Le secteur  a vendu pour 250 millions de dollars de graines, et détrône donc le Chili en devenant leader de l’agriculture de contre-saison.

Photo : tournesol

Le principe de la stratégie de contre-saison est simple : il s’agit de profiter de la différence des saisons entre les différentes régions du monde et de produire en Argentine des graines qui sont ensuite exportées dans l’hémisphère Nord. Les entreprises qui travaillent aux Etats-Unis et en Europe achètent alors cette production locale.

Et cette stratégie fonctionne très bien. En plus d’une recette de 600 millions de dollars sur le marché interne, les exportations de graines argentines explosent et atteignent cette année un record de 250 millions de dollars. Cela représente une augmentation de 87 % en 10 ans avec 4 fois plus de tonnes exportées cette année qu’en 2000.

Le maïs, le soja et le tournesol sont les principaux produits exportés et les entreprises leaders du marché sont Satus Ager, Monsanto, SSP (Southern Seeds Production), Tecnoseeds et Dow, entre autres.

Source : Alcanza exportaciones récord la producción local de semillas