Feria del libro 2018 : tous à vos livres !

Du 26 avril au 14 mai aura lieu la 44 ème édition de la Feria du Livre à Buenos Aires. C’est l’occasion de revenir sur l’un des événements culturels les plus emblématiques de la capitale. A la fois professionnels et particuliers se déplacent en nombre chaque année afin de participer à cet événement culturel immanquable. Le Feria del Libro de Buenos Aires est une des plus importantes du monde ! Argentine-info vous présente cet événement à ne pas louper !

Livre – Pexels

Histoire de la feria del libro 

Depuis 1975, la Feria du livre est un événement culturel très important dans la culture d’Amérique du Sud.  Elle est organisée par la « Fundación del Libro », entité civile sans but lucratif. En 1975, participaient à la feria 7 pays et les visiteurs étaient au nombre de 140 000. Aujourd’hui, 25 pays participent et les visiteurs dépassent le million. Cette feria a donc gagné peu à peu en importance en 40 ans jusqu’à devenir un événement emblématique d’Amérique du Sud qui attire près de 10 000 professionnels.

Un événement unique

Cette feria internationale du livre à Buenos Aires est unique en son genre et fait partie des ferias les plus importantes dans le monde. En effet, Buenos Aires s’est fait une place de choix aux côtés de villes comme Frankfort, São Paulo, Guadalajara, Londres ainsi que la Book Expo America. De plus, cette feria a une spécificité qui est le fait d’être mixte, c’est-à-dire qu’à la fois des professionnels du monde du livre mais aussi le public en général peuvent y assister et participer à son déroulement. C’est pourquoi, c’est un des un des événements culturels les plus importants d’Amérique Latine. Ainsi, la feria del Libro est pendant quelques semaines une petite ville à l’intérieur d’une autre. S’y mêlent aussi bien fans de livres et touristes, écrivains jeunes et moins jeunes et tous les amoureux de culture.

Les participants de la feria

Sur une surface de 45 000 m2, se mélangent auteurs, éditeurs, libraires, distributeurs, éducateurs, bibliothécaires ainsi que plus d’un million de lecteurs du monde entier. De plus, de nombreux participants sont attendus pour cette édition avec notamment une présence internationale comme par exemple Ury Rodríguez Urgelles (Cuba), Elvira Sastre (España) ou encore Dan Wells (Estados Unidos).

43ème feria del libro – Flickr

Une année encore riche en activités

La feria du livre permet à tous d’y trouver son bonheur. En effet, la feria se divise en 3 parties : l’éducationl’édition et les partenariats. Premièrement, du côté éducation, des rencontres entre auteurs et lecteurs auront lieu et permettront une meilleure compréhension des livres. De plus, du coté de l’édition, cette feria est l’occasion d’échanger avec la plupart des acteurs de l’industrie et ainsi obtenir des contrats. Pour finir, les entreprises peuvent être sponsors de cet événement et ainsi apporter de la connaissance au plus grand nombre.

En plus des stands et livres présents sur le Salon, la Feria organise de nombreux débats et dialogues afin d’aborder la culture sous tous les points de vue. Cette année, un espace spécial sera consacré aux auteurs indépendants qui auront l’occasion d’exposer et vendre leurs livres. De plus, il pourront également les promouvoir grâce à 25 activités : présentations des livres, lectures…

Retrouvez tout le programme de la Feria del Libro ici.

Informations utiles

Où et Quand ? Du jeudi 26 avril au lundi 14 mai 2017 –  De lundi à jeudi de 14h à 22h, vendredi de 14h à 23h, samedi de 13h à 23h, dimanche et mardi 1er mai de 13h à 23h. Avenida Santa Fe 4201 y Avenida Sarmiento 2704, (Palermo), Buenos Aires

Combien ?
Lundi au Jeudi : à partir de 80 ARS
Vendredi, Samedi, Dimanche et jours fériés : à partir de 120 ARS
Pass 3 visites : à partir de 190 ARS
Gratuit du lundi au vendredi pour les étudiants et retraités et tous les jours pour les moins de 12 ans.

 


Vous avez aimé cet article ? A lire sur le même sujet

A quelques jours de Noël à Buenos Aires !

Difficile à croire si vous n’avez pas l’habitude des grandes chaleurs pendant la période de Noël mais nous sommes à exactement 4 jours de Noël ! Croyez-moi ce n’est pas parce que la neige et que les températures glaciales ne sont pas au rendez-vous qu’on ne célèbre pas Noël en Argentine, bien au contraire ! Et il serait bien dommage que vous ne profitiez pas des traditions locales et des animations de Noël ! Alors nous allons vous faire un petit récapitulatif de tout cela !

Le Père Noël – Pixabay

Comment célèbre-t-on Noël en Argentine ?

Il faut savoir que, parmi les pratiquants, l’argentine compte pas moins de 88% de catholiques ce qui en fait un des pays les plus catholique au monde ! Rappelons par la même occasion que le pape actuel est argentin. Il fut, pour l’anecdote, le premier pape de l’histoire venant du continent américain. Ainsi, le poids de la religion et des cérémonies religieuses ont une place très importante en Argentine. Par conséquent vous ne serez pas surpris d’apprendre que Noël est une fête particulièrement célébrée dans le pays.

Généralement Noël se passe en famille (le 24 au soir ou le 25 pendant midi). Il est cependant fréquent que les plus jeunes après le repas du 24 se rendent dans des bars ou en boite de nuit. Chose très peu courante en France. Il faut savoir que beaucoup de personnes de l’hémisphère Nord n’hésitent pas à se rendre en Argentine pour passer Noël. En revanche les Argentins ont tendance à fuir Buenos Aires et se rendent vers Mar Del Plata ou en Uruguay (vers Punta Del Este). Vous remarquerez que la capitale sera bien plus calme pendant les fêtes.

Quelles sont les traditions et coutumes pendant Noël ?

Globalement, on retrouve d’importants points communs entre la façon de célébrer Noël en France et en Argentine. C’est le cas par exemple du sapin de Noël, la chaussette rouge au pied du sapin, les cadeaux… Au niveau du repas, étant donné les températures, des plats froids sont prévus. On retrouve d’une manière générale du poulet, de la bavette, un asado classique, de la dinde, du turrones une confiserie proche du nougat à base d’amande, des fruits secs, une salade de fruits, des glaces.

Si vous vous rendez à un repas plus élaboré dans ce cas vous aurez la chance de manger du lechon (cochon de lait), du cordero (agneau), au four ou à la parilla ou encore un Vitel thonné, un plat fait de filet de veau cuit avec des légumes (carottes, céleri, oignons) dans de l’eau bouillante accompagné d’une sauce au thon et à l’anchois. On mange aussi de la bondiola (partie de longe de porc). On peut également savourer du Centolla (crabe royal de Patagonie), mais c’est beaucoup plus rare !

En accompagnement vous pourrez déguster une ensalada rusa. Il s’agit d’un mélange de pommes de terre, carottes, fèves et mayonnaise. En boisson le vin rouge est souvent de rigueur. Pour trinquer à minuit, on utilise souvent du champagne ou du cidre. Les empanadas peuvent également être servies. Les desserts varient entre de la salade de fruit et de la glace, idéales pour leur fraîcheur, le pan dulce (brioche aux fruits secs qui vient d’Italie) à la confiture, le turrón (spécialité espagnole à base de nougat), le budín (sorte de quatre quarts) et les fruits secs sont aussi typiques de la période de Noël.

Le Turrón, une des spécialité culinaire de Noël – Pixabay

Où célébrer Noël à Buenos Aires ?

Avant le jour officiel de Noël il existe divers lieux pour profiter de l’ambiance de Noël ! Le plus célèbre d’entre eux est sans aucun doute le Parque Navideño ! Au programme vous pourrez jusqu’au 24 Décembre profiter de shows musicaux, participer à la loterie, gagnez des jeux, faire une photo avec le Père Noël. De même vous aurez l’occasion de visiter le village des lutins, lieu dans lequel les lutins se reposent après avoir travaillé pour le Père Noël. En semaine le Parque Navideño (Plaza Intendente Seeber, Palermo) sera ouvert de 12h à 20h alors que le week-end il sera ouvert dès 10h jusqu’a 22h !

A noter que vous pourrez aussi profiter de l’ambiance générale de la ville avec les nombreuses décorations (rue Corrientes, Flo Rida…) qui ornent les boutiques pour les achats de Noël ! Si vous devez encore acheter vos cadeaux nous vous conseillons les “Galerias Pacificos” qui sont décorées aux couleurs de Noël pour l’occasion ! Pour profiter de l’ambiance vous pourrez également aller dans les restaurants le 25 Décembre (à Palermo ou Recoleta) ou bien encore passer votre soirée de Noël dans les hôtels. En effet il s’agit d’une pratique très courante à Buenos Aires. En revanche il faut penser absolument à réserver avant dans ce cas là. Pour plus de détails, n’hésitez pas à cliquer ici.

Avec tout cela, croyez-moi, vous passerez un très joyeux Noël ! 


 

Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet

Les immanquables de Bariloche, dans la région des lacs !

La région des lacs est une région exceptionnelle avec ses lacs étincelants, ses rivières de diamants, ses verdoyantes forêts, ses 5 parcs nationaux ou bien encore ses sommets enneigés ! En plein cœur de cette région se trouve Bariloche, un véritable petit coin de paradis ! Réputé principalement pour ses splendides paysages avec ses nombreux lacs qui lui vaut son surnom de “Petite Suisse“, il s’agit également d’une ville réputée pour ses randonnées, son chocolat et sa bière. Croyez-moi, vous ne risquez pas de vous ennuyer à Bariloche !

Bariloche – Agence Equinoxe

Activités culturelles

  • Musée de la Patagonie Francisco Moreno : Un très bon musée situé à San Carlos de Bariloche (plus connu sous le nom de Bariloche). Il aborde aussi bien l’histoire de la région que ses caractéristiques naturelles et ethnographiques. De plus vous découvrirez des collections géologiques, paléontologiques et botaniques. Enfin le musée dispose également d’une riche collection ethnographique et de l’histoire régionale (de la Préhistoire à la naissance de Bariloche). Vous pourrez aussi découvrir les explications de l’éruption de 2011 du volcan Puyehue qui a eu de graves répercussions sur le tourisme dans la région au point qu’à la suite de cette éruption certains hôtels avaient baissé de 50 % leur prix pour attirer les touristes ! Mais depuis la région renaît de ses cendres !
  • Le petit centre historique : Certes petit mais le centre historique reste intéressant à faire pour ses maisons anciennes en pierre ou en bois. Sur une butte dominant le lac, un peu plus à l’Est, vous pourrez y admirer la Cathédrale Nuestra Señora de Nahuel Huapi dont les vitraux sont l’oeuvre du Français Henri Thomas.

Un cadre exceptionnel pour la randonnée

Si d’autres parties en Patagonie sont davantage réputées pour le trekking comme Torres del Paine au Chili et son fameux trek du W ou bien encore El Chaltén dans la Province de Santa Cruz, Bariloche de par son cadre idyllique entre lacs et montagnes, ravira tous les amateurs de trekking qui aime ce contact avec la nature. Il existe un très grand nombre de randonnées. De nombreuses autres randonnées au départ de Bariloche sont également envisageables. Ceci étant nous avons décidé de vous présenter seulement les principaux treks de Bariloche :

  •  Le Cerro Otto : Comptez environ 1h30 pour gravir ce sommet depuis San Carlos de Bariloche. Vous pouvez aussi prendre le téléphérique qui vous dépose en moins de 15 minutes à plus de 1400 mètres d’altitude ! Au sommet vous pourrez apprécier comme il se doit les superbes points de vue sur le Lago Gutierrez et le Cerro Catedral.
  • Cerro Tronador : Certes bien plus loin (comptez environ 2h30 en voiture de Bariloche), le cerro Tronador en vaut cependant bien le détour ! Il s’agit du sommet le plus haut (3478 mètres) et probablement le plus impressionnant des sommets qui s’élèvent au Sud de Bariloche. Vous vivrez le spectacle assourdissant des blocs de glace qui se détachent des sept glaciers suspendus. Il existe un très grand nombre de différentes randonnées sur place.

Circuits et nature

  • Circuit Chico : Il s’agit d’un circuit incontournable de 62 kms au départ de Bariloche. Faisable en voiture ou à vélo, vous longerez le lac Nahuel Huapi, grand lac d’origine glacière. Il est réputé pour la couleur de son eau d’un bleu intense et pour les paysages qui l’entourent. Vous vous rendrez ensuite jusqu’au Cerro Campanario et vous apprécierez quelques kilomètres plus loin le luxueux hôtel Llao Llao
  • Parc national Nahuel Huapi : Il s’agit sans aucun doute du plus beau parc national de Bariloche. Il est également le plus ancien parc national argentin (crée en 1903 par Francisco Moreno). Le parc possède une faune et une flore extrêmement riche. En effet on compte plus de 1000 espèces botaniques et plus de 330 espèces vertébrés. Donc n’hésitez pas à prendre le temps de le découvrir dans ses plus grands détails.
  • La route des 7 lacs : C’est la principale attraction de la ville et de la région des lacs. En effet vous serez submergé par la beauté de ses eaux limpides dans lesquels se reflètent les montagnes boisées aux cimes enneigées. Pour plus d’informations sur cette célèbre route, cliquez ici.

Lac de Bariloche – Agence Equinoxe

Découvrir la richesse gastronomique locale

  • Le chocolat : Il est presque un symbole de la ville! Bariloche est même considéré comme la « Capitale Nationale du Chocolat ». En Argentine, on dit souvent que le chocolat est lié à l’amour et aux amoureux. En effet, son pouvoir aphrodisiaque est connu depuis longtemps. S’il existait une cour réunissant tous les plats et les douceurs inventés par l’homme, le chocolat en serait incontestablement le roi ! 
  • La Semaine de la Gastronomie : Souvent début Octobre, cette semaine a pour but de promouvoir l’art culinaire local. Le week-end vous pourrez profiter de la feria de produits régionaux, vins et produits biologiques, originaires de la Vallée du Rio Negro. L’idée de ce grand marché est donc de promouvoir les cultures locales et les productions typiques de la Patagonie et de la région de Bariloche.
  • La bière : Il faut savoir aussi qu’il y a un très grand nombre de bières artisanales qui viennent de Bariloche. Donc n’hésitez pas à tester une bière locale dans un traditionnel bar à bières de la ville ! Pour connaitre les meilleurs adresses de bars à bières de la ville, cliquez ici.

Coucher de soleil à Bariloche – Agence Equinoxe

La région des lacs comprend bien d’autres lieux incontournables. On peut citer par exemple le Circuito Grande ou encore la forêt des Arrayanes… Mais nous nous sommes intéressé ici exclusivement à Bariloche.

VOUS ÊTES INTÉRESSÉ POUR FAIRE UN VOYAGE DE PLUSIEURS JOURS AVEC EQUINOXE A BARILOCHE ET SES ALENTOURS? CLIQUEZ ICI.


Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet

El mercado de las pulgas, en avant les affaires !

Je suppose que vous connaissez déjà les fameux brocanteurs et antiquaires de la place Dorrego? Par contre connaissez vous le mercado de las Pulgas du quartier Colegiales? Si la réputation des brocanteurs et antiquaires de San Telmo n’est plus à faire, celle du mercado de las Pulgas, dans le quartier de Colegiales mérite qu’on s’y attarde davantage car les trouvailles et l’ambiance qui ressortent du lieu vous feront passer, très certainement, un agréable moment.

Mercado de las Pulgas – Wikimédia

Que peut-on y trouver?

Que vous soyez un brocanteur professionnel, en famille ou juste de passage dans ce marché datant du 18eme siècle vous trouverez forcément des objets qui vous marqueront.

Même si le marché est plutôt spécialisé dans le mobilier on peut également y trouver de la vaisselle,  des vieilles affiches publicitaires, des statues, des tableaux, des miroirs ou encore des coffres. De même vous pourrez chiner des meubles construits à l’aide de matériaux recyclés. Les objets les plus anciens datent du début du siècle, de la vague migratoire de 1920. Ceci étant la plupart des objets datent des années 1970 comme les vieux jouets, téléphones de toutes les couleurs.

Pour ceux, moins attiré par le mobilier vous trouverez aussi un pôle de gastronomie et de design.

Un lieu historique dans une ambiance très conviviale

Sur une superficie d’environ 1 hectare et demi, ce hangar datant du 18eme siècle compte plus de 167 boxes différentes d’exposants. Mais attention rien ne vous oblige à acheter si vous vous rendez à ce marché. En effet beaucoup de gens se rendent à ce marché uniquement pour l’ambiance et l’aspect convivial. C’est par exemple le cas le week-end où on constate une plus grosse affluence mais moins d’acheteurs.

Ne croyez pas que vous serez harcelés par les exposants, au contraire il arrive même fréquemment que les voisins de boxes soient de très bons amis et sirotent un maté ensemble pour l’occasion.

 

El mercado de las pulgas – Buenos Aires Ciudad

Un quartier en pleine expansion

Au-delà du marché aux puces, on constate que le quartier est de plus en plus attrayant. De nombreux bars, restaurants et même des bureaux affluent de plus en plus dans ce quartier. De même ce quartier possède de nombreux recoins très mignons où on peut admirer des fresques murales.

En bref, si la Feria de San Telmo est probablement le plus dynamique et attirant marché de Buenos Aires, le ‘mercado de las pulgas’ de Colegiales n’a pas à rougir de son rival historique. A noter que vous pourrez vous perdre dans ce labyrinthe situé au 1600 Avenida Dorrego (quartier Colegiales) du mardi au dimanche de 10h à 18h de Mai à Aout. Et de 10h à 20h de Septembre à Avril inclus.

Bonne chasses aux bonnes affaires à tous!


Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet

Caminos y sabores : une feria gastronomique dans Buenos Aires

La Feria Caminos y Sabores est une feria gastronomique d’aliments régionaux, de tourisme et d’artisanat qui a eu lieu pour la première fois en 2005 et qui est devenue le marché de produits régionaux le plus important d’Amérique Latine. Et voila que cette feria revient pour une 13ème édition : exposants et visiteurs préparez vous pour ce grand événement !

Feria Caminos y sabores – Source : Flickr par Mauricio Macri

Un événement exceptionnel

Cette feria est organisée par l’entreprise Exponenciar, une entreprise appartenant à Clarín et La Nación, les 2 médias les plus importants d’Argentine. Son but est de promouvoir le renforcement de l’identité régionale et la valeur ajoutée à l’origine des produits ainsi que la représentation culturelle d’autres espaces dans la capitale.

Quels sont les acteurs de cette feria ? Premièrement les milliers d’habitants de la ville ainsi que des alentours mais aussi les acheteurs de grandes chaines de retail, restaurants et enfin importateurs. Cette feria est organisée selon 9 chemins thématiques (Fromage, Viande, Tradition, Tourisme, Huile d’Olive et Épices, Boisson, Maté et thé, Fruits de la terre et douceurs). 400 exposants seront là pour vous faire découvrir ces produits des 23 provinces argentines.

Activités de la Feria

Cours de cuisine avec Macri – Source : Wikipedia

Lors de la feria, vous aurez accès à des cours de cuisine argentine ainsi que d’Amérique du Sud. Il y aura aussi un espace de dégustation, un concours “Experiencias del Sabor” durant lequel un groupe d’expert récompensera le meilleur fromage, dulce de leche, huile d’olive, maté ainsi que bière artisanale et enfin des tables rondes de négociation ! Le gagnant de l’édition aura son stand offert par l’organisation pour l’année suivante. Il bénéficiera ainsi d’une plus grande visibilité grâce à une signalisation différente des autres stands.

Une nouveauté de la feria ? Un mystérieux bracelet intelligent fait son apparition et il aide les exposants. Il offre un système de paiement, vous pouvez ainsi le recharger à volonté. Ce nouveau système a de nombreux avantages : il est plus simple, plus rapide, plus sécurisé et propre (hygiène concernant l’échange d’argent). Pour finir il offre une visibilité sur les réseaux sociaux plus importante !

Un succès incontestable

Au fur et à mesure de ses 11 éditions, la feria est devenue de plus en plus importante, développant ainsi en même temps les protagonistes de la feria. Lors de la dernière édition ce sont plus de 800 000 personnes qui ont participé à ce grand succès ! Combien serez vous cette année ?

Infos pratiques

Où ? La Rural, Av. Sarmiento 2704, Buenos Aires
Quand ? Du 6 au 9 juillet 2017 de 12h à 21h
Combien ? Entrée génerale à partir de 150 ARS
Plus d’infos : ici


Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet


 

arteBA : de l’art pour tous !

Voici une feria d’art qui revient en ce mois de mai dans la ville de Buenos Aires. Avec la participation de plus de 90 galeries ainsi que 350 artistes qui viennent de 20 pays différents, cette édition promet de grandes surprises !

Stand du Ministère de la culture – Source : Flickr

Une feria unique

Cet événement permet à la fois à des musées, des organisations privées, des organisations internationales ainsi que des collectionneurs d’acquérir des pièces d’art. Cette feria a pour but de promouvoir l’art argentin et latino américain. Lors de cette édition, 23 galeries, qui n’ont jamais participé auparavant seront présentes. De plus, ces galeries proviennent d’endroits insolites comme par exemple le Kosovo ou Tokyo. L’occasion d’ajouter un peu de diversité et de venir faire un tour à cette feria internationale.

Alec Oxenford, président de la fondation arteBA a aussi insisté sur la diversité des œuvres présentes. Des musées comme “Museo de Arte Tigre” ou encore “Reina Sofia de Madrid” pourront ainsi acquérir des œuvres de la feria. Dans le processus d’acquisition de musées, afin d’enrichir son patrimoine, arteBA compte dans son programme d’acquisition le musée Lacma (Los Angeles), Centro de Arte 2 de Mayo de Madrid, MOCA de Shangai ou encore le musée Guggenheim de New York.

Thème de cette année

2 visiteurs à une exposition – Source : Flickr

La feria de cette année aborde le thème du futur. Ce thème sera notamment abordé grâce aux discussions avec 3 protagonistes : Claudia Fontes, Marta Minujín et Fernanda Laguna. Elles aborderont le sujet du rôle de l’artiste, de son monde et de son processus de travail afin de voir comment l’art est une représentation du futur.

Fonctionnement de la feria

Cette feria est composée d’une section principale ainsi que d’un forum ouvert. La section principale est un ensemble de galeries choisies par un comité de sélection indépendant. Le forum ouvert, quant à lui permet de rassembler des figures de l’art et de discuter sur le thème de l’année qui est le futur. Ce forum organisé par le ministère de la culture est l’occasion d’enrichir le débat sur l’art contemporain.

Plus de 80 000 personnes visiteront la feria au cours des 4 jours : alors venez y faire un tour !

Informations utiles

Quand ? Du 24 au 27 mai 2017 de 14h à 21h
Où ?
La Rural, Avenida Sarmiento 2704, Buenos Aires

Combien ? Entrée générale à partir de 160 ARS,  entrée pour les étudiants et retraités à partir de  80 ARS
Plus d’informations : ici

Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet

Région de Salta : Où faire du shopping bon pour la planète?

Tissus, lainages, artisanat local, la région de Salta vous offre une belle occasion de faire le plein de cadeaux. Objets originaux et ultra-typiques du Nord de l’Argentine, ce sont les bras chargés de merveilles que vous reviendrez au bercail. Vous laisserez presque à vos proches un sentiment de « on s’y croirait presque ». Nous vous donnons donc les bonnes adresses pour faire votre shopping mais pas seulement. Aussi pour acheter intelligent et bon pour la planète! Des boutiques « commerce équitable » qui vous garantissent une qualité unique et vous donne la possibilité de participer à l’économie locale!

Le Chemin des Artisans de Seclantás 

Plus typique vous ne trouverez pas! Avec ses airs de bout de monde, le petit village de Seclantás situé entre Cachi et Cafayate vaut le détour! Il est en effet plein d’artisans qui privilégient exclusivement le « fait main », on vous laisse imaginer la mine d’or que c’est! L’accès au « Chemin des Artisans » n’est pas bien indiqué, demandez de l’aide ou scrutez les panneaux  indiquant « el camino de los artesanos ». Vous trouverez donc un chemin de terre où se succèdent de petites maisonnettes, lieux de vie et de commerce des locaux de Seclantás. Vous pourrez y dégoter de tout, des ponchos aux couvertures en passant par les écharpes et les étoles.

À savoir. C’est dans ce petit village que vit l’un des artisans les plus connus du pays. Il s’agit de Alfonso “El Tero” Guzmán confectionneur de ponchos depuis tout petit, il connait toutes les techniques ancestrales. C’est lui qui a offert au pape Jean Paul II un poncho lors de sa visite à Salta. Il a bien évidemment fait de même pour le pape argentin Francisco !

Marché aux artisans de Salta

Si vous passez par la « linda Salta » profitez-en pour remplir votre valise d’objets artisanaux et vêtements de gauchos. Loin du « fait main » évitez les magasins du centre-ville qui pour la majorité vendent des produits issus de l’industrie et souvent pas de la région ! Allez plutôt du côté du « Mercado Artesanal » situé au bout de l’Avenue San Martin où l’authenticité est le mot d’ordre des artisans exposant! Ce marché aux artisans fonctionne depuis 1968 dans une ancienne maison coloniale très typique. Dans ce marché, les produits ont un certificat d’authenticité qui garantit la qualité et l’origine artisanale.

Le marché artisanal – Wikipedia

Arte Alternativo

À Tafi del Valle vous serez surpris de voir que sur l’avenue principale se collent les unes aux autres des dizaines de boutiques . Vous serez vite attiré par ses stands haut en couleur et par le grand choix qu’ils proposent! Mais comment dissocier le bon du mauvais? Nous on vous conseille une valeur sûre: la boutique « Arte Alternativo ». À votre arrivée dans la boutique vous pourrez penser que les objets présentés proviennent d’une production industrielle tant ils arborent des designs modernes. Détrompez-vous ici on utilise en effet seulement des techniques à la main inspirées de l’ancien temps.

Photo – Source : Bertrand Mahé

La Casa de Tejedor 

La « Casa de Tejedor » située sur la route entre Salta et Cafayate est une association locale à but non-lucratif dont l’objectif est de perpétuer la technique du tissage à la main. Les bénéfices de ces belles pièces en vente sont en effet retournés à l’association. Belle initiative à soutenir! À savoir. La confection d’un vrai poncho salteño demande entre 15 et 20 jours de travail s’il est fait à la main. De ce fait, chaque artisan produit environ 20 ponchos à l’année. Le prix d’un poncho fait main est d’environ 2400 pesos.

Envie de découvrir la région de Salta ou inclure cette destination dans un itinéraire sur mesure en Argentine ? N’hésitez pas à contacter Equinoxe, spécialiste de l’Argentine depuis 1990 ! 

Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet

La feria de Mataderos : tradition et culture des gauchos

La Feria de Mataderos, située dans le quartier de Mataderos à l’ouest de Buenos Aires, est le lieu idéal pour découvrir les traditions et coutumes des gauchos. Ce marché attire chaque dimanche des milliers de personnes, locaux ou touristes. Nous recommandons donc fortement si vous voulez rencontrer des gauchos d’un autre temps !

mataderos

Feria de Mataderos – Crédit photo : Carlos Adampol Galindo

Une tradition gaucho très forte

La Feria de Mataderos a lieu dans l’ancien abattoir et marché agricole du quartier, d’où son nom « mataderos » (abattoir). Cette feria repose sur la culture et le folklore gauchesque. Le quartier de Mataderos est situé à la limite entre la ville et la banlieue. Cela vous donnera donc une bonne occasion de plonger dans la culture Argentine sans avoir à aller très loin. Entre démonstrations de danse typique et d’agileté des gauchos, laissez-vous porter par l’ambiance de la feria ! Par ailleurs essayez aussi de vous mêler aux spectateurs des concerts en plein air, qui s’avèrent être de très bons danseurs!

Rosario width=

Feria de Mataderos- Crédit photo : Gobierno de la Ciudad de Buenos Aires

Un marché à ciel ouvert

Tout d’abord, on ne peut pas parler de culture et tradition sans parler des nombreux plats typiques que vous pourrez (re)découvrir sur le marché. Directement à la sortie du bus, laissez-vous porter par les odeurs de parilla qui vous ouvriront sans aucun doute l’appétit. Choripan, empanadas, asado, tamales, vins, fromages, confitures, miel, dulce de leche … Vous l’aurez compris, il y en a donc pour tous les goûts!!!

Par ailleurs, cette feria est un endroit rêvé pour ceux qui souhaitent rapporter des souvenirs d’Argentine. Les artisans qui animent ce marché à ciel ouvert vous proposent de nombreux objets artisanaux du pays, mais également d’Uruguay, du Paraguay et du Pérou. Bijoux, tenues traditionnelles, couteaux, maté et bombillas, articles de cuir, d’argent et tissés… Vous n’aurez que l’embarras du choix!

On vous conseille fortement d’y aller, profitez d’un dimanche ensoleillé loin des klaxons de Buenos Aires et laissez-vous porter par l’esprit convivial et traditionnel des gauchos. N’oubliez pas votre appareil photo pour garder des images des spectacles folkloriques. Pensez également à visiter le Musée des Gauchos dans la même journée, il se trouve dans le bâtiment du Mercado Nacional de Hacienda.

Rosario width=

Feria de Mataderos- Crédit photo : Wikipedia

Informations générales

Quand ? Tous les dimanches de 11h à 20h (uniquement le samedi soir de 18h à 1h pendant les mois de janvier et février)
Où ? Av. Lisandro de la Torre et Av. de los Corrales, Quartier de Mataderos, Buenos Aires
Comment y aller ? Colectivos 36, 55, 92, 63, 80, 97, 103, 117, 126, 141, 155, 180 et 185 (comptez environ une heure de trajet depuis le centre)

Le site de la Feria : http://www.feriademataderos.com.ar/


Cet article vous a plu ? Consultez également :

L’Argentine et le cuir : une histoire d’amour qui dure

L’Argentine est reconnue pour la qualité de sa viande ! Tout le monde le sait ! D’ailleurs,  on parle très souvent du bœuf argentin dans l’assiette, mais sa peau est également très réputée pour sa qualité et ses prix aguicheurs. En Argentine, vous trouverez facilement du cuir d’excellente qualité. Aujourd’hui Argentine-Info vous en dit donc plus sur l’histoire du cuir en Argentine et sur les bons plans pour trouver du cuir dans la capitale !

cuirTravail du cuir argentin – Photo  : Claudio Sepúlveda Geoffroy

Le cuir argentin et son histoire

Il fut un temps où la viande était si abondante qu’elle finissait par être gâchée. Les Gauchos argentins décidèrent alors de s’intéresser à la peau et au suif, qu’ils troquaient contre du tabac, du rhum et du maté. Puis s’en servaient également pour se confectionner des objets indispensables comme des couteaux, ceintures et cravaches.

Aujourd’hui l’artisanat argentin est devenu commun, notamment dans les quartiers typiquement Porteños et dans les ferias artisanales où les artisans vendent leurs objets. Ce sont de véritables artistes, dotés de patience et de minutie. Vous pourrez revenir les valises pleines de souvenirs, car dans tout le pays on trouve la peau de vache sous tous ses formes : tapis, coussins, chaises, sacs de voyage…

Le cuir est devenu ici en Argentine, comme dans de nombreux pays le « must have » de la mode ! Les vêtements et accessoires de mode en cuir sont de plus en plus prisés. On trouve dans tout le pays de nombreuses usines, qui le travaillent pour l’envoyer aux designers ; et ces derniers sont de plus en plus innovants ! Vous pourrez alors revenir avec une belle veste en cuir, un joli sac et même des bottes faites sur mesure ! Et n’ayez crainte, ces belles pièces vous les garderez toute votre vie!

 Cuir

Gaucho – Photo : Wikipedia

Où trouver les plus belles affaires?

La Rue Murillo : Si vous êtes amateurs de cuir, nous vous conseillons absolument de vous rendre Rue Murillo, dans le quartier de Villa Crespo. Sur 300 mètres environ, la rue est quadrillée de magasins de cuir, offrant un large choix de vestes et de manteaux, de différents styles et de différentes couleurs : les prix sont très intéressants et les produits de qualité. Une très bonne adresse donc !

Place Cortázar : La Plaza Cortázar dans le quartier de Palermo, ou plus communément appelé Plaza Serrano, offre tous les jours des produits en cuir de très bonne qualité. Des artisans locaux s’y présentent pour vous offrir le meilleurs de leur artisanat. Profitez de la bonne ambiance qui règne dans ce marché ! Les producteurs sont toujours très accueillants et cherchent toujours à vous satisfaire !

San Telmo : San Telmo est un endroit incontournable si vous voulez vous procurer du cuir ! Le marché, ouvert tous les jours, et la Feria, le dimanche matin sur la Rua Defensa, vous offriront un florilège de produits typiquement locaux et artisanaux. Les ceintures et les sacs en cuir y sont de très bonne qualité pour des prix plus qu’abordable. Par ailleurs, vous pourrez également trouver d’autres produits très locaux comme du maté artisanal ou des bijoux ! Bref, nous recommandons, la balade dans la Feria vaut absolument le coup !

 Cuir

Mercado de San Telmo- Photo : Wikipedia

 

En conclusion, repartir d’Argentine sans avoir acheté du vrai cuir serait dommage ! Profite des nombreux artisans locaux pour ramener des cadeaux à vos proches. Vous trouverez difficilement plus local !


Cet article vous a plu ? Consultez également :

 

Les incroyables antiquaires de Buenos Aires

Buenos Aires est connue pour être une ville où les arts sont très représentés. Mais on ne pense pas forcément aux antiquités. Et pourtant ! Les antiquaires sont légions dans les rues porteñas ! En effet vous trouverez énormément de librairies ici. D’ailleurs c’est la ville qui compterait le plus de librairies au monde ! Donc si vous aimez voyager dans le passé le temps de quelques minutes alors cet article est fait pour vous !

AntiquairesVieux libres – Photo : Editions Norma

Un héritage important

Ne soyez pas surpris que Buenos Aires compte énormément d’antiquaires ! C’est normal ! Tout d’abord, on sait que la capitale est très portée sur la culture, en témoigne par exemple le nombre impressionant de musées. Mais c’est surtout dû au fait que l’Argentine a une histoire riche, marquée par de nombreuses cultures. Il n’est donc pas étonnant que les antiquaires soient aussi nombreux et surtout aussi diversifiés.

Des papiers chiffons, des pages en cuir, des parchemins, des manuscrits, des premières éditions… au dédicaces, signatures, reliures en cuir, cartes des premières incursions des conquistadors d’Amérique… Bref les boutiques d’antiquités sont des lieux remplis d’histoire avec pleins de trésors enfouis ! Entrer dans une librairie d’ est une expérience fantastique qui doit être vécue au moins une fois dans sa vie ! De l’odeur au toucher, vous aurez l’impression de vivre dans une toute autre époque !

Il est recommandé d’y entrer sans avis préconçus et de laisser la sagesse du libraire vous emporter dans son monde! Posez lui toutes vos questions, il sera ravi de partager avec vous sa passion et son savoir autour d’un café! Pas d’ordinateurs en vue, ni de code-barres, ni de best-sellers au premier plan… une atmosphère totalement différente des librairies de nos jours, un sentiment que le temps s’est subitement arrêté!

Cependant, avec l’avancée technologique et la montée en puissance d’Internet, les librairies physiques se perdent et se transforment en e-librairie, mais heureusement les antiquaires sont toujours là pour nous dénicher de vieux trésors dans des lieux mythiques!

Quelques antiquaires qui valent le coup à Buenos Aires

El Faro del Fin del Mundo
Un monde rempli de vielles cartes, de gravures, d’affiches, de cartes postales, de photographies, de premières éditions…
Où ? Libertad 1240

La libreria de Avila
Ouverte depuis 1785 elle est très connue dans Buenos Aires ! En effet, elle n’est autre que la librairie la plus ancienne de la ville ! Meme si vous n’êtes pas passionés par les antiquités, vous devez absolument y aller car c’est un monument à Buenos Aires
Où ? Alsina 500

Libreria Alberto Casares
Rien que la vitrine nous laisse bouches-bées. Et au moment où vous rentrez à l’intérieur, vous ressentez l’histoire de cette librairie. C’est vraiment un lieu passionant. D’ailleurs ce n’est pas étonnant que l’écrivain Jorge Luis Borges aimait y passer du temps.
Où ? Suipacha 521

Antes Lo Tenia Mi Abuela
Son nom se suffit à lui-même vous ne trouvez pas ? En Francais “Ma grand mère l’avait avant” est une librairie familiale mais dont la collection est assez impressionante.
Où ? Defensa 949

AntiquairesLibrairie – Photo : Wikipedia

En conclusion, que vous soyez passionnés ou non, nous vous recommandons vivement de faire un tour dans l’une de ces librairies. Ne serait-ce que quelques minutes. Juste le temps de profiter d’une atmosphère, d’une ambiance unique, et que vous ne trouverez nulle part ailleurs  !


Cet article vous a plu ? Consultez également :