les organisations des droits de l’Homme.

Argentine: l’ex-dictateur Jorge Videla “responsable”
Source :
Euronews.net, 06.07.2010

Déjà condamné en 1985, Jorge Videla a ensuite été gracié. Mais en 2003, l’Argentine a annulé ses lois d’amnistie. Jorge Videla, comparait donc de nouveau devant les juges.

Lire la suite de l’article sur le site Euronews.net