A l’occasion de l’ouverture de la future exposition Raúl Soldi, “Mujeres” qui s’ouvrira le jeudi 2 septembre prochain, Argentine-Info retrace dans les grandes lignes la vie de ce célèbre artiste argentin.

L’exposition Raúl Soldi “Mujeres”

Raúl Soldi est né le 27 mars 1905 à Buenos Aires.
Dès son plus jeune âge il développe des qualités artistiques et commence à dessiner et peindre.

En 1923 il part en Italie, et à son retour de voyage s’inscrit à l’Académie Nationale des Beaux Arts d’Argentine, qu’il déserte rapidement. Au cours de son second voyage en Europe il  s’installe à Milan et intègre la “Real Academia de Brera”. Durant ces 8 années italiennes, Soldi fait partie d’un groupe d’artistes avant-guardistes avec lesquels il expose à plusieurs reprises et gagne quelques prix.

Raúl Soldi- Source Wikipedia

En 1933 à son retour en Argentine il poursuit sa production artistique. Il gagne le premier prix du 21ème Salon des aquarellistes de Buenos Aires et une Médaille d’argent à l‘Exposition Internationale de San Francisco. Il commence ensuite à travailler comme scénographe cinématographique pour des films nationaux, ce qu’il fera pendant 15 ans.

En 1941 il rencontre Estela Gaitán qu’il épousera plus tard en 1946. La même année il part aux États-Unis comme boursier de la Commission Nationale de la Culture.

Ses oeuvres

Après 1930 il présente des oeuvres au Salon National de la Culture et dans divers salons provinciaux, à l’Exposition Internationale de Paris (1937), à New-York (1941-1943). Mais c’est à partir de 1934 qu’il commence à exposer individuellement.

Raúl Soldi – Photo : Wikimedia Commons

Ses thèmes sont divers : paysages, portraits, thèmes relatifs au théâtre et au cirque, natures mortes, etc…

En 1953, il commence à peindre les fresques de l’Eglise Sainte Anne de Glew (province de Buenos Aires, Argentina).  Mais il ne la terminera qu’après 23 ans de travail.

En 1966, il réalise la décoration de la Coupole du Théâtre Colón.

En 1968, il voyage en Israël où il peindra la Basilique de l’Anonciation de Nazareth, un mural inspiré du miracle de la Vierge de Luján.

En 1970, il part en voyage et expose en Roumanie, où il connait un franc-succès.

En 1973, son oeuvre Sainte Anne et la Vierge est incorporée à la Galerie d’Art Sacré du Vatican.

En 1979, il peint la fresque murale de la Cathédrale de Campana (Ville de la Province de Buenos Aires).
Le 25 avril de la même année, la Fondation Soldi est créée.

Puis en 1981, il expose au Musée National des Beaux Arts les 60 oeuvres données à la Fondation.

Il décède le 21 avril 1994 à l’âge de 89 ans.