Idées d’escapades dans la province de Buenos Aires

Buenos Aires est une ville où il est agréable de vivre ! Mais, nous avons tous besoin de nous éloigner du monde, des buildings et de la pollution pour se ressourcer le temps d’un weekend. C’est pourquoi nous vous avons concocté plusieurs escapades à faire le temps d’un weekend prolongé dans la province de Buenos Aires. Découvrez des endroits loin de la ville et du bruit et venez vous détendre pour quelques jours. L’occasion idéale de partir à la découverte des alentours de Buenos Aires. Préparez donc votre sac et découvrez des endroits non loin de la capitale !

San Antonio de Areco – Bertrand Mahe

Une escapade pour un weekend ensoleillé

Lors de weekend ensoleillés, vous pouvez en profiter pour aller sur la côte argentine. De nombreuses destinations sont possibles pour profiter des rayons de soleil. La destination la plus prisée par les argentins est Mar del Plata. Située à 400 kilomètres de Buenos Aires, vous y trouverez une grande station balnéaire. Mais aussi des infrastructures pour les touristes argentins et internationaux ! Avec ses 8 kilomètres de plage, vous ne manquerez pas de place pour vous reposer et profiter du soleil. Vous pouvez également vous rendre dans des plus petites stations balnéaires telles que Pinamar ou Cariló pour profiter de la tranquillité et du charme des petits villages.

Une escapade au cœur des tradition gauchos

Que diriez vous de vous retrouver au calme de la campagne argentine, de profiter d’une balade à cheval ou de déguster un délicieux asado ? Et bien nous avons ce qu’il vous faut ! Nous vous proposons de réaliser une escapade chez les gauchos le temps d’un weekend prolongé ! Vous aurez l’opportunité de vous imprégner de la culture et des traditions gauchos. Le village de San Antonio de Areco, situé à 110 kilomètres de Buenos Aires, est l’occasion idéale pour vous détendre et de profiter de l’air pur de la campagne ! Pour un séjour confort, nous vous conseillons de loger dans une des nombreuses estancias que compte le village : El Ombú par exemple. 

Basilique Nuestra Señora de Luján – Wikipedia Commons

Une escapade sportive

Cette fois-ci c’est un weekend sportif qui vous attend ! Concilier sport et nature, c’est possible ! Cela vous intéresse ? Alors rendez-vous sans plus tarder à Tandil, située à environ 384 kilomètres de Buenos Aires. Tandil est une ville de plus de 11 000 habitants qui a su garder son authenticité. En effet, les visiteurs sont enchantés par la préservation de la nature. Le point fort de la ville ? Le tourisme d’aventure ! Parapente, deltaplane, balades à cheval, trekking, vtt, kayak, randonnées en montagnes… il y en a pour tous les goûts. Venez donc vivre des sensations fortes tout en profitant du calme de la nature !

Une escapade remplie d’histoire

Vivez une expérience unique dans l’une des villes les plus anciennes d’Argentine ! Lujan est une ville qui attire de nombreux visiteurs. Cette ville remplie d’histoire possède une basilique magnifique : la Basilique Nuestra Señora de LujánSituée à une soixantaine de kilomètres de Buenos Aires, de nombreux croyants font le pèlerinage depuis Buenos Aires pour s’y recueillir. Si vous ne savez pas quoi faire durant un weekend, alors nous vous conseillons de vous y rendre pour passer la journée !

Sierra de la Ventana – Wikipedia Commons

Une escapade aux paysages extraordinaires

Si vous souhaitez vous évader le temps d’un weekend et connaître les endroits cachés de la province de Buenos Aires, nous avons ce qu’il vous faut ! Découvrez la Sierra de la Ventana ! Située à 650 kilomètres de la capitale argentine, c’est le lieu idéal pour profiter du grand air. Passez un bon moment dans cette ville riche de son histoire ! Découvrez le parque provincial Tornquist dans lequel se trouve la « ventana” : une formation rocheuse naturelle en forme de fenêtre. De plus, de nombreuses activités sont proposées : sports d’aventure, pêche, promenades à pied ou à cheval, trekking…

Pour les amateurs de vin, nous vous proposons de visiter la bodega Saldungaray. De plus de 20 hectares, c’est l’un des plus beaux endroits de la région, connu pour sa production de vins hauts de gamme. Vous pouvez également monter jusqu’au petit  « cerro amor » (colline amour). Une vue magnifique vous attend ! Enfin, les passionnés de golf trouveront aussi leur bonheur à la Sierra de la Ventana.

Profitez donc de vos weekend prolongés pour vous détendre tout en découvrant les merveilles de la province de Buenos Aires. Nature, plage, promenade, découverte… vous avez l’embarras du choix pour profiter d’un moment agréable !

SI VOUS AVEZ ENVIE DE RÉALISER UN SÉJOUR INOUBLIABLE DANS LA PROVINCE DE BUENOS AIRES,  N’HÉSITEZ PLUS ! CHOISISSEZ L’AGENCE DE VOYAGE EQUINOXE POUR Y ORGANISER VOTRE SÉJOUR SUR MESURE.


Vous avez aimé cet article ? A lire sur le même sujet

Que faire à Tigre ? Les activités, comment se rendre à Tigre et nos conseils !

Vous logez à Buenos Aires mais vous souhaitez fuir le temps d’une journée le tumulte de la capitale ? La meilleure solution est sans aucun doute de se rendre à Tigre ! Surnommée élogieusement la Venise d’Argentine, à Tigre vous vous sentirez en pleine campagne dans cette ville à moins de 30 kilomètres du centre de Buenos Aires. Il est facile et peu coûteux de se rendre à Tigre et les activités sur place sont très nombreuses et variées.

Tigre – Clément Burre

Comment aller à Tigre ?  

Lorsque vous venez de Buenos Aires il est très facile de se rendre à Tigre. Le moyen de transport que nous conseillons le plus est le train :

  • Le train direct Retiro – Estación de Tigre

C’est le moyen le plus économique. Le prix varie en fonction d’où vous prenez le train. Si par exemple vous faites le trajet Retiro – Tigre vous serez dans la catégorie la plus chère. Par contre si vous prenez le train à partir d’Olivos jusqu’à Tigre vous serez en catégorie 2, une catégorie plus économique. Ceci étant, même dans la catégorie la plus élevée, vous payerez environ le même prix que si vous prenez le bus voire un peu moins cher.

Inutile de réserver à l’avance et vous pouvez choisir sur place les horaires que vous voulez. Le trajet dure environ 50 minutes de Retiro à Tigre. Petit conseil, le week-end l’affluence dans ce train peut être très importante donc évitez les heures de pointe ou laissez passer le premier train que vous verrez et attendez le second pour avoir une place assise. Comptez un train toutes les 20 minutes environ.

  • Le tren de la Costa

Train construit en 1995, il a été principalement construit pour les touristes. Pour le prendre vous devez tout d’abord vous rendre jusqu’à la station de Mitre depuis Retiro. Arrivé à la gare de Mitre, vous verrez de nombreuses indications pour se rendre au Tren de La Costa. Le Tren de la Costa part de la gare de Maipu qui se trouve à seulement 300 mètres de celle de Mitre. Le tajet ne coûte que 10 ARS si vous êtes résident argentin et 20ARS si vous êtes étranger. Comptez environ 1 train toutes les 30 minutes.

Pendant le trajet vous traverserez les quartiers chics de Buenos Aires avant d’arriver à Tigre. Admirez les quais des stations qui ont parfois été aménagées en marché ou en café très accueillant (station Borges par exemple). Le trajet jusqu’à Tigre ne dure que 30 minutes  Précision importante avec le tren de la Costa vous arrivez à la station Delta de Tigre qui se trouve à exactement 1km de la station principale de Tigre.

  • Le bateau

Comptez environ 1h50 pour se rendre à Tigre en bateau. Le bateau part du nord de Puerto Madero depuis Cecilia Grierson 400 et arrive à Tigre à la station fluviale (Lavalle 499). Vous pourrez découvrir de nombreux bâtiments pendant ce voyage comme l’aéroport nationale Jorge Newbery, le stade de foot de River Plate ou encore les quartiers chics du nord de Buenos Aires. Une très belle expérience.

  • Le bus

La ligne de bus la plus rapide depuis le centre de Buenos Aires pour se rendre à Tigre est la ligne 60. Vous trouverez des arrêts à Constitución, Congreso et Palermo. Pour voir le trajet complet cliquez ici. Comptez environ 1h30 de trajet.

Autrement vous pouvez aussi, bien entendu, vous rendre à Tigre par vos propres moyens, dans ce cas comptez environ 35-40 minutes selon le trafic si vous y aller en voiture et au moins 1h si vous y aller en vélo. N’hésitez pas à combiner deux moyens de transport différents avec par exemple à l’aller le bateau et au retour le tren de la costa.

 

Le centre de Tigre – Gaëtan Flipo

Que faire à Tigre ? 

La plus grosse particularité de Tigre est finalement le nombre varié d’activités envisageables à Tigre. En effet entre sports aquatiques, sports terrestres, activités à sensation, activités culturelles et shopping, il y en aura pour tous les goûts !

  • Le Parque de la Costa

Parc d’attraction créé en 1997, vous serez surpris par l’intensité de certains manèges ! Le parc compte pas moins de 50 manèges. Vous y trouverez entre autre des montagnes russes, jeux de lasers, chaises volantes ou encore courses de karting. Les prix varient en fonction de ce que vous souhaitez faire dans le parc.

Quand ? Tous les jours de 11h à 19h30 (lundi fermé)
Où ? Vivanco 1509, Tigre

  • El puerto de frutos

Rendez-vous au Puerto de Frutas, un marché artisanal argentin très réputé dans lequel vous pourrez vous procurer des souvenirs typiques à des prix très intéressants. De nombreux brocanteurs et fleuristes animent ce marché pittoresque. Je vous préviens c’est un véritable labyrinthe !

Quand ? Tous les jours de 10h à 20h tous les jours
Où ? Río Sarmiento, 160. Le marché s’étend aussi sur les rues adjacentes

  • Faire un tour en bateau sur le rio Tigre

De très nombreuses agences proposent des tours en bateau à des horaires différents à proximité du pont l’Avenida Del Libertador Gral.San Martin. Généralement ces tours durent 1h, 1h30 voire 2h. Vous pourrez aussi faire du kayak ou de l’aviron.

Quand ? Tous les jours. Souvent de 10h à 20h
Où ? Des deux côtés du Rio de Tigre près du pont sur la rue Lavalle et parallèle à la rue Bartolomé Mitre

Vue depuis un bateau à Tigre – Gaëtan Flipo

  • Le parc d’aventure EUCA

C’est tout simplement le plus grand parc d’Aventure d’Amérique du Sud ! Et il se trouve à 10 minutes en voiture de Tigre ! Donc venez faire votre Tarzan et vous déplacer d’arbre en arbre ! Le parc s’étend sur plus de trois hectares et propose plus de 100 activités, accessibles à tous les âges et à tous les niveaux. Accrobranche, tyroliennes, chute libre pour tous les niveaux, pour les grands et les petits, du plus facile au plus éprouvant… Ne manquez pas cette occasion de vous amuser en famille ou entre amis !

Quand ? De mercredi au vendredi de 14h à 21h et le samedi et dimanche de 10h à 21h. Lundi et mardi fermés
Où ? Italie 4502, Dique Luján

  • Le Musée MAT

Vous pourrez venir visiter dans une ancienne maison coloniale nommée «Club de Tigre», un magnifique musée appelé Museo de Arte de Tigre. Ainsi, vous pourrez y découvrir un ensemble de 155 peintures et sculptures réparties dans sept salles différentes. Voilà un bon moyen de faire un saut dans le passé et d’apprécier l’art figuratif des XIXème et XXème siècles.

Quand ? Du mercredi au vendredi de 9h à 19h et le samedi et dimanche de 12h à 19h. Lundi et mardi fermés
Où ? Avenida Victorica 972, Tigre

  • Musée naval de la nation

Ce grand musée retrace l’histoire de la navigation ainsi que l’aviation militaire. La chose vraiment positive dans ce musée est qu’il y a une très grande variété de différents supports. On trouve par exemple des maquettes de bateaux, des croquis, des vêtements d’époque, des tableaux et même à l’extérieur du musée des modèles d’avion et de canon. Vous apprendrez certainement plusieurs choses sur la navigation et l’histoire maritime argentine.

Quand ? Du mardi au vendredi de 9h à 18h et le samedi et dimanche de 11h à 19h. Lundi fermé
Où ? Avenida Victorica 602, Tigre

Ainsi n’hésitez plus et rendez vous à Tigre ! Les activités n’y manquent pas !

SI VOUS SOUHAITEZ PASSER UNE JOURNÉE OU PLUS À TIGRE, N’HÉSITEZ PAS A CONTACTER l’AGENCE EQUINOXE (EN CLIQUANT ICI), SPÉCIALISTE DES VOYAGES SUR MESURE
DEPUIS 1990 ! 


 

Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet

La República de los niños est de retour !

Après avoir été laissée à l’abandon quelques temps, la República de los niños est de retour ! Le parc éducatif avait certes besoin d’une rénovation assez importante, mais depuis un mois, il est de nouveau ouvert ! De plus, de nouveaux locales et attractions sont maintenant à disposition du public. Vous trouverez ici par exemple un Boeing 737 qui a participé à la guerres des Malouines ! Le parc s’agrandit donc encore un peu et permet aux enfants d’apprendre de manière ludique comment devenir un bon citoyen !

Le village de la República de los niños – Flavien Cousin

Histoire de la República de los niños 

La República de los niños a été inaugurée le 26 novembre 1951 par le président de l’époque Juan Domingo Perón. Située dans la localité de Manuel B.Gonnet à La Plata, ce parc a été conçu en suivant deux objectifs. Le premier était de former les futurs citadins aux institutions démocratiques et républicaines et ainsi de connaître leurs droits et devoirs. Le second objectif était de créer un univers de rêve, de contes liés à l’enfance et de distraction. Il est dit que Walt Disney s’est inspiré de la República de los niños pour la création du parc Disneyland ! Rien que ça !

Sur plus de 53 hectares, ce lieu magique englobe donc un mini village qui permet aux enfants de faire comme les grands. Ce parc contient donc à la fois des lieux pour permettre aux enfants d’apprendre toutes les règles du bon citoyen, tout en se divertissant ! Toutefois, le parc était très peu maintenu et aucune rénovation n’avait été faite depuis 25 ans. Il a donc fallu un gros coup de peinture pour remettre à neuf tous les édifices.

Un monde éducatif pour les petits citoyens

Entrez donc dans un univers merveilleux qui permettra aux enfants de jouer à l’adulte le temps d’un instant. Ce petit village détient donc toutes les institutions nécessaires au bon fonctionnement d’une ville. Ainsi, les enfants peuvent aller retirer de “l’argent” à la mini banque ou même entrer dans le ministère de la justice pour participer à un jugement ! Rendez-vous aussi à l’AFIP qui surveillera les dépenses de votre enfant !

Une envie de liberté ? Alors partez sur le mini circuit routier du village. Ici vous pourrez apprendre le code de la route et rouler dans votre mini voiture, tout en respectant la priorité à droite ! À la fin de la journée, votre enfant sera donc un vrai petit citoyen et connaîtra toutes les institutions publiques ! Il saura aussi s’occuper des animaux  de la ferme si vous vous rendez à la grange. Ici, il apprendra a nourrir et s’occuper des poules, cochons et ânes.

Attention à la tête ! Les édifices sont en effet imaginés pour des enfants ! Ils sont donc à leur taille et le village a donc une forme minimaliste.

Apprenez le code de la route sur le mini circuit ! – Flavien Cousin

Et de distraction pour toute la famille

Le parc de plus de 53 hectares, dispose de grands espaces verts, qui vous permettent de vous relaxer en famille. C’est en effet l’endroit parfait pour se retrouver, ou prendre un maté entre amis. De plus, vous pouvez profitez les weekends de l’amphithéâtre qui offre des petits spectacles ou concerts pour enfants ! Pour vous divertir avec vos enfants, le parc dispose de manèges et jeux à mini sensations comme des toboggans ou des tapis de glisse ! Enfin, pour les plus téméraires n’hésitez pas à faire une course de mini karting sur le circuit de “La Repú” !

Une petite faim ? Ne vous en faites pas ! Vous retrouverez à la República de los niños tout le nécessaire pour vous ressourcer ou même déjeuner. En effet, des stands de glace, de crêpes ou même minis restaurants sont à disposition dans le parc. Et pour les plus sportifs, rendez-vous au mini terrain de foot pour un match entre amis ou en famille. De plus une grande et belle tribune entoure le terrain, vous pourrez donc vous prendre pour une star du ballon rond !

Les stands à disposition – Flavien Cousin

De grandes nouveautés cette année

En plus d’un bon coup de peinture, cette année la República de los niños accueille un monument historique national ! Il s’agit d’un Boeing 737. Mais pas n’importe lequel ! C’est en effet cet avion qui a transporté les soldats à la Guerre des Malouines. Il a ensuite servi d’avion présidentiel sous le pouvoir de Carlos Menem et de Nestor Kirchner ! Cet avion, a donc “atterri” à la República de los niños afin d’être utilisé comme simulateur de vol à réalité virtuelle ! Un hangar et un mini aéroport à donc été construit pour permettre aux enfants d’embarquer à bord de cet avion historique.

De plus, vous aurez aussi l’occasion de faire le tour du parc grâce au nouveau petit train de la “Repu” ! Pour cela, rendez-vous à la mini gare pour attendre le train au bord du mini quai. N’oubliez pas prendre votre “boleto” (ticket) qui permettra au contrôleur de vérifier si tout est en règle ! A la descente du train, partez vous détendre dans le mini centre ville, où vous retrouverez de nombreuses activités culturelles organisées pendant les vacances et les weekends. Nous vous conseillons aussi d’aller faire un tour au mini service citoyen, ou vous apprendrez à trier vos déchet et respecter l’environnement qui vous entoure !

Le fameux Boeing 737 de la Repú ! – Flavien Cousin

La República de los niños est donc l’endroit idéal pour passer un weekend en famille ! Pour plus d’infos : cliquez ici


Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet


 

Interview : Tom Dieusaert, journaliste et aventurier dans le secteur du tourisme

L’équipe d’Argentine-info est partie à la rencontre de Tom Dieusaert, un belge flamand installé en Argentine depuis 13 ans et véritable amoureux des voyages et d’aventure ! Voici l’interview d’un journaliste indépendant mais à la fois guide et entrepreneur qui se consacre à ses passions dans un environnement qui lui plaît.

Bonjour, pouvez-vous vous présenter ainsi que votre parcours ?

Tom Dieusaert

Je m’appelle Tom Dieusaert, je suis belge. Je me suis installé en Argentine il y a 13 ans, même si j’avais déjà découvert la région étant petit avec mon père dans les années 80, car il travaillait ici à ce moment là.  J’ai donc eu la chance de voyager dans la région. On est allés à Calafate et dans le Nord Ouest. Il faut dire que c’était tellement différent de maintenant. En effet, il n’y avait pas d’aéroport à Calafate ni de passerelle pour les excursions. Dans le nord, il n’y avait pas de routes ni d’hôtels boutiques : seulement une station essence comme restaurant qui vous servait une bonne milanesa.

Je suis journaliste de profession. Avant de venir en Argentine, j’ai habité au Mexique et je suis venu en coccinelle jusqu’ici : ça m’a pris 6 mois. J’ai écrit un livre qui s’appelle : “Diarios del Vocho” qui raconte mes aventures en Amérique du Sud pendant mon voyage de 6 mois. J’aime beaucoup voyager. Un ami belge m’a proposé d’accompagner des circuits de trekking dans le nord de l’Argentine jusqu’en 2008. Après un autre ami belge m’a introduit dans des voyages en Patagonie avec des touristes hollandais. Je fais ça pendant l’été (entre Octobre et mars) depuis 7 ans déjà. Il y a plus d’opportunités de tourisme là bas.

Est-ce que vous pouvez nous parler de vos projets ?

J’ai donc publié un livre qui s’appelle : “Diarios del Vocho” (en anglais: The Beetle DiariesEn ce moment je publie un autre livre sur les accidents d’avion, basé sur l’accident d’Air France en 2009. Il s’appelle “Computer Crashes” . L’écriture est maintenant un hobby pour moi. Je me consacre ainsi aux voyages, et plus spécialement les voyages d’aventure ! J’ai crée avec un ami un tour en vélo à travers l’Uruguay et Tigre. Je me suis rendu compte que beaucoup de gens sont en Argentine pour peu de temps. Ils vont souvent à Tigre un jour et à Colonia un deuxième. Pourquoi ne pas combiner les deux pour optimiser leur déplacements ? Je propose quelque chose de différent et original aux circuits classiques où les gens montent juste à bord d’un train et d’un bus.

Paysage le long de la balade – Source : Tom Dieusaert

Ainsi, pendant 2-3 jours le weekend, on part de Buenos Aires direction Tigre en train. On prend ensuite un ferry pour aller à Nueva Palmira. Pourquoi cette destination ? Contrairement aux circuits classiques, cette traversée a un réel intérêt. Elle fait en effet découvrir tout le delta.

Après, c’est parti pour le vélo direction Colonia par la côte d’Uruguay. J’emmène les gens à Punta Gorda, sur le chemin. Punta Gorda, c’est le point 0 du Río de la Plata. C’est donc un point historique, c’est là où le premier explorateur du fleuve de la Plata, Juan de Solis, a mis un pied sur terre, mais aussi un point qui offre un panorama splendide. La route continue ! Pour dormir ce sera sous la tente et pour manger : au club social pour un bon asado. Lors de la 2 ème journée, la route est plus en relief et vous arrivez à Colonia.

Le sourire d’une participante – Source  Tom Dieusaert

Cette aventure en vélo est faite pour les gens qui font du vélo normalement, vous pourrez faire 3-4h de vélo par jour. Je fais ces excursions avec beaucoup d’argentins mais aussi avec quelques étrangers.

Quelles ont été les difficultés pour monter son business en Argentine ?

En Argentine il y a de grandes possibilités que l’on a pas forcément en Europe ! Ce qui est génial c’est que l’on a l’occasion de faire des choses nouvelles. En Europe quand on a une idée, il y en a 12 qui ont la même idée et il y a beaucoup de régulations, voire trop. En France, on vous demande obligatoirement un diplôme de tourisme pour faire ça. Mais ici on peut faire des choses que personne ne fait.

La grande difficulté c’est l’argent ! Le pouvoir d’achat des clients est un grand problème. Quand je compare avec le Mexique par exemple, ils n’ont pas beaucoup d’argent non plus mais ils dépensent. Ici ils n’ont pas d’argent mais ils gardent le peu qu’ils ont et y font très attention. Une autre difficulté est de faire un voyage plus personnalisé. Organiser une excursion personnalisée, c’est plus difficile mais c’est plus drôle. Même sur place il peut toujours y avoir des difficultés, on est en Argentine ! Dans le nord par exemple, la camionnette que l’on réserve peut arriver en retard ou le lieu pour déjeuner est fermé mais on ne sait pas pourquoi. Ce sont des choses qui arrivent ici…il faut juste s’adapter.

C’est donc pas facile de faire différent mais il y a de nombreuses opportunités. C’est par exemple en ce moment la mode de la bicyclette ou encore de la bière artisanale. On doit profiter de ces opportunités. J’ai eu la chance de connaître personnellement ceux qui ont commencé avec la bière artisanale ici (Antares de Mar de Plata) il y a 10 ans avant que ce soit la mode. Aujourd’hui c’est une grande entreprise avec des dizaines de succursales,  le produit a beaucoup de succès. Pour conclure, les difficultés dépendent beaucoup de l’économie du pays.

Quels sont vos projets pour le futur ?

Tour en vélo – Source :  Tom Dieusaert

Pour le futur, j’ai un rêve ! Faire du tourisme en bicyclette dans toute l’Argentine pour les touristes étrangers. On pourrait par exemple aller dans le nord vers Tilcara où les paysages sont magnifiques pour faire du vélo ! Mais cela nécessite un bon investissement. Si les coûts diminuent et le tourisme augmentent pourquoi pas ! Mais en ce moment, ce n’est pas facile. Je vais continuer de développer mon projet. Par exemple je vais partir avec un groupe de belges en Colombie en Octobre. Je vais leur faire découvrir le désert de Tatacoa et pleins d’endroits hors des sentiers battus comme Tierra Adentro. Mon but c’est de faire original et différent, en sortant toujours des sentiers battus !

Infos pratiques

  • Dates des prochaines excursions : juillet 7/8/9 , août 19/20/21, septembre (à confirmer), octobre 7/8/9, novembre 27/28/29 et décembre 8/9/10.
  • Facebook : Cruz del Sur Travel
  • Mail : tomdieusaert@gmail.com

L’équipe d’ Equinoxe lui souhaite de bonnes aventures pour la suite !


Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet


 

Les 11 merveilleux sites d’Argentine classés par l’UNESCO

Ce n’est pas une surprise : l’Argentine regorge de trésors naturels et culturels. Mais saviez-vous que le pays détient 11 sites classés au Patrimoine Mondial de l’UNESCO ? En effet, 6 sites sont classés au Patrimoine Naturel et 5 autres sont classés au Patrimoine Culturel. De plus, 2 traditions argentines sont répertoriées au Patrimoine Culturel Immatériel. Partons ensemble à la découverte de ces trésors !

Sites classés par l’Unesco – Wikipedia

Les sites classés au Patrimoine Naturel de l’Unesco

Parc National Iguazú

Situées dans la province de Misiones, au coeur du Parc National Iguazú, les fameuses Chutes d’Iguazú, partagées entre le Brésil et l’Argentine, ont aussi été ajoutées à la liste des 7 Merveilles Naturelles du Monde. Les Chutes sont formées par une falaise semi-circulaire de 80 mètres de haute et de 2 700 mètres de large qui permet la formation de multiples cascades. C’est une destination tant de détente que d’aventure, permettant des activités diverses et variées. Ce lieu, dans lequel vous trouverez plus de 2 000 espèces de plantes et une faune très riche, a donc été ajouté à la liste de Patrimoine Naturel de l’Humanité en 1984. Vous allez donc en prendre plein les yeux !

Les chutes d’Iguazu – Bertrand Mahé

La Péninsule de Valdés

Dans la province du Chubut, sur le littoral atlantique, en Patagonie, la Péninsule de Valdés est connue pour ses colonies de baleines franches australes qui viennent chaque année pendant la période de reproduction, au grand plaisir des touristes et passionnés de nature qui peuvent ainsi les observer pendant quelques mois. D’autres animaux marins vous attendent tout au long de l’année, selon les saisons bien sûr, tels que les éléphants de mer, otaries à crinière (lion marin) ou les orques. Ce site a été reconnu Patrimoine Naturel de l’Humanité de l’Unesco en 1999.

Faune marine de la péninsule – Pablo Nivon

Parque Nacional de los Glaciares

Situé dans la province de Santa Cruz, ce parc national a été le premier site argentin à être ajouté à la liste de l’UNESCO, en 1981. Le Parc National de los Glaciares est un site d’une extrême beauté dominé par d’impressionnants sommets tels que le FitzRoy et des lacs glaciaires. Les glaciers laissent s’échapper de grands blocs de glace qui forment ainsi des icebergs. Vous y admirerez le Perito Moreno, unique glacier au monde qui continue de croître. Il est impressionnant d’entendre le glacier avancer. Tendez l’oreille et vous écouterez en effet le grondement sourd du géant !

Le fameux Perito Moreno – Clément Burre

Parcs National Talampaya et Vallée de la Lune

Dans les provinces de La Rioja et de San Juan, à l’ouest de l’Argentine, vous trouverez ces deux étonnants parcs dans le complexe géologique d’Ischigualasto, qui couvre une superficie de plus de 275 300 hectares au centre de l’Argentine. Vous y découvrirez des formations rocheuses insolites et des fossiles qui vous donneront envie de retourner à l’ère du Triasique ou de revoir Jurassic Park ! Ce site est un paradis pour les passionnés de dinosaures, paléontologie et d’archéologie et compte dans le Patrimoine Naturel de l’Humanité depuis l’année 2000.

Le Parc d’Ischigualasto – Wikipedia

Quebrada de Humahuaca

Située à Jujuy, la Quebrada de Humahuaca est aussi reconnue comme Patrimoine Culturel de l’Humanité en 2003. Ce site fait partie de tout un itinéraire dans la région de Salta, qui vous permettra d’en découvrir la culture, les coutûmes et les paysages qui vous laisseront cois. Le site est marqué par les traces laissées par l’Homme depuis 10 000 ans. En effet, la vallée servait de voie commerciale, de terrain de chasse et de cueillettes. Vous y découvrirez des vestiges des Incas, peuple mythique d’Amérique du sud, mais aussi les traces des combats menés pour l’indépendance de l’Argentine.

Quebrada de Humahuaca – Bertrand Mahé

Le parc national Los Alerces

Tout récemment, le 8 juillet 2017, le parc national Los Alerces a été déclaré site classé au Patrimoine Naturel de l’Unesco. Le parc est situé à environ 50 km d‘Esquel. C’est une grande zone naturelle protégée de 260 000 hectares entre les lacs Futalaufquen, Verde et Menéndez et le fleuve Arrayanes. Il a été crée en 1937 en priorité pour protéger les forêts d’Alerce (cyprès de Patagonie), l’arbre emblématique de la région. Celui-ci possède une des plus grandes longévités au monde mais est malheureusement menacé d’extinction ! Les paysages que l’on y observe sont époustouflants. C’est en effet un mélange de glaciers, de lacs aux magnifiques couleurs et de forêts. Le parc regorge de paysages impressionnants encore sauvages !

Le parc national Los Alerces – Wikimedia Commons

Les sites classés au Patrimoine Culturel de l’Unesco

Les Missions Jésuites Guaraní

On retourne dans la province de Misiones, au cœur de la forêt tropicale, et non loin du Parque Nacional dans lequel se trouvent les Chutes d’Iguazú, pour découvrir les fameuses ruines Jésuites de la région, sur la frontière partagée avec le Brésil. Les Ruines Jésuites de San Ignacio ont été ajoutées à la liste de l’UNESCO en 1983. Trace palpable de la rencontre entre les Jésuites et le peuple Guaraní aux XVII et XVIII siècles, ces ruines vous livreront une partie de l’histoire du pays et de la colonisation.

Les ruines de San Ignacio – Wikipedia

Estancias et Manzana Jésuites

Cette fois-ci, direction la province de Córdoba pour découvrir la Manzana Jésuite et les Estancias qui l’entourent, ajoutées à la liste du Patrimoine Culturel de l’Humanité en 2000. La Manzana Jésuite fût un centre urbain de l’ancienne Province Jésuite du Paraguay. Cet ensemble de bâtiments religieux vous offrira une partie de l’histoire de la région, qui couvre une période de plus de 150 ans.

La manzana jésuite de Córdoba – Wikipedia

Cueva de las Manos

Ce site rupestre de la province de Santa Cruz date de 13 000 à 9 500 avant Jésus Christ. La Cueva de las Manos doit son nom aux nombreuses empreintes de main peintes sur les murs. En plus de cela, vous y admirerez des représentations d’animaux, dont certains existent encore aujourd’hui, tels que les guanacos. La Cueva de las Manos a été ajoutée à la liste de l’UNESCO en 1999.

Cueva de las manos – Wikipedia 

Maison du docteur Curutchet

Plus récemment, l’Argentine a accueilli son dixième site classé par l’Unesco. La maison du docteur Curutchet est une construction conçue par Le Corbusier et édifiée à La Plata. Il s’agit d’un des deux seuls bâtiments de Le Corbusier sur le continent américain, l’autre étant le Carpenter Center for the Visual Arts à Cambridge, Massachusetts. Le site est classé, avec 16 autres œuvres architecturales de Le Corbusier, au patrimoine mondial de l’UNESCO en 2016.

La maison Curutchet – Wikipedia

Qhapaq Ñan

Quel nom compliqué me direz-vous ! C’est en effet du Quechua. Cela signifie “chemin royal” et il est régulièrement traduit par “le chemin des Incas”. Ce nom désigne le tronçon central andin reliant San Juan de Pasto à Santiago du Chili via Cusco. Cette route était le principal axe intégrateur économique et politique de l’Empire inca et traverse 6 pays dont l’Argentine ! Elle traverse en effet les vallées Calchaquies et emprunte le fameux pont des Incas. Afin de la protéger, cette route a été déclarée patrimoine culturel de l’Unesco en 2014.

Pont de l’Inca – Wikipedia

Patrimoine culturel immatériel de l’humanité 

Le Tango

Le Tango, cette danse sensuelle qui ressemble à de la poésie, fait partie intégrante du pays. Reconnu Patrimoine Culturel Intangible de l’Humanité en 2009, il est connu dans le monde entier et fait partie de l’histoire du pays. En effet, né dans les quartiers populaires de Buenos Aires, il est l’expression de la mixité du peuple argentin, mère d’une forte identité culturelle qui s’exprime à travers la musique, la danse et la poésie des paroles. Pratiqué dans les Milongas de la capitale, le tango a réussi à transmettre son message et à conquérir le monde entier.

Tango – Flickr

Le Fileteado

Vous en avez sûrement déjà vu un petit peu partout si vous vous êtes baladés dans les rues de Buenos Aires. Le fileteado est un style de peinture et de dessin décoratif typique de la capitale argentine ! Ce style artistique était à la base utilisé pour décorer les voitures, mais au fur et à mesure, c’est devenu un emblème de la ville. C’est pourquoi, le fileteado est reconnu patrimoine culturel intangible de l’humanité depuis 2015.

Fileteado de Buenos Aires – Carolina Junco

Si vous avez envie de découvrez ces sites classés par l’Unesco, n’hésitez plus. Choisissez l’Agence de Voyage Equinoxe, spécialiste de l’Argentine depuis 27 ans, pour y organiser votre séjour !


Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet


 

Cinq charmantes Estancias aux alentours de Buenos Aires !

Pour vous aérer un peu hors de l’agitation de la capitale, nous vous proposons cinq options d’estancias originales. Elles offrent de nombreuses activités qui vous feront profiter d’un week-end en pleine campagne. On vous propose donc des estancias tout autour de Buenos Aires, à San Antonio de Areco, mais aussi ailleurs dans la province !

San Antonio De Areco – Source : Bertrand Mahé – Equinoxe

La Dulce 

L’estancia La Dulce se situe dans la province de Buenos Aires, commune de Roque Perez, a 151 kilomètres de la capitale. Cette estancia est uniquement pour des événements privés et des groupes, il faut ainsi réserver au préalable ! La Dulce a comme but de partager les us & coutumes des gauchos,  de vous faire goûter au traditionnel “asado” (délicieuses viandes argentines) accompagnés d’un bon malbec de Mendoza. Vous pourrez vous promener et vous relaxer dans le parc de la propriété. Autres options : galoper à cheval dans la belle campagne environnante, boire un “mate” fâce au coucher du soleil … bref, vivre la vraie vie de la grande Pampa argentine !

Estancia La Dulce – Source : Estancia Dulce

Le parc de la propriété est impressionnant. Il a été dessiné et planté en 1900. Sur environ 20 hectares, vous découvrirez une grande variété d’arbres tels que : eucalyptus, casuarinas, arbres du paradis, ombues, magnolias et orangers. La maison principale date de 1919 et possède 4 chambres, une salle de séjour avec bibliothèque et cheminée, 2 grandes salles de bain, une salle à manger (capacité 50 personnes), une grande cuisine avec bar et enfin une cave !

Activités proposées par l’estancia : piscine et solarium, promenade dans le parc, ballade en bicyclette, promenade dans le labyrinthe des bambous, balade en carriole, promenade à cheval, jeux de pétanque argentine (“bochas”), football, volley, tyrolienne dans les arbres et autres jeux (jeu de la corde, ping-pong, baby-foot,..)

El Ombú

Estancia El Ombu – Source : El Ombu

El Ombu se trouve à San Antonio de Areco où un dépaysement total vous attend. L’estancia est un bâtiment datant du XIXème, avec un jardin de 4 hectares. Tout votre séjour sera construit pour votre confort et votre tranquillité face à la beauté des lieux.

Pénétrez dans cette magnifique bâtisse, ouverte au public en 1993. Elle dispose en effet d’un beau jardin de 4 hectares qui offre une grande diversité d’espèces végétales. Par ailleurs, l’estancia propose 9 chambres confortables (doubles et triples) pour une escapade des plus agréables. Ici, on met l’accent sur le confort des clients, en leur offrant un service de qualité, dans le respect de la tranquillité et de la beauté des lieux.

En plus, au cœur de la ville, vous pourrez goûter les plats traditionnels argentins comme l’«asado » (un barbecue) tout comme en apprendre plus sur sa culture si particulière. Diverses activités vous sont proposées telles que des promenades, tours en vélo, golf, football et bien d’autres. Cependant, vous pourrez tout aussi bien vous détendre pour profiter de ce cadre exceptionnel, laissez-vous tenter …

Villa María

Villa Maria – Source : Wikimedia

L’Estancia Villa Maria est située à Maximo Paz, à seulement 45mn du centre ville, sur la route de l’aéroport d’Ezeiza. Avec ses 624 hectares et son paysage et patrimoine architectural unique, ce bel établissement est de style normand. Il a d’ailleurs été conçu par le grand architecte créole Alejandro Bustillo et est un véritable palace de 11 suites de grand confort.

Parmi ses nombreux trésors, l’Estancia possède un bar à vins, ainsi qu’un restaurant gastronomique où est servie la meilleure cuisine argentine du début du XXe siècle, et vous aurez également l’occasion de vous essayer au thé et aux délicieuses pâtisseries faites maison. Ce prestigieux domaine saura vous séduire par la richesse de ses intérieurs ainsi que par son vaste parc qui détient plus de 150 espèces d’arbres et de plantes.

Activités proposées par l’estancia : terrain de polo, cours de tennis, un parcours de golf de 18 trous, un spa, un centre équestre, des promenades à vélo ou à cheval, avec ou sans carrosse.

Puesto Viejo

The clubhouse – Source : Puesto Viaje

Puesto Viejo est une estancia de 100 hectares située à Cañuelas, dans la province de Buenos Aires. C’est le lieu idéal pour ceux qui veulent fuir la ville, le stress et également se lier d’amitié avec le polo ! Localisé dans une forêt d’arbres anciens, la maison principale de Puesto Viejo a été rénovée afin de créer un hôtel Boutique. Vous pouvez ainsi vous sentir comme chez vous !

Les activités proposées par l’estancia sont les suivantes : piscine, balade, observation des oiseaux, bicyclettes et enfin match de polo.

Un lieu incontournable de l’estancia  : le Polo Club ! En effet, il est affilié à l’association Argentine de Polo et possède tout ce dont un joueur professionnel pourrait rêver ! Ses excellentes installations comprennent 6 terrains de polo qui sont régulièrement contrôlées par des professionnels dans ce domaine. De plus, le club accueille 12 tournois dans l’année. La Copa Ana Isabella marque le début de la saison jusqu’à la Copa de despedida, qui la clôture.

La Eloisa

Balade à cheval à La Eloisa – Source : La Eloisa

La Eloisa est une estancia située à moins de 100 kilomètres de la ville de Buenos Aires. Cette estancia est composée de 3 maisons : la maison principale “Alcanfor”, “Las Hortensias”, une maison de style anglais sur 2 étages ainsi que “La Aguada” avec vue sur le campo ! Afin de rendre votre séjour inoubliable, l’estancia vous propose enfin une gastronomie traditionnelle et internationale avec des produits de qualité, accompagnés de vins argentins.

De nombreuses activités sont à votre disposition telles que : le golf, les ballades, le vélo, la piscine, terrain des tennis et  paddle et 3 terrains de polo ! Il est donc impossible de s’ennuyer !

Si vous avez envie d’un séjour paisible dans les estancias et lodges d’Argentine, n’hésitez plus. Choisissez donc l’Agence de Voyage Equinoxe, spécialiste de l’Argentine depuis 27 ans, pour y organiser votre séjour !


Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet


 

Musées dédiés aux gauchos et à leurs traditions en Argentine !

Un Gaucho est un éleveur de bovins qui se déplace à cheval. Généralement, il porte une tenue typique qui lui donne une allure incroyable ! Sachez que San Antonio de Areco est le repère idéal pour se plonger dans cet univers puisque s’organise chaque année le 1er week end de novembre, la « fiesta de la tradición » visant à faire découvrir au plus grand nombre la culture argentine que l’on aime tant ! San Antonio de Areco est aussi la capitale nationale de la tradition ! Voici 3 musées afin de découvrir cette culture des gauchos !

Gauchos – Source : Wikipedia

Museo Gauchesco et le Parque Criollo Ricardo Güiraldes

Inauguré en 1938, le parc porte le nom de “Ricardo Güiraldes” en l’honneur du romancier et poète argentin qui a écrit la nouvelle “Don Segundo Sombra”.

Profitez de ces 99 hectares au bord du fleuve Areco pour découvrir l’univers traditionnel de ces hommes. À l’entrée se trouve une Pulpería (sortes de brasserie) vieille de plus de 150 ans, « la Blanqueda ». Vous pourrez ainsi déguster les plats traditionnels de la Pampa (empanadas, asado, locro …). Continuez la visite pour entrer dans l’univers quotidien gauchesque, des tissus, des meubles et objets d’époque sont exposés et reconstituent des scènes de vie quotidienne.

Ce musée permet donc d’en apprendre plus sur le passé de l’Argentine à travers les gauchos, leurs traditions, modes de vie et leurs apports au pays avec les aspects typiques.

Parque Criollo y museo gauchesco – Source : Wikimedia

Quand ? Tous les jours de 10h à 17h
Où ? Camino al Parque y Camino R. Güiraldes, San Antonio de Areco
Combien ? Gratuit

Plus d’infos : ici

Taller Museo Draghi

Cette petite ville se caractérise également par son artisanat et son orfèvrerie reconnus a travers tout le pays. L’accent est particulièrement mis sur la sculpture qui fût reconnue grâce au travail de Juan José Draghi, décédé en 2008, qui a rassembler des pièces d’orfèvreries anciennes et en a extrait les techniques. Les pièces exhibées montrent l’évolution des différents styles du XIX à nos jours.

Où ? Lavalle 387 entre Arellano y Alsina, San Antonio de Areco
Plus d’infos : ici

Museo Las Lilas de Areco

Ouvert au public en Avril 2009, cette splendide maison appartenant à Luis F.Benedit est le premier musée consacré intégralement à l’oeuvre de Florencino Molina Campos, grand peintre argentin. Sa collection compte 180 oeuvres, aquarelles, pastels, sculptures … Le lieu fonctionne comme un multi-espace puisque vous pouvez vous y arrêter également pour y boire un café et goûter aux alfajores de la région (deux petites galettes accompagnées de confiture de lait).

Quand ? Du jeudi au dimanche de 10h à 18h en hiver et de 10h à 20h en été
Où ? Moreno 279 entre San Martín y Alem, San Antonio de Areco
Combien ? A partir de 100 ARS
Plus d’infos : ici


Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet


 

Dix lieux pour vous relaxer en Argentine

Le contact avec la nature vous manque ? Vous êtes surmené par votre patron ? Vous ne supportez plus la sonnerie de votre téléphone ? Alors prenez quelques jours de vacances et partez dans un de ces lieux où le calme règne et où la nature vous en mettra plein les yeux. Vous aller découvrir des endroits merveilleux pour vous relaxer !

Relaxez-vous ! – Flickr

La Cumbrecita (Province de Córdoba)

Petit village situé dans la vallée de las Sierras de Córdoba, à 1450 mètres d’altitude, la Cumbrecita saura vous ravir par ses paysages sauvages et vous laissera en totale harmonie avec la nature. Accessible seulement à pied, cette petite bourgade au milieu de la montagne va vous charmer avec ses petites maisons au style alpin.

La Cumbrecita – Nuestro Pueblo

El Bolsón et la Comarca andine (Province de Río Negro)

Dans ce havre de paix, entre montagnes et rivières, vous pourrez vous promener sereinement. Il sera d’ailleurs facile d’y emmener vos enfants, qui pourront eux aussi s’extasier devant la beauté du site. Les prix des hôtels sont abordables et de nombreuses activités en plein air existent pour oublier la vie citadine. C’est donc l’endroit merveilleux pour pouvoir vous relaxer et profiter de ce merveilleux cadre naturel !

El Bolsón – Wikipedia

Villa Traful (Province de Neuquén)

Vous ne pourrez accéder à ce petit village Patagon que par la RP 65. Une fois sur place, vous apprécierez les promenades sur les rives ou dans les forêts qui bordent le Río Traful. Attention aux yeux, paysages à couper le souffle garantis ! Vous pourrez même découvrir un forêt submergée au milieu du Parc national Nahuel Huapi ! Si vous arpentez la route des 7 lacs, n’hésitez donc pas à faire un tour à Villa Traful pour vous relaxer.

Villa Traful – Wikimedia Commons

Villa la Angostura (Province de Neuquén)

À 70km de Bariloche, vous allez rencontrer une zone de lacs et montagnes parfaite pour passer un moment en famille. Si vous traversez la route des Sept Lacs, vous vous arrêterez forcément dans cette petite ville pleine de charme de la Patagonie où vous trouverez repos et tranquillité. De part sa belle nature et les belles couleurs qui la composent, Villa La Angostura est un lieu de tranquillité et de bien-être. Entourée par des lacs, fleuves et forêts, cette ville est donc un oasis de teintes lumineuses !

Villa la Angostura – Wikimedia Commons

Mendoza

Cosmopolite, verte, animée et plaisante, Mendoza est incontestablement une ville séduisante. Les habitants de la ville, les Argentins, les voyageurs de passage… tous s’accordent pour dire que Mendoza est une des plus belles villes du pays. Avec son climat très agréable, les nombreux vignobles et bodegas qui l’entourent, et l’Aconcagua, sommet de la Cordillère, qui la surplombe, Mendoza  est donc une étape qu’il ne faut manquer sous aucun prétexte. N’hésitez pas à vous relaxer dans une des nombreuses bodegas !

 Les vignobles de Mendoza – Wikimedia Commons

Villa Pehuenia (Province de Neuquén)

Ce village est entouré de montagnes sauf au sud, où se trouve le lac de couleur bleu ciel : à l’ouest vers le Chili tout proche, c’est l’axe principal des Andes qui la domine du haut de ses 2 500 mètres. Destination idéale pour vous retrouver au calme et vous relaxer. Vous pourrez même descendre quelques pistes au cœur du volcan Batea Mahuida ! Peuplée d’une forêt préhistorique dense qui contraste avec le reflet turquoise des eaux et les monts enneigés, cette ville de montagne laisse la nature parler pour elle.

Volcan Batea Mahuida –  Wikimedia Commons

Le Delta (Province de Buenos Aires)

À quelques minutes de la capitale fédérale, vous trouverez calme et tranquillité dans cet amas de petites îles… N’hésitez pas à parcourir les villages de Benavidez et Maschwitz  et découvrez un endroit original loin du raffut de Buenos Aires ! Profitez du delta pour naviguer à bord de petits bateaux et perdez vous au milieu de la nature ! C’est donc l’endroit idéal pour vous relaxer entre les petites îles encore sauvage !

Le delta du Tigre – Wikimedia Commons

Purmamarca (Province de Jujuy)

Malgré de nombreuses transformations, ce village de la Quebrada de Humahuaca a su rester très paisible. Un conseil : empruntez le chemin de los Colorados pour découvrir les incroyables couleurs des collines environnantes.  Ses petites maisons en bois de cactus sont en parfaite harmonie avec la nature environnante. Cette localité est donc une étape immanquable au cœur des Andes !

Purmamarca – Wikimedia Commons

Molinos (Province de Salta)

Ce petit village en dehors du temps semble tout droit sorti d’un film. Vous aurez donc l’impression d’être complètement déconnecté de la réalité, tout en profitant du cadre de los Valles. Ce village de 5500 habitants est certes petit, mais vieux de plus de 400 ans ! Molinos était un relais de poste sur la route des Andes vers le Chili et le Pérou. Profitez en donc pour vous relaxer et découvrir l’église, symbole du charme du village !

L’église de Molinos – Wikipedia 

Esteros del Ibera (Province de Corrientes)

Les marais et les étangs des Esteros del Iberá sont une des aires biologiques les plus extraordinaires du pays. En guarani, Iberá signifie « eau qui brille », ce qui traduit la splendeur du site. Le lieu parfait pour tous ceux qui cherchent à allier confort et immersion dans la nature. Les excursions débutent très tôt dans la matinée mais vous pourrez aussi profiter des piscines des nombreux hôtels et auberges du site. Le lieu est donc parfait pour vous relaxer en pleine nature sauvage !

Esteros del Ibera – Wikimedia Commons

Si vous voulez découvrir ces coins de paradis, contactez l’Agence Equinoxe, spécialiste de vos voyages sur mesure.


Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet


 

Découvrir l’Uruguay à travers Colonia et Montevideo !

Il est courant pour les porteños ainsi que pour les français de passage à Buenos Aires, d’aller passer un ou quelques jours à Colonia de Sacramento, petite ville de la côte Uruguayenne située en face de Buenos Aires. Très bien desservie depuis la capitale, vous pouvez ainsi aller visiter cette petite ville au charme fou ainsi que continuer votre chemin en Uruguay avec la capitale : Montevideo.

Un peu d’histoire

Assez peu connu, l’Uruguay est le deuxième pays le plus petit d’Amérique du Sud et pourtant il cache bien des secrets, dont Colonia del Sacramento, petite ville coloniale au sud du pays mais aussi sa capitale Montevideo.

Colonia a été fondée en 1680 par un portugais et même s’il n’y parait pas, Colonia a été pendant longtemps une ville au cœur de conflits : longtemps convoitée par les Espagnols, elle a survécu à des années de batailles entre l’Espagne et le Portugal. Malmenée, elle est finalement cédée aux Espagnols et face au fort développement de Buenos Aires, elle finit par tomber aux oubliettes… Une chance pour nous ! Car malgré presque 4 siècles d’existence, elle est exceptionnellement bien conservée. Colonia est un vrai havre de paix seulement à une heure de Buenos Aires, on vous conseille de la visiter sur une journée.

Pour continuer votre visite, une fois à Colonia, vous pouvez vous diriger vers Montevideo, la capitale ! Son processus de fondation commença en 1723 lorsque Bruno Mauricio de Zabala fût envoyé par la couronne espagnole pour fonder cette ville portuaire et expulser les portuguais qui avaient construit le Fuerte de Monevideu sur la Bahía. Entre bâtiments de l’époque coloniale et jolies plages, vous pourrez découvrir la capitale sous différents angles !

Colonia

Que faire ?

LE PHARE DE COLONIA

Phare de Colonia – Source : Candice Barkatz – Equinoxe

Certes le phare ne parait pas très impressionant vu de la ville. Et pourtant montez-y et vous verrez la meilleure vue que pourrez avoir de Colonia. Que le temps soit clément ou que la tempête approche, le spectacle y est grandiose. Et la vue sur le quartier historique imprenable !

LA RAMBLA

Lever de soleil à la Rambla – Source : Candice Barkatz – Equinoxe

Se promener pendant plus de 4km en bord de mer c’est également possible ! Nous vous promettons que vous ne verrez pas passer les kilomètres tant il est agréable de se promener au bord des plages ! Bref, un très bel endroit pour se balader, faire du jogging ou un pique-nique.

CALLE DE LOS SUSPIROS

Calle de los suspiros – Wikipedia

C’est une petite rue pavée de style typiquement portugais. Vous ne ferez que passer mais cette petite rue vaut le détour car elle conserve de plus un style colonial intact ! Observez les toits, les portes ainsi que les murs aux différentes couleurs et faites une petite balade au cœur des légendes du quartier.

S’il vous reste un peu de temps, baladez vous enfin dans le barrio historico ainsi qu’ autour de la plaza Mayor et de son église du Saint Sacrement !

Où manger ?

BOCADESANTO

Burger Bocadesanto – Source : Candice Barkatz – Equinoxe

Une décoration vintage, une terrasse des plus agréables, des burgers tous plus savoureux les uns que les autres… Bref, Bocadesanto c’est un bon plan si vous voulez manger rapidement ! Par ailleurs, Ana et Mauricio, les propriétaires, sont très gentils et se feront une joie de vous accueillir ! Enfin, le plus de ce restaurant, c’est la belle vue sur le Río de la Plata !
Où ? Paseo de San Miguel Puerta 81 – Plaza Mayor, Colonia

CHARCO

Cet hôtel et restaurant est idéalement situé, dans le coeur du quartier historique. La vue sur le Rio de la Plata est aussi magnifique. Quant à la cuisine, elle est de qualité et la carte des vins Uruguayens est imposante ! Par ailleurs, le service y est irréprochable et l’ambiance est très buena onda !
Où ? San Pedro 116, Colonia

Montevideo

Que faire

PALACIO SALVO

Vue depuis le Palacio Salvo- Source : Candice Barkatz – Equinoxe

C’est l’édifice emblématique de la ville de Montevideo. Il est l’un des édifices les plus hauts de la ville et monument national historique depuis 1996. Son jumeau se trouve dans la ville de Buenos Aires : c’est le Palacio Barolo. De style Art Déco éclectique, son style est inspiré de la Divine Comédie de Dante. La vue du haut du bâtiment mérite de visiter ce palais. Vous aurez ainsi la vue sur la Plaza Independencia, une des plus jolies de la capitale !

LAS REMBLAS

Rambla de Montévideo – Source : Candice Barkatz – Equinoxe

Cette avenue de 30 kilomètres en fait une promenade sympathique au bord de la mer ! La parcourir permet de découvrir plusieurs recoins de la ville. Les plages Ramírez, Pocitos, Buceo, Malvín et Carrasco se situent tout le long si vous avez envie de goûter l’eau !

TEATRO SOLIS

Teatro Solis – Source : Candice Barkatz – Equinoxe

Situé dans le quartier de la vieille ville, le Teatro Solis est le principal théâtre de la ville. Il est l’inspiration de différents théâtres italiens. Sa façade possède des points communs avec le Teatro Carlo Felice de Gênes, sa salle de forme elliptique possède des points communs avec le Teatro de la Scala de Milan et enfin l’intérieur du théâtre possède des points communs avec le Teatro Metastasio, à coté de Florence. C’est donc la principale scène de la ville !

Où manger ?

MERCADO DEL PUERTO

Mercado del Puerto – Source : Candice Barkatz – Source : Equinoxe

Allez au marché du port afin de manger une grillade avec la vue ou bien également à l’intérieur du marché où vous pourrez voir la préparation de votre repas en direct ! Situé dans la vieille ville, vous serez plongés dans une ambiance chaleureuse ! On conseille le Baby Beef, une pièce de viande délicieuse !
Où ? Perez Castellano et Rambla 25 de Agosto de 1825, Montevideo, Uruguay

EL FOGÓN

El Fogón – Source : Candice Barkatz – Equinoxe

Cette adresse possède une belle carte de grillade ainsi que de poissons ! Venez apprécier une cuisine savoureuse à 2 pas de l’avenida 18 de Julio, célèbre rue du centre ville !
Où ? San José 1080, Montevideo, Uruguay

Si vous voulez donc découvrir Colonia et Montévideo, contactez l’Agence Equinoxe, spécialiste de vos voyages sur mesure.


Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet

Uruguay : sous le soleil à la très chic Punta del Este
Escapade à Tigre avec l’agence Equinoxe
Escapade chez les Gauchos à San Antonio de Areco


 

Astronomie et observatoires : Découvrez les étoiles en Argentine !

L’Argentine fait partie des endroits les plus réputés par les amoureux des astres et des étoiles. En effet, de nombreux observatoires attirent les passionnés d’astronomie du monde entier ! Les cieux argentins sont extrêmement purs, ce qui nous offre une vue imprenable sur les couchers et levers de soleil. Certains observatoires permettent d’observer les astres et la voie lactée de manière tout à fait incroyable ! Voici la liste des observatoires où vous pourrez vous émerveiller devant le ciel argentin !

Ouvrez grand les yeux et découvrez la galaxie ! – Wikipedia

L’astronomie en Argentine

À la moitié du XXe siècle l’astronomie prend une place nouvelle en Argentine. Domingo Faustino Sarmiento, président entre 1868 et 1874, jouera un rôle primordial dans la place qu’elle prendra en Argentine. Il impulsa en effet l’astronomie comme discipline scientifique reconnue et la mettra au cœur des préoccupations scientifiques de l’époque. Une répercussion positive à l’international puisque l’Argentine aujourd’hui détient quelques uns des observatoires les plus influents dans la recherche astronomique !

Observatoires en Argentine

L’observatoire de Córdoba

Domingo Faustino Sarmiento, alors président, avait à cœur de développer  la recherche scientifique astronomique. Il devait donc choisir un site pour y construire le premier observatoire astronomique de l’Argentine. La ville de Córdoba, aux conditions d’observations optimales a donc vu se développer le premier site d’observatoire astronomique en 1871 ! De là, commencent les premières études astrales et également météorologiques qui permettront plus tard l’ouverture d’un centre météorologique.

L’Observatoire de Córdoba devient alors une référence. Il permet notamment la réalisation de la première cartographie du ciel austral et détient un télescope de 1,54 mètre ! Le siège central de l’observatoire peut se visiter tous les vendredis de 19h à 22h. Vous pourrez visiter le musée et l’observatoire avec un guide. L’entrée est libre et gratuite ! Sinon, vous pouvez visiter la station astrophysique de Bosque Alegre tous les weekend, de 11h à 13h et de 15h à 18h.  Durant cette visite, vous aurez l’occasion de découvrir le dôme principal, dans lequel se trouve le télescope de 1,54 mètre !L’entrée est à partir de 30 pesos.

L’observatoire de Córdoba – Wikipedia

L’observatoire Pierre Auger – Mendoza

Cette observatoire astronomique situé à 370 kilomètres au Sud de la ville de Mendoza porte fièrement le nom du physicien français Pierre Auger. Le projet de cette observatoire est le résultat d’une collaboration entre 17 pays et est considéré comme l’une des plus grandes expériences scientifiques du moment.

Le site argentin situé précisément dans la ville de Malargüe est doté d’un espace de 3 000 kilomètres carrés inauguré en 2006 et destiné à capter les rayons cosmiques. Il est bien-sûr ouvert aux visiteurs. L’entrée à l’observatoire consiste en une visite guidée du dôme, qui nous explique de manière interactive les phénomènes énergétiques qui se trouvent dans le cosmos. Vous y trouverez tout le matériel scientifique utilisé pour les expérimentations : maquettes, vidéos, détecteurs en temps réelles qui permettront à tous de comprendre le travail réalisé dans l’observatoire. L’entrée est libre et gratuite !

L’observatoire Pierre Auger – Wikimedia Commons

L’observatoire de La Plata

Créé en 1882, l’observatoire de La Plata est le deuxième qui a été crée en Argentine. Il a ensuite donné lieu à l’ouverture de la première école d’astronomie d’Argentine en 1935 ! La Faculté de Sciences Astronomiques et Géophysiques de La Plata a ensuite décidé de  créer le musée astronomique et géophysique de La Plata en 2001.

Vous avez l’opportunité de visiter le musée pour découvrir des œuvres photographiques prises depuis l’observatoire, ainsi que les instruments utilisés depuis le début de l’observatoire ! Le musée est ouvert tous les jours, mais si vous souhaitez bénéficier des explications d’un guide, rendez-vous du mardi au vendredi de 17h à 18h30 ! Aussi, tous les vendredis vous aurez l’occasion de visiter le planétarium et participer à une observation astronomique ! À partir de 20h, rendez-vous au planétarium pour une explication et une observation simple et avec télescopes. Puis, si les conditions météorologiques le permettent, vous réaliserez une observation astronomique !

Observatoire El Leoncito

Situé dans la province de San Juan au pied de la Cordillère des Andes l’ensemble du complexe se dispatche sur une réserve de 70 000 hectares. Localisé à 2 552 mètres au-dessus du niveau de la mer c’est un endroit idéal pour observer le ciel notamment grâce à son télescope de 2,15 mètres. Il est utilisé par les chercheurs pour plusieurs programmes de recherche : l’origine des étoiles, l’évolution chimique de la galaxie, les nuages de Magellan…

L’observatoire est ouvert au public tous les jours de la semaine de 10h à 12h et de 14h30 à 17h. Les visites guidées durent environ 40 minutes, et vous présentent les différentes installations permettant les recherches scientifiques. Quelques jours dans le mois, l’observatoire organise aussi des dîners d’observation. Vous avez en effet la chance, lorsque le soleil se couche, d’apprécier les objets célestes visibles grâce à des télescopes !

Observatoire El Leoncito – Wikimedia Commons


Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet