Le grand réalisateur argentin, Juan José Campanella, est connu et reconnu pour avoir fait des films tels que Dans ses yeux (El secreto de sus ojos), avec Ricardo Darín, ou encore Le fils de la mariée (El hijo de la novia), qui sont des succès internationaux. Cette fois-ci, il s’est lancé dans un projet un peu spécial : réaliser un film d’animation sorti en juillet 2013, Metegol.

Photo – Source : Equinoxe

Synopsis

Amadeo vit dans un petit village anonyme et travaille dans un bar. Tous les jours, il joue au baby foot et est en le champion incontesté. Il est aussi fou amoureux de Laura. Bien encré dans sa routine, il ne se pose pas de questions quant à son futur, jusqu’au jour où le caïd du village, Grosso, devient le meilleur joueur de foot du monde et achète le village entier. Son but? Se venger de son unique défaite : étant jeune, il avait perdu une partie de baby foot contre Amadeo. Grosso compte bien détruire le bar et le baby foot qui y est installé. C’est alors qu’Amadeo découvre que ses petits joueurs, ses uniques amis, sont vivants! Avec le reste de l’équipe, ils partent à la recherche des joueurs qui n’ont pas pu se sauver des griffes de Grosso, qui a également capturé Laura. Cette quête va jusqu’au destin du village, qui se jouera sur une partie de foot.

L’histoire de Metegol

Metegol, c’est le résultat de cinq ans de travail acharné. En effet, le film est un réel projet artistique et culturel qui a vu le jour grâce à une patience, un professionnalisme et un engagement sans limites. Très beau résultat d’un travail d’équipe (plus de 300 personnes), le film avait été annoncé en novembre 2009. Il s’agit du premier film d’animation latino-américain qui a été réalisé selon les standards de qualité des studios cinématographiques les plus importants au monde.

Un succès sans précédents

Seulement 24 heures après la Première, Metegol avait déjà fait vendre près de 110 000 entrées, selon Ultracine. Ces chiffres sont impressionants et historiques : Metegol est le film argentin le plus vu lors de sa première. Projeté dans près de 260 salles dans le pays, le film séduit les jeunes et les moins jeunes. En le regardant, on se plonge dans un univers très argentin qui est celui du foot. Car on le sait bien, ici, ce n’est pas un sport, c’est une religion!

Mais ce n’est pas seulement à propos du foot. En effet, on plonge dans la culture argentine, la façon de penser, et c’est pour cela que tout le monde l’apprécie : il va plus loin et évoque l’esprit d’équipe, la nécessité de penser sur le long terme, rester soi-même et en tirer des bénéfices sans écraser l’autre.

Un film pour enfants? Oui, mais pas seulement!

Pour aller plus loin

En ce moment, se tient au Centre Culturel de Recoleta une exposition sur le making of du film, très intéressante. L’expo se tient dans 4 salles et propose au visiteur de découvrir comment l’idée du film a vu le jour, comment il a été pensé et articulé, à travers de nombreux croquis, maquettes et vidéos. Les enfants s’amusent beaucoup dans l’une des salles, transformée en baby foot géant pour l’occasion. Ils peuvent aussi se prendre en photo avec les personnages du film, comme s’ils en faisaient partie. A disposition aussi, des cabines de doublage pour pouvoir donner nos voix aux personnages.

Où : Centre culturel de Recoleta, Junín 1930, Buenos Aires – Salles 4, 5, 6 et Patio del Aljibe
Quand : Jusqu’au 25 Août 2013 – du mardi au dimanche 14h – 21h
Combien : Entrée gratuite