COÛT DE LA VIE EN ARGENTINE – AOÛT 2018

L’équipe d’Argentine-Info a essayé de vous dresser une liste de prix et d’informations concernant le coût de la vie (si instable) en Argentine ! Ainsi nous vous avons trouvé les prix et calculé les coûts des dépenses de la vie quotidienne (alimentation, sorties…) mais également des transports et du logement. Voici donc notre enquête de Août 2018, en espérant qu’elle vous soit utile !

A l’heure où nous rédigeons cet article, les taux de change officiels sont de :

1 €= 35.0000 ARS

1 USD = 29.7000 ARS

(au 15/08/18, données issues du site Bna.com.ar)

Pesos Argentin – Santa-Laetita Mollicone

ALIMENTATION

  • Un menu du midi, type milanesa, boisson et dessert (service inclus) : 185 ARS
  • Un menu McDonald’s /Burger King : à partir de 165 ARS
  • 1 kilo de tomates : 70 ARS
  • 1 kilo de pommes : 40  ARS
  • 1 kilo de riz : 25  ARS
  • 1 kilo de pommes de terre : 15 ARS
  • 1 litre de bière Quilmes (au supermarché) : 55 ARS
  • 2,5 litres de Coca-Cola : 65  ARS
  • Pain de mie (315g) : 36  ARS
  • Un paquet de yerba maté (1kg) : 95 ARS
  • Une bouteille de Fernet Branca (75cl) : 224 ARS

Attention, les prix peuvent varier considérablement d’un mois à l’autre et d’un magasin à l’autre (a Buenos Aires ou en Province) pour ce qui est de l’alimentation. Les prix ont été tirés d’un Supermarché (Coto) du centre ville de Buenos Aires, a partir du produit le moins cher.

HEBERGEMENT

  • Location d’une chambre individuelle en colocation : environ 7000 ARS en fonction des quartiers

Les prix varient selon la zone, sachez cependant qu’à cette période de l’année nous sommes en basse saison avec des prix parfois plus négociables et moins onéreux. La partie Nord de Buenos Aires (Belgrano, Colegiales, Palermo, Recoleta…) pratique des prix plus élevés. Pour profiter de prestations et de prix un peu plus accessibles, les quartiers de Villa Crespo, Almagro ou encore Caballito sont très intéressants.

  • Une nuit en auberge de jeunesse : à partir de 280  ARS

Le prix varie selon que vous choisissez une chambre privée ou en dortoir, avec salle de bain privée ou partagée. Les offres sont nombreuses, à Buenos Aires ainsi que dans toutes les autres villes touristiques.

  • Hôtel accessible : à partir de 90 USD
  • Hôtel confort : à partir de  110 USD
  • Hôtel catégorie préstige : à partir de 170 USD

TRANSPORT A BUENOS AIRES

A savoir ! L’achat d’une carte pour prendre le bus et le subte (métro) vous coûtera 30 ARS.

  • Colectivo : à partir de 11 ARS pour les trajets courts entre 0 et 3 kms,
    à partir de  11,50 ARS  pour les trajets entre 3 et 6 kms
    à partir 11,75 ARS  pour les trajets moyens entre 6 et 12 kms,
    à partir 12,25 ARS entre 12 et 27 kms
    à partir 12,75 ARS pour les longs trajets à plus de 27 kms.

Augmentation prévu pour septembre : voir ici !

  • Métro :         De  1 à 20 voyages   :  à partir de 12,50 ARS
    De 21 à 30 voyages : à partir de 10,00 ARS
    De 31 à 40 voyages : à partir de 8,75 ARS
    Plus de 41 voyages  : à partir de 7,50 ARS
  • Taxi :
    Journée :  la course démarre à 32.60 ARS , ce à quoi il faut rajouter 3.26  pesos tous les 200 mètres parcourus ou par minute si le véhicule est immobilisé.
    Soirée :   la course démarre à 39.12  ARS , ce à quoi il faut rajouter 3.91  pesos tous les 200 mètres parcourus ou par minute si le véhicule est immobilisé.

Trajet de l’aéroport international Ezeiza à station Retiro (Buenos Aires) :

  • En taxi : à partir de 650 ARS mais vous pouvez négocier avant de rentrer dans le véhicule
  • En car (Tienda León) : à partir de 300 ARS
  • Avec le colectivo : à partir de 30 ARS (avec la ligne 8 ). Par contre prévoir au moins 1h30-2h (selon la circulation). De même nous déconseillons de prendre cette ligne si vous avez trop de bagages avec vous. En effet de nombreux vols ont été enregistrés sur ce parcours.

Trajet de l’aéroport national Jorge Newbery (Aeroparque) à station Retiro (Buenos Aires)

  • En taxi : à partir de 160 ARS
  • Par car (Tienda León) : à partir de 140 ARS
  • En colectivo : à partir de 20  ARS (avec les lignes 33 et 45)

TRANSPORT EN ARGENTINE

Trajet en car depuis Buenos Aires, classe semi-cama, pour 1 aller :

  • Córdoba : à partir de 1050 ARS
  • Salta : à partir de 2300 ARS
  • Mar del Plata : à partir de 730 ARS
  • Puerto Madryn : à partir de 1300 ARS
  • Mendoza : à partir de 1050 ARS
  • Puerto Iguazú : à partir de 1820 ARS

En avion, en classe économique, pour 1 aller-retour (les prix varient bien sûr beaucoup selon les moments de la semaine, les périodes du mois ou de l’année !).

  • Buenos Aires – Salta : à partir de 2900 ARS
  • Buenos Aires – El Calafate : à partir de 5000 ARS
  • Buenos Aires – Ushuaia : à partir de 6500 ARS
  • Buenos Aires – Iguazú : à partir de 3700 ARS

En train autour de Buenos Aires

  • Buenos Aires – Tigre :    aller/retour avec la carte SUBE :   à partir de 20 ARS
  • Buenos Aires – La Plata :  à partir de 8  ARS

SORTIES/SOIREES

  • Dîner basique au restaurant par personne hors boisson : 250 ARS  (pas de carafe d’eau en Argentine)
  • Repas entrée + plat ou plat + dessert avec de l’eau ou boisson en bouteille : 350 ARS
  • Deux places de cinéma : à partir de 340 ARS (très relatif, sélectionnez bien vos cinémas!)
  • Deux places de théâtre : à partir de 620 ARS (cela dépend aussi du genre de spectacles)
  • Un cocktail : à partir de 120 ARS
  • Le cappuccino : 60 ARS
  • Une bière (artisanale) : 110 ARS

DIVERS

  • Un paquet de cigarettes : A partir de 61 pesos
  • Un abonnement d’un mois à un club de gym : à partir de 900 pesos

Cet article vous a plu ? Consultez également :

COÛT DE LA VIE EN ARGENTINE – MAI 2018

L’équipe d’Argentine-Info a essayé de vous dresser une liste de prix et d’informations concernant le coût de la vie (si instable) en Argentine ! Ainsi nous vous avons trouvé les prix et calculé les coûts des dépenses de la vie quotidienne (alimentation, sorties…) mais également des transports et du logement. Voici donc notre enquête de Mai 2018, en espérant qu’elle vous soit utile !

A l’heure où nous rédigeons cet article, les taux de change officiels sont de :

1 €= 29.4000 ARS

1 USD = 24.4000 ARS

(au 30/05/18, données issues du site Bna.com.ar)

Pesos - Coût de la vie

Billet de 100 pesos- Photo : Wikipedia

ALIMENTATION

  • Un menu du midi, type milanesa, boisson et dessert (service inclus) : 165 ARS
  • Un menu McDonald’s /Burger King : à partir de 135 ARS
  • 1 kilo de tomates : 20 ARS
  • 1 kilo de pommes : 33  ARS
  • 1 kilo de riz : 25  ARS
  • 1 kilo de pommes de terre : 25 ARS
  • 1 litre de bière Quilmes (au supermarché) : 44 ARS
  • 2,5 litres de Coca-Cola : 65  ARS
  • Pain de mie (315g) : 32  ARS
  • Un paquet de yerba maté (1kg) : 95 ARS
  • Une bouteille de Fernet Branca (75cl) : 299 ARS

Attention, les prix peuvent varier considérablement d’un mois à l’autre et d’un magasin à l’autre (a Buenos Aires ou en Province) pour ce qui est de l’alimentation. Les prix ont été tirés d’un Supermarché (Coto) du centre ville de Buenos Aires, a partir du produit le moins cher.

HEBERGEMENT

  • Location d’une chambre individuelle en colocation : environ 7000 ARS en fonction des quartiers

Les prix varient selon la zone, sachez cependant qu’à cette période de l’année nous sommes en basse saison avec des prix parfois plus négociables et moins onéreux. La partie Nord de Buenos Aires (Belgrano, Colegiales, Palermo, Recoleta…) pratique des prix plus élevés. Pour profiter de prestations et de prix un peu plus accessibles, les quartiers de Villa Crespo, Almagro ou encore Caballito sont très intéressants.

  • Une nuit en auberge de jeunesse : à partir de 230  ARS

Le prix varie selon que vous choisissez une chambre privée ou en dortoir, avec salle de bain privée ou partagée. Les offres sont nombreuses, à Buenos Aires ainsi que dans toutes les autres villes touristiques.

  • Hôtel accessible : à partir de 90 USD
  • Hôtel confort : à partir de  110 USD
  • Hôtel catégorie préstige : à partir de 170 USD

TRANSPORT A BUENOS AIRES

A savoir ! L’achat d’une carte pour prendre le bus et le subte (métro) vous coûtera 30 ARS.

  • Colectivo : à partir de 10 ARS pour les trajets courts entre 0 et 3 kms,
    à partir de  10,50 ARS  pour les trajets entre 3 et 6 kms
    à partir 10,75 ARS  pour les trajets moyens entre 6 et 12 kms,
    à partir 11,25 ARS entre 12 et 27 kms
    à partir 11,75 ARS pour les longs trajets à plus de 27 kms.
  • Métro :         De  1 à 20 voyages   :  à partir de 7,50 ARS
    De 21 à 30 voyages : à partir de 6,00 ARS
    De 31 à 40 voyages : à partir de 5,25 ARS
    Plus de 41 voyages  : à partir de 4,50 ARS
  • Taxi :
    Journée :  la course démarre à 32.60 ARS , ce à quoi il faut rajouter 3.26  pesos tous les 200 mètres parcourus ou par minute si le véhicule est immobilisé.
    Soirée :   la course démarre à 39.12  ARS , ce à quoi il faut rajouter 3.91  pesos tous les 200 mètres parcourus ou par minute si le véhicule est immobilisé.

Trajet de l’aéroport international Ezeiza à station Retiro (Buenos Aires) :

  • En taxi : à partir de 650 ARS mais vous pouvez négocier avant de rentrer dans le véhicule
  • En car (Tienda León) : à partir de 260 ARS
  • Avec le colectivo : à partir de 9 ARS (avec la ligne 8 ). Par contre prévoir au moins 1h30-2h (selon la circulation). De même nous déconseillons de prendre cette ligne si vous avez trop de bagages avec vous. En effet de nombreux vols ont été enregistrés sur ce parcours.

Trajet de l’aéroport national Jorge Newbery (Aeroparque) à station Retiro (Buenos Aires)

  • En taxi : environ ‘a partir de 160 ARS
  • Par car (Tienda León) : à partir de 120 ARS
  • En colectivo : à partir de 7  ARS (avec les lignes 33 et 45)

TRANSPORT EN ARGENTINE

Trajet en car depuis Buenos Aires, classe semi-cama, pour 1 aller :

  • Córdoba : à partir de 950 ARS
  • Salta : à partir de 2300 ARS
  • Mar del Plata : à partir de 730 ARS
  • Puerto Madryn : à partir de 1000 ARS
  • Mendoza : à partir de 1050 ARS
  • Puerto Iguazú : à partir de 1610 ARS

En avion, en classe économique, pour 1 aller-retour (les prix varient bien sûr beaucoup selon les moments de la semaine, les périodes du mois ou de l’année !).

  • Buenos Aires – Salta : à partir de 2700 ARS
  • Buenos Aires – El Calafate : à partir de 4700 ARS
  • Buenos Aires – Ushuaia : à partir de 5000 ARS
  • Buenos Aires – Iguazú : à partir de 2500 ARS

En train autour de Buenos Aires

  • Buenos Aires – Tigre :    aller/retour avec la carte SUBE :   à partir de 12 ARS
  • Buenos Aires – La Plata :  à partir de 6  ARS

SORTIES/SOIREES

  • Dîner basique au restaurant par personne hors boisson : 220 ARS  (pas de carafe d’eau en Argentine)
  • Repas entrée + plat ou plat + dessert avec de l’eau ou boisson en bouteille : 350 ARS
  • Deux places de cinéma : à partir de 340 ARS (très relatif, sélectionnez bien vos cinémas!)
  • Deux places de théâtre : à partir de 620 ARS (cela dépend aussi du genre de spectacles)
  • Un cocktail : à partir de 150 ARS
  • Le cappuccino : 50 ARS
  • Une bière (artisanale) : 100 ARS

DIVERS

  • Un paquet de cigarettes : A partir de 58 pesos
  • Un abonnement d’un mois à un club de gym : à partir de 820 pesos

Cet article vous a plu ? Consultez également :

Coût de la vie en Argentine – Novembre 2017

L’équipe d’Argentine-Info a essayé de vous dresser une liste de prix et d’informations concernant le coût de la vie (si instable) en Argentine ! Ainsi nous vous avons trouvé les prix et calculé les coûts des dépenses de la vie quotidienne (alimentation, sorties…) mais également des transports et du logement. Voici donc notre enquête de Novembre 2017, en espérant qu’elle vous soit utile !

A l’heure où nous rédigeons cet article, les taux de change officiels sont de :

1 €= 20,5865 ARS

1 USD = 17,4864 ARS

(au 16/11/17, données issues du site XE.com)

Pesos - Coût de la vie

Billet de 100 pesos- Photo : Wikipedia

ALIMENTATION

  • Un menu du midi, type milanesa, boisson et dessert (service inclus) : 150 pesos
  • Un menu McDonald’s /Burger King : 160 pesos
  • 1 kilo de tomates : 40 pesos
  • 1 kilo de pommes : 45  pesos
  • 1 kilo de riz : 20 pesos
  • 1 kilo de pommes de terre : 29 pesos
  • 1 litre de bière Quilmes (au supermarché) : 38 pesos
  • 2,5 litres de Coca-Cola : 62 pesos
  • Pain de mie (315g) : 55 pesos
  • Un paquet de yerba maté (1kg) : 68 pesos
  • Une bouteille de Fernet Branca (75cl) : 195 pesos

Attention, les prix peuvent varier considérablement d’un mois à l’autre et d’un magasin à l’autre (a Buenos Aires ou en Province) pour ce qui est de l’alimentation. Les prix ont été tirés d’un Supermarché (Coto) du centre ville de Buenos Aires.

HEBERGEMENT

  • Location d’une chambre individuelle en colocation : à partir de 6700 pesos

Les prix varient selon la zone, sachez cependant qu’à cette période de l’année nous sommes en basse saison avec des prix parfois plus négociables et moins onéreux. La partie Nord de Buenos Aires (Belgrano, Colegiales, Palermo, Recoleta…) pratique des prix plus élevés. Pour profiter de prestations et de prix un peu plus accessibles, les quartiers de Villa Crespo, Almagro ou encore Caballito sont très intéressants.

  • Une nuit en auberge de jeunesse : à partir de 340  pesos

Le prix varie selon que vous choisissez une chambre privée ou en dortoir, avec salle de bain privée ou partagée. Les offres sont nombreuses, à Buenos Aires ainsi que dans toutes les autres villes touristiques.

  • Hôtel économique : à partir de 1575 pesos
  • Hôtel confort : à partir de  1926 pesos
  • Hôtel catégorie supérieure : à partir de 2450 pesos

TRANSPORT A BUENOS AIRES

A savoir ! L’achat d’une carte pour prendre le bus et le subte (métro) vous coûtera 25 pesos.

  • Colectivo : à 6 pesos pour les trajets courts entre 0 et 3 kms, 6,25 pesos pour les trajets entre 3 et 6 kms, 6,5 pesos pour les trajets moyens entre 6 et 12 kms, 6,70 pesos entre 12 et 27 kms et enfin 7 pesos pour les longs trajets à plus de 27 kms.
  • Métro : tarif initial : 7,5 pesos pour les 20 premiers trajets par mois puis 6 pesos pour les 10 suivants, puis 5,25 puis 4,50.
  • Taxi : la course démarre à 27,7 pesos la journée, ce à quoi il faut rajouter 2.77 pesos tous les 200 mètres parcourus ou par minute si le véhicule est immobilisé.

Trajet de l’aéroport international Ezeiza à station Retiro (Buenos Aires) :

  • En taxi : environ 750 pesos mais vous pouvez négocier avant de rentrer dans le véhicule
  • En car (Tienda León) : 240 pesos
  • Avec le colectivo : 7 pesos (avec la ligne 8 ). Par contre prévoir au moins 1h30-2h (selon la circulation). De même nous déconseillons de prendre cette ligne si vous avez trop de bagages avec vous. En effet de nombreux vols ont été enregistrés sur ce parcours.

Trajet de l’aéroport national Jorge Newbery (Aeroparque) à station Retiro (Buenos Aires)

  • En taxi : environ 280 pesos
  • Par car (Tienda León) : 110 pesos
  • En colectivo : à partir de 7 pesos (avec les lignes 33 et 45)

TRANSPORT EN ARGENTINE

Trajet en car depuis Buenos Aires, classe semi-cama, pour 1 aller :

  • Córdoba : à partir de 900 pesos
  • Salta : à partir de 2376 pesos
  • Mar del Plata : à partir de 605 pesos
  • Puerto Madryn : à partir de 1875 pesos
  • Mendoza : à partir de 1172 pesos
  • Puerto Iguazú : à partir de 1505 pesos

En avion, en classe économique, pour 1 aller-retour (les prix varient bien sûr beaucoup selon les moments de la semaine, les périodes du mois ou de l’année !).

  • Buenos Aires – Salta : à partir de 2740 pesos
  • Buenos Aires – El Calafate : à partir de 4154 pesos
  • Buenos Aires – Ushuaia : à partir de 4114 pesos
  • Buenos Aires – Iguazú : à partir de 2741 pesos

En train autour de Buenos Aires

  • Buenos Aires – Tigre : à partir de 12 pesos aller/retour avec la carte SUBE
  • Buenos Aires – La Plata : 4 pesos

SORTIES/SOIREES

  • Dîner basique au restaurant par personne hors boisson : 190 pesos (pas de carafe d’eau en Argentine)
  • Repas entrée + plat ou plat + dessert avec de l’eau ou boisson en bouteille : 320 pesos
  • Deux places de cinéma : à partir de 380 pesos (très relatif, sélectionnez bien vos cinémas!)
  • Deux places de théâtre : à partir de 620 pesos (cela dépend aussi du genre de spectacles)
  • Un cocktail : à partir de 100 pesos
  • Le cappuccino : 43 pesos
  • Une bière (artisanale) : 85 pesos

DIVERS

  • Un paquet de cigarettes : A partir de 41 pesos
  • Un abonnement d’un mois à un club de gym : à partir de 820 pesos

Cet article vous a plu ? Consultez également :


 

Coût de la vie en Argentine – Juin 2017

Cliquez ici pour voir la version du mois de novembre 2017 !

L’équipe d’Argentine-Info a essayé de vous dresser une liste de prix et d’informations concernant le coût de la vie (si instable) en Argentine ! Ainsi nous vous avons trouvé les prix et calculé les coûts des dépenses de la vie quotidienne (alimentation, sorties…) mais également des transports et du logement. Voici donc notre enquête de juin 2017, en espérant qu’elle vous soit utile ! A noter qu’il existe depuis une version beaucoup plus récente du coût de la vie en Argentine. Il s’agit d’une version du mois de Novembre 2017. Pour la CONSULTER cliquez ICI !

A l’heure où nous rédigeons cet article, les taux de change officiels sont de :

1 €= 18,0366 ARS

1 USD = 16,1371 ARS

(au 05/06/17, données issues du site XE.com)

Pesos - Coût de la vie

Billet de 100 pesos- Photo : Wikipedia

ALIMENTATION

  • Un menu du midi, type milanesa, boisson et dessert (cubierto inclus) : 140 pesos
  • Un menu McDonald’s /Burger King : 170 pesos
  • 1 kilo de tomates : de 48 à 70 pesos
  • 1 kilo de pommes : 43 pesos
  • 1 kilo de pommes de terre : 22 pesos
  • 1 kilo de riz : 25 pesos
  • 1 litre de bière Quilmes (au supermarché) : 47 pesos
  • 2,25 litres de Coca-Cola : 43 pesos
  • Pain de mie (315g) : environ 39 pesos
  • Un paquet de yerba maté (1kg) : 65 pesos
  • Une bouteille de Fernet Branca (75cl) : 164 pesos

Attention, les prix peuvent varier considérablement d’un mois à l’autre et d’un magasin à l’autre pour ce qui est de l’alimentation.

HEBERGEMENT

  • Location d’une chambre individuelle en colocation : à partir de 7000 pesos

Les prix varient selon la zone, sachez cependant qu’à cette période de l’année nous sommes en basse saison avec des prix parfois plus négociables et moins onéreux. La partie Nord de Buenos Aires (Belgrano, Colegiales, Palermo, Recoleta…) pratique des prix plus élevés. Pour profiter de prestations et de prix un peu plus accessibles, les quartiers de Villa Crespo, Almagro ou encore Caballito sont très intéressants.

  • Une nuit en auberge de jeunesse : environ 300  pesos

Le prix varie selon que vous choisissez une chambre privée ou en dortoir, avec salle de bain privée ou partagée. Les offres sont nombreuses, à Buenos Aires ainsi que dans toutes les autres villes touristiques.

  • Hôtel économique : à partir de 1400 pesos
  • Hôtel confort : à partir de  2200 pesos
  • Hôtel catégorie supérieure : à partir de 3000 pesos

TRANSPORT A BUENOS AIRES

A savoir ! L’achat d’une carte pour prendre le bus et le subte (métro) vous coûtera 25 pesos.

  • Colectivo : à 6.25 pesos pour les trajets courts, 7 pesos pour les longs trajets « intramuros » (le prix change en fonction de la destination)
  • Métro : tarif initial : 7,5 pesos pour les 10 premiers trajets puis 6 pesos pour les 10 suivants, puis 5,25 puis 4,50.
  • Taxi : la course démarre à 23,20 pesos la journée, ce à quoi il faut rajouter 2.32 pesos tous les 200 mètres parcourus ou par minute si le véhicule est immobilisé.

Trajet de l’aéroport international Ezeiza à Buenos Aires :

  • En taxi : environ 550 pesos mais vous pouvez négocier avant de rentrer dans le véhicule
  • En car (Tienda Leon) : 220 pesos
  • En colectivo : 7 pesos (avec la ligne 8 )

Trajet de l’aéroport national Jorge Newbery (Aeroparque) à Buenos Aires :

  • En taxi : environ 140 pesos
  • En car (Tienda Leon) : 100 pesos
  • En colectivo : à partir de 7 pesos (avec les lignes 37, 45 ou 160)

TRANSPORT EN ARGENTINE

Trajet en car depuis Buenos Aires, classe semi-cama, pour 1 aller :

  • Córdoba : à partir de 780 pesos
  • Salta : à partir de 1980 pesos
  • Mar del Plata : à partir de 530 pesos
  • Puerto Madryn : à partir de 1650 pesos
  • Mendoza : à partir de 930 pesos
  • Puerto Iguazú : à partir de 1500 pesos

En avion, en classe économique, pour 1 aller-retour (les prix varient bien sûr beaucoup selon les moments de la semaine, les périodes du mois ou de l’année !).

  • Buenos Aires – Salta : à partir de 2500 pesos 
  • Buenos Aires – El Calafate : à partir de 3 700 pesos 
  • Buenos Aires – Ushuaia : à partir de 3100 pesos 

En train autour de Buenos Aires

  • Buenos Aires – Tigre : à partir de 24 pesos aller/retour avec la carte SUBE
  • Buenos Aires – La Plata : 4 pesos

SORTIES/SOIREES

  • Dîner basique au restaurant par personne hors boisson : 170 pesos (pas de carafe d’eau en Argentine)
  • Repas entrée + plat ou plat + dessert avec de l’eau ou boisson en bouteille : 270 pesos
  • Deux places de cinéma : à partir de 360 pesos (très relatif, sélectionnez bien vos cinémas!)
  • Deux places de théâtre : à partir de 600 pesos (cela dépend aussi du genre de spectacles)
  • Un cocktail : à partir de 100 pesos
  • Un cappuccino : 40 pesos
  • Une bière (artisanale) : 80 pesos

DIVERS

  • Un paquet de cigarettes : 50 pesos
  • Un abonnement d’ un mois à un club de gym : à partir de 700 pesos

Cet article vous a plu ? Consultez également :


 

Le sandwich Big Mac : Révélateur de réalité économique

Depuis plus de 30 ans, la revue britannique “The Economist” mesure la parité du pouvoir d’achat en fonction des pays. Pour cela, ils utilisent le prix du sandwich le plus connu du McDonald’s le Big Mac ! Cet indice met aussi en avant les changements économiques dans le pays ces dernières années.

Qu’est ce que l’indice Big Mac ?

Inventé en 1986 par cette revue, cet indice mesure la parité de pouvoir d’achat à travers 120 pays dans le monde. Le calcul de l’indice est assez simple, il suffit de mesurer le prix moyen du Big Mac dans chaque pays. Ensuite, pour pouvoir comparer le prix du sandwich entre tous les pays, il faut traduire ce prix moyen dans une même devise. Ici, la monnaie utilisée est le dollar américain. Le taux de conversion monétaire utilisé est le taux de change officiel de chaque pays. Cet indice permet donc de connaitre les pays dans lesquels les Big Mac sont les moins chers. Il permet aussi de voir les variations des prix du Big Mac en fonction des années, et reflète donc les taux d’inflation dans chaque pays. Enfin, cet indice montre si le taux de change officiel reflète le taux de change réel ou non.

Sandwich Big Mac – Wikipedia

L’indice Big Mac en Argentine

Pour l’année 2017, le prix d’un Big Mac en Argentine est de 55 pesos. En utilisant le taux de change officiel du peso vers le dollar (soit 15.86) le Big Mac coûte en Argentine 3,47 dollars. Le célèbre sandwich ne coûte donc pas cher en Argentine. En effet, aux Etats-Unis, son prix est de 5,06 dollars. Toutefois, en comparaison avec janvier 2016, le prix du Big Mac a augmenté énormément en Argentine. En effet, un an plus tôt, le prix du sandwich était de 33 pesos, ce qui représentait 2,39 dollars. En un an donc, le prix en dollars du sandwich a augmenté de près de 45% ! Cela rejoint a peu près les chiffres de l’inflation dans le pays pour l’année 2016 qui est d’environ 40%. Pour l’année 2016/2017 cet indice reflète donc la réalité économique d’Argentine.

De plus, si nous nous basons sur les chiffres de l’Indice Big Mac, nous pouvons en déduire que le taux officiel du dollar en Argentine ne représente pas la réalité économique du pays. En effet, si le taux de change du dollar se basait sur le prix du Big Mac, il serait beaucoup plus faible. Pour que le prix du Big Mac soit le même en Argentine qu’au Etats-Unis, il faudrait que le taux de change du dollar soit de 10,87 pesos. En nous basant seulement sur les prix du Big Mac, nous pouvons donc dire que le dollar est très cher en Argentine ! À titre de comparaison, un Big Mac coûte en France en 2017 en moyenne 4,29 dollars.

Un indice parfois truqué

Nous devons rappeler que cet indice Big Mac a été controversé durant quelques années en Argentine. En effet, sous le gouvernement de Cristina Kirchner, l’indice a volontairement été truqué. L’ex secrétaire du Commerce Intérieur argentin, Guillermo Moreno a en effet gelé le prix du Big Mac durant 3 ans à 21 pesos. D’après le magazine britannique, si le prix de ce sandwich n’avait pas été abaissé volontairement le pays aurait rivalisé dans le classement avec la Suisse (grand gagnant du classement avec un burger à 6.81 dollars) en 2012. Ainsi, on pouvait constater qu’aucunes promotions ou publicités n’étaient faites pour ce produit.

Le fait de geler le prix du Big Mac, et donc le maintenir volontairement peu cher, permettait au gouvernement de “cacher” l’inflation du pays. En effet, l’indice Big Mac se basant seulement sur le prix de ce sandwich, il ne permettait pas de mettre en avant la réalité économique du pays et son inflation. Le gouvernement Kirchner pouvait se vanter de contrôler totalement l’inflation du pays. Il prenait même l’exemple de l’indice Big Mac qui était finalement truqué. C’est ainsi que le prix du sandwich est passé de 4,84 dollars en juillet 2011 à 2,57 dollars en juillet 2014. Cela faisait de l’Argentine un des détenteur du Big Mac le moins cher du monde !

Combien d’heures de travail pour un Big Mac?

L’indice salarial Big Mac est une variante du premier indice. Il permet de mesurer le temps de travail nécessaire pour pouvoir s’acheter le fameux sandwich dans chaque pays. Cet indice prend donc en compte le salaire minimum légal dans chaque pays et le compare avec le prix du Big Mac en dollars. Le salaire minimum en Argentine était l’année dernière de 6060 pesos par mois. Cela représentait 420 dollars par mois, et donc 2,38 dollars de l’heure. Le prix du sandwich était de 33 pesos, soit 2,39 dollars. Les argentins en 2016 avaient donc besoin de travailler une heure environ pour pouvoir s’acheter le fameux sandwich !  À titre de comparaison, en France en 2016 l’indice salarial Big Mac était d’environ 0,42. Ce qui signifie que les français avaient besoin de travailler environ 25 minutes pour pouvoir s’acheter un Big Mac !

En 2016,  l’Argentine était le pays d’Amérique Latine avec le meilleur indice salariale Big Mac avec un indice de 1 (1h de travail/Big Mac). L’Argentine devançait par exemple le Chili, avec un indice de 1.47, la Colombie avec un indice de 1,89 ou encore le Brésil avec un indice de 2,39. Tous ces pays étaient loin devant le Mexique. En effet, l’année dernière le Mexique avait un indice de 5,6 ! Ce qui signifie que les mexicains devaient travailler 5,6 heures pour pouvoir s’acheter un Big Mac ! Toutefois, ces résultats étaient valables seulement pour l’année 2016. De ce fait, suite à l’augmentation du prix du Big Mac, et les variations du salaire minimum cette année, nous attendons avec impatience chiffres de 2017!

Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet

Sites et applications pour profiter de promotions en Argentine !

Les promotions sont très présentes en Argentine. Dans tous les secteurs d’activités vous en verrez ! Elles sont devenues une habitude dans le quotidien des argentins, à tel point qu’il peut paraître bizarre d’acheter quelque chose sans promotion. Aujourd’hui, on va vous donner quelques sites et applications pour trouver la meilleure offre autour de vous !

Coupons

Coupons – Photo : Flickr – Carol Pyles

Côté site internet

Groupon

Fondé en 2008, Groupon propose des promotions qui ne sont effective seulement si un nombre de personne défini achète la promotion aussi. C’est ce que l’on appelle l’achat groupé ou l’achat collectif. Sur leur site internet, au quotidien, vous retrouverez pas moins de 15 nouvelles promotions. Elles peuvent aller jusque -70% ! Les réductions touchent le milieu de la beauté, de l’entretien, du tourisme, de la gastronomie et de l’esthétique. Les offres sont valables généralement entre 4 et 6 mois.

Misdescuentos

Les promotions fleurissent et les sites qui les proposent aussi. C’est pourquoi 2 argentins ont décidé de créer ce site pour regrouper et classifier les promotions. Vous pourrez filtrer et vous informer sur les offres qui vous intéressent. En revanche, il n’est pas possible d’acheter. Voici un bon moyen de ne plus se perdre et d’avoir une meilleure vision de ce que l’on cherche !

Descuentocity

Créé par 2 argentins aussi, ce site, tout comme le précédent, regroupe les promotions existantes du jour. Vous allez enfin gagner du temps car les offres intéressantes du jour, environ 40, seront mises en avant ! Fini de chercher pendant 20 pages, la promotion qui vous intéresse …

Computer tablet phone

Utilisateur digital – Photo : Public Domain Files

Côté application

Mundo descuento

Sur cette application vous allez retrouvez les offres du moment. L’avantage de cette application c’est que vous allez pouvoir les filtrer selon le type de secteurs ou d’activités. Un gain de temps phénoménal ! Le plus recherché est tout ce qui touche à la gastronomie et les supermarchés. Lancez-vous de bonnes offres vous attendent !

Tiendeo

Nous vous proposons ensuite Tiendeo, une application simple et intuitive. Elle collecte les catalogues de promotions. Voilà un moyen écologique d’économiser du papier et de ne plus avoir nos boîtes aux lettres pleine ! Vous allez pouvoir feuilleter tranquillement les catalogues sur votre téléphone pour trouver l’offre qui vous correspond.

Groupalia

Tout comme son concurrent GroupOn, Groupalia est une des applications la plus connue et utilisée en Argentine. En effet, vous y retrouverez le système des coupons. Chaque jour, de nouvelles promotions s’offriront à vous. Il va falloir qu’un nombre de personnes limité de personne choisissent l’offre pour qu’elle se débloque.

Pour conclure, la société évolue rapidement. On voit que le digital prend une place importante, les habitudes d’achats et d’économies des habitants ont changé aussi. L’arrivée de ces sites et applications est un avantage important pour avoir toutes les informations que l’on souhaite à portée de main !


Cet article vous a plu ? Consultez également :

Coût de la vie en Argentine – Octobre 2016

L’équipe d’Argentine-Info a essayé de vous dresser une liste de prix et d’informations concernant le coût de la vie (si instable) en Argentine ! Ainsi nous vous avons trouvé les prix et calculé les coûts des dépenses de la vie quotidienne (alimentation, sorties…) mais également des transports et du logement. Voici donc notre enquête d’Octobre 2016, en espérant qu’elle vous soit utile !

A l’heure où nous rédigeons cet article, les taux de change officiels sont de :

1 €= 16,7912 ARS

1 USD = 15,1858 ARS

(au 11/10/16, données issues du site XE.com)

Attention, l’économie argentine est instable, tous les prix exprimés ont une valeur indicative et susceptible de changer très vite !

Pesos - Coût de la vie

Billet de 100 pesos- Photo : Wikipedia

ALIMENTATION

  • Un menu du midi, type milanesa, boisson et dessert (cubierto inclus) : 130 pesos
  • Un menu McDonald’s /Burger King : 140 pesos
  • 1 kilo de tomates : de 40 à 70 pesos
  • 1 kilo de pommes : 40 pesos
  • 2 kilos de pommes de terre : 50 pesos
  • 1 kilo de riz : 15 pesos
  • 1 litre de bière Quilmes (au supermarché) : 32 pesos
  • 1.5 litres de Coca-Cola : 27,5 pesos
  • Pain de mie (420g) : environ 50 pesos
  • Un paquet de yerba maté (500g) : 40 pesos
  • Une bouteille de Fernet Branca (75cl) : 140 pesos

Attention, les prix peuvent varier considérablement d’un mois à l’autre pour ce qui est de l’alimentation.

HEBERGEMENT

  • Location d’une chambre en colocation : à partir de 6000 pesos

Les prix varient selon la zone, sachez cependant qu’à cette période de l’année nous sommes en basse saison avec des prix parfois plus négociables et moins onéreux. La partie Nord de Buenos Aires (Belgrano, Colegiales, Palermo, Recoleta…) pratique des prix plus élevés. Pour profiter de prestations et de prix un peu plus accessibles, les quartiers de Villa Crespo, Almagro ou encore Caballito sont très intéressants.

  • Une nuit en auberge de jeunesse : environ 200 pesos

Le prix varie selon que vous choisissez une chambre privée ou en dortoir, avec salle de bain privée ou partagée. Les offres sont nombreuses, à Buenos Aires ainsi que dans toutes les autres villes touristiques.

  • Hôtel économique : à partir de 1400 pesos
  • Hôtel confort : à partir de 2200 pesos
  • Hôtel catégorie supérieure : à partir de 3000 pesos

TRANSPORT A BUENOS AIRES

A savoir ! L’achat d’une carte pour prendre le bus et le subte (métro) vous coûtera 35 pesos. Cette carte (SUBE) est utilisable de suite grâce aux 10 pesos déjà chargés dessus.

  • Colectivo : à 6.50 pesos pour les trajets courts, 7 pesos pour les longs trajets « intramuros » (le prix change en fonction de la destination)
  • Métro : 4.85 pesos avec la carte SUBE /5 pesos en prenant des tickets
  • Taxi : la course démarre à 20.20 pesos la journée contre 24.20 pesos la nuit, ce à quoi il faut rajouter 2.02 pesos (2.40 pesos la nuit) tous les 200 mètres parcourus ou par minute si le véhicule est immobilisé.

Trajet de l’aéroport international Ezeiza à Buenos Aires :

  • En taxi : environ 500 pesos mais vous pouvez négocier avant de rentrer dans le véhicule
  • En car (Tienda Leon) : 190 pesos
  • En colectivo : 9 pesos

Trajet de l’aéroport national Jorge Newbery (Aeroparque) à Buenos Aires :

  • En taxi : environ 120 pesos
  • En car (Tienda Leon) : 85 pesos
  • En colectivo : 9 pesos

TRANSPORT EN ARGENTINE

Trajet en car depuis Buenos Aires, classe semi-cama, pour 1 aller :

  • Córdoba : à partir de 700 pesos
  • Salta : à partir de 1800 pesos
  • Mar del Plata : à partir de 600 pesos
  • Puerto Madryn : à partir de 1600 pesos
  • Mendoza : à partir de 1200 pesos
  • Puerto Iguazú : à partir de 1500 pesos

En avion, en classe économique, pour 1 aller-retour (les prix varient bien sûr beaucoup selon les moments de la semaine, les périodes du mois ou de l’année !). Nous prenons donc les prix « étrangers », les prix « argentins » n’étant pas accessibles aux touristes n’ayant pas un DNI. Par ailleurs, ces prix correspondent à la basse saison mais doublent (au minimum) dès que la haute saison arrive.

  • Buenos Aires – Salta : à partir de 2400 pesos en basse saison
  • Buenos Aires – El Calafate : à partir de 2500 pesos en basse saison
  • Buenos Aires – Ushuaia : à partir de 3000 pesos en basse saison

En train, en classe « Turista », pour 1 aller

  • Buenos Aires – Tigre : à partir de 20 pesos aller/retour avec la carte SUBE

SORTIES/SOIREES

  • Dîner basique au restaurant par personne hors boisson : 150 pesos (pas de carafe d’eau en Argentine)
  • Repas entrée + plat ou plat + dessert avec de l’eau ou boisson en bouteille : 250 pesos
  • Dîner avec vin et dessert au restaurant pour deux personnes : 400 pesos
  • Deux places de cinéma : à partir de 300 pesos (très relatif, sélectionnez bien vos cinémas!)
  • Deux places de théâtre : à partir de 400 pesos (cela dépend aussi du genre de spectacles)
  • Un cocktail : à partir de 90 pesos
  • Un cappuccino : 35 pesos
  • Une bière (artisanale) : 70 pesos

DIVERS

  • Un paquet de cigarettes : 45 pesos
  • Un abonnement de un mois à un club de gym : à partir de 700 pesos

Cet article vous a plu ? Consultez également :

Coût de la vie en Argentine – Juillet 2016

L’équipe d’Argentine-Info a essayé de vous dresser une liste de prix et d’informations concernant le coût de la vie (si instable) en Argentine ! Nous vous avons trouvé les prix et calculé les coûts des dépenses de la vie quotidienne (alimentation, sorties…) mais également des transports et du logement. Voici donc notre enquête de Juillet 2016, en espérant qu’elle vous soit utile !

A l’heure où nous rédigeons cet article, les taux de change officiels sont de :

1 €= 16,7592 ARS

1 USD = 16,4276 ARS

(au 25/07/16, données issues du site XE.com)

Attention, l’économie argentine est instable, tous les prix exprimés ont une valeur indicative et susceptible de changer très vite !

Pesos - Coût de la vie

Billet de 100 pesos- Photo : Wikipedia

ALIMENTATION

  • Un menu du midi, type milanesa, boisson et dessert (cubierto inclus) : 130 pesos
  • Un menu McDonald’s /Burger King : 120 pesos
  • 1 kilo de tomates : 60 pesos
  • 1 kilo de pommes : 30 pesos
  • 2 kilos de pommes de terre : 48 pesos
  • 1 kilo de riz : 13 pesos
  • 1 litre de bière Quilmes (au supermarché) : 29 pesos
  • 1.5 litres de Coca-Cola : 21 pesos
  • Pain de mie (420g) : environ 50 pesos
  • Un paquet de yerba maté (500g) : 39 pesos
  • Une bouteille de Fernet Branca : 78 pesos

Attention, les prix peuvent varier considérablement d’un mois à l’autre pour ce qui est de l’alimentation.

HEBERGEMENT

  • Location d’une chambre en colocation : entre 4500 et 6000 pesos
  • Location d’un studio : à partir de 7000 pesos

Les prix varient selon la zone, sachez cependant qu’à cette période de l’année nous sommes en basse saison avec des prix parfois plus négociables et moins onéreux. La partie Nord de Buenos Aires (Belgrano, Colegiales, Palermo, Recoleta…) pratique des prix plus élevés. Pour profiter de prestations et de prix un peu plus accessibles, les quartiers de Villa Crespo, Almagro ou encore Caballito sont très intéressants.

  • Une nuit en auberge de jeunesse : environ 200 pesos

Le prix varie selon que vous choisissez une chambre privée ou en dortoir, avec salle de bain privée ou partagée. Les offres sont nombreuses, à Buenos Aires ainsi que dans toutes les autres villes touristiques.

  • Hôtel économique : 1355 pesos
  • Hôtel confort : 2406 pesos
  • Hôtel catégorie supérieure : entre 3008 et 3760 pesos

TRANSPORT A BUENOS AIRES

A savoir ! L’achat d’une carte pour prendre le bus et le subte (métro) vous coûtera 25 pesos. Cette carte (SUBE) est utilisable de suite grâce aux 10 pesos déjà chargés dessus.

  • Colectivo : à 6.50 pesos pour les trajets courts, 7 pesos pour les longs trajets « intramuros » (le prix change en fonction de la destination)
  • Métro : 4.50 pesos avec la carte SUBE /5 pesos en prenant des tickets
  • Taxi : la course démarre à 20.20 pesos la journée contre 24.20 pesos la nuit, ce à quoi il faut rajouter 2.02 pesos (2.40 pesos la nuit) tous les 200 mètres parcourus ou par minute si le véhicule est immobilisé.

Trajet de l’aéroport international Ezeiza à Buenos Aires :

  • En taxi : environ 330 pesos, pensez à bien négocier pour ce service (avant de monter dans le taxi!)
  • En car (Tienda Leon) : 190 pesos
  • En colectivo : 9 pesos

Trajet de l’aéroport national Jorge Newbery (Aeroparque) à Buenos Aires :

  • En taxi : environ 120 pesos
  • En car (Tienda Leon) : 85 pesos
  • En colectivo : 9 pesos

TRANSPORT EN ARGENTINE

Trajet en car, classe semi-cama, pour 1 aller :

  • Buenos Aires – Córdoba : à partir de 700 pesos
  • Buenos Aires – Salta : à partir de 1572 pesos
  • Buenos Aires – Mar del Plata : à partir de 524 pesos
  • Buenos Aires – Puerto Madryn : à partir de 1325 pesos
  • Buenos Aires – Mendoza : à partir de 1070 pesos
  • Buenos Aires – Puerto Iguazú : à partir de 1350 pesos
  • Salta – Mendoza : à partir de 1350 pesos

En avion, en classe économique, pour 1 aller-retour (les prix varient bien sûr beaucoup selon les moments de la semaine, les périodes du mois ou de l’année !). Nous prenons les prix « étrangers », les prix « argentins » n’étant pas accessibles aux touristes n’ayant pas un DNI.

  • Buenos Aires – Salta : à partir de 5710 pesos
  • Buenos Aires – Mendoza : à partir de 4970 pesos
  • Buenos Aires – El Calafate : à partir de 5845 pesos
  • Buenos Aires – Ushuaia : à partir de 6625 pesos

En train, en classe « Turista », pour 1 aller

  • Buenos Aires – Tigre : à partir de 8 pesos aller/retour avec la carte SUBE

SORTIES/SOIREES

  • Dîner basique au restaurant par personne hors boisson : 130 pesos (pas de carafe d’eau en Argentine)
  • Dîner entrée + plat ou plat + dessert avec de l’eau ou boisson en bouteille : 230 pesos
  • Dîner avec vin et dessert au restaurant pour deux personnes : 400 pesos
  • Deux places de cinéma : 310 pesos (très relatif, sélectionnez bien vos cinémas!)
  • Deux places de théâtre : 550 pesos
  • Un cocktail : à partir de 90 pesos
  • Un cappuccino : 35 pesos
  • Une bière (artisanale) : 70 pesos

DIVERS

  • Un paquet de cigarettes : 45 pesos
  • Un abonnement de un mois à un club de gym : à partir de 650 pesos

Cet article vous a plu ? Vous aimeriez aussi…

Prenez garde aux faux billets des taxis argentins

Les petites escroqueries ne manquent pas en Argentine, particulièrement la circulation des faux billets. Bon nombre de personnes se sont déjà fait avoir ! Les proies les plus faciles sont en général les étrangers et les retraités.

L’an dernier des centaines de plaintes ont été déposées pour ce type d’escroquerie.

Comment ?

Le mécanisme de l’escroquerie est très simple : le chauffeur de taxi reçoit le vrai billet du touriste et rapidement il le change contre un faux et il dit au touriste que son billet est faux. Le touriste est donc contraint de reprendre le billet, et d’en redonner un vrai.

La technique est très bien étudiée et les valeurs pour acheter les faux billets sont standardisées. Par exemple, un billet de 100 pesos s’achète 50 pesos, et un de 50 pesos, 25 pesos.

Photo : Alex E. Proimos

Comment reconnaître un faux billet ?

Le billet doit être souple et arborer le même personnage en filigrane.

Le 8 décembre dernier, une bande de 5 personnes qui falsifiaient de l’argent a été démantelée. Ils utilisaient les taxis pour ensuite faire circuler l’argent.

Pas de quoi s’affoler mais la vigilance est de rigueur, surtout dans les aéroports Aeroparque et Ezeiza, endroits les plus dénoncés.


Cet article vous a plu? Vous aimerez aussi…

Les clubs de Troc

Durant la crise économique de 2002, près de 3 millions de personnes ont adhéré aux clubs de troc en Argentine. À l’origine de ce concept, une poignée d’idéalistes, des biens et services à échanger, dans un but commun : trouver un système d’échange différent de celui qui avait plongé le pays dans la pire crise économique du pays.


Source : 1001monnaies

La nécessité du mouvement

Après deux ans de récession, l’économie Argentine s’effondre. Le Fond Monétaire International ne souhaite plus concéder de prêts, révisant à la hausse la dette publique. Logiquement les économies de la classe moyenne y passent. Le peso est dévalué et il l’est toujours. Durant la crise, le taux de chômage atteint 23 % et celui de la pauvreté, 57 %. «Les institutions qui traditionnellement fournissaient une aide aux plus démunis n’offraient plus aucune réponse», communique Rúben Ravera, cofondateur du Réseau des clubs de troc.

La naissance des clubs de troc

Sans emploi, ni revenus, il reste aux Argentins plus qu’à chercher une façon de s’approvisionner sans utiliser le peso comme monnaie d’échange. Plusieurs se sont alors «convertis» aux clubs de “trueque“. Cette initiative a germé dans l’esprit de 3 hommes qui dirigeaient le Programme d’autosuffisance régionale. Ils inaugurèrent le premier club de troc en 1995, dans la petite ville de Bernal, en banlieue de Buenos Aires. L’idée leurs serait venue après que l’un d’eux eut proposé à ses voisins de leur échanger des courgettes contre d’autres produits, après une abondante récolte.

Son fonctionnement

Ce système d’échanges de biens et services servait peu à peu servir de paratonnerre à la crise économique. Le nombre d’adhérents est estimé à 3 millions, «C’était notre refuge. On dit qu’il n’y a pas eu de guerre civile grâce à ce système alternatif qui a nuancé l’impact de la crise», a dit M. Ravera, enseignant. Un pain contre un t-shirt, un gâteau d’anniversaire contre une consultation médicale, les exemples sont nombreux, mais s’effectuaient toujours entre un petit groupe de personnes réunies au sein d’un club de troc loin des hypermarchés. Ces clubs pouvaient permettre de satisfaire plus de 80 % des besoins d’un individu. Il est important de noter que les échanges de médicaments, d’armes, de stupéfiants et les produits de mauvaise qualité étaient interdits. Des bons de troc, appelés crédito, pouvaient être émis, mais non cumulables et toujours accompagnées d’une facture.

La fin d’un mouvement social

Ce système devenu si populaire a connu quelques dérapages. Entre falsifications de créditos, plaintes, dénonciations etc «Le réseau a pris de l’ampleur et c’est difficile d’avoir le contrôle sur tout» indique Rúben Ravera. Même si leur objectif était de prévenir les effets pervers d’un système économique basé sur la monnaie, la popularité du réseau de troc a gonflé comme une bulle qui a fini par éclater. Dès l’année 2002, le nombre de clubs baisse, certains pensent, que le retour du pays à une sorte de stabilité politique et économique en 2003 est aussi la raison qui a enlevé le caractère indispensable des clubs de troc pour la survie de la population.

En 2011, les membres des clubs de troc s’élevait à 4.000, difficile de savoir ce qu’il en est aujourd’hui, dû a la confidentialité autour de l’activité de ces clubs. 

Cet article vous a plu? Vous aimerez aussi…