A faire – Les meilleurs brunch de la capitale

Vous êtes indécis vous ne savez pas si vous avez plus une envie de salé ou de sucré ? Alors le brunch est fait pour vous. En effet le brunch est un mélange parfait entre le petit déjeuner et le déjeuner. Vous pourrez aussi bien déguster de délicieux toasts sucrés accompagnés de confiture, de pâte à tartiner ou bien du fameux dulce de leche. Mais si vous préférez vous pourrez déguster des œufs brouillés ou des bagels au saumon fumé par exemple, ceci est la magie du brunch. Aujourd’hui l’équipe de Argentine-info vous a concocté  une sélection des meilleurs brunchs de la capitale à consommer sans modération.

 

Brunch de chez Möoi : Equinoxe – Candice BARKATZ

UN BRUNCH CHEZ MÖOI 

Vous pourrez retrouver ce délicieux restaurant dans trois endroits différents de la ville. Effectivement vous trouvez cette enseigne de qualité dans les quartiers de Begrano, El Rosedal et Recoleta. Ce sont des restaurants parfait pour aller savourer un délicieux brunch le week-end. Vous pourrez déguster votre brunch dans une atmosphère calme et paisible. De plus l’endroit est très bien décoré et très lumineux. Vous  y dégusterez de délicieuses pâtisseries, ainsi que différents types de toasts. N’hésitez plus et foncez.

Où ?   Belgrano : Cuba 1985 – El Rosedal : Libertador 3883 – Recoleta : Larrea 1541 

UN BRUNCH AU CAFÉ CRESPÍN

Proche de la bruyante Avenue Corrientes, vous tomberez sur ce café comme par magie… Très lumineux, aux couleurs acidulées, vous aurez vue sur la cuisine ouverte et les étagères de douceurs. Vous pourrez déguster ces douceurs dans un cadre plus qu’ agréable. La spécialité ici est la pâtisserie américaine et cela vaut vraiment de détour. Pour ce brunch deux options s’offrent à vous. Le brunch “classic” parfait pour une personne et le brunch “star” à partager avec sa moitié ou un ami. Lors de ce brunch vous pourrez savourer un délicieux café, pas de panique si vous n’aimez pas cette boisson chaude vous pouvez choisir un thé. Et pour la dégustation vous aurez le choix entre des toasts français accompagnés de fruits rouges, d’ œufs brouillés, de saumon fumé ou de bacon, ou bien l’une de leurs délicieuses pâtisseries. Nous vous conseillons de tester leur brownie au chocolat.

Où ?   Vera 699, Villa Crespo

 

UN BRUNCH CHEZ OUI-OUI

Chez Oui-Oui, vous vous sentirez tout de suite à l’aise.  Parfait endroit pour bruncher entre amis, dans une ambiance décontractée et colorée ! On vous recommande vivement leurs pâtisseries faites maison. Vous pourrez partager des plateaux de fromages, des brioches traditionnelles, du pâté de campagne, des crêpes salées ou encore du saumon fumé. Simple et efficace ! Oui-oui vous offre une sélection de plats sucrés et salés qui se mélangent  parfaitement. Saumon, œufs brouillés, crêpes … Vous pourrez y retrouver tous les Délicieux classiques pour un brunch des plus parfaits dans le célèbre quartier de Palermo Hollywood .

Où  ? Avenida Nicaragua 6068, Palermo

 

UN BRUNCH À HIERBABUENA 

Proche du parc Lezama dans le mythique quartier de San Telmo se trouve le restaurant Hierbabuena. Ce joli petit restaurant propose une cuisine végétarienne, biologique et diététique. Le chef sait comment combiner différentes saveurs afin de vous faire découvrir des mélanges que vous n’auriez jamais osé faire auparavant. De plus c’est un endroit idéal pour venir bruncher lors des week-ends. Vous pourrez venir y déguster un délicieux yaourt fait maison avec son coulis réalisé avec des fruits de saison. De plus le gros point fort est sa grande variété de jus de fruits pressés maison, nous vous les conseillons vraiment ils sont exquis.

Où ? Av. Caseros 454, San Telmo, Buenos Aires

UN BRUNCH CHEZ COCU

Pour ce brunch on s’adresse à vous, amis français. Si vous êtes en manque des pâtisseries made in France alors n’hésitez plus une seconde ce brunch est fait pour vous. En effet cette jolie boulangerie Française vous prépare un délicieux brunch avec la touche française un délice pour les papilles. Au menu du brunch : pains au chocolat, croissants, pains grillés et le must du must, une petite confiture maison. Cependant si vous préférez le salé pas de panique un délicieux sandwich au saumon fumé vous attend. Pour accompagner ce brunch savoureux vous aurez le choix entre une boisson chaude, un jus de fruit ou une limonade. C’est l’une des meilleures façons  de commencer le week-end !

Où ?  Malabia 1510 – Palermo

 

UN BRUNCH AU CAFÉ ADORADO

Dans le calme quartier de Palermo Hollywood , nous avons découvert le petit café Adorado. Ici vous aurez le choix entre de nombreuses pâtisseries maison en passant par le mythique brownie aux muffins. Lors de votre brunch dans ce joli café merveilleusement bien décoré nous vous conseillons de tester leurs crêpes au Dulce de leche  accompagnées de fruits frais coupés  pour y apporter un peu de légèreté . Ou bien  essayez leurs alfajores au Dulce de leche ou celui au Nutella, oui oui au Nutella. Et bien sûr, vous  accompagnerez ce délicieux brunch avec leurs jus de fruits de saisons 100% naturels.

Où ?  Honduras 5999 –  Palermo Hollywood

UN BRUNCH AU PAIN QUOTIDIEN

Le pain quotidien est une chaîne de restauration Belge. Alors pas de préjugé malgré tout les produits sont d’une qualité exceptionnelle et frais, et ils sont très centré respect des traditions et bio. La spécialité ici c’est les gaufres et ça tombe bien par ce qu’ on adore ça. Lors de l’heure du brunch vous pourrez déguster cette spécialité sous toutes ses formes salées ou sucrées. Cependant le pain quotidien c’est plus que ça. En effet vous pourrez partager ici avec vos amis un brunch plus traditionnel avec des croissants, pains servis avec des confitures bio, miel et Dulce de leche. Que demander de plus ? Petite mention spéciale pour le menu qu’ils proposent à l’heure du thé, un régal !

Où ? Vicente López 2050 / Av. Alicia Moreau de Justo 246 / Armenia 1641 / Posadas 1402 / Jerónimo Salguero 3075 / Paraguay 4979 / Av. Santa Fe 3253 / Av. del Libertador 2413 / Mariscal Antonio José de Sucre 2151 


Cet article vous a plu? Vous aimerez aussi…

Les bonnes adresses pour manger français à Buenos Aires

La capitale porteña propose une offre culinaire et gastronomique très variée. La cuisine française, si on ne la trouve pas au premier coup d’œil, est néanmoins bien présente. Les porteños pensent souvent que la cuisine française, ayant la réputation d’être sophistiquée et élaborée, est inabordable pour la majorité des budgets. Cependant, il existe plusieurs restaurants et brasseries dans la capitale qui proposent des plats régionaux français, de bon rapport qualité-prix. Argentine-Info vous propose aujourd’hui quelques adresses françaises !

La Bourgogne – Source : Facebook

La Bourgogne 

Situé dans le magnifique hôtel Alvear Palace à Recoleta, le Restaurant La Bourgogne régale ses invités avec des créations gastronomiques issues du Grand Chef Relais & Chateaux Jean Paul Bondoux. Dédié a la haute gastronomie française, le restaurant dispose de techniques françaises réalisées par une équipe professionnelle ! L’excellence et la qualité sont privilégiés chez La Bourgogne ! La Bourgogne réalise également les événements spéciaux tels que Noël ou la Saint-Valentin !

Où ? Avenida Alvear 1891, (Recoleta), Buenos Aires
Quand ? De lundi à samedi de 19h30 à minuit.

Un, dos, crêpes…

Découvrez Un, Dos, Crêpes, la première crêperie française de Buenos Aires ! Que vous soyez plus sucré ou salé, il y en a pour tous les goûts ! Entre des crêpes végétariennes ou plutôt façon hamburger pour les amoureux de la viande, la traditionnelle complète, des crêpes au saumon… vous avez l’embarras du choix ! Mais c’est sans compter sur les crêpes sucrées et ses nombreux accompagnements ! Un, Dos, Crêpes possède deux locaux : un à Monserrat pour commander à emporter et un dans le marché de San Telmo où vous pourrez manger sur place !

Où ? Perú 424, (Monserrat ) et Bolivar 970 (San Telmo) Buenos Aires
Quand ? De lundi à vendredi de 9h à 17h et de mercredi à dimanche de 10h à 20h (mercredi à 19h).

Frenchie

Frenchie est un restaurant français situé dans le centre de Buenos Aires ! Le restaurant propose des petit-déjeuners et déjeuners ! Avec des produits typiques de la cuisine française ainsi que des pâtisseries traditionnelles, Frenchie propose une gastronomie unique à Buenos Aires ! Entre sandwiches, quiches, salades, plats du jours… vous pourrez savourer de nombreux plats pour le plaisir de tous !

Où ? San Martín 687, (Microcentro ), Buenos Aires
Quand ? De lundi à vendredi de 9h à 17h 

Brasserie Pétanque – Source : Facebook

Pétanque

Découvrez la brasserie Pétanque à Buenos Aires, un authentique et original concept français. Elle se caractérise par une cuisine simple et traditionnelle au prix abordable ! Vous pouvez également accompagner votre repas par une bonne bière ou un délicieux vin ! Aux fourneaux, le chef Pascal Meyer, fils de français ! A tester absolument : la soupe à l’oignon et le bœuf bourguignon.

Où ? Defensa 596 (esq. México), (Microcentro),Buenos Aires
Quand ? Du mardi au dimanche de 12h30 à 15h30 et de 20h30 à 24h00.

Le Moulin de la Fleur

Le Moulin de la Fleur est une boulangerie et pâtisserie française à Buenos Aires. Au comptoir, tous répondent à l’appel : les pains au chocolat, les croissants, les pains aux raisins, brioches, croissants aux amandes… Côté salé, des sandwiches et de la vraie baguette, des pains de campagne, pains aux céréales ! Et naturellement, on s’attendait à ce que le propriétaire soit français. Et non, et c’est tout à son honneur, Iván est bien Argentin.

Où ? Talcahuano 888 (Microcentro), Avenida Pueyrredon 1824 (Recoleta), Vicente López y Rodríguez Peña (Recoleta), Buenos Aires
Quand ? Du lundi à dimanche de 9h00 à 21h

Le Blé

Découvrez Le Blé, une boulangerie pâtisserie qui propose de la cuisine de tradition ! La carte y change tous les 4 mois. Parmi les spécialités, on note notamment la soupe à l’oignon avec baguette et gruyère. Le Blé dispose de plusieurs locaux. Retrouvez tous les locaux ici.

Où ? Retrouvez tous les locaux ici.
Quand ? Retrouvez les horaires de chaque locaux ici.

Croque Madame

Le croque madame est un produit typique de la gastronomie française et est servi dans dans de nombreux endroits en France. Découvrez Croque Madame, un café restaurant ! Au menu : des petits déjeuners, des plats faits maisons et évidemment des croque madame !  Avec ses nombreux locaux, le Croque Madame n’est jamais très loin de chez vous !

Où ? Retrouvez tous les locaux ici.
Quand ? Retrouvez les horaires de chaque locaux ici.

L’Épi – Source : Facebook

L’Épi

L’histoire commence lorsque deux Français, Bruno et Olivier, décident de produire du pain et des viennoiseries, principalement pour les restaurants et hôtels porteños. Suite à cela, ils décident d’ouvrir leur première boutique en 2007. Aujourd’hui, ce sont trois boutiques ouvertes dans lesquelles vous pourrez retrouver vos spécialités françaises préférées.

Où ? Roseti 1769 (Villa Ortúzar), Montevideo 1567 (Recoleta) ou Cramer 2439 (Belgrano)
Quand ? Du mardi au samedi de 07h30 à 19h30 (dimanche de 9h00 à 13h00) pour Roseti, de 08h00 à 20h00 (dimanche de 9h00 à 13h00) pour Montevideo et de 07h30 à 20h (dimanche de 9h00 à 13h00) pour Cramer. Les dimanches de 9h00 à 13h00.

Co-Pain

Co-Pain est une boulangerie-pâtisserie française artisanale ! Dès que vous entrerez dans la boulangerie, vous serez directement enivré par l’odeur de la baguette tout juste sortie de fou. Que cela soit le pain, les viennoiseries ou les pâtisseries… Elles sont toutes élaborées selon les méthodes traditionnelles françaises pour le plaisir de tous !

Où ? Ambrosetti 901, esquina de Franklin (Villa Crespo)
Quand ? Lundi de 8h à 18h30, de mardi à samedi de 7h30 à 19h30 et dimanche et jours fériés de 8h00 à 18h30.

Pulpería Quilapan

Offrir la meilleure cuisine typique argentine en collaborant avec les producteurs de la région : voici le défi de cette Pulpería, un mix entre épicerie et bar situé dans le quartier historique de San Telmo. Pulperia renvoie à un bar ancien, un club social. C’est donc dans cette ambiance que vous aurez l’occasion de déguster de nombreux plats !

Où ? Defensa 1344, (San Telmo), Buenos Aires
Quand ? De mercredi à dimanche de 12h à minuit.

Paris Burger

Découvrez Paris Burger, un véritable atelier du burger crée par la chef Français Christophe ArrighiPour tous les français amoureux de fromage et les amoureux de vrai bon burger, ceci est votre paradis ! Burger, frites et limonade faite maison, bière française artisanale … Qu’attendez- vous ? Le restaurant est classé parmi les 3 meilleurs burgers de la capitale et ça donne vraiment envie !

Où ? Suipacha 180 (Microcentro), Buenos Aires
Quand ? Lundi à vendredi de 11h45 à 15h30.

OuiOui

Découvrez le restaurant OuiOui ! L’endroit idéal pour bruncher ! Vous pouvez également prendre votre petit déjeuner ou même déjeuner ! Les plats variés vous donneront l’eau à la bouche ! Vous ne rêvez pas d’un bon croissant avec un verre de jus d’orange tout juste pressé ? Alors ne réfléchissez plus et go chez Oui-Oui !

Où ? Nicaragua 6068 et 6099 (Colegiales)
Quand ? De lundi à dimanche de 8h à 21h.

 


Vous avez aimé cet article ? A lire sur le même sujet

Culture Guarani : recette du Mbejú et du Chipa So’o

Avez-vous déjà entendu parler du Mbejú ? Ou alors goûté un Chipa So’o ? Si oui, c’est que vous avez beaucoup de chance ! Si non, vous vous demandez sûrement de quoi nous parlons. Ce sont deux plats typiques du peuple indigène Guarani, que l’on retouve dans les régions du nord de l’Argentine et au Paraguay ! Si, par ailleurs, vous souhaitez en savoir un peu plus sur ce peuple et ses coutumes, cliquez ici. Puisque vous salivez déjà, Argentine-info vous donne les secrets deux spécialités culinaires. Bon allez, on n’attend plus une seconde, on enfile son tablier et direction la cuisine !

Photo de Mbejú : Wikimédia

Le Mbejú 

Le mbejú est donc un plat d’origine guarani, il est très populaire au Paraguay et au nord de l’Argentine. Cette recette, faite à base de farine de tapioca (manioc), farine de maïs et de fromage, est souvent consommée au moment du petit déjeuner. C’est un plat consistant qui permet donc d’avoir les calories nécessaires pour démarrer une journée comme il se doit.

Ingrédients
  • 1 kg de farine de manioc (ou fécule de manioc)
  • 250 g de farine de maïs
  • 850 g queso paraguay, (peut être remplacé par un fromage de type Gouda)
  • 200 g de beurre (ou de margarine)
  • 150 ml de lait
  • 100 ml d’eau
  • 100 g de margarine (pour la cuisson)
  • 1 pincée de sel
Etapes
  • Tout d’abord mélangez le lait et l’eau et ensuite réservez pour plus tard.
  • Dans un grand saladier, mélangez ensuite la fécule de manioc, la farine de maïs et le sel, réservez.
  • Une fois tous ces aliments bien mélangés, faites fondre le beurre. Ensuite, formez un puits au centre du saladier (mélange manioc, farine et maïs) et versez-y le beurre fondu, l’œuf et la moitié du mélange lait et eau. Commencez à pétrir le mélange.
  • Incorporez ensuite progressivement le reste du mélange lait et eau et continuez à pétrir.
  • Lorsque les ingrédients sont incorporés et que la pâte devient grumeleuse, ajoutez le fromage (coupé en petits morceaux ou râpé)
  • Continuez à pétrir jusqu’à ce que la pâte obtienne une consistance sableuse.
  • Dans un second temps, une fois que vous aurez obtenu une pâte de bonne consistance, chauffez d’abord une poêle sur à feu moyen et faites-y fondre 50g de margarine.
  • Ensuite, une fois le beurre fondu, déposez dans la poêle chaude un peu de pâte pour obtenir une épaisseur de 1 à 1,5 cm. Puis, à l’aide d’une cuillère, aplatissez les bords et le centre du mbejú. Enfin, au bout de quelques minutes, retournez le mbejú pour faire cuire le deuxième côté.
  • PRÊT À ETRE DÉGUSTÉ !!!!!

Le Chipa So’o

Le Chipa So’o est une sorte de “beignet” qui est fourré, bien souvent à la viande. Les cultures ancestrales locales utilisent souvent le maïs comme base de leurs recettes. Donc, comme le Mbejú, la pâte de la préparation est à base de… farine de maïs ! Ce chausson se consomme énormément dans le nord de l’Argentine (dans les régions où l’on trouve la culture Guarani). Le Chipa So’o peut donc se manger pour une petite faim ou bien pour accompagner un plat. En fait, il se mange sans faim !

Ingrédients

Pâte

  • 1 cuillère à café de sel
  • 4 œufs
  • 20 cl de lait
  • 100 g de fromage râpé
  • 300 g de farine de maïs

Garniture

  • 300 g de viande hachée
  • 1 oignon
  • 1/2 poivron
  • 1 tomate
  • 1 gousse d’ail
  • 1 pincée de sel
Étapes
  • Dans un premier temps, préchauffez votre four à 200°C (thermostat 6/7). Puis commencez la préparation de la pâte comme suit.
  • Dans un grand saladier, mélangez le lait avec 2 œufs et la farine de maïs. Ajoutez ensuite le fromage et réservez la préparation. Une fois la pâte réalisée et mise de côté, vous passerez à la préparation de la garniture.
  • Coupez oignons, poivrons, tomates et ail en petits dés. Puis faites cuire la viande avec les légumes et assaisonnez selon votre goût.
  • Après la préparation de la garniture réalisée, étalez un peu de pâte de maïs sur une plaque allant au four, et déposez la garniture pour enfin la recouvrir d’une autre couche de pâte de maïs.
  • Enfournez ensuite les chaussons jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés.
  • Finalement, servir bien chaud et BON APPETIT !!!

