À la découverte du Parc National de la Sierra de las Quijadas

Envie de connaître le Grand Canyon des Etats-Unis tout en restant en Argentine ? Alors partez à la découverte du Parc National Sierras de las Quijadas ! Situé à 120 kilomètres de San Luis, ce parc va vous impressionner par sa taille et ses paysages arides ! Une visite immanquable pour découvrir une région naturelle et infinie !

Source – Photo : Dave Lonsdale

Des paysages à couper le souffle

Le parc, créé en 1991, est caractéristique du Chaco Aride. Vous y admirerez en effet les canyons de grès rouge qui vous mèneront jusqu’au Potreto de la Aguada, grand amphithéâtre naturel qui s’étendra sous vos yeux, à l’infini. Vous pourrez également y rencontrer, entre autres dinosaures, des chats sauvages, pumas et lièvres de Patagonie. Ce parc, avec son histoire millénaire, ses galeries sans fin et sans issue et ses murs abruptes fait parler de lui. On s’attend même à ce qu’il soit reconnu comme patrimoine mondial.

Une histoire qui ne date pas d’hier

Le Parc National Sierra de las Quijadas est en fait un immense gisement de fossiles qui abrite, notamment, des traces de squelettes de ptérosaures du crétacé et de sauropodes du jurassique. C’est bien la région qui veut ça, n’oublions pas que l’on se situe non loin de Talampaya et Ischigualasto, connu pour être un “extraordinaire cimetière fossile”.

Ce lieu conviendra parfaitement aux amoureux de trekking.
Le seul lieu d’hébergement que vous y trouverez est un camping de fortune, près de l’entrée du parc.

Comment y accéder? Par la RN 147, qui est asphaltée

Pour organiser votre voyage en Argentine et au parc national Nahuel Huapi, faites appel à l’agence Equinoxe, spécialiste du voyage sur mesure!


Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet


 

Dix lieux pour vous relaxer en Argentine

Le contact avec la nature vous manque ? Vous êtes surmené par votre patron ? Vous ne supportez plus la sonnerie de votre téléphone ? Alors prenez quelques jours de vacances et partez dans un de ces lieux où le calme règne et où la nature vous en mettra plein les yeux. Vous aller découvrir des endroits merveilleux pour vous relaxer !

Relaxez-vous ! – Flickr

La Cumbrecita (Province de Córdoba)

Petit village situé dans la vallée de las Sierras de Córdoba, à 1450 mètres d’altitude, la Cumbrecita saura vous ravir par ses paysages sauvages et vous laissera en totale harmonie avec la nature. Accessible seulement à pied, cette petite bourgade au milieu de la montagne va vous charmer avec ses petites maisons au style alpin.

La Cumbrecita – Nuestro Pueblo

El Bolsón et la Comarca andine (Province de Río Negro)

Dans ce havre de paix, entre montagnes et rivières, vous pourrez vous promener sereinement. Il sera d’ailleurs facile d’y emmener vos enfants, qui pourront eux aussi s’extasier devant la beauté du site. Les prix des hôtels sont abordables et de nombreuses activités en plein air existent pour oublier la vie citadine. C’est donc l’endroit merveilleux pour pouvoir vous relaxer et profiter de ce merveilleux cadre naturel !

El Bolsón – Wikipedia

Villa Traful (Province de Neuquén)

Vous ne pourrez accéder à ce petit village Patagon que par la RP 65. Une fois sur place, vous apprécierez les promenades sur les rives ou dans les forêts qui bordent le Río Traful. Attention aux yeux, paysages à couper le souffle garantis ! Vous pourrez même découvrir un forêt submergée au milieu du Parc national Nahuel Huapi ! Si vous arpentez la route des 7 lacs, n’hésitez donc pas à faire un tour à Villa Traful pour vous relaxer.

Villa Traful – Wikimedia Commons

Villa la Angostura (Province de Neuquén)

À 70km de Bariloche, vous allez rencontrer une zone de lacs et montagnes parfaite pour passer un moment en famille. Si vous traversez la route des Sept Lacs, vous vous arrêterez forcément dans cette petite ville pleine de charme de la Patagonie où vous trouverez repos et tranquillité. De part sa belle nature et les belles couleurs qui la composent, Villa La Angostura est un lieu de tranquillité et de bien-être. Entourée par des lacs, fleuves et forêts, cette ville est donc un oasis de teintes lumineuses !

Villa la Angostura – Wikimedia Commons

Mendoza

Cosmopolite, verte, animée et plaisante, Mendoza est incontestablement une ville séduisante. Les habitants de la ville, les Argentins, les voyageurs de passage… tous s’accordent pour dire que Mendoza est une des plus belles villes du pays. Avec son climat très agréable, les nombreux vignobles et bodegas qui l’entourent, et l’Aconcagua, sommet de la Cordillère, qui la surplombe, Mendoza  est donc une étape qu’il ne faut manquer sous aucun prétexte. N’hésitez pas à vous relaxer dans une des nombreuses bodegas !

 Les vignobles de Mendoza – Wikimedia Commons

Villa Pehuenia (Province de Neuquén)

Ce village est entouré de montagnes sauf au sud, où se trouve le lac de couleur bleu ciel : à l’ouest vers le Chili tout proche, c’est l’axe principal des Andes qui la domine du haut de ses 2 500 mètres. Destination idéale pour vous retrouver au calme et vous relaxer. Vous pourrez même descendre quelques pistes au cœur du volcan Batea Mahuida ! Peuplée d’une forêt préhistorique dense qui contraste avec le reflet turquoise des eaux et les monts enneigés, cette ville de montagne laisse la nature parler pour elle.

Volcan Batea Mahuida –  Wikimedia Commons

Le Delta (Province de Buenos Aires)

À quelques minutes de la capitale fédérale, vous trouverez calme et tranquillité dans cet amas de petites îles… N’hésitez pas à parcourir les villages de Benavidez et Maschwitz  et découvrez un endroit original loin du raffut de Buenos Aires ! Profitez du delta pour naviguer à bord de petits bateaux et perdez vous au milieu de la nature ! C’est donc l’endroit idéal pour vous relaxer entre les petites îles encore sauvage !

Le delta du Tigre – Wikimedia Commons

Purmamarca (Province de Jujuy)

Malgré de nombreuses transformations, ce village de la Quebrada de Humahuaca a su rester très paisible. Un conseil : empruntez le chemin de los Colorados pour découvrir les incroyables couleurs des collines environnantes.  Ses petites maisons en bois de cactus sont en parfaite harmonie avec la nature environnante. Cette localité est donc une étape immanquable au cœur des Andes !

Purmamarca – Wikimedia Commons

Molinos (Province de Salta)

Ce petit village en dehors du temps semble tout droit sorti d’un film. Vous aurez donc l’impression d’être complètement déconnecté de la réalité, tout en profitant du cadre de los Valles. Ce village de 5500 habitants est certes petit, mais vieux de plus de 400 ans ! Molinos était un relais de poste sur la route des Andes vers le Chili et le Pérou. Profitez en donc pour vous relaxer et découvrir l’église, symbole du charme du village !

L’église de Molinos – Wikipedia 

Esteros del Ibera (Province de Corrientes)

Les marais et les étangs des Esteros del Iberá sont une des aires biologiques les plus extraordinaires du pays. En guarani, Iberá signifie « eau qui brille », ce qui traduit la splendeur du site. Le lieu parfait pour tous ceux qui cherchent à allier confort et immersion dans la nature. Les excursions débutent très tôt dans la matinée mais vous pourrez aussi profiter des piscines des nombreux hôtels et auberges du site. Le lieu est donc parfait pour vous relaxer en pleine nature sauvage !

Esteros del Ibera – Wikimedia Commons

Si vous voulez découvrir ces coins de paradis, contactez l’Agence Equinoxe, spécialiste de vos voyages sur mesure.


Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet


 

La Posada Puerto Bemberg : Un paradis près d’Iguazu !

Vous voulez faire en sorte que votre voyage dans la région d’Iguazu soit unique ? Vous voulez découvrir un petit bout de paradis au milieu de la forêt ? Découvrez la Posada Puerto Bemberg, un petit hôtel niché dans la forêt Misionera. À quelques kilomètres des chutes d’Iguazu, c’est l’endroit idéal pour se ressourcer, et pouvoir vivre quelques jours en harmonie avec la nature. Situé dans un cadre paradisiaque à l’état pure, ce petit lieu cosy va vous émerveiller !

Puerto Bemberg au milieu de la jungle ! – Puerto Bemberg

Une histoire d’amour avec la nature

La posada Puerto Bemberg a été construite dans les années 1850 par Otto Bemberg. Cet allemand est arrivé en Argentine et en est tombé amoureux. Il décide donc de créer un écosystème dans la forêt de Misiones. Cette réserve naturelle privée de plus de 400 hectares détient une végétation impressionnante. En effet, ce passionné de nature fait tout pour garder la faune et flore du parc à l’état sauvage. C’est pourquoi, cette posada, nichée au milieu de la nature a fait l’objet de nombreuses expérience.

En effet, sa réputation de petite maison au milieu de la jungle a permis à de nombreux naturalistes de venir y loger pour pouvoir réaliser leurs expériences. Le grand naturaliste franco-argentin Carlos Thays a pu par exemple profiter de cette incroyable écosystème. C’est donc dans la posada Bemberg qu’a eu lieu la première expérimentation de plantation de yerba maté du pays ! Rien que ça ! Aujourd’hui, la posada est toujours protégée et occupée par la famille Bemberg. Mais attention, nous en sommes à la 5ème génération !

Vivez dans un écosystème 

Vous cherchez le paradis ? Vous allez le trouver à la Posada Puerto Bemberg ! Imaginez un peu. Réveillez vous au milieu de la forêt, par le chant des nombreux oiseaux qui vivent dans les alentours. Au petit-déjeuner, vous aurez le choix entre les fruits et légumes du coin. Les jus sont frais, et proviennent des fruits tout justes cueillis des arbres de la forêt ! Pour en profiter, passez par la petite passerelle en bois, et rendez-vous sur la petite terrasse mirador. D’ici, vous aurez une vue imprenable sur la forêt misionera, et sur le fleuve Paraná ! Que demander de plus ? On vous l’a dit, c’est un petit bout de paradis !

La posada est un exemple d’écosystème en Amérique. En effet, elle participe à de nombreux programme de reforestation, de plantes et végétation de la région ! Vous y trouverez donc des petits viviers de plantations d’arbustes et de fleurs de la région en voie de disparition ! L’objectif numéro 1 de cet endroit sauvage, est la cohabitation avec la faune et la flore des alentours. Amoureux de la nature ? Cet endroit est fait pour vous !

Profitez de la piscine – Puerto Bemberg

La posada Puerto Bemberg

Découvrez cette posada au style coloniale nichée au milieu de la nature. Elle est composée de seulement 14 chambres, ce qui vous permet de vivre une expérience rien que pour vous. Vous aurez l’occasion de profiter de la piscine au milieu de la jungle pour vous relaxer et profiter de cet endroit merveilleux. Puerto Bemberg dispose aussi d’une petite chapelle, dans laquelle, auparavant des messes étaient suivies par les fidèles depuis leur barque sur le fleuve ! Aujourd’hui, pour les privilégiés, il est possible de se marier dans cette chapelle !

Si vous franchissez la porte du restaurant, vous aurez la chance de goûter à des petits plats gastronomique. Toujours dans le but de protéger l’écosystème, les plats sont fait avec des ingrédients de saison et principalement provenant des plantations de la posada ! Vous voulez goûter du vin argentin ? Ne vous en faite pas, la posada dispose d’une magnifique cave. Au style colonial, elle vous propose plus de 1500 bouteilles de vin, principalement argentins.

Si vous avez envie d’un séjour paisible dans la posada Puerto Bemberg, n’hésitez plus. Choisissez l’Agence de Voyage Equinoxe, spécialiste de l’Argentine depuis 27 ans, pour y organiser votre séjour !


Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet


 

Les trains en Argentine

Voyager est la meilleure sensation au monde avec différents moyens de transports possibles comme l’avion, le train ou le bateau. Argentine-info vous propose, aujourd’hui, une sélection de trains pour découvrir les paysages argentins. En effet, cela est possible et original !

Rails

Rails de train – Photo : Wikipédia

Le train du bout du monde 

Le train le plus au sud du monde, tout d’abord, est connu comme le “train des prisonniers” puisque début XXème, il était utilisé par les prisonniers pour rejoindre les champs de travaux forcés. De plus, en fonction de l’époque de l’année, les couleurs du paysage changent, il est donc possible de le faire plusieurs fois, vous n’aurez pas les mêmes sensations … Le train est propulsé par une locomotive à vapeur sur des rails étroits et possède des wagons décorés de manière élégante. Ce voyage unique vous conduira effectivement à travers des paysages impressionnants formés par les glaciers, fleuves, lacs, cascades et forêts vierges de la Cordillère des Andes. Il part d’Ushuaïa avant de pénétrer dans le Parc national de la Terre de Feu.
Parcours: Station de la Fin du Monde – Station du Parc. Durée: 1h40. Distance: 14 km.

Le train Patagon

Le Train Patagon, ensuite, relie les villes de San Carlos de Bariloche et de Viedma. Il laisse la possibilité aux voyageurs d’admirer tous les paysages de la steppe Patagonne. Cette aventure vous mènera de la cordillère des Andes à l’Atlantique. En effet, ce train, qui date de 1912, a conservé toutes les caractéristiques de l’époque et incarne le style anglais à la perfection. Il contient une première classe et une deuxième classe. À bord, outre les services de base et les excursions lors des arrêts dans les centres d’intérêt touristique, il y a aussi un guide bilingue et des spectacles musicaux.
Parcours: San Carlos de Bariloche – Perito Moreno (Lagune des los Juncos) Durée: 8h. Distance: 38 Km.

trochita

La Trochita – Photo : Wikipédia

Vieil Express Patagonique « La Trochita »

Le Vieil Express Patagonique, appelé La Trochita (Le petit Sentier) peut être considéré effectivement comme un musée vivant et roulant. La locomotive qui date de 1922 a été conservé tout comme les sièges en bois et l’atmosphère envoûtante qui charme tant de voyageurs. L’ancien train à vapeur, dont la particularité réside dans la largeur de la voie ferrée de seulement 0,75 mètres, parcourt encore de nos jours le trajet Esquel – El Maitén dans la province de Chubut. La multitude de paysages et son trajet singulier au pied des Andes, l’on fait connaître mondialement. En effet, c’est un véritable voyage dans le temps qui vous attend!
Parcours: Esquel – El Maitén. Durée: 4h. Distance: 165 Km.
Parcours: Esquel – Nahuel Pan. Durée: 1h. Distance: 19,5 Km.
Parcours: El Maitén – Desvío Thomae. Durée: 1h45. Distance: 26,4 Km.

Tren de la Costa

Le Tren de la Costa (train de la côte), situé dans la province de Buenos Aires, a été inauguré en 1995. Il incarne en effet la version moderne de l’ancien train qui empruntait le chemin de la côte. Il parcourt 15,5 kilomètres en traversant d’élégants quartiers résidentiels le long du Río de la Plata, entre les gares de Maipú et de Delta. Ce train possède notamment l’infrastructure ferroviaire la plus moderne d’Argentine. On a transformé également plusieurs de ses gares en véritables “promenades d’achats” comprenant non seulement des locaux commerciaux, mais aussi des cinémas, des restaurants et d’autres installations. Depuis le terminus à Delta, on accède très facilement au Parque de la Costa, qui est le parc d’attractions le plus grand d’Amérique latine !
Parcours: Olivos (Maipú) – Tigre (Delta). Durée: 25 minutes. Distance: 15,5 km.

Train des Nuages

Considéré comme l’un des trains les plus élevés du monde, il atteint 4.200 mètres d’altitude et permet en effet aux voyageurs de toucher les nuages du bout des doigts (au sens propre du terme). C’est ainsi que ce train qui date de 1948, traverse 434 km, 29 ponts, 21 tunnels, 13 viaducs et zigzague à deux reprises, pour le plus grand plaisir des voyageurs ayant soif d’adrénaline. C’est finalement dans le dernier tronçon du viaduc La Polvorilla (un pont qui atteint 70 mètres au-dessus du lit d’un fleuve) qu’il atteint sa hauteur maximale où le temps semble être suspendu.
Parcours: Salta – Viaduc La Polvorilla. Durée: 15h. Distance: 189 km.
Parcours: Salta – Diego de Almagro (Train du Soleil). Durée: 13 h. Distance: 100 km.

Trennubes

Le train des nuages – Photo : Wikipédia

FFCC Central Entrerriano

Entre les plaines et les coteaux de la province d’Entre Ríos, vous trouverez ensuite ce train qui part de Villa Elisa et va jusqu’au Palais San José, célèbre demeure où vécut le Général Urquiza. Inauguré en 1907, après quelques années d’interruption, il a retrouvé finalement sa splendeur pour mettre en valeur le style de l’époque (reconstitué dans tous les wagons).
Parcours: Palais San José. Durée: 6h. Distance: 36 km.
Parcours: Arroyo Barú. Durée: 1h30. Distance: 70 km.

Le Train Écologique de la Forêt

Le train de la forêt, enfin, a été inauguré en 1907. Egalement appelé le train écologique, en raison de son impact sur l’environnement, il sillonne le magnifique cadre du Parc National d’Iguazú. Il a pour toile de fond les chutes du même nom. Monter à bord de ce train constitue en effet l’une des meilleures façons de découvrir le paysage environnant qui regorge d’espèces uniques.
Parcours: De la station centrale jusqu’à la station Cataratas (les chutes): 8 min
De la station centrale jusqu’à la station Garganta del Diablo (la gorge du diable): 25 min
De la station Cataratas (les chutes) jusqu’à la station Garganta del Diablo (la gorge du diable): 14 min.

Si vous avez envie d’un voyage en train en Argentine, n’hésitez plus. Choisissez l’Agence de Voyage Equinoxe, spécialiste de l’Argentine depuis 26 ans, pour y organiser votre séjour !


Cet article vous a plu ? Consultez également :

À la découverte de la discrète province de San Luis

Sur le chemin de Buenos Aires à Mendoza, vous traverserez la province de San Luis. Vous n’en avez pas beaucoup entendu parler, c’est normal. Elle est discrète, secrète même, mais faites y une escale tout de même, histoire de découvrir tout ce qu’elle a de caché.

San Luis

Province de San Luis- Photo : Wikipedia

Géographie et climat

La province de San Luis est une petite province située en plein centre de l’Argentine. La province est limitée au nord par la province de La Rioja, à l’est par la province de province de Córdoba, au sud par la province de La Pampa, à l’ouest par la province de Mendoza et au nord-ouest par la province de San Juan.

Côté relief, il y a deux San Luis : au nord, la province est très montagneuse, ce qui correspond aux Sierras Pampéenne, au sud au contraire, le relief est très plat, ce qui a permis à la région de développer son agriculture.

Le climat de la région est continental avec une moyenne à l’année de 17ºC et des températures oscillant entre 0ºC et 35-40ºC. Dans les régions montagneuses particulièrement, le climat est relativement aride.

San Luis

Ville de San Luis- Photo : Wikipedia

Que voir/ que faire dans à San Luis ?

La ville de San Luis

San Luis vous offrira un repos bien mérité après une vadrouille dans les terres populaires argentines. Si le pays regorge de merveilles, vous vous serez vite rendu compte que vous êtes rarement les seuls à les contempler. Le charme de San Luis, c’est son calme, la province presque déserte de touristes, surtout comparée à ses voisins Mendoza et San Juan qui connaissent un succès non négligeable. Mais San Luis a néanmoins ses trésors, même cachés…

À l’extrême nord ouest des pampas, son ambiance coloniale est bien conservée; l’ancien convent de San Domingo, par exemple, est aujourd’hui un centre culturel qui accueille expositions, concerts et spectacles. Sillonnez ses rues étroites le long de ses grandes demeures, et sous le ciel souvent tout bleu du Cuyo Argentin.

Parque Nacional Sierras de las Quijadas

Le parc national de las Quijadas, c’est un voyage au début du monde; des formations géologiques qui remontent à 150 millions d’années, des canyons vertigineux, du rouge, du rouge et du rouge encore, à perte de vue. On est au milieu de rien, et pourtant la terre nous revient presque intacte des millénaires qu’elle a traversé. Les vues du haut des miradors et des sentiers perdus dans les roches sont véritablement époustouflantes, et du fait de la petite célébrité du parc, vous avez toutes les chances d’échapper aux foules

Parque Provincial Bajo de Veliz

Du Bajo de Veliz, on retiendra surtout l’âme. Long de 12 km, couloir discret entre les hauteurs vertigineuses, la vie s’y cache et se suffit. 23 familles isolées de tout vivent du bétail, de l’agriculture et du souvenir des mines aujourd’hui inactives. Mais le bajo, c’est aussi des fossiles conservés comme nulle part ailleurs; le site a gardé les traces d’espèces qui ne semblent avoir vécu que là-bas. La plus grande araignée du monde, par exemple, subsiste dans le petit musée du village; et l’on frissonne devant la grandeur de l’histoire et devant l’ampleur du temps. Le Bajo, en plus de nous enseigner la richesse de ses reliques, est un superbe spectacle bien vivant! La faune et l’avifaune vous émerveilleront de même.

Merlo

Reposez vous au bord de la rivière dans la ville -déjà plus touristique- de Merlo. Le climat y est doux, sec et ensoleillé, et elle propose à ses alentours des activités diverses pour le bonheur de tous. Parmi elles, l’équitation, le trekking, l’andinisme ou le parapente.

Pour un circuit personnalisé et selon vos envies, consultez l’agence Equinoxe, spécialiste du voyage sur mesure en Argentine. 

San Luis

Sierra de Las Quijadas- Photo : Wikipedia


Cet article vous a plu ? Consultez également :

Escapades dans la province d’Entre Rios au nord de Buenos Aires

Sources d’eau chaude, pêche et balades à cheval au bord du Río Uruguay en Argentine, ça fait envie non ? Vous attendez comme nous le prochain “fin de largo” (weekend prolongé) pour vous échapper loin de la capitale? Nous vous proposons aujourd’hui une destination idéale pour sortir de la capitale sans pour autant devoir faire 20 heures de bus…  La partie Est de la province d’Entre Rios, au nord de celle de Buenos Aires, est en effet propice aux balades dans la nature! Voici donc une idée pour votre prochain weekend!

Palacio San José – Source : maxtdf

Colón/Gualeguaychú 

En basse saison, lorsqu’on veut s’éloigner un peu de Buenos Aires sans pour autant faire des heures et des heures de trajet, une bonne option est de se rendre à Colón.

A 380 kilomètres de la capitale en passant par la route 14, la ville de Colón, dans la province d’Entre Rios, est en effet parfaite pour une étape détente en famille ou entre amis. Vous pourrez ainsi profiter de balades à cheval (cabalgatas) ou des piscines thermales au milieu des palmiers. Colón, est un camp de base idéal pour explorer les environs, en particulier le parc national d’El Palmar. On y déguste d’excellents fromages, tout en profitant de l’artisanat local. Une petite excursion sur les îles du fleuve Uruguay est recommandée, surtout en hiver, lorsqu’elles sont quasi-désertes. Ici aussi on peut se relaxer dans des sources d’eau chaude à proximité, à Villa San Jose et Villa Elisa.

Sur la route, après avoir passé le fameux pont Zárate-Brazo Largo, on peut faire un arrêt dans la ville de Gualeguaychú, célèbre pour son carnaval mais aussi intéressante pour ses thermes, en particulier pour les enfants. De là on peut se rapprocher des traditions gaucho, aller à la pêche ou traverser le fleuve en catamaran.

Plus au nord en remontant le fleuve Uruguay, Salto / Concordia

La route qui mène à Salto est désertique. La ville se situe en Uruguay, juste après la frontière. En haute saison, l’objectif est d’atteindre le grand complexe Horacio Quiroga, afin de profiter de leurs toboggans, piscine à vague et château aquatique, qu’adorent les enfants. Le complexe est accessible gratuitement par navettes depuis la ville de Salto.

Complexe Horacio Quiroga – Source : Mario Delgue

De l’autre côté de la frontière, la ville argentine de Concordia elle aussi propose des thermes, mais le plus intéressant à cet endroit est de faire une sortie pêche. Des guides peuvent d’ailleurs accompagner les amateurs ou former les débutants.

N’hésitez pas à contacter l’agence Equinoxe pour organiser votre voyage en Argentine !


Cet article vous a plu? Consultez aussi:

Province d’Entre Rios: la Fiesta del Asado con Cuero
Pêche dans la province d’Entre Rios
Cordoba: activités pour les enfants

San Luis : extravagance, prospérité et mégalomanie.

Carnaval brésilien , événements sportifs internationaux, construction de complexes touristiques flambant neufs : L’argent abonde à San Luis, et cela attire les touristes ! Malgré toutes ces dépenses, la ville présente un parfait équilibre budgétaire. Portrait de la ville la plus bling-bling d’Argentine :

Réplique du Cabildo de Buenos Aires – Source : Wikipedia

Une province dynamique 

Située à 800 km à l’Ouest de Buenos Aires, sur la route menant à Mendoza, la province de San Luis (accueillant 430 000 habitants) est un territoire gaucho. La province n’avait a priori rien de bien attrayant (ni mer, ni domaines viticoles, ni paysages grandioses), mais depuis quelques années, elle attire des centaines de milliers de touristes chaque année. Le développement de l’attractivité de la région est un choix politique : Les gouverneurs de cette province ont choisi de créer des attractions touristiques dans les petites communes environnantes de la ville de San Luis.

Des édifices impressionants

A l’entrée du village de la Punta, a été construit une réplique du Musée du Cabildo (bâtiment emblématique de Buenos Aires, siège de la Revolución de Mayo) pour le bicentenaire de l’Indépendance de l’Argentine. L’objectif : refléter la grandeur de la province de San Luis. Dans ce même village, un hippodrome, un stade de 15 000 places flambant neuf ainsi qu’un hôtel-casino de luxe ont vu le jour en quelques années. A Estancia Grande, autre commune de la province de San Luis, une immense mairie ainsi qu’un centre commercial vont bientôt être inaugurés. Toutes ces nouvelles constructions sont destinées aux touristes et aux locaux les plus fortunés. Enfin, trois écoles digitales ont vu le jour dans la Province (chaque élève reçoit un ordinateur à son entrée), les seules de toute l’Argentine !

Des événements mégalos

– Le Carnaval de Rio à San Luis : Événement phare, le Carnaval de Rio de San Luis a accueilli l’an dernier près de 60 000 spectateurs, venus voir les 3500 danseurs et musiciens brésiliens participant à ce festival de 3 jours.

Course automobile du circuit international « Gran Turismo » de la Fédération internationale d’automobile (FIA)

– Bien d’autres événements cette année : 8e édition du Tour cycliste international, match de basket menée par une équipe renommée, accueil d’un orchestre international, championnat du monde d’échecs… L’année dernière, la Province a même failli être sélectionnée pour participer aux jeux panaméricains de 2019 !

Dans une Argentine qui souffre d’une inflation galopante et d’une dévaluation monétaire, San Luis ferait presque figure d’eldorado. Comment ce gouvernement si dépensier peut-il présenter un parfait équilibre budgétaire ?

D’où vient tout cet argent ?

Depuis 1983, la population de la Province a doublé, et de nombreuses se sont installées pour bénéficier des avantages fiscaux qu’offre la province. L’Etat Argentin a octroyé relativement récemment des compensations financières pour les pertes humaines et les dommages causés pendant les guerres d’Indépendance. C’est ainsi qu’Adolfo Rodríguez Saá a pu lancer de grands travaux publics dans les années 80, tout en mettant l’accent sur le développement industriel de la région. La province reçoit également aujourd’hui de l’argent provenant des recettes fiscales de l’Etat Argentin (2,37% de celles-ci alors que la Province regroupe seulement 1% de la population du pays !). Une extravagance financière qui n’empêche donc pas un parfait équilibre budgétaire, permis notamment par les revenus du tourisme.

Certains habitants de villages environnants affirment pourtant ne pas pouvoir accès à l’eau potable… Cet eldorado argentin a donc tout de même quelques failles.


Cet article vous a plu ? A lire sur le même thème :

>Province de San Luis
>Province de San Luis : Visitez Villa Merlo!
>Province de San Luis : Nature et plongeon dans le temps à « La Carolina »

Province de San Luis : Nature et plongeon dans le temps à “La Carolina”

À 80 km au nord de la ville de San Luis au centre de l’Argentine à 1600 mètres d’altitude se trouve le village de La Carolina qui vous transporte à l’époque coloniale tout en profitant de l’air pur de la montagne et de la tranquilité des paysages alentours.

Source : Juancho Gatica

Le village

Aux pieds du Cerro Tomolasta, encerclé par deux ruisseauxfait de rues pavées et de maisons en pierre datant de l’époque coloniale, La Carolina est un village de 250 habitants (1000 en comptant toute la commune) fondé il y a plus de 200 ans. La région s’est developpée en 1785 lorsque les Espagnols ont commencé a exploiter les mines d’or des environs, auparavent utilisées par les Incas.

Pas de noms de rues dans ce village, il se parcourt aisément à pieds !

À faire

Le musée de la poésie situé un peu à l’ecart du centre du village mérite un coup d’oeil. Il fut construit en l’honneur du poète Juan Cristomo Lafinur né sur ces terres en 1797. Vous pourrez y voir les fragments originaux de ses oeuvres mais aussi d’autres poètes comme Jorge Luis Borges

Toute l’année vous pouvez réaliser des visites guidées pour découvrir les mines d’or situées à 10 minutes du village. L’or ayant énormément marqué l’histoire du village, tous les premiers weekends de l’année, la fiesta del oro débarque à La Carolina. Au cours de celle-ci s’organisent multiples activités culturelles, sociales et sportives, une chasse au trésor (avec de l’or à la clé !), des concerts et danses, des asados, etc.

Cette fois un peu plus loin du village, à 20 km, se trouve la grotte d’Inti-Huasi. Vieille de 8000 ans elle contient des traces importantes de l’histoire des peuples pré-colomb. L’entrée est gratuite.

Des activités plus sportives s’offrent également à vous : parapente, rappel, trecking, balades à cheval, à vous de choisir ! Une très belle promenade est à faire par le Camino La Carolina  jusqu’a San Fransisco del monte de Oro. Sur 40 km vous rencontrerez de magnifiques paysages ainsi que la Pampa de la invernada, un plateau d’une grande splendeur.

Envie de voyager dans la région ? Contactez l’agence Equinoxe, spécialiste de l’Argentine !

Ambassades, Consulats et Consuls Honoraires

French ferry flag flyingEn France 

Consulat d’Argentine
: 6, rue Cimarosa, 75116 Paris.
Tel : 01.44.34.22.00
Site internet : consuladoargentino.fr

Lundi à Vendredi 9h à 14h sauf jours fériés

Ambassade d’Argentine : 6, rue Cimarosa, 75116 Paris.
Tel : 01.44.05.27.00
Site internet : ambassadeargentine.net
Lundi à Vendredi 9h à 17h sauf jours fériés

En Argentine 

Ambassade de France en Argentine : Cerrito 1399, 1010 Buenos Aires
Tel : (+54) 11 45 15 29 30
Site internet : embafrancia-argentina.org

Consulat général à Buenos Aires : Basavilbaso 1253, Buenos Aires
Tel : (+54) 11 45 15 69 00
En cas d’urgence grave : (+54 9) 11 44 70 32 02
Site internet : embafrancia-argentina.org

Consuls Honoraires 

Consulado Honorario en Bahía Blanca (Provinica de Buenos Aires):

Dirección: Castelli 341.
(8000) Bahia Blanca
Telefono: +54 291 455-4525
Fax: +54 291 455-4525

Consulado Honorario en Bariloche (Provincia de Río Negro):

Dirección: Elflein 13 Piso 1º “A”.
(8400) San Carlos de Bariloche
Teléfono: +54 (02944) 441960
Fax: +54 (02944) 428546

Consulado Honorario en Córdoba (Provincia de Córdoba):

Dirección: Ayacucho 46.
(5000) Córdoba
Teléfono: +54 (0351) 4221129
Fax: +54 (0351) 4219403

Consulado Honorario en General Roca (Provincia de Río Negro):

Dirección: San Martín 37.
(8332) General Roca
Teléfono: +54 (02941) 433455
Fax: +54 (02941) 433455

Consulado Honorario en La Plata (Provinicia de Buenos Aires):

Dirección: Calle 59 Nº 626
(1900) La Plata
Teléfono: +54 (0221) 4256176
Fax: +54 (0221) 4831616

Consulado Honorario en Mar del Plata (Provincia de Buenos Aires):

Dirección: 9 de Julio 2341.
(7600) Mar Del Plata
Teléfono: +54 (0223) 15-685-0232
Fax: +54 (0223) 451-7466

Consulado Honorario en Mendoza (Provincia de Mendoza):

Dirección: Houssay 790.
(5500) Mendoza
Teléfono: +54 (0261) 4231542
Fax: +54 (0261) 4231542

Consulado Honorario en Paraná (Provincia de Entre Ríos):

Dirección: Andres Pazos 156
Paraná, Provincia de Entre Ríos
Teléfono/Fax: +54 (0343) 4233344/4103

Consulado Honorario en Posadas (Provincia de Misiones):

Dirección: Rivadavia 1470
(3300) Posadas
Teléfono: +54 (03752) 42-3519
Fax: +54 (03752) 43-3341

Consulado Honorario en Resistencia (Provincia de Chaco):

Dirección: Roque Sáenz Peña 453
(3500) Resistencia
Teléfono: +54 (03722) 424480
Fax: +54 (03722) 437299

Consulado Honorario en Río Gallegos (Provincia de Santa Cruz):

Dirección: Av. San Martin 241
(9400) Río Gallegos
Teléfono: +54 (02966) 427450
Fax: +54 (02966) 427450

Consulado Honorario en Rosario (Provincia de Santa Fe):

Dirección: San Luis 846
(2000) Rosario
Teléfono: +54 (0341) 4248461
Fax: +54 (0341) 4263021

Consulado Honorario en Salta (Provincia de Salta):

Dirección: Tucumán 380
(4400 ) Salta
Teléfono: +54 0387 423 5797

Consulado Honorario en Santa Fe (Provincia de Santa Fe):

Dirección: Boulevard Gálvez 2147
(3000) Santa Fe
Teléfono: +54 (0342) 4558575
Fax: +54 (0342) 4558575

Consulado Honorario en Tucumán (Provincia de Tucumán):

Dirección: Laprida 19
(4000) Tucumán
Teléfono: +54 (0381) 4218202

Consulado Honorario en Ushuaía (Provincia de Tierra del Fuego):

Dirección: Olegario Andrade 563
(9410) Ushuaía
Teléfono: +54 (02901) 430025

Centre-ouest argentin : le Cuyo lance sa propre marque touristique

Les provinces de Mendoza, San Juan et San Luis s’unissent pour créer une marque, le Mente Cuyo, qui permettra de promouvoir et faire connaître les activités touristiques de la région. Nous vous en disons plus !

Source – photo :  fainmen

Qu’est-ce que le Cuyo ?

Le Cuyo, « terre de déserts » dans la langue mapuche, est une région géographique et historique d’Argentine qui regroupe les provinces de Mendoza, San Juan et San Luis. Celles-ci possèdent en effet une histoire et des traditions en commun. Aujourd’hui, on parle également du Nouveau Cuyo, qui intègre également la province de La Rioja, un peu plus au nord de l’Argentine. Il s’agit d’une région aux paysages montagneux et au climat désertique, dont la principale activité économique est l’agriculture et plus particulièrement la viniculture.

Lancement de la marque

C’est au mois de décembre que la nouvelle marque Mente Cuyo a vu le jour, sous l’impulsion du Ministère National du Tourisme ainsi que des ministères du tourisme de chaque province concernée. Cette nouvelle marque aura pour thème, « le Cuyo, berceau de liberté » : c’est dans cette région qu’a commencé la libération de l’Argentine. Le lancement sera accompagné d’une intense campagne de promotion durant toute la seconde partie du mois de décembre, afin de présenter les activités de la région : tourisme d’aventures, grandes fêtes populaires de la région…

 Les organismes qui gèrent le tourisme de ces trois provinces seront donc en charge de mettre en œuvre de nombreuses mesures pour attirer les touristes et mettre en avant leur région notamment en insistant sur ses particularités géographiques : la région est très propice aux activités sportives et d’aventure comme le trekking, le rafting, l’escalade… L’objectif est d’attirer les touristes des principaux centres urbains du pays grâce à des campagnes publicitaires, des revues touristiques, des publications sur les réseaux sociaux…

Vous souhaitez découvrir ces activités ? Contactez l’agence Equinoxe, spécialiste de vos voyages sur mesure !

Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet