La traversée légendaire de Saint Martin au cœur des Andes !

On le sait l’argentine regorge de lieux exceptionnels pour les activités sportives et particulièrement les randonnées. Si le trekking a beaucoup de succès, il le doit beaucoup à ses paysages variés et magnifiques qui ravissent chaque année des milliers de touristes. Mais depuis quelques temps certains férus d’histoire participent à des randonnées à cheval dans les Andes comme l’a fait un certain Saint Martin presque 200 ans plus tôt. Zoom sur ce grand moment d’histoire de celui qui a rendu indépendant l’Argentine !

Un aperçu de la traversée de Saint Martin dans les Andes – Flickr

Une traversée chargée d’histoire

Mendoza est une ville de 800 000 habitants au pied de la Cordillère des Andes et principalement réputée pour ses vignes, son industrie alimentaire et son traitement du pétrole. A proximité de Mendoza on trouve la ville d’Uspallata à environ 100 kilomètres à l’Ouest de Mendoza. Si cette ville ne vous dit probablement rien elle fut pourtant témoin d’un incroyable moment d’histoire.

C’est un lieu tout simplement exceptionnel puisque ce serait à Uspallata, ou du moins à proximité de cette ville que les troupes du Général San Martin (connu pour être le protagoniste de l’indépendance de l’Argentine) se seraient réunies pendant la guerre d’Indépendance de l’Argentine. Mais c’est surtout quelques années plus tard que San Martin écrira une page extraordinaire de l’histoire. En effet,  en Janvier 1817, San Martín a entrepris la démarche militaire la plus audacieuse de l’histoire de l’Argentine. En effet, il participa avec ses troupes à la traversée de la Cordillère des Andes à cheval pour contribuer à libérer le Chili, qui ne se trouve finalement qu’à quelques kilomètres d’Uspallata.

Les secrets de cet exploit

L’expédition aurait rassemblée pas moins de 5400 hommes, 9280 mules, 1600 chevaux et 16 pièces d’artillerie. Il faut bien remettre dans son contexte la véritable portée de cet exploit. La traversée aurait durer environ 17 jours pour atteindre la frontière chilienne et 2 jours supplémentaires pour rejoindre les troupes chiliennes d’O’Higgins pour combattre dans la bataille historique de Chacabuco. Une bataille qui a contribué un an plus tard à l’Indépendance chilienne.

De nos jours on considère encore que ce fut un des plus grand exploit de l’histoire militaire. En effet dans des conditions incroyables (température pouvant atteindre -20 degrés la nuit, forte altitude, les maladies le manque d’eau et de bois pour faire du feu. Tous les historiens s’accordent à dire que cet exploit n’aurait pas pu être possible sans le génie de Saint Martin.

Il est impossible de citer toutes ses idées ingénieuses et ses stratégies payantes mais Saint Martin avait tout penser dans cette traversée. Par exemple le choix de prendre des mules étaient très astucieux car il s’agit de bêtes qui résistent très bien à l’altitude et aux variétés de températures. De même, il savait que le bois aller manquer pour faire du fois, ainsi les mules transportaient des peaux de vache pour réchauffer la nuit tombée les soldats. Ou encore Saint Martin, avait prévu des civières pour les hommes atteints de maladie.

Malgré l’exploit de cette traversée et de la contribution exceptionnelle de Saint Martin et ses troupes, au Chili, le héros de l’Indépendance est le général Bernardo O’Higgins. San Martin n’aurait que “contribuer” à l’Indépendance chilienne.

Vignoble de Mendoza – Bertrand Mahé

Un lieu paradisiaque

On le sait les Andes sont la plus grosse chaîne de montagne au monde. Ainsi il n’est pas étonnant que certaines parties en sont magnifiques. Or la partie des Andes traversée par Saint-Martin est justement une des plus belles parties des Andes.

Par exemple, le début de l’expédition de Saint Martin et ses troupes débutaient de d’Uspallata. C’est une vallée qui se situe entre 1900 et 2500 mètres d’altitude environ. Celle-ci est traversée par le fleuve Mendoza et les rivières San Alberto et Uspallata. De même, concernant la flore de cette vallée, on trouve de très nombreux peupliers ainsi que des arbres et arbustes typiques de la haute montagne. De plus les paysages rocheux d’altitude procurent un sentiment de dépaysement intense. Tous ces différents reliefs donnent à ce lieu une saveur vraiment exceptionnelle.

Dans cette partie des Andes vous empruntez des vallées encaissées et des sentiers étroits. De même la faune y est très riche et variée avec des guanacos, des condors, des aigles, des renards ou encore des choiques. Et c’est également dans cette région des Andes que vous trouvez le plus haut sommet des Andes !

En effet le mont Aconcagua (presque 7000 mètres d’altitude), surplombe la vallée et fascine les nombreux voyageurs qui se rendent à Mendoza pour atteindre le sommet et suivre les traces de Saint Martin, 200 ans plus tard.

 DÉCOUVRIR MENDOZA VOUS INTÉRESSE ? N’HÉSITEZ PAS À CONTACTER l’AGENCE EQUINOXE ICI


Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet

Interview de Olivier de Vignes des Andes

L’équipe d’Argentine-info est partie à la rencontre de Olivier Magon, associé dans l’entreprise Vignes des Andes et directeur commercial de l’entreprise. Voici une interview sur l’entreprise qui a développé un ambitieux projet viticole dans une Finca de la province de Mendoza, à l’ouest de l’Argentine.

Vignes – Source : Wikipedia

Bonjour, pouvez-vous vous présenter ainsi que votre parcours ?

Je m’appelle Olivier Magon, je suis Français et installé en Argentine depuis le début des années 90. J’ai collaboré en tant qu’investisseur et directeur dans plusieurs entreprises en Argentine, au Brésil et en France, parmi lesquelles : le Restaurant Olsen, Futon Company et Mon Petit Art.

Ensuite, j’ai également été directeur commercial du groupe Usinor en Argentine et consultant en business développement pour plusieurs start-ups. J’ai fait mon service militaire avec Vincent Chevalier (président de Vignes des Andes), donc on se connaît bien ! C’est en mars 2016 que j’ai intégré le projet avec l’objectif de développer les ventes de Vignes des Andes sur le marché argentin et à l’export.

Finca Vignes des Andes – Source : Vignes des Andes

Est-ce que vous pouvez nous parler de l’entreprise Vignes des Andes ?

Le projet est né en 2007 et il a été fondé par 3 personnes Vincent Chevalier (président), Bruno Legrand (architecte) et Julio Tosti (directeur). C’est un projet viticole et immobilier sur un domaine de la province de Mendoza. Le plan initial consistait à diviser le terrain de 100 hectares en parcelles en conservant un espace pour un projet hôtelier au centre du domaine. Les parcelles disposent ainsi d’une partie plantée de vignes et une partie disponible pour construire une habitation. En 2010 ont commencé les premières plantations dans le domaine. En 2013, les premières vinifications ont eu lieu, principalement pour les associés et le vin a commencé à être commercialisé fin 2015.

Concernant la commercialisation des produits, ce sont les ventes en direct qui sont privilégiées, que ce soit en Argentine mais aussi en Europe. On se différencie ici de la majorité de nos concurrents qui approchent les différents marchés via des importateurs et/ou distributeurs. On est en train de développer d’autres pays comme le Paraguay ainsi que le Brésil et la Suisse.

Et vos produits ?

Notre gamme de vins est encore réduite (nous démarrons juste) et nous travaillons à l’agrandir. D’un autre côté, nous vendons des raisins à d’autres Bodega (comme Achaval Ferrer) qui vignifient leurs vins sous leur propre marque mais avec nos raisins. Les produits sont de très bonne qualité : du fait notamment de la zone dans laquelle est située la finca et du très bon traitement de la vigne. On a une ligne de vin rouge avec un Malbec et un Malbec Reserva, et très bientôt, un Blend Malbec / Petit Verdot ainsi qu’un Cabernet Sauvignon. Pour ce qui est du rosé on a le Rosé de Malbec et en blanc, un Sauvignon Blanc. Depuis peu on a décidé d’élargir notre gamme de produits en ajoutant une huile d’olive. Elle est élaborée avec les oliviers de la finca. Cette huile d’olive est elle commercialisée sous le nom d’Olivier des Andes.

Vins – Source : Vignes des Andes

Qui sont vos clients et comment peut-on acheter ?

En Argentine comme en France nous vendons à des restaurants, à quelques cavistes ainsi au’à travers le site Internet de Vignes des Andes. Nous nous chargeons de la logistique et livrons dans toute l’Argentine et dans toute l’Europe directement. Nos clients sont souvent des passionnés de vins et passionnés d’Argentine et notamment de la région de Mendoza. La finca va s’ouvrir de plus en plus à une clientèle touristique avec l’aménagement de l’hôtel dans le domaine ainsi que la construction des habitations.

L’actu de Vignes des Andes, vous pouvez nous en parler ?

On développe des événements autour de l’entreprise. Vignes des Andes est sponsor d’une association caritative qui s’appelle “Dame tu mano”. On organise aussi des dégustations de vins auprès de la communauté française notamment.

Travailler en Argentine a-t-il été compliqué dans le cadre du projet ? 

Ce n’est pas si facile car il faut sans cesse actualiser ses plans et idées car le contexte est instable. Pour Vignes des Andes par exemple, nous avions des investisseurs brésiliens intéressés. Avec le changement de gouvernement, ils ont eu peur d’investir en Argentine et le projet ne s’est finalement pas fait ! On a d’ailleurs encore des plaquettes écrites en portugais… Il faut donc constamment changer son fusil d’épaule sur la recherche d’investisseurs et cela prend du temps ! Mais on a fait des progrès : maintenant on a des produits à faire déguster, au départ c’était le désert !

Système d’arrosage – Source : Vignes des Andes

Quels sont vos projets pour le futur ?

Nous cherchons maintenant à étendre la présence commerciale des produits. En effet, le retour du marché est positif suite au lancement de la marque et des produits. Pour le projet hôtelier, qui avait été mis en parenthèse, on est actuellement à la recherche d’investisseurs. La construction de l’hôtel est prévue avec de nombreux services pour les touristes : Spa, Wine Bar, Restaurant, ainsi que des commodités pour les entreprises : salles de réunion, rétroprojecteurs, etc…. L’idée, c’est donc de croître et de se développer tout en restant fidèles à nos valeurs. Nous privilégions le terroir dans un endroit naturel de rêve !


Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet


 

L’impressionnant Parc National Nahuel Huapi

Partez à la découverte du Parc National Nahuel Huapi ! Sur plus de 700 000 hectares, s’étend cette magnifique réserve naturelle, répartie entre les provinces de Neuquén et de Río Negro. Situé sur la partie ouest de la Patagonie, ce parc est composé de montagnes, de forêts et de lacs. C’est donc bien-sûr, un endroit merveilleux pour tous les adeptes de la nature, du trekking et même de sport d’hiver ! Vous y trouverez une faune et flore très diverse, dont certaines espèces sont propres à La Patagonie !

Parc National Nahuel Huapi – Wikimedia Commons

Un parc gigantesque ! 

Déclaré Patrimoine mondial naturel  par l’UNESCO en 1981, le Parc National Nahuel Huapi est le plus ancien des parcs nationaux argentins.  C’est en effet en 1934 que cette région a été déclarée comme parc national, pour pouvoir la protéger. Il est aujourd’hui réputé internationalement pour son attraction géographique où vous y trouverez le Lac Nahuel Huapi. Au milieu de ce lac, vous trouverez de nombreuses petites îles, que vous pouvez visiter ! Aussi, se trouve dans le parc, le Cerro Tronador. Volcan inactif de plus de 3400 mètres d’altitude sur lequel vous pourrez découvrir pas moins de 7 glaciers !

Cette région impressionne aussi par le nombre d’espèces animales et végétales que vous pouvez y trouver. De plus, certaines espèces sont propres à La Patagonie, et vous les retrouverez seulement dans cette région ! C’est le cas par exemple du Condor andin, ou même du pudú (cerf le plus petit du monde !) Le parc est tellement grand, qu’il se compose de 4 écosystèmes différents ! Cela permet donc de retrouver une incroyable diversité d’espèces végétales !

Un paradis pour les amateurs de sensations fortes

La région est le rêve des amoureux de la nature et de sensations fortes. En hiver, il est surtout le paradis des skieurs et des amateurs de sports d’hiver. Y trône le Cerro Catedral qui culmine à 2 388 mètres, à l’intérieur même du parc. Et pour cause, on peut le descendre en ski! C’est d’ailleurs une des plus grandes stations de ski du pays. Vous y trouverez aussi d’autres stations de ski comme celle de Bariloche, ou même San Martín de los Andes ! En été, ce parc est aussi l’endroit parfait pour faire des excursions trekking, ou même rafting et kayak sur les lacs !

Skiez sur le cerro Catedral ! Wikipedia

Une région spectaculaire

N’hésitez pas à vous aventurer, et prenez la fameuse route des 7 lacs ! Ouvrez grands les yeux, et profitez des points de vues sublimes ! Partez depuis Villa la Angostura et découvrez le lac Nahuel Huapi et ses montagnes impressionnantes. Au sommet du Cerro Campanario, auquel on accède en télésiège, la vue est spectaculaire et au pied du Cerro Tronador, les chûtes Los Alerces sont splendides. Quant au Ventiquero Negro, le fameux glacier noir, il ne manquera pas de vous surprendre… Et les excursions en bateau sur le lac Nahuel Huapi vous emmènent jusqu’au Chili !

Pour y accéder, vous aurez plusieurs options; en avion, en bus ou même en voiture depuis San Carlos de Bariloche. Au pied de la Cordillère des Andes, vous vous trouvez alors au point de départ d’une visite sans pareille. La région est spectaculaire et vous en mettra plein les yeux !

Pour organiser votre voyage en Argentine et au parc national Nahuel Huapi, faites appel à l’agence Equinoxe, spécialiste du voyage sur mesure!


Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet


 

Astronomie et observatoires : Découvrez les étoiles en Argentine !

L’Argentine fait partie des endroits les plus réputés par les amoureux des astres et des étoiles. En effet, de nombreux observatoires attirent les passionnés d’astronomie du monde entier ! Les cieux argentins sont extrêmement purs, ce qui nous offre une vue imprenable sur les couchers et levers de soleil. Certains observatoires permettent d’observer les astres et la voie lactée de manière tout à fait incroyable ! Voici la liste des observatoires où vous pourrez vous émerveiller devant le ciel argentin !

Ouvrez grand les yeux et découvrez la galaxie ! – Wikipedia

L’astronomie en Argentine

À la moitié du XXe siècle l’astronomie prend une place nouvelle en Argentine. Domingo Faustino Sarmiento, président entre 1868 et 1874, jouera un rôle primordial dans la place qu’elle prendra en Argentine. Il impulsa en effet l’astronomie comme discipline scientifique reconnue et la mettra au cœur des préoccupations scientifiques de l’époque. Une répercussion positive à l’international puisque l’Argentine aujourd’hui détient quelques uns des observatoires les plus influents dans la recherche astronomique !

Observatoires en Argentine

L’observatoire de Córdoba

Domingo Faustino Sarmiento, alors président, avait à cœur de développer  la recherche scientifique astronomique. Il devait donc choisir un site pour y construire le premier observatoire astronomique de l’Argentine. La ville de Córdoba, aux conditions d’observations optimales a donc vu se développer le premier site d’observatoire astronomique en 1871 ! De là, commencent les premières études astrales et également météorologiques qui permettront plus tard l’ouverture d’un centre météorologique.

L’Observatoire de Córdoba devient alors une référence. Il permet notamment la réalisation de la première cartographie du ciel austral et détient un télescope de 1,54 mètre ! Le siège central de l’observatoire peut se visiter tous les vendredis de 19h à 22h. Vous pourrez visiter le musée et l’observatoire avec un guide. L’entrée est libre et gratuite ! Sinon, vous pouvez visiter la station astrophysique de Bosque Alegre tous les weekend, de 11h à 13h et de 15h à 18h.  Durant cette visite, vous aurez l’occasion de découvrir le dôme principal, dans lequel se trouve le télescope de 1,54 mètre !L’entrée est à partir de 30 pesos.

L’observatoire de Córdoba – Wikipedia

L’observatoire Pierre Auger – Mendoza

Cette observatoire astronomique situé à 370 kilomètres au Sud de la ville de Mendoza porte fièrement le nom du physicien français Pierre Auger. Le projet de cette observatoire est le résultat d’une collaboration entre 17 pays et est considéré comme l’une des plus grandes expériences scientifiques du moment.

Le site argentin situé précisément dans la ville de Malargüe est doté d’un espace de 3 000 kilomètres carrés inauguré en 2006 et destiné à capter les rayons cosmiques. Il est bien-sûr ouvert aux visiteurs. L’entrée à l’observatoire consiste en une visite guidée du dôme, qui nous explique de manière interactive les phénomènes énergétiques qui se trouvent dans le cosmos. Vous y trouverez tout le matériel scientifique utilisé pour les expérimentations : maquettes, vidéos, détecteurs en temps réelles qui permettront à tous de comprendre le travail réalisé dans l’observatoire. L’entrée est libre et gratuite !

L’observatoire Pierre Auger – Wikimedia Commons

L’observatoire de La Plata

Créé en 1882, l’observatoire de La Plata est le deuxième qui a été crée en Argentine. Il a ensuite donné lieu à l’ouverture de la première école d’astronomie d’Argentine en 1935 ! La Faculté de Sciences Astronomiques et Géophysiques de La Plata a ensuite décidé de  créer le musée astronomique et géophysique de La Plata en 2001.

Vous avez l’opportunité de visiter le musée pour découvrir des œuvres photographiques prises depuis l’observatoire, ainsi que les instruments utilisés depuis le début de l’observatoire ! Le musée est ouvert tous les jours, mais si vous souhaitez bénéficier des explications d’un guide, rendez-vous du mardi au vendredi de 17h à 18h30 ! Aussi, tous les vendredis vous aurez l’occasion de visiter le planétarium et participer à une observation astronomique ! À partir de 20h, rendez-vous au planétarium pour une explication et une observation simple et avec télescopes. Puis, si les conditions météorologiques le permettent, vous réaliserez une observation astronomique !

Observatoire El Leoncito

Situé dans la province de San Juan au pied de la Cordillère des Andes l’ensemble du complexe se dispatche sur une réserve de 70 000 hectares. Localisé à 2 552 mètres au-dessus du niveau de la mer c’est un endroit idéal pour observer le ciel notamment grâce à son télescope de 2,15 mètres. Il est utilisé par les chercheurs pour plusieurs programmes de recherche : l’origine des étoiles, l’évolution chimique de la galaxie, les nuages de Magellan…

L’observatoire est ouvert au public tous les jours de la semaine de 10h à 12h et de 14h30 à 17h. Les visites guidées durent environ 40 minutes, et vous présentent les différentes installations permettant les recherches scientifiques. Quelques jours dans le mois, l’observatoire organise aussi des dîners d’observation. Vous avez en effet la chance, lorsque le soleil se couche, d’apprécier les objets célestes visibles grâce à des télescopes !

Observatoire El Leoncito – Wikimedia Commons


Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet


 

À voir, à faire : la ville de Mendoza !

Cosmopolite, verte, animée et plaisante, Mendoza est incontestablement une ville séduisante. Les habitants de la ville, les Argentins, les voyageurs de passage… tous s’accordent pour dire que Mendoza est une des plus belles villes du pays. Avec son climat très agréable, les nombreux vignobles et bodegas qui l’entourent, et l’Aconcagua, sommet de la Cordillère, qui la surplombe, Mendoza est une étape qu’il ne faut manquer sous aucun prétexte. Nous vous proposons aujourd’hui de partir à la découverte de cette ville réputée mondialement pour ses vignobles ! Voici une liste des endroits incontournables de Mendoza !

Les vignobles de Mendoza – Wikimedia Commons

Géographie

La ville a pris son essor au cours de la seconde moitié du XIXe siècle grâce à l’industrie viticole. Mendoza se situe dans la région du Cuyo, qui regroupe aussi les provinces de San Juan, San Luis et La Rioja. Dans la région, les contrastes sont profonds entre l’intérieur, aride et désertique, et les oasis irrigués par les eaux de la fonte des glaciers. Les reliefs qui entourent la ville de Mendoza, dont la région du volcan Tupungato ou le fameux massif de l’Aconcagua, mais aussi bien plus au Nord les hauts plateaux de San Juan et de Catamarca, forment une des zones les plus sauvages de la planète, encore peu explorées. A Mendoza, les hivers sont très secs et les étés humides et chauds, les températures avoisinant en général les 35ºC en Janvier.

À voir, à faire

Plaza Independencia

La Plaza Independencia se trouve au cœur de la ville. Il s’agit d’une vaste place centrale, ombragée par la plantation de nombreux arbres. Chaque fin de semaine, au soir, du jeudi au dimanche, s’y trouve un marché artisanal. Sur la place se trouve le Museo Municipal de Arte Moderno, fondé en 1930. Il s’agit d’une galerie d’art qui accueille des expositions temporaires telles que peinture, photographie, sculpture contemporaine et médias divers.

N’hésitez pas à emprunter le Paseo Sarmiento, un piétonnier où se trouve la Legislatura Provincial, sorte de conseil régional. Ce passage est bordé de cafés où les Mendocinos viennent boire un verre. Dans les rues aux alentours, se trouvent des hôtels, restaurants et bars à vins.

Plaza Independencia – Wikipedia

Mercado Central

Non loin de la Plaza de Independencia se trouve le Mercado Central (marché central). Vous pourrez y acheter des produits argentins locaux tels que du vin, du fromage et bien d’autres encore. Situé au centre de la ville, ce marché typique accueil de nombreux petits vendeurs locaux qui vous proposeront tout ce dont vous avez besoin !

Barrio Cívico

Le Barrio Cívico est le quartier de bureaux ayant le plus de charme. C’est ici que vous y trouverez la maison du gouvernement et le palais de justice. Vous pouvez vous y balader paisiblement au milieu du parc écologique et découvrir le mémorial du drapeau andin ! Le Palacio Municipal offre au 11ème étage, sa Terraza Mirador. On peut y voir le centre ville ainsi que les contreforts andins. En effet, des télescopes sont mis à disposition pour voir au loin et découvrir les quatre coins de la ville !

Museo del Area Fundacional

Construite en 1561, Mendoza fût presque complètement détruite 300 ans plus tard suite à un impressionnant tremblement de terre. Le musée retrace l’histoire de la ville et nous fait découvrir des pièces archéologiques datant de la construction de la ville ! Le musée évoque aussi Mendoza grâce à des témoignages sur son patrimoine hérité des Indiens Huarpes et photographies historiques. Il présente aussi une étude poussée du rôle de l’eau dans la ville. Aujourd’hui les canaux servent à arroser les arbres mais, autrefois ils permettaient la vie dans cette ville du désert !

Museo Historico General San Martin

Le musée présente une importante collection de souvenirs du général José de San Martín. Vous y trouverez de nombreuses pièces relatant son expérience militaire, sa vie privée, et sa carrière de général. Dans le même bâtiment, vous y trouverez aussi une bibliothèque publique qui porte le nom du père de la patrie argentine. Sont exposés dans ce musée de nombreux documents officiels ainsi que des uniformes de la Campagne du désert et de la guerre des Malvinas.

Le Général San Martin – Wikimedia Commons

Basilica de San Fransisco

Cette église construite en 1875 est très réputée dans toute l’Argentine. C’est en effet elle qui abrite la Nuestra Señora de Carmen de Cuyo (Vierge de Cuyo) qui a protégé l’armée des Andes de San Martín. Elle est donc synonyme et symbole important de l’indépendance argentine !

Plaza España

La Plaza España est considérée comme une des places les plus belles que vous pouvez trouver à Mendoza. Cette place a été inaugurée officiellement en 1949 et porte en son milieu une statue d’une femme espagnole qui représente le pouvoir espagnol au moment des colonisations. Nous vous invitons à vous balader tranquillement sur cette place et profiter de ses jardins et de ses fontaines. Chaque weekend, vous aurez la chance de profiter d’une feria artisanale où vous y trouverez de nombreux produits typiques !

Parque General San Martin

Le parque general San Martín est le plus vieux parc de Mendoza, mais aussi le plus important. Avec plus de 300 hectares, le parc recouvre de verdure et de bois, un endroit auparavant désert ! Il est généralement représenté par son imposante porte d’entrée en fer, ornée d’un condor, symbole de la région. L’architecte étant français, ce parc donne l’impression d’entrer en France ! Vous aurez donc l’occasion de vous balader dans ce parc original, et découvrir le Cerro de la Gloria qui vous offrira une vue panoramique sur la ville de Mendoza.

La porte d’entrée du parc San Martin – Wikimedia commons

Envie de découvrir la ville de Mendoza ou inclure cette destination dans un itinéraire sur mesure en Argentine ? N’hésitez pas à contacter Equinoxe, spécialiste de l’Argentine depuis 1990 ! 


Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet


 

Envie d’évasion? Patagonia Camp vous offre ses yourtes!

Vous avez envie de vous relaxer au beau milieu de la nature? Alors n’attendez plus! Un grand bol d’air frais vous attend au pied du Lago Toro entre Puerto Natales et le parc national Torres del Paine. Vous pourrez vous plonger au milieu d’un paysage merveilleux entre lacs et montagnes. Vous aurez l’occasion de vous ressourcer dans une yourte qui est en plus en total accord avec l’environnement et qui s’insère totalement dans le paysage.

Vue magnifique depuis la yourte

Un logement atypique : la yourte!

Vous voulez profiter du beau paysage, de la nature, tout en respectant l’environnement? Patagonia camp a trouvé la solution avec ses yourtes! Ces logements sont totalements équipés pour bénéficier d’un confort optimal. Vous pourrez ainsi y trouver une baignoire et une terrasse privée avec vue exceptionelle pour chacune des yourts. De plus, elles disposent toutes d’un dôme central permettant d’observer et de s’emerveiller devant le ciel  de Patagonie. Patagonia camp vous offre donc une expérience unique, à déguster sans modération!

Seulement 20 yourtes sont à disposition, ce qui vous permet d’avoir une certaine intimité avec les paysages et profiter en toute tranquilité! En plus, ces yourtes sont parfaitement intégrées dans le paysage. Elles se trouvent en effet au milieu d’une forêt de robles, un arbre qui croit dans la cordillère des Andes. Vous pourrez donc être en parfaite immersion avec la nature et ainsi profiter d’une vue imprenable sur le lago Toro et les montagnes del Paine. Ce petit logement cosi va vous donner envie d’y rester!

Des excursions au milieu d’un paysage épatant

Patagonia Camp vous offre la possibilité de découvrir les magnifiques alentours aux côtés de guides professionnels. Que vous soyez grand sportif prêt à relever les défis ou en famille et venu contempler le paysage sans trop d’efforts, il y en a donc pour tous les goûts! Ayez la chance de faire partie des privilégiés et partez en journée trekking accompagné de guides personnels. En petits groupes, vous pourrez ainsi être éblouis à votre rythme et découvrir les coins cachés de la montagne à votre guise!

Chacun pourra venir admirer la nature, profiter des surprises du climat, de la faune et de la flore. Les excursions possibles sont très diverses. Le trekking est une activité très intéressante que ce soit dans la vallée, en montagne ou même le long du glacier : vous avez donc le choix du paysage! Si vous êtes plus marin, de nombreuses activités sont à votre disposition : embarquez par exemple sur un bateau et faîtes la navigation le long du lago Grey ou à bord d’un zodiac à travers le fleuve Serrano. Vous avez envie d’être plus terre à terre, partez à cheval à travers les paysages merveilleux!

Sortie kayak sur le lac Grey pour les marins

Notre coup de coeur : le all inclusive

Nous avons testé pour vous et sommes tombés amoureux du all inclusive. Ce programme est conçu spécialement pour toutes les personnes souhaitant profiter tranquillement de ce site remarquable. Imaginez un peu! Laissez vous porter de 2 à 5 nuits en dormant dans une magnifique yourte située en face du lago Toro. Au petit matin profitez d’un petit-déjeuner avec vue sur les montagnes et emmerveillez-vous devant le lever de soleil. Ensuite, prenez-en plein les yeux lors des excursions proposées dans le parc National Torres del Plaine. Ces sorties sont accompagnées par des guides experimentés pour vous faire découvrir chaque recoin de ce lieu merveilleux. Tout cela bien entendu compris dans le forfait all inclusive, pour être fasciné sans se préoccuper.

Si vous avez envie d’un séjour paisible hors des sentiers battus, n’hésitez plus. Choisissez l’Agence de Voyage Equinoxe, spécialiste de l’Argentine depuis 26 ans, pour y organiser votre séjour !

 

Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet

Excursion depuis Mendoza : découvrez le Puente del Inca sur la Route des Andes

En voiture, en bus ou à vélo, la Route des Andes est une excursion à faire absolument si vous passez par la capitale argentine du vin. Empruntez la célèbre Route nº7 reliant Mendoza à Santiago de Chile et vous aurez à portée de main des paysages incroyables, de l’Aconcagua dominant toute la Cordillère des Andes, en passant par Potrerillos et son lac aux eaux turquoises et par …. Puente del Inca, le “pont” des Incas !


Wikimediacommun

Pont Naturel 

Cette formation géologique, située dans un petit hameau haut perché à 2720m d’altitude et à 160 km de Mendoza, est plutôt surprenante !
Construit au fil des siècles par un amoncellement de neige et d’éboulis, solidifié par la suite par les dépôts de fer et de souffre contenus dans l’eau de la rivière (d’une couleur orangée inhabituelle) le Puente del Inca est en fait un pont naturel qui surplombe le Rio Las Cuevas.

Son histoire originale

Son nom fait référence à son histoire : cette curiosité de la nature fut empruntée pendant des années par les Indiens Huarpes et Mapuches pour traverser le fleuve, puis par les Incas dont la région constituait l’extrémité sud du royaume. Hélas, les ruines d’un ancien hôtel thermal de luxe, datant de 1925 et accolé au pont, gâchent un peu le paysage. Cet hôtel et les vestiges d’un chemin de fer témoignent du grand succès des eaux thermales à l’époque : on s’y baignait dans des eaux à 35ºC, le regard tourné vers les cimes enneigées.
Autour du lieu, des dizaines de petits stands de souvenirs permettent aux visiteurs d’acheter des bijoux, pulls et objets calcifiés improbables.

Venez vous emerveiller devant el Punta del Inca, durant votre voyage à Mendoza! 

Cet article vous a plu? Vous aimerez aussi…

Région de Mendoza : Barreal, un paradis niché dans les Andes !

Vous voici en plein cœur de la région du Cuyo, dans le sud de la Province de San Juan et à proximité du Río de los Patos. Ce charmant petit village d’à peine plus de 2.000 habitants est niché à 1.650 mètres d’altitude et offre une vue exceptionnelle sur la Cordillera de Ansilta.

Pampa El Leoncito – Source: OstroskyPhotos

L’ambiance

Cadre enchanteur, vous côtoyez les saules pleureurs, les eucalyptus et les sommets des Andes. Ici, il semble que le temps ce soit arrêté… De nombreux petits chemins de terre entourent les maisons basses et vous déposent auprès de multiples miradors d’où l’on apprécie le coucher de soleil dès l’arrivée du printemps !

Que faire ?

Les activités de manquent pas ici, en voici une sélection non-exhaustive mais fortement conseillée !

Randonnées

En longeant le Río de los Patos, admirez les paysages de la vallée et la Cordillère de Ansilta culminant à 5.885 mètres d’altitude ! Un peu plus au sud, découvrez les sommets de lAconcagua et du Tupungato (plus hauts sommets d’Amérique du Sud). Les sentiers sont balisés et accessibles aux randonneurs de tous niveaux.

Vue depuis Barreal – Source : Miguel

Rafting

On préfère surtout la beauté des paysages à la rapidité des descentes. Départ prévu à Las Hornillasà 47 km en amont du fleuve. Vous descendez en groupe de 6 à 12 personnes les allées boisées et verdoyantes des lieux. L’eau est un peu fraîche mais le décor vaut le détour !

Carrovelismo (char à voile)

Barreal est célèbre  pour ses vents doux. Les amateurs viennent de loin pour goûter aux frissons de la vitesse. Proche du lac asséché de la Réserve Naturelle de la Pampa El Leoncitode nombreuses agences proposent la location de matériels et une initiation pour les débutants.

Randonnée à cheval ou en 4×4

Au cœur des Sierras del Tontal, partez à cheval ou en véhicule et découvrez les paysages typiques de l’Ouest Argentin ! Terres allant du rouge au jaune en passant par le vert, vous aurez à votre disposition une palette de couleurs impressionnantes et les sommets de la Cordillère à votre portée. N’oubliez pas votre appareil photo !

Route reliant San Juan à Barreal – Source : Miguel

L’Observatoire de las Sierras Tontal

Perché à 2.552 mètres d’altitude, cet observatoire offre une expérience avec les étoiles inoubliable ! Fort d’un des plus haut taux d’observations à l’année, celui-ci est ouvert pas moins de 257 jours par an et vous offre la possibilité de dormir sur place.

Sachez par ailleurs que le printemps est une période idéale pour visiter Mendoza et sa région.

Alors, tenté(s)? N’hésitez plus, contacter l’Agence Equinoxe et profitez des conseils d’experts du voyage pour organiser votre voyage sur mesure! 

Bon voyage !


 

Cet article vous a plu? Prenez également le temps de lire ceux-ci :

> Province de San Juan : à la découverte du Parc National El Leoncito
Région du Cuyo et Mendoza: San Juan, Vallée de la Lune et Talampaya
Province de San Juan : visitez la ville de San Agustin.

La Patagonie de l’Atlantique aux Andes

Vous rêvez d’espace vert, de glaciers, de la pampa, de tango… alors n’hésitez pas à vous offrir le circuit de la Patagonie de l’Atlantique aux Andes, il est fait pour vous!!! 14 jours à la découverte de paysages variés et somptueux!

L’agence Equinoxe vous emmènera dans les lieux les plus extraordinaires pour vous offrir un voyage inoubliable!  

El Chaltén – Source Equinoxe

Jour 1,2 et 3 : visite de Buenos Aires

Le premier jour, vous arrivez à Buenos Aires, vous serez accompagné à votre hôtel où vous passerez la nuit, l’occasion de reprendre des forces pour le lendemain.

Le deuxième jour, vous serez libre de visiter la capitale porteña à votre guise, nous vous suggérons de commencer par le centre historique. Démarrez au célèbre café Tortoni, fondé en 1858 et qui a vu défilé à son comptoir nombreuses personnalités telles que Carlos Gardel et Jorge Luis Borges ! Ensuite un passage par la plaza de mayo s’impose, vous y découvrirez le cabildo colonial, la cathédrale et la casa Rosada, siège du gouvernement exécutive et de la présidence. La casa Rosada a été déclaré monument historique national, elle est l’emblème de la ville. Vous y trouverez aussi le musée de “la Casa del Gobierno” (la maison du gouvernement). Puis remontez la rue Florida et ses commerces avant de vous rendre sur l‘avenue 9 de Julio, l’artère la plus large du monde. Vous la traverserez pour atteindre le célèbre Théâtre Colon qui a réouvert ses portes le 25 mai dernier. Ce théâtre d’opéra est considéré comme l’un des 5 plus importants au monde pour son incroyable acoustique. Vous pourrez finir par la place du Congreso, autre place emblématique de la ville. Le soir goûtez la fameuse viande argentine dans une parilla, nous vous recommandons La cabrera à Palermo (Cabrera 5127), un classique !

Le troisième jour, découvrez cette fois les quartiers plus populaires et authentiques de la ville. Commencez par le très connu Caminito de La boca avec ses maisons multicolores puis faîtes un tour au stade mythique du club Boca Juniors, la Bombonera. Dirigez-vous ensuite vers San Telmo, le quartier des artistes et artisans, l’un des plus anciens et des plus “porteños” de la ville. Terminez votre tour par un coucher de soleil sur les anciens docks réhabilités de Puerto Madero.

Avant de rentrer à votre hôtel, finissez la journée en vous rendant à un dîner spectacle de Tango ou dans une des milongas de la ville (salon de danse)

Jour 4 : Buenos Aires – Trelew – Puerto Piramides

Le matin vous prendrez votre vol en direction de la région de la Péninsule de Valdes! À votre arrivée à Trelew, vous récupérerez votre voiture de location (avec ou sans chauffeur privé selon les options)!

Vous prendrez la route jusqu’à Puerto Madryn puis vous continuerez jusqu’à la Péninsule de Valdès où les paysages sont à couper le souffle! Puis vous irez au village de Puerto Piramides où vous passerez la nuit!

Jour 5 : Peninsula Valdes : Puerto Piramides et Punta Delgada

Caractéristique des paysages de la Patagonie (steppe aride, paysages desertiques), la Péninsule doit sa popularité à la faune terrestre et maritime qu’elle héberge! (guanacos, éléphants de mer, manchots, orques, et baleines).

Depuis Puerto Piramides  vous embarquerez pour une balade d’observation des baleines qui profitent des eaux de la baie pour se reproduire de juin à décembre. Un moment inoubliable!
Dans l’après midi, direction Punta Delgada qui abrite l’une des plus importantes colonies d’éléphants de mers!

Retour à Puerto Piramides ou nuit en estancia entre Punta Delgada et Puerto Piramides

Péninsule de Valdes – Source Equinoxe

Jour 6 : Punta Norte – Puerto Madryn

Départ pour Punta Norte!

Traversant la steppe de Patagonie, vous rejoindrez la côte sauvage à Punta Norte oú se trouvent d’importantes colonies d’éléphants de mer et de pingouins. C’est également le terrain de chasse privilégié des orques qui viennent s’échouer sur la plage pour piéger les jeunes otaries!

Retour à Puerto Madryn

Jour 7 : Trelew – El Calafate

Le matin, vous rejoindrez Trelew pour restituer votre véhicule et prendre votre avion pour El Calafate!
Vol Trelew – El Calafate
Arrivé à El Calafate, transfert à votre hôtel et nuit sur place

Jour 8 : El Calafate – El Chalten – trekking libre

Départ le matin en direction d’El Chaltén village situé au cœur de la Patagonie et considéré comme la capitale argentine du trekking! Endroit parfait pour les amoureux de la randonnée!! Situé à 4 heures de route d’El Calafate, au sein du Parc National Los Glaciares, ce site a été classé par l’UNESCO!
Après midi de trekking libre pour découvrir les montagnes de la région, il y a de quoi faire dans ce coin paradisiaque!
Exemples de trekkings dans la région (liste non exhaustive des options de trekking libre) :

– Mirador du Fitz Roy : 1h30 (aller) – 6km – 350m de dénivelé
– Laguna Capri : 1h45 (aller) – 7km – 350m de dénivelé
– Poincenot : 2h45 (aller) – 9,5km – 350m de dénivelé. Dernier point de vue sur le Fitz Roy avant la Laguna de los 3.
– Laguna de los Tres : 4h (aller) – 12km – 350m de dénivelé. Point de vue magnifique sur le Fitz Roy.
– Piedras Blancas : 3h30 (aller) – 12km – 450m de dénivelé. Jolie vue sur le glacier.
– Laguna Piedras Blancas : 4h (aller) – 350m de dénivelé
– Laguna Toro : Magnifique trek ! En revanche, il se fait sur 2 jours (prévoir dans ce cas une journée supplémentaire à El Chalten)
– Chorillo del Salto : 1h – 4km
– Los Cóndores : 45min – 1km – Joli point de vue
– Las Aguilas : 1h

Nuit à El Chalten

Jour 9 : Trekking à El Chaltén

Depuis El Chaltén partent de nombreux parcours de trekking accessibles à tous! Beaucoup mènent à des belvédères naturels donnant sur El Chalten ou le Fitz Roy, et le Cerro Torre.

Attention aux conditions météorologiques, n’hésitez pas à vous renseigner sur place pour connaître la meilleure excursion du jour!

Nuit à El Chalten

Petit conseil :  Nous vous suggérons en complément, une journée de trekking sur le Glacier Torre. Vous traverserez la rivière du Fitz Roy par une tyrolienne afin d’accéder au glacier! Trekking guidé sur le glacier en crampons bien sur! Votre guide vous présentera aussi la vie du glacier, les différentes techniques de marche ou d’escalade sur la glace, ce qui est très intéressant!

El Chaltén – Source Equinoxe

Jour 10 : El Chalten – El Calafate

Retour à El Chalten et transfert à El Calafate.

L’après midi vous partirez en 4*4 dans les hauteurs de Calafate! Traversant les paysages désertiques de la steppe de Patagonie et les terrains d’estancias gigantesques (50000ha), vous atteindrez le sommet (1100m) qui offre une vue panoramique sur la cordillère des Andes et les eaux turquoise du Lac Argentin! Une journée aux paysages grandioses!!

Nuit à El Calafate

Jour 11 : Navigation sur le Lac Argentin

Vous embarquerez à Punta Bandera sur un catamaran pour naviguer toute la journée sur le bras nord du Lac Argentin, le troisième plus grand lac d’Amérique du Sud dont une partie se trouve dans le Parc National Los Glaciares.

Après environ 2 heures de navigation, vous arriverez face au plus grand glacier du parc : lUpsala! Son nom provient d’une ville suédoise dont l’Université parraina, au début du 20ème siècle, les premières recherches de glaciologie dans cette région d’Argentine.

Vous poursuivrez votre navigation entre les impressionnants icebergs qui se laissent couler sur les eaux tranquilles du lac, puis vous approcherez l’imposant glacier Spegazzini qui glisse le long de la montagne du même nom avant de se jeter dans le Lac Argentin! Le site est vraiment magnifique et vaut vraiment le coup!

Retour à El Calafate

Jour 12 : Glacier Perito Moreno

Départ pour le glacier Perito Moreno le matin!

Il se trouve dans le Parc National Los Glaciares, créé en 1937 dans le but de conserver et préserver les espaces naturels de cette région. C’est l’un des seuls glaciers au monde qui continue son avancée! Il avance d’environ deux mètres par jour!!!!

Pour parvenir au site, il faut contourner la “Péninsule de Magellan”, autour de laquelle se trouvent les différents bras du Lac Argentin : Bras Nord, Canal des Icebergs, Bras Rico et Bras Sud.

Sur place, vous profitez des passerelles pour jouir de différents points de vues (2,5km de front). Tendez l’oreille pour écouter le grondement sourd du glacier qui se déplace en permanence! Vous aurez probablement l’occasion d’observer d’immenses blocs de glace se détacher du glacier pour terminer dans le Lac Argentin, incroyable à voir!

Vol de retour à Buenos Aires
Nuit à Buenos Aires

Petit conseil :  Nous vous recommandons le minitrekking sur le glacier à travers les grottes, séracs, puits et petites lagunes du Perito Moreno. La marche se réalise avec des crampons sur une superficie de glace irrégulière mais sûre et dure!

Glacier Perito Moreno – Source Equinoxe

Jour 13 : Journée Pampa et dîner spectacle de Tango

Départ le matin pour une estancia, pour découvrir toute la culture et les traditions du gaucho argentin!
Après une visite de l’estancia, vous pourrez profiter des chevaux et des carrioles pour vous promener. Pour le déjeuner, vous dégusterez une « Parrillada » traditionnelle de la campagne (viande cuite sur le grill), et assisterez à un spectacle de danses folkloriques argentines et de tango! Vous serez ainsi immergés dans la culture Argentine!
Dans l’après-midi, les gauchos de l’estancia s’adonneront aux jeux traditionnels gauchesques, jeux d’adresse à cheval. La journée s’achèvera autour d’un maté (thé argentin) et de quelques pâtisseries locales!
Retour à Buenos Aires et soir départ pour un dîner spectacle dans l’un des meilleurs cabarets de Tango de la capitale!
Nuit sur place à Buenos Aires

Jour 14 : Fin de séjour – Transfert à Ezeiza

Journée libre!
Transfert à l’aéroport international d’Ezeiza

Fin du séjour


Ce circuit vous à plu? Découvrez en d’autres!

Las Cuevas, à la frontière chilienne : décor de cinéma

A 210km de Mendoza, en plein milieu des Andes, à 3500m d’altitude, au bord de la frontière chilienne, il y a Las Cuevas, une petite localité touristique, sans réel résident permanent (7 habitants lors de l’ultime recensement, qui eu lieu en 2001). Autrefois, c’était un petit village assez dynamique puisque c’était une des stations du train traversant les Andes, reliant Mendoza et Santiago du Chili. Désormais, maintenant que le train n’est plus en service, ce sont surtout les motards routards qui s’y arrêtent, le temps de réajuster la jugulaire du casque et d’acheter un sandwich. Les poids lourds pour le Chili passent par une autre route à proximité, la localité est donc régie par un calme absolue, voir angoissant puisqu’elle semble abandonnée avec ses bâtiments en ruines.


Photo Wikipédia

Le site est un point d’arrêt relativement important puisque c’est l’ultime stop des excursions à la journée qui partent de Mendoza. C’est à cet endroit que l’on peut s’arrêter pour déjeuner puisqu’un restaurant, l’unique du coin, est ouvert aux touristes. C’est aussi à partir de là qu’on emprunte le chemin pour aller jusqu’à la statue d’un Christ Rédempteur, perché quelques centaines de mètre plus haut et qui domine la frontière argentino-chilienne.

Mais plus que tout ça, le site charme surtout car les anciennes rails abandonnées et la vieille station en bois donnent un léger air de Western à l’endroit, alors même que tout cela se trouve au pied des énormes blocs volcaniques des Andes ! Assez incroyable. Voyez donc :

Photo Wikipedia

 Vous souhaitez voyager dans la région de Mendoza ? Contactez l’Agence Equinoxe, spécialiste de l’Argentine depuis 1990 !


Vous avez aimé cet article ? A lire sur le même sujet :