Malgré un lundi enflammé par les rythmes de la Bomba de Tiempo, le mardi n’en sera pas moins enrichissant au Konex de Buenos Aires.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=2qy-2ZzX0OI[/youtube]

Konex est un lieu incontournable de la culture underground Porteña. C’est l’endroit idéal pour boire une bière dans la grande cour extérieure, ou s’imprégner de la diversité culturelle qui fait vibrer le lieu. Les projections ainsi que les show musicaux se font dans la grande salle de spectacle. Au programme, cinq projections inédites, et pour cause… Hier, le nouveau film de Xavier Dolan était projeté pour la première fois à Buenos Aires, 4 mois avant sa sortie en France. C’est aussi des introductions en musique, avec chaque semaine des artistes différents. Ci-dessous, le programme en bande-annonces des films projetés dans les semaines à venir.

Attention, les films hispanophones ne seront pas sous titrés et le film indonésien sera sous-titré en Espagnol. Chaque projection coûte 50 ARS, avec la possibilité d’acheter un forfait pour l’intégralité des projections (160 ARS).
Adresse: Sarmiento 3131, Barrio Once. Attention, le quartier n’est pas très sûr, ne vous baladez pas seul(e) la nuit tombée!

Mardi 28 Janvier: Errata, de Ivan Vescovo, Argentine, Première Buenos Aires

Un matin au réveil, Ulises se rend compte que sa petite amie Alma a disparu. Il entreprend alors une recherche intense qui l’amène à se confronter à des aspects sombres et inconnus de la vie de celle qu’il aime. Les souvenirs omniprésents des moments passés ensemble le conduisent à enquêter sur la vie du professeur Viñas et son obsession d’un livre de Borges. La soudaine apparition de Bianca, la jumelle d’Alma, jusque là inconnue d’Ulises, le poussera à commettre un délit, dans l’espoir désespéré de tenir Alma dans ses bras de nouveau. Le film a été filmé à Buenos Aires en 2012.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=JnI-oTfyYQo[/youtube]

 

 

Mardi 4 Février: No quiero dormir sola, de Natalia Beristáin, Mexique, 2012

Amanda ne peut pas dormir seule. Ses journées sont tranquilles et ordonnées, alors qu’elle passe ses nuits dans des bras différents pour faire passer les heures. Un jour, elle se retrouve contrainte à devoir s’occuper de sa grand-mère, ancienne actrice obsédée par ses gloires passées, alcoolique et récemment diagnostiquée d’Alzheimer.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=PbjHHk3PvNY[/youtube]

 

 

Mardi 11 Février: What they don´t talk about when they talk about love, de Mouly Surya, Indonésie, 2012

Dans un lycée pour malvoyants à Jakarta, les élèves sont semblables à n’importe quels adolescents: ils vont en cours, apprivoisent leur potentiel artistique, et tombent amoureux. Le film suit le parcours et les ambitions de trois filles, au delà de leur handicap et parfois bien en marge de celui-ci.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=QNeDi6VWb3Y[/youtube]

 

 

Mardi 19 Février: Los Conquistadores, de Leo Damario, Argentine Première mondiale

Le film, à la frontière du documentaire et filmé en noir et blanc, traite du combat des acteurs de stand up. Il suit le parcours sinueux d’Isaac de l’ombre à la lumière, et donne une idée des difficultés auxquelles les comédiens sont confrontés dans le monde parfois intransigeant de l’humour.