Les paysages grandioses d’Argentine

Vous réfléchissez à vos prochaines vacances. Et à ce moment précis la seule chose que vous voulez c’est en prendre plein les yeux. Alors pourquoi pas se dépayser en Argentine. En effet l’Argentine est un pays qui a tant à offrir, des paysages à couper le souffle, en passant du désert aux immenses glaciers. L’équipe d’Argentine info vous propose un séjour de 17 jours et 16 nuits pour découvrir les plus beaux paysages de ce magnifique pays.

 

Hornocal – Perito Moreno – Iguazu – Salinas Grandes : Equinoxe

 

Jour 1 : Arrivée à Buenos Aires

En ce premier jour vous arriverez enfin sur le sol Argentin plus exactement dans la folle capitale : Buenos Aires. Vous arriverez à l’aéroport et serrez transférés à votre hôtel. Nous vous proposons en suite de profiter de votre temps libre pour découvrir la magnifique capitale. Vous pourriez commencer en découvrant la beauté des quartiers de la Recoleta et Palermo. Vous pourrez lors de votre balade découvrir  le célèbre cimetière de La Recoleta qui abrite notamment la tombe d’Evita. Mais aussi dans le quartier de Palermo la très jolie Plaza Francia avant de faire un tour dans le quartier.

Première nuit à Buenos Aires.

 

Jour 2 : Journée chez les gauchos

Pour ce deuxième jour vous partirez au cœur de la culture Gauchos. En effet vous partirez direction San Antonio de Areco qui est considérée comme la capitale nationale de la tradition. Dans un premier temps vous partirez à la découverte de la ville et de son histoire. Par la suite vous partirez découvrir une magnifique estancia. En ce lieu vous pourrez complètement vous immerger dans les traditions locales et  ancestrales de l’Argentine. Lors de cette visite vous aurez la chance de pouvoir déguster un délicieux et typique asado. Par la suite vous partirez faire une balade à cheval pour découvrir le domaine ou si vous préférez vous pourrez vous détendre au bord de la piscine.

Retour en fin d’après midi à votre hôtel à Buenos Aires. Nuit à Buenos Aires

 

Jour 3 : Arrivée à Puerto Iguazú

Pour ce troisième jour en Argentine vous serez dans un premier temps transférés à l’aéroport pour prendre votre vol  Buenos Aires – Puerto Iguazú.  A votre arrivée à Puerto Iguazú vous serez transférés à votre hôtel. Vous voici au cœur de la province de Misiones, à Puerto Iguazú. Cette petite ville se situe à la frontière avec le Brésil et le Paraguay. Découverte libre de cette petite ville fluviale. Nous vous conseillons de réaliser la petite balade vous menant au mirador des trois frontières, Paraguay, Argentine, Brésil.

Première nuit à Puerto Iguazú.

Chute d’Iguazu : Equinoxe 

Jour 4 : Chutes d’Iguazú du côté argentin

Pour votre quatrième jour vous partirez à la découverte des chutes d’Iguazú. Comment dire les Chutes d’Iguazú sont presque indescriptibles. Considérées comme les plus impressionnantes au monde, elles font partie des “7 nouvelles merveilles du Monde Naturel” depuis 2011. Du côté Argentin, vous aurez l’occasion de vous approcher au plus près de ces cascades qui s’étendent sur 2.5 km. Ce côté du parc vous offre un panorama vertigineux, avec un point de vue surplombant ces impressionnantes chutes, qui vous laisseront sans doute sans voix!

Deuxième nuit à Puerto Iguazú.

 

Jour 5 : Chutes d’Iguazú du côté brésilien et Parc aux Oiseaux

Pour ce cinquième jour, vous passerez la frontière pour vous rendre au parc d’Iguazú du côté Brésilien. Vous irez tout d’abord admirer les chutes d’Iguazú côté Brésilien. Elles offrent  un panorama totalement différent de celui du côté Argentin ce qui vous permet d’appréhender ces merveilleuses cascades d’un tout autre point de vue, avec une vision d’ensemble qui permet de se rendre compte de l’immensité du lieu.

Ensuite direction le Parc aux Oiseaux. Laissez-vous impressionner par ses grands vivariums et les espèces aux mille couleurs présentes dans la région.

Dernière nuit à Puerto Iguazú.

 

Jour 6 : Arrivée à Salta la Linda

En ce sixième jour, vous partirez en direction de Salta. Vous serez donc transférés  à l’aéroport de Puerto Iguazú pour prendre votre vol Puerto Iguazú – Salta.

Une fois arrivés à Salta vous irez récupérer  votre voiture de location.
Partez à la découverte de Salta la Linda (Salta la belle), splendide ville du Nord-Ouest argentin située au cœur de la Cordillère des Andes ! Découvrez son impressionnant patrimoine historique et culturel et son héritage colonial encore bien présent. La cathédrale autour de la place Nueve de Julio ainsi que le Cabildo méritent véritablement le détour, tout comme l’église San Francisco et le couvent San Bernardo.

Première nuit à Salta.

Cactus : Equinoxe 

Jour 7 : Parc National Los Cardones

Pour votre septième jour vous partirez en direction du splendide parc national los Cardones. Vous vous déplacerez entre canyons multicolores, paysages lunaires, dunes de sable et forêts de cactus géants. En effet la route de Salta à Cachi vous impressionnera par ses couleurs et sa diversité de paysages ! Sur votre route vous rencontrerez de nombreux petits villages typiques de la Pré cordillère des Andes. Vous pourrez y constater que l’héritage des anciens peuples indigènes de la région est encore bien présent !

Durée et distance : comptez un total d’environ 157 km de route (dont 25 km de pistes de gravats) – environ 4 h de trajet)

Nuit à Cachi.

 

Jour 8 : Quebrada de las Flechas

Pour cette huitième jours, vous partirez en direction de Quebrada de las Fechas. Pour vous y rendre vous emprunterez dans un premier temps route relient Cachi à Cafayate. Cette route vous surprendra par ses paysages désertiques et lunaires, typiques des célèbres vallées Calchaquies ! Vous pourrez observer sur la route d’impressionnantes formations rocheuses, semblables à d’immenses pointes de flèches sorties de terres, un paysage absolument unique : vous êtes bien dans la Quebrada de las Flechas !

Durée et distance : comptez un total d’environ 162 km de route (dont 138 km de piste de gravats) – environ 4h30 de trajet)

Nuit à Cafayate.

 

Jour 9 : Quebrada de las Conchas

En ce neuvième jour vous vous rendrez en direction des célèbres Quebrada de las Conchas. Mais avant tout découvrirez la sublime région de Cafayate. En effet la région de Cafayate est une région viticole où vous pourrez découvrir de nombreux vignobles et déguster le savoureux « Torrontés », un vin blanc fruité typique de la région.  Ensuite laissez vous surprendre par la route. Effectivement au fur et à mesure vous découvrirez des paysages vallonnés et colorés : bienvenue au  Quebrada de las Conchas, un canyon multicolore aux formations géologiques impressionnantes comme le crapaud ou l’amphithéâtre !

Durée et distance : comptez un total d’environ 186 km de route asphaltée – environ 3 h 30 de trajet

Nuit à Salta.

Jour 10 : Salinas Grandes et Montagne aux Sept Couleurs

Pour ce dixième jour direction la province de Jujuy. La route de Salta à Tilcara est jalonnée de paysages aux reliefs et couleurs incroyables, peuplés par des petits villages traditionnels du Nord-ouest Argentin. A votre arrivée dans le village de Purmamarca, partez à la découverte de la somptueuse Montagne aux Sept Couleurs (Cerro de Siete Colores) et évadez-vous en plein désert de sel au cœur des splendides Salinas Grandes.

Durée et distance : de Salta à Purmamarca, comptez un total d’environ 179 km de route asphaltée – environ 2h30/3h de trajet / de Purmamarca aux Salinas Grandes, comptez 1h30 aller et 1h30 retour / de Purmamarca à Tilcara, comptez 26 km de route asphaltée – environ 20 min de trajet

Nuit à Tilcara.

Hornocal: Equinoxe 

Jour 11 : Tilcara – Salta

Pour ce onzième jour de nombreuses jolies choses vous attendent. En effet profitez de la journée pour découvrir la route qui sillonne les montagnes les plus colorées de la région et traverse des villages typiquement andins. Partez à la découverte de la Quebrada de Humahuaca. Vous serez au cœur de la culture andine. En effet ici, la culture andine est très présente, ne manquez pas l’occasion d’en découvrir certains secrets ! Découvrez le charmant village indien de Humahuaca. Par la suite découvrez et admirez le Cerro Hornocal, connu comme la Montagne aux 14, voire aux 21 couleurs, plaisir des yeux garanti !

Durée et distance : comptez un total d’environ 197 km de route asphaltée – environ 2 h 30 de trajet

Nuit à Salta.

Jour 12 : Arrivée à El Calafate

En ce douzième jour, changement de lieu et de décor. Tout d’abord vous irez rendre votre voiture de location. Ensuite, vous prendrez votre vol Salta – El Calafate en connexion. Une fois arrivés à El Calafate vous serez transférés à votre hôtel. Nous vous souhaitons la bienvenue dans la jolie petite ville de Calafate.
Ambiance station de ski des Alpes en pleine Patagonie, c’est possible ? Bien sûr, vous êtes à El Calafate, une petite ville de Patagonie à l’ambiance conviviale, composée de petits chalets de montagne comme on aime !

Première nuit à El Calafate.

Jour 13 : Navigation sur le Lac Argentin et Estancia Cristina

Pour votre treizième jour partez à la découverte du magnifique glacier Upsala. Celui-ci est le plus long d’Amérique Latine. Vous naviguerez  à bord d’un catamaran qui vous emmènera au plus près des glaciers de Patagonie avant de jeter l’ancre devant la traditionnelle Estancia Cristina ! Après une découverte des lieux et de l’histoire de cette estancia, une expédition en 4×4 vous attend pour admirer le cadre sublime de la région, perchés sur des montagnes, pour une vue absolument magique sur les lacs, les glaciers et les sommets enneigés !

Deuxième nuit à El Calafate.

Jour 14 : Perito Moreno

Pour ce quatorzième jour partez à la découverte du fabuleux Perito Moreno. Cet immense glacier de Patagonie aux magnifiques tons blancs et bleutés ! Nous en sommes sûrs vous connaissez ce fameux glacier. Petit conseil tendez l’oreille pour écouter le grondement sourd du glacier qui se déplace en permanence. C’est impressionnant ! Et restez à l’affût pour observer les blocs de glace tomber dans le Lac Argentin ! Un spectacle à couper le souffle !

Dernière nuit à El Calafate.

Vu depuis l’estancia Nibepo Aike : Nibepo Aike

Jour 15 : Estancia Nibepo Aike

Pour ce quinzième jours vous partirez à la découvert d’une des plus belles estancias d’Argentine. En effet, au cœur du fabuleux parc « Los Glaciares », se trouve Nibepo Aike. C’est une estancia traditionnelle de Patagonie au bord du lac Roca offrant une vue absolument incroyable sur les Andes. Après un goûter campagnard, vous continuerez avec une visite du domaine. Vous pourrez ensuite partir pour une balade au bord du lac, pour découvrir la nature environnante. De retour à l’estancia vous pourrez apprécier la démonstration de tonte d’un mouton faite à l’ancienne (tonte aux ciseaux). Vous achèverez cette matinée par un typique asado d’agneau de Patagonie.  Un véritable délice. Ensuite vous retournerez  à El Calafate.

Une fois de retour à Calafate vous serez Transfert à l’aéroport d’El Calafate. Vous prendrez votre vol El Calafate – Buenos Aires.

Nuit à Buenos Aires.

Jour 16 : Découverte de Buenos Aires et tango

Pour votre avant-dernière journée profitez d’une journée libre dans la capitale porteña. Buenos Aires recèle de véritables trésors de culture et d’histoire. Partez donc à la découverte du centre politique du pays, avec la fameuse « Plaza de Mayo » connue pour ses nombreuses manifestations politiques, la « Casa Rosada », siège du gouvernement, ainsi que le Cabildo. Parcourez également l’Avenue 9 de Julio, connue pour être la plus large au monde! Enfin, passez par le Teatro Colón, un magnifique monument jugé comme l’un des plus beaux au monde !

Le soir, vous partirez à la découverte du tango argentin lors d’un dîner-spectacle de tango dans l’un des cabarets de la ville.

Nuit à Buenos Aires.

Jour 17 : Fin de votre séjour

Pour votre dernier jours transfert à l’aéroport de Buenos Aires.

Saison conseillée : de octobre à décembre

 

Si ce circuit vous intéresse et que vous voulez plus d’informations n’hésitez pas à contacter Equinoxe, spécialiste du voyage sur mesure en Argentine !

 


Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet

Découvrez les meilleurs estancias de charme d’argentine !

 Vous voulez voyager en Argentine et découvrir des endroits d’exception ainsi que les traditions et coutumes de cet immense pays. Que diriez-vous de vous rendre dans une estancia qui est si l’on peut dire une ferme perdue dans une nature sauvage et magnifique. Les estancias représentent aussi la fameuse tradition gaucho. Vous allez nous dire “Oui je veux visiter une estancia ! Mais je ne sais pas laquelle choisir?” Ne vous faites pas de soucis l’Agence Équinoxe vous propose une sélection de ses meilleures estancias.  Dans chacune d’elles, le bien-être et la détente sont le maître mot. Faites-vous plaisir, cela fait du bien …

Estancia El Ómbu : El Ombu

 

Dans la région de Buenos Aires

El Ombú

El Ombú se trouve à San Antonio de Areco où un dépaysement total vous attend à seulement deux heures de la capitale. L’estancia est un bâtiment datant du 19 ème, avec un jardin de 4 hectares. Tout votre séjour sera construit pour votre confort et votre tranquillité face à la beauté des lieux.

Pénétrez dans cette magnifique bâtisse, ouverte au public en 1993. Elle dispose en effet d’un beau jardin de 4 hectares qui offre une grande diversité d’espèces végétales. Par ailleurs, l’estancia propose 9 chambres confortables (doubles et triples) pour une escapade des plus agréables. Ici, on met l’accent sur le confort des clients, dans le respect de la tranquillité et de la beauté des lieux.

Vous pourrez goûter les plats traditionnels argentins comme l’«asado » (un barbecue) tout comme en apprendre plus sur sa culture si particulière. Diverses activités vous sont proposées telles que des promenades, tours en vélo, golf, football et bien d’autres. Cependant, vous pourrez tout aussi bien vous détendre pour profiter de ce cadre exceptionnel.

Saison pour s’y rendre : Toute l’année

 

La porteña

Située dans la province  San Antonio de Areco, l’Estancia se trouve “aux portes” de la ville de Buenos Aires. Cette estancia est considérée comme l’une des plus belles et traditionnelles du pays pour son architecture, sa beauté naturelle et son histoire. L’atmosphère qui règne dans ce lieu magique vous permettra de voyager à l’époque de  Ricardo Güiraldes. Il est le célèbre  auteur du roman de renommée internationale “Don Segundo Sombra”.

Cette magnifique estancia a été déclarée Monument Historique National grâce à son style  argentin unique qui a été conservé au fil des siècles. Lors de votre séjour dans cette estancia vous pourrez constater que ce ranch profite d’une architecture exceptionnelle, typique de l’Argentine à l’époque coloniale. Vous pourrez également vous reposer et profiter de la nature en vous baladant sur l’immense terrain de l’estancia.

En plus de cette empreinte historique unique l’estancia propose plusieurs activités. Vous pourrez si vous le souhaitez réaliser plusieurs balades à cheval sur le domaine. Pour les débutants ou ceux qui n’ont jamais eu l’occasion de faire de l’équitation, l’estancia propose des leçons. Une autre activité exceptionnelle et typique de l’Argentine que propose l’estancia est un cours et une démonstration de polo, c’est l’activité parfaite pour en savoir un peu plus sur le sport national argentin. Vous aurez aussi à votre disposition tout ce dont vous avez besoin pour vous relaxer piscine, massage.

Saison pour s’y rendre : Toute l’année

 

La Bamba de Areco

L’estancia la Bamba se trouve à  proximité de San Antonio de Areco et à plus ou moins 120 km de Buenos Aires. C’est une des estancias historique d’Argentine, effectivement elle est l’une des premières estancias à avoir ouvert  ses portes aux touristes. La bâtisse a été construite en 1830. Elle est la gardienne du patrimoine historique. Riche d’un noble passé,  elle se distingue par son confort d’exception et son style couplant tradition et raffinement.

Cette estancia est entourée d’un magnifique parc arboré. En effet une longue avenue bordée de platanes mène au bâtiment de style colonial. L’estancia compte au total 11 chambres ce qui permet d’offrir aux clients un moment de calme loin du tourisme de masse. Ces onze chambres sont décorées avec raffinement avec des matières nobles : cuir, bois, laine ainsi qu’avec du mobilier de style colonial. Toutes les chambres profitent  de très jolies vues sur le parc.

Profitez d’une journée de soleil pour faire du vélo, aller à la pêche. L’estancia vous propose aussi des balades à cheval ou pour ceux qui préfère avoir les pieds sur terre une randonnée. Mais si vous préférez vous reposer ceci n’est pas un souci une piscine est à votre disposition ou alors prenez un massage aux pierres chaudes ou participez à une dégustation de maté. Si vous le souhaitez vous pourrez déguster de délicieux plats traditionnels tout en admirant les gauchos vous présenter des chansons et danses traditionnelles.

Saison pour s’y rendre : Toute l’année

Au cœur de la Patagonie 

Nipebo Aike

Au cœur de la Patagonie, venez découvrir l’estancia Nibepo Aike. Vous serez dans une estancia historique au bord du lac, entre steppe et grands glaciers. Depuis le début du XXe siècle, l’estancia appartient à la même famille de fondateurs, d’origine Croate. Sa proximité avec le glacier Perito Moreno en fait un endroit privilégié pour profiter de cet écrin au Sud de la Patagonie.

L’ estancia dispose d’un terrain de  12 000 hectares qui s’étend jusqu’au Chili.  Elle a une capacité d’accueil maximale de 22 personnes dans ses dix chambres dont 8 chambres standards et 2 supérieures. Lors de votre séjour dans cette estancia le personnel vous prêtera toujours attention et vous vous sentirez “comme à la maison “

Les promenades à cheval (de quelques heures ou de quelques jours) et la randonnée sont les principales activités. En outre, sa cuisine se distingue grâce à ses légumes du jardin potager de l’estancia arrosés à l’eau des Andes et sa viande d’agneau de Patagonie à la braise. Un must.

Saison pour s’y rendre : D’octobre à avril

 Estancia Nipebo Aike : Nipebo Aike

Peuma Hue

L’Estancia Peuma Hue est un charmant hôtel et éco-lodge situé dans le magnifique  parc national Nahuel Huapi, en Patagonie à environ 25 minutes de la célèbre ville de Bariloche. Cette estancia peut héberger jusqu’à 28 personnes. Il existe plusieurs possibilités d’hébergement soit  dans l’une des deux maison du Mountain Lodge soit dans l’une des 3 villas. L’estancia est équipée d’une salle de conférence , d’un potager et d’ une serre bio. Ainsi que d’un hangar à bateaux, d’ écuries et de pâturages pour les chevaux.

Depuis 10 ans, Evelyn Hoter tient cette estancia. Ici, tout est imaginé autour de la nature et des échanges humains. Cette estancia est reconnue internationalement pour l’écotourisme qu’elle propose. Composée de 2 grandes cabanes et d’une résidence centrale au milieu de rivières et montagnes, le lieu est enchanteur …

De nombreuses activités vous seront proposées comme des balades à cheval, du trekking ou des promenades pour observer le paysage qui vous entoure. Retrouvez aussi un équilibre avec votre âme et votre esprit grâce aux classes de yoga ou bien avec les massages. Un bon moment de détente au programme … Dégustez des repas sains et savoureux composés d’aliments du jardin et de produits faits maison avec de bons vins patagoniens, un délice pour les papilles !

Saison pour s’y rendre : Toute l’année

Helsingfors

L’Estancia Helsingfors est un endroit rustique et intime situé sur les rives du lac Viedma, au cœur du parc national argentin Los Glaciares, ce qui en fait un emplacement rêvé. Elle se situe  à 3 heures au nord d’El Calafate, en direction d’El Chaltén, avec une vue imprenable sur les majestueuses montagnes des Andes et le fameux et légendaire Mont Fitz Roy.

L’estancia fut créée en 1917 par un immigrant finlandais. D’où vient le nom de cette estancia car celui ci signifie Helsinki en suédois. L’hébergement à Helsingfors possède huit chambres décorées individuellement, toutes avec salle de bain privée. Certaines chambres disposent d’un bain à remous et d’autres d’une douche écossaise pour toujours plus de confort. Le gros plus est qu’elle ne fait pas partie des circuits touristiques basiques. Ce qui fera pour vous une expérience unique où peu de gens ont la chance d’y être allé.

De  par son emplacement ici l’activité principale est la randonnée. Vous aurez la possibilité d’en réaliser plusieurs pour tous les niveaux. N’oublions pas que nous sommes dans une estancia, vous aurez la possibilité de faire des balades à cheval dans des paysages à couper le souffle. Vous pourrez également partir  pêcher ou  faire une excursion sur des bateaux à moteur. L’estancia  possède aussi un restaurant proposant une cuisine régionale savoureuse. Vous pourrez vous poser dans le salon et le  bar avec une cheminée à foyer ouvert. Tout pour passer un séjour inoubliable.

Saison pour s’y rendre : D’octobre à avril

Si vous avez envie d’évasion n’hésitez surtout pas à contacter l’agence Equinoxe spécialiste du voyage sur mesure en Argentine ! 

 


Buenos Aires accueil en 2018 les Jeux Olympiques de la Jeunesse !

Si vous êtes un/une grand(e) passionné(e) de sport de toutes sortes, vous devez sûrement être au courant de cette folle nouvelle. Si vous ne l’êtes pas, nous avons le plaisir de vous annoncer que la troisième édition des Jeux Olympiques de la Jeunesse d’été auront lieux dans notre ville préférée. Non non vous ne rêvez pas, en octobre 2018, du 6 au 18, Buenos Aires va accueillir les athlètes de demain lors des Jeux Olympiques de la Jeunesse.

Affiche des Jeux Olympiques de la Jeunesse 2018 – Wikimédia

Qu’est ce que les Jeux Olympique de la Jeunesse ?

Les jeux olympiques de la jeunesses sont une compétition sportive multisupports comme les Jeux Olympiques que nous connaissons tous. La particularité est que ces jeux sont réservés aux jeunes âgés de 15 à 18 ans. Comme son homologue, les Jeux Olympiques de la jeunesse ont lieu tous les 4 ans en alternance entre les jeux d’hiver et d’été qui eux sont alternés tous les deux ans. De plus il faut savoir que toutes les disciplines au programme des Jeux Olympiques sont présentes aux Jeux Olympiques de la Jeunesse, soit 28 disciplines différentes.

Un peu d’histoire sur ces Jeux 

Qui en a eu l’idée ?

Les jeux olympiques de la jeunesse ont commencé à voir le jour lorsque Jacques Rogge président du comité international olympique en a fait sa priorité en juillet 2001. Cependant cette idée est toutefois bien plus ancienne, puisque l’Autrichien Johann Rosenzopf a été reconnu comme « inventeur » de ce concept par Jacques Rogge et le CIO. C’est lui qui avait en 1998 contacté le Comité olympique autrichien afin de créer des « Jeux olympiques juniors ». Ce n’est qu’ en avril 2007 que la commission exécutive du Comité international olympique a voté à l’unanimité de créer et mettre en place les Jeux Olympiques de la Jeunesse.

Le 5 juillet 2007, les 110 membres présents lors de cette session approuvent à l’unanimité le projet d’organisation de la première édition des Jeux olympiques d’été de la jeunesse en 2010. Puis des Jeux olympiques d’hiver de la jeunesse en 2012. Après l’annonce de la décision, le président du CIO, Jacques Rogge, estime qu’il s’agit d’un « moment historique pour le mouvement olympique. Nous devons cela à la jeunesse du monde entier ».

Les premières éditions

C’est 3 ans plus tard que les premiers Jeux Olympiques de la jeunesse ont vu le jour. En effet ces premiers JOJ d’été ont été organisés en 2010 dans la ville de Singapour. C’est en 2012 que la première édition d’hiver des jeux a eu lieu en Autriche dans la ville d’ Innsbruck, seulement quelques mois avant que Londres n’accueille les Jeux olympiques d’été.

La deuxième édition de ces jeux d’été ont eu lieu en 2014 à Nankin en Chine. Tandis que les jeux d’hiver ont eu lieu en 2016 en Norvège dans la ville de Lillehamer. Les prochaines éditions auront lieu pour celle d’été cette année (2018) à Buenos Aires en Argentine et pour la saison d’Hiver en 2020 en Suisse plus précisément à Lausanne.

Plus qu’une simple compétition sportive

Au-delà de la compétition sportive, l’objectif des Jeux Olympiques de la Jeunesse est de promouvoir la pratique du sport  notamment au sein des jeunes générations. Cet événement, en plus du volet sportif, a pour ambition de transmettre un fort volet éducatif et culturel, reposant sur les valeurs prônées par l’olympisme. Effectivement en plus des valeurs du dépassement de soi les jeux olympiques représentent, la fraternité, l’universalité, la paix, ainsi qu’ un mode de vie valorisant l’éducation à la santé, ainsi que la compréhension et le respect de son environnement.

C’est pour cela qu’ en complément des compétitions sportives, sont organisés des initiations, des démonstrations, ainsi que des spectacles musicaux afin de promouvoir le sport et la culture aux citoyens du pays organisant les jeux .

L’importance pour Buenos Aires d’organiser ces jeux

L’Argentine a déjà eu l’occasion d’organiser et d’accueillir de nombreux événements sportifs sur son territoire. Effectivement le pays du football a eu l’honneur d’organiser la coupe du monde de football en 1978, qui avait eu pour conséquence la construction de nombreuses infrastructures. Toujours dans le domaine du foot l’Argentine a accueilli 9 Copa-America. Dans d’autres domaines le pays a réalisé plusieurs éditions du mythique Dakar depuis 2009, mais aussi le championnat du monde de basket en 1990.

Et pourtant, avec ce long palmarès, Buenos Aires n’a jamais eu l’occasion d’organiser les Jeux Olympiques, malgré ses candidatures notamment en 1956 et plus récemment pour les Jeux de 2004. C’est d’ailleurs le seul membre fondateur du Comité International Olympique à n’avoir jamais organisé les Jeux Olympiques.

C’est pour cela que ces jeux olympiques peuvent être un gros coup de pouce pour une future participation aux Jeux Olympiques  en 2032. De plus, cette participation a pour conséquence de pousser la ville à relever deux défis.

Un défi politique

En effet l’organisation des JOJ doit être le point de départ d’une politique ambitieuse du pays sur le plan sportif. Effectivement, comme dit précédemment l’objectif à termes des autorités argentines est de candidater à l’accueil des Jeux Olympiques. Pour ce faire, l’organisation des JOJ apparaît cohérente vis-à-vis du CIO. De plus cela permettra au pays de développer des compétences en matière d’accueil d’événements sportifs.

Un défi social

L’ autre enjeu de ces JOJ est de promouvoir la pratique de sports auprès de la jeunesse. C’est pour cela que les organisateurs se sont beaucoup penchés sur le développement de la communication sous tous ses angles. Et plus précisément au niveau des médias sociaux et numériques afin de toucher le public le plus large, et surtout le plus jeune possible, sur les valeurs prônées par ces Jeux. Par ailleurs, il est important de noter que cette politique de promotion du sport vise aussi à lutter contre l’obésité, aujourd’hui estimée à plus de 20 % en Argentine.

La Macotte Pandi des JOJ : Instagram de Buenosaires2018

La mascotte

Dernièrement le comité d’organisation a dévoilé la mascotte des ces jeux olympiques de la jeunesse dans une vidéo d’animation plein de peps. Si vous souhaitez voir la vidéo cliquez ici.  Celle-ci a été inspirée par le jaguar, l’une des espèces de félins sauvages les plus emblématiques du nord de l’Argentine. Cette mascotte a pour but d’inciter les jeunes à adopter le sport comme outil pour améliorer le monde, tout en sensibilisant le public au risque d’extinction de cette espèce. On ne sait pas vous si vous approuvez cette mascotte, mais nous on en est fan !

Le slogan

Le slogan qui a été choisi met en exergue l’espoir que les 3 998 athlètes vont véhiculer lors de ces jeux. Effectivement ils vont participer aux  premiers jeux organisés dans le cadre d’une stricte égalité entre les hommes et les femmes. Effectivement il y aura le même nombre d’athlètes de chaque sexe une belle avancée dans le sport. Ce slogan permet aussi de se projeter dans le futur avec envie et non avec peur et crainte de celui-ci.

Le slogan de Buenos Aires 2018 “Viví el futuro”. Il a été traduit en anglais “Feel the future” et en français, “ Respire le futur ”.

Voici le manifeste du slogan de Buenos Aires 2018

Respire le futur.

L’énergie de la jeunesse pour créer un monde meilleur.

Le sport pour la canaliser.

Amitié, respect et excellence comme langue en commun.

Célébrant la diversité depuis le sud.

Égalité de genre, égalité d’opportunités.

Ponts au lieu de barrières.

Passions qui inspirent.

Le pouvoir transformateur des jeunes.

BUENOS AIRES 2018.

RESPIRE LE FUTUR.

Les ambassadeurs

Pour ces jeux olympiques de la jeunesse le comité a élu trois ambassadeurs, deux hommes et une femme. Laissez nous vous présenter le premier ambassadeur Luciana Aymar qui est l’une des légendes du hockey féminin. Effectivement son palmarès ne nous laisse pas de marbre elle a été médaillée quatre fois déjà lors des jeux olympiques. Le deuxième ambassadeur est Luis Scola qui est le capitaine de l’équipe de Basket-ball d’Argentine. Et le dernier sélectionné pour faire véhiculer toutes les valeurs de ces jeux est Chad le Clos. Il est l’étoile de la natation de l’Afrique du Sud. Quelle belle sélection pour une si belle compétition.

Petite information

Dernière petite information vous avez la possibilité si vous le souhaitez de faire partir de cette formidable aventure. Effectivement si vous avez plus de 18 ans vous pouvez faire partie de l’équipe de bénévoles des JOJ. Car rappelons-le sans athlètes pas de jeux, mais sans bénévoles, ils ne peuvent pas non plus avoir lieu. Pour plus d’informations cliquez ici. Pour vous inscrire cliquez ici.

 

Le mot de la fin :

La vision des Jeux Olympiques de la Jeunesse Buenos Aires 2018 est de ” célébrer les meilleurs jeux faits PAR les jeunes POUR les jeunes, POUR le quartier, POUR Buenos Aires, POUR l’Argentine et POUR le monde entier. “


 

Vous avez aimé cet article ? A lire sur le même sujet

à voir – à faire Mendoza : réserves naturelles protégeés

Si pour vous Mendoza n’est pas synonyme que de vins et de gastronomie argentines, alors cet article est fait pour vous! Argentine-Info vous propose en effet de découvrir la région d’une autre manière, ce qui ne vous empêche bien évidemment pas de satisfaire vos papilles entre deux visites de ces magnifiques sites protégés que nous vous présentons aujourd’hui. En effet l’équipe de Argentine-info vous a préparé une sélection de 8 sites naturels protégés dans la province de Mendoza. Plus précisément dans la région du Cuyo, dans le fameux Ouest Argentin.

Réserve Laguna de Llancanelo – Wikimédia

1) Réserve d’animaux Laguna de Llancanelo

La réserve de La Laguna de Llancanelo se situe dans le sud de la province de Mendoza. Plus précisément à 470 kilomètres de Mendoza et à 65 kilomètres à l’est de la ville de Malargüe. Cette magnifique réserve naturelle couvre plus de 60 000 hectares couvrant la sublime lagune qui donne son nom à la réserve et donne cette impression de miroir géant. De plus cette réserve démarque grâce à sa faune exceptionnelle. En effet la réserve possède une grande diversité d’oiseaux aquatiques. L’oiseau emblématique de ce parc est le flamant rose.  Il y a également une grande biodiversité d’espèces de mammifères et d’espèces végétales. Un lieu paradisiaque qui peut être visité toute l’année. Si vous voyagez en essayant de respecter l’environnement, c’est l’endroit parfait pour faire de l’écotourisme. Vous aurez aussi la possibilité de faire des  safaris photographiques uniques  et  d’observer des oiseaux.

2) Réserve Puente del Inca

Le fameux monument naturel de Puente del Inca est une zone naturelle protégée. Il se situe dans la province de Mendoza, près de la ville portant le même nom. Ce lieu d’une beauté mystique, se situe à 2700 mètres d’altitude. Ce monument est la conséquence d’une formation rocheuse qui forme un pont naturel qui surplombe la rivière Las Cuevas. Le Puente del Inca recouvre  les ruines d’anciens bains thermaux. Il fait désormais partie des sites touristiques exceptionnels en Argentine. De plus il est considéré comme une aire naturelle protégée provinciale. Cet étrange pont mesure environ 48 mètres de long, 28 mètres de large et plus de 8 mètres d’épaisseur. Il est juste impressionnant, de plus il est suspendu à plus de 27 mètres au dessus de la rivière. A savoir, lorsque vous traverserez ce sublime pont rempli d’une riche histoire sachez que ce pont était utilisé par les incas lors de la conquête des Espagnols.

3 ) Parc provincial Aconcagua

Le Parc Provincial de l’Aconcagua est situé dans le nord-ouest de la province de Mendoza, il se trouve à 165 km de la ville de Mendoza, et 75 km de Uspallata , par la RN 7. Dans ce parc trône le magnifique Cerro Aconcagua, 6960,8 m! Cette montagne recouverte de neige artificielle, est très connue puisqu’elle est le point culminant de la cordière des Andes et le plus haut sommet du continent Américain!! Il est surnommé : Le toit des Amériques ou Le Colosse de l’Amérique. De plus ce parc de renommée internationale est par ailleurs reconnu pour la beauté de ses glaciers, ses réserves d’eau douce et enfin les restes archéologiques présents sur le site. Pour ce qui est de la faune et de la flore, le parc regroupe plus de 60 espèces d’animaux en particulier des oiseaux qui sont incroyables! Pour la flore, dû aux conditions climatiques plutôt désertiques, vous y trouverez des cactus, des broussailles et quelques fleurs en particulier au printemps et en été !

4) Réserve Payunia

La réserve la Payunia également appelée Payùn ou Payén se situe au sud de la province de Mendoza. Plus précisément dans le département de Malargüe, qui fait partie de la Patagonie Mendocinienne. Cette réserve est  l’une des zones protégées d’Argentine. Elle a été déclarée aire protégée en 1988. La réserve couvre plus de 450 000 hectares de terrain. Cette immense réserve constitue une des plus importantes aires volcaniques de la planète, avec plus de 800 cratères. Tous uniques, ayant des tailles plus ou moins grandes, des formes différentes mais aussi des âges différents. Le volcan le plus important est Payún Matrú.  Lors de votre visite vous parcourrez et découvrirez des paysages étonnants. En effet le paysage est recouvert de couches de laves ou de rejets volcaniques, répartis sur le sol ce qui donne l’impression de se trouver sur une autre planète. Vous êtes passionné de géologie ? Alors vous êtes au bon endroit ! Découvrez ce parc géologique aux multiples volcans.

Réserve Payunia – Flickr

5) Réserve Castillos de Pincheira

La réserve naturelle Castillos de Pincheira se situe dans le département de Malargüe. Plus précisément à 28 kilomètres du chef-lieu du département. Cette réserve est une zone naturelle protégée recouvrant plus de 650 hectares de terre. Cependant ne cherchez pas un château de style moyenâgeux, vous n’en trouverez pas ! En revanche, vous pourrez apercevoir avec un peu d’imagination cette formation rocheuse à la forme d’un château. Effectivement ce monument naturel a été sculpté par des actions érosives, principalement grâce aux glaciers. Ce nom lui a été donné dû à sa forte ressemblance à un gigantesque château, avec ses tours entourées de cônes de matériaux sédimentaires, aux pieds desquels coule la rivière Malargüe et à quelques mètres d’un ruisseau cristallin. Fait de sédiments d’origine volcanique, ce petit château est un lieu de vie idéale pour la faune et la flore locales.

6) Réserve Ñacuñán

La réserve de Ñacuñán se situe dans la province de Mendoza, plus précisément à 180 kilomètres au sud de la ville de Mendoza dans le département de Santa Rosa.  La réserve a été déclarée  internationalement réserve de la biosphère en 1986. De plus la réserve protégée recouvre plus de 12.600 hectares de forêts. Elle abrite presque autant d’espèces animales  que  végétales. Elle constitue donc un terrain d’études idéal pour de nombreux scientifiques qui peuvent profiter des stations biologiques et météorologiques qu’abrite le site. A savoir l’objectif principal de la création de la Réserve Ñacuñán  était la protection des différents écosystèmes qui sont les forêts  plus précisément les caroubiers, ainsi que la faune et la flore du lieu.

7) Parc provincial du volcan Tupungato

Le parc provincial du Tupungato est un immense territoire d’environ 150 000 hectares protégés. Situé à 110 km de Mendoza, dans les départements de Tupungato de la Valle de Uco et de Luján de Cuyo, le parc abrite le sommet le plus haut de la Cordillère Centrale : le volcan Tupungato, avec ses 6 820 m d’altitude. Un parc à ne pas manquer pour tous les amoureux de la nature et des excursions au milieu de la montagne. Sa flore s’apparente à celle que l’on rencontre dans le parc provincial de l’Aconcagua. On y admire notamment les arbres leñosos (yaretas) caractéristiques de ce type d’écosystème et reconnus comme les plus grands du monde. De plus le parc est le lieu idéal pour tous les amoureux de trekking et d’escalade. En effet, de nombreuses excursions sont possibles et pour tous les niveaux.

8) Réserve Laguna del Diamante

La Laguna del Diamante, littéralement la lagune de diamant, est un lac situé à l’ouest de la province de Mendoza, dans les hautes Andes et à proximité de la frontière chilienne. Plus précisément dans le département de San Carlos de la province de Mendoza. C’est dans une antique chaîne de volcans à 3 250 mètres d’altitude que vous pourrez admirer cette petite merveille ! Avis à tous les passionnés de nature et de trekking, cet endroit est fait pour vous ! Ce site des Andes Centrales,  vous donnera la possibilité de voir le fameux volcan Maipú, ainsi qu’une belle lagune, principal réservoir d’eau douce de la province. De plus ce parc possède une riche faune, vous pourrez avoir l’opportunité d’observer de nombreuses races d’oiseaux, de mammifères ainsi que des reptiles.

Si vous êtes tentés par une excursion dans la province de Mendoza, n’hésitez pas à contacter notre Agence de Voyage Equinoxe, spécialiste de l’Argentine !


Cet article vous a plu ? Consultez également :

Découvrez CLT argentina : Conservation Land Trust

Ce 7 juin 2018 a eu lieu un événement très important et désespérément attendu par l’Argentine : la naissance d’une nouvelle génération de Yaguaretés. La naissance de cette espèce en voie d’extinction est un miracle pour la faune argentine. Cette naissance  a pu avoir lieu grâce au remarquable travail de la CLT Argentina (the Conservation Land Trust). Aujourd’hui l’équipe d’ Argentine Info a décidé de vous en dire plus sur cette organisation qui fait tant pour le développement durable en Argentine.

CLT : Facebook

Qui sont -ils?

The Conservation Land Trust est une organisation qui a été fondée en 1992. Cette organisation a été créée dans le but de défendre et de protéger les espaces naturels d’Argentine, dont sa faune et sa flore ainsi que de sauvegarder les coutumes des populations de ces régions.  Le point principal de cette action est le développement durable sous toutes ses formes. Ils ont pour but de réintroduire des espèces qui avaient déserté leurs propres espaces naturels. Mais aussi de favoriser un tourisme responsable. Voici une partie de leur présentation traduit, car ils restent tout de même les mieux placés pour parler de leur vision de leur mouvement.

“Nous avons le grand rêve d’une nature vivante où toutes les sociétés humaines peuvent se développer pleinement. Valorisant la beauté, l’équité et la biodiversité. Nous travaillons pour un changement d’utilisation du territoire et une économie régionale à venir autour des parcs nationaux.”

Les valeurs

L’organisation the Conservation Land Trust tente de transmettre des valeurs basées sur une vision écologique et environnementale du monde en mettant en exergue les écosystèmes et les formes de vie qui les habitent, faune flore et humains. Leurs valeurs sont le respect de la terre et de ce qu’elle peut nous offrir. Plus précisément d’évoluer avec elle sans l’abîmer plus que ce qu’on a déjà fait. Nous éduquer sur notre impact en favorisant un tourisme éco-responsable. 

Leurs missions

Afin de pouvoir mettre en place cette vision utopique d’une nature renaissant de ses cendres, le CLT s’est fixé de nombreuses missions. Pour eux le but est de “Conserver la biodiversité par la création et la restauration de parcs nationaux.  En promouvant le développement et le bien-être des communautés rurales de leur environnement à travers une économie qui soutient l’ensemble des écosystèmes.”

Pour cela le CLT s’engage énormément et se consacre à la création et à l’expansion de parcs naturels. Ceux-ci peuvent être des parcs nationaux ou provinciaux. Ces parcs ont pour finalité d’assurer la pérennité du processus écologique. Dans le but que celui-ci se reforme au maximum et se conserve le mieux possible. 

Mais aussi le CLT finance de nombreux programmes. En effet ils soutiennent des programmes participant à la protection de la faune.  Prenons pour exemple la réintroduction d’espèces en voie d’extinction dans leurs espaces naturels. Il est important de noter que le CLT ne se préoccupe pas que de la faune, en effet ils s’engagent  et aident les programmes participant à restauration de paysages et également à des programmes développement local, généralement dans le domaine de l’écotourisme, de l’agroécologie et de l’éducation environnementale.

En outre, CLT désigne des fonds et résout la construction de l’accès public et de l’infrastructure dans le but de préparer les zones naturelles pour les dons aux gouvernements provinciaux ou nationaux.

CLT en quelques chiffres clés

  • Possède et protège plus de 9 parcs naturels, nationaux et régionaux
  • Ils ont restauré plus de 300 000 hectares de terre
  • Ils ont réussi à faire déclarer plus de 220 000 hectares d’aires marines protégées. A noter que ce sont les premiers à avoir créé et déclaré des aires marines protégées en Argentine.
  • Ils ont réintroduit plus de 6 espèces différentes qui étaient en voie de disparition.
  • Plus de 100 naissances naturelles ont eu lieu depuis la création de l’organisation.
  • Afin de développer un tourisme responsable plus de 200 kilomètres de randonnée ont été aménagés. Ainsi que 6 campings naturels et respectueux ont été créés.

 

 

Vous avez aimé cet article ? A lire sur le même sujet

A faire – des balades à cheval dans les plus beaux endroits d’Argentine !

Faire du cheval est presque incontournable en Argentine. En effet, les fameux cavaliers gaucho et les estancias sont des mythes nationaux. Argentine-Info vous recommande fortement de vivre cette expérience 100% argentine et vous donne de bonnes adresses où pratiquer l’équitation ! Du Nord au Sud, ce sport  peut se pratiquer partout en Argentine et permet de découvrir les vastes étendues argentines autrement, à son propre rythme.

Chevaux en liberté en Patagonie : Equinoxe – Santa Mollicone

Depuis Salta – Estancia Finca  Valentina

Au départ des alentours de Salta vous pourrez réaliser une balade à cheval d’une journée dans un paysage unique et typique du Nord-ouest argentin.  En effet vous partirez pour une balade à cheval inoubliable au départ de Corralito. Durant cette balade vous vous baladerez au cœur de la montagne et plus précisément au centre du fameux Cerro El Zorrito. De plus vous pourrez admirer ses montagnes au couleurs rouge et oranger. Cette magnifique balade se terminera par le typique asado argentin (barbecue) et une dégustation de vin de la région de Cayate.

Depuis Bariloche – Estancia Peuma Hue

L’estancia Peuma Hue repose sur les relations avec la nature et les échanges humains. À 25 km de Bariloche, l’estancia est située sur un terrain de 210 hectares. Plus précisément dans le parc national Nahuel Huapi. Depuis 10 ans, Evelyn Hoter tient cette estancia. Ici, tout est imaginé autour de la nature et des échanges humains. Cette estancia est reconnue internationalement pour l’écotourisme qu’elle propose. Composé de 2 grandes cabanes et d’une résidence centrale au milieu de rivières, cascades, forêts et montagnes, le lieu est enchanteur …

Vous pourrez donc réaliser différentes balades au départ de cette magnifique estancia. En fonction de votre niveau votre guide saura vous choisir le bon circuit. Ainsi que la monture adaptée à votre niveau.

Depuis El Calafate – Estancia Nibepo Aike

Si vous le souhaitez vous pouvez réaliser l’une des plus belles balades à cheval au monde. Effectivement vous pourrez déambuler dans l’une des plus belles régions d’Argentine. Plus précisément dans les alentours de Calafate qui accueille le fameux Parc national des glaciers. Plusieurs options s’offrent à vous pour réaliser votre balade à cheval. Cependant nous vous conseillons vraiment celle proposée par l’Estancia Nibepo Aike.  En effet  l’Estancia Nibepo Aike a su conserver toute l’essence des vieilles estancias de Patagonie. Anciennement dédiée à la production bovine, cette charmante propriété de plus de 12 000 hectares qui s’étend jusqu’à la frontière avec le Chili a conservé une petite bergerie, transformée aujourd’hui en un prestigieux cabanon. Sa proximité avec El CalafatePunta Bandera et le Glacier Perito Moreno fait de Nibepo Aike un lieu idéal pour visiter la Patagonie !

Si vous avez envie d’une longue balade alors vous êtes au bon endroit. Durant 5 jours, les cavaliers feront partie de votre paysage ! Traversée de fleuves, de petites vallées, de pacages, vues sur les Glaciers Escondidos, ceux plus au Sud du Parc National; Gorra, Frías, Dickson. Entrez dans l’aire protégée du Parc National des Glaciers. Vue sur les Piedras Errátias géantes et sur le Lago Frías! Cette activité comprend une nuit à l’estancia, et trois à l’extérieur (charmant refuge de montagne). Jusqu’à 6h de cheval par jour. Vous avez également la possibilité de faire des balades à cheval à la demi-journée ou en journée compléte.

Depuis Tres lagos (environ de Calafate) – Estancia Rio Condor

Au large de la côte du Lago San Martín, bordée de fleuves et de bois de lenga, vous trouverez cette estancia typique. Elle compte plus de 35km de côtes de lac et une superficie de 13000 hectares. Ses champs et ses collines hébergent une grande avifaune autochtone, permettant aux chanceux la fascinante observation du vol du Condor. L’estancia El Cóndor fait partie de ces lieux auxquels on reste attaché ! Grande bâtisse d’architecture purement patagonne et rustique, faite de bois de peuplier et de tôle ondulée, l’estancia est un lieu de rencontre. De plus c’est l’endroit idéal pour réaliser de longues balades à cheval de quelques heures ou d’une journée, dans un décor très reposant et naturel.

Depuis Pampa Linda

Depuis Pampa Linda, dans les alentours de Bariloche et Cerro Tronador, de nombreuses balades à cheval sont possibles. Vous avez la possibilité de réaliser une balade d’une demi-journée ou une journée complète. La zone est splendide et les paysages grandioses. Lors de cette balade vous pourrez admirer le sublime Volcan Tronador qui est le principal acteur de la beauté de ce paysage. De plus vous pourrez observer les nombreuses  lagunes et montagnes présentes sur votre chemin.

Les balades les plus intéressantes à réaliser dans le secteur de Pampa Linda sont  :  Glaciar AlerceRefugio MeilinPaso de las NubesLaguna IlonGarganta del DiabloGlaciar Castaño OveraSaltillo de las Nalcas… A vous de choisir l’itinéraire de cette expérience unique.

Si vous souhaitez découvrir les plus beaux endroits d’Argentine, contactez l’Agence Equinoxe, spécialiste de vos voyages sur mesure !


Cet article vous a plu? Vous aimerez aussi…

Culture Guarani : recette du Mbejú et du Chipa So’o

Avez-vous déjà entendu parler du Mbejú ? Ou alors goûté un Chipa So’o ? Si oui, c’est que vous avez beaucoup de chance ! Si non, vous vous demandez sûrement de quoi nous parlons. Ce sont deux plats typiques du peuple indigène Guarani, que l’on retouve dans les régions du nord de l’Argentine et au Paraguay ! Si, par ailleurs, vous souhaitez en savoir un peu plus sur ce peuple et ses coutumes, cliquez ici. Puisque vous salivez déjà, Argentine-info vous donne les secrets deux spécialités culinaires. Bon allez, on n’attend plus une seconde, on enfile son tablier et direction la cuisine !

Photo de Mbejú : Wikimédia

Le Mbejú 

Le mbejú est donc un plat d’origine guarani, il est très populaire au Paraguay et au nord de l’Argentine. Cette recette, faite à base de farine de tapioca (manioc), farine de maïs et de fromage, est souvent consommée au moment du petit déjeuner. C’est un plat consistant qui permet donc d’avoir les calories nécessaires pour démarrer une journée comme il se doit.

Ingrédients
  • 1 kg de farine de manioc (ou fécule de manioc)
  • 250 g de farine de maïs
  • 850 g queso paraguay, (peut être remplacé par un fromage de type Gouda)
  • 200 g de beurre (ou de margarine)
  • 150 ml de lait
  • 100 ml d’eau
  • 100 g de margarine (pour la cuisson)
  • 1 pincée de sel
Etapes
  • Tout d’abord mélangez le lait et l’eau et ensuite réservez pour plus tard.
  • Dans un grand saladier, mélangez ensuite la fécule de manioc, la farine de maïs et le sel, réservez.
  • Une fois tous ces aliments bien mélangés, faites fondre le beurre. Ensuite, formez un puits au centre du saladier (mélange manioc, farine et maïs) et versez-y le beurre fondu, l’œuf et la moitié du mélange lait et eau. Commencez à pétrir le mélange.
  • Incorporez ensuite progressivement le reste du mélange lait et eau et continuez à pétrir.
  • Lorsque les ingrédients sont incorporés et que la pâte devient grumeleuse, ajoutez le fromage (coupé en petits morceaux ou râpé)
  • Continuez à pétrir jusqu’à ce que la pâte obtienne une consistance sableuse.
  • Dans un second temps, une fois que vous aurez obtenu une pâte de bonne consistance, chauffez d’abord une poêle sur à feu moyen et faites-y fondre 50g de margarine.
  • Ensuite, une fois le beurre fondu, déposez dans la poêle chaude un peu de pâte pour obtenir une épaisseur de 1 à 1,5 cm. Puis, à l’aide d’une cuillère, aplatissez les bords et le centre du mbejú. Enfin, au bout de quelques minutes, retournez le mbejú pour faire cuire le deuxième côté.
  • PRÊT À ETRE DÉGUSTÉ !!!!!

Le Chipa So’o

Le Chipa So’o est une sorte de “beignet” qui est fourré, bien souvent à la viande. Les cultures ancestrales locales utilisent souvent le maïs comme base de leurs recettes. Donc, comme le Mbejú, la pâte de la préparation est à base de… farine de maïs ! Ce chausson se consomme énormément dans le nord de l’Argentine (dans les régions où l’on trouve la culture Guarani). Le Chipa So’o peut donc se manger pour une petite faim ou bien pour accompagner un plat. En fait, il se mange sans faim !

Ingrédients

Pâte

  • 1 cuillère à café de sel
  • 4 œufs
  • 20 cl de lait
  • 100 g de fromage râpé
  • 300 g de farine de maïs

Garniture

  • 300 g de viande hachée
  • 1 oignon
  • 1/2 poivron
  • 1 tomate
  • 1 gousse d’ail
  • 1 pincée de sel
Étapes
  • Dans un premier temps, préchauffez votre four à 200°C (thermostat 6/7). Puis commencez la préparation de la pâte comme suit.
  • Dans un grand saladier, mélangez le lait avec 2 œufs et la farine de maïs. Ajoutez ensuite le fromage et réservez la préparation. Une fois la pâte réalisée et mise de côté, vous passerez à la préparation de la garniture.
  • Coupez oignons, poivrons, tomates et ail en petits dés. Puis faites cuire la viande avec les légumes et assaisonnez selon votre goût.
  • Après la préparation de la garniture réalisée, étalez un peu de pâte de maïs sur une plaque allant au four, et déposez la garniture pour enfin la recouvrir d’une autre couche de pâte de maïs.
  • Enfournez ensuite les chaussons jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés.
  • Finalement, servir bien chaud et BON APPETIT !!!

N’hésitez pas à tester ces recettes et nous le dire ensuite en nous tagant sur les réseaux sociaux :
Facebook : @ArgentineBuenaOnda
Instagram : @equinoxetravel

Nous avons hâte de voir vos photos de cuisinier guarani en herbe ! A vos tabliers !


 Vous avez aimé cet article ? A lire sur le même sujet

Quelles sont les spécialités culinaires en Argentine ?

La gastronomie argentine est principalement connue pour sa délicieuse viande de bœuf connue internationalement. Mais  vous serez surpris de savoir que d‘autres spécialités valent tout autant le détour que cette fameuse pièce de viande. Si vous avez l’occasion de voyager en Argentine vous pourrez vous rendre compte que les spécialités varient d’une région à l’ autre. Mais ne vous inquiétez pas aujourd’hui Argentine-Info vous présente les  meilleures spécialités culinaires que les Argentins mangent sans modération !

Empanadas : Pixabay     Alfajor : Wikimédia      Maté : Flickr      Vin : Pixabay

Quelques éléments à savoir

La gastronomie argentine est un mélange de saveurs entre la cuisine européenne, créole et indigène. Dans la ville de Buenos Aires vous ressentirez plus une forte influence de la cuisine italienne et espagnole. La gastronomie argentine est avant tout à base de viande. Elle est d’ailleurs connue dans le monde entier pour sa viande de bœuf de très grande qualité. Effectivement les Argentins consomment en moyenne 100 kg de bœuf par an.

Les Argentins sont réputés pour aimer manger. D’ailleurs si vous avez l’occasion de discuter avec l’un d’eux le sujet tournera assurément autour de ce sujet.  Le dîner du dimanche en famille, les argentins mangent souvent lasado ou des pâtes, et constitue le repas le plus important de la semaine.

L’histoire de la cuisine argentine est riche et diversifiée. Ayant connu, au cours des siècles, une immigration considérable, ce pays a bénéficié de nombreuses influences alimentaires. Les colons et immigrés, principalement italiens et espagnols, ont laissé une grande empreinte sur la gastronomie en Argentine. Néanmoins la gastronomie des colonies autochtones comme les Quechuas, les Mapuches et autres joue également un rôle important dans la gastronomie, comme le fameux mate  (boisson chaude à base d’herbes – constitue une véritbale rituel) qui est consommé dans tout le pays.

Les plats salés

Empanadas

Vous ne pouvez pas partir d’Argentine sans avoir goûté les fameuses empanadas. Elles sont l’un des plats les plus typiques en Argentine. Petit calzone d’origine espagnole, vous pourrez manger des empanadas  frites ou cuites au four tout dépend de la région dans laquelle vous aller la déguster. Les plus courantes sont celles de carne (fourrée à la viande), de pollo (au poulet) et jamon y queso ( jambon et fromage). Cependant il en existe de toutes sortes et pour tous les goûts, aux légumes, au roquefort et jambon, et bien d’autres..  Pour la recette secrète de délicieuse cliquez ici !

 Le Choripan

Le choripan pourrait être également le hot dog Argentin. Il est très populaire en Argentine, il vous sera très simple d’en trouver un. Il est composé d’une saucisse cuite sur un asado (barbecue traditionnel argentin) et  ensuite mis dans un morceau de pain. En guise de sauce nous vous conseillons fortement de prendre la sauce chimichurri. Le chimichurri est une sauce liquide, très épicée et dont les ingrédients de base sont le persil, l’origan, l’ail et le vinaigre. Cette sauce accompagne presque toujours les grillades de l’asado. Vous voulez faire votre propose sauce chimichurri cliquez ici !

Choripan : Wikimédia

La Milanesa

Totalement inspirée de la culture gastronomique italienne, la milanaise est une tranche fine de viande (de poulet ou de bœuf) qui est plongée dans un mélange d’œufs battus, puis passée dans de la chapelure pour être ensuite frite ou cuite au four (une sorte d’escalope panée). Il existe une variante plus élaborée appelée milanesa napolitana surmontée de tomate, fromage et jambon en plus. C’est un plat dont les Argentins raffolent. De nombreuses autres variantes existent, il y en a pour tous les goûts !

Asado / Parilla

On pourrait définir l’asado comme un barbecue, sauf que la préparation de celui-ci est plus complexe que ceux que vous avez dans votre jardin et surtout c’est tout un art de vivre en Argentine. Pour les Argentins c’est un art qui est souvent maitrisé par les hommes (les femmes se contenteront de préparer sauces et possibles salades) et on clôt toujours la dégustation d’un asado par un “aplauso para el asador” (tout le monde applaudit l’asador, la personne qui a préparé l’asado). Tandis que la parilla qui est un des plats les plus proposés dans les restaurants, est un mini barbecue que l’on emmènera à votre table où vous pourrez partager un délicieux moment convivial entre amis ou en famille.

Locro

Le Locro est un plat typiquement argentin qui se déguste durant les fêtes patriotiques. C’est en effet un 25 Mai jour de la Patrie ou un 9 Juillet jour de l’indépendance qu’on prend conscience de l’image symbolique du locro en ces jours de fête. Le locro est une sorte de ragoût à base de courges, de maïs, de haricots et de viande. Il en existe plusieurs recettes qui peuvent changer selon le mode de cuisson ou les ingrédients que l’on y met. Si vous voulez tenter de réaliser votre propore locro cliquez ici pour connaître la recette !

Locro : Wikimédia

Provoleta

Les amateurs de fromage seront ravis de déguster la provoleta ! Servie croustillante sur les bords et coulante au milieu, la provoleta est un fromage fondu qui se dore à la parilla. Le petit plus ? Une pincée d’origan et une d’huile d’olive rendront la provoleta fondante et aromatisée !

Humitas / Tamales

Les humitas sont une purée de maïs, préparée avec quelques légumes et des morceaux de fromage, cuite en papillote dans les feuilles de maïs. La préparation tamales suit la même recette que les humitas mais avec des ingrédients différents, comme la viande.

Les condiments

Pour accompagner tous ces délicieux plats les Argentins les accompagnent souvent d’épinards, de patates douces, de courges, de pommes de terre ou encore des fameux papas fritas (frites). Ou un peu plus élaborées, des berenjenas rellenas qui sont des aubergines fourrées avec de la viande hachée, des oignons, des poivrons, et un mélange d’épices pour relever le tout. Ou encore de nombreux types de purées à toutes les saveurs.

Les desserts

Le dulce de leche

Connu en France sous le nom de « confiture de lait », il s’agit tout simplement d’un mélange de lait et de sucre chauffés, afin d’obtenir une pâte onctueuse couleur caramel. Très apprécié, le dulce de leche est un incontournable de la gastronomie argentine. Vous retrouverez ainsi cette pâte très sucrée dans quasiment tous les desserts, pour accompagner votre café, ou bien tout simplement comme confiture sur du pain.

Dulce de leche : Flickr

Les alfajores

Impossible de repartir d’Argentine sans avoir goûté les célèbres alfajores, petites pâtisseries auquelles il est impossible de résister ! Ce sont des petits  gâteaux de maïzena fourrés la plupart du temps au dulce de leche, puis enrobés de sucre glace, chocolat noir ou blanc, il y en a pour tous les goûts. Attention cependant, si vous voulez goûter de vrais alfajores artisanaux, il vous faut savoir que le monde des alfajores se divise en deux : les industriels – que l’on retrouve sur les étalages des kioscos – et les gourmets, issus de recettes artisanales. Pour les industriels, on en trouve à tous les goûts, les plus grandes marques jouant le jeu des saveurs : Milka, Oreo, Suchard… Et pour les cuisiniers en herbe, cliquez ici pour voir la recette de cette célèbre pâtisserie !

Chocotorta

La chocotorta est aussi l’un des desserts très apprécié par les Argentins. En terme d’esthétique on pourrait le comparer à un tiramisu sauf que ce gâteau est composé de fromage à tartiner (type philadephia), de dulce de leche, de  chocolinas (gâteau sec au chocolat que l’on trouve dans tous les supermarchés) et du chocolat au lait. Oui on est tous d’accord c’est le gâteau parfait pour le régime.

Les medialunas

En apparence cette pâtisserie argentine ressemble comme deux gouttes d’eau aux fameux et délicieux croissants français. Et bien détrompez-vous, ces demi-lunes n’ont absolument pas le gout de notre célèbre viennoiserie. Elles peuvent être recouvertes d’un glaçage au sucre et pour ceux qui ne sont pas fan du sucré  vous pouvez en trouver des salées. Parfait pour un bon petit-déjeuner ou pour le goûter.

Medias lunas : LV 12

La pasta frola

La pasta frola est ce que l’on pourrait communément appeler en France une tarte aux fruits. La recette originale de ce désert fruité est faite à base d’un fond de pâte recouvert de gelée de coing ou pour les amateurs de sucré salé de confiture de patates douces. Oui oui de patate douce on vous avait dit que les Argentins raffolent de cette petite patate douce. De plus cette petite tarte est joliment décorée d’un damier de pâte sur le dessus. Parfait pour un petit goûter.

Les boissons

Le Maté

C’est la boisson traditionnelle du pays. Cette infusion amère à base de plante appelée “yerba maté”. Il se boit dans une calebasse dans laquelle on verse de l’eau chaude sur cette herbe, et on la boit à l’aide d’une paille métallique appelée bombilla, qui permet de filtrer la préparation. Elle est consommée tout au long de la journée par les Argentins : le matin au petit-déjeuner, après manger, avant de dormir… Selon la tradition le maté doit être partagé, chacun buvant à son tour l’infusion. Si vous êtes fan de thé vous ne pouvez pas partir d’Argentine sans y avoir goûté.

Le Fernet

Bien que cette boisson soit d’origine italienne, elle fait fureur en Argentine ! En effet, les Argentins ne pourraient pas passer un apéro ou un asado sans un petit verre de fernet. Attention ! La première dégustation de cet alcool à base d’herbes peut être assez compliquée (et les suivantes aussi ! ). Son goût très amer va vous surprendre ! Mais vous verrez, après quelques dégustations vous laisserez de côté notre traditionnel Ricard pour un fameux Fernet – Coca ! Petit conseil, si vous ramenez une bouteille de Fernet en soirée, privilégiez le Branca, la marque presque sacrée des Argentins !

Fernet : Flickr

Le Vin

Avis aux amateurs de vins, l’Argentine est considérée comme l’un des plus grands pays producteurs de vins. En effet la ville de  Mendoza mérite amplement sa place parmi les 8 capitales mondiales du vin. Que vous soyez  amateur de vin rouge ou de vin blanc, vous trouverez votre bonheur sans aucun souci : Malbec, Cabernet Sauvignon, Sauvignon Blanc, Torrontés…

 La Bière

Les Argentins sont également des grands consommateurs de bières. Si vous vous baladez dans la capitale vous verrez sans difficulté des groupes d’amis dans un bar un verre de Quilmes à la main, et les bars à bière artisanale poussent comme des champignos dans la capitale ! La ville de San Carlos de Bariloche propose aussi un large choix de bières artisanales, qui valent le détour.

Le Submarino

Vous rêvez d’un bon chocolat chaud ? Parfait, rendez-vous dans le café le plus proche et demandez au serveur un submarino. C’est une tasse de lait chaud qui vous est servie avec une barre de chocolat sur le dessus, prête à être submergée pour être fondue doucement. N’hésitez pas à l’accompagner d’un petit alfajor.

On ne sait pas vous, mais nous ça nous a donné un petit peu faim tout ça. Si lors de votre voyage en Argentine vous dégustez l’une de ses spécialités, n’hésitez pas à prendre une jolie photo et à la publier sur les réseaux sociaux avec le joli hashtag : #equinoxetravel. On a hâte de savoir quelle est votre spécialité préférée !


Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet


Découvrez les meilleurs estancias hors des sentiers battus !

Vous voulez voyager en Argentine et découvrir des endroits d’exception ainsi que les traditions et coutumes de cet immense pays. Que diriez-vous de vous rendre dans une estancia qui est si l’on peut dire une ferme perdue dans une nature sauvage et magnifique. Les estancias représentent aussi la fameuse tradition gaucho. Vous allez nous dire “Oui je veux visiter une estancia ! Mais je ne sais pas laquelle choisir?” Ne vous faites pas de soucis l’Agence Équinoxe vous propose une sélection de ses meilleures estancias hors des sentiers battus.

 

Estancia Zarate : Equinoxe

Zarate dans le nord-ouest

Découvrez l’Estancia Zárate, un endroit unique au cœur de la province de Tucumán ! C’est en 1640 que le roi d’Espagne offre au capitaine Pedro de Ávila y Zárate ce bout de terre inhabitée. L’estancia a ouvert ses portes au public en 1700.  Ici vous ferez un bon dans le passé, à l’époque coloniale grâce à la pièce à vivre qui a été conservée.

Cette estancia se trouve dans le décor typique du nord-ouest de l’Argentine qui, nous en sommes sûr, vous impressionnera. Venez donc découvrir cette incroyable Estancia ! Un séjour dépaysant à travers l’Estancia Zárate qui vous partagera son histoire ainsi que ses paysages. L’occasion idéale de vivre dans une authentique Estancia du nord de l’Argentine !

De nombreuses activités sont proposées ! Randonnée, balade à cheval ainsi que toutes les activités quotidiennes liées au bétail : vous aurez l’embarras du choix ! Ces différentes activités seront un bon moyen pour vous  imprégner de la culture. Le petit plus : Matías, un des propriétaires de l’Estancia est un ancien joueur de polo. Grâce à ces connaissances il pourra vous montrer sa manière de travailler avec les chevaux et vous apprendre les règles de ce jeu si populaire en Argentine.  Vous pourrez découvrir l’élevage, la préparation et l’entrainement des chevaux de polo.  Vous vivrez un moment privilégié, en effet lors de cet échange le propriétaire de ces lieux vous partagera ses connaissances et ses explications en matière d’élevage !

Saison pour s’y rendre : D’avril à Décembre

El condor

L’estancia El condor se trouve au pied de la cordillère des Andes en Patagonie australe à 260 kilomètres du village de El Chalten. Grande bâtisse  faite de bois de peuplier et de tôles ondulées, l’estancia est un lieu de rencontre. En effet, il est très commun de conter ses récits de voyage, le soir, autour du feu, aux autres touristes de passage.  Convivialité et spontanéité sont donc les maîtres mots ici.

L’estancia se trouve sur un terrain de plus de 40 000 hectares, profitant d’une faune et d’une flore incroyable et merveilleusement bien conservées. Vous trouverez ici un confort d’un véritable hôtel entouré d’un cadre exceptionnel. L’estancia dispose de trois chambres: deux  doubles et une  quadruple.  C’est un endroit parfait pour se ressourcer et revenir aux choses simples

Ici la principale activité à faire est la randonnée. Effectivement au départ de l’estancia plusieurs balises conduisent dans d’immenses forêts, lacs et rivières. Au menu, des plats faits maison préparés selon les recettes de grand-mère. Tout y est vraiment fait pour rendre votre séjour agréable et singulier.

Saison pour s’y rendre : D’octobre à avril

Estancia El Condor : Equinoxe

 

Santa Thelma

L’Estancia Santa Thelma est située en plein cœur de la Patagonie argentine. Elle se situe à  deux heures de route de la Cordillère des Andes, l’établissement prend place aux pieds de la célèbre Ruta 40, véritable colonne vertébrale de l’Argentine. C’est une estancia en format familial, vous vous sentirez comme chez vous ou presque. En effet il n’y a que  quatre chambres de disponible : deux doubles, une triple et une quadruple. Ce qui est parfait pour se ressourcer et quitter la folie des grandes villes.

L’Estancia Santa Thelma est une oasis de 29 000 hectares dans un désert d’herbes blondes. Le voyageur-aventurier est invité à séjourner dans le confort et le charme de son hôtel afin de vivre une expérience authentique. Vous serez reçu par le propriétaire français,

. Il est tombé amoureux de la Patagonie il  y a maintenant plus de 20 ans. C’est un éleveur et cavalier qui a sillonné durant sept ans à cheval la Patagonie jusqu’à la Terre de Feu.

Plusieurs types d’activités  organisées par l’estancia sont possibles comme des excursions de pêche à la mouche dans les lacs aux alentours de l’estancia. Mais aussi des randonnées et expéditions à cheval au milieu des gauchos. De plus il y a la  possibilité de déguster des parrillas et asados. Le petit point bonus vous pourrez le déguster  en extérieur pour profiter de l’immanquable coucher de soleil patagon. Indispensable après une belle journée à cheval dans la pampa voisine.

Saison pour s’y rendre : De Octobre à Avril

El faro

El Faro, est une estancia  rustique et romantique. Elle se situe à Punta Delgada, le paradis des éléphants de mer ! Une rencontre avec une nature sauvage de toute beauté au cœur de la Péninsule de Valdès, entre falaises, mer et faune marine incroyable ! L’idéal  si vous avez envie et besoin d’évasion !

L’Estancia a été construite en 1905 ! A l’origine, elle abritait la poste de l’Armée argentine. C’est ici que l’armée navale donnait des instructions aux futurs gardiens de phares de la région. Aujourd’hui, le phare continue de fonctionner, mais c’est en même temps devenu un hôtel isolé et romantique. El Faro est composée de 27 chambres, d’un restaurant et d’un bar.

EL Faro dispose d’un accès exclusif à la baie de Punta Delgada. Vous pourrez ainsi observer sur cette plage d’importantes colonies d’éléphants de mer. Par ailleurs, pour les plus sportifs vous pourrez profiter de votre journée au Faro pour partir faire une randonnée ou bien  une balade à cheval en haut de ses falaises. Vous pourrez déguster de savoureux plats typiques de la cuisine du littoral atlantique argentin. La spécialité de la maison est l‘agneau de Patagonie. qui vous sera servi avec différents types de garnitures. Tous les plats sont faits maison.

Saison pour s’y rendre : De Septembre à Avril

Estancia el Faro : El Faro

Si vous avez envie d’évasion n’hésitez surtout pas à contacter l’agence Equinoxe spécialiste du voyage sur mesure en Argentine ! 

 


COÛT DE LA VIE EN ARGENTINE – MAI 2018

L’équipe d’Argentine-Info a essayé de vous dresser une liste de prix et d’informations concernant le coût de la vie (si instable) en Argentine ! Ainsi nous vous avons trouvé les prix et calculé les coûts des dépenses de la vie quotidienne (alimentation, sorties…) mais également des transports et du logement. Voici donc notre enquête de Mai 2018, en espérant qu’elle vous soit utile !

A l’heure où nous rédigeons cet article, les taux de change officiels sont de :

1 €= 29.4000 ARS

1 USD = 24.4000 ARS

(au 30/05/18, données issues du site Bna.com.ar)

Pesos - Coût de la vie

Billet de 100 pesos- Photo : Wikipedia

ALIMENTATION

  • Un menu du midi, type milanesa, boisson et dessert (service inclus) : 165 ARS
  • Un menu McDonald’s /Burger King : à partir de 135 ARS
  • 1 kilo de tomates : 20 ARS
  • 1 kilo de pommes : 33  ARS
  • 1 kilo de riz : 25  ARS
  • 1 kilo de pommes de terre : 25 ARS
  • 1 litre de bière Quilmes (au supermarché) : 44 ARS
  • 2,5 litres de Coca-Cola : 65  ARS
  • Pain de mie (315g) : 32  ARS
  • Un paquet de yerba maté (1kg) : 95 ARS
  • Une bouteille de Fernet Branca (75cl) : 299 ARS

Attention, les prix peuvent varier considérablement d’un mois à l’autre et d’un magasin à l’autre (a Buenos Aires ou en Province) pour ce qui est de l’alimentation. Les prix ont été tirés d’un Supermarché (Coto) du centre ville de Buenos Aires, a partir du produit le moins cher.

HEBERGEMENT

  • Location d’une chambre individuelle en colocation : environ 7000 ARS en fonction des quartiers

Les prix varient selon la zone, sachez cependant qu’à cette période de l’année nous sommes en basse saison avec des prix parfois plus négociables et moins onéreux. La partie Nord de Buenos Aires (Belgrano, Colegiales, Palermo, Recoleta…) pratique des prix plus élevés. Pour profiter de prestations et de prix un peu plus accessibles, les quartiers de Villa Crespo, Almagro ou encore Caballito sont très intéressants.

  • Une nuit en auberge de jeunesse : à partir de 230  ARS

Le prix varie selon que vous choisissez une chambre privée ou en dortoir, avec salle de bain privée ou partagée. Les offres sont nombreuses, à Buenos Aires ainsi que dans toutes les autres villes touristiques.

  • Hôtel accessible : à partir de 90 USD
  • Hôtel confort : à partir de  110 USD
  • Hôtel catégorie préstige : à partir de 170 USD

TRANSPORT A BUENOS AIRES

A savoir ! L’achat d’une carte pour prendre le bus et le subte (métro) vous coûtera 30 ARS.

  • Colectivo : à partir de 10 ARS pour les trajets courts entre 0 et 3 kms,
    à partir de  10,50 ARS  pour les trajets entre 3 et 6 kms
    à partir 10,75 ARS  pour les trajets moyens entre 6 et 12 kms,
    à partir 11,25 ARS entre 12 et 27 kms
    à partir 11,75 ARS pour les longs trajets à plus de 27 kms.
  • Métro :         De  1 à 20 voyages   :  à partir de 7,50 ARS
    De 21 à 30 voyages : à partir de 6,00 ARS
    De 31 à 40 voyages : à partir de 5,25 ARS
    Plus de 41 voyages  : à partir de 4,50 ARS
  • Taxi :
    Journée :  la course démarre à 32.60 ARS , ce à quoi il faut rajouter 3.26  pesos tous les 200 mètres parcourus ou par minute si le véhicule est immobilisé.
    Soirée :   la course démarre à 39.12  ARS , ce à quoi il faut rajouter 3.91  pesos tous les 200 mètres parcourus ou par minute si le véhicule est immobilisé.

Trajet de l’aéroport international Ezeiza à station Retiro (Buenos Aires) :

  • En taxi : à partir de 650 ARS mais vous pouvez négocier avant de rentrer dans le véhicule
  • En car (Tienda León) : à partir de 260 ARS
  • Avec le colectivo : à partir de 9 ARS (avec la ligne 8 ). Par contre prévoir au moins 1h30-2h (selon la circulation). De même nous déconseillons de prendre cette ligne si vous avez trop de bagages avec vous. En effet de nombreux vols ont été enregistrés sur ce parcours.

Trajet de l’aéroport national Jorge Newbery (Aeroparque) à station Retiro (Buenos Aires)

  • En taxi : environ ‘a partir de 160 ARS
  • Par car (Tienda León) : à partir de 120 ARS
  • En colectivo : à partir de 7  ARS (avec les lignes 33 et 45)

TRANSPORT EN ARGENTINE

Trajet en car depuis Buenos Aires, classe semi-cama, pour 1 aller :

  • Córdoba : à partir de 950 ARS
  • Salta : à partir de 2300 ARS
  • Mar del Plata : à partir de 730 ARS
  • Puerto Madryn : à partir de 1000 ARS
  • Mendoza : à partir de 1050 ARS
  • Puerto Iguazú : à partir de 1610 ARS

En avion, en classe économique, pour 1 aller-retour (les prix varient bien sûr beaucoup selon les moments de la semaine, les périodes du mois ou de l’année !).

  • Buenos Aires – Salta : à partir de 2700 ARS
  • Buenos Aires – El Calafate : à partir de 4700 ARS
  • Buenos Aires – Ushuaia : à partir de 5000 ARS
  • Buenos Aires – Iguazú : à partir de 2500 ARS

En train autour de Buenos Aires

  • Buenos Aires – Tigre :    aller/retour avec la carte SUBE :   à partir de 12 ARS
  • Buenos Aires – La Plata :  à partir de 6  ARS

SORTIES/SOIREES

  • Dîner basique au restaurant par personne hors boisson : 220 ARS  (pas de carafe d’eau en Argentine)
  • Repas entrée + plat ou plat + dessert avec de l’eau ou boisson en bouteille : 350 ARS
  • Deux places de cinéma : à partir de 340 ARS (très relatif, sélectionnez bien vos cinémas!)
  • Deux places de théâtre : à partir de 620 ARS (cela dépend aussi du genre de spectacles)
  • Un cocktail : à partir de 150 ARS
  • Le cappuccino : 50 ARS
  • Une bière (artisanale) : 100 ARS

DIVERS

  • Un paquet de cigarettes : A partir de 58 pesos
  • Un abonnement d’un mois à un club de gym : à partir de 820 pesos

Cet article vous a plu ? Consultez également :