Les 14 villages argentins oubliés, classés patrimoine historique

Que ce soient d’anciennes colonies juives, d’anciens lieux miniers, des ruines jésuites ou encore d’anciennes estancias, ces villages (voir carte tout en bas pour mieux se repérer) ont tous le point commun d’être des villages classés “historique” par le pays. Ainsi ils vont tous connaître d’importants plans de rénovation. Un investissement de plus de 30 millions de pesos. Petit tour d’horizon sur ces villages malheureusement oubliés et parfois abandonnés qui vont connaître un coup de jeune dans les prochaines années à venir !

Village abandonné – Pixabay

1 – Concepción de Yaguareté Corá 

Ville située dans la Province de Corrientes et fondée par les missions jésuites, Concepción de Yaguareté Corá n’a conservé que quelques églises et constructions emblématiques de l’époque. Aujourd’hui la zone survit grâce à l’écotourisme et l’Ibera qui est la plus grande réserve aquifère d’Argentine (2ème plus importante au monde). Les travaux de rénovation se concentreront sur les maisons historiques entourant la place principale.

2 – Camarones

Parmi les villages classés historique, il s’agit du village situé le plus au sud du pays. Camarones était réputé pour son style typique de l’architecture de Patagonie. Dans ce village situé dans le Province de Chubut, les travaux se concentreront uniquement sur le “Faro Leones”. Il s’agit d’un phare abandonné depuis plus de 60 ans qui servait à l’Armada argentine.

3 – Gaiman

A quelques kilomètres plus au nord de Camarones, Gaiman était le lieu de l’immigration galloise en Argentine. Ils avaient fondé la ville en 1865 en apportant leur propre culture à Gaiman. Ainsi de nombreuses églises protestantes avaient été construites dans la région. Aujourd’hui elles vont être le sujet d’importants travaux de rénovation.

4 – Chamical

Dans une toute autre Province, Chamical, situé dans la Province de Salta est le reflet de l’architecture coloniale espagnole. La ville est aujourd’hui réputée pour conserver dans sa chapelle les cendres de nombreuses figures indépendantistes gauchos comme le plus connu Martin Miguel de Güemes. Ainsi l’Etat argentin entreprend de rénover cette chapelle.

5 – Medinas

Un peu plus au Sud, dans la Province de Tucumán, l’activité à Medinas était encore très importante il y a 100 ans. En effet on trouvait une bibliothèque municipale, une école publique ou encore un hôpital. Aujourd’hui la ville (ne comptant plus que 1500 habitants) est en perte d’activité. Le gouvernement participera à la rénovation des maisons historiques du centre-ville.

6 – Centro Histórico de Goya

Centre-ville historique de Goya – ellitorial

Il s’agit là d’une situation bien particulière pour la ville de Goya. Considéré comme le plus beau centre historique du pays, les habitants craignent qu’une rénovation de son centre-ville n’entraîne d’importants projets immobiliers pour touristes impliquant ainsi une démolition de la partie historique de la ville. Ceci dit, cela va sembler difficile pour la ville de conserver son patrimoine historique étant donné l’ancienneté de son centre. Par exemple le théâtre Solari datant de 1877, se trouvant à l’intérieur du quartier historique, est le plus vieux du pays.

7 – Isla Martín Garcia

C’est la seule île classée au patrimoine historique dans ce classement. Située entre l’Uruguay et l’Argentine, cette île a connu un important passé historique. Malheureusement aujourd’hui Martín Garcia ne compte plus que 170 habitants alors qu’avant, elle en comptait plus de 5000. Les travaux entrepris pour cette île se concentreront sur l’ancien théâtre et le phare.

8 – La Cumbre

Village situé dans la Province de Córdoba, La Cumbre est connu pour son centre historique et pour abriter la maison de Manuel Mujica Lainez où il mourra. Il s’agit d’un écrivain très réputé pour avoir par exemple traduit d’importants ouvrages de Shakespeare, Racine, Molière ou encore Marivaux. Les travaux auront pour but de rénover sa maison pour en faire une résidence pour artistes.

9 – Villa Tulumba

Toujours dans la Province de Córdoba, Villa Tumba est un des sites les plus anciens et pittoresques de la zone. Les travaux auront pour but de rénover les bâtiments historiques dont certains datent de 1585. Autant dire qu’il y a des travaux à faire !

10 – San Francisco de Alfarcito

San Francisco de Alfarcito fait partie des sublimes villages que constituent la Province de Jujuy. La particularité de San Francisco de Alfarcito est que son centre regorge de très nombreux édifices en argile. C’est pourquoi l’Etat a jugé bon d’entreprendre d’importants travaux pour préserver ce patrimoine historique.

11 – La Carolina

Comme beaucoup de lieux en Argentine, certains possèdent d’importantes ressources naturelles. C’était le cas de la ville de La Carolina dans la Province de San Luis. C’est ville s’enrichissait grâce à ses très nombreuses ressources en argile et surtout en or. Aujourd’hui la mine a été abandonnée et les seuls derniers habitants du village vivent de l’extraction d’or depuis la rivière qui passe dans la ville. Les travaux auront pour but de préserver les dernières maisons de La Carolina.

12 – Guanacache

Seul village de la région de Mendoza classé parmi les villages historiques, Guanacache possède une chapelle en argile considérée comme monument historique national. Les travaux auront pour but d’entreprendre la rénovation de la chapelle.

13 – Colonia Avigdor

La Province d’Entre Rios est une région qui a connu une énorme immigration au milieu du XIXème siècle. Par conséquent beaucoup de villages de cette province ont conservé une importante influence européenne (la majorité des immigrés venaient d’Europe dans cette Province). C’est le cas par exemple de la ville de Villaguay qui fut une ville où beaucoup de belges se sont retrouvés au XIXème siècle. Mais c’est aussi une Province qui a connu une très forte communauté juive . Par exemple le village de Colonia Avigdor garde encore de nombreux monuments construits pour cette communauté.

14 – Moises Ville

Situé en plein cœur de la Province de Santa Fé, il s’agit également d’une province qui a connu une très forte immigration lors du XIXème siècle. Cette région était par exemple très appréciée des Hollandais. Mais tout comme Colonia Avidgor de la Province d’Entre Rios il s’agit aussi d’une ville qui a connu une  importante communauté juive. C’est d’ailleurs la première colonie juive agricole indépendante de l’Argentine. Une communauté qui venait d’Ukraine. Par conséquent l’Etat entreprendra de faire des travaux de rénovations des synagogues et de la bibliothèque de la ville.

Si vous avez envie d’une expédition dépaysante dans un de ces villages, choisissez l’Agence de Voyage Equinoxe, spécialiste de l’Argentine depuis 27 ans, pour y organiser votre séjour !


Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet

El mercado de las pulgas, en avant les affaires !

Je suppose que vous connaissez déjà les fameux brocanteurs et antiquaires de la place Dorrego? Par contre connaissez vous le mercado de las Pulgas du quartier Colegiales? Si la réputation des brocanteurs et antiquaires de San Telmo n’est plus à faire, celle du mercado de las Pulgas, dans le quartier de Colegiales mérite qu’on s’y attarde davantage car les trouvailles et l’ambiance qui ressortent du lieu vous feront passer, très certainement, un agréable moment.

Mercado de las Pulgas – Wikimédia

Que peut-on y trouver?

Que vous soyez un brocanteur professionnel, en famille ou juste de passage dans ce marché datant du 18eme siècle vous trouverez forcément des objets qui vous marqueront.

Même si le marché est plutôt spécialisé dans le mobilier on peut également y trouver de la vaisselle,  des vieilles affiches publicitaires, des statues, des tableaux, des miroirs ou encore des coffres. De même vous pourrez chiner des meubles construits à l’aide de matériaux recyclés. Les objets les plus anciens datent du début du siècle, de la vague migratoire de 1920. Ceci étant la plupart des objets datent des années 1970 comme les vieux jouets, téléphones de toutes les couleurs.

Pour ceux, moins attiré par le mobilier vous trouverez aussi un pôle de gastronomie et de design.

Un lieu historique dans une ambiance très conviviale

Sur une superficie d’environ 1 hectare et demi, ce hangar datant du 18eme siècle compte plus de 167 boxes différentes d’exposants. Mais attention rien ne vous oblige à acheter si vous vous rendez à ce marché. En effet beaucoup de gens se rendent à ce marché uniquement pour l’ambiance et l’aspect convivial. C’est par exemple le cas le week-end où on constate une plus grosse affluence mais moins d’acheteurs.

Ne croyez pas que vous serez harcelés par les exposants, au contraire il arrive même fréquemment que les voisins de boxes soient de très bons amis et sirotent un maté ensemble pour l’occasion.

 

El mercado de las pulgas – Buenos Aires Ciudad

Un quartier en pleine expansion

Au-delà du marché aux puces, on constate que le quartier est de plus en plus attrayant. De nombreux bars, restaurants et même des bureaux affluent de plus en plus dans ce quartier. De même ce quartier possède de nombreux recoins très mignons où on peut admirer des fresques murales.

En bref, si la Feria de San Telmo est probablement le plus dynamique et attirant marché de Buenos Aires, le ‘mercado de las pulgas’ de Colegiales n’a pas à rougir de son rival historique. A noter que vous pourrez vous perdre dans ce labyrinthe situé au 1600 Avenida Dorrego (quartier Colegiales) du mardi au dimanche de 10h à 18h de Mai à Aout. Et de 10h à 20h de Septembre à Avril inclus.

Bonne chasses aux bonnes affaires à tous!


Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet

Vivi Francia, un air de la France dans les rues argentines

Peu importe où vous serez les prochaines semaines en Argentine, vous aurez du mal à ne pas entendre parler de la France et de sa culture. Puisque, comme c’est le cas maintenant depuis 9 ans, la chambre de commerce et d’industrie française s’apprête a organiser son fameux Vivi Francia. Un événement ayant pour but de promouvoir et faire partager la culture française. Et cela aussi bien pour les Argentins que pour les voyageurs désireux d’en connaitre plus sur celle-ci.

Et pour sa neuvième édition de Vivi Francia, la Chambre de commerce et d’industrie française a placé la barre très haute.

Source – Photo : Dave Lonsdale

Au programme de Vivi Francia

Que vous soyez féru de théâtre, de musique, de sculpture, de cinéma, de cuisine, de visite guidée, de cours de langues ou encore de spectacle, vous allez être servi. A Buenos Aires, les festivités auront lieu du 16 au 23 Septembre, pour ensuite laisser place aux célébrations a Cordoba (du 2 au 8 Octobre) puis a Mendoza (du 7 au 15 Octobre). La programmation est encore inconnue pour Cordoba et Mendoza. Pendant cette longue semaine d’animations, vous n’aurez pas le temps de vous ennuyer. Vous pourrez assister a des spectacles et pièces de théâtres tous les jours dans la capitale. Par exemple le spectacle ‘baile’ chorégraphié par Mathilde Monnier et Alan Pauls. Il sera représenté tous les jours du 14 au 30 Septembre au Théâtre Saint Martin a 20h (Avenue Corrientes 1530).

Vous n’êtes pas fan de spectacles et vous préférez vous instruire tout en découvrant Buenos Aires ? J’ai cela pour vous ! Venez faire une visite guidée en plein centre du quartier touristique San Telmo. Ainsi vous pourrez contempler le style art déco (très significatif des villes françaises touchées par la première guerre mondiale).

Source Photo : Claire Peridy – Equinoxe

De même vous avez l’occasion de visiter l’Ambassade de France, lors des journées du patrimoine, samedi (16 Septembre) et dimanche (17 Septembre) prochain pour admirer la richesse architecturale du bâtiment situé à Cerrito 1399.

La liste des activités est vraiment longue et variée. Je vous invite donc à consulter le programme des activités disponible sur le site de la CCI. Vous pourrez donc vous concocter votre petit programme.

Les immanquables

  • La soirée de lancement le 12 Septembre dans un décor somptueux au Palais Piccaluga (Marcelo T de Alvear 1560)
  • Les visites guidées au musée de Bellas Arte (Avenida del Libertador 1473) de Buenos Aires pour admirer les collections d’œuvres signées Degas, Bouguereau, Gauguin et surtout Rodin (dont on fête les 100ans cette année)
  • La visite de l’ambassade francaise ce week-end. Mais aussi de son marché pour pouvoir savourer les petites spécialités françaises  (Cerrito 1399).
  • Le concert de clôture de Jean Pierre Noher le mardi 26 Septembre a 20h (Sarmiento 1560)

Une semaine dans l’année, beaucoup d’animations….profitons-en!

Comme le rappelle Liliana Hidalgo (directrice générale de la Chambre de commerce et d’industrie franco-argentine) :
« La CCIFA est une des plus anciennes chambres de commerce françaises a l’étranger. Elle propose donc une gamme complète de services ayant pour but l’organisation d’événements favorisant les contacts dont le plus riche : le forum d’entreprises Franco-Argentin ayant lieu au milieu de la semaine francaise Vivi Francia ».

Car c’est aussi cela le but de cette semaine, découvrir et partager un bon moment au contact de la culture francaise . Et c’est également, pour les expatriés et touristes nostalgiques de la culture française, l’occasion de redécouvrir les petits plaisirs gustatifs et culturels français. Et oui même a plus de 11000 kms de distance , vous n’avez pas encore fini d’entendre parler de la France.


Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet

Les 11 merveilleux sites d’Argentine classés par l’UNESCO

Ce n’est pas une surprise : l’Argentine regorge de trésors naturels et culturels. Mais saviez-vous que le pays détient 11 sites classés au Patrimoine Mondial de l’UNESCO ? En effet, 6 sites sont classés au Patrimoine Naturel et 5 autres sont classés au Patrimoine Culturel. De plus, 2 traditions argentines sont répertoriées au Patrimoine Culturel Immatériel. Partons ensemble à la découverte de ces trésors !

Sites classés par l’Unesco – Wikipedia

Les sites classés au Patrimoine Naturel de l’Unesco

Parc National Iguazú

Situées dans la province de Misiones, au coeur du Parc National Iguazú, les fameuses Chutes d’Iguazú, partagées entre le Brésil et l’Argentine, ont aussi été ajoutées à la liste des 7 Merveilles Naturelles du Monde. Les Chutes sont formées par une falaise semi-circulaire de 80 mètres de haute et de 2 700 mètres de large qui permet la formation de multiples cascades. C’est une destination tant de détente que d’aventure, permettant des activités diverses et variées. Ce lieu, dans lequel vous trouverez plus de 2 000 espèces de plantes et une faune très riche, a donc été ajouté à la liste de Patrimoine Naturel de l’Humanité en 1984. Vous allez donc en prendre plein les yeux !

Les chutes d’Iguazu – Bertrand Mahé

La Péninsule de Valdés

Dans la province du Chubut, sur le littoral atlantique, en Patagonie, la Péninsule de Valdés est connue pour ses colonies de baleines franches australes qui viennent chaque année pendant la période de reproduction, au grand plaisir des touristes et passionnés de nature qui peuvent ainsi les observer pendant quelques mois. D’autres animaux marins vous attendent tout au long de l’année, selon les saisons bien sûr, tels que les éléphants de mer, otaries à crinière (lion marin) ou les orques. Ce site a été reconnu Patrimoine Naturel de l’Humanité de l’Unesco en 1999.

Faune marine de la péninsule – Pablo Nivon

Parque Nacional de los Glaciares

Situé dans la province de Santa Cruz, ce parc national a été le premier site argentin à être ajouté à la liste de l’UNESCO, en 1981. Le Parc National de los Glaciares est un site d’une extrême beauté dominé par d’impressionnants sommets tels que le FitzRoy et des lacs glaciaires. Les glaciers laissent s’échapper de grands blocs de glace qui forment ainsi des icebergs. Vous y admirerez le Perito Moreno, unique glacier au monde qui continue de croître. Il est impressionnant d’entendre le glacier avancer. Tendez l’oreille et vous écouterez en effet le grondement sourd du géant !

Le fameux Perito Moreno – Clément Burre

Parcs National Talampaya et Vallée de la Lune

Dans les provinces de La Rioja et de San Juan, à l’ouest de l’Argentine, vous trouverez ces deux étonnants parcs dans le complexe géologique d’Ischigualasto, qui couvre une superficie de plus de 275 300 hectares au centre de l’Argentine. Vous y découvrirez des formations rocheuses insolites et des fossiles qui vous donneront envie de retourner à l’ère du Triasique ou de revoir Jurassic Park ! Ce site est un paradis pour les passionnés de dinosaures, paléontologie et d’archéologie et compte dans le Patrimoine Naturel de l’Humanité depuis l’année 2000.

Le Parc d’Ischigualasto – Wikipedia

Quebrada de Humahuaca

Située à Jujuy, la Quebrada de Humahuaca est aussi reconnue comme Patrimoine Culturel de l’Humanité en 2003. Ce site fait partie de tout un itinéraire dans la région de Salta, qui vous permettra d’en découvrir la culture, les coutûmes et les paysages qui vous laisseront cois. Le site est marqué par les traces laissées par l’Homme depuis 10 000 ans. En effet, la vallée servait de voie commerciale, de terrain de chasse et de cueillettes. Vous y découvrirez des vestiges des Incas, peuple mythique d’Amérique du sud, mais aussi les traces des combats menés pour l’indépendance de l’Argentine.

Quebrada de Humahuaca – Bertrand Mahé

Le parc national Los Alerces

Tout récemment, le 8 juillet 2017, le parc national Los Alerces a été déclaré site classé au Patrimoine Naturel de l’Unesco. Le parc est situé à environ 50 km d‘Esquel. C’est une grande zone naturelle protégée de 260 000 hectares entre les lacs Futalaufquen, Verde et Menéndez et le fleuve Arrayanes. Il a été crée en 1937 en priorité pour protéger les forêts d’Alerce (cyprès de Patagonie), l’arbre emblématique de la région. Celui-ci possède une des plus grandes longévités au monde mais est malheureusement menacé d’extinction ! Les paysages que l’on y observe sont époustouflants. C’est en effet un mélange de glaciers, de lacs aux magnifiques couleurs et de forêts. Le parc regorge de paysages impressionnants encore sauvages !

Le parc national Los Alerces – Wikimedia Commons

Les sites classés au Patrimoine Culturel de l’Unesco

Les Missions Jésuites Guaraní

On retourne dans la province de Misiones, au cœur de la forêt tropicale, et non loin du Parque Nacional dans lequel se trouvent les Chutes d’Iguazú, pour découvrir les fameuses ruines Jésuites de la région, sur la frontière partagée avec le Brésil. Les Ruines Jésuites de San Ignacio ont été ajoutées à la liste de l’UNESCO en 1983. Trace palpable de la rencontre entre les Jésuites et le peuple Guaraní aux XVII et XVIII siècles, ces ruines vous livreront une partie de l’histoire du pays et de la colonisation.

Les ruines de San Ignacio – Wikipedia

Estancias et Manzana Jésuites

Cette fois-ci, direction la province de Córdoba pour découvrir la Manzana Jésuite et les Estancias qui l’entourent, ajoutées à la liste du Patrimoine Culturel de l’Humanité en 2000. La Manzana Jésuite fût un centre urbain de l’ancienne Province Jésuite du Paraguay. Cet ensemble de bâtiments religieux vous offrira une partie de l’histoire de la région, qui couvre une période de plus de 150 ans.

La manzana jésuite de Córdoba – Wikipedia

Cueva de las Manos

Ce site rupestre de la province de Santa Cruz date de 13 000 à 9 500 avant Jésus Christ. La Cueva de las Manos doit son nom aux nombreuses empreintes de main peintes sur les murs. En plus de cela, vous y admirerez des représentations d’animaux, dont certains existent encore aujourd’hui, tels que les guanacos. La Cueva de las Manos a été ajoutée à la liste de l’UNESCO en 1999.

Cueva de las manos – Wikipedia 

Maison du docteur Curutchet

Plus récemment, l’Argentine a accueilli son dixième site classé par l’Unesco. La maison du docteur Curutchet est une construction conçue par Le Corbusier et édifiée à La Plata. Il s’agit d’un des deux seuls bâtiments de Le Corbusier sur le continent américain, l’autre étant le Carpenter Center for the Visual Arts à Cambridge, Massachusetts. Le site est classé, avec 16 autres œuvres architecturales de Le Corbusier, au patrimoine mondial de l’UNESCO en 2016.

La maison Curutchet – Wikipedia

Qhapaq Ñan

Quel nom compliqué me direz-vous ! C’est en effet du Quechua. Cela signifie “chemin royal” et il est régulièrement traduit par “le chemin des Incas”. Ce nom désigne le tronçon central andin reliant San Juan de Pasto à Santiago du Chili via Cusco. Cette route était le principal axe intégrateur économique et politique de l’Empire inca et traverse 6 pays dont l’Argentine ! Elle traverse en effet les vallées Calchaquies et emprunte le fameux pont des Incas. Afin de la protéger, cette route a été déclarée patrimoine culturel de l’Unesco en 2014.

Pont de l’Inca – Wikipedia

Patrimoine culturel immatériel de l’humanité 

Le Tango

Le Tango, cette danse sensuelle qui ressemble à de la poésie, fait partie intégrante du pays. Reconnu Patrimoine Culturel Intangible de l’Humanité en 2009, il est connu dans le monde entier et fait partie de l’histoire du pays. En effet, né dans les quartiers populaires de Buenos Aires, il est l’expression de la mixité du peuple argentin, mère d’une forte identité culturelle qui s’exprime à travers la musique, la danse et la poésie des paroles. Pratiqué dans les Milongas de la capitale, le tango a réussi à transmettre son message et à conquérir le monde entier.

Tango – Flickr

Le Fileteado

Vous en avez sûrement déjà vu un petit peu partout si vous vous êtes baladés dans les rues de Buenos Aires. Le fileteado est un style de peinture et de dessin décoratif typique de la capitale argentine ! Ce style artistique était à la base utilisé pour décorer les voitures, mais au fur et à mesure, c’est devenu un emblème de la ville. C’est pourquoi, le fileteado est reconnu patrimoine culturel intangible de l’humanité depuis 2015.

Fileteado de Buenos Aires – Carolina Junco

Si vous avez envie de découvrez ces sites classés par l’Unesco, n’hésitez plus. Choisissez l’Agence de Voyage Equinoxe, spécialiste de l’Argentine depuis 27 ans, pour y organiser votre séjour !


Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet


 

L’impressionnant Parc National Nahuel Huapi

Partez à la découverte du Parc National Nahuel Huapi ! Sur plus de 700 000 hectares, s’étend cette magnifique réserve naturelle, répartie entre les provinces de Neuquén et de Río Negro. Situé sur la partie ouest de la Patagonie, ce parc est composé de montagnes, de forêts et de lacs. C’est donc bien-sûr, un endroit merveilleux pour tous les adeptes de la nature, du trekking et même de sport d’hiver ! Vous y trouverez une faune et flore très diverse, dont certaines espèces sont propres à La Patagonie !

Parc National Nahuel Huapi – Wikimedia Commons

Un parc gigantesque ! 

Déclaré Patrimoine mondial naturel  par l’UNESCO en 1981, le Parc National Nahuel Huapi est le plus ancien des parcs nationaux argentins.  C’est en effet en 1934 que cette région a été déclarée comme parc national, pour pouvoir la protéger. Il est aujourd’hui réputé internationalement pour son attraction géographique où vous y trouverez le Lac Nahuel Huapi. Au milieu de ce lac, vous trouverez de nombreuses petites îles, que vous pouvez visiter ! Aussi, se trouve dans le parc, le Cerro Tronador. Volcan inactif de plus de 3400 mètres d’altitude sur lequel vous pourrez découvrir pas moins de 7 glaciers !

Cette région impressionne aussi par le nombre d’espèces animales et végétales que vous pouvez y trouver. De plus, certaines espèces sont propres à La Patagonie, et vous les retrouverez seulement dans cette région ! C’est le cas par exemple du Condor andin, ou même du pudú (cerf le plus petit du monde !) Le parc est tellement grand, qu’il se compose de 4 écosystèmes différents ! Cela permet donc de retrouver une incroyable diversité d’espèces végétales !

Un paradis pour les amateurs de sensations fortes

La région est le rêve des amoureux de la nature et de sensations fortes. En hiver, il est surtout le paradis des skieurs et des amateurs de sports d’hiver. Y trône le Cerro Catedral qui culmine à 2 388 mètres, à l’intérieur même du parc. Et pour cause, on peut le descendre en ski! C’est d’ailleurs une des plus grandes stations de ski du pays. Vous y trouverez aussi d’autres stations de ski comme celle de Bariloche, ou même San Martín de los Andes ! En été, ce parc est aussi l’endroit parfait pour faire des excursions trekking, ou même rafting et kayak sur les lacs !

Skiez sur le cerro Catedral ! Wikipedia

Une région spectaculaire

N’hésitez pas à vous aventurer, et prenez la fameuse route des 7 lacs ! Ouvrez grands les yeux, et profitez des points de vues sublimes ! Partez depuis Villa la Angostura et découvrez le lac Nahuel Huapi et ses montagnes impressionnantes. Au sommet du Cerro Campanario, auquel on accède en télésiège, la vue est spectaculaire et au pied du Cerro Tronador, les chûtes Los Alerces sont splendides. Quant au Ventiquero Negro, le fameux glacier noir, il ne manquera pas de vous surprendre… Et les excursions en bateau sur le lac Nahuel Huapi vous emmènent jusqu’au Chili !

Pour y accéder, vous aurez plusieurs options; en avion, en bus ou même en voiture depuis San Carlos de Bariloche. Au pied de la Cordillère des Andes, vous vous trouvez alors au point de départ d’une visite sans pareille. La région est spectaculaire et vous en mettra plein les yeux !

Pour organiser votre voyage en Argentine et au parc national Nahuel Huapi, faites appel à l’agence Equinoxe, spécialiste du voyage sur mesure!


Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet


 

Les quartiers de Buenos Aires : zoom sur le Microcentro et ses alentours !

Nous vous proposons à travers une série d’articles de découvrir Buenos Aires sous un tout autre angle de vue ! Partez à la découverte de la capitale comme vous ne l’avez jamais vue : merveilles cachées, restaurants insolites, cafés typiques, théâtres et lieux atypiques. Ne manquez pas “l’autre Buenos Aires” celle du vrai Porteño bien loin du tourbillon touristique …

Cette fois ci, nous partons à la découverte du quartier du Micro-centro et de ses alentours !

Plaza de Mayo – Source : Candice Barkatz – Equinoxe

Son ambiance et sa transformation

Ce quartier de Buenos Aires est, comme son nom l’indique, le quartier le plus au centre de la ville. Le micro-centro est aussi connu sous le nom de “city porteña” du fait de ces nombreux bureaux. Son emplacement est assez flou car il n’est pas reconnu officiellement comme l’un des 48 quartiers de la ville. Son emplacement se superpose avec le quartier de San Nicolás et une partie du quartier de Monserrat. Ce quartier tend donc à s’étendre de plus en plus ! 4 millions de personnes travaillent dans cette zone, c’est donc le centre financier de la ville et principal siège des entreprises les plus importantes du pays. Une vraie fourmilière en journée, le quartier redevient très calme le soir. Véritable concentration d’hôtels et de restaurants, il est idéalement placé au cœur de la capitale pour les déplacements.

Sa transformation depuis quelques années s’effectue en adaptant le quartier aux piétons afin d’améliorer la commodité ainsi que la sécurité. Le paysage du quartier est ainsi modifié avec notamment plus de rues totalement piétonnes telles que Florida mais également Lavalle.

À voir/ à faire

La plaza de Mayo et la Casa Rosada

Casa Rosada – Source : Candice Barkatz – Equinoxe

C’est le cœur symbolique de la ville. Lieu d’arrivée des colons, c’est à la Plaza de Mayo que fût déclaré l’indépendance de l’Argentine le 25 mai 1810. C’est aussi là qu’a été installé le Cabildo, siège du premier gouvernement national.

La Casa Rosada tient son nom de la couleur rose des murs du bâtiment ! Cela provient du fait qu’en 1868 les Fédéralistes (rouge) et les Unitaristes (bleu pâle) en forte opposition, sont parvenus à un consensus en mélangeant les couleurs des deux partis. Ce joli palais de style italien est le siège du gouvernement. Tous les heures, chaque samedi de 16h à 18h et chaque dimanche de 11h à 18h, vous pouvez assister à la relève de la garde. Si vous avez le temps faites également une halte au musée attenant. Pensez également à prendre votre passeport !

Un musée mérite aussi une visite. Situé à 2 pas de la Casa Rosada, le musée bicentenaire retrace l’histoire politique du pays de 1810 jusqu’à la présidence de Nestor Kirchner. La cathédrale metropolitana mérite aussi le coup  d’oeil : c’est la première cathédrale de Buenos Aires !

Où ?  Casa Rosada, Balcarce 50, Buenos Aires
Quand ? Visites guidées de 10h à 18h . Inscription au préalable : ici

L’obélisque

Obélisco – Source : Candice Barkatz – Equinoxe

L’obélisque fête ses 81 ans ! Cet édifice fut construit en 1936 par l’architecte Alberto Prebisch, un des principaux architectes du modernisme argentin et aussi auteur du Teatro Gran Rex, calle Corrientes. Il est l’emblème de la ville comme le pourraient être La Tour Eiffel à Paris ou encore la Statue de la Liberté à New York. Ne ratez pas votre photo devant les lettres de Buenos Aires sur la plaza de la República avec en fond la belle obélisque !

Où ? Av. 9 de Julio, Buenos Aires

Les Galerías Pacífico

Las Galerías Pacífico – Source : Candice Barkatz – Equinoxe

Ce centre commercial et culturel a été construit à la fin du XIX ème siècle sur le modèle français et accueille les passants sous une splendide coupole ornée de fresques. Ce shopping mall, un des plus réussis d’Argentine, a été déclaré Monument historique national notamment pour son architecture impressionnante ! 5 peintres muralistes ont réalisé cette oeuvre sur la coupole, avec une grande quantité de situations, allégories et messages universels ! C’est donc l’occasion de faire votre shopping dans un lieu étonnant !

Où ? Av. Córdoba 550, Buenos Aires
Quand ? Du lundi au dimanche de 10h à 21h 

Galerie Guemes 

Mirador Guemes – Source : Candice Barkatz –

Afin d’obtenir une jolie vue de la ville de Buenos Aires et ainsi vous faire une idée du Micro-centro : voici un joli mirador ! Montez au 14 ème étage et admirez la vue sur les plus beaux édifices du quartiers !

Où ?  Florida 165, Buenos Aires
Quand ? Du lundi au vendredi de 9h20 à 12h et de 15h à 17h40

Le Teatro Colón

Teatro Colón : Source : Candice Barkatz – Equinoxe

Lors de sa construction, il avait pour but premier de célébrer le centenaire de l’indépendance de l’Argentine. Propriété de la ville de Buenos Aires et Monument Historique National depuis 1989, il s’agit là tout simplement de l’un des plus grands théâtres du monde, reconnu notamment pour son acoustique presque parfaite ! Ce théâtre est aussi une merveille architecturale : un parfait mélange entre les styles Baroque et Renaissance. Le plus : assister à une pièce d’opéra ! Pour connaître la programmation du Théâtre : voir ici !

Où ? Cerrito 628, Buenos Aires
Quand ? Visites guidées tous les jours de 9h à 17h

Et puis ne manquez pas: la visite du Congrès et de son imposante coupole, la Farmacia la Estrella (la plus ancienne de la ville, entre Defensa et Adolfo), la Librería de Avila (Alsina 500), la avenida 9 de Julio (large de 125 mètres !), l’Avenue Corrientes plus connue sous le nom de Broadway argentin, la rue Florida et ses nombreuses boutiques et pleins d’autres merveilles !

Où manger à Micro-centro ?

Café Tortoni

Chocolate con churros – Source : Candice Barkatz – Equinoxe

Le café Tortoni est le plus vieux de la ville, opérant depuis 1858 nommé ainsi par un Français tombé amoureux de l’avenue Tortoni située en Italie en 1858 ! Multi-fonctionnel, voici le café porteño typique qui a su garder son charme de la Belle Epoque ! Une salle de billards, une salle où déguster un bon café serré, une salle où dîner et une autre où de réputés shows de tango ont lieu. Bref, un arrêt obligatoire ! On recommande leur chocolat chaud ou encore une petite douceur telle que la tarte au citron ou les churros : c’est l’endroit parfait pour faire une petite pause !

Où ? Av. de Mayo 825, Buenos Aires
Quand ?
Du Lundi au Samedi de 8h à 3h30 et le dimanche de 8h à 1h

Une des meilleures pizzeria : Pizzeria Güerrín

Ouverte depuis 1932, cette pizzeria possède un seul local et ne possède pas de succursales ! Ainsi vous pourrez apprécier une authentique pizza, une des meilleures de la ville. Choisissez parmi les 70 pizzas de la carte allant des basiques jusqu’aux spécialités de la maison : vous trouverez votre bonheur !

Où ? Av. Corrientes 1368, Buenos Aires
Quand ?
Tous les jours de De 10h à 2h

Un restaurant français : Frenchie

L’idée du chef Jérôme Mathe et de sa femme Xexa Ipanema Luz pour leur restaurant Frenchie est de proposer des déjeuners typiquement français. Des quiches lorraines au clafoutis en passant par un croque monsieur : vous ne serez pas déçus de la fraîcheur et de la qualité des produits !

Où ? San Martín 687 Buenos Aires
Quand ?
Du lundi au vendredi de 9h à 17h 

Un pièce de viande : Parilla Peña

Parilla – Source : Wikipedia

La viande argentine est exceptionnelle ! Venez découvrir cette parilla et choisissez parmi les nombreuses propositions comme par exemple le bife de chorizo, bife de lomo ou encore le fameux ojo de bife.

Où ? Rodríguez Pena 682, Buenos Aires
Quand ?
Du lundi au samedi de 12h à 16h et de 20h à minuit

Manger une glace : Cadore

Envie d’un dessert frais et artisanal ? Venez chez Cadore manger une glace élaborée avec des ingrédients naturels et recettes familiales de la région du nord de l’Italie : Cadore ! Cette enseigne est l’une des meilleures du pays !

Où ? Av. Corrientes 1695, Buenos Aires
Quand ? Tous les jours de 12h30 à 00.30


Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet

Les cafés historiques de Buenos Aires
Les quartiers de Buenos Aires : zoom sur San Telmo
Les quartiers de Buenos Aires : zoom sur Puerto Madero


Les bâtiments emblématiques de Buenos Aires !

La ville de Buenos Aires comprend de jolis édifices chargés d’histoire. Voici quelques uns des bâtiments emblématiques de la ville à ne pas manquer lors de votre visite dans la capitale ! Le Palacio de los Patos, le Palacio de las Aguas ainsi que le Palacio Barolo font partie des bâtiments incontournables !

Palacio de los Patos

Palacio de los Patos – Source : Wikimedia 

De style français avec un remarquable patio central ainsi que 8 petits patios, ce bâtiment fait penser à Paris dans les années 20. Ce qui en fait un bâtiment si emblématique ? Toute l’histoire qui accompagne cet édifice et qui l’entoure de mythes et légendes, toujours très présents même aujourd’hui ! Dans ce bâtiment ont vécus des centaines, voire des milliers de personnes : voici pourquoi les histoires ne manquent pas ! Alfredo Miguel Chopitea fût le propriétaire de ce palais. Suite à un voyage familial à Paris, il tomba amoureux d’un édifice et décida de construire le même à Buenos Aires. Il contacta ainsi l’architecte français Henri Azière qui l’avait construit et lui demanda de faire les plans de son nouveau bâtiment. Un autre architecte nommé Julio Senillosa proposa de changer les plans afin de profiter de plus d’espace.

L’origine de son nom n’est pas très claire, mais selon les dires des voisins, les premiers locataires furent de bonnes familles aux portefeuilles maigres… La légende raconte que dans ce bâtiment ils ont trouvé le lieu idéal pour ne pas montrer leurs biens et feindre que tout allait pour le mieux.

En argot porteño, le mot “pato” signifie “pauvre”. Cependant auourd’hui, plus d’un payerait cher pour vivre dans ce lieu.

Où ? Ugarteche 3050, Buenos Aires
Plus d’infos : ici

Palacio de las Aguas

Palacio de las aguas – Source : Wikimedia 

Sur l’avenue Córdoba, se trouve ce beau palais de las Aguas Corrientes. Ancien dépôt d’eau potable, il est aujourd’hui musée du patrimoine historique de la ville de Buenos Aires. C’est incontestablement l’un des plus beaux édifices de Buenos Aires qui renferme, de plus, une bonne part de l’histoire sanitaire de la ville. Il a été construit dans les années 1870. La ville de Buenos Aires atteignait à cette époque plus d’ 1,3 million d’habitants et il devenait donc nécessaire de construire un grand dépôt d’eau potable. Le style architectural du palais est très spécial, car le palais est caractéristique de l’architecture éclectique de la fin du 19 ème siècle.

Cependant, c’est sa façade qui reste la plus connue : revêtue de 130 000 briques émaillées et de 300 000 pièces de céramique importées de Belgique et d’Angleterre, il est un monument majeur de la ville de Buenos Aires.

Mais cet édifice n’est pas qu’un beau bâtiment. Il abrite également un musée des plus intéressants. Ce musée, fondé en 1875, s’appellait initialement « Museo del inodoro » (« Musées des Toilettes »). Au début, c’était une entreprise publique qui désirait contrôler la qualité de l’eau. De plus, de nombreuses histoires et mythes circulent sur ce palais : une raconte que le Palacio devait devenir le Palais du Gouvernement, une autre qu’un couple très amoureux s’y serait suicidé.

Où ? Riobamba 750, Balvanera, Buenos Aires
Quand ? Du Lundi au Vendredi de 9h à 13h  (visites guidées du musée le Lundi, Mercredi et Vendredi à 11h)
Combien ? Gratuit
Plus d’infos : ici

Palacio Barolo

Palacio Barolo – Source : Wikimedia

Ce bel édifice a été construit par l’architecte italien : Mario Palanti à la demande de Luis Barolo, un riche noble dans le domaine du textile. A l’époque, cet édifice était le plus haut d’Amérique du Sud avec ses 100 mètres de hauteur ainsi que ses 18 étages. Il est monument historique national depuis 1997. Une des caractéristiques du bâtiment est son phare qui permet d’avoir une des plus jolies vues de la ville de Buenos Aires.

Ce palace a de plus, une histoire très intéressante, car son architecte s’est inspiré de la Divine Comédie de Dante pour sa construction. En effet, les 100 mètres de hauteur font référence aux 100 chants du poème. Ensuite, le palace est divisé en 3 sections qui correspondent aux livres de l’enfer, du paradis et du purgatoire. 9 voûtes sont présentes dans la hall d’entrée symbolisant ainsi les 9 hiérarchies infernales. Enfin, à chaque étage se trouvent 11 à 22 bureaux, correspondant aux nombre de strophes des chants.

Les « Extraordinary Night » du Palacio Barolo sont des visites nocturnes de l’édifice. Ainsi vous en saurez plus sur l’histoire du Palais et les allégories de la Divine Comédie. Ces visites vous emmèneront jusqu’au phare pour admirer la magnifique vue sur la ville. Après la visite, vous accéderez à un cabinet des années 20 où vous pourrez déguster un verre de vin ainsi que quelques produits régionaux. La durée de la visite est d’environ 1h30, les visites se font en espagnol et en anglais. Toutes les visites sont avec réservation (par mail ou par téléphone) et vous payez ensuite à l’entrée du Palacio Barolo. Possibilité de réserver des visites privées.
Évidemment, vous pouvez aussi visiter le palais de jour. Le contenu est le même mais les visites sont moins longues et surtout moins détaillées.

Où ? Avenida de Mayo 1370, Buenos Aires
Quand ? Du mardi au samedi de 9h à 22h
Plus d’infos : ici 


Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet

Biblioteca Nacional de los maestros
Les plus belles vues de Buenos Aires
Architecture en Argentine


 

Découvrez le delta du Tigre autrement !

Vous avez envie de visiter le Delta du Tigre d’une autre manière ? Fini les circuits touristiques basiques, nous vous proposons de sortir des sentiers battus et découvrir les lieux cachés du delta ! Pour cela il suffit de faire appel à Laurent, un français tombé éperdument amoureux de l’Argentine et surtout du delta du Tigre qu’il connait comme sa poche !  Il est devenu un expert de cette région et est prêt à vous faire découvrir tous les recoins encore peu connus des touristes. Que vous soyez en famille, en couple, ou entre amis nous vous proposons différentes escapades dans le delta. Voici donc une petite liste des activités proposées !

Personnalisez votre escapade dans le delta ! – Laurent

Le Tigre Tour Premium 

Cette première escapade est une visite privée du district du Tigre hors du sentier battu en monospace 7 places. Le départ peut se faire depuis votre hôtel : direction Tigre ! La journée commence par un petit tour en voiture du centre ville de Tigre. Vous passerez aussi par le Puerto de frutos afin de découvrir rapidement les points touristiques de la ville. Puis vous partirez en direction de Bahia Grande et de Nordelta en passant par le camino de los Remeros. Vous pourrez profitez de cette route qui longe le fleuve Reconquista où s’entraîne l’équipe nationale d’aviron, entourée de palmiers et parques apaisants !  En arrivant à Nord delta, vous aurez l’occasion de découvrir un nouveau concept de vie : les quartiers privés ! Vous aurez même la chance d’y entrer, et vous pourrez visiter et découvrir comment fonctionnent ces nouveaux quartiers !

C’est ensuite l’heure de prendre direction de Villa la Ñata, où vous attendra un bateau rien que pour vous ! Vous pourrez donc flâner sur le delta de Tigre, sur le bateau accompagné bien-sûr d’une coupe de champagne ! Ce sera le moment de sortir votre appareil photo et profiter des magnifiques paysages parcourant le delta. Une petite faim ? Pas de soucis, retournons tout de suite sur la terre ferme pour aller manger à La Tia Ñata. Rappelons que ce restaurant a remporté le Tigre d’or 2016 ! Après avoir dégusté les spécialités de la région, vous partirez découvrir les villes de Benavidez et Maschwitz. Vous pourrez ici y trouver des souvenirs à ramener et passer le reste de l’après midi à vous balader. Le village de Maschwitz, reconnu pour son style original et vintage vous transportera dans le temps !

Découvrez le village original de Maschwitz – Laurent

Asado sur une île privée du Delta

Vous êtes d’humeur gourmande? Alors optez pour une escapade avec asado ! Vous prendrez la direction Tigre et El Camino de los Remeros pour visiter Bahia Grande et Nordelta. Vous pourrez découvrir ensuite Villa la Ñata et même visiter la maison de Xul Solar ! Ici, vous y retrouverez les principales œuvres du grand artiste argentin !

Il sera ensuite temps pour prendre le large, et naviguer sur un bateau privé dans le delta ! Pendant une heure vous découvrirez les petits recoins du delta, jusqu’à arriver sur une petite île privée ! Ici vous attendra une magnifique “parrilla” le barbecue argentin. Vous aurez donc juste à mettre les pieds sous la table, profiter de votre île privée au milieu du delta et déguster les fameux asados argentins ! Que demander de mieux ?

Profitez d’un asado sur votre île privée ! – Laurent

Le Polo Day

Quoi de plus argentin qu’une journée polo ? Laurent vous permet de devenir un véritable champion de polo le temps d’une journée ! Nous vous offrons la possibilité de vous retrouver dans une estancia de plus de 50 hectares ! Située à seulement une heure de route de Buenos Aires, cette estancia comporte 3 terrains de polo de 4 hectares chacun. Et oui, un terrain de polo c’est grand ! Pendant cette journée vous aurez l’occasion de visiter l’estancia, son histoire et bien sûr déguster des empanadas et boissons traditionnelles. Vous pourrez ensuite vous transformer en véritable gaucho, monter à cheval pour vous balader dans tout le domaine !

Pour le déjeuner ? Quoi de mieux qu’un asado au milieu du domaine pour s’imprégner totalement de la culture gaucho ? Vous pourrez donc découvrir les techniques de cuisson de la fameuse viande argentine, et bien-sûr, ensuite, la déguster ! Enfin, pour digérer, si le temps le permet vous pourrez vous relaxer dans la piscine avant de commencer la partie de polo ! Vous pourrez en effet vous mettre dans la peau du cavalier, monter un cheval et apprendre les bases du polo. À l’aide d’un maillet, vous devrez montrer vos talents et marquer de nombreux buts !

Un terrain de polo rien que pour vous ! – Laurent

Toutefois, ceux qui veulent bénéficier d’une expérience encore plus exclusive, n’hésitez pas à nous contacter ! Nous pouvons en effet vous concocter une escapade rien que pour vous ! Vous pouvez par exemple louer des yachts  pour passer la journée à se balader dans le delta. Il vous est même possible de louer un hélicoptère avec un pilote français pour survoler le delta ou même les villes des alentours !


Vous avez envie de découvrir le delta du Tigre en une journée ou inclure cette destination dans un itinéraire sur mesure en Argentine ? N’hésitez pas à contacter Equinoxe, spécialiste de l’Argentine depuis 1990 ! 


Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet

Idées d’escapades pour ce week-end prolongé

Pour ceux qui ne le savent pas encore, lundi prochain, 1 mai est férié! Vous voulez en profiter pour changer d’air durant ce weekend de 3 jours? Vous avez envie de vous ressourcer, ou partir à la découverte des alentours de Buenos Aires?  Nous vous proposons ici quelques idées d’escapade non loin de la capitale!

L’été vous manque déjà? 

Le weekend s’annonce beau, grand soleil, et presque chaud pour la saison (plus de 20 degrés) alors autant en profiter pour aller sur la côte argentine! Plusieurs destinations s’offrent à vous, si vous voulez profiter des derniers rayons de soleil. Vous pouvez par exemple partir pour Mar del Plata, à 400 kilomètres de la Capitale. Vous y trouverez une grande station balnéaire, avec de nombreuses infrastructures touristiques prêtes à accueillir un grand nombre de touristes. Avec presque 8 kilomètres de plage, vous aurez de quoi avoir un bout de plage rien qu’à vous! Sinon, vous pouvez opter pour des stations plus petites comme Pinamar, ou Cariló pour vous reposer et profiter du charme de ces petits villages.

Vous voulez découvrir la culture Gaucho?

Envie d’une balade à cheval, d’un asado typiquement argentin ou de vous retrouver au calme de la campagne argentine? Offrez-vous une escapade chez les gauchos lors de ce weekend prolongé et relaxez-vous en pleine campagne! Ce sera l’occasion pour vous de vous plonger totalement dans la culture traditionnelle gaucho! Situé à 110 kilomètres de Buenos Aires, le village de San Antonio de Areco vous offrira culture, détente et plein air pour recharger les batteries grâce à l’air de la campagne. Vous aurez peut-être la chance de loger dans une estancia, bâtisse ou maison typique, pour bénéficier d’un séjour confort et de grande qualité. Découvrez par exemple l’estancia El Ombú!

Savourez de nombreux asados! – WikimediaCommons

Envie d’une escapade plus sportive?

Si vous aimez la nature, le sport et si vous voulez concilier les deux aspects, alors n’hésitez plus et rendez vous sans plus tarder à Tandil, dans la province de Buenos Aires. Située à seulement 384 km de la capitale, cette ville de 115 000 habitants vous accueille les bras ouverts. Le tourisme d’aventure est LE point fort de Tandil. En effet, la ville et ses environs constituent un site idéal pour les amateurs de sensations fortes. Parapente, deltaplane, balades à cheval, trekking, vtt, kayak, randonnées en montagne : vous allez être servis. La liste est non-exhaustive et représente seulement une minorité des possibilités qu’offre la ville. Pour qui veut rompre avec la routine et entrer en communion avec la nature, c’est l’endroit idéal.

Un weekend culturel? 

Vous pouvez aussi bien-sûr profiter de ce weekend pour découvrir les villes au alentours de Buenos Aires. Nous vous proposons donc de visiter la ville qui a vu grandir certaines légendes du pays : Rosario. En effet, Lionel Messi et même Ernesto Guevara y sont nés! Rien que ça! Vous pourrez donc aller voir la maison natale du Che, et admirer la statue de bronze à son effigie. De plus, cette ville est chargée d’histoire car c’est ici qu’on été choisies les couleurs du drapeau argentin! Vous y trouverez aussi la dépouille du Général Manuel Belgrano, créateur du drapeau national.

Monumento Nacional a la Bandera – Wikimedia commons

Autre destination historique de la région de Buenos Aires, puisqu’elle est l’une des plus vieille ville d’Argentine, Luján pourrait attirer nombre d’entre vous! Ville pleine d’histoire, elle attire particulièrement grâce à sa Basilique Nuestra Señora de Luján. En effet, de nombreux croyants font le pèlerinage depuis Buenos Aires pour s’y recueillir. Vous pourrez même profiter de cette ville en visitant un des zoo les plus réputé d’Argentine! De plus, ce zoo permet à ses visiteurs d’entrer dans l’enclos des félins, pour se prendre en photo avec!

Vous craquez pour une de ces destinations ? Contactez l’agence Equinoxe, spécialiste de l’Argentine qui vous propose les meilleurs circuits adaptés à vos besoins ! 

Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet

La Cumbrecita, village typique en pleine montagne

Petit village situé dans la vallée de las Sierras de Córdoba, à 1450 mètres d’altitude, la Cumbrecita saura vous ravir par ses paysages sauvages et vous laissera en totale harmonie avec la nature. Accessible seulement à pied, cette petite bourgade au milieu de la montagne va vous charmer avec ses petites maisons au style alpin.

Un peu d’histoire

Tout commence en 1932 lorsque le docteur allemand Helmut Cabjolsky voyage en Argentine avec sa famille. Après avoir parcouru la région, il tombe amoureux de ce petit coin de paradis et décide donc de l’acheter! Deux ans plus tard, il y envoie ses deux beaux-frères en mission afin de tracer le chemin d’accès au futur petit village. Federico y Enrique Behrend sont donc connus comme les pionniers de La Cumbrecita. Ce sont eux qui ont commencé la plantation de la forêt et construit la première maison. Rappelons que le village le plus proche, Los Reartes, est situé à 27 kilomètres de La Cumbrecita. Il a donc fallu aux deux frères pionners beaucoup d’abnégation et de courage pour développer ce qui allait devenir un village touristique très apprécié.

Rue principale de La Cumbrecita – Nuesto Pueblo

La Cumbrecita aujourd’hui

Le petit village se compose aujourd’hui de 1000 habitants. Toutefois, chaque année il accueille près de 360 000 personnes qui viennent découvrir le charme de ses maisons en pleine nature. La Cumbrecita est maintenant un petit refuge tranquille où l’homme et la nature ne font qu’un. Grâce aux efforts de chacun, le village et ses alentours ont été déclarés comme Réserve Naturelle. Il est donc au centre d’un écosysteme protégé. C’est pourquoi, La Cumbrecita est un village piéton et reste accessible seulement par de petits chemins pédestres. Ses petites maisons ont toutes été construites dans le style centre-européen, et ressemblent fortement aux chalets alpins.

À voir, à faire 

Trekking

Pour les partisans de l’écotourisme, vous trouverez à la Cumbrecita de nombreuses possibilités de randonnées et trekking. Du fait d’être un village piéton, il faut vous préparer avec de bonnes chaussures afin de parcourir le bourg et ses alentours. Vous pourrez découvrir alors la Olla, petit bassin d’eau dans lequel il est possible de se baigner sans trop d’encombre. Pour les plus motivés, vous pourrez vous balader jusqu’à la Cascada Grande pour admirer une chute d’eau de plus de 14 mètres de haut au milieu de la forêt. Enfin, pour les plus aventuriers, accompagnés de guide, venez parcourir les sentiers jusqu’au Cerro Wank qui culmine à plus de 1715 mètres d’altitude et d’où vous pourrez profiter d’une maginifique vue sur les alentours de la Cumbrecita.

Vue depuis le Cerro Wank – La Cumbrecita

Dégustation 

Après l’effort, le réconfort! La Cumbrecita, propose plus de 18 bars et restaurants et vous pouvez déguster de nombreuses spécialités. Vous aurez donc le choix entre parilla et autres empanadas pour les amoureux de la gastronomie argentine. Pour les autres, vous pourrez savourer les spécialités allemandes et suisses dans différents restaurants typiques. Bien-sûr de nombreux bars à bières vous proposent leurs bières traditionnelles, allemandes et argentines.  Il y en a donc pour tous les goûts!

Activités

La cumbrecita est le lieu idéal pour profiter de la nature et se lancer dans des activités extérieures. De ce fait, vous pourrez partir en expédition à cheval afin de découvrir de manière traditionnelle les magnifiques alentours. Pour les plus amoureux de sensations fortes, venez découvrir l’accrobranche au milieu de la forêt et lancez vous dans le vide grâce à des tyroliennes au dessus des cascades!

Si vous avez envie de découvrir la Cumbrecita et la région de Córdoba, n’hésitez plus. Choisissez l’Agence de Voyage Equinoxe, spécialiste de l’Argentine depuis 26 ans, pour y organiser votre séjour !

 

Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet