Iguazú : quand et combien de temps y aller ?

Qui ne rêve pas de voyage, d’aventure et de dépaysement ? Si c’est le cas, l’Argentine est un pays fait pour vous ! Cependant, une question se pose : quelle est la meilleure période pour visiter ce pays en ayant le plus de chance de ne pas subir les caprices de la météo ? En effet, l’Argentine est un pays immense et les climats y sont variés. Aujourd’hui on se concentre sur la région d’Iguazú ! Vous vous perdez avec toutes les infos que vous trouvez sur Internet ? Pas de panique ! Argentine-Info vous aide à y voir plus clair sur les conditions climatiques et sur la durée du séjour dans la région !

Chutes d’Iguazú – Bertrand Mahe

Les chutes d’Iguazú 

Les  chutes d’Iguazú sont inscrites au patrimoine mondial de l’UNESCO et font partie des Sept Merveilles du Monde Naturel. Merveilles de l’Argentine, elles se situent en plein cœur de la forêt tropicale. De plus, les chutes représentent une frontière naturelle entre l’Argentine et le Brésil ! Mais quelle est la différence entre les deux côtés ? Et bien chaque côté de la frontière propose un panorama différent ! Du côté brésilien, vous pourrez admirer une vue panoramique permettant d’apprécier la grandeur de l’étendue de celle-ci ! En effet, cela représente tout de même plus de 3 kilomètres de cascades, atteignant jusqu’à 80 mètres de hauteur ! Quant au côté argentin (qui compte environ 80% de la totalité des chutes de son côté), lui, vous permet de vous promener au plus près des chutes ! Vivez une expérience impressionnante grâce aux nombreuses passerelles dont ce côté dispose.

Les conditions climatiques

De décembre à avril 

De décembre à avril, le climat est chaud et humide et les températures y sont très élevées :  la température moyenne est de 32º. Que faut t’il donc mettre dans sa valise durant cette période ? Nous vous conseillons d’apporter vos vêtements d’été ! Mais prévoyez également un K-Way car les précipitations y sont nombreuses à cette période de l’année.

De mai à septembre

De mai à septembre le climat est plus doux ! En effet, nous rentrons dans la période de l’hiver argentin (juin – septembre). Mais même durant cette période de l’année, il ne fait jamais très froid dans la région d’Iguazú ! Les températures maximales en journée peuvent atteindre les 25º et la température moyenne est de 17º. C’est pourquoi, nous vous conseillons de prendre des vêtements légers pour l’humidité. Mais n’oubliez pas de prendre également quelques pulls et vestes pour vous couvrir le soir ! De plus, des vêtements légers sont également une bonne idée car les journées peuvent être tout de même agréables !

Meilleure période pour se rendre à Iguazú 

Vous pouvez vous rendre dans la région d’Iguazú durant toute l’année. Évitez peut-être le mois de juillet pour ne pas croiser la foule d’argentins en vacances d’hiver.

Toucan – Candice Barkatz

Durée du séjour à Iguazú

Nombre de jours conseillé pour visiter Iguazú

Nous vous conseillons de prendre entre deux et trois jours pour profiter pleinement des chutes du côté argentin et brésilien. Le côté argentin peut tout à fait se faire en une journée complète. En effet, cela vous laisse de temps de réellement profiter des chutes et de réaliser plusieurs excursions telles que la Gran Aventura. Quand au côté brésilien, il est tout à fait possible d’y passer une matinée ou bien une journée. Pour les amoureux des sensations fortes, il est le seul côté qui vous propose un survol des chutes en hélicoptère ! De plus, vous aurez également la possibilité de visiter le Parc aux oiseaux. Enfin, sachez également qu’un incroyable parc d’accrobranche vous attend au cœur de la jungle.

Si vous n’allez qu’un seul jour aux chutes, nous vous conseillons le côté argentin qui d’après nous est plus impressionnant que son voisin brésilien.

Quel côté visite-t-on en premier ?

Selon les préférences et sensibilités de chacun, commencer par le côté brésilien permet de commencer par le plaisir des yeux avec les vues panoramiques sur le parc, alors que le fait de commencer par le côté argentin permet d’entrer directement au cœur des chutes en plein cœur de la jungle tropicale ! Des deux côtés, il est fortement conseillé de prendre dans votre sac à dos votre K-Way ! Il sera votre meilleur ami lors de votre découverte des chutes ! En effet, les chutes d’Iguazú, ça mouille !

Que cela soit du côté argentin ou brésilien, vous vivrez une expérience inoubliable ! Impressionnant, magnifique, terrifiant… il est difficile de mettre des mots sur ce vrai spectacle naturel ! Mais une chose est sur, cela restera un des meilleurs souvenirs de votre vie !

Si vous désirez découvrir les chutes d’Iguazú, n’hésitez pas à contacter l’Agence Equinoxe, spécialiste de l’Argentine et des voyages sur mesure !

 


Vous avez aimé cet article ? A lire sur le même sujet

Escapade aux chutes d’Iguazú et Ruines Jésuites

Qui n’a pas un jour rêvé de se retrouver devant les impressionnantes chutes d’Iguazú ! Situées dans la province de Misiones, au nord-est de l’Argentine, cet endroit fait partie “7 nouvelles merveilles du Monde Naturel” ! A cela s’ajoutent les ruines jésuites ! Un lieu rempli d’histoire qui vous fera remonter dans le temps ! Que diriez-vous de découvrir ces deux lieux spectaculaires ? L’agence de voyage Equinoxe vous aide à tout organiser pour voyager sans soucis ! Voici pour vous une suggestion de programme pour une escapade de 4 jours et 3 nuits à Iguazú. 

 

Les chutes d’Iguazú – Bertrand Mahe

Jour 1 : Arrivée à Puerto Iguazu ! 

Vous voici arrivé dans la jolie petite ville de Puerto Iguazú, un ancien port fluvial ! La ville a été construite au confluent des fleuves Parana et Iguazú juste à la frontière du Brésil et du Paraguay. La ville est située à quelques kilomètres seulement des fameuses Chutes d’Iguazu. Pour ce premier jour, nous vous conseillons de découvrir librement cette petite ville fluviale !

Si vous êtes un amateur de paysages naturels, nous vous conseillons à la tombée de la nuit l’agréable balade à Hito 3 Fronteras lors du coucher du soleil. A l’issue  de cette balade, vous trouverez un belvédère qui surplombe les fleuves Iguazu et Paraná offrant une vue à couper le souffle sur l’Argentine, le Brésil et le Paraguay.

Jour 2 : Chutes d’Iguazú du côté argentin

Les chutes d’Iguazú sont sans aucun doute l’un des endroits les plus impressionnants au monde ! En effet, elles font même parties des “7 nouvelles merveilles du Monde Naturel” depuis 2011 !

C’est donc parti pour la visite du Parc National d’Iguazú, côté argentin ! Ce côté là offre le panorama le plus impressionnant et vous permet de vous approcher au plus prêt des chutes ! Situées au centre de la forêt tropicale, les chutes s’étendent sur 2,5 kilomètres ! Le parcours sur les passerelles du parc longe les chutes et les surplombe à de nombreux endroits. L’arrivée sur la Gorge du Diable constituera sans nul doute le point culminant de votre journée. Attendez donc vous à vivre une journée riche en émotions et découvertes ! Ces cascades spectaculaires vous laisseront probablement bouche bée !

Ruines Jésuites de San Ignacio – Wikimedia Commons

Jour 3 : Chutes d’Iguazú du côté brésilien 

Après avoir passé une journée entière du côté argentin, nous vous proposons de passer une demi-journée aux chutes d’Iguazú côté brésilien ! Venez donc admirer les chutes du côté brésilien qui offrent un panorama complètement différent ! Amoureux de la nature, vous serez conquis par cet autre point de vue ! En effet, découvrez un panorama verdoyant qui vous révélera l’immensité des lieux et l’envergure des cascades ! Passez donc un moment agréable tout en vous évadant devant ce spectacle de la nature !

Jour 4 : Ruines jésuites de San Ignacio

L’argentine est un pays rempli d’histoire et dispose d’un fort patrimoine culturel ! La région d’Iguazú en fait partie ! Pour cette quatrième et dernière journée, nous vous proposons de finir en beauté ! En effet, vous partirez pour San Ignacio qui se situe à 240 kilomètres de Puerto Iguazú ! C’est à San Ignacio que vous pourrez visiter les mythiques ruines jésuites ! Vous serez ici au centre de l’histoire des Missions Jésuites des 17ème et 18ème siècles. Ces ruines ,restaurées et classées Patrimoine Mondial par l’UNESCO, témoignent de la rencontre entre les prêtres catholiques et les Indiens guaranis. Une rencontre qui a eu une grande influence sur le développement de la région ! La découverte de ces ruines sont un véritable retour dans le temps !

C’est ainsi que ce magnifique séjour s’achève ! En fin de journée, vous pourrez prendre un vol de retour de Posadas à Buenos Aires, ou continuer à découvrir l’Argentine. En 4 jours, vous aurez ainsi découvert des endroits extraordinaires ! Que cela soit les magnifiques chutes d’Iguazú ou les célèbres ruines jésuites … vous resterez sans voix !

 

 VOUS AVEZ ENVIE DE DÉCOUVRIR LES CHUTES D’IGUAZÚ ET LES RUINES JÉSUITES ?  CONTACTEZ L’AGENCE EQUINOXE, SPÉCIALISTE DES VOYAGES SUR MESURE EN ARGENTINE DEPUIS 1990 ! 


Vous avez aimé cet article ? A lire sur le même sujet

Sport : le rafting en Argentine

Que diriez-vous de vivre des sensations fortes en Argentine ? Le rafting est un sport qui consiste à naviguer le long des rivières à bord d’un raft. Découvrez, grâce à ce sport, les régions de l’Argentine d’une autre façon ! Argentine-Info vous a sélectionné plusieurs programmes à travers le pays offrant différents degrés de difficulté. Vous aurez l’embarras du choix ! Profitez de l’Argentine différemment et faites le plein d’adrénaline en découvrant le pays.

Cliquez sur les différents endroits pour aller sur les sites internet.

Rafting à Salta – Wikimedia Commons

Río Juramento dans la province de Salta | Salta Rafting

C’est à 90 kilomètres au sud de Salta que vous embarquerez, non loin de la digue de Carra Corral. Avant de partir à l’aventure, vous débuterez par une introduction explicative du fonctionnement du rafting ainsi que des conditions de sécurité. Puis, c’est parti pour la descente de la rivière ! Au programme : vous traverserez 10 rapides (segment de rivière très agitée) de niveau II et 5 de niveau III. C’est une descente de 12 kilomètres qui vous attend ! Profitez du moment pour observer les magnifiques paysages du canyon du Rio Juramento, situé entre les montagnes ! Vous rentrez ensuite à la base de Salta Rafting en voiture.

Difficulté : moyenne
Où ? : Base de Salta Rafting –  Ruta 47 Km 34. Colonel. Moldes, Salta

Río Jachal dans la province de San Juan | Rafting San Juan

Situé au nord de la province de San Juan, le río Jacal est l’endroit idéal pour vivre des sensations fortes ! Proche de Rodeo, c’est au pied de la Cordillère des Andes que vous pourrez vivre une expérience unique ! Vous emprunterez un cours d’eau aux eaux vertes et de roches blanches. Le départ est tranquille et laisse place à une série de rapides impressionnants de niveau de difficulté III et IV.

Difficulté : moyenne
?  Rafting San Juan – Los Boulevares, en Rodeo, San Juan, Argentina

Rio Manso à Bariloche – Wikimedia Commons

Río Mendoza dans la province de Mendoza | Argentina Rafting

Découvrez les rivières de Mendoza, situées au pied des Andes. Partez à l’aventure, en faisant du rafting sur le Río Mendoza ! Descendez des rapides de niveau II et III ! Vous serez émerveillé par les magnifiques paysages ! Les amateurs de sensations fortes seront conquis par les nombreuses rapides qui amèneront de l’action tout au long de la descente !

Difficulté : moyenne
Où ? Argentina Rafting – Amigorena 86, Mendoza, Argentina.

Río Manso dans la province de Bariloche | Aguas Blancas 

Aguas Blancas propose deux excursions en fonction de vos envies ! L’excursion Manso Clasico propose une sortie rafting pour toute la famille de niveau II et III. C’est une traversée tranquille du Río Manso Inferior qui vous attend ! L’activité idéale pour passer un agréable moment en famille !

Pour ceux qui ont soif d’aventure, l’excursion Manso al limite est faites pour vous ! C’est durant une navigation de 12 km sur le Manso inferior que vous affronterez des rapides de niveaux III et IV. Profitez en pour admirer le Canyon de Manso et découvrir la région de Bariloche autrement !

Difficulté : faible et moyenne
Où ? Aguas Blancas – Morales 564 (8400) San Carlos de Bariloche

Découvrez ou redécouvrez ce sport à sensations fortes : le rafting ! L’occasion idéale d’allier activités sportives et découverte des régions qui proposent ce sport ! Vous ne serez pas déçu par la beauté des paysages !

 

SI VOUS AVEZ ENVIE DE RÉALISER UN SÉJOUR INOUBLIABLE DANS LES DIFFERENTES PROVINCES DE L’ARTICLE,  N’HÉSITEZ PLUS ! CHOISISSEZ L’AGENCE DE VOYAGE EQUINOXE POUR Y ORGANISER VOTRE SÉJOUR.


Vous avez aimé cet article ? A lire sur le même sujet

Partez pour un circuit à Iguazu et aux Esteros del Iberá

Qui n’a jamais rêvé d’aller découvrir les fameuses chutes d’Iguazu ? Comment passer à côté de cette merveille du monde naturelle inscrite au patrimoine naturel de l’Unesco ? C’est impossible ! C’est pourquoi nous vous proposons aujourd’hui une circuit pour découvrir les chutes d’Iguazu et sa région ! Vous pourrez donc combiner merveille naturelle avec les chutes d’Iguazu, un peu d’histoire avec les Ruines de San Ignacio et détente en pleine nature aux Esteros del Iberá ! Une escapade parfaite donc pour allier découverte et détente !

Les chutes d’Iguazu – Candice Barkatz

Jour 1 : Arrivée à Puerto Iguazú

À la descente de l’avion, à Puerto Iguazu, vous allez tout de suite vous rendre compte du climat lourd et humide de la région. En effet, le climat ici est tropical, et en général il fait chaud ! Bienvenue au cœur de la province de Misiones, qui se situe à la frontière avec le Brésil et le Paraguay. C’est l’occasion pour vous découvrir cette petite ville fluviale située non loin des fameuses chutes. Puerto Iguazu est un ancien port fluvial construit au confluent des fleuves Parana et Iguazu ! L’atmosphère est celle d’une bourgade à demi cernée par la forêt tropicale. C’est donc le point de départ idéal pour toute excursion dans la région !

Jour 2 : Chutes d’Iguazú du côté argentin

Préparez-vous à plonger dans un environnement époustouflant. Les chutes d’Iguazu sont en effet indescriptibles ! Et attention, du côté argentin vous aurez l’occasion de vous approcher au plus près de ces cascades gigantesques ! Au programme de la journée, promenades sur des passerelles en bois qui longent les chutes et les surplombent à de nombreux endroits. Vous côtoierez tout au long de votre excursion de petits mammifères en quête de nourriture, oiseaux multicolores et papillons ! Enfin, l’arrivée sur la  “Garganta del Diablo” (Gorge du Diable) constituera sans nul doute le point d’orgue de votre journée ! C’est de ce côté que le panorama est le plus impressionnant : les 275 chutes, sur un front de 2,5km, offrent un cadre spectaculaire et vertigineux. Préparez un K-way et votre appareil, la photo souvenir est obligatoire !

La gorge du Diable – Guillaume Pecciarini

Jour 3 : Chutes d’Iguazú du côté brésilien

Après en avoir pris plein les yeux, et s’être mouillé du côté argentin, le troisième jour partez découvrir le côté brésilien. Ici, vous allez prendre du recul et vous retrouvez en face de ces gigantesques cascades. C’est de ce côté qu’on se rend souvent mieux compte de l’immensité du lieu et de l’envergure des chutes ! Vous jouirez en effet de panoramas extraordinaires sur les chutes d’eau qui percent la végétation abondante du parc ! Cette vue d’ensemble vous laissera sans voix !

Jour 4 : Ruines jésuites de San Ignacio

Pour ce quatrième jour, partez au sud des chutes d’Iguazu, en direction d’un petit village appelé San Ignacio. Vous trouverez dans ce village d’à peine 6 000 habitants, une empreinte jésuite très marquée due à son histoire. En effet, c’est ici que se trouvent les fameuses ruines jésuites de San Ignacio ! Les missions jésuites sont les témoins de la rencontre des prêtres jésuites avec les Indiens, de leur action d’évangélisation et de leur lutte contre l’esclavage de 1609 à 1767. Une rencontre qui transforma complètement la physionomie économique et sociale de toute la région ! Aujourd’hui, vous pouvez visiter ces splendides ruines classées au Patrimoine mondial de l’Unesco. Une visite historique et culturelle unique à ne pas manquer !

Les ruines de San Ignacio – Wikipedia 

Jour 5 : Journée libre à Puerto Valle

Puerto Valle est le lieu idéal pour découvrir la faune et la flore de la province de Misiones. Situé aux portes de la Réserve Naturelle del Iberá (qui signifie « eaux brillantes » en Guaraní), ce petit coin de paradis n’attend donc plus que vous ! Il s’agit d’un petit hôtel de 5 chambres avec vue sur le fleuve Paraná. De plus, l’hôtel dispose de sa propre lagune ! Vous pourrez donc partir sur votre petit bateau à la découverte de écosystème riche qui vous entoure ! Dans cette lagune, vous aurez l’occasion de d’observer l’élevage de caïmans ou encore des singes dans leur habitat naturel. Amoureux de la nature, vous allez adorer !!

Au milieu de la nature ! – Puerto Valle

Si vous avez envie d’un séjour inoubliable à Iguazú et aux Esteros del Iberá, n’hésitez plus. Choisissez l’Agence de Voyage Equinoxe, spécialiste de l’Argentine depuis 27 ans, pour y organiser votre séjour !


Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet


 

Envie d’une escapade détente à Iguazu ?

Qui n’a jamais rêvé d’aller découvrir les fameuses chutes d’Iguazu ? Comment passer à côté de cette merveille du monde naturelle inscrite au patrimoine naturel de l’Unesco ? C’est impossible ! C’est pourquoi nous vous proposons aujourd’hui une escapade détente à la découverte d’une des 7 merveilles naturelles du monde ! De plus, vous aurez le temps de vous relaxer et de profiter de la faune et flore de la région. Une escapade parfaite donc pour allier découverte et détente !

Les chutes d’Iguazu – Candice Barkatz

Jour 1 : Arrivée à Puerto Iguazú

À la descente de l’avion, à Puerto Iguazu, vous allez tout de suite vous rendre compte du climat lourd et humide de la région. En effet, le climat ici est tropical, et en général il fait chaud ! Bienvenue au cœur de la province de Misiones, qui se situe à la frontière avec le Brésil et le Paraguay. C’est l’occasion pour vous découvrir cette petite ville fluviale située non loin des fameuses chutes. Puerto Iguazu est un ancien port fluvial construit au confluent des fleuves Parana et Iguazu ! L’atmosphère est celle d’une bourgade à demi cernée par la forêt tropicale. C’est donc le point de départ idéal pour toute excursion dans la région !

Jour 2 : Chutes d’Iguazú du côté argentin

Préparez-vous à plonger dans un environnement époustouflant. Les chutes d’Iguazu sont en effet indescriptibles ! Et attention, du côté argentin vous aurez l’occasion de vous approcher au plus près de ces cascades gigantesques ! Au programme de la journée, promenades sur des passerelles en bois qui longent les chutes et les surplombent à de nombreux endroits. Vous côtoierez tout au long de votre excursion de petits mammifères en quête de nourriture, oiseaux multicolores et papillons ! Enfin, l’arrivée sur la  “Garganta del Diablo” (Gorge du Diable) constituera sans nul doute le point d’orgue de votre journée ! C’est de ce côté que le panorama est le plus impressionnant : les 275 chutes, sur un front de 2,5km, offrent un cadre spectaculaire et vertigineux. Préparez un K-way et votre appareil, la photo souvenir est obligatoire !

La gorge du Diable – Guillaume Pecciarini

Jour 3 : Chutes d’Iguazú du côté brésilien

Après en avoir pris plein les yeux, et s’être mouillé du côté argentin, le troisième jour partez découvrir le côté brésilien. Ici, vous allez prendre du recul et vous retrouvez en face de ces gigantesques cascades. C’est de ce côté qu’on se rend souvent mieux compte de l’immensité du lieu et de l’envergure des chutes ! Vous jouirez en effet de panoramas extraordinaires sur les chutes d’eau qui percent la végétation abondante du parc ! Cette vue d’ensemble vous laissera sans voix !

Puis, après avoir profité de cette merveille de la nature, partez en direction de Puerto Bemberg. Ce lodge au cœur de la forêt situé dans une réserve naturelle privée va vous permettre de vous ressourcer. À quelques kilomètres des chutes d’Iguazu, c’est l’endroit idéal pour pouvoir vivre quelques jours en harmonie avec la nature. Situé dans un cadre paradisiaque à l’état pure, ce petit lieu cosy va vous émerveiller !

Jour 4 : Journée libre à Puerto Bemberg

Vous cherchez le paradis ? Vous allez le trouver à la Posada Puerto Bemberg ! Imaginez un peu. Réveillez vous au milieu de la forêt, par le chant des nombreux oiseaux qui vivent dans les alentours. Au petit-déjeuner, vous aurez le choix entre les fruits et légumes du coin. Les jus sont frais, et proviennent des fruits tout justes cueillis des arbres de la forêt ! Pour en profiter, passez par la petite passerelle en bois, et rendez-vous sur la petite terrasse mirador. D’ici, vous aurez une vue imprenable sur la forêt misionera, et sur le fleuve Paraná! Que demander de plus ? On vous l’a dit, c’est un petit bout de paradis !

Au programme de la journée : relaxation en harmonie avec la  nature ! Ce sera donc l’occasion pour vous de profiter de la piscine, des activités de navigation ou d’observer la faune et flore locale. En effet de nombreux oiseaux vivent dans cette réserve naturelle ! Vous pourrez aussi découvrir la plantation d’herbe à maté et en apprendre un peu plus sur ce lieu chargé d’histoire.

La piscine de la Posada – Puerto Bemberg

Jour 5 : Départ de Puerto Bemberg

Après avoir passé la nuit dans ce petit bout de paradis, il sera l’heure de refaire sa valise et partir pour l’aéroport de Puerto Iguazu. Dites au revoir à cette nature abondante, aux chutes et à ce climat tropical. Attention, n’oubliez pas votre appareil, car il sera surement rempli de belles photos ! Si vous l’oubliez, ne vous en faites pas, nous vous promettons que vous aurez des souvenirs plein la tête à votre retour ! Cette escapade est inoubliable !

Si vous avez envie d’un séjour inoubliable à Iguazú, n’hésitez plus. Choisissez l’Agence de Voyage Equinoxe, spécialiste de l’Argentine depuis 27 ans, pour y organiser votre séjour !


Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet


 

Province de Misiones : Une balade dans la réserve de Yaboty

Située dans le centre-est de la province de Misiones, partons aujourd’hui découvrir la Réserve de la Biosphère Yaboty.  Ce nom très étrange signifie “tortue” en guarani. La réserve compte deux parcs provinciaux : le Parc Provincial Moconá et le Parc Provincial Esmeralda. Le but principal de cette réserve est le développement des ressources forestières de la région afin d’en sauvegarder l’ensemble de l’écosystème. Non loin des fameuses Chutes d’Iguazu, cette réserve est connue pour être l’un des plus jolis endroits de la région. C’est donc le lieu parfait pour les personnes désirant entrer en contact avec la nature !

Découvrez les terres rouges de Misiones ! – Wikipedia 

Les Réserves de la Biosphère

Les Réserves de la Biosphère sont des “zones d’écosystèmes” reconnues par le programme MAB (Man and Biosphere) de l’Unesco. Elles ont pour rôle d’engager la région dans lesquelles elles se trouvent dans le développement durable. Les populations locales ont donc un rôle important dans la sauvegarde de ces terres, qui peut se révéler quelque peu difficile dès lors qu’un endroit attire les touristes. Le but de ces réserves est donc de réussir à créer, et surtout à maintenir, un équilibre entre la population qui s’y développe et s’y modernise et la nature qui doit être protégée.

La Réserve de la Biosphère Yaboty

Située dans les municipalités de San Pedro et El Soberbio de la province de Misiones, la réserve représente une superficie de 253 773 hectares !  Elle compte une faune et une flore très riche au beau milieu de la forêt subtropicale. Vous y découvrirez donc des plantes telles que le pin du parana, le laurier noir ou encore les fougères arborescentes en tout genre. Prenez aussi le temps d’observer les animaux de la zone sauvage.  Vous y rencontrerez en effet, des tapirs, pumas, jaguars, singes, ou même des loutres à longue queue. Levez les yeux au ciel, vous aurez alors la chance d’apercevoir une multitude de perroquets de toutes les couleurs ! La réserve Yaboty est donc parfaite pour les amoureux de la nature !

Le Parc Provincial Moconá

C’est dans ce parc que se situent les fameuses Chutes de Moconá. Nous vous conseillons d’ailleurs vivement d’aller les visiter. Ces chutes se différencient des autres car elles sont sur la longueur du fleuve non sur la largeur, comme à l’accoutumée. A certains endroits, elles atteignent 19 mètres de haut et se déploient sur 3 kilomètres ! Vous accéderez à ce parc par la Route Provinciale 21. N’hésitez pas à faire l’excursion en bateau au pied des chutes de Moconá ! Attention, vous allez en prendre plein les yeux ! Ce sera l’occasion pour vous aussi de partir en randonnée pour la journée et admirer ces chutes en plein milieu de la forêt !

Les fameuses chutes de Mocona – Wikipedia

Le Mocona Lodge

Qui n’a jamais fait de cabane dans les arbres quand il était petit, pour y cacher son trésor et a rêvé d’y dormir? Alors réalisez votre rêve et allez dormir quelques nuits dans le Mocona Lodge ! Vous logerez ainsi dans des cabanes en bois situées au beau milieu d’une foret dans la réserve Yaboti Biosphère. En contact direct avec la nature, vous profiterez pleinement de la somptueuse jungle de Misiones et donc de son environnement paradisiaque ! De plus, le Mocona Lodge vous propose des activités pour profiter pleinement de la jungle des alentours. Une escapade immanquable !

Le Parc Provincial Esmeralda

Découvrez dans ce parc toute la richesse naturelle de la région et de la réserve Yaboty. Situé à 70 km de San Pedro, ce parc vous impressionnera par sa forêt dense et par ses nombreux cours d’eau. Plongez-vous donc au milieu de cette forêt encore sauvage et admirez sa faune et flore. En effet, dans ce parc, vous pourrez avec un peu de chance apercevoir de nombreuses espèces de félins comme le yaguareté et le puma ! Son côté encore sauvage rend ce parc difficile d’accès, surtout par temps de pluie ! Pour cela, on vous conseille, avant de prendre la route, de vous renseigner sur l’état de la piste à San Pedro.

Le fameux yaguarete ! – Wikipedia

Vous avez envie de découvrir la réserve de Yaboty et la Province de Misiones ? Alors n’hésitez pas !  Contactez de suite l’Agence Equinoxe, spécialiste de vos voyages sur mesure en Argentine depuis 27 ans.


Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet


 

Fuyez l’hiver ! Partez dans la province subtropicale de Misiones

Bien que l’hiver en Argentine ne soit pas aussi rude qu’en France, voir chaque jour des photos de vos amis en Europe en train de bronzer pendant les mois de Juillet et d’Août peut légitimement irriter… Surtout quand on sait qu’à Buenos Aires par exemple, la température ne dépasse pas les 16°C actuellement ! Mais il existe une solution. La région de Misiones, située à l’extrême Nord-Est de l’Argentine, dans l’enclave entourée du Brésil et du Paraguay, ne manque pas d’activités touristiques. Et pendant l’hiver, la température moyenne là-bas tourne autour de 22°C ! Voilà une autre bonne raison d’y aller!

La terre rouge de la province de Misiones – Flavien Cousin

Les chutes d’Iguazu, bien entendu

Si il y a bien une chose à faire lors de votre voyage en Argentine, ce sont bien-sûr les chutes d’Iguazu ! Elles font en effet partie des 7 Merveilles Naturelles du Monde ! Les chutes les plus larges du monde vous offriront un panorama impressionnant ! Nous vous conseillons d’effectuer la partie brésilienne dans un premier temps, qui offre une vue panoramique d’ensemble, puis d’effectuer la partie argentine ensuite pour aller au plus près des chutes ! 

Les chutes d’Iguazu – Bertrand Mahé

Les ruines jésuites de San Ignacio

Les missions jésuites sont les témoins de la rencontre des prêtres jésuites avec les Indiens, de leur action d’évangélisation et de leur lutte contre l’esclavage de 1609 à 1767. Une rencontre qui transforma complètement la physionomie économique et sociale de toute la région. Aujourd’hui, vous pouvez visiter ces splendides ruines classées au Patrimoine mondial de l’Unesco. Une visite historique et culturelle unique à ne pas manquer, dans la ville de San Ignacio. D’ailleurs son nom fait référence à Ignacio de Loyola, fondateur des jésuites qui s’installèrent dans la région. Venez donc vivre une expérience pas comme les autres dans cette ville d’à peine 6 000 habitants !

Les ruines de San Ignacio – Wikipedia

La ville de Posadas

Capitale de la province de Misiones, la ville de Posadas n’est pas forcément connue pour être une destination touristique à elle toute seule. C’est surtout le point de départ de l’excursion permettant de parcourir la route des missions jésuites. Pourtant si vous y marquez un arrêt, vous pourrez profiter d’un très agréable moment riche en activités culturelles et artistiques. Sa place du 9 de julio vous ravira grâce à sa végétation abondante !

Le plus grand labyrinthe végétal d’Amérique du sud

À 200 kilomètres de la capitale de la province, vous trouverez le Parc Provincial Juan Vortisch. Ce parc de 6 hectares vous surprendra par sa nature florissante et d’innombrables espèces de plantes avec notamment 8 espèces d’orchidées protégées par l’Association de défense des Orchidées de la Ville de Montecarlo. Dans une autre partie du parc, vous serez ébahis devant le plus grand labyrinthe végétal d’Amérique, s’étendant sur pas moins de 3000 m2 ! La direction du parc a mis un point d’honneur à conserver autant que possible l’environnement naturel de la forêt, à tel point que vous vous perdrez sûrement dans ce labyrinthe des plus insurmontables !

La réserve de la biosphère Yaboti

Située dans le centre-est de la province de Misiones, la Réserve de la Biosphère Yaboty (nom qui signifie tortue en guarani) compte deux parcs provinciaux : le Parc Provincial Moconá et le Parc Provincial Esmeralda. Le but principal de cette réserve est le développement des ressources forestières de la région afin de sauvegarder l’ensemble de l’écosystème. Non loin des fameuses Chutes d’Iguazu, cette réserve est connue pour être l’un des plus jolis endroits de la région. C’est un endroit parfait pour les personnes désirant entrer en contact avec la nature.

Le parc provincial de Mocona – Wikipedia

Le Parc de la Cruz

La parc thématique de la Cruz se trouve sur la colline Santa Ana dans un magnifique cadre de la région de Misiones. Chutes d’eau, flore typique de la région, oiseaux multicolores, points de vue prenants font partie de ce parc qui regorge de richesse. Des sentiers ont été aménagés pour permettre un accès plus facile aux différents points d’intérêt. Le parc permet ainsi un contact direct et privilégié avec la nature.

La croix sert en fait de mirador et atteint 82 mètres. « L’œil de la jungle », comme on l’appelle, vous permettra de jouir d’une vue imprenable. Le parc propose aussi des activités de plein air, divers événements culturels, des célébrations religieuses, ou encore l’observation d’oiseaux. Un jardin d’orchidées et même une serre aux papillons ont été inaugurés pour vous permettre d’observer de très près les multiples espèces de la province.

Alors, envie de partir découvrir Misiones ou d’autres provinces de l’Argentine ? Contactez l’Agence Equinoxe, spécialiste de l’Argentine, pour organiser votre voyage sur mesure ! 


Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet


 

Les 11 merveilleux sites d’Argentine classés par l’UNESCO

Ce n’est pas une surprise : l’Argentine regorge de trésors naturels et culturels. Mais saviez-vous que le pays détient 11 sites classés au Patrimoine Mondial de l’UNESCO ? En effet, 6 sites sont classés au Patrimoine Naturel et 5 autres sont classés au Patrimoine Culturel. De plus, 2 traditions argentines sont répertoriées au Patrimoine Culturel Immatériel. Partons ensemble à la découverte de ces trésors !

Sites classés par l’Unesco – Wikipedia

Les sites classés au Patrimoine Naturel de l’Unesco

Parc National Iguazú

Situées dans la province de Misiones, au coeur du Parc National Iguazú, les fameuses Chutes d’Iguazú, partagées entre le Brésil et l’Argentine, ont aussi été ajoutées à la liste des 7 Merveilles Naturelles du Monde. Les Chutes sont formées par une falaise semi-circulaire de 80 mètres de haute et de 2 700 mètres de large qui permet la formation de multiples cascades. C’est une destination tant de détente que d’aventure, permettant des activités diverses et variées. Ce lieu, dans lequel vous trouverez plus de 2 000 espèces de plantes et une faune très riche, a donc été ajouté à la liste de Patrimoine Naturel de l’Humanité en 1984. Vous allez donc en prendre plein les yeux !

Les chutes d’Iguazu – Bertrand Mahé

La Péninsule de Valdés

Dans la province du Chubut, sur le littoral atlantique, en Patagonie, la Péninsule de Valdés est connue pour ses colonies de baleines franches australes qui viennent chaque année pendant la période de reproduction, au grand plaisir des touristes et passionnés de nature qui peuvent ainsi les observer pendant quelques mois. D’autres animaux marins vous attendent tout au long de l’année, selon les saisons bien sûr, tels que les éléphants de mer, otaries à crinière (lion marin) ou les orques. Ce site a été reconnu Patrimoine Naturel de l’Humanité de l’Unesco en 1999.

Faune marine de la péninsule – Pablo Nivon

Parque Nacional de los Glaciares

Situé dans la province de Santa Cruz, ce parc national a été le premier site argentin à être ajouté à la liste de l’UNESCO, en 1981. Le Parc National de los Glaciares est un site d’une extrême beauté dominé par d’impressionnants sommets tels que le FitzRoy et des lacs glaciaires. Les glaciers laissent s’échapper de grands blocs de glace qui forment ainsi des icebergs. Vous y admirerez le Perito Moreno, unique glacier au monde qui continue de croître. Il est impressionnant d’entendre le glacier avancer. Tendez l’oreille et vous écouterez en effet le grondement sourd du géant !

Le fameux Perito Moreno – Clément Burre

Parcs National Talampaya et Vallée de la Lune

Dans les provinces de La Rioja et de San Juan, à l’ouest de l’Argentine, vous trouverez ces deux étonnants parcs dans le complexe géologique d’Ischigualasto, qui couvre une superficie de plus de 275 300 hectares au centre de l’Argentine. Vous y découvrirez des formations rocheuses insolites et des fossiles qui vous donneront envie de retourner à l’ère du Triasique ou de revoir Jurassic Park ! Ce site est un paradis pour les passionnés de dinosaures, paléontologie et d’archéologie et compte dans le Patrimoine Naturel de l’Humanité depuis l’année 2000.

Le Parc d’Ischigualasto – Wikipedia

Quebrada de Humahuaca

Située à Jujuy, la Quebrada de Humahuaca est aussi reconnue comme Patrimoine Culturel de l’Humanité en 2003. Ce site fait partie de tout un itinéraire dans la région de Salta, qui vous permettra d’en découvrir la culture, les coutûmes et les paysages qui vous laisseront cois. Le site est marqué par les traces laissées par l’Homme depuis 10 000 ans. En effet, la vallée servait de voie commerciale, de terrain de chasse et de cueillettes. Vous y découvrirez des vestiges des Incas, peuple mythique d’Amérique du sud, mais aussi les traces des combats menés pour l’indépendance de l’Argentine.

Quebrada de Humahuaca – Bertrand Mahé

Le parc national Los Alerces

Tout récemment, le 8 juillet 2017, le parc national Los Alerces a été déclaré site classé au Patrimoine Naturel de l’Unesco. Le parc est situé à environ 50 km d‘Esquel. C’est une grande zone naturelle protégée de 260 000 hectares entre les lacs Futalaufquen, Verde et Menéndez et le fleuve Arrayanes. Il a été crée en 1937 en priorité pour protéger les forêts d’Alerce (cyprès de Patagonie), l’arbre emblématique de la région. Celui-ci possède une des plus grandes longévités au monde mais est malheureusement menacé d’extinction ! Les paysages que l’on y observe sont époustouflants. C’est en effet un mélange de glaciers, de lacs aux magnifiques couleurs et de forêts. Le parc regorge de paysages impressionnants encore sauvages !

Le parc national Los Alerces – Wikimedia Commons

Les sites classés au Patrimoine Culturel de l’Unesco

Les Missions Jésuites Guaraní

On retourne dans la province de Misiones, au cœur de la forêt tropicale, et non loin du Parque Nacional dans lequel se trouvent les Chutes d’Iguazú, pour découvrir les fameuses ruines Jésuites de la région, sur la frontière partagée avec le Brésil. Les Ruines Jésuites de San Ignacio ont été ajoutées à la liste de l’UNESCO en 1983. Trace palpable de la rencontre entre les Jésuites et le peuple Guaraní aux XVII et XVIII siècles, ces ruines vous livreront une partie de l’histoire du pays et de la colonisation.

Les ruines de San Ignacio – Wikipedia

Estancias et Manzana Jésuites

Cette fois-ci, direction la province de Córdoba pour découvrir la Manzana Jésuite et les Estancias qui l’entourent, ajoutées à la liste du Patrimoine Culturel de l’Humanité en 2000. La Manzana Jésuite fût un centre urbain de l’ancienne Province Jésuite du Paraguay. Cet ensemble de bâtiments religieux vous offrira une partie de l’histoire de la région, qui couvre une période de plus de 150 ans.

La manzana jésuite de Córdoba – Wikipedia

Cueva de las Manos

Ce site rupestre de la province de Santa Cruz date de 13 000 à 9 500 avant Jésus Christ. La Cueva de las Manos doit son nom aux nombreuses empreintes de main peintes sur les murs. En plus de cela, vous y admirerez des représentations d’animaux, dont certains existent encore aujourd’hui, tels que les guanacos. La Cueva de las Manos a été ajoutée à la liste de l’UNESCO en 1999.

Cueva de las manos – Wikipedia 

Maison du docteur Curutchet

Plus récemment, l’Argentine a accueilli son dixième site classé par l’Unesco. La maison du docteur Curutchet est une construction conçue par Le Corbusier et édifiée à La Plata. Il s’agit d’un des deux seuls bâtiments de Le Corbusier sur le continent américain, l’autre étant le Carpenter Center for the Visual Arts à Cambridge, Massachusetts. Le site est classé, avec 16 autres œuvres architecturales de Le Corbusier, au patrimoine mondial de l’UNESCO en 2016.

La maison Curutchet – Wikipedia

Qhapaq Ñan

Quel nom compliqué me direz-vous ! C’est en effet du Quechua. Cela signifie “chemin royal” et il est régulièrement traduit par “le chemin des Incas”. Ce nom désigne le tronçon central andin reliant San Juan de Pasto à Santiago du Chili via Cusco. Cette route était le principal axe intégrateur économique et politique de l’Empire inca et traverse 6 pays dont l’Argentine ! Elle traverse en effet les vallées Calchaquies et emprunte le fameux pont des Incas. Afin de la protéger, cette route a été déclarée patrimoine culturel de l’Unesco en 2014.

Pont de l’Inca – Wikipedia

Patrimoine culturel immatériel de l’humanité 

Le Tango

Le Tango, cette danse sensuelle qui ressemble à de la poésie, fait partie intégrante du pays. Reconnu Patrimoine Culturel Intangible de l’Humanité en 2009, il est connu dans le monde entier et fait partie de l’histoire du pays. En effet, né dans les quartiers populaires de Buenos Aires, il est l’expression de la mixité du peuple argentin, mère d’une forte identité culturelle qui s’exprime à travers la musique, la danse et la poésie des paroles. Pratiqué dans les Milongas de la capitale, le tango a réussi à transmettre son message et à conquérir le monde entier.

Tango – Flickr

Le Fileteado

Vous en avez sûrement déjà vu un petit peu partout si vous vous êtes baladés dans les rues de Buenos Aires. Le fileteado est un style de peinture et de dessin décoratif typique de la capitale argentine ! Ce style artistique était à la base utilisé pour décorer les voitures, mais au fur et à mesure, c’est devenu un emblème de la ville. C’est pourquoi, le fileteado est reconnu patrimoine culturel intangible de l’humanité depuis 2015.

Fileteado de Buenos Aires – Carolina Junco

Si vous avez envie de découvrez ces sites classés par l’Unesco, n’hésitez plus. Choisissez l’Agence de Voyage Equinoxe, spécialiste de l’Argentine depuis 27 ans, pour y organiser votre séjour !


Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet


 

Les chutes d’Iguazu à la lueur de la lune

Le spectacle est magnifique : la lune donne une toute autre dimension aux chutes du côté argentin. Découvrez le parc d’Iguazu de nuit, observez l’arc-en-ciel et la brume rafraîchissante venant des chutes majestueuses. Un spectacle inoubliable vous attend !

Source – Photo : Esteban Vera

Les Chutes d’Iguazu et la pleine lune

Découvrez la selva de nuit, laissez-vous charmer ou inquiéter par les bruits de la nature et des animaux et la nuit vous révélera alors ses mystères. L’excursion est menée non pas par les guides, mais par les rangers du parcs qui vous guideront à travers la jungle entourant les chutes. Le nombre de places étant limité, vous pourrez ainsi prendre des photos à votre guise, loin de la foule que l’on peut rencontrer en journée. La nuit, les animaux ont tendance à s’approcher plus facilement des visiteurs. Vous pourrez donc observer les animaux nocturnes sauvages tels que des tatous ou même des corzuelas. Vous les entendrez mieux et vous vous sentirez donc au plus près de la nature !

Le circuit débutera à bord du train écologique de la Selva puis vous continuerez la balade à pieds. Après avoir parcouru une partie du parc ainsi, vous découvrirez les spectaculaires Chutes d’Iguazu à la lueur de la lune. Ouvrez grand les yeux, vous découvrirez alors les chutes illuminées par la lune. Tendez votre oreille, et écoutez le bruit impressionnant des chutes, accompagné du murmure des animaux de la forêt. Vous serez donc en totale immersion avec la nature et le spectacle vous laissera sans voix.

Les chutes d’Iguazu – Bertrand Mahé

Le Paseo de luna llena et les détails de l’excursion

La visite de nuit du parc a lieu cinq nuits par mois (le jour de la pleine lune, deux jours avant et après celle-ci) car la lueur de la lune est assez forte pour profiter du parc sans aucune source de lumière artificielle. Généralement, les excursions se font sur les passerelles menant à la Garganta del Diablo, mais elles peuvent aussi s’effectuer sur le Circuito Superior en cas de problème avec le premier itinéraire. Il y a 3 visites de 2h par nuit : à 19h30, 20h15 et 21h00, incluant le dîner en option, dans le restaurant La Selva situé au coeur du parc. Pensez donc à réserver votre place, le nombre d’entrées est très limité! En effet, seulement 120 places sont disponibles par visite !

Pour que vous sachiez quand programmer votre voyage pour Iguazu et profiter de cette impressionnante visite de nuit, voici le calendrier 2017 des visites à venir :

Janvier

 

Du 09 au 13

Février

 

Du 08 au 12

     Mars

 

Du 10 au 14

Avril

 

Du 09 au 13

Mai

 

Du 09 au 13

Juin

 

Du 07 au 11

Juillet

 

Du 07 au 11

Août

 

Du 05 au 09

 

Septembre

 

Du 03 au 07

Octobre

 

Du 02 au 06

Novembre

 

Du 01 au 05

Décembre

 

Du 30 au 04

 

Si vous voulez visiter les Chutes d’Iguazu de nuit (et de jour aussi, bien sûr!), alors contactez l’Agence Equinoxe, spécialiste de vos voyages sur mesure.


Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet


 

Visite de l’Argentine : sur les traces du Che

Voilà une autre façon de découvrir l’Argentine. Parcourez les villes dans lesquelles Che Guevara est passé lors de son périple en moto. Fan du personnage ou simplement férus d’histoire, laissez-vous guider par « la Ruta del Che ». Un circuit culturel retraçant sa vie, de son enfance à l’apogée de sa gloire. Vous découvrirez quatre provinces argentines, et pourrez même continuer votre route en Bolivie si l’envie vous en prend.

Che Guavara – Podknox

Première étape : Rosario, province de Santa Fe

C’est dans cette ville, située à 300 Km de Buenos Aires, qu’Ernesto est né. Ses parents, venus de la Province de Misiones, se sont installés à Rosario à des fins commerciales. Visitez la Rosario, sa première demeure et oeuvre de l’architecte Alejandro Bustillo (qui a notamment créé l’hôtel Llao Llao). Au nº480 de la rue Entre Ríos : c’est ici qu’Ernesto Guevara de la Serna est né et a passé la première partie de sa vie. Vous pouvez poursuivre votre chemin par la « Plaza de la cooperación ». Elle a été appelée « Plaza el Che » à cause de l’immense peinture du personnage, réalisée par Ricardo Carpani.

Ensuite, entrez dans le Parc Hirigoyen, la place sur laquelle trône une statue du Che porte son nom. Cette statue a été faite grâce à 75 000 clés et pièces de bronze, données par des admirateurs du révolutionnaire du monde entier. Vous y accéderez par un escalier et un sentier de galets,  symbolisant le parcours du révolutionnaire à travers l’Amérique Latine. C’est également ici que se sont renforcées les idées révolutionnaires du Che, aux côtés de son ami et compagnon de voyage, Alberto Granado.

La ville organise des visites auto-guidées des principaux lieu touristiques liés au Che.

Deuxième étape : Colonia Caraguatay, province de Misiones

C’est dans ce lieu, d’où ses parents étaient originaires, qu’Ernesto a passé un partie de son enfance. On y a créé le Parc Provincial Ernesto Guevara de la Serna. Ce parc de 23 hectares a pour but de préserver cette place « historique ». Vous y trouverez d’ailleurs le Museo Hogar Misionero, lieu dans lequel vous comprendrez le contexte social et culturel de l’époque (de la fin des années 20).

Vous y découvrirez aussi l’enfance du révolutionnaire, bercée de légendes et d’histoires. On y trouve un texte, écrit par lui, contant ses paysages qui l’entouraient étant petit : « Dans la mystérieuse Misiones, tout est obsédant. La jungle impénétrable, pleine d’énormes bois qui occultent le soleil, avec leurs lianes, le jaguar, (..), les ruisseaux qui ouvrent le chemin et qui ont l’habitude de tomber dans de grandes cascades, les pinèdes, les tabebuias, le profond Paraná, la terre argileuse et colorée, et les marécages de montagne ».

Le Museo Hogar Misionero – Wikipedia

Troisième étape : Alta Gracia, province de Córdoba

C’est ici, à 37 Km de la capitale provinciale, que le Che a passé la plus grande partie sédentaire de sa vie. Lui et sa famille y ont en effet vécu de 1932 à 1943. La ville abrite un Musée Ernesto Che Guevara, qui retrace l’histoire de sa vie d’une façon très esthétique. On y apprend notamment que la famille est venue dans la petite ville à l’air pur et sec afin de permettre de soigner plus facilement l’asthme de leur fils qui avait 4 ans à l’époque. C’est aussi ici que la mère d’Ernesto, rebelle dans l’âme, fut la première femme de la ville à conduire une voiture, porter un pantalon ou fumer en public. Vous comprenez donc maintenant de qui ce fameux leader charismatique tient ce caractère affirmé.

Quatrième étape : San Martín de los Andes, province de Neuquén

Ici, en Patagonie, c’est peut-être le lieu le plus intéressant du périple, pour sa qualité documentaire et informative. Découvrez La Pastera – Museo del Che, au bord du Lac Lacar. Situé dans un chalet datant de 1946, et étant lui même une pièce de collection, il a abrité Ernesto Guevara et son ami Alberto Granado lors de leur périple à moto. Ce musée a été mis en place avec l’aide du Centre d’Etudes Che Guevara de La Havane à Cuba. Vous y trouverez donc une vraie mine d’informations pour toutes les personnes qui s’intéressent à l’histoire du personnage !

Découvrez des photos inédites, mais aussi la vie du révolutionnaire au travers de thèmes tels que les travailleurs, la jeunesse, sa conception de l’Homme nouveau, ou encore Fidel Castro. Son histoire y est racontée, grâce à différents types de support, par lui-même, mais également par sa famille.

 “Aquí se queda la clara, la entrañable transparencia de tu querida presencia, Comandante ché guevara”


Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet