Conduire en Argentine : achat ou location de voiture

L’Argentine est bien connue pour ses distances très longues et l’immensité de ses espaces naturels. Vous qui aimez la conduite et l’aventure, sachez que vous pouvez tout à fait louer ou même acheter une voiture et parcourir par vous même ce magnifique pays. La voiture peut devenir votre propre moyen de locomotion et aura l’avantage de vous faire profiter des paysages, tout en vous laissant la liberté de vous organiser comme vous le souhaitez. Découvrez tous nos conseils pour vous aider dans vos démarches !

Ruta 40 – Bertrand Mahe

Conduire en Argentine

Le permis

En Argentine, le permis international n’est pas obligatoire si vous êtes touriste ! En effet, seul votre permis de conduire français en cours de validité est exigé. Par ailleurs, pensez à toujours avoir avec vous une photocopie ! Cela facilitera ainsi les démarches en cas de perte ou de vol. Cependant, si vous êtes résident en Argentine, il vous faudra posséder le permis argentin. 

Le Code de la route

L’Argentine oblige à circuler de jour comme de nuit feux de croisement allumés, pensez-y mais de toute façon vos amis conducteurs vous le feront remarquer… En ce qui concerne les priorités, c’est comme en France, c’est la priorité à droite qui s’impose. En revanche, attention dans un rond point, c’est celui qui rentre qui est prioritaire ! Enfin, la majorité des villes argentines sont organisées en blocs. Il y a donc de nombreux sens uniques. Il vous arrivera donc de devoir tourner, tourner et tourner avant d’accéder à une rue mais vous vous y habituerez rapidement !

Des longues distances

Il est vrai que nous sommes habitués à penser plus ou moins 100 kilomètres est égal à une heure environ de trajet. Sachez qu’en Argentine, suivant les endroits où vous vous trouvez, les routes peuvent s’apparenter à des pistes ou chemins de terre. Votre timing sera donc à redéfinir. Prenez bien en compte le type de route sur lequel vous allez circuler pour ne rien rater et ne pas avoir à vous presser.

Le type d’essence

On ne vous le répétera jamais assez et cela peut arriver à tout le monde, pensez à demander quel type d’essence vous devez mettre dans votre voiture ! Ne vous gâchez pas vos vacances pour une erreur si bête !

Traverser les frontières

En effet, si vous désirez passer la frontière, il faut prévenir le loueur car il doit vous fournir un papier supplémentaire. Sans lui, vous ne pourrez pas passer la frontière et devrez faire demi-tour ! Cela serait dommage !

Route d’Argentine – Pixabays

Louer une voiture

La location de voiture est un moyen pratique pour voyager dans certaines zones de l’Argentine. Le coût de la location est variable, tout dépend de la zone où vous voyagez, du modèle de la voiture, et bien sûr des distances parcourues. Il est conseillé de demander l’avis d’un spécialiste de l’Argentine : une agence de location de voitures, ou une agence de voyage par exemple.

Connaisseurs de ses régions, ses conditions climatiques, ses distances et de l’état de ses routes, les agences spécialisées de l’Argentine sauront vous conseiller le modèle de voiture adéquate à la région parcourue. Certaines zones comme Tolar Grande ou la Péninsule de Valdès ne sont en effet pas dotées de routes asphaltées. Il est également conseillé de bien se renseigner auprès des agences concernant les conditions climatiques. En effet, les routes du Nord-Ouest par exemple, peuvent ne pas être praticables pendant la saison des pluies.

De plus, il faut également faire attention à la limite d’âge. Certaines agences ne permettent pas la location aux personnes de moins de 21 ans ou même de 23 ans. Il faut également savoir que l’assurance tout risque n’existe pas en Argentine. Il faut que vous souscriviez à des assurances complémentaires en fonction de vos attentes (une assurance sur les pneus si vous roulez dans le Nord-Ouest argentin par exemple).

Acheter une voiture 

Parcourir le pays en voiture

Si vous désirez vous rendre en voiture d’une région à une autre, alors la location est moins conseillée ! En effet, le coût du drop-off (le fait de rendre sa voiture dans un endroit différent) est exhorbitant. De plus, les longues distances ne sont pas avantageuses : un kilométrage limité (200km en moyenne) vous sera imposé. La location d’une voiture à kilométrage illimité double facilement le prix… Alors pourquoi ne pas acheter une voiture ? Parce que si on a le temps, un road-trip sur les milliers de kilomètres de la route 40 peut être une expérience inoubliable !

Un étranger peut acheter une voiture en Argentine mais il lui sera impossible de sortir du territoire avec ! Cela peut être problématique pour visiter certains endroits qui nécessitent de sortir du pays pour y accéder (passer par le Chili pour aller a Ushuaïa par exemple). Il est préférable d’acheter une voiture au Chili, car les prix sont notamment plus avantageux.

Fitz Roy – Pixabays

Les démarches administratives

Si toutefois vous souhaitez quand même acheter une voiture en Argentine, vous devez tout d’abord régler quelques démarches administratives. Premièrement, il vous faudra obtenir un justificatif de domicile ! Ce n’est pas compliqué, il suffit de passer au commissariat du quartier le plus proche et de leur indiquer l’adresse où vous vivez. Le lendemain, un agent viendra vous apporter le papier à domicile. Ensuite, il vous faudra demander une Clave de Identificación (CDI) à l’agence des impôt (l’AFIP). Il faut remplir un formulaire, donner une photocopie de passeport et le justificatif de domicile, et en une dizaine de minutes vous obtiendrait le fameux numéro sans lequel vous ne pourriez pas acheter la voiture.

La recherche du véhicule

Pour trouver la voiture qui vous correspond, vous pouvez consulter les petites annonces des particuliers. Vous pourrez notamment trouver des petites annonces sur Mercado Libre, De Autos ou De Motores. Il est important de d’assurer de plusieurs choses importantes avant tout achat ! En effet, il vous faudra demander au vendeur si la Vérificación Técnica Vehicula (L’équivalent du contrôle technique) est toujours valable. De plus, n’hésitez pas à demander à voir les papiers du véhicule et d’essayer la voiture !

Après avoir trouvé la voiture de vos rêves, il vous faut établir la carte grise (cedula verde) à votre nom. Pour cela, il vous suffit d’aller au Registro Nacional de la Propiedad del Automotor. C’est assez rapide mais les papiers définitifs ne sont disponibles que 48h plus tard minimum.

Vous avez maintenant toutes les clés en main pour acheter ou louer une voiture en Argentine ! Il n’y a plus qu’a vous lancer ! Pouvoir s’arrêter là où bon nous semble ! Sans avoir à attendre le bus… Avoir une voiture en Argentine possède de nombreux avantages !

 


Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet

Le Wwoofing en Argentine : une expérience unique !

Que diriez vous de vivre une expérience unique en Argentine et découvrir des endroits hors des sentiers battus ? Découvrez le Wwoofing (World Wide Opportunites on Organic Farms) : une expérience humaine unique, qui permet d’allier parfaitement le voyage, l’agriculture et la culture ! En effet, c’est l’occasion idéale pour découvrir l’Argentine de manière plus authentique, de vous plonger au cœur de la culture argentine ! Grâce au Wwoofing, vous pouvez voyager en Argentine différemment ! Découvrez la vie locale de ce pays à moindre frais, qui plus est, en adoptant un comportement durable et en vous rendant utile.

Ferme – Pexels

Le Wwoofing en quelques mots

Le terme Wwoofing, apparu dans les années 70, repose sur un échange entre agriculteurs locaux et voyageurs souhaitant partir à l’étranger pour travailler au sein de fermes biologiques. C’est une grande opportunité pour découvrir les coutumes et modes de vie des locaux tout en voyageant de manière responsable ! Cette expérience est un vrai partage humain étant donné qu’en contrepartie, le “wwoofer” sera nourri et logé en échange de ses services pour la ferme.

De plus, vous avez même droit à des jours de repos ! L’occasion parfaite pour voyager et découvrir les alentours ! Que demander de plus ? Le Wwoofing vous permettra également de rencontrer des voyageurs du monde entier venus eux aussi tenter l’expérience ! Bref, le Wwoofing, c’est une manière de vivre en immersion avec une famille argentine en partageant les activités quotidiennes : repas et tâches agricoles. C’est une incroyable aventure humaine dont vous vous rappellerez toute votre vie !

Si vous faites des études en rapport avec l’agriculture, c’est l’idéal pour vous ! Il y a en effet beaucoup d’étudiants en agronomie ou/et de futurs agriculteurs qui viennent travailler quelques temps dans ces fermes. Si vous êtes novice, ne vous inquiétez pas vous apprendrez vite. Le but étant d’aider, d’apprendre, et non pas de s’acharner au travail du matin au soir !

Mouton – Pexels

Devenir Woofer

Pour pouvoir accéder à la liste des fermes en Argentine, vous devez d’abord adhérer à la communauté des wwoofers ! Pour cela vous devez vous inscrire sur le site de Wwoofing Argentina ! Cela vous coûtera à peine 40$ et vous aurez accès à plus de 70 fermes en Argentine ! Vous recevrez ensuite l’annuaire de toutes les fermes avec les numéros et les adresses mails ! Vous pourrez alors choisir librement la durée de votre séjour (de quelques semaines à un an) en vous mettant d’accord avec le propriétaire ! N’hésitez pas à consulter également les sites internet suivants : wwooflatinoamerica et wwoof.

Concernant le visa, il existe depuis Février 2011 un « Programme Vacances Travail » (PVT) entre l’Argentine et la France, qui vous permet de travailler en toute légalité. Il est conseillé de souscrire à une assurance pour toute la durée du séjour.  C’est souvent indispensable car beaucoup de fermiers n’acceptent pas les personnes non assurées.

Agriculture – Pexels

Quelques adresses 

Estancia Santa Thelma

Marc Antoine Calonne est un français qui a réalisé son rêve il y a quelques années : devenir un gaucho en Patagonie. Il a acheté deux fermes et possédait, en 2015, 2500 brebis et 70 chevaux. En plus de proposer des chambres traditionnelles dans son estancia, il accueille des wwoofers tout au long de l’année ! Rassemblement des vaches, tonte de moutons, marquage des veaux… Les journées de Marc Antoine Calonne sont bien remplies ! Il n’attend que vous pour l’aider au quotidien en vous faisant partager sa vie de gaucho  !

D’autres adresses

N’attendez plus et vivez votre expérience en tant que wwoofer ! N’hésitez plus : tentez l’aventure Wwoofing, une expérience unique qui vous connectera à l’Argentine de manière non conventionnelle et plus qu’authentique.

 


Vous avez aimé cet article ? A lire sur le même sujet

Vivre en Argentine : les choses à faire avant et dès votre arrivée

Ça y est ! Vous venez d’acheter votre billet d’avion pour cette incroyable pays qu’est l’Argentine ! Que vous veniez pour étudier, travailler ou bien visiter, il est normal de se poser quelques questions avant de vivre en Argentine. Nous sommes là pour vous aider à préparer votre voyage ainsi que votre arrivée. Argent, logement ou climat ! l’Argentine n’aura plus de secrets pour vous concernant ces formalités.

Passeport français – Pixabay

Les choses à faire avant de partir 

Le climat

Il ne faut pas oublier que l’Argentine se trouve dans l’hémisphère australe. Les saisons sont donc inversées ! C’est pourquoi, vous pouvez passer le nouvel an sur la plage et faire du ski en plein mois d’Août. L’Argentine est un pays qui fait 5 fois la France en terme de superficie et possède donc une grande variété climatique. En effet, il peut faire très chaud en Janvier à Buenos Aires, mais très froid de juin à septembre en Patagonie.

Le passeport et le Visa

Si vous êtes de nationalité française, belge, canadienne ou suisse, le passeport est suffisant ! Mais attention, sans visa, vous pouvez seulement rester 90 jours. Pour rester plus de 90 jours, il vous faudra demander une prolongation de séjour au bureau de l’immigration.  De plus, n’oubliez pas de prévoir un billet retour ! En effet, dans le cas contraire, l’accès en Argentine peut vous être refusé sans preuve de sortie du territoire.

Si vous souhaitez rester plus de 90 jours, il vous faudra donc un visa. Vous avez le choix entre plusieurs visas pour l’Argentine. N’hésitez pas à consulter le site internet de France Diplomatie pour bénéficier des renseignements sur les visas.

Faire les vaccins nécessaires

Il faut savoir qui’il n’y a aucun vaccin obligatoires pour aller en Argentine mais seulement des conseillés. C’est pourquoi, nous vous conseillons fortement de consulter votre médecin traitant avant votre départ. Vous pouvez consultez ici la liste des vaccins conseillés.

Contacter votre banque

Avant de vérifier vos compte et constater une mauvaise surprise, contactez votre banque ! En effet, il est préférable de la contacter pour vérifier si des frais de retrait vont être appliqués. N’oubliez pas que lorsque vous effectuez un retrait dans un distributeur en argentine, des frais provenant de la banque locale peuvent également être appliqués.

Carte des quartiers de Buenos Aires – Wikipedia Commons

Les choses à faire dès votre arrivée

Changer de l’argent

Ce n’est plus un mythe, le coût de la vie en Argentine est très instable ! A l’heure où nous rédigeons cet article (05/02/2018), le taux de change officiel est le suivant : 1euro = 24.24 AR$ / 1US$ = 19.51 AR$ (données issues du site bna.com.ar). Il est conseillé d’arriver dans le pays avec un montant important pour ensuite pouvoir le changer. En effet, retirer de l’argent avec votre carte bancaire ou payer directement avec peut revenir très cher à cause des frais bancaires.

Pour changer de l’argent, vous pouvez vous rendre dans les bureaux de change (cambios). En effet, depuis que Mauricio Macri est au pouvoir, le taux blue n’existe plus.

Trouver un logement

Il est conseillé de trouver un logement sur place pour éviter d’avoir une mauvaise surprise en arrivant. Les sites internet les plus connus pour trouver un logement sont Craiglist et CompartoDepto. Vous pouvez planifier des visites en France pour visiter les logements dès votre arrivée en Argentine. En attendant de trouver un logement, passez quelques nuits dans un hôtel ou une auberge de jeunesse.

Se procurer un numéro argentin

Si votre téléphone est désimlocké, il est tout à fait possible de l’utiliser en  insérant une carte sim argentine. Il existe 3 opérateurs : Movistar, Claro et Personal. Le plus simple est de se procurer une carte prépayée. Pour cela, il vous suffit de vous rendre chez l’opérateur de votre choix. Ensuite, vous pouvez recharger votre carte prépayée dans la plupart des kiosque (kiosko). Pour ceux qui souhaitent avoir un forfait téléphonique, le DNI est indispensable.

Acheter la carte de transport

Buenos Aires possède plusieurs lignes de métro et de nombreuses lignes de bus. Il est donc très pratique de prendre les transports en communs pour se déplacer dans la ville. Il est plus avantageux de se procurer la carte des transports “Sube” pour pouvoir vous déplacer librement. Disponible dans beaucoup de kiosques (kiosko), vous pouvez vous la procurer la-bas et par la même occasion la recharger. Cette carte va donc vous offrir quelques avantages ! En effet, vous n’allez plus avoir besoin d’avoir de la monnaie sur vous et le prix des transports sur la carte est plus avantageux.

L’application indispensable pour se déplacer : CómoLlego ! Cette application va vous changer la vie et vous guider pour vous déplacer d’un point A à un point B que cela soit en métro, bus ou même vélo.

Se procurer une carte de la ville

Si vous aussi vous n’avez pas vraiment le sens de l’orientation, pas de panique ! Il est très facile de se repérer à Buenos Aires ! La capitale est organisée en plan hippodamien, c’est-à-dire que la plupart des rues se croisent à angle droit. De plus, ces rues sont divisées en “cuadras” (blocs). Il est donc plus facile de s’y retrouver grâce à cette disposition

Buenos Aires reste quand même une ville immense ! C’est pourquoi vous pouvez également vous procurer une carte de la ville disponible dans l’un des nombreux points touristiques de la ville. Il existe également la “Guia T“: un petit guide indispensable pour se situer mais également pour savoir quel bus prendre.

Ouvrir un compte bancaire

Cette possibilité n’est possible que pour ceux possédant un DNI ou le CUIL. Cependant, il existe d’autres alternatives pour retirer de l’argent. Pour vous éviter des frais astronomiques de la part de votre banque et de la banque locale, vous pouvez également utiliser Azimo, Western Union ou SmallWorld. Des services qui vous permettent de transférer de l’argent facilement.

Acheter un adaptateur

On y pense pas forcément mais les prises de courant en Argentine ne sont pas forcément les mêmes qu’en France. Vous pouvez facilement vous procurer un adaptateur dans les grandes villes.

Après tous ces efforts, le repos est bien mérité ! Que diriez-vous d’aller vous détendre dans un des nombreux bars à Buenos Aires ou bien de vivre votre première expérience de tango dans une milonga ?


Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet

Comment trouver un stage en Argentine ? Conseils et astuces !

On le sait, dans le cadre de vos études il vous est demandé de faire un nombre important de stages (dont souvent un obligatoire à l’étranger). Il n’est pas facile de trouver un stage susceptible de vous plaire, encore moins à l’étranger où vous ne connaissez pas les organismes et réseaux pour être efficace dans vos recherches. Ainsi Argentine-Info a décidé de vous aider ! Qui sait, peut-être que vous allez trouver votre stage grâce à nous !

Trouver sa voie – Pixabay

 Une législation bien différente de celle française

En effet, il faut savoir que le statut de stage (se dit “pasantía”) en Argentine n’est pas du tout aussi clair et précis que celui en France. Beaucoup d’entreprises argentines ne comprennent pas le statut de stage. Ainsi, contrairement à en France il n’est pas encore encré dans la culture argentine. Pour rappel en France, un stagiaire a interdiction de faire plus de 35h/semaines, ne peut pas faire un stage d’une durée de plus de 6 mois dans la même entreprise (sauf s’il change de service) et doit être obligatoirement rémunéré à partir de 2 mois de stage (minimum de 3,60€ net/h). Par ailleurs depuis 2015, les stagiaires se voient rembourser la moitié de leur frais de transport et ont accès au restaurant d’entreprise ou aux tickets restaurant.

En Argentine ce n’est pas aussi simple. Tout d’abord la réalité entre la loi et les faits varient énormément. Par exemple pour les grosses structures le stagiaire ne peut pas dépasser 20h/semaine et doit être rémunéré en fonction du temps passé au sein de l’entreprise au pro-rata du salaire minimum argentin. Le salaire minimum en Argentine étant de 8060 ARS/mois (soit un peu moins de 400€/mois). Les stages ne peuvent pas dépasser un an. Enfin, une convention de stage entre l’entreprise et l’étudiant doit être signée.

Dans les faits et en raison de démarches administratives très pénibles, ces conditions ne s’appliquent que très rarement pour les étrangers voulant faire leur stage en Argentine. Ainsi nous vous conseillons de vous diriger davantage vers les PME plus souples et plus enclines à accepter des stagiaires. De même les PME sont souvent plus tolérantes concernant le VISA. En effet, elles accepteront souvent un visa de touriste valable 90 jours et renouvelable gratuitement en passant la frontière argentine.

 Nos conseils et astuces pour trouver un stage en Argentine !

Bien qu’instable, l’Argentine fait partie des pays d’Amérique du Sud avec le plus d’activité économique. Ainsi on trouve un nombre incalculable d’entreprises à la recherche de nouveaux profils pour compenser une activité en expansion. Ainsi il est inutile de vous dire que vous trouverez plus facilement un stage dans la capitale (plus peuplée que Paris) voire dans les autres grandes villes argentines comme Córdoba ou Rosario.

Il faut savoir qu’en Argentine (comme dans beaucoup de pays d’Amérique du Sud), avoir un bon réseau est extrêmement important pour trouver un travail et c’est d’ailleurs souvent comme cela qu’on peut décrocher le plus facilement son stage ou son CDI. Evidemment nous supposons que vous avez très peu, voire aucune connaissance sur place en Argentine susceptible de vous aider dans votre recherche de stage. Ne vous inquiétez pas pour autant, on a des solutions pour vous !

Nous vous conseillons de privilégier les candidatures spontanées dans les entreprises susceptibles de vous prendre en stage. Si vous cliquez ici, vous trouverez une liste d’entreprises internationales (dont certaines françaises) implantées à Buenos Aires. De même n’hésitez pas à contacter la CCI française à Buenos Aires, elle saura peut-être vous trouver un stage parmi les entreprises partenaires auxquelles la CCI est liée. Nous pouvons aussi vous conseiller des organismes de placement et des sites pour trouver votre stage.

Plaza de Mayo à Buenos Aires – Flavien Cousin 

Les organismes de placement 

Les organismes de placement sont des entreprises qui permettent à des étudiants de trouver un stage (rémunéré ou non) dans le secteur et la ville souhaités en échange d’une indemnité versée à l’organisme de placement. On en trouve plusieurs (tous ne sont pas cités) pour trouver un stage à Buenos Aires.

  • MON STAGE EN ARGENTINE :

    Il s’agit d’un organisme de placement exclusivement réservé pour des stages en Argentine (presque la totalité à Buenos Aires). On peut vous proposer des stages en ONG, en institutions, en Chambre de Commerce ou en entreprise pour des durées plus ou moins longues. Les frais varient en fonction de ce que vous cherchez et si vous souhaitez que votre stage soit rémunéré ou non. Comptez entre 399€ et 500€ de frais d’indemnité. Chose importante cet organisme peut vous aider dans votre recherche de logement, emprunt de matériel ou encore pour prendre des cours de Tango. Un bon moyen pour s’intégrer rapidement !

  • ALZÉA :

    A l’inverse de l’organisme ci-dessus, Alzéa dispose de plusieurs destinations (13 pays différents dont l’Argentine). Elles sont relativement éparpillées dans le monde ! Alzea propose trois services distincts : la recherche de stage en fonction de vos attentes, la recherche du logement et l’accueil et le suivi par un correspondant. Après avoir rempli le formulaire de demande de stage en ligne, vous recevrez un mail du contact dans le pays de votre choix qui vous indiquera la marche à suivre. Comptez environ 480€ de frais pour un départ en Argentine (les prix varient selon les pays).

  • WAÏNO :

    Tout comme Alzéa, Waïno n’est pas exclusivement spécialisé pour l’Argentine, le site compte 9 destinations différentes dans des pays dits émergents. La principale différence avec les deux organismes au-dessus est que la majorité des stages proposée a une dimension sociale et environnementale. On retrouve d’ailleurs beaucoup de stages dans des ONG. Comptez au moins 600€ de frais si vous voulez faire un stage d’un mois. Rajouter 40€ par mois pour avoir vos frais totaux. Ainsi si vous voulez faire un stage de 6 mois comptez 800€. Waïno vous aide aussi pour votre recherche de logement, vos démarches de visas et bien plus encore !

Répondre à des offres de stage en ligne

Si vous n’avez pas peur de la concurrence et que vous considérez que vous avez un très bon niveau d’espagnol, nous pouvons dans ce cas vous conseiller plusieurs sites qu’utilisent les argentins pour chercher un emploi (ou un stage) :

  • Bumeran.com.ar : Site de recherche d’emploi avec une catégorie de stage « Pasantia » regroupant une trentaine d’offres.
  • Zonajobs.com.ar : Site de recherche d’emploi parmi lequel se trouve une vingtaine d’offres de stage en effectuant la recherche « Pasantia ».
  • Computrabajo : Un portail dédié aux métiers de l’ingénierie et de l’informatique, avec une vingtaine d’offres de stage présentes sur le site.
  • Opcion Emploi : Une centaine d’offres de stage sont disponibles sur ce moteur de recherche particulièrement développé.
  • Busco Jobs Argentina : De nombreux offres d’emplois et de stages dans toute l’Argentine, avec cependant un système de recherche perfectible.
  • Craiglist : Oui Craiglist est plus connu pour être site utile pour acheter et vendre des objets d’occasion. Ceci étant il est aussi de plus en plus utilisé pour faire partager tout type de travail.
  • Civiweb : Consulter les offres de VIE ( Volontariat International en Entreprise) en Argentine.

Nous espérons sincèrement que tous ces conseils et astuces vous serviront dans votre recherche de stage. Je précise cependant que toutes les informations mentionnées (prix, législation…) dans cet article sont susceptibles de varier. Ainsi nous vous conseillons, pour ne pas avoir de mauvaises surprises, de vous rendre directement sur les liens des sites présents sur cet article. Bon courage dans votre recherche de stage !


Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet

Vivi Francia, un air de la France dans les rues argentines

Peu importe où vous serez les prochaines semaines en Argentine, vous aurez du mal à ne pas entendre parler de la France et de sa culture. Puisque, comme c’est le cas maintenant depuis 9 ans, la chambre de commerce et d’industrie française s’apprête a organiser son fameux Vivi Francia. Un événement ayant pour but de promouvoir et faire partager la culture française. Et cela aussi bien pour les Argentins que pour les voyageurs désireux d’en connaitre plus sur celle-ci.

Et pour sa neuvième édition de Vivi Francia, la Chambre de commerce et d’industrie française a placé la barre très haute.

Source – Photo : Dave Lonsdale

Au programme de Vivi Francia

Que vous soyez féru de théâtre, de musique, de sculpture, de cinéma, de cuisine, de visite guidée, de cours de langues ou encore de spectacle, vous allez être servi. A Buenos Aires, les festivités auront lieu du 16 au 23 Septembre, pour ensuite laisser place aux célébrations a Cordoba (du 2 au 8 Octobre) puis a Mendoza (du 7 au 15 Octobre). La programmation est encore inconnue pour Cordoba et Mendoza. Pendant cette longue semaine d’animations, vous n’aurez pas le temps de vous ennuyer. Vous pourrez assister a des spectacles et pièces de théâtres tous les jours dans la capitale. Par exemple le spectacle ‘baile’ chorégraphié par Mathilde Monnier et Alan Pauls. Il sera représenté tous les jours du 14 au 30 Septembre au Théâtre Saint Martin a 20h (Avenue Corrientes 1530).

Vous n’êtes pas fan de spectacles et vous préférez vous instruire tout en découvrant Buenos Aires ? J’ai cela pour vous ! Venez faire une visite guidée en plein centre du quartier touristique San Telmo. Ainsi vous pourrez contempler le style art déco (très significatif des villes françaises touchées par la première guerre mondiale).

Source Photo : Claire Peridy – Equinoxe

De même vous avez l’occasion de visiter l’Ambassade de France, lors des journées du patrimoine, samedi (16 Septembre) et dimanche (17 Septembre) prochain pour admirer la richesse architecturale du bâtiment situé à Cerrito 1399.

La liste des activités est vraiment longue et variée. Je vous invite donc à consulter le programme des activités disponible sur le site de la CCI. Vous pourrez donc vous concocter votre petit programme.

Les immanquables

  • La soirée de lancement le 12 Septembre dans un décor somptueux au Palais Piccaluga (Marcelo T de Alvear 1560)
  • Les visites guidées au musée de Bellas Arte (Avenida del Libertador 1473) de Buenos Aires pour admirer les collections d’œuvres signées Degas, Bouguereau, Gauguin et surtout Rodin (dont on fête les 100ans cette année)
  • La visite de l’ambassade francaise ce week-end. Mais aussi de son marché pour pouvoir savourer les petites spécialités françaises  (Cerrito 1399).
  • Le concert de clôture de Jean Pierre Noher le mardi 26 Septembre a 20h (Sarmiento 1560)

Une semaine dans l’année, beaucoup d’animations….profitons-en!

Comme le rappelle Liliana Hidalgo (directrice générale de la Chambre de commerce et d’industrie franco-argentine) :
« La CCIFA est une des plus anciennes chambres de commerce françaises a l’étranger. Elle propose donc une gamme complète de services ayant pour but l’organisation d’événements favorisant les contacts dont le plus riche : le forum d’entreprises Franco-Argentin ayant lieu au milieu de la semaine francaise Vivi Francia ».

Car c’est aussi cela le but de cette semaine, découvrir et partager un bon moment au contact de la culture francaise . Et c’est également, pour les expatriés et touristes nostalgiques de la culture française, l’occasion de redécouvrir les petits plaisirs gustatifs et culturels français. Et oui même a plus de 11000 kms de distance , vous n’avez pas encore fini d’entendre parler de la France.


Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet

Étudier en Argentine : Voici les démarches à réaliser !

Vous êtes étudiant et vous avez l’opportunité de faire un échange en Argentine ? N’hésitez pas ! L’enseignement supérieur d’Argentine est l’un des plus réputé d’Amérique Latine ! Vous aurez donc l’occasion de bénéficier de cours de qualité, tout en découvrant une nouvelle culture et perfectionner votre espagnol ! De plus en plus d’universités et d’écoles proposent des accords bilatéraux avec des universités du monde entier, il faut donc en profiter ! Pour cela, vous aurez besoin de remplir certaines formalités administratives avant et pendant votre voyage en Argentine. Voici un récapitulatif qui pourra vous aider !

La faculté de droit de Buenos Aires – Wikimedia commons

Avant le départ

Demande d’échange auprès de votre école

De plus en plus d’universités et d’écoles disposent d’accords avec des universités étrangères un peu partout dans le monde. Si vous voulez en profiter, n’hésitez pas ! Faites la demande auprès de votre école, et préparez votre voyage ! Pour cela, voici une liste des récapitulatifs à faire avant le voyage :

-Demande de passeport : rendez vous dans une mairie pour faire votre demande. Vous pouvez aussi le faire par internet ici. Faites la demande au plus tôt, le délai peut être assez long ! Coût à partir de 86 euros.

-Demande de bourse : renseignez vous auprès de votre établissement. En général, vous pouvez bénéficier d’une bourse de la part de l’université, et une de votre région. Faites la demande au plus tôt, les délais de dossier peuvent être assez long.

-Faites les vaccins recommandés. Renseignez vous auprès de votre médecin. En général, les vaccins contre l’hépatite A et B et la typhoïde sont recommandés. On peut aussi vous proscrire un vaccin contre la rage, le paludisme ou la fièvre jaune.

Demande de visa

Comme dans de nombreux pays, si vous restez plus de trois mois sur le territoire, vous allez avoir besoin d’un visa. Voici la liste des documents que vous aurez à préparer en France, si vous êtes français pour l’obtention de votre visa :

-Votre passeport en cours de validité durant l’ensemble de votre séjour sur le territoire argentin

-Une lettre d’admission de l’établissement d’accueil argentin “constancia de inscripción” (convention qui prouve votre inscription dans l’établissement)

– Un extrait d’acte de naissance datant de moins de trois mois. Vous devrez le faire apostiller auprès de la Cour d’Appel la plus proche du lieu d’émission du document.

-Un extrait de casier judiciaire des 5 dernières années datant de mois de trois mois. Cet extrait devra aussi être apostillé. Vous pouvez le demander ici.

Pensez à votre passeport ! – Flickr

Sur place

Demande de visa

Quand vous serez sur place, il vous faudra dès les premiers jours faire traduire votre extrait de naissance ainsi que l’extrait de casier judiciaire par un traducteur officiel. Vous aurez aussi besoin du justificatif d’inscription à l’université pour pouvoir recevoir votre visa. Vous devrez ensuite prendre rendez-vous à “migraciones” avec tous ces papiers pour pouvoir recevoir votre Visa Etudiant. Attention, les démarches sont assez longues, il faut donc s’armer de patience !

Demande de bourse

Généralement, pour pouvoir toucher les bourses de votre région ainsi que de votre université, vous devez leur fournir un justificatif de présence dans le pays ainsi qu’un justificatif de scolarité dans l’établissement de réception.

Le contrat d’étude

Après avoir choisi les cours que vous allez suivre durant l’année d’échange, vous devrez remplir votre contrat d’étude. Celui ci devra être signé par vous, par l’établissement d’accueil, et par votre établissement en France. Il fera preuve de votre échange universitaire !

Étudier en Argentine sans accord universitaire

Pour ceux qui veulent poursuivre ou commencer leurs études en Argentine sans un programme d’échange, les démarches sont un peu plus compliquées. Il n’existe pas en effet de d’accord avec l’Argentine concernant l’équivalence des diplômes, sauf pour le bac ! Il faut donc se renseigner auprès du ministère de l’éducation argentin qui valideront ou non vos diplômes à l’étranger.

Liste de sites utiles pour les démarches 

Ambassade de France en Argentine, cliquez ici

Consulat de France à Buenos Aires, cliquez ici

Migraciones Argentine, cliquez ici

Visa Etudiant Etranger, cliquez ici 


Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet


 

La Noche de las Ideas débarque en Argentine !

Après son succès sur Paris en 2016, la deuxième édition de la Noche de las Ideas débarque en Argentine ! C’est un évènement culturel unique organisé par l’ambassade de France en Argentine qui réunit des intellectuels, scientifiques, écrivains, artistes, poètes, orateur et musiciens. Il y a aussi la présence exceptionnelle de 6 experts français de haut niveau.

Ils sont regroupés afin de réfléchir en commun sur une thématique particulière. Chacun ayant un point de vue, les échanges sont intéressant et enrichissant. La Noche de las Ideas se tiendra les 26 et 27 janvier prochain mais aussi dans 40 pays simultanément !

Institut fr arg

Institut Français Argentine – Photo : Wikipedia

Particularités de cette édition

Le thème choisi pour cette édition est “Un mundo común : (ex) playarse sobre la playa”. Considérant que c’est l’été en Argentine, les organisateurs ont choisi un lieu d’exception qui est le Viejo Hotel Ostende. Ce lieu n’est pas le fruit du hasard. Situé à environ 400 kilomètres de Buenos Aires dans la ville d’Ostende, c’est “l’hôtel le plus littéraire de la côte”.

Fondé en 1913, ce lieu est idéal pour les amoureux de la littérature et des livres. Tout d’abord, par son architecture et sa vue sur la mer mais aussi par son côté historique. L’hôtel reçoit chaque été les principaux acteurs de la vie culturelle et intellectuelle de l’Argentine. Nous pouvons par exemple citer Antoine de Saint-Exupéry, Silvina Ocampo et Adolfo Bioy Casares. Enfin, lors de ces rencontres, vous pourrez assistez gratuitement à des conférences, des tables rondes, des projections de films, des lectures de contes et de poésies. Tout comme à des concerts pour vous divertir de 17h jusqu’après minuit.

La programmation

Pour vous montrer la diversité culturelle et intellectuelle de cette rencontre, voici les différentes activités et discussions auquels vous allez pouvoir profiter :

  • Ecrivains et narrateurs seront présent afin de s’exprimer sur la relation de la littérature avec la plage et la mer.
  • Des historiens français et argentins seront réunis pour disserter sur l’évolution des représentations et des pratiques de l’univers de la plage et des thermes à travers de la musique ou encore de la photographie.
  • Philosophe et anthropologue réfléchiront sur la place qu’occupe la plage dans notre société actuelle.
  • Biologistes et géographes se plongeront dans l’univers océanique pour nous faire découvrir la mer et le monde sous-marin.
  • La question des thermes dans le futur et de leur durabilité est aussi posé avec la présence du maire de Deauville, du créateur du concept “Paris-plage”, et bien d’autres.
  • Des concerts de jazz gitan avec Los Caravana ou bien des chansons françaises avec Arthur Des Radis.
  • Niveau cinéma, la programmation du cinéma de la ville reste la même, mais des séances de film sur la plage vous sont proposés des réalisateurs Jaco Van Dormael et Daniel Burman.
  • Gastronomiquement vous serez bien servis ! Les chefs de l’association gastronomique française Lucullus vous propose les meilleurs spécialités culinaires françaises. De quoi vous régaler !
  • L’exposition “Mar remoto” de l’artiste Emilio Reato est aussi disponible. L’imaginaire et la réalité y sont comme suspendu …
  • Une bibliothèque ambulante sera sur place avec des livres en libre accès.
  • Un jeu Trivial Pursuit sera organisé. Donc, le public aura l’occasion de tester leurs connaissances en littérature, cinéma, histoire et musique afin de gagner des prix littéraires !

Pour conclure, la Noche de las Ideas vous permettera de partager un moment unique, mémorable et magique en famille ou entre amis. Et vous serez dans un cadre exceptionnel face à la mer, pourquoi ne vous laisseriez-vous pas tenter ?


Cet article vous a plu ? Consultez également :

Les promeneurs de chiens à Buenos Aires

Bien plus qu’un animal de compagnie, un véritable compagnon et révélateur du milieu social des porteños. Inutile de vous rappeler à quel point en Argentine, on aime les animaux. Les Argentins raffolent des chiens, et considèrent même que posséder un animal de compagnie a un petit côté branché et chic. Si vous aimez les animaux, vous pouvez vous-même en adopter un, c’est au Campito Refugio que cela se passe. En effet, El Campito Refugio vous offre la possibilité de pouvoir vous faire un nouvel ami domestique! Choyés par leurs maîtres, nombreux sont ceux qui n’ont pas la chance de pouvoir se faire promener par leurs propriétaires… c’est sans compter sur les promeneurs de chiens !

promeneurs

Paseadores de perros – Source : Wikipédia

Un vrai métier

C’est alors qu’interviennent les dog walkers, les professionnels de la promenade canine ! Ces hommes ne s’improvisent pas promeneurs de chiens, ils doivent savoir en gérer une dizaine, soit 40 pattes, en maîtrisant les noms de chacun pour savoir se faire entendre en temps voulu : bagarres ou aboiements trop bruyants par exemple.

Rémunérés au “chien“, les promeneurs se baladent très souvent accompagnés de plus de 4 chiens, bien que d’après la législation, ils soient limités à ce nombre. En effet, cette activité est très encadrée, responsabilisant le promeneur.

Des règles bien définies

Quelques règles auxquelles doit se conformer le promeneur :

– Respecter les règles de conduite du piéton sous peine de responsabilité en cas d’accident

– Choyer ces petits toutous au moins 2 fois par jour

– Respecter les contraintes des propriétaires, et les rassurer (et oui, pour certains porteños, leurs chiens sont bien plus que des animaux!)

– Ne pas mélanger les races incompatibles, notamment de par leur férocité et leur taille !

Ce métier peut être très intéressant financièrement, grâce à une rémunération variable allant jusqu’à 50 pesos par tête ! Cela nécessite seulement au moins deux heures de votre journée, les chiens devant être sortis une à 2 fois par jour.

Pour les curieux…

N’ayez crainte de confier vos chiens car cette activité est très règlementée, il faut en effet s’inscrire au registre des promeneurs de chiens et l’autorisation d’exercer son activité dure un an, renouvelable.
Qui contacter ? Cliquez sur ce lien et vous trouverez comment faire pour faire promener votre chien, ou même pour s’inscrire comme promeneur !

Le plus de ce service ? Votre toutou pourra avoir la chance de se faire faire une toilette après la balade !


Cet artcle vous a plu ? Consultez également :

ALERTE FOOTBALL : le départ de Messi ?

L’Argentine est en deuil depuis leur défaite en finale du Trophée de la Copa América 2016 face au Chili avec un score de 0-0 (4 tab à 2). A l’issue de ce nouveau revers, le capitaine de la sélection argentine écœuré, Lionel Messi, a annoncé sa retraite internationale, à l´âge de 29 ans seulement…. Un choc dont ne se remettent pas les Argentins, qui refusent de le voir partir…

Messi

Messi – Photo : Youtube

Une réaction à chaud

A bout de nerfs, Lionel Messi a annoncé, après cette amère défaite contre leur grand rival chilien: “[…] La sélection, c’est fini pour moi, c’est la quatrième finale que je perds, la troisième de suite.” En effet, la vedette du FC Barcelone, usée par les critiques et les déceptions à répétition, a annoncé préférer s’arrêter là avec l’équipe albiceleste. Cependant, des proches et dirigeants du joueur ont affirmé ne pas être surpris par cette réaction à chaud. D’après le quotidien La Nación, ces derniers demandent à ce qu’on le laisse tranquille pendant quelques temps et espèrent un retour sur sa décision. Et ils ne sont pas les seuls !

Le refus de la population argentine

Tout un pays se mobilise pour convaincre le quintuple Ballon d’Or de rester dans la sélection argentine ! L’idole Maradona l’a supplié de participer à la prochaine Coupe du Monde qui se tiendra en Russie en 2018. Le président argentin, Mauricio Macri, est intervenu en personne en contactant le joueur au téléphone pour le convaincre de revenir sur sa décision. En outre, à son retour à Buenos Aires, il a pu trouver écrit sur les panneaux lumineux  de la capitale “No te vayas Lio” (en français, “Ne t’en vas pas Léo.”). Ce même slogan a également été repris de manière virale sur les réseaux sociaux.

Pourtant, les Argentins n’ont jamais été tendres avec Messi, à qui ils reprochent notamment d’avoir abandonné son pays pour l’Espagne, à l’âge de 13 ans.

Un bilan difficile

C’est d’ailleurs dans la péninsule ibérique que Lionel Messi veut désormais concentrer ses efforts. Là-bas, il a remporté 4 Ligues des Champions, 8 titres de Champions d’Espagne, 4 éditions de la Coupe du Roi et 3 Supercoupes d’Europe.

En revanche, à la différence d’autres icônes telles que Platini, Maradona ou Pelé, il n’a jamais remporté de grande compétition avec la sélection nationale. Les finales jouées lors de la Coupe du Monde 2014 et des Copa América 2015 et 2016 se sont toutes trois soldées par des échecs.


Le joueur a porté 112 fois le maillot albiceleste depuis sa première sélection en août 2005, à l’âge de 18 ans et a remporté un titre olympique (2008). Il a pourtant été le meilleur buteur de l’histoire de l’Albiceleste avec 55 buts à son actif.


Cet article vous a plu? Vous aimerez aussi…

PVT: Et si vous faisiez un Permis Vacances Travail?

Jeune français à l’âme baroudeuse, en quête de découverte du Nouveau Monde ? Le Permis Vacances-Travail est sûrement fait pour vous ! En même temps, avec un nom pareil, il faut avouer que ça donne envie… De quoi s’agit-il alors ? Voici quelques informations, si vous aussi vous avez  envie de quitter la France pour une année et de partir à la conquête de l’Argentine.

Source: wikipedia

Vous avez dit PVT ?

L’Argentine est le premier pays hispanophone à avoir mis en place le PVT – Permis Vacances Travail – dans le cadre d’accords bilatéraux entre la France et l’Argentine. Il s’agit, comme son nom l’indique, de permettre aux jeunes de moins de 30 ans de venir passer un an en Argentine et d’y alterner des périodes de travail et de vacances afin de profiter pleinement du pays, sans avoir forcément à économiser 10 ans auparavant.

Quelles sont les conditions pour prétendre au PVT ?

Ce type de visas est exclusivement réservé aux jeunes français entre 18 et 30 ans. Il permet donc de venir en Argentine pour une durée de 12 mois, mais non renouvelables ! Vous devrez également pouvoir justifier de ressources d’au moins 2500€, et n’avoir aucun antécédent judiciaire. Enfin, vous devrez aussi avoir une assurance maladie couvrant un certains nombre de choses dont, nouveauté cette année, la grossesse si vous êtes une femme bien entendu !

Si ce programme vous intéresse, il faut cependant s’organiser un minimum notamment parce qu’il existe un quota, qui est de 500 personnes par an. Il est d’ailleurs souvent atteint vers le mois de décembre, donc pas de panique, si vous vous y prenez un minimum à l’avance tout devrait bien se passer !

Et concrètement, comment ça se passe ?

Etant donné qu’il existe des quotas, la règle est  « premier arrivé, premier servi ». Vous devrez donc constituer votre dossier avec toutes les pièces demandées et l’accompagner d’une lettre de motivation (que vous ne devriez pas avoir de mal à faire tant l’Argentine est un pays exceptionnel et tant l’envie d’y venir est grande !). Ainsi donc, il vous faudra envoyer les photocopies de toutes ces pièces et attendre que votre demande soit acceptée. Vous serez ensuite convoqué au consulat pour y déposer votre dossier original, et obtiendrez ensuite votre visa sous 48h. A partir de là, vous aurez un délai de 3 mois pour entrer en territoire porteño et débuter cette grande aventure !

Alors si l’aventure vous tente, n’hésitez pas à vous lancer, vous ne le regretterez pas c’est certain !

Cet article vous a plu? Vous pouvez aussi lire…

Travailler en Argentine: mode d’emploi
Faites du WWOOFING en Argentine
Bien préparer son voyage en Argentine