A voir – A faire : Visiter El Congreso de la Nación

Vous êtes de passage dans la capitale Argentine ? Alors dans ce cas  nous vous proposons aujourd’hui de visiter l’un des monuments les plus emblématiques de la Capitale: El congreso de la nacion Argentina. En effet le congrès vaut autant le détour que la casa rosada ou bien le puente de Mujer. Ce magnifique bâtiment saura vous émerveiller par son architecture. La surprise vous attend  aussi bien à l’intérieur qu’ à l’extérieur. Bonne visite

Congreso – Equinoxe

Qu’est ce que c’est ?

Le Palacio del Congreso de la Nación Argentina ou Palais du Congrès de la nation Argentine est le bâtiment où se déroulent les activités du pouvoir législatif de la république Argentine. Le congrès National est le lieu du pouvoir politiqueIl est le siège du Sénat et de la Chambre des députés.

Un peu d’histoire

C’est en 1889 que l’idée de créer le Congrès vue le jour. En effet, le président Celman a lancé un projet de loi qui proposait de créer un bâtiment imposant comme palais législatif pour l’Argentine. L’emplacement choisi fut aussi un choix décisif lors de la construction de celui-ci.

L’emplacement du Congrès

Le congrès de la nation a été positionné de façon à former un axe important autour de l’Avenida de Mayo. Effectivement si vous avez le temps de longer cette jolie avenue vous pourrez trouver d’un côté le siège du gouvernement soit la belle Casa Rosada ainsi que le Cabildo. Il est l’ancien siège de l’administration coloniale et est aujourd’hui un musée sur l’indépendance de l’Argentine. Tandis que de l’autre côté on y trouvera le Congrès, la boucle est bouclée.

La construction du bâtiment

Afin de savoir quel architecte allait pouvoir avoir en charge ce dossier, un concours international a été lancé en 1895. Celui-ci fut remporté par Victor Meano un architecte italien. Il décida de créer son projet sur trois idées centrales : l’académisme, l’éclectisme et le classicisme. A savoir que sa plus belle idée et son plus grand succès lors du concours a été la coupole de quatre-vingts mètres de haut. En effet celle-ci aura pour but de renforcer l’imposance du bâtiment ainsi que sa valeur symbolique.

Par la suite afin que le Congreso soit l’un des monuments les plus importants de la capitale est venue l’idée de lui créer une place. C’est donc en 1905 que cette loi a été adoptée grâce au sénateur Miguel Cané.

En fonction avant d’être terminé

En 1906 les législateurs décidèrent qu’il était temps de commencer la période du pouvoir législatif. Et cela dans le nouveau congrès qui n’était pas encore terminé. C’est donc le 12 mai 1906 que le Palais Législatif fut inauguré. Ce moment important de la ville de Buenos Aires fut réalisé avec la présence du président de l’époque José Figueroa Alcorta. Cependant cette inauguration ne se fit pas dans les conditions que le bâtiment méritât. En effet, elle se fit entre des charpentes de fer ainsi que d’autres éléments de construction.

Monument historique

La construction du bâtiment fut finalement achevée en 1946. Le dernier élément qui a clôturé cette construction fut le revêtement de marbre qui a été placé sur l’extérieur du bâtiment.C’est 47 ans plus tard en 1993 que le pouvoir exécutif national a décidé de déclarer le Palais du Congrès “Monument historique et artistique national“.

Congreso, salle des  députées – Equinoxe

Une architecture spectaculaire

De par son architecture impressionnante et imposante, avec son grand nombre de salles et le symbole de ce lieu, le Congreso est le lieu emblématique de la vie politique argentine. Il y a eu et il y aura des combats politiques de grandes ampleurs.

La superficie totale est de 39 210 mètres carrés , la coupole s’élève à 80 mètres , c’est l’une des plus grandes de la ville. Elle est faite en cuivre que le temps a oxydé. Les dépendances les plus remarquables sont le « Salón de los Pasos Perdidos » (salon des pas perdus) et la chambre des députés et des sénateurs.

La visite guidée

Maintenant que vous en savez un peu plus sur ce monument emblématique de Buenos Aires, vous avez surement envie de le visiter. Et bien sachez que cela est possible. Durant 1h-1h30 vous pourrez participer à une visite guidée vous permettant de découvrir les dessous de cette jolie façade.

 Où ? Avenida Rivadavia, 1864.  Juste à côté de la station de métro Congreso sur la ligne A.

Quand ?  Lundi, Mardi, Jeudi et Vendredi. A 12h30 ou 17h

Combien ? Gratuit. Plus d’info ici.

Important : Venir environ 15 minutes avant le début de la visite guidée avec son Passeport.

Bonne visite 


VOUS AVEZ AIMÉ CET ARTICLE? A LIRE SUR LE MÊME SUJET

A voir – A Faire : Visiter la Casa Rosada monument emblématique

Nous avons visiter pour vous le monument le plus importants de la captiale : La casa Rosada. La Casa Rosada (Maison Rose) est le siège du Pouvoir Exécutif d’Argentine. Elle est située au centre de la ville de Buenos Aires,  face à la Plaza de Mayo. Elle arbore une surprenante couleur rose, soulignée par les éclairages rose vif qui s’allument dès la tombée de la nuit. Contrairement au Palais de l’Elysée qui n’est ouvert qu’une seule fois dans l’année lors des journées du Patrimoine, la Casa Rosada est bien plus accessible à visiter. Siège du gouvernement argentin, il vous surprendra par sa beauté architecturale éclectique et ses sublimes patios qui rappellent ceux d’Andalousie.

Extérieur de la Casa Rosada : Equinoxe – Santa Mollicone

Un peu d’histoire

C’est logiquement au coeur de la ville que se situe le siège du pouvoir exécutif de Buenos Aires. Un lieu stratégique par tradition puisqu’en 1594 déjà, s’y trouvait la forteresse royale de Don Baltasar d’Autriche, au sommet des berges du Rio de la Plata. Après la révolution de 1810, le président Rivadavia lance une rénovation et remplace l’entrée par une porte néoclassique. De cet édifice ne subsiste quasiment rien. En effet, il fut détruit pour y construire, dans les années 1850, le siège du gouvernement, que le président Domingo Faustino Sarmiento ordonne de peindre en rose. D’après la légende, il souhaitait ainsi symboliser l’union des deux partis qui s’opposèrent pendant plus de 50 ans. Le rouge des Fédéralistes et le blanc (ou bleu pâle) des Unionistes.

Les architectes

Quelques années plus tard, il commande à l’architecte suédois Carlos Kihlberg le palais des Postes sur la partie du terrain restée libre. Une idée qui eut pour conséquence de laisser l’autre bâtiment décrépir et donc devenir inapte à accueillir le plus haut degré de prestige du gouvernement. Un autre architecte suédois, Enrique Aberg, est donc chargé de rénover l’édifice. De plus, en 1884, le président Luis Saenz Pena commande à l’Italien Francisco Tamburini de réunir les deux bâtiments. C’est pour cela que l’architecture de ce batiment est si particulier. Car de nombreux architectes y ont apporté leur touche à des époques différentes. Ces interventions successives ont ainsi créé un ensemble architectural d’une étonnante variété de styles. Le batiment combinant des éléments de diverses origines : façade italianisante, loggias, mansardes, fenêtres…

D’ailleurs, c’est au balcon de la façade principale que le couple Perón (Juan et Evita Perón) faisait ses discours aux foules. C’est également de ce palais que le président De La Rua a piteusement fui en hélicoptère en 2001. Aujourd’hui, ce joli palais de style italien reste le siège du gouvernement. Mauricio Macri s’y rend presque chaque jour pour s’occuper des affaires du pays.

Extérieur de la Casa Rosada de nuit : Equinoxe – Santa Mollicone

Visite de la Casa Rosada 

Vous serez surement surpris de découvrir que la visite de la Casa Rosada inclut presque toutes les pièces les plus importantes ! Seul le bureau et le balcon présidentiel n’est pas accessible au public. Ceci étant on les voit et vous découvrirez tout le reste ! Vous commencerez votre visite dans l’imposant hall d’entrée où commencent les visites. Ensuite vous monterez l’escalier des journalistes. Baptisé comme cela car il mène à la salle de Presse où le Président Argentin se rend pour annoncer certaines décisions importantes.

Dans le même secteur vous découvrirez la galerie des idoles populaires de l’Argentine. Tous ceux qui ont fait la gloire de l’Argentine ! La partie la plus importante de la visite est le patio des Palmiers qui tient son nom de ses arbres qui ornent le patio. A noter qu’il reste un seul palmier qui date de la construction du bâtiment, les autres ayant été plantés après.

Continuez votre visite en découvrant  la salle des scientifiques, une importante salle de réunion de la Casa Rosada mais aussi les anciens quartiers pour le Vice-président argentin, l’incroyable ascenseur présidentiel, l’escalier Français nom donné en l’honneur d’un tableau offert par le gouvernement français pour rendre hommage à Saint-Martin mort en France en 1850. Ou encore l’incroyable salon Blanco où se tiennent des réceptions et des cérémonies particulières. Comme par exemple les passations de pouvoir.

En bref vous ne vous ennuierez pas dans cette visite. Et si vous voulez en découvrir plus, n’hésitez pas à vous rendre au Museo de la Casa de Gobierno. Situé en dessous de la Casa Rosada vous y découvrirez l’histoire et les objets ayant appartenu aux présidents argentins ! Des expositions culturelles peuvent y avoir lieu.

 

Intérieur de la Casa Rosada : Equinoxe – Santa Mollicone

Comment faire pour visiter la Casa Rosada 

La Casa Rosada se situe au 50 Rue Balcarce dans le quartier Microcentro. Il n’est cependant pas possible de se rendre directement à la porte de la Casa Rosada pour la visiter. Il faut obligatoirement réserver auparavant pour pouvoir y entrer.  Les réservations se font seulement 15 jours maximum en avance par internet en cliquant ici.

Il est possible de la visiter tous les samedis et tous les dimanches. Des visites sont organisés toutes les 15 minutes de 10h à 17h. A noter qu’il existe des visites guidées en Anglais à 12h30 et 14h30 le Samedi et le Dimanche. Les autres visites ce font en espagnole. La visite guidée dure environ 45 minutes.

Le jours de la visite vous devrez montrer votre justificatif de réservation que vous recevrez dans es minutes suivant votre réservation sur internet. Important chaque personnes participant à la visite devra montrer son passeport ou DNI avant de rentrer dans la Casa Rosada. Enfin, il vous est demandé d’arriver un minimum de 20 minutes avant l’horaire choisi. A noter que si vous vous rendez avant l’heure il vous sera  possible d’intégrer un groupe ayant un horaire plus tôt.

Attention la Casa Rosada se réserve le droit de modifier ou d’annuler les visites. Les horaires mentionnés dans cet article sont susceptibles de changer !

Informations générales

Où ? Balcarce 50, Plaza de Mayo
Quand ? Visites guidées et gratuites les samedis, dimanches et jours fériés, de 10h à 18h en espagnol, anglais.
Combien ? Entrée gratuite sous réservation


Cet article vous a plu ? Consultez également :

Les principaux quartiers de Buenos Aires

Buenos Aires est la capitale de l’Argentine ! Elle se divise en exactement 48 quartiers tous aussi variés les uns que les autres, avec leurs propres particularités. En effet, on compte près de 13 millions de personnes circulant dans la ville, ce qui fait de Buenos Aires l’un des dix centres urbains les plus dynamiques du monde. Vous venez d’arriver à Buenos Aires et vous vous sentez perdu ? Citer tous les quartiers ne serait pas une mince affaire. Pour vous aider, Argentine-Info, vous a concocté un petit récapitulatif des principaux quartiers de Buenos Aires !

Rosedal de Palermo – Candice Barkatz

Palermo

Palermo est le quartier branché avec une multitude de restaurants, bars, magasins,… Essentiellement résidentiel, plutôt aisé et très vert, il est le quartier le plus étendu de la ville. Il se divise en plusieurs « sous-quartiers » (tel que Palermo Soho, Palermo Hollywood…). On y trouve de tout dans ces quartiers : de la vie avec ses cafés, tous aussi charmants les uns que les autres; du vert avec tous ses parcs de plus de 100 hectares (jardin botanique, hippodrome, jardin japonais, roseraies…) et enfin on y fait la fête grâce aux nombreux bars et boites de nuit (Rosebar, kika, Niceto…).

A voir, à faire :

  • Plaza Serano : en plein coeur de Palermo Soho, petit place animée (même le dimanche !) avec de nombreux petits restaurants et boutiques
  • Bosques de Palermo  : véritable poumon de la ville (Jardin Japonais, Parc 3 de Febrero, Rosedal,..)
  • Costanera Norte : promenade sur les rives du Río de la Plata
  • De l’art mural : ouvrez bien grand les yeux lors de votre promenade dans ce quartier ! En effet découvrez de nombreux graffitis ! Sortez votre appareil photo !

Puerto Madero

Avec ses anciens docks réhabilités, Puerto Madero est un endroit très agréable pour se promener, boire un verre et se restaurer ! Le soir, Puerto Madero se transforme en rendez-vous des soirées branchées. Il y a une dizaine d’année, ce quartier était un endroit peu fréquentable, mais aujourd’hui il est devenu l’un des plus chers de Buenos Aires ! Quartier récent, il  a  commencé à se développer dans les années 90.

A voir, à faire :

  • Réserve écologiqueC’est un vaste terrain de 350 hectares envahi par la faune et la flore locales.
  • Puente de la MujerAvec son grand bras pointant vers le ciel et sa forme incurvée qui nous rappelle l’élégance féminine. Il représente un couple dansant le tango et donne à la ville un tout nouveau visage à l’honneur des femmes !
  • Bateau musée Corbeta Uruguay : Construit par les britaniques et acquis en 1872 par le Président Sarmiento, il fut jusqu’en 1961 le navire d’entrainement de l’armée argentine. En 1901, il a servi à sauver les membres d’une expédition suédoise qui avait fait naufrage en Antarctique.
  • Bateau musée Fragata Sarmiento : Construit en Angleterre en 1898 pour le compte du gouvernement argentin, il fit 39 voyages à travers les océans du monde entier.

Obelisco au Micro Centro – Bertrand Mahe

Micro-centro

Connue sous le nom de Micro-centro, City porteña, La City cette zone regroupe les sièges sociaux des entreprises les plus importantes du pays. C’est une vraie fourmilière en journée ! Cependant, le quartier redevient très calme le soir. Véritable concentration d’hôtels et de restaurants, il est idéalement placé au cœur de la capitale pour les déplacements. Ce quartier se situe en plein de cœur de Buenos Aires ! Là où se conjugue passé et avenir, des monuments symboliques de la Belle Epoque attenants à des buildings modernes.

A voir, à faire :

  • Plaza de Mayo : là où siègent le gouvernement et la Casa Rosada et où défilent tous les jeudis les mères et grands-mères des disparus sous la dictature de Videla).
  • Avenida de Mayo : avec ses airs madrilènes, là où se concentre une multitude de théâtres et cafés porteños.
  • Plaza del Congreso : là où siège le pouvoir judiciaire (c’est également le lieu privilégié des nombreuses manifestations et défilés lors de grèves et revendications).
  • L’Obelisco : Il est l’emblème de la ville comme le pourraient être La Tour Eiffel à Paris ou encore la Statue de la Liberté à New York.

La Boca

Très touristique, le quartier La Boca de Buenos Aires où s’est formé le prolétariat est typique du début du XXe siècle. Marqué par les différentes vagues d’immigration, fait de petites maisons de tôle ainsi bois aux couleurs enivrantes, ce quartier est incontournable, même s’il n’est pas, et de loin, le plus sûr de la ville. Ce quartier est très connu pour El Caminito, la rue où le tango vit le jour !

À voir, à faire :

  • El Caminito : On respire les couleurs et l’authenticité, et on se dirait au milieu des immigrés italiens au XIXème siècle. Danseurs et chanteurs de tango à tous les coins de rue, ravissantes petites boutiques, nombreuses terrasses ensoleillées et maisons colorées, bref on aime y flâner.
  • La Bombonera : stade mythique du club Boca Juniors. Il est un des stades les plus pentus au monde.
  • Fileteo est très représenté par ici. Art pictural porteño par excellence, il dessine de belles formes courbées et colorées.

San Telmo – Candice Barkatz

San Telmo

Le quartier San Telmo fait partie des quartiers les plus anciens de Buenos Aires. Autrefois il fut habité par les classes aisées de Buenos Aires ! Mais, une virulente épidémie de fièvre jaune les poussa à fuir vers le Nord, à savoir vers l’actuel quartier de Recoleta. Aujourd’hui, il s’agit du quartier bohème. L’endroit est très fréquenté, en particulier le dimanche, puisqu’il fait bon de s’y balader, le long des rues pavées et pittoresques et au milieu des ferias.

A voir, à faire :

  • Parque Lezama : un espace vert de près de 80 000 m2
  • Feria de San Telmo : marché à ciel ouvert avec objets et reliques en tous genres, notamment des antiquités. Tous les dimanches sur la rue Defensa.
  • Zanjón de Granados :  une série de galeries coloniales, des tunnels découverts par le plus grand des hasards dans le quartier de San Telmo.

Belgrano

Quartier de classe moyenne et haute très vivant. C’est un des quartiers de Buenos Aires comptant le plus de commerces : magasins en tout genre, restaurants, bar… Le style de ce quartier est en effet un mélange très intéressant de grandes demeures de style français et anglais qui côtoient de grands immeubles modernes.

A voir, à faire :

  • Barrio Chino : Quartier chinois de Buenos Aires.
  • Museo Historico Sarmiento : Musée qui retrace l’histoire argentine du XIXème siècle.  Il retrace la vie de l’ancien président argentin Domingo F. Sarmiento.
  • Musée de River Plate : Musée d’un des clubs mythiques d’Argentine.

Cimetière de Recoleta – Wikimedia Commons

Recoleta

Chic, branché, résidentiel mais surtout très riche d’activités culturelles, Recoleta est un haut lieu d’histoire et d’architecture à Buenos Aires. Monuments historiques, musées prestigieux, places majestueuses ainsi que son cimetière incontournable… Recoleta n’est certainement pas le quartier à manquer !

A voir, à faire :

  • Plaza Francia : magnifique espace vert
  • Cimetière de Recoleta : vous pouvez parcourir librement les allées dans lesquelles s’alignent des tombeaux à l’architecture impressionnante. Sont enterrés dans ce cimetière de nombreuses personnalités emblématiques de l’Argentine.
  • Basílica Nuestra Señora del Pilar : église coloniale du XVIIIe siècle qui posséde un remarquable retable baroque en argent.
  • Centre culturel : un adorable petit refuge pour artistes et amateurs d’art en tous genres. Des peintures aux installations visuelles, en passant par des sculptures de taille humaine ainsi que les arts plastiques… Vous en prendrez pleins les yeux !
  • El Ateneo : une des bibliothèque-librairie les plus connues de Buenos Aires. Il s’agit d’un ancien théâtre, le Grand Splendid, reconverti en une magnifique librairie. Le bâtiment a en effet conservé son architecture originale.
  • Floralis : immense fleur métallique. « La fleur de toute les fleurs », représente le dynamisme de notre époque. Un mécanisme a été conçu pour qu’elle puisse s’ouvrir chaque matin et se refermer chaque soir, et pivoter en suivant le cours du soleil.

Un des endroits les plus mystérieux de Buenos Aires

Si vous avez l’occasion de vous balader dans le typique quartier de San Telmo,  l’équipe d‘Equinoxe vous conseille de franchir la porte du 755 rue Defensa afin d’y découvrir  un musée pas comme les autres.  Cette visite vous assurera un voyage dans le passé ainsi que de découvrir la vie Porteña quatre siècles auparavant.

Ce musée appartient au patrimoine culturel de Buenos Aires comme œuvre de restauration architecturale la plus importante de la ville. En effet grâce aux objets trouvés durant des fouilles archéologiques, le musée met en scène le quotidien des porteños (habitants de Buenos Aires) il y a plusieurs siècles.

Flickr – Tanenhaus

HISTOIRE DU MUSÉE

Le musée est situé dans une ancienne maison aristocratique qui a été construite en 1830. Cependant en 1871 Buenos Aires fut touchée par une épidémie de fièvre jaune, et 23 familles y ont trouvé refuge. En 1974, elle fut désertée.

L’histoire de ce musée débute en 1985, lorsque Don Jorge achète cette maison laissée à l’abandon au cœur de San Telmo, quartier qui était à l’époque très peu prisé. Don Jorge avait pour ambition de transformer cette maison abandonnée en un restaurant. En effet cette initiative a permis de découvrir par le plus grand des hasards, l’existence de tunnels souterrains de plus de 150 mètres jusque là oubliés de tous. Ce réseau de canaux souterrains avait été construit dans les années 1820, dans le but de canaliser le ruisseau Tercero del Sur. Appelé également Zanjón de Granados, ce ruisseau permettait d’alimenter les puits qui ont servi pendant des années de vide ordure. C’est pourquoi lors des fouilles, les archéologues ont découvert de nombreux ustensiles et récipients antiques.

Ce lieu chargé d’histoire a été restauré en essayant de rester le plus fidéle à l’original en conservant une partie du sol original, en gardant les grilles rouillées, ainsi que d’autres éléments qui vous permettront de faire un voyage dans le passé.

Pendant quatre ans, les archéologues ont fouillé et découvert ces 200 mètres de tunnels remplis d’objets laissés à l’abandon. Les travaux dureront près de 20 ans jusqu’à l’ouverture des portes au public en 2006. Cette rénovation a été entièrement financée par le propriétaire.

Le résultat est époustouflant !

Vous pouvez si vous le souhaitez avoir un  aperçu en ligne sur le site du musée.

 

HORAIRES ET TARIFS DES VISITES GUIDÉES 

Les visites guidées sont possibles du lundi au vendredi et le dimanche.

Du lundi au vendredi 4 visites par jour.
Anglais : 12h , 14h, 15h
Espagnol : 13h

Durée : 60 minutes
Prix : à partir de  300  ARS

Le dimanche les visites guidées sont de 11h  à 17h30 toutes les 30 minutes. Aussi disponible en Anglais et en Espagnol.

Durée : 40 minutes
Prix : à partir de 250 ARS

 

INFORMATIONS PRATIQUES

Oú  ?  Defensa 755, San Telmo, (1065) Buenos Aires, Argentina.

Quand ? Du lundi au vendredi et le dimanche

Téléphone ?   (+54 11) 4361 3002

Plus d’info ?  c’est par lá !

 

 


Vous avez aimé cet article ? A lire sur le même sujet

Nord-Ouest Argentin : une escapade au cœur des traditions andines

Découvrez le Nord-Ouest Argentin, cette région magnifique de hautes montagnes qui s’étend jusqu’à la cordillère des Andes. Entre montagnes colorées, désert de sel et vallées arides, ce sont des paysages spectaculaires qui vous attendent ! L’agence Equinoxe vous a concocté un séjour authentique de 6 jours et 5 nuits dans cette impressionnante région. Au programme : la visite de la charmante ville de Salta “la linda” ainsi que la découverte des Salinas Grandes, la Quebrada de Humahuaca et les villages andins. Préparez vos valises et partez à la découverte de cet endroit unique !

Salta la Linda – Santa Mollicone

Jour 1 : Arrivée à Salta la Linda

Dès votre arrivée à Salta, vous serez directement transféré à votre hôtel. Bienvenue dans la ville de Salta “la linda” (Salta la belle). C’est une magnifique ville coloniale d’environ 550 000 habitants ! Ville culturellement riche, située dans une vallée tropicale et entourée de montagnes verdoyantes. Salta s’intègre parfaitement au paysage environnant. Elle est également connue pour être le point de départ de nombreux circuits et escapades dans le Nord-Ouest argentin ! Profitez de votre journée pour découvrir le patrimoine historique et culturel de la ville ! Son important héritage colonial est très appréciable. Autour de la place 9 de Julio, vous pourrez visiter la cathédrale et le Cabildo avant de vous rendre à l’église San Francisco et le couvent San Bernardo. Montez ensuite au mont San Bernardo et admirez le joli panorama sur la ville !

Jour 2 : Salinas Grandes et Montagne aux Sept Couleurs

Aujourd’hui, c’est direction la province de Jujuy ! Cette partie du nord de l’Argentine (très proche de la frontière bolivienne) est à couper le souffle. Pour cela, vous quiterrez Salta en direction de Tastil ! Puis, vous atteindrez San Antonio de los Cobres. Ville située à plus de 3700 mètres d’altitude, elle est connue pour être à l’intersection de la route nationale 40 et de la route 51 en direction de la frontière Chilienne.

De San Antonio de los Cobres vous pourrez ensuite vous rendre directement au désert de sel par la route 40. Les marais salants des Salinas Grandes s’étendent sur 12.000 hectares et culminent  à environ 3500 mètres d’altitude. La visite du plus grand salar d’Argentine est immanquable si vous vous rendez dans le Nord-Ouest argentin !  Ensuite, vous vous rendrez au village de Purmamarca en passant par la Cuesta de Lipán, une route construite en parfaite harmonie avec la nature ! Ouvrez bien les yeux car il sera peut être possible d’observer des condors, ces grands oiseaux majestueux. Après être arrivé au village de Purmamarca, ce sont les fabuleuses montagnes aux 7 couleurs qui vous attendent. Cette journée s’achève sur une nuit reposante à Tilcara.

Salinas Grandes – Bertrand Mahe

Jour 3 : Découverte des traditions locales

Le séjour dans cette région impressionnante n’est pas fini ! Vous passerez tout d’abord par Humahuaca. Le village a conservé tout son charme et son authenticité : ses rues sont pavées, ses habitants typés et sur le marché, les pulls en laine de lama sont rois.  Vous partirez ensuite en excursion et vous vous dirigerez vers la Quebrada de Sapagua pour y effectuer une randonnée d’une heure environ. Lors de cette promenade, vous pourrez observer l’art rupestre du peintre de Sapagua, datant de l’époque des Incas et de la Conquista Espagnole.

Après cette excursion enrichissante, vous partirez à la découverte d’une petite communauté locale. Vous passerez le reste de la journée chez l’habitant ! C’est l’occasion idéale pour partager le quotidien de la famille ainsi que pour découvrir leurs cultures et lieux sacrés ! Et tout ça, dans un cadre unique !

Jour 4 : Paysages mutlicolores et Hornocal

Aujourd’hui, vous partirez vers l’est de la Quebrada de Humahuaca. Découvrez des lieux uniques et les plus reculés de la région ! Vous aurez l’occasion de visiter les terres cultivées de la vallée de Coctaca ! Lors d’une promenade, vous pourrez observer les pétroglyphes millénaires, qui sont des dessins gravés dans la pierre ! Durant cette balade, vous serez émerveillé par les magnifiques points de vue sur la région ! N’oubliez pas de sortir l’appareil photo !

Vous continuerez votre journée en direction du mont Hornocal ! Les locaux l’appellent le mont aux 21 couleurs et, c’est peu dire ! Perché sur un mirador à plus de 4 000 mètres d’altitude face à vous, une incroyable variété de couleurs vous saute aux yeux ! Allant du rouge cendré au vert pâle en passant par le orange, on en vient à se demander si tout cela est naturel… Et pourtant, tout au long de la journée les couleurs changent et les reliefs aussi.

Cerro de los 7 colores – Bertrand Mahe

Jour 5 : Quebrada de Humahuaca

Pour votre dernier jour, partez à la découverte de l’impressionnante Quebrada de Humahuaca, déclarée Patrimoine de l’humanité par l’UNESCO. Vous verrez « El Cerro de los Siete Colores » (La montagne au sept couleurs) un arc-en-ciel de couleurs dans la roche. La montagne aux 7 couleurs est connue pour diffuser des couleurs différentes selon les heures de la journée. Entourée de village typiquement andins, Vous aurez la sensation d’être en Bolivie ou au Pérou ! Mais vous ne rêvez pas, vous êtes bien en argentine !

De plus, vous aurez l’occasion de découvrir le village de Tilcara. C’est une étape immanquable de la route 40 ! Parmi ses nombreux points d’intérêts historique, se détache la Púcara (Place Forte). Découvert en 1903 par le suédois Eric Boman, ce village fortifié constitue effectivement un site archéologique majeur du Nord-Ouest Argentin. Cette forteresse, restaurée par des archéologues de l’université de Buenos Aires, fut construite il y a environ 900 ans par les Indiens. En effet, Tilcara est un véritable labyrinthe de pierres et de cactus ! Sa position en hauteur offre une vue exceptionnelle …

Puis, votre voyage continuera vers Huacalera. Mais ce n’est pas fini ! Vous passerez ensuite par le Tropique du Capricorne avant de rejoindre le village de Humahuaca, marqué pas son fort caractère indien. Entre temps, vous serez passé par Uquia, un petit village dans lequel vous aurez l’occasion de découvrir son église : un vestige du temps de la colonisation.

Jour 6 : Départ de Salta

Aujourd’hui c’est le grand départ ! Il est temps de rentrer à la maison !  Vous repartirez du Nord-Ouest Argentin avec des souvenirs plein le tête ! 

 

Si vous avez envie de découvrir le Nord-Ouest Argentin , n’hésitez pas à contacter l’agence Equinoxe, spécialiste des voyages sur mesure en Argentine.

 


Escapade aux chutes d’Iguazú et Ruines Jésuites

Qui n’a pas un jour rêvé de se retrouver devant les impressionnantes chutes d’Iguazú ! Situées dans la province de Misiones, au nord-est de l’Argentine, cet endroit fait partie “7 nouvelles merveilles du Monde Naturel” ! A cela s’ajoutent les ruines jésuites ! Un lieu rempli d’histoire qui vous fera remonter dans le temps ! Que diriez-vous de découvrir ces deux lieux spectaculaires ? L’agence de voyage Equinoxe vous aide à tout organiser pour voyager sans soucis ! Voici pour vous une suggestion de programme pour une escapade de 4 jours et 3 nuits à Iguazú. 

 

Les chutes d’Iguazú – Bertrand Mahe

Jour 1 : Arrivée à Puerto Iguazu ! 

Vous voici arrivé dans la jolie petite ville de Puerto Iguazú, un ancien port fluvial ! La ville a été construite au confluent des fleuves Parana et Iguazú juste à la frontière du Brésil et du Paraguay. La ville est située à quelques kilomètres seulement des fameuses Chutes d’Iguazu. Pour ce premier jour, nous vous conseillons de découvrir librement cette petite ville fluviale !

Si vous êtes un amateur de paysages naturels, nous vous conseillons à la tombée de la nuit l’agréable balade à Hito 3 Fronteras lors du coucher du soleil. A l’issue  de cette balade, vous trouverez un belvédère qui surplombe les fleuves Iguazu et Paraná offrant une vue à couper le souffle sur l’Argentine, le Brésil et le Paraguay.

Jour 2 : Chutes d’Iguazú du côté argentin

Les chutes d’Iguazú sont sans aucun doute l’un des endroits les plus impressionnants au monde ! En effet, elles font même parties des “7 nouvelles merveilles du Monde Naturel” depuis 2011 !

C’est donc parti pour la visite du Parc National d’Iguazú, côté argentin ! Ce côté là offre le panorama le plus impressionnant et vous permet de vous approcher au plus prêt des chutes ! Situées au centre de la forêt tropicale, les chutes s’étendent sur 2,5 kilomètres ! Le parcours sur les passerelles du parc longe les chutes et les surplombe à de nombreux endroits. L’arrivée sur la Gorge du Diable constituera sans nul doute le point culminant de votre journée. Attendez donc vous à vivre une journée riche en émotions et découvertes ! Ces cascades spectaculaires vous laisseront probablement bouche bée !

Ruines Jésuites de San Ignacio – Wikimedia Commons

Jour 3 : Chutes d’Iguazú du côté brésilien 

Après avoir passé une journée entière du côté argentin, nous vous proposons de passer une demi-journée aux chutes d’Iguazú côté brésilien ! Venez donc admirer les chutes du côté brésilien qui offrent un panorama complètement différent ! Amoureux de la nature, vous serez conquis par cet autre point de vue ! En effet, découvrez un panorama verdoyant qui vous révélera l’immensité des lieux et l’envergure des cascades ! Passez donc un moment agréable tout en vous évadant devant ce spectacle de la nature !

Jour 4 : Ruines jésuites de San Ignacio

L’argentine est un pays rempli d’histoire et dispose d’un fort patrimoine culturel ! La région d’Iguazú en fait partie ! Pour cette quatrième et dernière journée, nous vous proposons de finir en beauté ! En effet, vous partirez pour San Ignacio qui se situe à 240 kilomètres de Puerto Iguazú ! C’est à San Ignacio que vous pourrez visiter les mythiques ruines jésuites ! Vous serez ici au centre de l’histoire des Missions Jésuites des 17ème et 18ème siècles. Ces ruines ,restaurées et classées Patrimoine Mondial par l’UNESCO, témoignent de la rencontre entre les prêtres catholiques et les Indiens guaranis. Une rencontre qui a eu une grande influence sur le développement de la région ! La découverte de ces ruines sont un véritable retour dans le temps !

C’est ainsi que ce magnifique séjour s’achève ! En fin de journée, vous pourrez prendre un vol de retour de Posadas à Buenos Aires, ou continuer à découvrir l’Argentine. En 4 jours, vous aurez ainsi découvert des endroits extraordinaires ! Que cela soit les magnifiques chutes d’Iguazú ou les célèbres ruines jésuites … vous resterez sans voix !

 

 VOUS AVEZ ENVIE DE DÉCOUVRIR LES CHUTES D’IGUAZÚ ET LES RUINES JÉSUITES ?  CONTACTEZ L’AGENCE EQUINOXE, SPÉCIALISTE DES VOYAGES SUR MESURE EN ARGENTINE DEPUIS 1990 ! 


Vous avez aimé cet article ? A lire sur le même sujet

Buenos Aires : 24 heures dans la capitale

Top chrono ! Vous ne disposez que d’une journée à Buenos Aires ? Pas de panique ! Nous vous proposons de passer un jour dans la capitale du tango pour découvrir les endroits incontournables de la ville ! L’équipe d’Argentine-Info vous a concocté un petit programme pour ne rien rater de cette expérience dans la ville de Buenos Aires ! L’occasion idéale de vous donner un aperçu de ce que la capitale peut vous offrir pour ensuite revenir et découvrir d’autres merveilles de la ville !

Plaza de Mayo – Marie Domat

9 heures : Centro, un quartier riche en histoire 

C’est parti pour une grande journée pleine de découvertes ! Le début de la journée commence à l’Obélisque, un monument emblématique de la ville situé sur l’Avenida 9 de Julio. Cette avenue est considérée comme la plus large du monde par les argentins ! Profitez-en pour voir le Teatro Colón, qui est souvent nommé comme ayant la meilleure acoustique au monde! Ensuite, rendez vous sur l’avenue Sáenz Peña également appelée Diagonal Norte qui vous mènera jusqu’à la célèbre Plaza de Mayo. Si vous comptez vous déplacer avec le bus touristique, arrêtez vous sur l’Avenida Roque Sáenz Peña 728, pour acheter vos billets.

Mais avant, si vous avez un petit creux, nous vous proposons de continuer le long de la Diagonal Norte, puis de couper vers l’Avenida de Mayo pour prendre un petit déjeuner dans le plus vieux café du pays : le Café Tortini (attention, il peut y avoir la queue pour entrer!). Une fois que vous êtes bien rassasié, nous vous proposons de continuer sur l’Avenida de Mayo pour découvrir à la fin de l’avenue, la Plaza de Mayo. Sur le chemin, vous croiserez des monuments historiques de la ville tels que la Catedral Metropolitana, le Cabildo ou le Palacio de Gobierno.

11 heures : San Telmo, le quartier charmant et populaire 

Après cette première découverte de Buenos Aires, marchez le long de la rue Bolivar pour arriver dans un des quartiers les plus anciens de Buenos Aires : San Telmo. Profitez en pour vous arrêter et admirer l’immeuble le plus vieux de la ville : la Manzana de las Luces ainsi que l’Eglise San Ignacio !

Si vous voulez découvrir l’histoire de Buenos Aires, faites un tour au Zanjón de Granados, un des lieux les plus surprenants de la ville. Le voyage dans le passé est assuré ! Puis, si vous êtes à Buenos Aires un dimanche, profitez en pour vous rendre à la Feria de San Telmo ! D’autres lieux incontournables tels que la Basílica Nuestra Señora del Rosario ou la Plaza Dorrego sont également à voir !

San Telmo – Claire Peridy

13 heures : La Boca, le quartier coloré 

Mais la journée n’est pas finie et Buenos Aires a beaucoup de choses à vous offrir ! Rendez-vous au Caminito de la Boca. Profitez en pour découvrir les danseurs de tango, les danses traditionnelles gauchos, les peintres ainsi que les célèbres maisons colorées. Cependant, nous vous conseillons de ne pas trop vous éloigner du Caminito de la Boca.

Après cette grande matinée riche en découverte, vous devez surement avoir un petit creux ! Nous vous proposons donc de manger sur le toit de la Fondation Proa à La Boca. Un large choix de plats simples et boissons sont proposés. Le restaurant, situé au premier étage, vous offrira une superbe vue ! Mais c’est sans compter sur la terrasse qui cache une vue de Buenos Aires qui vous laissera sans voix !

15 heures : Puerto Madero, l’ancien port de la ville 

Après avoir savouré un bon déjeuner, c’est reparti direction Puerto Madero ! N’oubliez pas de regarder autour de vous pour apercevoir la Réserve Écologique. La découverte de ce quartier est l’occasion idéale de vous détendre en vous promenant le long des quais ! Lors de votre balade, vous apercevrez le Puente de la Mujer ainsi que le Museo Fragata Sarmiento.

La Boca – Clément Burre

17 heures : Recoleta, le quartier historique chic

Rendez vous au quartier distingué de Recoleta ! Vous avez déja passé une grande journée alors que diriez vous de vous détendre un moment ? Nous vous proposons de prendre un café à La Biela, un des bars les plus anciens de la ville (situé juste en face du cimetière de la Recoleta), que fréquentait notamment le fameux pilote Fangio ! Ensuite, entrez dans le célèbre Cimetière de la Recoleta ainsi qu’au Centre Culturel Recoleta ! Sur votre chemin, vous croiserez la Basilica Nuestra Señora de Pilar.

19 heures : Palermo, le quartier branché

La journée se termine à Palermo où vous pourrez prendre l’apéro ou dîner. Découvrez l’ambiance décontractée de ce quartier ! Au menu : un large choix s’offre à vous ! Entre parilla ou petits plats gourmets… tout est possible ! Si vous êtes encore motivé vous pouvez terminer la soirée en prenant un verre dans les nombreux bars que compte le quartier !

Après avoir passé une journée incroyable à Buenos Aires, il est certain que vous aurez envie de revenir pour découvrir les nombreux endroits que vous n’aurez pas encore vu ! Assister à un spectacle de tango, découvrir les plus belles vues de Buenos Aires ou encore visiter le Teatro Colon… Buenos Aires a encore beaucoup de choses à vous offrir !

Pour vous déplacer dans la ville, vous pouvez opter pour le métro, les colectivos, le taxi ou pour la journée, opter pour le ticket de bus touristique (système hop on hop off)

 

VOUS SOUHAITEZ DÉCOUVRIR LA VILLE DE BUENOS AIRES ? N’HÉSITEZ PAS À VOUS RENDRE SUR LE SITE D’ÉQUINOXE POUR EN SAVOIR PLUS.


Vous avez aimé cet article ? A lire sur le même sujet

Volcán, l’incroyable village soumis aux catastrophes naturelles !

Si la Province de Jujuy est principalement connue pour ses richesses naturelles (quebradas, vallées, villages typiques…), elle fut récemment aussi célèbre pour ses catastrophes naturelles. En effet, ce fut le cas au mois de Janvier dernier, il y a tout juste un an, avec le petit village de Volcán victime d’une terrible coulée de boue. Passage obligé pour se rendre dans le Nord vers Salinas Grandes ou Humahuaca, ce village vous surprendra par la beauté de ses paysages et malheureusement par les importants chantiers suite à cette catastrophe.

Volcán – Commons Wikipédia

Volcán – un village maudit ?

Le village fut malheureusement la proie d’un terrible incident géologique ! En effet le 10 janvier 2017, une impressionnante coulée de boue venant de la montagne surprit ce paisible village de 1730 habitants. Les dégâts furent considérables avec une très grande partie du village complètement détruit. Ces incidents ont entraîné la mort de 4 personnes et l’évacuation de plus de 1000 habitants ! Encore 1 an après le désastre, le gouvernement local donne tous les moyens pour réparer cet incident.

Si cette inondation de boue peut paraître un pur hasard il se trouve que ce n’était pas la première fois que le village a été touché par une catastrophe naturelle. En effet le village est très régulièrement le sujet à d’importantes coulées. Ceci est dû aux montagnes qui encerclent la ville et aux importantes précipitations qui peuvent tomber. Il est important de préciser qu’il existe une saison des pluies dans cette province qui dure de fin décembre à début mars. Au cours de cette période certaines pistes deviennent impraticables.

Par ailleurs ces coulées de boue font énormément penser à des coulées de lave lors d’éruptions volcaniques. C’est d’ailleurs pour cela que la ville aurait gardé ce nom de Volcán. En plus de tout cela la ville est aussi bâtie sur une zone sismique. Heureusement, depuis la création du village en 1910, seules des petites secousses ont été ressenties.

Que faire à Volcán ?

Montagne des 7 couleurs à Purmamarca – Martine Nguyen

Il faut reconnaître que Volcán est loin d’être le village le plus intéressant pour profiter des paysages de la région. Ceci étant vous ne pourrez pas dire que vous n’êtes pas dépaysé. En effet, la plus grande ville proche est San Salvador de Jujuy mais elle se trouve quand même à plus d’une heure de route ! Ainsi la ville vit en autonomie de par l’élevage, l’agriculture et le tourisme. Vous pourrez vous promener sur les quelques rues qui constituent le centre ville avec sa toute petite Eglise et vous constaterez un certain mode de vie archaïque du village.
A la suite des inondations vous pourrez également constater l’importance des dégâts de ce désastre. Pour mieux s’en rendre compte n’hésitez pas à cliquez à regarder la vidéo ci-dessous :

Si vous souhaitez avoir un magnifique point de vue de Volcán vous pouvez aller à 5kms de la ville à la Laguna de Gronda. Un très bon moyen de vous rendre compte de la beauté de la région !

Vous cherchez à revenir avec un objet typique de la Province ? Nous pouvons vous conseiller la boutique artisanale qui se situe entre Volcán et Tumbaya. En effet, vous trouverez tout type de chose (céramique, vêtement, serviette, maté, friandise…). En bref, forcément quelque chose à votre goût !

Enfin, si vous êtes à Volcán, la dernière chose que l’on peut vous conseiller c’est de vous rendre davantage dans le Nord vers Purmamarca pour y découvrir ce village coupé du temps et sa célèbre Montagne des 7 couleurs. Voilà, l’objectif n’était pas d’en faire une montagne sur le village de Volcán étant donné qu’il s’agit, pour rappel, d’un passage obligé pour se rendre vers les destinations du Nord beaucoup plus connues. Ceci étant il est toujours intéressant d’avoir un petit rappel culturel sur les destinations où vous vous rendez.

Vous souhaitez vous rendre à Volcán et dans la Province de Jujuy, n’hésitez pas à nous contacter! L’Agence Equinoxe est spécialiste des voyages sur mesure depuis 1990.


 

Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet

Visiter la Casa Rosada

Contrairement au Palais de l’Elysée qui n’est ouvert qu’une seule fois dans l’année lors des journées du Patrimoine, la Casa Rosada est bien plus accessible à visiter. Siège du gouvernement argentin, il vous surprendra par sa beauté architecturale éclectique et ses sublimes patios qui rappellent ceux d’Andalousie.

La Casa Rosada – Flavien Cousin

Comment visiter la Casa Rosada ?

La Casa Rosada se situe au 50 Rue Balcarce dans le quartier Microcentro. Il n’est cependant pas possible de se rendre directement à la porte de la Casa Rosada pour la visiter. Il faut obligatoirement réserver auparavant pour pouvoir y entrer.  Les réservations se font seulement 15 jours maximum en avance par internet en cliquant ici. Tout est entièrement gratuit !

Il est possible de la visiter tous les samedis et tous les dimanches toutes les tranches de 15 minutes de 10h à 17h. A noter qu’il existe des visites guidées en Anglais à 12h30 et 14h30  le Samedi et le Dimanche et en Portugais à 13h et à 14h45. Sinon la visite est en espagnole. La visite guidée dure environ 45 minutes.

Chose importante, vous devez absolument montrer votre justificatif de réservation une fois la réservation faite sur Internet. De même vous devez présenter une pièce d’identité valide par personne. Enfin, il vous est demandé d’arriver un minimum de 20 minutes avant l’horaire choisi. A noter que si vous vous rendez avant l’heure il vous sera  possible d’intégrer un groupe ayant un horaire plus tôt.

Attention la Casa Rosada se réserve le droit de modifier ou d’annuler les visites. Les horaires mentionnés dans cet article sont susceptibles de changer !

La Plaza Mayo où siège la Casa Rosada – Flavien Cousin

Qu’allez-vous découvrir dans la Casa Rosada ?

Vous serez surement surpris de découvrir que la visite de la Casa Rosada inclut presque toutes les pièces les plus importantes ! Seul le bureau et le balcon présidentiel n’est pas accessible au public. Ceci étant, vous découvrirez  tout le reste ! Vous commencerez votre visite dans l’imposant hall d’’entrée où commencent les visites. Ensuite vous monterez l’escalier des journalistes. Baptisé comme cela car il mène à la salle de Presse où le Président Argentin se rend pour annoncer au peuple certaines décisions importantes.

Dans le même secteur vous découvrirez la galerie des idoles populaires de l’Argentine. Tous ceux qui ont fait la gloire de l’Argentine ! La partie la plus importante de la visite est le patio des Palmiers qui tient son nom de ses arbres qui ornent le patio. A noter qu’il reste un seul palmier qui date de la construction du bâtiment, les autres ayant été plantés après.

Continuez votre visite en découvrant  la salle des scientifiques, une importante salle de réunion de la Casa Rosada mais aussi les anciens quartiers pour le Vice-président argentin, l’incroyable ascenseur présidentiel, l’escalier Français nom donné en l’honneur d’un tableau offert par le gouvernement français pour rendre hommage à Saint-Martin mort en France en 1850 ou encore l’incroyable salon Blanco où se tiennent des réceptions et des cérémonies particulières (passation de pouvoir par exemple).

En bref vous ne vous ennuierez pas dans cette visite et si vous voulez en découvrir plus, n’hésitez pas à vous rendre au Museo de la Casa de Gobierno, situé en dessous de la Casa Rosada pour découvrir l’histoire et les objets ayant appartenu aux présidents argentins ! Des expositions culturelles peuvent y avoir lieu.

VOUS SOUHAITEZ DÉCOUVRIR BUENOS AIRES ET SA CASA ROSADA, N’HESITEZ PAS A CONTACTER L’AGENCE EQUINOXE EN CLIQUANT ICI.


 

Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet

Purmamarca – Le village coupé du temps dans la Province de Jujuy !

On le sait, les nombreux petits villages et les paysages exceptionnels ne manquent pas dans la Province de Salta et de Jujuy. En effet les quebradas, vallées, fleuves (le Rio Grande), les cactus bordant les routes et les petites maisons typiques rendent à la région un charme tout particulier. Parmi les villages que vous traverserez, vous en découvrirez certains qui semblent avoir gardé un mode de vie et des traditions d’antan. C’est le cas de Purmamarca, petit village de 510 habitants, un passage obligé si vous vous rendez dans la Province de Jujuy ! Dépaysement garanti…

Purmamarca – Bertrand Mahé

Purmamarca, à la croisée des chemins !

Impossible de ne pas passer par Purmamarca si vous vous rendez dans le Nord Ouest-Argentin. En effet le village de Purmamarca possède une position très stratégique dans la Province de Jujuy puisqu’il est sur la route des Salinas Grandes (à environ 70kms) en direction du Chili et également de Humahuaca (à environ 70kms aussi) en direction de la Bolivie. A noter que si vous voulez vous rendre à Humahuaca en passant par Purmamarca, vous devez juste faire un crochet de quelques kilomètres par la route 52 qui mène au Salinas Grandes. Mais croyez-moi cela vaut vraiment le détour !

Au-delà de son intéressante localisation géographique, le village est réputé pour se trouver au pied de la montagne aux 7 couleurs. Encerclé par les montagnes, le village semble comme coupé du monde. Vous serez vraiment dépaysé avec toutes les maisons de pisé et de bois de cactus. De même aucune route n’est goudronnée dans le village et la présence de voiture est relativement rare et peu appropriée à Purmamarca.

Que faire à Purmamarca ? 

Rue typique de Purmamarca – Clément Burre

Bien qu’il s’agisse d’un village de moins de 600 habitants, les activités à faire à Purmamarca ne manquent vraiment pas. On peut citer entre autres, 3 balades différentes :

  • La balade du Cerro El Morado, une balade de 2h aller-retour minimum depuis le centre. Vous surplomberez la ville et pourrez admirer comme il se doit le fameux Cerro aux 7 couleurs.
  • Si vous souhaitez faire une balade plus courte nous pouvons vous conseiller le Paseo de los Colorados. Le sentier part du cimetière derrière l’église et fait sur 3kms le tour de la montagne.
  • Si vous n’avez vraiment pas beaucoup de temps à Purmamarca et que vous voulez profiter d’un beau point de vue nous vous conseillons dans ce cas de monter sur le Cerro El Porito. Il s’agit d’un tout petit sommet qui surplombe légèrement la ville. Prévoir seulement 10 minutes depuis le centre ville pour atteindre son point culminant. De très belles photos peuvent être prises du sommet. Prévoir 5 ARS/personnes.

Mais aussi …

  • Vagabonder dans les rues pour trouver un objet typique de la région. En effet il existe un très grand nombre de boutiques, vendeurs sur la place et des patios où on trouve généralement des produits typiques (bonnets boliviens, ponchos, ceintures de cuir ou encore vêtements en laine de lama…). Attention toutefois, la plupart des produits ne viennent malheureusement pas de la région et sont généralement importés du Pérou ou de la Bolivie. Ainsi vous trouverez généralement des prix plus abordables en vous rapprochant de la frontière vers Humahuaca.
  • Manger des spécialités locales dans les restaurants typiques de la ville telles que le risotto au Quinoa, les empanadas et surtout de la viande de lama. On trouve de nombreuses adresses de restaurants relativement bons marchés dans la ville. En bref, un vrai régal !
  • La visite de l’Eglise Santa Rosa de Lima. Sa construction remonte à 1648. Ainsi cela en fait une des plus vieille de la région. Outre son ancienneté, cette dernière a la particularité d’être faite à partir de cactus (cardón en espagnol) au niveau de sa charpente mais aussi ses meubles et même ses fenêtres. Profitez-en pour vous promener dans le centre pour y admirer ses bâtiments blancs et ses arcades. Par ailleurs certains sont également construit à partir de cactus.

Donc, même si Purmamarca n’est pas aussi authentique que les villages de Tilcara et Humahuaca plus au Nord, il reste néanmoins vraiment exceptionnel à visiter et le lieu vous permettra de prendre de superbes photos avec le fameux Cerro des 7 couleurs en arrière plan. Ce village est d’ailleurs classé au Patrimoine Culturel et Naturel de l’Humanité par l’UNESCO depuis 2003. Alors, qu’attendez-vous pour le visiter ?

VOUS ÊTES INTÉRESSÉ POUR FAIRE UN VOYAGE DE PLUSIEURS JOURS AVEC EQUINOXE DANS LA PROVINCE DE JUJUY ? CLIQUEZ DONC ICI.


Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet