Quoi de plus évident que de profiter des nombreux parcs nationaux dont regorge le pays ? Aller les mochileros, on y va, on sort de la ville à l’occasion et on part visiter ce joli parc, nommé El Palmar, aux airs d’Afrique….

Source – Photo : Emilia Garassino

La création du Parc National El palmar est récente, elle date de 1966. Il fut créé dans le but de préserver les palmeraies de Yatay, emblème du patrimoine naturel de la région. C’est un palmier pouvant vivre jusque 400 ans. Ce parc abrite près de 8.500 hectares de faune et de flore. Situé aux confins de deux villes « Colon» et «Concordia», le parc est donc bordé par le Rio Urugay, comme une île au beau milieu des villes…

A El Palmar on y trouve.. 

Une très jolie savane composée de palmiers indigènes et sillonnée de ruisseaux. Une riche vie animale s’agite dans ce parc avec des espèces incroyables comme le Capybara (le plus grand rongeur du monde) ou des espèces qui nous sont plus familières comme le sanglier ou les cerfs pommelés.  On y trouve aussi des animaux un peu plus effrayants comme le yarara (venimeux).
Enfin, vous pourrez croiser aux abords du camping de gros crapauds !

A El Palmar on y fait.. 

Vous pourrez observer du haut du mirador la Glorieta, El Palmar arboré des vieux palmiers (200 ans d’âge pour 18 mètres de hauteur). Puis vous pourrez emprunter le Paseo Arroyo Los Loros, à pied ou à velo.

De plus, on y trouve aussi quelques plages, qui attirent les campeurs pour une baignade improvisée, une balade en canoë ou une partie de pêche (on y pêche le surubi)

Pour les contacter : De lundi à dimanche de 8h à 18h au (03447) 49 30 53

Où ?

Km 198 Ruta Nacional Nº 14
(3287) Ubajay
Provincia de Entre Ríos

Combien ?

– Étrangers: à partir de 50 ARS
– Résidents: à partir de 25 ARS
– Retraités et -16ans : gratuit

Cet article vous a plu ? Alors prenez le temps de lire ceux-là