N’hésitez pas à tester ces recettes et nous le dire ensuite en nous tagant sur les réseaux sociaux :
Facebook : @ArgentineBuenaOnda
Instagram : @equinoxetravel

Nous avons hâte de voir vos photos de cuisinier guarani en herbe ! A vos tabliers !


 Vous avez aimé cet article ? A lire sur le même sujet

Quelles sont les spécialités culinaires en Argentine ?

La gastronomie argentine est principalement connue pour sa délicieuse viande de bœuf connue internationalement. Mais  vous serez surpris de savoir que d‘autres spécialités valent tout autant le détour que cette fameuse pièce de viande. Si vous avez l’occasion de voyager en Argentine vous pourrez vous rendre compte que les spécialités varient d’une région à l’ autre. Mais ne vous inquiétez pas aujourd’hui Argentine-Info vous présente les  meilleures spécialités culinaires que les Argentins mangent sans modération !

Empanadas : Pixabay     Alfajor : Wikimédia      Maté : Flickr      Vin : Pixabay

Quelques éléments à savoir

La gastronomie argentine est un mélange de saveurs entre la cuisine européenne, créole et indigène. Dans la ville de Buenos Aires vous ressentirez plus une forte influence de la cuisine italienne et espagnole. La gastronomie argentine est avant tout à base de viande. Elle est d’ailleurs connue dans le monde entier pour sa viande de bœuf de très grande qualité. Effectivement les Argentins consomment en moyenne 100 kg de bœuf par an.

Les Argentins sont réputés pour aimer manger. D’ailleurs si vous avez l’occasion de discuter avec l’un d’eux le sujet tournera assurément autour de ce sujet.  Le dîner du dimanche en famille, les argentins mangent souvent lasado ou des pâtes, et constitue le repas le plus important de la semaine.

L’histoire de la cuisine argentine est riche et diversifiée. Ayant connu, au cours des siècles, une immigration considérable, ce pays a bénéficié de nombreuses influences alimentaires. Les colons et immigrés, principalement italiens et espagnols, ont laissé une grande empreinte sur la gastronomie en Argentine. Néanmoins la gastronomie des colonies autochtones comme les Quechuas, les Mapuches et autres joue également un rôle important dans la gastronomie, comme le fameux mate  (boisson chaude à base d’herbes – constitue une véritbale rituel) qui est consommé dans tout le pays.

Les plats salés

Empanadas

Vous ne pouvez pas partir d’Argentine sans avoir goûté les fameuses empanadas. Elles sont l’un des plats les plus typiques en Argentine. Petit calzone d’origine espagnole, vous pourrez manger des empanadas  frites ou cuites au four tout dépend de la région dans laquelle vous aller la déguster. Les plus courantes sont celles de carne (fourrée à la viande), de pollo (au poulet) et jamon y queso ( jambon et fromage). Cependant il en existe de toutes sortes et pour tous les goûts, aux légumes, au roquefort et jambon, et bien d’autres..  Pour la recette secrète de délicieuse cliquez ici !

 Le Choripan

Le choripan pourrait être également le hot dog Argentin. Il est très populaire en Argentine, il vous sera très simple d’en trouver un. Il est composé d’une saucisse cuite sur un asado (barbecue traditionnel argentin) et  ensuite mis dans un morceau de pain. En guise de sauce nous vous conseillons fortement de prendre la sauce chimichurri. Le chimichurri est une sauce liquide, très épicée et dont les ingrédients de base sont le persil, l’origan, l’ail et le vinaigre. Cette sauce accompagne presque toujours les grillades de l’asado. Vous voulez faire votre propose sauce chimichurri cliquez ici !

Choripan : Wikimédia

La Milanesa

Totalement inspirée de la culture gastronomique italienne, la milanaise est une tranche fine de viande (de poulet ou de bœuf) qui est plongée dans un mélange d’œufs battus, puis passée dans de la chapelure pour être ensuite frite ou cuite au four (une sorte d’escalope panée). Il existe une variante plus élaborée appelée milanesa napolitana surmontée de tomate, fromage et jambon en plus. C’est un plat dont les Argentins raffolent. De nombreuses autres variantes existent, il y en a pour tous les goûts !

Asado / Parilla

On pourrait définir l’asado comme un barbecue, sauf que la préparation de celui-ci est plus complexe que ceux que vous avez dans votre jardin et surtout c’est tout un art de vivre en Argentine. Pour les Argentins c’est un art qui est souvent maitrisé par les hommes (les femmes se contenteront de préparer sauces et possibles salades) et on clôt toujours la dégustation d’un asado par un “aplauso para el asador” (tout le monde applaudit l’asador, la personne qui a préparé l’asado). Tandis que la parilla qui est un des plats les plus proposés dans les restaurants, est un mini barbecue que l’on emmènera à votre table où vous pourrez partager un délicieux moment convivial entre amis ou en famille.

Locro

Le Locro est un plat typiquement argentin qui se déguste durant les fêtes patriotiques. C’est en effet un 25 Mai jour de la Patrie ou un 9 Juillet jour de l’indépendance qu’on prend conscience de l’image symbolique du locro en ces jours de fête. Le locro est une sorte de ragoût à base de courges, de maïs, de haricots et de viande. Il en existe plusieurs recettes qui peuvent changer selon le mode de cuisson ou les ingrédients que l’on y met. Si vous voulez tenter de réaliser votre propore locro cliquez ici pour connaître la recette !

Locro : Wikimédia

Provoleta

Les amateurs de fromage seront ravis de déguster la provoleta ! Servie croustillante sur les bords et coulante au milieu, la provoleta est un fromage fondu qui se dore à la parilla. Le petit plus ? Une pincée d’origan et une d’huile d’olive rendront la provoleta fondante et aromatisée !

Humitas / Tamales

Les humitas sont une purée de maïs, préparée avec quelques légumes et des morceaux de fromage, cuite en papillote dans les feuilles de maïs. La préparation tamales suit la même recette que les humitas mais avec des ingrédients différents, comme la viande.

Les condiments

Pour accompagner tous ces délicieux plats les Argentins les accompagnent souvent d’épinards, de patates douces, de courges, de pommes de terre ou encore des fameux papas fritas (frites). Ou un peu plus élaborées, des berenjenas rellenas qui sont des aubergines fourrées avec de la viande hachée, des oignons, des poivrons, et un mélange d’épices pour relever le tout. Ou encore de nombreux types de purées à toutes les saveurs.

Les desserts

Le dulce de leche

Connu en France sous le nom de « confiture de lait », il s’agit tout simplement d’un mélange de lait et de sucre chauffés, afin d’obtenir une pâte onctueuse couleur caramel. Très apprécié, le dulce de leche est un incontournable de la gastronomie argentine. Vous retrouverez ainsi cette pâte très sucrée dans quasiment tous les desserts, pour accompagner votre café, ou bien tout simplement comme confiture sur du pain.

Dulce de leche : Flickr

Les alfajores

Impossible de repartir d’Argentine sans avoir goûté les célèbres alfajores, petites pâtisseries auquelles il est impossible de résister ! Ce sont des petits  gâteaux de maïzena fourrés la plupart du temps au dulce de leche, puis enrobés de sucre glace, chocolat noir ou blanc, il y en a pour tous les goûts. Attention cependant, si vous voulez goûter de vrais alfajores artisanaux, il vous faut savoir que le monde des alfajores se divise en deux : les industriels – que l’on retrouve sur les étalages des kioscos – et les gourmets, issus de recettes artisanales. Pour les industriels, on en trouve à tous les goûts, les plus grandes marques jouant le jeu des saveurs : Milka, Oreo, Suchard… Et pour les cuisiniers en herbe, cliquez ici pour voir la recette de cette célèbre pâtisserie !

Chocotorta

La chocotorta est aussi l’un des desserts très apprécié par les Argentins. En terme d’esthétique on pourrait le comparer à un tiramisu sauf que ce gâteau est composé de fromage à tartiner (type philadephia), de dulce de leche, de  chocolinas (gâteau sec au chocolat que l’on trouve dans tous les supermarchés) et du chocolat au lait. Oui on est tous d’accord c’est le gâteau parfait pour le régime.

Les medialunas

En apparence cette pâtisserie argentine ressemble comme deux gouttes d’eau aux fameux et délicieux croissants français. Et bien détrompez-vous, ces demi-lunes n’ont absolument pas le gout de notre célèbre viennoiserie. Elles peuvent être recouvertes d’un glaçage au sucre et pour ceux qui ne sont pas fan du sucré  vous pouvez en trouver des salées. Parfait pour un bon petit-déjeuner ou pour le goûter.

Medias lunas : LV 12

La pasta frola

La pasta frola est ce que l’on pourrait communément appeler en France une tarte aux fruits. La recette originale de ce désert fruité est faite à base d’un fond de pâte recouvert de gelée de coing ou pour les amateurs de sucré salé de confiture de patates douces. Oui oui de patate douce on vous avait dit que les Argentins raffolent de cette petite patate douce. De plus cette petite tarte est joliment décorée d’un damier de pâte sur le dessus. Parfait pour un petit goûter.

Les boissons

Le Maté

C’est la boisson traditionnelle du pays. Cette infusion amère à base de plante appelée “yerba maté”. Il se boit dans une calebasse dans laquelle on verse de l’eau chaude sur cette herbe, et on la boit à l’aide d’une paille métallique appelée bombilla, qui permet de filtrer la préparation. Elle est consommée tout au long de la journée par les Argentins : le matin au petit-déjeuner, après manger, avant de dormir… Selon la tradition le maté doit être partagé, chacun buvant à son tour l’infusion. Si vous êtes fan de thé vous ne pouvez pas partir d’Argentine sans y avoir goûté.

Le Fernet

Bien que cette boisson soit d’origine italienne, elle fait fureur en Argentine ! En effet, les Argentins ne pourraient pas passer un apéro ou un asado sans un petit verre de fernet. Attention ! La première dégustation de cet alcool à base d’herbes peut être assez compliquée (et les suivantes aussi ! ). Son goût très amer va vous surprendre ! Mais vous verrez, après quelques dégustations vous laisserez de côté notre traditionnel Ricard pour un fameux Fernet – Coca ! Petit conseil, si vous ramenez une bouteille de Fernet en soirée, privilégiez le Branca, la marque presque sacrée des Argentins !

Fernet : Flickr

Le Vin

Avis aux amateurs de vins, l’Argentine est considérée comme l’un des plus grands pays producteurs de vins. En effet la ville de  Mendoza mérite amplement sa place parmi les 8 capitales mondiales du vin. Que vous soyez  amateur de vin rouge ou de vin blanc, vous trouverez votre bonheur sans aucun souci : Malbec, Cabernet Sauvignon, Sauvignon Blanc, Torrontés…

 La Bière

Les Argentins sont également des grands consommateurs de bières. Si vous vous baladez dans la capitale vous verrez sans difficulté des groupes d’amis dans un bar un verre de Quilmes à la main, et les bars à bière artisanale poussent comme des champignos dans la capitale ! La ville de San Carlos de Bariloche propose aussi un large choix de bières artisanales, qui valent le détour.

Le Submarino

Vous rêvez d’un bon chocolat chaud ? Parfait, rendez-vous dans le café le plus proche et demandez au serveur un submarino. C’est une tasse de lait chaud qui vous est servie avec une barre de chocolat sur le dessus, prête à être submergée pour être fondue doucement. N’hésitez pas à l’accompagner d’un petit alfajor.

On ne sait pas vous, mais nous ça nous a donné un petit peu faim tout ça. Si lors de votre voyage en Argentine vous dégustez l’une de ses spécialités, n’hésitez pas à prendre une jolie photo et à la publier sur les réseaux sociaux avec le joli hashtag : #equinoxetravel. On a hâte de savoir quelle est votre spécialité préférée !


Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet


Interview : Un Dos Crêpes, la crèperie française à Buenos Aires

L’équipe d’Argentine-Info a rencontré Ludovic Casrouge dans sa crêperie Un, Dos Crêpes… dans le nouveau local en plein cœur de San Telmo, à Buenos Aires.

Un, Dos, Crêpes – Page Facebook Un, Dos, Crêpes

UNE CRÊPERIE A BUENOS AIRES

Ludovic ne se doutait pas du tout qu’il allait ouvrir une crêperie lorsqu’il travaillait dans la finance en France. Mais c’est après un voyage en Amérique du Sud pendant 9 mois qu’il a eu envie d’y retourner et qu’il s’est dit « pourquoi pas ne pas monter une crêperie ?». Étant donné qu’il n’était pas du tout dans le domaine de la gastronomie, il s’est d’abord formé en Bretagne, en France, dans une école de crêperie à Pont-l’Abbé. En effet, il connaissait quand même bien ce domaine, après avoir vécu dans la région des crêpes plusieurs années. Après avoir fait quelques saisons dans des crêperies en France, il s’est lancé à Buenos Aires.

Mais pourquoi la capitale de l’Argentine ? Et bien, c’est son cœur qui a parlé ! C’est sa femme, rencontré en Colombie, qui l’a convaincue de venir s’installer à Buenos Aires. Arrivé dans la capitale du tango en octobre 2010, il lance sa première crêperie en août 2011 dans le quartier de Montserrat (Perú 424). Lors de ce lancement, il peut compter sur l’aide précieuse de sa femme et de sa belle sœur.

UNE CREPERIE AVEC DES PRODUITS ARGENTINS

“Il faut avouer qu’au tout début, ça n’a pas été forcément facile” nous confie Ludovic ! A l’époque, les argentins ne connaissaient pas les crêpes et il n’y avait plus de crêperies malgré quelques tentatives d’ouvertures. La crêpe n’était pas réellement intégrée dans la culture des argentins. En effet, ils connaissaient seulement la crêpe sucrée mais surtout le « pancake » américain. Les crêpes salées, quant à elles, ne faisaient pas partie de leurs habitudes alimentaires. C’est pourquoi il a fallu intéresser les argentins à ce nouveau produit ! Un défi difficile pour les amoureux de la milanesa et du dulce de leche !

Mais qui dit crêpes, dit sarrasin et autres produits que l’on trouve beaucoup en Bretagne ! Ludovic s’est donc beaucoup remis en question au début ! En effet, il travaillait dans une crêperie en France avec des produits régionaux tels que les Andouilles de Guémenés ou les saucisses Henaff. Et tous ces produits n’existent bien évidemment pas en Argentine ! C’est donc une des raisons pour laquelle les argentins ne portent pas un grand intérêt aux crêpes ! Le grand défi ? Refaire la carte et l’adapter aux goûts locaux ! Même le sel ou le poivre ici n’ont pas le même goût !

De plus, Ludovic n’importe pas de produits alimentaires car il est très difficile d’importer dans le pays à cette période. “Pendant de nombreuses années, je ne faisais pas de crêpes au sarrasin car il était compliqué d’en trouver” nous avoue-t-il ! Aujourd’hui, après avoir trouvé un fournisseur argentin, il a incorporé la farine de sarrasin à toutes ses crêpes salées depuis le 1er janvier. Il est également difficile de trouver du cidre qui ressemble au cidre français ! En effet, ici les argentins ont plutôt l’habitude de boire du cidre espagnol qui est beaucoup plus sucré.

Un, Dos, Crêpes – Page Facebook Un, Dos, Crêpes

UNE CARTE POUR TOUS LES GOUTS

Mais que pouvons nous retrouver dans la carte ? Et bien de nombreuses saveurs appétissantes ! Entre des crêpes végétariennes ou plutôt façon hamburger pour les amoureux de la viande, la traditionnelle complète, des crêpes au saumon… vous avez l’embarras du choix ! En effet, il est difficile de faire sans viande en Argentine ! Alors pour satisfaire les argentins, il était évident d’en inclure dans la carte ! Mais c’est sans compter sur les crêpes sucrées et ses nombreux accompagnements !

Et si vous hésitez entre les deux, pourquoi ne pas opter pour une crêpe sucrée-salée ? Même si ce n’était pas facile au début d’incorporer les crêpes sucrées-salées à la carte car ce n’était pas dans les habitudes alimentaires des argentins, les goûts ont évolué ! Au contraire, les crêpes au saumon fumé sont devenues très appréciées et se sont installées dans la consommation courante !

UNE NOUVELLE CREPERIE AU MERCADO DE SAN TELMO

Il y a 6 mois de cela, un nouveau local a été ouvert au mercado de San Telmo ! L’idée de cette nouvelle crêperie ?  Créer une crêperie à la française où les gens peuvent réserver pour venir manger ! Ici, les gens prennent le temps de manger ! Le local se situant dans le mercado de San Telmo, un lieu très touristique, la majorité des clients sont des touristes ! Vous pouvez vous asseoir et également vous désaltérer avec une bonne bière artisanale ou du cidre.

Alors que dans le 1er local (Perú 424), la majorité des clients sont des argentins qui profitent de leur pause déjeuner pour manger rapidement ! “La carte dans la crêperie de Montserrat comprend également des wraps et des salades qui rappellent cette ambiance pause déjeuner”, ajoute-t-il. Il est quand même possible de manger sur place mais le concept premier de cette crêperie est le « à emporter ».

 

 

Crêpes super burger – Page Facebook Un, Dos, Crêpes

DES PROJETS FUTURS ?

“Il est vrai qu’au début, je rêvais d’ouvrir de nombreuses crêperies” nous raconte-t-il ! Mais cela prend beaucoup de temps et cela nécessite beaucoup d’organisation ! De plus, il est difficile de former des crêpiers et faire des crêpes est un vrai savoir-faire. En effet, cela prend au moins trois mois pour former quelqu’un en tant que crêpier. Et Ludovic a un emploi du temps bien chargé ! En plus de ces deux crêperies, il fait également des événements comme les ferias mais aussi des événements privés : anniversaires, mariages, baptêmes, communions etc.

DES CONSEILS POUR OUVRIR UN COMMERCE A BUENOS AIRES ?

Persévérance et détermination ! Voici les qualités qui, selon Ludovic, sont indispensables pour ouvrir un commerce ! Cependant, il faut savoir que ce n’est pas facile. “Mais ce que j’apprécie particulièrement à Buenos Aires c’est que l’on ne s’ennuie jamais !”, nous avoue-t-il. A titre d’exemple, au niveau économique, l’inflation est très forte. C’est pourquoi il faut toujours revoir ses prix et négocier ses achats ! De plus, il arrive très souvent qu’il y ait des coupures d’électricité ! La qualité des installations électriques, de gaz et d’eau ne sont pas les mêmes. Enfin, les relations humaines ne sont pas forcement les mêmes qu’en France. Mais ce sont toutes ces choses qui lui ont fait aimer l’Argentine et son travail !

Si cette interview vous a donné l’eau à la bouche, retrouvez Un, Dos, Crêpes… du lundi au vendredi de 9h à 17h dans le quartier de Montserrat (Perú 424 – nº de téléphone : 4331 3132) et du mercredi au dimanche de 12h à 20h dans le quartier de San Telmo (Bolivar 970 – nº de téléphone : 4300 4165). Vous pouvez également les retrouver sur Facebook.

 


Vous avez aimé cet article ? A lire sur le même sujet

La route des vins dans la province de Mendoza

Avis aux amateurs de vins ! La région de Mendoza est un des endroits à ne pas rater ! En effet, vous ne pouvez pas venir en Argentine sans visiter Mendoza et sa région ! Sa route des vins, mondialement connue, est un des incontournables de la région ! Qui dit vin dit bodega ! C’est pourquoi ne repartez pas de la région sans avoir passé un agréable moment dans une bodega !  Découvrez donc la route des vins ! 

Province de Mendoza – Bertrand Mahe

La province de Mendoza 

Les vignobles de Mendoza

Située non loin des Andes et à l’ouest de l’Argentine, la province de Mendoza offre un ensoleillement remarquable ainsi que de beaux paysages ! En effet, la province est l’endroit idéale pour les amoureux des trekkings et de randonnées à cheval ! La province est notamment le point de départ pour gravir la montagne la plus haute du continent américain : L’Aconcagua ! De quoi ravir les adeptes des grands espaces !

Mais ce n’est pas tout ! La province de Mendoza est mondialement connue pour sa production viticole ! C’est ici que vous pouvez visiter de nombreuses bodegas le long d’une route unique : la route des vins ! Il faut également savoir que la production de vin dans cette région ne date pas d’hier et est le fruit d’une longue histoire ! C’est au XVIe siècle que les espagnols ont planté les premiers pieds de vignes. De plus, c’est le français, Michel Aimé Pouget, qui a importé les premières techniques de vinifications.

A chaque région son cépage

De Maipú en passant par Luján del Cuyo, Valle del Uco et San Rafael, la route des vins traverse de nombreuses terres ! Mais quels sont les cépages en question ? Le Carbernet Sauvignon, le Malbec, le Merlot ou encore le Chardonnay… il y en a pour tout les goûts !

Mendoza possède une seule Dénominaion d’Origine Controlée (DOC) : Lujàn de Cuyo. Mais, c’est à nuancer ! En effet, elle compte en réalité plusieurs autres :

  • La vallée d’Uco située au sud-ouest de la province de Mendoza. L’altitude du vignoble est la plus haute de la région ! C’est pourquoi lors des dégustations, vous remarquerez une grande acidité ainsi qu’une délicieuse fraîcheur qui rendent les vins rouges uniques !
  • Lujàn de Cuyo située au sud-ouest de la ville de Mendoza. C’est ici que vous pourrez déguster le célèbre Malbec.
  • Maipú située à l’est de Lujan de Cuyo. Cette région est particulièrement connu pour sa production de vins à base de Syrah, Malbec et Cabernet Sauvignon.

Mont Aconcagua –  Bertrand Mahe

Le route des vins 

Une découverte à velo

Le départ de cette route se fait à Coquimbito, commune de Maipú (à 17 km de Mendoza, capitale de la région) en empruntant la Ruta 7. De là, on vous conseille de louer un vélo pour la journée étant donné que la route s’étend sur 16 km et après les premières visites de bodegas, il est déconseillé de prendre le volant. Un départ vers 10h est idéal pour éviter une attente trop longue lors des dégustations. D’ailleurs, les dégustations peuvent être, selon les bodegas, gratuites ou payantes. De plus, profitez en pour également visiter des usines d’huiles d’olive, de liqueurs et de chocolat sur cette même route. Cependant, pour les moins sportifs, vous pouvez également louer une voiture à Mendoza.

Des bodegas pour tous les goûts

C’est donc parti pour découvrir la route des vins ! La découverte commence par le musée du vin qui vous apprendra tous les secrets de cette délicieuse boisson ! Tout au long de la route vous aurez l’occasion de vivre cette expérience gustative à votre rythme ! Au programme : des bodegas de luxe (Bodega Salentein et sa collection d’objets d’art) mais aussi des bodegas plus jeunes (Bodega Lopez). Mais, vous aurez également le choix entre des bodegas naturelles ou artificielles ! La différence réside dans le processus de réfrigération.

Bodega Chandon – Bertrand Mahe

Un route riche en découverte

Attention, économisez-vous car la journée est longue et il devient difficile de pédaler l’après-midi. En effet, dans la région de Mendoza pas de crachoirs, on avale ! Et on ne vous sert pas non plus un fond de verre pour déguster mais quasiment la moitié. Il est également intéressant de savoir que dans cette région il n’y a pas de cuvée contrairement en France. Avec ses 330 jours de soleil par an et une irrigation contrôlée, on produit du vin toute l’année et il se boit dans les 5 ans après la mise en bouteille. Et pour finir en beauté, la route se termine par le musée du chocolat !

Si il vous reste du temps, n’hésitez pas à découvrir Mendoza, la 4ème ville d’Argentine ! Entre son urbanisme aéré, ses nombreuses terrasses et sa bonne ambiance, c’est une ville agréable à découvrir !

Envie de découvrir la Route des Vins à Mendoza ou d’inclure cette destination dans un itinéraire sur mesure en Argentine ? N’hésitez pas à contacter Equinoxe, spécialiste de l’Argentine depuis 1990 ! 


Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet

Mendoza : la fiesta de la Vendimia

L’Argentine est connue pour sa capitale Buenos Aires, ses paysages spectaculaires en Patagonie, Ushuaia la ville au bout du monde… Mais, l’Argentine regorge d’autres régions qui valent la peine d’être connue et Mendoza en fait partie. Située dans l’Ouest Argentin, la province de Mendoza saura vous charmer par ses vins et sa gastronomie qui éveilleront vos papilles. Venez découvrir ces saveurs gustatives à travers la Fiesta de la Vendimia (Fête des vendanges) de la ville de Mendoza.

Province de Mendoza – Bertrand Mahe

Une ville mondialement réputée pour ses vignobles

La province de Mendoza, située tout près des Andes, à l’ouest de Buenos Aires offre du soleil qui ravit les habitants ainsi que des paysages exceptionnels. Cette province est souvent la porte d’entrée pour ceux qui veulent se rendre dans la célèbre Cordillère des Andes. C’est pourquoi la province émerveille les passionnés de randonnées à pied ou à cheval et de trekking. Mais, cette province offre également d’autres merveilles, telles que la ville de Mendoza.

Située dans la province du même nom, la ville de Mendoza a tout pour plaire. Elle est une des plus belles villes du pays ! En effet, avec son climat agréable, les nombreux vignobles qui l’entourent et ses bodégas, Mendoza est une ville qui a le mérite d’être visitée ! Mondialement connu pour ses vignobles, il est indispensable de se rendre dans une bodéga pour goûter le fameux cépage Malbec.

La fiesta de la Vendimia

La fiesta de la vendimia ou la fête des vendanges est une fête qui date depuis 1936. Considérée comme le plus grand événement viticole d’Amérique Latine, les “Mendocinos” célèbrent le vin, la terre et les hommes qui la cultivent. Depuis 82 ans, c’est pendant les premiers jours de mars que la ville située dans un décors exceptionnel, au pied de la Cordillère des Andes, célébrera le vin nouveau. C’est pourquoi partir à la découverte de la région pendant la Fiesta de la Vendimia, c’est vivre une expérience culturelle inoubliable, entre tradition et religion. Mais, c’est aussi une expérience gustative qui éveillera vos sens grâce aux vins et spécialités culinaires de la région.

Mendoza sera donc cette année animée par des défilés, spectacles encore plus impressionnants. Avis à tous les gourmands ! De nombreuses dégustations seront également proposées. N’hésitez donc pas à venir découvrir cette fête traditionnelle du 25 février au 5 mars 2018 ! Une fête qui est l’occasion idéale pour vous de savourer les délicieux cépages argentins tels que le Malbec. Ces délices argentins font du pays le cinquième producteur viticole du monde.

Province de Mendoza – Bertrand Mahe

Un programme riche en tradition

Les festivités commenceront comme chaque année par la Bendición de los frutos (la bénédiction des fruits). Cette tradition religieuse à laquelle vous pourrez assister rend hommage à la Virgen de la Carrodilla qui représente la patronne des vignerons. Ensuite, les coutumes continuent avec l’événement de la Via Blanca de las Reinas : un défilé de plus de deux heures ! Chaque région viticole présentera au public son char et sa reine de beauté. Le spectacle continue avec le Carusel de la Vendimia : un défilé avec de nombreux argentins en costumes traditionnels. Vivez en plein cœur des traditions argentines avec ces différents défilés.

Mais les festivités ne sont pas encore finies ! La Fiesta de la Vendimia se poursuit pas l’Acto Central : un spectacle qui réunit de nombreux danseurs folkloriques ainsi que des musiciens. Enfin, la dernière festivité est la Reprise de l’Acto Central ! Comme vous l’aurez compris avec le nom, l’Acto Central est rejoué quelques jours après pour ceux qui n’ont pas eu la chance d’assister au premier spectacle.

Après avoir découvert la fabuleuse fête des vendanges, c’est l’occasion idéale de découvrir les merveilles de la région ! Laissez vous tenter par la route du vin, des activités sportives dans un cadre extraordinaire ou une gastronomie délicieuse  !

 

POUR DÉCOUVRIR LA RÉGION DE MENDOZA, N’HÉSITEZ PAS À VOUS RENDRE SUR LE SITE D’ÉQUINOXE POUR EN SAVOIR PLUS.


Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet

Vivre à Buenos Aires : 20 incontournables

Les activités sont très nombreuses et vous connaissez déjà probablement les incontournables de Buenos Aires. Ceci étant, savez-vous ce que font les personnes qui vivent au quotidien à Buenos Aires ? On vous donne de petites idées dans cet article, pour découvrir la capitale… différemment ! Donc ne croyez pas que vous verrez dans cette liste la visite du cimetière de Recoleta ou bien de se prendre en photo devant l’obélisque ! Ainsi, si vous voulez vous imprégner de la culture locale, c’est ici que cela se passe ! Quelles activités avez vous déjà faites parmi cette liste ?

Un passage à San Telmo – Candice Barkatz

1 – Visiter l’une des nombreuses ferias de Buenos Aires

On ne compte plus le nombre de ferias tant elles sont nombreuses. En effet l’un des incontournables de Buenos Aires est la feria. Pour prendre l’air un week-end ou dans le but de trouver certains produits, c’est un passage obligé ! Mais comment donc faire son choix ? On vous a sélectionné certaines ferias de Buenos Aires (liste non exhaustive bien sûr !)

On commence d’abord par la feria traditionnelle de quartier, qui s’est développée au tourisme : la Feria de Mataderos (dans le quartier du même nom). Elle fait partie des incontournables pour découvrir la culture et les traditions des gauchos. Elle est située dans l’ancien abattoir et le marché agricole du quartier. Avis à tous les gourmands ! Cette feria est faite pour vous ! Vous trouverez de la nourriture traditionnelle, comme les empanadas, mais aussi des spécialités de Patagonie, entre autres choses. Découvrez également dans une ambiance gauchesque des produits artisanaux typiques, idéal pour ramener un souvenir ! Le plus ? Les gens se mettent à danser, spontanément, sur les rythmes de chacarera et autres musiques traditionnelles…

Mais, c’est sans compter sur d’autres ferias qui valent le détour ! La Feria de San Telmo pour tous les passionnés d’antiquités ou la Feria de Recoleta pour trouver de beaux bijoux crées par des artisans et artistes qui exposent depuis plus de 30 ans. Mais aussi la Feria de la Plaza Serano qui regroupe deux ferias en une sur la plaza Cortázar. Sans oublier la Feria du Parque Centenario ou le marché Andino de Liniers.

 

2 – Assister à un match de Polo 

Le premier sport qui nous vient à l’esprit quand on parle de l’Argentine c’est bien évidemment le football ! Mais saviez-vous que le polo fait également partie de la culture argentine ? C’est pourquoi il est possible d’assister à un match de Polo au Campo de Polo. Tous les ans, de novembre à décembre se déroule l’Open de Palermo, l’équivalent de la coupe du monde de Polo. Préparez-vous à voir les meilleurs de ce sport s’affronter ! Le Campo de Polo peut également être un lieu de concert. En effet, il accueillera Phil Collins le 20 mars prochain !

 

3 – Voir un match de football

Mais que serait cet article si on ne parlait pas du football ? Buenos Aires étant la ville qui compte le plus de stades de football au monde, les possibilités sont nombreuses pour assister à un match. LE stade mythique à Buenos Aires, c’est la Bombonera de la Boca, l’un des plus prestigieux au monde. Mais vous pouvez également vous orienter vers les nombreuses autres options que propose la ville. Pour info, les trois plus grands de la capitale sont celui de River Plate, d’Independiente et de Racing de Avallaneda. Evidemment, d’autres stades plus petits sont également accessibles pour assister à des matchs de clubs de quatrième division par exemple.

4 – Découvrir les nombreuses activités culturelles de Buenos Aires

Buenos Aires est une ville culturelle ! En vous promenant dans les rues, vous tomberez forcément sur l’un des nombreux centres culturels de la ville. N’hésitez surtout pas à y entrer pour découvrir les différentes choses que ces centres peuvent vous offrir, entre expositions, petits marchés, cours en tous genres ! Le plus ? Ici, beaucoup d’activités proposées dans les centres culturels et par la ville sont gratuites ! Nous vous conseillons le centre culturel Kirchner, le plus grand centre culturel d’Amérique Latine. Situé dans le quartier de San Nicolás, il comprend notamment le siège de l’orchestre symphonique nationale, la « Ballena Azul » qui a une acoustique de rêve!

Continuons dans les activités culturelles ! Nous vous recommandons fortement d’assister à un spectacle au théâtre Colon, réputé pour être un théâtre avec une des meilleures acoustiques au monde ! Ce théâtre, possédant une architecture inégalable propose des pièces de théâtre, de l’opéra ou du ballet.

 

5 – Manger sur le toit de la fondation Proa à La Boca

Quand on vous parle du quartier de la Boca, la première chose qui vous vient probablement en tête ce sont ses maisons colorées du Caminito ou ses danseurs de tango. Mais que diriez-vous de découvrir ce quartier autrement ? Le café de la fondation PROA est un endroit à ne pas manquer ! Que vous ayez un petit creux ou seulement besoin de vous désaltérer, un large choix de plats simples et boissons sont proposés. Situé au premier étage, vous pouvez profitez d’une superbe vue ! Mais c’est sans compter sur la terrasse qui cache une vue de Buenos Aires qui vous laissera sans voix !

6 – Vivre l’expérience du tango dans une milonga

L’Argentine ! Pays du football, de la bonne viande mais aussi du tango ! Considérée comme la capitale mondiale du tango, Buenos Aires réunit chaque soir touristes et argentins dans les milongas. La milonga, c’est ce lieu mythique qui réunit à la fois l’évènement et le lieu de danse !  Chaque milonga possède son propre univers qui attire de nombreux visiteurs.  Ne partez surtout pas de Buenos Aires sans avoir dansé le tango ! Il est possible, selon les milongas, d’y prendre des cours de tango, Mais aussi d’assister à des démonstrations de tango si vous n’osez pas vous lancer dans la danse. Parmi les nombreuses milongas de Buenos Aires, nous sommes sûrs que vous trouverez LA milonga qui vous correspond ! Notre liste en cliquant ici

 

7 – Faire un tour des meilleurs miradores de Buenos Aires  

Voir Buenos Aires depuis les toits, c’est bel et bien possible ! En effet, de nombreux miradores sont disponibles pour prendre de la hauteur et admirer la capitale vue d’en haut. L’occasion idéale de découvrir la ville sous un autre angle et d’en observer l’architecture. L’un des plus beaux miradores de la capitale argentine est le Palacio Barolo ! Situé dans le quartier de Montserrat, cet immense bâtiment de 22 étages laisse place à une vue exceptionnelle ! Ouvrez grand les yeux sur la vue à 360º de la ville, l’Avenida de Mayo et le Congrès.  

Mais, ce n’est pas le seul mirador de la ville ! Rendez vous au dernier étage de la Galeria Güemes ! Vous trouverez une vue impressionnante de la ville. Profitez d’une vue incroyable sur l’Avenida de Julio, le Teatro Colón ou le Palacio de Tribunales au 23ème étage de l’hôtel Panamerico.  Notre sélection des meilleurs points de vue de la capitale, c’est par ici !

 

8 – Aller boire un verre dans les bars secrets

Buenos Aires est une ville remplie de secrets et nous sommes là pour vous les faire découvrir. Les bars secrets ou « Speakeasy » est un concept américain : ce sont des bars clandestins qui ont vu le jour lorsque l’alcool était interdit dans les années 20. Chaque bar secret propose un thème ! Vous pensiez descendre des escaliers qui mènent à un métro et vous vous retrouvez dans l’Uptown bar à Palermo ou alors vous allez au Floreria Atlantico et qui vous voyez ? Un fleuriste ! On vous a préparé une petite liste si vous cliquez ici

Street Art à la Boca – Flore Guegand

 

   9 – Assister à des spectacles exceptionnels

Buenos Aires regorge de spectacles et d’événements. Parmi ceux qui ont retenu notre attention on peut citer Fuerza Bruta, un spectacle inqualifiable tellement la performance de ce groupe est stupéfiante avec des jeux de lumières et une performance musicale hors du commun. Vous pouvez découvrir leur spectacle au Centre culturel de Recoleta (Junín 1930). Dans la même originalité, on retrouve le groupe de Bomba Del Tiempo, un groupe de 17 musiciens percussionnistes qui improvisent à chaque représentation. Ce groupe fait des shows hebdomadaires le lundi depuis de nombreuses années au centre culturel Konex (Sarmiento 3131).

Si vous êtes avide d’expériences encore plus extraordinaires, nous vous proposons d’assister à des pièces de théâtre au teatro Ciego. Le principe est simple : assister à des pièces de théâtre dans l’obscurité. Le teatro ciego propose plusieurs variantes, comme leur dîner “A ciegas gourmet”. Enfin si vous êtes davantage à la recherche d’une expérience plus festive, le planétarium (avenida Sarmiento 1425) organise très régulièrement des événements spéciaux les soirs de pleine lune (la fiesta Luna llena).
 

 10 – Visiter l’hippodrome et assister à une course

Il faut compter 2 courses de chevaux par semaine. L’accès est libre et gratuit. En revanche pour avoir les places plus en hauteur dans les gradins, il faut payer. Vous serez sans aucun doute surpris par la beauté du bâtiment et de la grandeur de la piste. A noter que certains événements musicaux peuvent aussi avoir lieu à l’hippodrome qui se situe au 4101 Avenida Del Libertador à Buenos Aires.

 

11 – Faire des activités sportives au Rosedal

S’il y a bien un endroit où cela vaut la peine de se relaxer c’est bien à Palermo et ses nombreux parcs. Parmi eux, on trouve l’incontournable Rosedal (roseraie) et un peu plus loin le jardin japonais (dont l’entrée est payante). Au Rosedal, les activités sont nombreuses. Par exemple vous pourrez louer des vélos ou des rollers, faire du pédalo, prendre des cours gratuits de gymnastique (comme dans de nombreux parcs de la ville) ou encore assister à de nombreux spectacles et festivals. Il est très commun de voir, le soir et le week-end les joggeurs et autres sportifs profiter de la piste autour du Rosedal, qui fait exactement 1,6 km. Pour avoir une idée des activités physiques gratuites de la ville, on clique ici !

 

12 – Découvrir l’art mural de Buenos Aires

Fortement réprimé pendant la période de la dictature en Argentine, l’art mural en Argentine est devenu particulièrement présent suite à la terrible crise de 2001. En effet, les porteños voyaient dans l’art mural le moyen de montrer leur mécontentement et leur colère contre le gouvernement ! Ainsi, encore de nos jours, on peut retrouver un peu partout le street art dans Buenos Aires mais les quartiers principalement concernés sont les quartiers de Palermo, Barracas, Boca, Villa Urquiza ou encore San Isidro.

 

 13 – Retourner sur l’histoire de la ville et du pays

La ville de Buenos Aires dispose d’un important passé historique. Par exemple vous êtes vous déjà demandé si la ville de Buenos Aires avait des souterrains ? Et bien figurez-vous que oui ! Découvert par erreur il y a moins de 30 ans, ce souterrain dispose d’un véritable labyrinthe de galeries ! Découvrez l’histoire de ces galeries en vous rendant au Zanjón de Granados à Defensa 755 dans le quartier de San Telmo. Pour faire un bond dans le passé vous pourrez aussi découvrir le Tranvía historico du quartier de Caballito. Bien que le tramway ne soit plus en activité depuis 1961, vous pourrez faire un tour de 2 kms dans ce dernier tramway de la ville.

Enfin, si vous voulez rendre hommage aux victimes de la dictature argentine, vous pourrez vous rendre au Parque de la Memoria (Av. Costanera Norte Rafael Obligado 6745) où l’on peut voir le portrait des opposants décédés pendant la dictature ou encore visiter l’ex-ESMA (Avenida del Libertador 8151), un musée qui vous permettra d’en savoir plus sur cette page sombre de l’histoire argentine.

 

14 – Pique-niquer à Plaza Barrancas de Belgrano

La réputation du quartier Belgrano vient surtout du fait qu’il y a une importante communauté chinoise qui y vit, on y trouve notamment le “Barrio Chino” (quartier chinois). Mais sachez aussi que ce quartier dispose aussi de nombreux parcs et de sublimes places ! Pourquoi pas aller faire un tour du côté de Plaza Barrancas de Belgrano (le joli parc juste en face de l’entrée principale du Barrio Chino) et en profiter pour manger un morceau et se détendre un moment à l’ombre des arbres ? Le week-end on peut aussi y trouver des ferias artisanales.

 

15 – Découvrir d’autres cultures à Buenos Aires 

Vous savez qu’à Buenos Aires il existe diverses communautés qui viennent du monde entier. Ainsi la ville de Buenos Aires célèbre très régulièrement ces communautés pendant l’année. Très généralement ces célébrations, appelées “Buenos Aires celebra“, ont lieu près de la Plaza de Mayo, mais le lieu peut changer !

En dehors de ces festivités organisées par la ville, certains quartiers sont connus pour rassembler des communautés, qui ont établi restaurants et épiceries. N’hésitez donc pas à aller dans un restaurant coréen dans le quartier de Flores, un péruvien près de l’Abasto, ou encore goûter des spécialités juives à Once.

 

16 – Manger un choripan ou une bondiola à la Costanera de Puerto Madero

Le week-end, de nombreuses familles se rendent à Puerto Madero pour se détendre dans sa très grande réserve écologique, dans laquelle vous pouvez vous promener et profiter de la nature. Ensuite, profitez-en pour faire une pause au Paseo de la Gloria, où vous pourrez observer les statues d’athlètes argentins, et manger un bon “chori” (choripan) ou une “bondi” (bondiola) dans les baraques au bord de la route. Il est aussi fréquent de voir les gens se rassembler et danser dans une ambiance bon enfant. Immersion dans la culture latino garantie !

 

17 – Manger dans une parrilla “de barrio” et dans un bodegón

C’est un incontournable de Buenos Aires si vous y êtes depuis quelques temps. En effet manger de la viande dans une parrilla typique de quartier est un très grand classique. Qualité, quantité et prix sont au rendez-vous ! Loin des grands noms connus de tous pour leur très bonne qualité, pourquoi ne pas vous tenter à aller faire un tour dans des lieux un peu plus rustiques… On vous donne quelques adresses connues de la maison : La Parrilla di Carlo (Marcelo T de Alvear 1578 – Recoleta), el Mosquito (Perón 4499 – Almagro), El Desnivel (Defensa 855 – San Telmo), La Brigada (Estados Unidos 465 – San Telmo), Parrilla Peña (Rodriguez Peña 682 – San Nicolás)

Aller dans un “bodegón“, c’est goûter à la cuisine fait maison, avec le savoir faire de la grand-mère, ces lieux pleins de charme avec des décos un peu kitsch. Là aussi, on peut vous en suggérer certains : El Sanjuanino (Sanchez de Bustamante 1788 – Recoleta), Salgado Alimentos (Juan Ramírez de Velasco 401 – Villa Crespo), El Obrero (Caffarena 64 – La Boca), Perón Perón (Carranza 2225 – Palermo), Cervantes II (Juan Domingo Perón 1883 – Balvanera), Los Chanchitos (Ángel Gallardo 601 – Caballito), El Ferroviario (Av Reservistas Argentinas 219 – Liniers), El Cedrón (Alberdi 6101 – Mataderos)

 

18 – Boire un verre dans ces petits endroits sympas de Buenos Aires 

Quand il s’agit de se rendre dans Buenos Aires pour prendre un verre, il est relativement facile de trouver un bar (surtout dans une ville comme Buenos Aires). Ceci étant, pour trouver un bar vraiment original ce n’est pas toujours une chose évidente ! Ainsi voilà une petite liste de lieux où vous trouverez sûrement votre bonheur : Paseo del sol (Arenales 3350 – Palermo) Galería Patio del liceo (Santa Fe 2729 – Recoleta) petits bars de calle reconquista (San Nicolás) – Plaza Armenia (Malabia et Casota Rica – Palermo) – Calle Baez (Baez et Arévalo – Las Cañitas) – El Paseo de la Plaza (Av Corrientes 1660 – San Nicolás).

 

19 – Participer aux nombreux festivals organisés

L’une des particularités de Buenos Aires ? Le nombre de festivals organisés pendant l’année ! L’un des plus connu est Lollapalooza mais il en existe plein d’autres. Par exemple, pendant l’année se tiennent aussi le festival de Jazz, le festival du tango… Mais il n’y a pas que de la musique, on peut aussi avoir le festival du livre, le festival du cinéma, le festival de nourriture et d’animation Wateke… Toutes les occasions sont bonnes pour faire la fête en Argentine, surtout avec une bonne bière et un groupe d’amis !

 

20 – Manger dans un restaurant à puerta cerrada

Vous pouvez également vivre une expérience gastronomique différente en vous rendant dans un restaurant a « puerta cerrada ». Le concept ? Pas de lieu ni d’horaire ! Ces « restaurants » vous proposent de goûter à la gastronomie locale souvent servie pas le chef lui-même. Un moment agréable pour manger en toute tranquillité puisqu’ils acceptent seulement quelques clients ! L’adresse sera dévoilée lors de la réservation.

 

Pas mal d’activités, surtout si vous êtes à Buenos Aires que pour 5-6 mois mais si vous décidez de faire une activité par semaine, cela comblera tout vos week-end pendant exactement 5 mois ! 


 

Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet

Les 10 meilleurs glaciers de Buenos Aires

On vous le dit tout de suite, on ne va pas vous parler du glacier Perito Moreno ou Upsala mais bien des vendeurs de glace. En effet, alors que nous sommes en plein été, rien de mieux au monde que de déguster une glace pour se rafraîchir. Ne craignez rien, vous trouverez des glaciers un peu partout dans la capitale surtout si vous vous trouvez dans les quartiers de Palermo et de Recoleta. Ceci étant trouver LE bon glacier n’est pas toujours chose facile. On va vous faciliter votre choix avec cet article !

Divers choix de parfums pour les glaces – Pixabay

  • Lucciano’s

    Tout droit venu de Mar del Plata, l’expansion connue par Lucciano’s à Buenos Aires est exceptionnelle et on comprend vraiment pourquoi ! En effet ses produits de qualité (chocolat de Belgique, Ferrero rocher d’Italie…) font de ces glaces artisanales un véritable délice. De même la forme très particulière des glaces à l’eau rendent à ce glacier un charme bien particulier.
    Où ? Globalement à Palermo, Recoleta, Microcentro et San Telmo.

  • Scannapieco

    Récemment élue par le National Geographic comme parmi les meilleurs glaciers au monde, vous ne serez pas surpris de découvrir souvent une queue importante dans ce glacier situé à Colegiales. C’est d’ailleurs le National Geographic qui avait récemment élu Jujuy comme la deuxième meilleure région au monde où aller. Il se distingue par la saveur de ses fruits secs comme les amandes, les pistaches et les noisettes.
    Où ? Avenida Álvarez Thomas 10 (Colegiales), Buenos Aires

  • Alchemy

    Situé en plein coeur de Palermo, vous apprécierez tout particulièrement les glaces alcoolisées de ce glacier. A noter que le vendredi et le samedi, ce glacier ferme exceptionnellement à 3h du matin. Qui a envie d’une glace alcoolisée à la sortie d’un bar ?
    Où ? Humboldt 1923 (Palermo), Buenos Aires

  • El Vesuvio

    Pas forcément le glacier le plus connu étant donné sa localisation à Microcentro et le fait qu’il ne se spécialise pas seulement dans les glaces. Ceci étant vous serez surpris par l’important choix des parfums et des types de chocolat. Attention toutefois il arrive assez souvent que certains parfums ne soient plus disponibles à partir d’une certaine heure.
    Où ? Avenida Corrientes 1181 (Microcentro), Buenos Aires.

  • Rapa Nui

    C’est un incontournable de Buenos Aires et pour beaucoup de porteños c’est un de leur glacier préféré. Les différentes saveurs sont nombreuses avec par exemple la fameuse glace au chocolat de Patagonie ou encore la glace au chocolat fourrée aux framboises. Les glaces y sont toutes artisanales, et les différents magasins Rapanui sont dans des lieux très branchés et reposant, parfait lors des grosses chaleurs d’été ! Le vrai coup de cœur de Trip Advisor également.
    Où ? A Retiro, Recoleta et Palermo

  • La Abuela Goye

    Importante chaîne de Buenos Aires, vous tomberez par terre en goûtant les saveurs fruités des glaces proposées. Le choix n’est pas aussi important que dans d’autres glaciers mais vous trouverez votre bonheur j’en suis sûr. La particularité de ce glacier est que tous les points de vente se trouvent à Microcentro ou Puerto Madero.
    Où ? Puerto Madero et Microcentro.

  • Heladeria Tino

    Ce n’est pas si simple de trouver une glace qui évoque cette fameuse gorgée alcoolisée de Cabsha. Après une longue investigation, Tino est sans aucun doute le glacier qui offre ce souvenir avec sa glace au dulce de leche, parfumée au rhum et au chocolat.
    Où ? Avenida Díaz Vélez 4520 (Caballito), Buenos Aires

  • Cadore

    Ce glacier originaire d’Italie est installé sur la célèbre avenue Corrientes depuis 1957 et il y règne toujours de par la qualité de ses produits. Ils vous proposent également de nombreux desserts, mais un poil trop gourmands !
    Où ? Avenida Corrientes 1695 (Microcentro), Buenos Aires

  • Persicco

    Les goûts qui se rattachent aux saveurs du vin, de la bière ou de toute autres boissons d’apéritif ne sont généralement pas les plus demandés. Néanmoins, la glace Bellini de chez Persicco, qui ressemble parfaitement au cocktail à base de champagne et de pêche, sera certainement bientôt un grand classique.
    Où ? Dans le quartier Caballito, Recoleta et Palermo.

  • Jauja

    Au Jauja, on propose des glaces au goût populaire du Maracuja avec une pointe d’originalité : un brin de sirose issue d’un arbuste qui pousse dans le sud du pays. Original et délicieux. Il faut en revanche avoir du courage pour vouloir prendre une glace de chez Jauja puisque le glacier se trouve au nord de la capitale à Acassuso.
    Où ? Manuel A Aguirre 1202-1300 (Acassuso), Buenos Aires

Vous avez désormais toutes les bonnes raisons de venir déguster une glace dans un des meilleurs glaciers de Buenos Aires ! Alors n’attendez pas éternellement la Noche de las Heladerias (la nuit des glaces) au mois de Novembre et venez déguster ces glaces tout au long de l’année !  


Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet

Voyage à la découverte de la gastronomie et du vignoble de Mendoza !

On le sait en France, nous avons la chance de bénéficier d’un très riche vignoble avec le plus connu d’entre eux, le vignoble bordelais réputé pour ses vins rouges comme le Pommerol ou le Pauillac ou encore ses vins blancs et liquoreux. La France dispose aussi d’autres vignobles célèbres comme le vignoble Champenois connu pour son Champagne ou encore le vignoble de Bourgogne, de Loire, d’Alsace…. Ainsi la France a la chance de posséder un vignoble riche et varié. En Argentine, c’est dans la Province de Mendoza que vous retrouverez ces saveurs gustatives qui vous manquent tant de France. Et vous serez surpris d’apprendre qu’à certains niveaux la Province de Mendoza n’a rien à envier à la Gastronomie et au Vignoble français. Amateurs de vin et de gastronomie succulente, ce voyage proposé par l’Agence Equinoxe est pour vous !

Mendoza – Bertrand Mahé

Une arrivée avec les yeux qui pétillent

Dès votre arrivée dans la Province de Mendoza, vous aurez tout de suite les yeux qui pétillent puisque vous serez au cœur du vignoble de Mendoza ! Vous dormirez dans un hôtel à Lujan de Cuyo, ville située à environ 15 kilomètres au Sud de Mendoza. Cette ville a la particularité d’avoir connu au cours de ses dernière années une importante croissance démographique en partie dû à son vignoble qui attire de plus en plus ! De même le calme que dégage Lujan de Cuyo joue en sa faveur !

Dès votre arrivée à votre hôtel vous pourrez profiter d’un repas de bienvenue. Dormez bien car la journée qui vous attend le lendemain sera riche en saveur croyez-moi !

 La suite de ce voyage diVIN 

Votre deuxième journée dans la Province de Mendoza sera celle la plus riche en saveur gustative. Vous êtes un amateur de vin et vous souhaitez en apprendre plus sur ce vignoble ? Vous ne serez vraiment pas déçu de votre journée. En effet vous irez en tout dans 3 bodegas (caves) différentes dans lesquelles vous pourrez découvrir les secrets de la fabrication des vins de Mendoza et connaître le poids du marché viticole en Argentine. Vous apprendrez par exemple que le principal cépage utilisé pour les vins rouges en Argentine est le Malbec. Or si vous êtes un amateur de vin, vous savez probablement qu’en France on retrouve le Malbec dans les vins du Sud Ouest de la France. Ceci étant vous serez surpris d’apprendre que la France n’est que le deuxième producteur mondial de Malbec au Monde derrière… l’Argentine ! Un cépage introduit en Argentine au milieu du 19ème siècle.  Quand je vous dis que l’Argentine n’a rien à envier à la France sur certains aspects !

Il ne faut pas oublier que ces vins argentins bénéficient d’une renommée internationale ! Vous apprendrez que s’ils ont une telle renommée c’est avant tout grâce à la qualité de leur vignoble. Et si son vignoble est de qualité c’est qu’il bénéficie de conditions climatiques favorables  avec un été chaud et humide et un hiver froid et sec. De même, sur un plan géologique, la vigne est relativement en altitude (pour rappel Mendoza se situe au pied des Andes) et ses vignes sont penchées ce qui favorise son développement. Vous apprendrez beaucoup d’autres choses sur le secret du vignoble de Mendoza !

Paysage dans la Province de Mendoza – Agence Equinoxe

Une fin de voyage qui vous fera prendre de la bouteille

En plus d’enrichir vos connaissances, vous régalerez vos papilles en dégustant de nombreux vins différents et vous pourrez bénéficier d’un repas exceptionnel à midi dans une de ces bodegas.  Le soir c’est au célèbre restaurant Brindillas que vous dînerez. Il est considéré comme un des meilleur de la région.

Fatigué de votre journée de la veille  ? Cela tombe bien car votre dernière journée se passera à l’hôtel où vous pourrez déguster directement des vins de la région. Pour cela un sommelier vous accompagnera au cours de la journée pour mettre de l’eau dans votre vin ! Passez votre dernière nuit à Lujan de Mendoza avant de rejoindre le lendemain l’aéroport de Mendoza !

Sachez aussi que vous pouvez aussi personnaliser votre voyage avec Equinoxe et/ou rajouter une étape ! Nous sommes à votre écoute !

VOUS ÊTES INTÉRESSÉ POUR FAIRE UN VOYAGE DE PLUSIEURS JOURS AVEC EQUINOXE DANS CETTE RÉGION? CLIQUEZ ICI.


Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet