Les 10 meilleurs glaciers de Buenos Aires

On vous le dit tout de suite, on ne va pas vous parler du glacier Perito Moreno ou Upsala mais bien des vendeurs de glace. En effet, alors que nous sommes en plein été, rien de mieux au monde que de déguster une glace pour se rafraîchir. Ne craignez rien, vous trouverez des glaciers un peu partout dans la capitale surtout si vous vous trouvez dans les quartiers de Palermo et de Recoleta. Ceci étant trouver LE bon glacier n’est pas toujours chose facile. On va vous faciliter votre choix avec cet article !

Divers choix de parfums pour les glaces – Pixabay

  • Lucciano’s

    Tout droit venu de Mar del Plata, l’expansion connue par Lucciano’s à Buenos Aires est exceptionnelle et on comprend vraiment pourquoi ! En effet ses produits de qualité (chocolat de Belgique, Ferrero rocher d’Italie…) font de ces glaces artisanales un véritable délice. De même la forme très particulière des glaces à l’eau rendent à ce glacier un charme bien particulier.
    Où ? Globalement à Palermo, Recoleta, Microcentro et San Telmo.

  • Scannapieco

    Récemment élue par le National Geographic comme parmi les meilleurs glaciers au monde, vous ne serez pas surpris de découvrir souvent une queue importante dans ce glacier situé à Colegiales. C’est d’ailleurs le National Geographic qui avait récemment élu Jujuy comme la deuxième meilleure région au monde où aller. Il se distingue par la saveur de ses fruits secs comme les amandes, les pistaches et les noisettes.
    Où ? Avenida Álvarez Thomas 10 (Colegiales), Buenos Aires

  • Alchemy

    Situé en plein coeur de Palermo, vous apprécierez tout particulièrement les glaces alcoolisées de ce glacier. A noter que le vendredi et le samedi, ce glacier ferme exceptionnellement à 3h du matin. Qui a envie d’une glace alcoolisée à la sortie d’un bar ?
    Où ? Humboldt 1923 (Palermo), Buenos Aires

  • El Vesuvio

    Pas forcément le glacier le plus connu étant donné sa localisation à Microcentro et le fait qu’il ne se spécialise pas seulement dans les glaces. Ceci étant vous serez surpris par l’important choix des parfums et des types de chocolat. Attention toutefois il arrive assez souvent que certains parfums ne soient plus disponibles à partir d’une certaine heure.
    Où ? Avenida Corrientes 1181 (Microcentro), Buenos Aires.

  • Rapa Nui

    C’est un incontournable de Buenos Aires et pour beaucoup de porteños c’est un de leur glacier préféré. Les différentes saveurs sont nombreuses avec par exemple la fameuse glace au chocolat de Patagonie ou encore la glace au chocolat fourrée aux framboises. Les glaces y sont toutes artisanales, et les différents magasins Rapanui sont dans des lieux très branchés et reposant, parfait lors des grosses chaleurs d’été ! Le vrai coup de cœur de Trip Advisor également.
    Où ? A Retiro, Recoleta et Palermo

  • La Abuela Goye

    Importante chaîne de Buenos Aires, vous tomberez par terre en goûtant les saveurs fruités des glaces proposées. Le choix n’est pas aussi important que dans d’autres glaciers mais vous trouverez votre bonheur j’en suis sûr. La particularité de ce glacier est que tous les points de vente se trouvent à Microcentro ou Puerto Madero.
    Où ? Puerto Madero et Microcentro.

  • Heladeria Tino

    Ce n’est pas si simple de trouver une glace qui évoque cette fameuse gorgée alcoolisée de Cabsha. Après une longue investigation, Tino est sans aucun doute le glacier qui offre ce souvenir avec sa glace au dulce de leche, parfumée au rhum et au chocolat.
    Où ? Avenida Díaz Vélez 4520 (Caballito), Buenos Aires

  • Cadore

    Ce glacier originaire d’Italie est installé sur la célèbre avenue Corrientes depuis 1957 et il y règne toujours de par la qualité de ses produits. Ils vous proposent également de nombreux desserts, mais un poil trop gourmands !
    Où ? Avenida Corrientes 1695 (Microcentro), Buenos Aires

  • Persicco

    Les goûts qui se rattachent aux saveurs du vin, de la bière ou de toute autres boissons d’apéritif ne sont généralement pas les plus demandés. Néanmoins, la glace Bellini de chez Persicco, qui ressemble parfaitement au cocktail à base de champagne et de pêche, sera certainement bientôt un grand classique.
    Où ? Dans le quartier Caballito, Recoleta et Palermo.

  • Jauja

    Au Jauja, on propose des glaces au goût populaire du Maracuja avec une pointe d’originalité : un brin de sirose issue d’un arbuste qui pousse dans le sud du pays. Original et délicieux. Il faut en revanche avoir du courage pour vouloir prendre une glace de chez Jauja puisque le glacier se trouve au nord de la capitale à Acassuso.
    Où ? Manuel A Aguirre 1202-1300 (Acassuso), Buenos Aires

Vous avez désormais toutes les bonnes raisons de venir déguster une glace dans un des meilleurs glaciers de Buenos Aires ! Alors n’attendez pas éternellement la Noche de las Heladerias (la nuit des glaces) au mois de Novembre et venez déguster ces glaces tout au long de l’année !  


Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet

L’avenue la plus large au monde est à Buenos Aires !

Mesurant plus de 140 mètres de large, je me trouve à Buenos Aires dans la capitale de l’Argentine. Je suis une avenue célèbre qui tient son nom d’une date hautement célèbre pour mon pays. Je passe par les quartiers de Retiro, Constitución, San Nicolás ou encore Monserrat. De plus, je traverse les plus célèbres monuments de la ville dont l’obélisque est le plus fameux ! Enfin je suis connu pour être l’avenue la plus large au monde. Je suis, je suis, je suis ? L’Avenida 9 de Julio bien entendu ! Vous aviez deviné ? On vous donne plus d’informations sur ce record autant anecdotique qu’historique !

Vue sur la plus large avenue au monde – Bertrand Mahé

Cette avenue dans le livre des records

S’il ne s’agit peut-être pas du record dont un pays a de quoi être particulièrement fier, il n’en reste pas moins que c’est bien en Argentine que nous trouvons la plus large avenue au monde ! Ainsi l’Avenida 9 de Julio mesure 140 mètres de largeur, pour une longueur de seulement 4 kilomètres. De plus elle compte pas moins de 14 voies. A titre de comparaison avec d’autres avenues célèbres, les Champs-Elysées possèdent 8 voies et sont deux fois moins longues (2 kilomètres) et deux fois moins larges (70 mètres). On peut aussi comparer avec la Yonge street de Toronto qui est célèbre pour faire une longueur de 1895 kilomètres de longueur. Une longueur qui lui permet de détenir le record de la rue la plus grande au monde !  En revanche elle ne possède que 4 voies et ne fait que 15 mètres de largeur.

La rue tient son nom de la date du 9 Juillet (1816) qui symbolise la date d’indépendance de l’Argentine. Etant donné la structuration de la ville il n’est pas étonnant de voir des rues particulièrement longues et grandes. C’est le cas par exemple de l’Avenue Rivadavia qui fait pas moins de 35 kilomètres de longueurs et qui coupe la capitale en deux parties (Nord/Sud). Pour l’anecdote, cette avenue a la particularité de faire changer de nom toutes les rues qui la traversent à l’exception d’une seule rue : l’Avenida 9 de Julio ! Enfin cette avenue est tellement large que pour les piétons elle ne peut se traverser qu’en deux fois voire trois fois !

Que se passe-t-il dans cette avenue ?

Intérieur théâtre Colón – Bertrand Mahé

Cette avenue a beau ne faire ‘que’ 4 kilomètres de long (ce qui est peu par rapport à beaucoup d’avenues et rues de Buenos Aires), elle est le lieu essentiel de la capitale. En effet, tout comme les Champs-Elysées en France, c’est là que se trouve les principales cérémonies aussi bien pour les événements sportifs  (football, course du Dakar) que pour les événements culturels (manifestations culturelles, fête nationale).

Parmi les bâtiments majeurs on retrouve évidemment l’obélisque, mais aussi le théâtre Colón réputé pour être le théâtre avec une des meilleurs acoustique au monde, l’ambassade française ou encore le Ministère du Développement social où se tient à son sommet deux portraits (un de chaque côté) de Eva Perón !

Autrement si cette avenue est fortement animée en semaine pendant la journée étant donné que l’avenue traverse le quartier des affaires, l’avenue devient beaucoup moins vivante le soir et le week-end. L’animation se déplaçant vers les quartiers de Palermo, Recoleta et San Telmo.

Vous connaissez désormais les secrets de l’Avenue 9 de Julio, l’avenue la plus large au monde !


Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet

Les 10 articles les plus lus en 2017

C’est avec tristesse que nous écrivons aujourd’hui le dernier articles de 2017 avant le dernier agenda culturel de 2017 qui sera publié demain. Ainsi nous avons décidé de vous faire revivre les articles que vous avez les plus lus pendant cette année 2017 ! Que ce soient des articles de la vie quotidienne, des articles historiques, des articles sur des activités à faire ou encore sur la culture argentine, on vous montre tout ! Donc n’hésitez pas à cliquer sur les titres des articles pour les (re)découvrir !

Articles les plus lus – FlickR

1 – Coût de la vie en Argentine Juin 2017

C’est bel et bien l’article le plus lu de cette année 2017 ! A noter que vous pouvez désormais consulter un article sur le coût de la vie plus récent qui date de mi-Novembre 2017 : Coût de la vie en Argentine Novembre 2017.

 

2 – Les liaisons entre les aéroports et le centre-ville

Un article très pratique si vous prenez plusieurs fois l’avion et que vous voulez aller jusqu’à votre hôtel sans encombres.

 

3 – Petit guide de l’espagnol argentin.

Idéal pour réapprendre les bases de l’espagnol…et de l’Argentin !

 

4 – Le Fernet, la boisson mythique des Argentins.

On sait maintenant comment vous occupez vos week-end…

 

 

                             5 – Mafalda, un personnage attachant

et pas comme les autres

Représentant la classe moyenne argentine, le personnage Mafalda vous fascinera. N’hésitez pas à cliquer sur l’article pour en savoir plus !

 

6 – Argentine : Remboursement de la TVA

Cela peut être très pratique si vous souhaitez faire des économies pour vos nuitées à Buenos Aires !

 

7 – Population : Argentins et Argentines

Découvrez les caractéristiques du 2ème plus grand pays d’Amérique du Sud !

 

8 – La plongée sous-marine en Argentine, c’est possible

Plongez dans cet article pour connaitre où il est possible de faire de la plongée en Argentine !

 

9 – Cinq charmantes estancias aux alentours de Buenos Aires

Pour passer un très agréable week-end loin du tumulte de la capitale.

 

10 – Les trains en Argentine

Pour clôturer ce top, vous pouvez découvrir la liste des différents trains en Argentine !

 


Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet

L’Argentine, le futur Eldorado du lithium !

Vous êtes-vous déjà demandé comment fonctionnaient nos téléphones portables ? De même savez-vous de quoi ils sont constitués et d’où viennent les matériaux qui servent à les fabriquer ? Et enfin savez-vous pourquoi l’achat d’un portable est si cher alors que la plupart des pièces sont peu coûteuses ? La réponse à toutes ces questions ne tient qu’en un seul mot : le lithium. Peut-être que vous n’avez jamais entendu parler de ce petit métal léger et pourtant il pourrait bien devenir une des principales sources de richesse dans les prochaines années en Amérique du Sud et principalement en Argentine.

Le lithium – Commons Wikipédia

Le lithium, qu’est ce que c’est ? 

En effet le lithium, que l’on peut définir comme étant un élément chimique appartenant à la famille des métaux légers, est l’élément essentiel de la constitution des batteries que l’on trouve dans nos ordinateurs, téléphones portables ou encore voitures électriques.

Préféré au nickel et au cadmium pour sa capacité bien plus forte à stocker de l’énergie, la demande de lithium connait une augmentation sans précédent. En effet, le lithium est l’élément le plus utilisé dans les batteries de dernière génération et les hausses de production de voitures électriques (de 50 000 en 2015 à plus de 500 000 en 2020 rien que pour l’entreprise TESLA, soit une multiplication par 10 en seulement 5 ans) laissent présager de beaux jours au lithium.

On produit actuellement environ 25000 tonnes de lithium par an et on prévoit que chaque année la production augmentera d’environ 25%. Cette augmentation de la demande s’accompagne d’une importante hausse du prix puisqu’ on est passé, de 2003 à 2008, de 310$ à plus de 3000$ la tonne ! Une augmentation considérable !

Les acteurs clefs dans le marché mondial du lithium

En plus d’être le 3ème producteur mondial de viande bovine, 5ème producteur de vin, 1er exportateur de biodiesel et le 1er producteur de gaz en Amérique latine, l’Argentine semble bénéficier une nouvelle fois d’une ressource rare et précieuse.

Ceci étant, de nos jours, l’Argentine exploite très peu ses ressources de lithium présentes sur son territoire. Au niveau de la production, elle ne représente que 11,5% du marché mondial. C’est loin derrière les deux mastodontes que sont le Chili (35%) et l’Australie (34%). Mais cela ne reflète pas qui sont les détenteurs de lithium dans le monde. Si l’Australie et la Chine ont déjà exploité la très grande majorité de leurs réserves, c’est loin d’être le cas des pays d’Amérique du Sud. Ces derniers détiennent plus de 70% des réserves mondiales connues de lithium, présentes principalement en Bolivie et en Argentine.

La cordillère des Andes où se trouve une importante quantité de lithium – Agence Equinoxe

Le lithium est-il une ressource viable sur le long terme en Argentine ?

Bien que son extraction ait un impact très fort sur l’environnement (elle nécessite du carburant et la calcination du carbonate de lithium libère du Co2), il semblerait toutefois que le lithium soit la nouvelle ressource de demain pour nos appareils électriques fonctionnant avec batterie, d’autant plus que les techniques pour le recycler semblent être de plus en plus efficaces (de nombreuses entreprises s’y sont penchées telles que Recupyl en France).

De même, l’extraction de lithium sur les plateaux andins est désormais maîtrisée. Etant donné que les gisements de lithium sont très éloignés des principaux constructeurs de batteries (Corée de Sud, Chine, Etats-Unis), nul doute que dans les années à venir, une migration massive d’entreprises sud-coréennes ou Américaines au pied de la Cordillère des Andes s’opère.

C’est par ailleurs ce que Tesla a déjà fait sur le continent américain il y a moins de 5 mois ! En effet Tesla a été à l’origine de la construction de la plus grande usine de batteries au monde. Cela devrait réduire de 30% leur coût de production. Et cela n’est pas près de s’arrêter ! En effet de nos jours beaucoup de chercheurs estiment que la cordillère des Andes (dont un tiers se situe en Argentine) regorge de très nombreuses réserves de lithium encore insoupçonnées.

Ainsi, l’Argentine semble encore avoir de beaux jours devant lui en matière énergétique !


 

Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet

Les meilleures universités de Buenos Aires reconnues mondialement !

Nombreux sont les argentins et les étudiants étrangers qui travaillent fort pour essayer d’intégrer l’université de leur rêve. Or, il se trouve que nombreuses de ces universités se trouvent à Buenos Aires. Le système universitaire de la capitale compte pas moins de 107 universités publiques et privées. Petit zoom sur ces universités de Buenos Aires les plus renommées.

Faculté de droit de l’UBA – Commons Wikipédia

  • Université de Buenos Aires (UBA)

Créée en 1821 et placée 217 ème en 2016 parmi les 500 meilleurs universités du monde, elle est sans aucun doute la plus renommé des universités de Buenos Aires ! Il existe une très variée gamme de formations comme les sciences sociales, l’agronomie, l’ingénierie, le droit, la médecine ou encore les lettres. C’est par ailleurs la faculté de Sciences Economiques qui concentre le plus d’étudiants dans cette université. Autrement l’université a notamment formé trois prix Nobel en science et le premier prix Nobel de la Paix, Carlos Saavedra Lamas. Ces différentes succursales sont réparties un peu partout dans Buenos Aires.

  • Université Austral (UA)

Il s’agit d’une école en pleine expansion. Créée seulement il y a 26 ans en 1991, cette école privée ne cesse de gravir les échelons depuis sa création, au point même qu’on la considère de nos jours comme la meilleure université privée d’Argentine ! En effet elle ne cesse de battre des records depuis sa récente création. Elle est par exemple parmi les 10 meilleures universités privées d’Amérique latine et a été nommée la meilleure université de moins de 50 ans d’ancienneté d’Amérique latine. L’université compte pas moins de 9 différentes facultés avec par exemple la faculté de communication, de droit, d’ingénierie ou encore de sciences économiques.

  • Université Catholique d’Argentine (UCA)

Longtemps considérée comme la meilleure université privée d’Argentine elle est désormais rétrogradée à la place de second. Ceci étant elle n’a pas à rougir de la qualité de son enseignement et de sa renommée toujours très bonne (classée 33ème meilleure université d’Amérique du Sud). Située dans le quartier de Puerto Madero, elle continue d’attirer un grand nombre d’étudiants étrangers. Les formations y sont également très variées : droit, sciences de l’entreprise, médecine, musique, informatique, journalisme en sont quelques exemples.

  • Université de Belgrano (UB)

Située en plein cœur du quartier chic de Belgrano, c’est une université, à l’image de l’UA, qui est en pleine expansion  depuis sa création en 1964. On retrouve par exemple une université de Sciences Economiques, de droit, de technologie informatique, d’ingénierie ou encore d’architecture. Cette université a également beaucoup d’étudiants étrangers ce qui lui permet d’être toujours très bien placée.

  • Université de Palermo (UP)

Quartier de Palermo de nuit – Candice Barkatz

L’Université de Palermo se veut une université innovante, qui transmet un savoir complet et de qualité. Elle est également privée. Elle reçoit des étrangers de 59 nationalités et possède de nombreux partenariats avec des institutions étrangères. La UP propose moins de formations que la UBA ou la UCA mais il y a quand même du choix, comme le droit, la psychologie, la communication… Cette université possède également sa propre école de commerce.

  • Université Torcuato di Tella

C’est probablement la moins connue des universités mentionnées dans ce classement et pourtant elle n’a pas à rougir de ses performances, bien au contraire ! Créée comme l’UA en 1991, elle connait depuis 26 ans une ascension fulgurante. Située dans le quartier de Belgrano, cette université privée dispose de 30 programmes différents ! Elle excelle particulièrement dans la recherche, les sciences et les arts. Elle a récemment été élue comme la 42ème meilleure université d’Amérique du Sud.

Il s’agit évidement que d’un classement subjectif (même si les universités mentionnées


Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet

Le Riachuelo – Le fleuve de la honte

Bien que les sujets environnementaux ne cessent de préoccuper le gouvernement argentin, il reste toutefois encore beaucoup de travail à faire pour être considéré comme un bon élève en matière d’écologie. Et l’un des sujets encore très délicat est le cas du fleuve Riachuelo. En effet ce fleuve est considéré comme un des fleuves les plus pollués au monde et reste le déclencheur d’importantes maladies. La question du fleuve Riachuelo qui a refait surface il y a peu, suite à une étude qui a prouvé que 80% de la pollution du fleuve provenait des égouts de la ville.

Une partie du fleuve Ríachuelo à Villa 21/24 – Wikimédia Commons

Pourquoi  est-ce un fleuve pollué ?

Il ne vous aura pas échappé que la pollution est un problème de taille pour le gouvernement porteño. Le Matanza-Riachuelo est un fleuve long de 64 kms qui passe par les quartiers sud de la capitale ainsi que par les villes de Ezeiza, Avellaneda, Cañuelas ou encore San Vicente. Il se jette ensuite dans le Rio de la Plata. Une des raisons de sa forte pollution est en partie due au fait qu’il longe la Villa 21/24. Le quartier le plus misérable de la banlieue de la capitale… Cela peut expliquer le fait que l’on retrouve aujourd’hui dans le fleuve des dizaines de voitures volées ou désassemblées. Après avoir retiré 64 épaves de bateaux, le gouvernement s’est attaqué aux carcasses de voitures et a récemment annoncé en avoir retirées plus de 50. 

Car le fleuve est toujours un marqueur de la pauvreté de masse qui touche cette partie de la ville. En plus des carcasses de voitures et des navires en décomposition, il n’est pas rare de retrouver des cadavres au milieu des eaux.  Beaucoup de mercure, plomb ou encore zinc à un taux 50 fois supérieur à la normal. Ceci est explicable par une très forte présence industrielle. En effet on dénombre pas moins de 15 000 industries aux abords du fleuve dont 1500 qui sont directement responsables de la pollution du fleuve.

 

Le fleuve Ríachuelo dans le quartier de la Boca – Commons Wikipédia

Les mesures mises en oeuvre par l’Etat

Un important effort de dépollution des eaux et des rives a été entrepris depuis plusieurs années par la municipalité, et le Riachuelo commence doucement à retrouver une forme acceptable, du moins sur certains segments. Il faut reconnaître que depuis 2012 l’Etat a retiré une importante quantité de voitures, métaux et objets nocifs du fleuve. Ainsi l’air y est enfin devenu plus respirable. Mais la route est encore longue…

L’autre problème à régler pour l’Etat c’est de régler la pauvreté permanente des quartiers bordants le fleuve. En effet des familles ont bâti des habitations sommaires en bois en prenant comme fondation les tas de déchets qui se sont formés au bord du fleuve. En nettoyant le Río Riachuelo de ces ordures, l’Etat a détruit de nombreuses habitations. Mais il s’était engagé à reloger ces personnes. Pour  le moment, seul 412 des 1836 (!) familles vivant sur ces ordures ont été relogées.

Si l’on peut saluer cette initiative publique qui vise à redorer l’image de ce fleuve et à le rendre plus fréquentable, reste la question de l’entretien après le nettoyage : il faudra éviter un nouveau cycle de pollution, et cela passera sans surprise par le combat contre la pauvreté et l’insalubrité de Villa 21-24, qui reste encore aujourd’hui une zone de quasi non-droit.


Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet

Les 14 villages argentins oubliés, classés patrimoine historique

Que ce soient d’anciennes colonies juives, d’anciens lieux miniers, des ruines jésuites ou encore d’anciennes estancias, ces villages (voir carte tout en bas pour mieux se repérer) ont tous le point commun d’être des villages classés “historique” par le pays. Ainsi ils vont tous connaître d’importants plans de rénovation. Un investissement de plus de 30 millions de pesos. Petit tour d’horizon sur ces villages malheureusement oubliés et parfois abandonnés qui vont connaître un coup de jeune dans les prochaines années à venir !

Village abandonné – Pixabay

1 – Concepción de Yaguareté Corá 

Ville située dans la Province de Corrientes et fondée par les missions jésuites, Concepción de Yaguareté Corá n’a conservé que quelques églises et constructions emblématiques de l’époque. Aujourd’hui la zone survit grâce à l’écotourisme et l’Ibera qui est la plus grande réserve aquifère d’Argentine (2ème plus importante au monde). Les travaux de rénovation se concentreront sur les maisons historiques entourant la place principale.

2 – Camarones

Parmi les villages classés historique, il s’agit du village situé le plus au sud du pays. Camarones était réputé pour son style typique de l’architecture de Patagonie. Dans ce village situé dans le Province de Chubut, les travaux se concentreront uniquement sur le “Faro Leones”. Il s’agit d’un phare abandonné depuis plus de 60 ans qui servait à l’Armada argentine.

3 – Gaiman

A quelques kilomètres plus au nord de Camarones, Gaiman était le lieu de l’immigration galloise en Argentine. Ils avaient fondé la ville en 1865 en apportant leur propre culture à Gaiman. Ainsi de nombreuses églises protestantes avaient été construites dans la région. Aujourd’hui elles vont être le sujet d’importants travaux de rénovation.

4 – Chamical

Dans une toute autre Province, Chamical, situé dans la Province de Salta est le reflet de l’architecture coloniale espagnole. La ville est aujourd’hui réputée pour conserver dans sa chapelle les cendres de nombreuses figures indépendantistes gauchos comme le plus connu Martin Miguel de Güemes. Ainsi l’Etat argentin entreprend de rénover cette chapelle.

5 – Medinas

Un peu plus au Sud, dans la Province de Tucumán, l’activité à Medinas était encore très importante il y a 100 ans. En effet on trouvait une bibliothèque municipale, une école publique ou encore un hôpital. Aujourd’hui la ville (ne comptant plus que 1500 habitants) est en perte d’activité. Le gouvernement participera à la rénovation des maisons historiques du centre-ville.

6 – Centro Histórico de Goya

Centre-ville historique de Goya – ellitorial

Il s’agit là d’une situation bien particulière pour la ville de Goya. Considéré comme le plus beau centre historique du pays, les habitants craignent qu’une rénovation de son centre-ville n’entraîne d’importants projets immobiliers pour touristes impliquant ainsi une démolition de la partie historique de la ville. Ceci dit, cela va sembler difficile pour la ville de conserver son patrimoine historique étant donné l’ancienneté de son centre. Par exemple le théâtre Solari datant de 1877, se trouvant à l’intérieur du quartier historique, est le plus vieux du pays.

7 – Isla Martín Garcia

C’est la seule île classée au patrimoine historique dans ce classement. Située entre l’Uruguay et l’Argentine, cette île a connu un important passé historique. Malheureusement aujourd’hui Martín Garcia ne compte plus que 170 habitants alors qu’avant, elle en comptait plus de 5000. Les travaux entrepris pour cette île se concentreront sur l’ancien théâtre et le phare.

8 – La Cumbre

Village situé dans la Province de Córdoba, La Cumbre est connu pour son centre historique et pour abriter la maison de Manuel Mujica Lainez où il mourra. Il s’agit d’un écrivain très réputé pour avoir par exemple traduit d’importants ouvrages de Shakespeare, Racine, Molière ou encore Marivaux. Les travaux auront pour but de rénover sa maison pour en faire une résidence pour artistes.

9 – Villa Tulumba

Toujours dans la Province de Córdoba, Villa Tumba est un des sites les plus anciens et pittoresques de la zone. Les travaux auront pour but de rénover les bâtiments historiques dont certains datent de 1585. Autant dire qu’il y a des travaux à faire !

10 – San Francisco de Alfarcito

San Francisco de Alfarcito fait partie des sublimes villages que constituent la Province de Jujuy. La particularité de San Francisco de Alfarcito est que son centre regorge de très nombreux édifices en argile. C’est pourquoi l’Etat a jugé bon d’entreprendre d’importants travaux pour préserver ce patrimoine historique.

11 – La Carolina

Comme beaucoup de lieux en Argentine, certains possèdent d’importantes ressources naturelles. C’était le cas de la ville de La Carolina dans la Province de San Luis. C’est ville s’enrichissait grâce à ses très nombreuses ressources en argile et surtout en or. Aujourd’hui la mine a été abandonnée et les seuls derniers habitants du village vivent de l’extraction d’or depuis la rivière qui passe dans la ville. Les travaux auront pour but de préserver les dernières maisons de La Carolina.

12 – Guanacache

Seul village de la région de Mendoza classé parmi les villages historiques, Guanacache possède une chapelle en argile considérée comme monument historique national. Les travaux auront pour but d’entreprendre la rénovation de la chapelle.

13 – Colonia Avigdor

La Province d’Entre Rios est une région qui a connu une énorme immigration au milieu du XIXème siècle. Par conséquent beaucoup de villages de cette province ont conservé une importante influence européenne (la majorité des immigrés venaient d’Europe dans cette Province). C’est le cas par exemple de la ville de Villaguay qui fut une ville où beaucoup de belges se sont retrouvés au XIXème siècle. Mais c’est aussi une Province qui a connu une très forte communauté juive . Par exemple le village de Colonia Avigdor garde encore de nombreux monuments construits pour cette communauté.

14 – Moises Ville

Situé en plein cœur de la Province de Santa Fé, il s’agit également d’une province qui a connu une très forte immigration lors du XIXème siècle. Cette région était par exemple très appréciée des Hollandais. Mais tout comme Colonia Avidgor de la Province d’Entre Rios il s’agit aussi d’une ville qui a connu une  importante communauté juive. C’est d’ailleurs la première colonie juive agricole indépendante de l’Argentine. Une communauté qui venait d’Ukraine. Par conséquent l’Etat entreprendra de faire des travaux de rénovations des synagogues et de la bibliothèque de la ville.

Si vous avez envie d’une expédition dépaysante dans un de ces villages, choisissez l’Agence de Voyage Equinoxe, spécialiste de l’Argentine depuis 27 ans, pour y organiser votre séjour !


Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet

Ranking destination Argentine 2016 !

Tripin Argentina, a publié cette année, comme chaque année, le classement des 20 lieux les plus magiques (lugares mágicos) du pays ! Les internautes ont dû départager 150 endroits, afin d’en choisir 20 qui valaient vraiment le coup d’œil ! Voici le classement des destinations touristiques d’Argentine préférées de 2016 !

1. Mina Clavero – Córdoba

La destination préférée de 2016 : Mina Clavero ! En effet, avec plus de 7350 votes, les internautes sont tombés amoureux de cette petite ville de la région de Córdoba. Située dans la vallée de Traslasierra, Mina Clavero est le centre touristique le plus apprécié de la région.  Traversée par deux cours d’eau et au pied des Sierras grandes, la ville est idéale pour découvrir les montagnes environnantes. Vous pouvez de plus profiter de ses paysages naturels, ses petites plages au bord de la rivière et même de ses activités nocturnes !


Mina Clavero – Wikimedia Commons 

2. El Bolsón – Rio Negro

Situé à 130 km au Sud de Bariloche, El Bolsón est un repère tranquille et bohème. Situé au pied du mont Piltriquitron, les internautes de Tripin Travel ont jugé qu’il y est très intéressant d’aller y faire un tour! Vous pourrez vous plonger au milieu de paysages montagneux, de forêt et même entre lacs et rivières ! Ce village vit principalement du tourisme et bénéficie donc de nombreuses infrastructure pour vous accueillir. Vous l’aurez donc compris, ce village très austral mais protégé par un micro climat, vous attend les bras ouverts !

3. Carhué – Buenos Aires

La troisième place du podium de ce classement nous envoie dans la région de Buenos Aires, avec la petite ville de Carhué. Cette destination est en effet très appréciée des touristes en été où ils peuvent profiter des plages au bord du lac Epecuén. Même s’il fait un peu plus frais pour ce baigner, Carhué vous propose de nombreuses activités sportives au bord ou sur le lac. Vous pourrez aussi bénéficier des infrastructures pour le tourisme balnéaire grâce aux Spa, et traitements de beauté.

4. Esquel – Chubut

La médaille en chocolat est pour la ville de Esquel ! Situé sur la route 40 entre El Calafate et San Carlo de Bariloche, Esquel est entourée de lacs et montagnes. Cette ville vous proposera de nombreuses activités grâce par exemple à sa station de ski, au Parc Nacional de los Alerces. De plus, Esquel est le point de départ du fameux train de Patagonie : La Trochita

5. Villa de Merlo – San Luis

La troisième plus grande ville de la région de San Luis a recueilli 3751 voix et atteint la 5ème place de ce classement.  Célèbre grâce à son micro climat, Villa de Merlo est une destination appréciée toute l’année car elle a une température annuelle de 20 degrés.  Cette petite ville vous plonge entre nature et culture grâce à ses constructions historiques du centre ville !

6. Santa Rosa de Calamuchita – Córdoba

Santa Rosa de Calamuchita est le primer village de la vallée de Calamuchita dans la région de Córdoba. En pleine nature, cette petite ville est une destination adorée par les amateurs d’aventure en montagne. En effet, en plus de profiter des paysages magnifiques de la montagne, vous aurez l’occasion de vous défouler en participant aux activités trekking, quad, vélo, balades à cheval !

7. Lago Puelo – Chubut

Lago Puelo, situé à côté du Parc National Lago Puelo, est considéré comme un petit refuge de la nature. Ce lieu unique vous offre un paysage de rêve sur le lac, et la montagne qui l’entoure. Vous pourrez aussi profiter de diverses activités de loisirs : randonnées et balades de différents niveaux de difficulté et circuits, observation des oiseaux, navigation sur le lac, pêche, et même avec un peu de chance voir des pumas ! C’est donc une destination idéale pour les amoureux de la nature!

8. Villa Pehuenia – Neuquén

Peuplée d’une forêt préhistorique dense qui contraste avec le reflet turquoise des eaux et les monts enneigés, cette ville de montagne laisse la nature parler pour elle. Entourée par des monts volcaniques cette petite ville vous invite à profiter de ces paysages merveilleux et en prendre plein les yeux !

9. Villa la Angostura – Neuquén

Située sur la rive Nord Ouest du Lac Nahuel Huapi et à 78km de Bariloche, Villa la Angostura présente des points de vues magnifiques sur le lac. Entourée de forêts et de lacs, Villa la Angostura vous impressionnera par sa tranquillité mais aussi par le nombre d’activités proposées pour découvrir les paysages toujours plus beaux.

10. Puerto Madryn – Chubut

Porte d’entrée de la péninsule de Valdès est la destination phare du Golf Nouveau. En effet, Puerto Madryn est reconnu pour ses plages, pour ses sorties en mer et pour être la Capitale Nationale de la Plongée ! Et oui, c’est ici que vous pouvez apercevoir les baleines franches australe de juillet à novembre !

11. Tilcara – Jujuy

Située au centre de la Quebrada de Humahuaca, Tilcara a été nommée Capitale Archeologique de la province de Jujuy. En effet, on y trouve el Pucará, une ancienne forteresse construite par le peuple des Tilcares. De plus, vous pourrez  trouver à Tilcara le jardin botanique et même la gorge du diable !

Rue de Tilcara – Wikipedia

12. Concepción del Uruguay – Entre Ríos

Concepción del Uruguay est parfois surnommée “l’Historique” puisque de nombreux accords importants pour le pays y ont été signés! Vous pourrez y apprécier les termes de Concepción mais aussi visiter de nombreux points historiques de la ville. De plus, cette ville est très réputée pour ses grandes plages de sable le long du fleuve. En février et mars, vous aurez même l’occasion de découvrir le carnaval de la ville, un des plus vieux du pays !

13. Colón – Entre Ríos

Colón est la capitale provinciale du tourisme ! La ville vous offre la possibilité de visiter le Parc National El Palmar et profiter de sa beauté inégalable. En plus de profiter des plages le long du fleuve, vous aurez l’occasion de découvrir le palais San José à quelques kilomètres de la ville !

14. Federación – Entre Ríos

La ville de Federación située dans la région de Entre Ríos est une destination appréciée pour se reposer. En effet, ville reconnue pour ces fameuses termes et ses complexes aquatiques, elle permet à chacun de profiter pleinement du lac ! De plus, si vous avez l’occasion de visiter Federación durant le mois de janvier, vous aurez la chance de participer à la fameuse Fête Nationale del Lago !

15. Cachi – Salta 

Si vous êtes en train de parcourir la fameuse route 40 d’Argentine, n’hésitez pas ! Arrêtez vous découvrir ce petit village colonial situé à près de 2300 mètres d’altitude ! Ce sera l’occasion pour vous de se reposer, profiter du paysage magnifique qui borde ce village, et aussi découvrir ce lieu constitué de petites maisons blanches !

16. Villa Traful – Neuquén

Petite ville paisible au sud de la province de Neuquén, elle se trouve au sein du parc national Nahuel Huapi. Ce village est réputé pour ses paysages naturels, et est presque un arrêt obligatoire si on emprunte la route des 7 lacs ! De plus, pour les amateurs de plongée, vous pourrez même admirer une forêt submergée sous les eaux du lac Traful !

17. Junín de los Andes – Neuquén

Connu pour être la porte d’entrée du Parc National Lanín, Junín de los Andes est réputé pour ses paysages naturels encore sauvages. Ce village attire aussi de nombreux touristes aventuriers, prêts à gravir le volcan Lanín, dont le sommet atteint 3776 mètres d’altitude ! La culture Mapuche est très présente à Junín de los Andes, et vous pourrez donc le ressentir en parcourant les ruelles du village !

Volcan Lanín – Wikimedia Commons

18. Santa Elena – Entre Ríos

Santa Elena, commune située dans la région de Entre Ríos atteint la 18ème place du classement. Cette petite ville est une destination idéale pour ce qui veulent profiter des belles vues sur le Río Paraná !

19. Chilecito – La Rioja

Chilecito est une petite ville entourée par la montagne Famatina, dans la vallée Antinaco. Cette ville impressionne par les couleurs de ses montagnes aux alentours. Et pour en prendre plein les yeux, vous pouvez même prendre le funiculaire à 4600 mètres d’altitude et admirer la vue !

20. Trevelín – Chubut

Enfin, Trevelín ferme ce classement des 20 destinations préférées de 2016. Connue pour être une ancienne colonie galloise, Trevelín est réputé pour ses paysages aux nombreuses couleurs et est donc le lieux parfait pour profiter de la nature tout en se reposant !

Si vous voulez découvrir ces coins de paradis, contactez l’Agence Equinoxe, spécialiste de vos voyages sur mesure.

Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet

Départ du Trophée Roses des Andes 2017

Ce dimanche 16 avril a débuté la 4eme édition du trophée Roses des Andes en Argentine et se terminera le 27 avril prochain! La majorité des participantes arrivent ce jour à Salta pour débuter l’unique rallye 100% féminin en Amérique du Sud.  Cette aventure, soutenue par la nation argentine, a été déclarée d’intéret national pour la quatrième année consécutive! Zoom sur l’édition 2017.

Trophée Roses des Andes – Edu-via

Le trophée Roses des Andes, qu’est-ce que c’est ?

Le trophée Roses des Andes est un rallye exclusivement destiné aux femmes, dans la tradition des rallyes – raids africains. Cette année se déroulera la 4ème édition en Amérique Latine. Pour les participantes, le but de la compétition est d’arriver chaque jour à une étape différente à bord d’un 4×4, munies d’un road book ainsi que d’une boussole. Le tout, en parcourant un minimum  de kilomètres et en respectant les différents points de contrôle le long du chemin. En effet, la vitesse n’est pas du tout un critère pour départager les concurrentes ! Seul le kilométrage et la traversée des dunes importe dans la compétition !  Plusieurs étapes d’orientation et de parcours en autonomie sont prévues afin de pimenter la compétition ! Chaque étape se conclut le soir par un bivouac.

Qui peut participer ?

Ce sont au total 110  femmes qui vont participer à la compétition cette année. En effet,  55 équipes sont inscrites sur la ligne de départ. Chaque équipe est composée d’une pilote ainsi que d’une co-pilote. Elles viennent de France, de Belgique, du Canada, de Suisse et pour la première fois cette année, il y aura quatre équipes argentines ! Pour participer, il suffit d’avoir plus de 18 ans, de disposer d’un permis de conduire, et bien sûr, d’être de sexe féminin. Plusieurs raisons peuvent vous motiver pour vous inscrire :

>Vivre une aventure hors du commun
>Vous dépasser
>Découvrir une des plus belles régions du monde
>Vous  couper du quotidien

Le parcours de l’édition 2017

Après avoir emprunté l’année dernière les pistes chiliennes et le fabuleux désert d’Atacama, l’édition 2017 nous fera découvrir des paysages toujours plus merveilleux. Le circuit de cette année sillonera la région du nord-ouest argentin, et plus précisemment autour de Salta. Les participantes devront donc s’aventurer à l’altiplano désertique où lacs asséchés, volcans et lamas tutoient les nuages. Cette nouvelle édition permettera donc aux aventurières de traverser des terrains encore plus spéctaculaires!

Fondation d’équinothérapie de Salta – Wikimedia Commons

Une course solidaire et écologique

Depuis la création du Trophée Roses des Andes en 2014, un partenariat solidaire s’est noué entre l’association Enfants Du Désert et même une fondation locale d’équinothérapie à Salta en Argentine.Une thérapie du bonheur qui utilise le cheval comme partenaire thérapeutique auprès d’enfants en situation de handicap.

De plus, contrairement à ce que l’on pourrait croire, l’environnement est une notion très importante pour l’équipe du Trophée Roses des Andes. Ainsi, ils mènent diverses actions :

  • L’organisation du Trophée insiste aussi tout au long du Raid sur l’importance du respect des limitations de vitesse, afin de réduire au minimum la consommation de carburant.
  • Les Road Books sont aussi imprimés sur du papier recyclé.
  • Les équipages roulent sur des pistes existantes.
  • Et d’autres encore…

 

Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet

MyFrenchFilmFestival est de retour !

MyFrenchFilmFestival revient pour une 7ème édition avec encore plus de nouveaux long-métrages et court-métrages à vous proposer ! L’an dernier le festival a compté plus de 6,5 millions de visionnage à travers 206 pays. Sa particularité ? Il est le premier festival complètement dématérialisé, bienvenue dans le futur les amis ! Le festival se tiendra du 13 janvier au 13 février prochain.

Clap

Clap de cinéma – Photo : Wikipédia

De quoi ça parle ?

Premièrement, pour ceux qui ne connaissent pas, ce festival met en avant de jeunes cinéastes français. Il permet aux internautes de partager leur amour pour le cinéma français tous ensemble. Vous pouvez en vous rendant sur le site officiel du festival, rien qu’en vous connectant, visualiser, noter et commenter la sélection gratuitement dans toute l’Amérique Latine.

De plus, certaines salles de cinéma diffuseront aussi le festival, peut-être le cinéma proche de chez vous, renseignez-vous. Donc, aucune excuse pour le louper, car même en plein vol certaines compagnies d’avions mettront à votre disponibilité les films pendant 1 an. De quoi vous faire découvrir les cinéastes et acteurs prometteurs de demain !

La sélection

La sélection en compétition se compose cette année de 10 long-métrages et de 10 court-métrages réparti dans plusieurs catégories que voici :

  • Coming of Age, dans celle-ci vous retrouverez des films qui traitent du voyage initiatique d’adolescents entre fantasme et transgression.
  • We are family, traite des familles en (re)composition. Cette catégorie est chérie par de nombreux réalisateurs français tel que François Ozon, Jean-Luc Godard ou encore François Truffaut. Elle est ici à l’honneur où le moindre évènement peut tout faire éclater, voire vous faire passer des rires aux larmes en un instant.
  • Love & friendship, que l’on appellerait le “sentimentalisme à la française”, dans cette catégorie, au fil des rencontres des relations vont se nouer ou se dénouer et des décisions vont être prise en conséquence …
  • Psycho, comme l’indique le nom de cette catégorie, vous retrouverez l’imaginaire de personnages torturés, en quête de vengeance ou de rédemption.
  • A Woman’s life, ici, vous retrouverez le fameux mythe de la femme française, celle qui est audacieuse et raffinée. Devant ou derrière la caméra, elle sera bien présente et bien représentée dans cette catégorie.

Le jury de cette année

Comme tous les ans, un jury d’exception a été choisi pour le festival.

Tout d’abord, le président, Pablo Trapero. Il est considéré comme l’un des plus grands réalisateurs d’Amérique Latine avec notamment le film Clan réalisé l’année dernière. A ses côtés, vous pourrez retrouver le français Bertrand Bonello connu pour avoir réalisé Saint Laurent. C’est un film qui a reçu 7 prix au niveau international. Une femme est dans le jury, Rebecca Zlotowski. Son film Planetarium a fait la première mondiale du Festival International du Film de Toronto (TIFF). Le jury compte aussi sur la présence du gagnant du festival de 2016, Fabrice du Welz. Et pour terminer, Shlomi Elkabetz qui est connu pour avoir réalisé une trilogie en collaboration avec sa soeur.

L’hommage et les prix

Pour les 50 ans de la disparition de l’actrice Françoise Dorléac, le festival lui rend hommage. Ils diffusent un extrait du film 4XD datant de 1964. Un bijoux tout juste ressorti des archives qui vous est proposé sur le site !

Enfin, lors de la clôture du festival fin février, 3 prix seront décernés : le prix des Cinéastes, le prix Lacoste du public et le  prix de la presse internationale.


Cet article vous a plu ? Consultez également :