Les principales chaines de télévision en Argentine !

En Argentine, contrairement à la France, la télévision est omniprésente dans la vie des argentins. En effet, la diffusion massive de matchs de foot n’y est pas pour rien ! Par ailleurs, en Argentine, il est normal d’avoir “le cable”. C’est considéré comme une dépense élémentaire au même titre que l’eau ou l’électricité ! Aujourd’hui nous avons décidé de passer en revue les chaines les plus populaires du pays !

Télevision

Télévision en Argentine – Photo : Wikipedia

TVP ou Canal 7 

Type de programmation : généraliste publique (sport, culture, info, séries, talk-shows…)
Classique de la chaine : les grands match de foot de l’Argentine bien sûr!

On commence par TVP, “la chaîne du gouvernement comme certains aiment à le dire, avec un certain sarcasme. La chaîne connait une certaine popularité, tout d’abord car étant une chaîne publique, elle diffuse gratuitement et en direct toutes les plus grandes rencontres footballistiques. Que ce soit ceux de la sélection nationale et des clubs.  En revanche elle traite parfois l’information avec un point de vue subtilement favorable au gouvernement en place. Par exemple les pro-Kirchner regardaient plutôt le journal de 20h (le noticiero) de TVP, alors que les opposants regarderont le noticiero de Canal 13, la chaîne principale du groupe Clarín.

Télévision

TVP – Photo : Wikipedia

 Canal 13 – ” El Trece”

Type de programmation : généraliste privée (séries, telenovelas, sport, info…)

El Trece est une des 3 principales chaines du pays avec Telefe et TVP en terme d’audience, elle appartient au Groupe Clarín depuis 1990 et produit de nombreux programmes phares du paysage audiovisuel argentin.

Classique de la chaine :

Almorzando con Mirtha Legrand : chaque dimanche à 13:30. Ce programme fait parti de l‘histoire du pays ! C’est le programme à la plus grande longévité en Argentine et il est encore diffusé en 2014. Depuis 1968, Mirtha Legrand reçoit des invités autour d’un repas pour aborder tous types de sujet et notamment l’actualité. Tous les principaux présidents argentins contemporains ont participé au moins une fois au programme ! Mirtha Legrand, avant de devenir cette présentatrice légendaire, était une actrice star lors de l’âge d’or du cinéma argentin !

Showmatch (“Danse avec les Stars”)énorme succès pour ce type d’émission ici en Amérique Latine, et particulièrement en Argentine, grand pays de la danse. Bref, intéressez-vous aux candidats et vous aurez un bon moyen d’établir le contact avec un argentin si vous ne savez pas de quoi parler ! L’émission reviendra en 2017 !

Telefe (anciennement la chaine publique Canal 11) 

Type de programmation : généraliste nationale privée, beaucoup de telenovelas, les feuilletons nationaux.

Pendant la dictature, la chaîne était dirigée par l’Armada de la Republica Argentina (la marine argentine). Après plusieurs nationalisations et privatisations, la chaîne est finalement aux mains du géant espagnol Telefónica Móviles depuis 1998. C’est la chaîne la plus regardée en Argentine, principalement car elle diffuse les principales séries (telenovelas) à succès !

Télevision

Télévision en Argentine – Photo : la Voz

Canal 9 (fondée en 1960)

Type de programmation : généraliste

Aujourd’hui Canal 9 est une des chaines les plus populaires. On lui reproche d’être une chaîne “lata”  car elle se contente d’acheter et de diffuser des programmes étrangers et particulièrement américains. En effet, à travers la loi de radiodiffusion nationale, l’Argentine impose à chaque chaîne de produire et de programmer un minimum de programmes originaux nationaux. Il y a eu une polémique et des manifestations sur le fait que Canal 9 ne produirait que le minimum requis de programmes nationaux et n’emploierait donc qu’un nombre réduit d’argentins.

Voici donc un aperçu rapide des chaines les plus regardées en Argentine. Mais en réalité, comme je le disais, beaucoup d’argentins ont le câble et zappent donc régulièrement entre de nombreuses chaines. Les chaines américaines comme Fox et WarnerBros, qui diffusent des films et séries américaines, connaissent aussi beaucoup de succès !


Vous avez aimé cet article ? A lire sur le même sujet :

La radio en Argentine : quelles stations écouter ?

Arrivée dans le pays à partir de la fin du 19ème siècle, l’Argentine est l’un des pays pionniers quand on parle de radio en Amérique du Sud. Aujourd’hui malgré l’essor d’autres moyens de communication, et surtout d’internet, elle reste très écoutée par les argentins. Focus sur l’histoire de la radio en Argentine et sur les principales stations du pays !

Radio

Eva Perón à la radio – Photo : Wikipedia

Un peu d’histoire…

Le 27 août 1920, une émission de radio est diffusée en Argentine pour la première fois dans le monde, faisant du pays un pionnier en la matière. À cette époque, elle est principalement utilisée pour diffuser de la musique classique sur Radio Brava. Rapidement, les premiers matchs de foot sont retransmis, dont le superclasico River Plate contre Boca en 1922. Dans les années 30, les premières radios privées font leur apparition, ainsi que les radioteatros.

Une décennie plus tard, la radio connaît son âge d’or : les stations et les émissions se multiplient et elle devient la première source d’informations, notamment durant la campagne et les élections qui amènent Juan Perón au pouvoir. En effet comme vous vous l’expliquions il y a peu, Eva Perón a joué un rôle dans le développement dans ce moyen de communication. Puisqu’elle a notamment été présidente du syndicat de radio argentine. (Pour plus d’informations lisez notre article sur la vie d’Eva Perón).

Radio

Juan Domingo Perón à la radio – Photo : Wikipedia

Des changements de statuts au cours du temps

A partir des années 50, l’apparition de la télévision entraîne une redéfinition du rôle de la radio. Celle-ci perd en effet de sa popularité, et la plupart des chaînes décident alors de se réorienter plus vers l’information et d’abandonner le divertissement, trop soumis à la concurrence de la télé.

Durant les années de dictature militaire (1976-1983), certaines sont censurées et doivent faire face à l’interdiction de certains sujets et musiques. Avec le retour de la démocratie, la radio change de nouveau de position : elle devient un véritable lieu de débats et d’expression, avec une information de confiance. L’humour y prend également une place plus importante.

Aujourd’hui, les stations sont réunies dans de grands groupes multimédias. Et sont orientées en fonction de segments d’audience et de thèmes spécifiques, notamment pour la musique.

Les principales stations de radio en Argentine

Si vous cherchez des stations populaires et de grande écoute, vous pouvez écouter Continental ou encore Radio Mitre. Si vous vous trouvez dans la capitale, vous poussez vous brancher sur Espacio Buenos Aires. Ces trois stations proposent une grille de programmes diversifiés entre informations, divertissement, culture…

Si vous voulez écouter de la musique, vous pouvez allumer la 100. Celle-ci propose de la musique pop-rock plutôt destinée aux jeunes. Autre station musicale qui pourrait vous satisfaire : Pop ou Metro.

Bien sûr la liste n’est pas exhaustive, et vous pourrez trouver ici un site pour écouter de nombreuses stations en ligne !


Cet article vous a plu ? Consultez également :

Les Argentins champions du monde des réseaux sociaux

Il n’y a ni médaille ni récompense, ni gratification particulière, mais c’est bel et bien un record Argentin. Pourtant inscrits sur les réseaux sociaux avec un peu de retard par rapport au reste du monde, les Argentins ont décroché un record. Il a fallu peu de temps pour les voir fans absolus de Facebook, Tweeter, Instagram … Et la tendance continue d’augmenter. Aujourd’hui en termes de quantité d’utilisateurs de réseaux sociaux, l’Argentine remporte la médaille d’or.

 Réseaux sociaux

Réseaux sociaux- Photo : Wikipédia

Plus que ce que vous ne le pensez !

En effet, cela peut paraître fou mais les Argentins utilisent plus les réseaux sociaux que les Américains. les chiffres suivants sont officiels et ont été publiés par TNS : 63% des usagers argentins utilisent activement les réseaux sociaux comme Facebook, Tweeter … Ce qui fait de l’Argentine le pays numéro un du continent Américain, devant le Brésil avec 55% et les Etats-Unis avec 50%.

Selon TNS, l’usage massif des réseaux sociaux en Argentine est lié à la grande quantité d’utilisateurs jeunes sur internet, motivés par la présence d’ordinateurs dans les écoles (dès très jeune) et sur les lieux de travail. En ce qui concene Facebook, le site continue son hégémonie en Amérique latine.

Mais plus généralement en Amérique latine

Des 10 pays qui utilisent le plus les réseaux sociaux, on retrouve 5 pays sud-américains : Argentine, Brésil, Chili, Pérou, Mexique. En moyenne, chaque utilisateur sud-méricain passe plus de 60heures par mois sur les réseaux sociaux soit 56% de plus que la moyenne mondiale. Les Argentins en sont à plus de 3h par jour.

Le vice président de comScore pour l’Amérique latine Alejandro Fosk a une explication pour décrire ce phénomène en Amérique latine : “Cela est dut au fait que les latino-américains sont très sociables par nature et très actifs au niveau de la communication digitale. Ce phénomène signifie pour nous [comStore] qu’il y a de la place pour beaucoup d’entreprises sur ce marché“.

Qu’en pensez-vous ?

Beaucoup comme Alejandro Fosk font une analyse du phénomène et en tirent les conséquences. En effet cela crée un nouveau marché dans lequel les usagers ont une toute autre forne de travail.

D’autres, comme le sociologue Roberto Stahringer en font une analyse un peu plus critique : “les réseaux sociaux ont réussi à donner une nouvelle forme au concret. Une forme basée sur l’esthétique et le vide. Pour autant, nous perdons le goût des relations en face à face, les rencontres physiques deviennent des déserts


Retour sur l’affaire “Papel Prensa” de 2011

Papel Prensa est une entreprise créée dans les années 1960, en lien étroit avec l’Etat, dont le but premier était de rendre le pays autosuffisant en matière de production de papier journal, afin ne plus avoir besoin de l’importer à un prix plus élevé. Cependant en 2011, l’Etat et les deux grands journaux Clarín et La Nación sont entrés en conflit et ont recours à la justice dans le cadre de l’affaire “Papel Prensa”. Que s’est-il passé pour en arriver là ?

Papel PrensaPhoto : Youtube

L’affaire Papel Prensa ?

Papel Prensa est une entreprise dédiée à la production de papier journal. Pendant plusieurs années, le papier journal était importé. Pour cette raison l’objectif, atteint en 1978, fut de substituer la production locale aux importations de papier journal. Aujourd’hui Clarín possède 49% des parts de l’entreprise, La Nación 22 % et l’Etat 27%.

L’Etat en 2011 a accusé Clarín et La Nación de deux choses. La première accusation porte sur l’acquisition de l’entreprise Papel Prensa. En effet, l’Etat en 2011 pointait du doigt l’acquisition frauduleuse de Papel Prensa par La Nacion et Clarin, en connivence avec la dictature militaire de 1976 . De plus, l’Etat reproche aux deux grands journaux d’exercer une concurrence déloyale envers les autres journaux du pays, puisque ce sont en effet Clarín et La Nación qui détiennent Papel Prensa, l’entreprise qui fournit le papier journal aux concurrents.

Le nerf de la guerre

Qu’en est-il de l’acquisition de l’entreprise Papel Prensa ? En réalité cette acquisition paraît frauduleuse. L’entreprise Papel prensa, avant son rachat par Clarín et La Nación, était détenue par Graiver. A la mort de ce dernier en 1976, son épouse Lidia Papaleo fut dans l’obligation de vendre l’entreprise, étant donné les finances de cette dernière. Cependant, plus tard, Lidia Papeleo déclarera qu’elle a vendu son entreprise pour des raisons financières mais également sous la pression des deux grands journaux. De ces nombreuses déclarations, ce qui est certain c’est que les deux grands journaux ont été proches de la dictature militaire, les années sombres de l’histoire de l’Argentine.

De leur côté, Clarín et La Nación accusaient le gouvernement de vouloir prendre le contrôle de la presse. En effet ils considéraient subir des “accusations infondées” de la part de Cristina Kirchner. Pour les deux grands journaux, la présidente voulait les censurer et à terme prendre le contrôle de la presse.


Buenos Aires élue ville favorite d´Amerique du Sud par les voyageurs

Selon le réseau social de voyageurs Tripadvisor, Buenos Aires est en haut de la top liste des destinations les plus attractives d’Amérique du Sud! Rien d’étonnant, à en voir la richesse culturelle qu´elle propose aux voyageurs qui s´y aventurent !


Photo Flickr – Beatrice Murch

Buenos Aires meilleure élève d´Amerique du Sud

La capitale se place en première position pour les destinations les plus attractives d’Amérique du Sud devant Cuzco au Perou, Gramado au Brésil, San Carlos de Bariloche en Argentine et enfin Río de Janeiro. Et naturellement première du classement en Argentine devant San Carlos de Bariloche, Mendoza, El Calafate, Villa la Angostura dans l´ordre.

Concernant les attractions qui plaisent le plus on trouve le Teatro Colón pour son architecture exceptionnelle, ainsi que le quartier le plus récent de Buenos Aires, Puerto Maderoet le chic quartier Recoleta.

On vous explique pourquoi 

Que vous passiez des vieux quartiers où l’ambiance est reine, offrant restaurants, bars, cafés en tous genres ainsi qu’une vie nocturne et musicale très riche, aux quartiers plus modernes où shoppings, parcs et grands espaces sont de mise, la ville saura vous captiver et vous endiabler. L´architecture d´influences européennes donne à la ville toute son originalité et sa complexité, passant de Puerto Madero et ses grands immeubles de verres aux ruelles ornées de murs artistiques de San Telmo. Le plus vieux bar de la ville, le Café Tortoni, vous ramènera en 1858 et le spectaculaire Teatro Colón est toujours aussi impressionnant qu’en 1908.

A chaque quartier son centre culturel, la ville compte pas moins de 20 centres culturels, qui organisent expositions, concerts, conférences, séances de cinéma, cours de théâtre, arts visuels et bien d’autres et ce n’est pas pour nous déplaire, grand nombres de ces activités sont gratuites! La ville s´anime également au rythme de ses ferias, grand marché hebdomadaire ou dominical proposant barbecue géant, show de tango, antiquités et articles artisanaux dans une ambiance festive et bruyante!

Vous vous en rendrez compte bien assez tôt, Buenos Aires a tout à vous offrir pour passer d’excellentes vacances à la sauce latino! Laissez-vous guider par les avis positifs des voyageurs pour commencer à organiser votre voyage!

 N’hésitez pas à contacter Equinoxe, agence de voyage sur-mesure, spécialiste de l’Argentine depuis 25 ans !

Cet article vous a plu? Vous aimeriez aussi…

Des zones multimédias dans certaines stations de métro!

Des Zones Multimédias Salvatrices!

Vous avez pris le métro, vous êtes quelque peu perdus dans Buenos Aires et êtes dans l’incapacité de demander à quelle station vous devez descendre ? Pire, vous n’avez plus de batteries et avez oublié votre carte favorite de la ville chez vous ou à l’hôtel ? Cessez de paniquer, on a la solution !

Intérieur de la Ligne A – Source Flickr Galio

Pas de panique!

Descendez simplement à un des nombreux arrêts désormais équipés d’espaces numériques, installés par la compagnie Subterráneos de Buenos Aires, pour pouvoir recharger votre smartphone (ou tablette) et utiliser le wifi gratuitement mis à votre disposition !

Même plus besoin de sortir du métro pour pouvoir capter le wifi du bar du coin ! En plus du prix du café, de votre bière ou de votre glace (c’est selon), que vous allez économiser, vous n’aurez pas non plus à repayer les quelques pesos que coûte un trajet en Subte ! Un gain de temps et d’argent donc !

Voici la liste des stations de métro où les trouver, ligne par ligne :

Ligne A : San Pedrito

Ligne B : Alem, Callao et Pueyrredón

Ligne D : Catedral, 9 de Julio, Facultad de Medicina, Plaza Italia et Palermo

Ligne H : Once, Humberto 1° et Caseros

Ligne E : Bolívar

Des espace multimédias et multifonctions

Ces espaces sont librement mis à disposition des usagers des lignes A, B, D, H et E, et permettent donc de naviguer sereinement sur internet, d’utiliser les applications permettant de (re)trouver son chemin et de connaître l’état du réseau en temps réel, ou simplement de s’asseoir pour bouquiner en attendant le prochain train.

La mise en place de ces espaces numériques s’inscrit dans la démarche de la ville de Buenos Aires d’acquérir une image de ville connectée, après avoir lancé l’application BA Subte, une page facebook, un compte twitter ou encore installé des panneaux d’affichages annonçant l’horaire du prochain train à chaque station.

De quoi voyager l’esprit léger!


Autres articles pouvant vous aider à vous  déplacer à Buenos Aires et en Argentine :

Les applications pratiques en Argentine à télécharger sur son téléphone!

Se déplacer en transports en commun à Buenos Aires

Se déplacer dans le pays : avion, bus, train

Les destinations les plus populaires d’Amérique Latine

C’est grâce à TripAdvisor encore une fois que l’on peut lister les destinations les plus populaires d’Amérique Latine! Ce sont des millions d’utilisateurs qui utilisent ce site pour noter leurs avis!

IMG_0827

Source Flickr – Luchiano Prata

Le classement

Qui est ce qui arrive encore une fois dans les premières places ? Et bien, c’est Villa La Angostura qui a été choisi comme l’un des dix plus beaux et populaire endroit d’Argentine par les internautes du monde entier.

La ville de Neuquén a été aussi choisi comme l’une des 25 destinations les plus populaires d’Amérique du Sud, avec d’autres villes telles que : Cuzco, Rio de Janeiro, Cartagena de Indias, Salvador, Fortaleza et Montevideo entre autres.

Le “Jardin de la Patagonie” fait parti du Top Ten des sélections de l’Argentine, avec : Buenos Aires, Salta, Mar del Plata, Puerto Iguazu, Bariloche, Ushuaia, El Calafate et San Martin de los Andes! Beaucoup de lieux magnifiques dans ce pays extraordinaire!

Villa La Angostura

La ville de Villa La Angostura est très fière de faire partie des plus belles et charmantes villes d’Argentine, puisqu’il y a 4 ans de cela, cette dernière a faillit disparaître sous les cendres d’un volcan!

Située sur la rive Nord Ouest du Lac Nahuel Huapi et à 78km de Bariloche,  présente de beaux points de vue sur le lac. Lieu de villégiature très chic, la ville est surtout une étape dans la route des sept lacs qui rejoint San Martin de los Andes à Bariloche.

De part sa belle nature et les belles couleurs qui la composent, Villa La Angostura est un lieu de tranquillité et de bien être. Entourée par des lacs, fleuves et forêts, cette ville est un oasis de teintes lumineuses!
Avec les parcs nationaux les plus importants qui l’encadrent, “Los Arrayanes” y “Nahuel Huapi”, La Villa La Angostura est idéalement située!

 Le site TripAdvisor

La sélection des lieux a été menée d’une manière ouverte et démocratique par des millions d’utilisateurs, qui ont voté en ligne, le classement “Choix des voyageurs 2015” par TripAdvisor.

C’est le plus grand site de Voyage du monde, Il atteint près de 315 millions d’utilisateurs uniques par mois, plus de 200 millions d’avis, plus de 4,5 millions de logements de vacances, restaurants et attractions! 

TripAdvisor est un super site pour les touristes qui s’inspirent très souvent des avis postés par les millions de voyageurs.


Vous avez aimé cette articles ? Voici en d’autres!

Argentine : le classement des “lugares mágicos” 2014 est enfin là !

Tripin Argentina, a publié cette année, comme chaque année, le classement des 20 lieux les plus magiques (lugares mágicos) du pays! Les internautes ont dû départager 150 endroits, afin d’en choisir 20 qui valaient vraiment le coup d’œil!

Campo de Piedra Pómez, Catamarca, Argentina

Source Flickr – Rodolfo Pace

Voici le classement :

1. Campo de Piedra Pómez – Catamarca

Le campo de Piedra Pomez ou Champs de Pierre Ponce est un vrai trésor de Catamarca! Ce champs d’une superficie de 155Km2 est composé de milliers de gigantesques blocs de différentes couleurs : roses, jaunes, blancs ou encore ocre posés sur le sable gris. Un vrai laboratoire de vulcanologie!

2. Parc National los Alceres – Chubut

Le Parc National Los Alceres est une grande zone protégée qui comprend la lac Futalaufquen, le fleuve Arrayanes, les Lacs Verde et Menéndez. Il est considéré, grâce à ses magnifiques paysages, comme l’un des plus beaux Parcs Nationaux d’Argentine.

3. Parc National los Arrayanes – Neuquén

Le Parc National los Arrayanes est une réserve naturelle située dans le département de Los Lagos et occupe 1 753 ha de la péninsule de Quetrihué, située sur le Lac Nahuel Huapi. Le parc permet la conservation d’un magnifique bois andin patagon.

4. Bosque Tallado – Río Negro

Le Bosque Tallado est une foret situé au cœur de la colline Piltriquitrón. Cette foret est très connu par ses nombreuses sculptures! Artiste locaux et nationaux sont venus sculptés un total de 31 sculptures monumentales et incroyables!

IMG_1855

Source Flickr – marssipa

5. El Centinela – Buenos Aires

La colline Centinela, situé à 5km de la ville de Tandil – Buenos Aires s’élève à 298 mètres au dessus du niveau de la mer, et est nommé d’après la silhouette rocheuse qui la couronne!

6. Cerro la Movediza – Buenos Aires

La Movediza est une colline d’une beauté extraordinaire qui durant des milliers d’années a été l’une des merveilles naturelles les plus étonnantes et curieuse : La légendaire pierre Movediza, est maintenue en équilibre de façon assez bizarre, et penche légèrement, ce qui constitue une attraction majeure!

7. Parque Miguel Lillo– Buenos Aires

Ce parc d’environ 700 ha a plus de 100 ans d’histoire! Vous pourrez trouver d’importants Eucalyptus en raison de la vaste plantation que l’ éleveur et l’ingénieur Don Carlos Díaz Vélez avait effectués sur les dunes!

8. Glacier Perito Moreno – Santa Cruz
Le Parc National des Glaciers est situé dans la région des Andes Australes. Le majestueux Perito Moreno s’impose par sa beauté et resprésente une merveille unique au monde, déclaré Patrimoine Mondial par l’UNESCO.

9. Les Chutes d’IguazúMisiones

Ce spectacle naturel, considéré comme l’une des Merveilles Naturelles du Monde, tient son origine d’une faille géologique de 200 mille ans.

10. Quebrada de Humahuaca – Jujuy
C’est dans la Quebrada de Humahuaca que l’on observe des collines multicolores uniques au monde!

11. Parc National Lago Puelo – Chubut

Situé à 4 Km de Lago Puelo, le Parc National couvre 30 000 ha qui permettent la protection de la flore valdivienne et des somptueux paysages de la région!

Lago Puelo

Source Flickr – flopisubmarina

12. Cascada los Chorrillos  – Cordoba

Entouré par une végétation dense presque sauvage, cette fabuleuse cascade chute d’environ 115 mètres . Elle est formée par le ruisseau Los Chorrillos qui prend source à environ 15 kilomètres de Tanti.

13.  Laguna Verde – Catamarca

Laguna Verde, c’est le nom donné aux trois lagunes et petites salines situées à Tinogasta. Elles occupent un bassin à une altitude de 4 100 mètres. Ce petit coin de paradis est entouré par 7 des 12 volcans les plus hauts du monde!

14. Cerro de 7 colores – Jujuy

La colline aux 7 couleurs est le résultat d’une très longue histoire géologique. Son incroyable beauté a représenté l’Argentine à travers le monde et a servi de cadre à de nombreux spectacles nationaux et internationaux.

15. Parque Nacional Perito Moreno – Santa Cruz

Le parc national Perito Moreno est un parc national Argentin, situé dans le Centre-Ouest de Santa Cruz . Il couvre 126 830 ha, dans une région montagneuse traversée par des vallées de forêts de hêtres, dont certains sont haut de plus de 900 mètres!

16.  Bosque Sumergido – Neuquén

Un lieu magique dans le lac Traful avec plus de 60 variétés de cyprès immergées dans l’eau! Une forêt à 30 mètres de profondeur, sur du sable fin sur une superficie de 100m. Inoubliable!

Impresionante vista del fondo del lago, en la zona del bosque sumergido

Source Flickr – Luis Carrera

17.  Lago Espejo – Neuquén

Le Lac Espejo est situé entre la ville de Villa La Angostura et la Route des Sept Lacs. Son nom vient de ses eaux calmes qui reflètent comme un miroir les paysages de ses lisières.

18.  Crater Corona del Inca – La Rioja

A plus de 5500 mètres d’altitude, le cratère Corona del Inca contient un lac aux eaux bleues saphir de 2 km de long par 1 350m de larges et de profondeurs. Une expédition assez difficile pour y attendre soyez prêt physiquement! Un endroit incroyable et unique de La Rioja!

19.  Lac Lácar et Quila Quina – Neuquén

Le Lac Lácar, situé aux abords de San Martín de los Andes, offre les meilleures stations thermales de la région! Au sein du Parc National Lanín, c’est un passage obligé dans tous les circuits touristiques locaux. Dans le lac se trouve l’une des meilleures stations balnéaires de la région, le Quila Quina.

20.  Canon del Atuel – Mendoza

Ce canon est de 40 km de long, et nous permet d’observer l’ effet d’érosion, que des milliers d’années a générés le vent et l’eau. Tout au long de la visite vous trouverez des formes assez étonnantes aux couleurs incroyables! Une observation des couches géologiques anciennes à ciel ouvert!

Si vous voulez découvrir ces coins de paradis, contactez l’Agence Equinoxe, spécialiste de vos voyages sur mesure.

Source : Tripin Argentina

Reportage France 24 sur le bilan Kirchner !

Habituée aux reportages de fond de qualité, la chaine France 24 vient de publier un reportage établissant un rapide bilan de l’ère Kirchner, qui va prendre fin l’année prochaine en 2015, Cristina ayant déjà effectué deux mandats consécutifs.

Sans forcément le vouloir, car il se veut objectif et seulement informatif, le reportage a un air légèrement dramatique et fataliste : sur fond de lutte des classes, avec des images illustrant coup sur coup la réalité des pauvres puis des riches, le reportage insiste sur les progrès sociaux accomplis sous l’ère Kirchner : aides sociales et retraites pour les plus démunis, contrôle des prix et partage des revenus, réhabilitation des quartiers populaires avec l’introduction de la police fédérale et l’organisation de concerts dans les villas miserias… : les progrès sociaux effectués sous l’ère Nestor/Cristina Kirchner ( 12 ans au total !) semblent colossaux.

Cristinakirchnermensaje2010.jpgWikipédia C. Kirchner

Mais, de l’autre côté du miroir : des milieux d’affaire hostiles et dépités (et donc des investissements étrangers réduits au minimum), une inflation qui couvre les dépenses publiques non contrôlées,  une fuite en avant dénoncée par les classes supérieures, un système blue toujours plus présent, bref une Argentine qui se “Venezuelanise” à l’heure où beaucoup de pays d’Amérique Latine choisissent plutôt de se libéraliser. 

Toutefois, le reportage est loin d’être exhaustif et omet de nombreux points importants, et il semble résumer l‘Argentine à Buenos Aires, aucun mot n’étant prononcé à propos du reste du pays, mais le format télévisé du reportage, qui oblige de ne pas dépasser une certaine longueur (17 min ici) impose sans doute ces oublis.

Pour voir le reportage : c’est ici.


Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet

La quotidien Página/12, électron libre de la presse argentine

Página/12 est un journal jeune, créé en 1987, qui fait désormais parti des trois grands quotidiens du pays, avec Clarín et la Nación. Plutôt favorable au gouvernement Kirchner actuel, il a une ligne éditorial centre-gauche, et prend souvent parti pour les intérêts argentins lorsque ces derniers sont confrontés à une menace extérieure. Le journal fut fondé par Jorge Lanata, son premier directeur, et par Ernesto Tiffenberg, son directeur depuis 1994. Au départ, le journal devait s’appeler “Reporter” mais le nom était déjà enregistré comme marque, le nom a alors été choisi en conséquence du nombre de pages du journal. A noter : Lanata est devenu un opposant du clan Kirchner et travail notamment pour le groupe Clarín : il se retrouve donc souvent pointé du doigt par le journal qu’il a créé (!).

Quelle stratégie pour s’imposer ?

Página/12 a connu un fort succès immédiat, notamment parce que le journal se différenciait de la concurrence : résolument progressiste, le journal traite des sujets d’actualité en détail, en publiant des articles de fond, d’analyse (moyenne de plus d’une page par article !). Inspiré du quotidien français Libération, le journal préfère donc se focaliser sur quelques sujets chaque jour plutôt que d’essayer de faire un résumé exhaustif de l’actualité internationale, comme le ferait plus La Nación et Clarín. Le style se veut moderne et percutant, avec des articles d’investigation, même si beaucoup reprochent au journal d’avoir perdu de son mordant depuis qu’il se range du côté du gouvernement Kirchner en place.

Pas épargné par la crise de la presse papier

Página/12 n’est pas épargné par le tournant numérique, même si son site web se classe 55ème sur les pages les plus visitées en Argentine. Son tirage quotidien n’est pas connu mais il est estimé à 30.000/jour, Página/12 annonçant de son côté avoir 50.000 lecteurs quotidiens fidèles. De plus, Página/12 est le deuxième journal à recevoir le plus de fonds par la publicité gouvernementale, sorte de subventionnement indirect, le gouvernement utilisant des encarts dans les pages des journaux ou à la télévision pour faire passer des messages de prévention et d’utilité publique.

Le journal émet un supplément quotidien à Rosario : Rosario/12.


Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet