Sport : le rafting en Argentine

Que diriez-vous de vivre des sensations fortes en Argentine ? Le rafting est un sport qui consiste à naviguer le long des rivières à bord d’un raft. Découvrez, grâce à ce sport, les régions de l’Argentine d’une autre façon ! Argentine-Info vous a sélectionné plusieurs programmes à travers le pays offrant différents degrés de difficulté. Vous aurez l’embarras du choix ! Profitez de l’Argentine différemment et faites le plein d’adrénaline en découvrant le pays.

Cliquez sur les différents endroits pour aller sur les sites internet.

Rafting à Salta – Wikimedia Commons

Río Juramento dans la province de Salta | Salta Rafting

C’est à 90 kilomètres au sud de Salta que vous embarquerez, non loin de la digue de Carra Corral. Avant de partir à l’aventure, vous débuterez par une introduction explicative du fonctionnement du rafting ainsi que des conditions de sécurité. Puis, c’est parti pour la descente de la rivière ! Au programme : vous traverserez 10 rapides (segment de rivière très agitée) de niveau II et 5 de niveau III. C’est une descente de 12 kilomètres qui vous attend ! Profitez du moment pour observer les magnifiques paysages du canyon du Rio Juramento, situé entre les montagnes ! Vous rentrez ensuite à la base de Salta Rafting en voiture.

Difficulté : moyenne
Où ? : Base de Salta Rafting –  Ruta 47 Km 34. Colonel. Moldes, Salta

Río Jachal dans la province de San Juan | Rafting San Juan

Situé au nord de la province de San Juan, le río Jacal est l’endroit idéal pour vivre des sensations fortes ! Proche de Rodeo, c’est au pied de la Cordillère des Andes que vous pourrez vivre une expérience unique ! Vous emprunterez un cours d’eau aux eaux vertes et de roches blanches. Le départ est tranquille et laisse place à une série de rapides impressionnants de niveau de difficulté III et IV.

Difficulté : moyenne
?  Rafting San Juan – Los Boulevares, en Rodeo, San Juan, Argentina

Rio Manso à Bariloche – Wikimedia Commons

Río Mendoza dans la province de Mendoza | Argentina Rafting

Découvrez les rivières de Mendoza, situées au pied des Andes. Partez à l’aventure, en faisant du rafting sur le Río Mendoza ! Descendez des rapides de niveau II et III ! Vous serez émerveillé par les magnifiques paysages ! Les amateurs de sensations fortes seront conquis par les nombreuses rapides qui amèneront de l’action tout au long de la descente !

Difficulté : moyenne
Où ? Argentina Rafting – Amigorena 86, Mendoza, Argentina.

Río Manso dans la province de Bariloche | Aguas Blancas 

Aguas Blancas propose deux excursions en fonction de vos envies ! L’excursion Manso Clasico propose une sortie rafting pour toute la famille de niveau II et III. C’est une traversée tranquille du Río Manso Inferior qui vous attend ! L’activité idéale pour passer un agréable moment en famille !

Pour ceux qui ont soif d’aventure, l’excursion Manso al limite est faites pour vous ! C’est durant une navigation de 12 km sur le Manso inferior que vous affronterez des rapides de niveaux III et IV. Profitez en pour admirer le Canyon de Manso et découvrir la région de Bariloche autrement !

Difficulté : faible et moyenne
Où ? Aguas Blancas – Morales 564 (8400) San Carlos de Bariloche

Découvrez ou redécouvrez ce sport à sensations fortes : le rafting ! L’occasion idéale d’allier activités sportives et découverte des régions qui proposent ce sport ! Vous ne serez pas déçu par la beauté des paysages !

 

SI VOUS AVEZ ENVIE DE RÉALISER UN SÉJOUR INOUBLIABLE DANS LES DIFFERENTES PROVINCES DE L’ARTICLE,  N’HÉSITEZ PLUS ! CHOISISSEZ L’AGENCE DE VOYAGE EQUINOXE POUR Y ORGANISER VOTRE SÉJOUR.


Vous avez aimé cet article ? A lire sur le même sujet

Où dormir dans la Province de San Juan ?

San Juan, c’est une petite ville d’environ 500 000 habitants au beau milieu d’un désert. Principalement connue pour ses vignes, ses paysages variés ou encore son incroyable festival fin février en l’honneur du soleil, San Juan saura vous charmer. C’est aussi un point de départ stratégique pour des excursions vers les célèbres Parc de Talampaya et d’Ischigualasto. De même, il s’agit d’un passage stratégique puisque la ville se trouve au pied de Andes, à moins de 200 kilomètres de Mendoza (route 40), à 300 kilomètres de San Luis, la ville bling bling de l’Argentine ou bien encore à environ 600 kilomètres de Córdoba, la deuxième plus grande ville du pays. Donc pourquoi pas passer une nuit ou deux à San Juan et prendre la route le lendemain vers une autre destination ? Pour vous aider, nous vous avons retenu 2 hôtels qui sauront retenir votre attention !

Paysage typique à San Juan – IHA

San Agustin de la Valle Fertil 

Attention, ce logement se situe à Villa San Agustín. Il s’agit bel et bien de la Province de San Juan mais l’hôtel se trouve à environ 200 kilomètres de la ville de San Juan. Ceci étant il dispose d’une position géographique vraiment intéressante. On vous explique pourquoi ! En effet, si vous venez de Córdoba et que vous souhaitez prendre la route direction San Juan, Villa San Agustín ne représentera pas un énorme détour. Ainsi vous pourrez tranquillement dormir pour faire une pause dans votre trajet, et ensuite partir le lendemain en direction de Mendoza et faire une pause dans la ville de San Juan qui sera environ a mi parcours de votre trajet.

De même le cadre qu’offre cet hôtel est tout simplement exceptionnel. En effet vous dormirez au bord d’un lac et dans des chambres vraiment calmes et confortables. En plus, l’hôtel n’est situé qu’à quelques kilomètres des fameux Parcs Nationaux Talampaya et d’Ischigualasto !

Parc Talampaya – Wikimédia Commons

Hotel Rústico Cerro Del Valle

Hotel rustique (comme son nom l’indique) dans la vallée Fértil, il vous fera vivre des nuits inoubliables. Outre sa dimension traditionnelle avec ses logements de briques rouges, une des principales qualités qu’offre l’hôtel est son emplacement. En effet, situé à un pâté de maison de la gare routière, il est également à proximité du centre ville. De plus tout comme l’hôtel mentionné en premier, l’Hotel Rústico se trouve à quelques kilomètres des parcs nationaux. Enfin cet hôtel dispose de toutes les prestations qu’on attend d’un grand hôtel (piscine, petits-déjeuners de qualité, lits doubles…).

Alcazar Hôtel 

C’est un tout autre hôtel que nous vous proposons ici. En effet l’Hôtel Alcazar est situé en plein cœur du centre ville, à seulement 200 mètres de la place 25 de Mayo et à 400 mètres de la maison natale de Sarmiento. Autrement dit vous pourrez très facilement visiter la ville à pied depuis l’hôtel. L’Alcazar dispose de très nombreux services comme une piscine, un spa, un restaurant, un gymnase ou encore un minibar. Vous serez aussi surpris d’apprendre que l’hôtel dispose aussi d’une cuisine de très grande qualité. En effet, le petit-déjeuner est un petit-déjeuner type américain et le restaurant prépare de la cuisine internationale. En bref, il s’agit d’un très bon choix si votre objectif est de visiter la ville, dormir dans une belle chambre, prendre du bon temps et profiter d’un repas très agréable.

Finca la media luna

Cet hôtel a la particularité de se situer à 10 kilomètres de San Agustin del Valle Fertil. La force de cet hôtel réside dans le fait que vous serez en plein calme, à la campagne. Ainsi vous pourrez profiter de votre balcon qui dispose d’une superbe vue sur la vallée. Autrement l’hôtel dispose d’une piscine et d’un repas créole. Enfin vous pourrez aussi profiter d’activités sur place comme l’équitation, la randonnée et la dégustation de maté !

SI VOUS ÊTES INTÉRESSÉ PAR UN DE CES LOGEMENTS, N’HÉSITEZ PAS À CONTACTER L’AGENCE EQUINOXE SPÉCIALISTE DU VOYAGE SUR MESURE EN ARGENTINE.


Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet

À la découverte du Parc National de la Sierra de las Quijadas

Envie de connaître le Grand Canyon des Etats-Unis tout en restant en Argentine ? Alors partez à la découverte du Parc National Sierras de las Quijadas ! Situé à 120 kilomètres de San Luis, ce parc va vous impressionner par sa taille et ses paysages arides ! Une visite immanquable pour découvrir une région naturelle et infinie !

Source – Photo : Dave Lonsdale

Des paysages à couper le souffle

Le parc, créé en 1991, est caractéristique du Chaco Aride. Vous y admirerez en effet les canyons de grès rouge qui vous mèneront jusqu’au Potreto de la Aguada, grand amphithéâtre naturel qui s’étendra sous vos yeux, à l’infini. Vous pourrez également y rencontrer, entre autres dinosaures, des chats sauvages, pumas et lièvres de Patagonie. Ce parc, avec son histoire millénaire, ses galeries sans fin et sans issue et ses murs abruptes fait parler de lui. On s’attend même à ce qu’il soit reconnu comme patrimoine mondial.

Une histoire qui ne date pas d’hier

Le Parc National Sierra de las Quijadas est en fait un immense gisement de fossiles qui abrite, notamment, des traces de squelettes de ptérosaures du crétacé et de sauropodes du jurassique. C’est bien la région qui veut ça, n’oublions pas que l’on se situe non loin de Talampaya et Ischigualasto, connu pour être un “extraordinaire cimetière fossile”.

Ce lieu conviendra parfaitement aux amoureux de trekking.
Le seul lieu d’hébergement que vous y trouverez est un camping de fortune, près de l’entrée du parc.

Comment y accéder? Par la RN 147, qui est asphaltée

Pour organiser votre voyage en Argentine et au parc national Nahuel Huapi, faites appel à l’agence Equinoxe, spécialiste du voyage sur mesure!


Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet


 

Les 11 merveilleux sites d’Argentine classés par l’UNESCO

Ce n’est pas une surprise : l’Argentine regorge de trésors naturels et culturels. Mais saviez-vous que le pays détient 11 sites classés au Patrimoine Mondial de l’UNESCO ? En effet, 6 sites sont classés au Patrimoine Naturel et 5 autres sont classés au Patrimoine Culturel. De plus, 2 traditions argentines sont répertoriées au Patrimoine Culturel Immatériel. Partons ensemble à la découverte de ces trésors !

Sites classés par l’Unesco – Wikipedia

Les sites classés au Patrimoine Naturel de l’Unesco

Parc National Iguazú

Situées dans la province de Misiones, au coeur du Parc National Iguazú, les fameuses Chutes d’Iguazú, partagées entre le Brésil et l’Argentine, ont aussi été ajoutées à la liste des 7 Merveilles Naturelles du Monde. Les Chutes sont formées par une falaise semi-circulaire de 80 mètres de haute et de 2 700 mètres de large qui permet la formation de multiples cascades. C’est une destination tant de détente que d’aventure, permettant des activités diverses et variées. Ce lieu, dans lequel vous trouverez plus de 2 000 espèces de plantes et une faune très riche, a donc été ajouté à la liste de Patrimoine Naturel de l’Humanité en 1984. Vous allez donc en prendre plein les yeux !

Les chutes d’Iguazu – Bertrand Mahé

La Péninsule de Valdés

Dans la province du Chubut, sur le littoral atlantique, en Patagonie, la Péninsule de Valdés est connue pour ses colonies de baleines franches australes qui viennent chaque année pendant la période de reproduction, au grand plaisir des touristes et passionnés de nature qui peuvent ainsi les observer pendant quelques mois. D’autres animaux marins vous attendent tout au long de l’année, selon les saisons bien sûr, tels que les éléphants de mer, otaries à crinière (lion marin) ou les orques. Ce site a été reconnu Patrimoine Naturel de l’Humanité de l’Unesco en 1999.

Faune marine de la péninsule – Pablo Nivon

Parque Nacional de los Glaciares

Situé dans la province de Santa Cruz, ce parc national a été le premier site argentin à être ajouté à la liste de l’UNESCO, en 1981. Le Parc National de los Glaciares est un site d’une extrême beauté dominé par d’impressionnants sommets tels que le FitzRoy et des lacs glaciaires. Les glaciers laissent s’échapper de grands blocs de glace qui forment ainsi des icebergs. Vous y admirerez le Perito Moreno, unique glacier au monde qui continue de croître. Il est impressionnant d’entendre le glacier avancer. Tendez l’oreille et vous écouterez en effet le grondement sourd du géant !

Le fameux Perito Moreno – Clément Burre

Parcs National Talampaya et Vallée de la Lune

Dans les provinces de La Rioja et de San Juan, à l’ouest de l’Argentine, vous trouverez ces deux étonnants parcs dans le complexe géologique d’Ischigualasto, qui couvre une superficie de plus de 275 300 hectares au centre de l’Argentine. Vous y découvrirez des formations rocheuses insolites et des fossiles qui vous donneront envie de retourner à l’ère du Triasique ou de revoir Jurassic Park ! Ce site est un paradis pour les passionnés de dinosaures, paléontologie et d’archéologie et compte dans le Patrimoine Naturel de l’Humanité depuis l’année 2000.

Le Parc d’Ischigualasto – Wikipedia

Quebrada de Humahuaca

Située à Jujuy, la Quebrada de Humahuaca est aussi reconnue comme Patrimoine Culturel de l’Humanité en 2003. Ce site fait partie de tout un itinéraire dans la région de Salta, qui vous permettra d’en découvrir la culture, les coutûmes et les paysages qui vous laisseront cois. Le site est marqué par les traces laissées par l’Homme depuis 10 000 ans. En effet, la vallée servait de voie commerciale, de terrain de chasse et de cueillettes. Vous y découvrirez des vestiges des Incas, peuple mythique d’Amérique du sud, mais aussi les traces des combats menés pour l’indépendance de l’Argentine.

Quebrada de Humahuaca – Bertrand Mahé

Le parc national Los Alerces

Tout récemment, le 8 juillet 2017, le parc national Los Alerces a été déclaré site classé au Patrimoine Naturel de l’Unesco. Le parc est situé à environ 50 km d‘Esquel. C’est une grande zone naturelle protégée de 260 000 hectares entre les lacs Futalaufquen, Verde et Menéndez et le fleuve Arrayanes. Il a été crée en 1937 en priorité pour protéger les forêts d’Alerce (cyprès de Patagonie), l’arbre emblématique de la région. Celui-ci possède une des plus grandes longévités au monde mais est malheureusement menacé d’extinction ! Les paysages que l’on y observe sont époustouflants. C’est en effet un mélange de glaciers, de lacs aux magnifiques couleurs et de forêts. Le parc regorge de paysages impressionnants encore sauvages !

Le parc national Los Alerces – Wikimedia Commons

Les sites classés au Patrimoine Culturel de l’Unesco

Les Missions Jésuites Guaraní

On retourne dans la province de Misiones, au cœur de la forêt tropicale, et non loin du Parque Nacional dans lequel se trouvent les Chutes d’Iguazú, pour découvrir les fameuses ruines Jésuites de la région, sur la frontière partagée avec le Brésil. Les Ruines Jésuites de San Ignacio ont été ajoutées à la liste de l’UNESCO en 1983. Trace palpable de la rencontre entre les Jésuites et le peuple Guaraní aux XVII et XVIII siècles, ces ruines vous livreront une partie de l’histoire du pays et de la colonisation.

Les ruines de San Ignacio – Wikipedia

Estancias et Manzana Jésuites

Cette fois-ci, direction la province de Córdoba pour découvrir la Manzana Jésuite et les Estancias qui l’entourent, ajoutées à la liste du Patrimoine Culturel de l’Humanité en 2000. La Manzana Jésuite fût un centre urbain de l’ancienne Province Jésuite du Paraguay. Cet ensemble de bâtiments religieux vous offrira une partie de l’histoire de la région, qui couvre une période de plus de 150 ans.

La manzana jésuite de Córdoba – Wikipedia

Cueva de las Manos

Ce site rupestre de la province de Santa Cruz date de 13 000 à 9 500 avant Jésus Christ. La Cueva de las Manos doit son nom aux nombreuses empreintes de main peintes sur les murs. En plus de cela, vous y admirerez des représentations d’animaux, dont certains existent encore aujourd’hui, tels que les guanacos. La Cueva de las Manos a été ajoutée à la liste de l’UNESCO en 1999.

Cueva de las manos – Wikipedia 

Maison du docteur Curutchet

Plus récemment, l’Argentine a accueilli son dixième site classé par l’Unesco. La maison du docteur Curutchet est une construction conçue par Le Corbusier et édifiée à La Plata. Il s’agit d’un des deux seuls bâtiments de Le Corbusier sur le continent américain, l’autre étant le Carpenter Center for the Visual Arts à Cambridge, Massachusetts. Le site est classé, avec 16 autres œuvres architecturales de Le Corbusier, au patrimoine mondial de l’UNESCO en 2016.

La maison Curutchet – Wikipedia

Qhapaq Ñan

Quel nom compliqué me direz-vous ! C’est en effet du Quechua. Cela signifie “chemin royal” et il est régulièrement traduit par “le chemin des Incas”. Ce nom désigne le tronçon central andin reliant San Juan de Pasto à Santiago du Chili via Cusco. Cette route était le principal axe intégrateur économique et politique de l’Empire inca et traverse 6 pays dont l’Argentine ! Elle traverse en effet les vallées Calchaquies et emprunte le fameux pont des Incas. Afin de la protéger, cette route a été déclarée patrimoine culturel de l’Unesco en 2014.

Pont de l’Inca – Wikipedia

Patrimoine culturel immatériel de l’humanité 

Le Tango

Le Tango, cette danse sensuelle qui ressemble à de la poésie, fait partie intégrante du pays. Reconnu Patrimoine Culturel Intangible de l’Humanité en 2009, il est connu dans le monde entier et fait partie de l’histoire du pays. En effet, né dans les quartiers populaires de Buenos Aires, il est l’expression de la mixité du peuple argentin, mère d’une forte identité culturelle qui s’exprime à travers la musique, la danse et la poésie des paroles. Pratiqué dans les Milongas de la capitale, le tango a réussi à transmettre son message et à conquérir le monde entier.

Tango – Flickr

Le Fileteado

Vous en avez sûrement déjà vu un petit peu partout si vous vous êtes baladés dans les rues de Buenos Aires. Le fileteado est un style de peinture et de dessin décoratif typique de la capitale argentine ! Ce style artistique était à la base utilisé pour décorer les voitures, mais au fur et à mesure, c’est devenu un emblème de la ville. C’est pourquoi, le fileteado est reconnu patrimoine culturel intangible de l’humanité depuis 2015.

Fileteado de Buenos Aires – Carolina Junco

Si vous avez envie de découvrez ces sites classés par l’Unesco, n’hésitez plus. Choisissez l’Agence de Voyage Equinoxe, spécialiste de l’Argentine depuis 27 ans, pour y organiser votre séjour !


Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet


 

Astronomie et observatoires : Découvrez les étoiles en Argentine !

L’Argentine fait partie des endroits les plus réputés par les amoureux des astres et des étoiles. En effet, de nombreux observatoires attirent les passionnés d’astronomie du monde entier ! Les cieux argentins sont extrêmement purs, ce qui nous offre une vue imprenable sur les couchers et levers de soleil. Certains observatoires permettent d’observer les astres et la voie lactée de manière tout à fait incroyable ! Voici la liste des observatoires où vous pourrez vous émerveiller devant le ciel argentin !

Ouvrez grand les yeux et découvrez la galaxie ! – Wikipedia

L’astronomie en Argentine

À la moitié du XXe siècle l’astronomie prend une place nouvelle en Argentine. Domingo Faustino Sarmiento, président entre 1868 et 1874, jouera un rôle primordial dans la place qu’elle prendra en Argentine. Il impulsa en effet l’astronomie comme discipline scientifique reconnue et la mettra au cœur des préoccupations scientifiques de l’époque. Une répercussion positive à l’international puisque l’Argentine aujourd’hui détient quelques uns des observatoires les plus influents dans la recherche astronomique !

Observatoires en Argentine

L’observatoire de Córdoba

Domingo Faustino Sarmiento, alors président, avait à cœur de développer  la recherche scientifique astronomique. Il devait donc choisir un site pour y construire le premier observatoire astronomique de l’Argentine. La ville de Córdoba, aux conditions d’observations optimales a donc vu se développer le premier site d’observatoire astronomique en 1871 ! De là, commencent les premières études astrales et également météorologiques qui permettront plus tard l’ouverture d’un centre météorologique.

L’Observatoire de Córdoba devient alors une référence. Il permet notamment la réalisation de la première cartographie du ciel austral et détient un télescope de 1,54 mètre ! Le siège central de l’observatoire peut se visiter tous les vendredis de 19h à 22h. Vous pourrez visiter le musée et l’observatoire avec un guide. L’entrée est libre et gratuite ! Sinon, vous pouvez visiter la station astrophysique de Bosque Alegre tous les weekend, de 11h à 13h et de 15h à 18h.  Durant cette visite, vous aurez l’occasion de découvrir le dôme principal, dans lequel se trouve le télescope de 1,54 mètre !L’entrée est à partir de 30 pesos.

L’observatoire de Córdoba – Wikipedia

L’observatoire Pierre Auger – Mendoza

Cette observatoire astronomique situé à 370 kilomètres au Sud de la ville de Mendoza porte fièrement le nom du physicien français Pierre Auger. Le projet de cette observatoire est le résultat d’une collaboration entre 17 pays et est considéré comme l’une des plus grandes expériences scientifiques du moment.

Le site argentin situé précisément dans la ville de Malargüe est doté d’un espace de 3 000 kilomètres carrés inauguré en 2006 et destiné à capter les rayons cosmiques. Il est bien-sûr ouvert aux visiteurs. L’entrée à l’observatoire consiste en une visite guidée du dôme, qui nous explique de manière interactive les phénomènes énergétiques qui se trouvent dans le cosmos. Vous y trouverez tout le matériel scientifique utilisé pour les expérimentations : maquettes, vidéos, détecteurs en temps réelles qui permettront à tous de comprendre le travail réalisé dans l’observatoire. L’entrée est libre et gratuite !

L’observatoire Pierre Auger – Wikimedia Commons

L’observatoire de La Plata

Créé en 1882, l’observatoire de La Plata est le deuxième qui a été crée en Argentine. Il a ensuite donné lieu à l’ouverture de la première école d’astronomie d’Argentine en 1935 ! La Faculté de Sciences Astronomiques et Géophysiques de La Plata a ensuite décidé de  créer le musée astronomique et géophysique de La Plata en 2001.

Vous avez l’opportunité de visiter le musée pour découvrir des œuvres photographiques prises depuis l’observatoire, ainsi que les instruments utilisés depuis le début de l’observatoire ! Le musée est ouvert tous les jours, mais si vous souhaitez bénéficier des explications d’un guide, rendez-vous du mardi au vendredi de 17h à 18h30 ! Aussi, tous les vendredis vous aurez l’occasion de visiter le planétarium et participer à une observation astronomique ! À partir de 20h, rendez-vous au planétarium pour une explication et une observation simple et avec télescopes. Puis, si les conditions météorologiques le permettent, vous réaliserez une observation astronomique !

Observatoire El Leoncito

Situé dans la province de San Juan au pied de la Cordillère des Andes l’ensemble du complexe se dispatche sur une réserve de 70 000 hectares. Localisé à 2 552 mètres au-dessus du niveau de la mer c’est un endroit idéal pour observer le ciel notamment grâce à son télescope de 2,15 mètres. Il est utilisé par les chercheurs pour plusieurs programmes de recherche : l’origine des étoiles, l’évolution chimique de la galaxie, les nuages de Magellan…

L’observatoire est ouvert au public tous les jours de la semaine de 10h à 12h et de 14h30 à 17h. Les visites guidées durent environ 40 minutes, et vous présentent les différentes installations permettant les recherches scientifiques. Quelques jours dans le mois, l’observatoire organise aussi des dîners d’observation. Vous avez en effet la chance, lorsque le soleil se couche, d’apprécier les objets célestes visibles grâce à des télescopes !

Observatoire El Leoncito – Wikimedia Commons


Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet


 

À voir, à faire : la ville de Mendoza !

Cosmopolite, verte, animée et plaisante, Mendoza est incontestablement une ville séduisante. Les habitants de la ville, les Argentins, les voyageurs de passage… tous s’accordent pour dire que Mendoza est une des plus belles villes du pays. Avec son climat très agréable, les nombreux vignobles et bodegas qui l’entourent, et l’Aconcagua, sommet de la Cordillère, qui la surplombe, Mendoza est une étape qu’il ne faut manquer sous aucun prétexte. Nous vous proposons aujourd’hui de partir à la découverte de cette ville réputée mondialement pour ses vignobles ! Voici une liste des endroits incontournables de Mendoza !

Les vignobles de Mendoza – Wikimedia Commons

Géographie

La ville a pris son essor au cours de la seconde moitié du XIXe siècle grâce à l’industrie viticole. Mendoza se situe dans la région du Cuyo, qui regroupe aussi les provinces de San Juan, San Luis et La Rioja. Dans la région, les contrastes sont profonds entre l’intérieur, aride et désertique, et les oasis irrigués par les eaux de la fonte des glaciers. Les reliefs qui entourent la ville de Mendoza, dont la région du volcan Tupungato ou le fameux massif de l’Aconcagua, mais aussi bien plus au Nord les hauts plateaux de San Juan et de Catamarca, forment une des zones les plus sauvages de la planète, encore peu explorées. A Mendoza, les hivers sont très secs et les étés humides et chauds, les températures avoisinant en général les 35ºC en Janvier.

À voir, à faire

Plaza Independencia

La Plaza Independencia se trouve au cœur de la ville. Il s’agit d’une vaste place centrale, ombragée par la plantation de nombreux arbres. Chaque fin de semaine, au soir, du jeudi au dimanche, s’y trouve un marché artisanal. Sur la place se trouve le Museo Municipal de Arte Moderno, fondé en 1930. Il s’agit d’une galerie d’art qui accueille des expositions temporaires telles que peinture, photographie, sculpture contemporaine et médias divers.

N’hésitez pas à emprunter le Paseo Sarmiento, un piétonnier où se trouve la Legislatura Provincial, sorte de conseil régional. Ce passage est bordé de cafés où les Mendocinos viennent boire un verre. Dans les rues aux alentours, se trouvent des hôtels, restaurants et bars à vins.

Plaza Independencia – Wikipedia

Mercado Central

Non loin de la Plaza de Independencia se trouve le Mercado Central (marché central). Vous pourrez y acheter des produits argentins locaux tels que du vin, du fromage et bien d’autres encore. Situé au centre de la ville, ce marché typique accueil de nombreux petits vendeurs locaux qui vous proposeront tout ce dont vous avez besoin !

Barrio Cívico

Le Barrio Cívico est le quartier de bureaux ayant le plus de charme. C’est ici que vous y trouverez la maison du gouvernement et le palais de justice. Vous pouvez vous y balader paisiblement au milieu du parc écologique et découvrir le mémorial du drapeau andin ! Le Palacio Municipal offre au 11ème étage, sa Terraza Mirador. On peut y voir le centre ville ainsi que les contreforts andins. En effet, des télescopes sont mis à disposition pour voir au loin et découvrir les quatre coins de la ville !

Museo del Area Fundacional

Construite en 1561, Mendoza fût presque complètement détruite 300 ans plus tard suite à un impressionnant tremblement de terre. Le musée retrace l’histoire de la ville et nous fait découvrir des pièces archéologiques datant de la construction de la ville ! Le musée évoque aussi Mendoza grâce à des témoignages sur son patrimoine hérité des Indiens Huarpes et photographies historiques. Il présente aussi une étude poussée du rôle de l’eau dans la ville. Aujourd’hui les canaux servent à arroser les arbres mais, autrefois ils permettaient la vie dans cette ville du désert !

Museo Historico General San Martin

Le musée présente une importante collection de souvenirs du général José de San Martín. Vous y trouverez de nombreuses pièces relatant son expérience militaire, sa vie privée, et sa carrière de général. Dans le même bâtiment, vous y trouverez aussi une bibliothèque publique qui porte le nom du père de la patrie argentine. Sont exposés dans ce musée de nombreux documents officiels ainsi que des uniformes de la Campagne du désert et de la guerre des Malvinas.

Le Général San Martin – Wikimedia Commons

Basilica de San Fransisco

Cette église construite en 1875 est très réputée dans toute l’Argentine. C’est en effet elle qui abrite la Nuestra Señora de Carmen de Cuyo (Vierge de Cuyo) qui a protégé l’armée des Andes de San Martín. Elle est donc synonyme et symbole important de l’indépendance argentine !

Plaza España

La Plaza España est considérée comme une des places les plus belles que vous pouvez trouver à Mendoza. Cette place a été inaugurée officiellement en 1949 et porte en son milieu une statue d’une femme espagnole qui représente le pouvoir espagnol au moment des colonisations. Nous vous invitons à vous balader tranquillement sur cette place et profiter de ses jardins et de ses fontaines. Chaque weekend, vous aurez la chance de profiter d’une feria artisanale où vous y trouverez de nombreux produits typiques !

Parque General San Martin

Le parque general San Martín est le plus vieux parc de Mendoza, mais aussi le plus important. Avec plus de 300 hectares, le parc recouvre de verdure et de bois, un endroit auparavant désert ! Il est généralement représenté par son imposante porte d’entrée en fer, ornée d’un condor, symbole de la région. L’architecte étant français, ce parc donne l’impression d’entrer en France ! Vous aurez donc l’occasion de vous balader dans ce parc original, et découvrir le Cerro de la Gloria qui vous offrira une vue panoramique sur la ville de Mendoza.

La porte d’entrée du parc San Martin – Wikimedia commons

Envie de découvrir la ville de Mendoza ou inclure cette destination dans un itinéraire sur mesure en Argentine ? N’hésitez pas à contacter Equinoxe, spécialiste de l’Argentine depuis 1990 ! 


Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet


 

Ranking destination Argentine 2016 !

Tripin Argentina, a publié cette année, comme chaque année, le classement des 20 lieux les plus magiques (lugares mágicos) du pays ! Les internautes ont dû départager 150 endroits, afin d’en choisir 20 qui valaient vraiment le coup d’œil ! Voici le classement des destinations touristiques d’Argentine préférées de 2016 !

1. Mina Clavero – Córdoba

La destination préférée de 2016 : Mina Clavero ! En effet, avec plus de 7350 votes, les internautes sont tombés amoureux de cette petite ville de la région de Córdoba. Située dans la vallée de Traslasierra, Mina Clavero est le centre touristique le plus apprécié de la région.  Traversée par deux cours d’eau et au pied des Sierras grandes, la ville est idéale pour découvrir les montagnes environnantes. Vous pouvez de plus profiter de ses paysages naturels, ses petites plages au bord de la rivière et même de ses activités nocturnes !


Mina Clavero – Wikimedia Commons 

2. El Bolsón – Rio Negro

Situé à 130 km au Sud de Bariloche, El Bolsón est un repère tranquille et bohème. Situé au pied du mont Piltriquitron, les internautes de Tripin Travel ont jugé qu’il y est très intéressant d’aller y faire un tour! Vous pourrez vous plonger au milieu de paysages montagneux, de forêt et même entre lacs et rivières ! Ce village vit principalement du tourisme et bénéficie donc de nombreuses infrastructure pour vous accueillir. Vous l’aurez donc compris, ce village très austral mais protégé par un micro climat, vous attend les bras ouverts !

3. Carhué – Buenos Aires

La troisième place du podium de ce classement nous envoie dans la région de Buenos Aires, avec la petite ville de Carhué. Cette destination est en effet très appréciée des touristes en été où ils peuvent profiter des plages au bord du lac Epecuén. Même s’il fait un peu plus frais pour ce baigner, Carhué vous propose de nombreuses activités sportives au bord ou sur le lac. Vous pourrez aussi bénéficier des infrastructures pour le tourisme balnéaire grâce aux Spa, et traitements de beauté.

4. Esquel – Chubut

La médaille en chocolat est pour la ville de Esquel ! Situé sur la route 40 entre El Calafate et San Carlo de Bariloche, Esquel est entourée de lacs et montagnes. Cette ville vous proposera de nombreuses activités grâce par exemple à sa station de ski, au Parc Nacional de los Alerces. De plus, Esquel est le point de départ du fameux train de Patagonie : La Trochita

5. Villa de Merlo – San Luis

La troisième plus grande ville de la région de San Luis a recueilli 3751 voix et atteint la 5ème place de ce classement.  Célèbre grâce à son micro climat, Villa de Merlo est une destination appréciée toute l’année car elle a une température annuelle de 20 degrés.  Cette petite ville vous plonge entre nature et culture grâce à ses constructions historiques du centre ville !

6. Santa Rosa de Calamuchita – Córdoba

Santa Rosa de Calamuchita est le primer village de la vallée de Calamuchita dans la région de Córdoba. En pleine nature, cette petite ville est une destination adorée par les amateurs d’aventure en montagne. En effet, en plus de profiter des paysages magnifiques de la montagne, vous aurez l’occasion de vous défouler en participant aux activités trekking, quad, vélo, balades à cheval !

7. Lago Puelo – Chubut

Lago Puelo, situé à côté du Parc National Lago Puelo, est considéré comme un petit refuge de la nature. Ce lieu unique vous offre un paysage de rêve sur le lac, et la montagne qui l’entoure. Vous pourrez aussi profiter de diverses activités de loisirs : randonnées et balades de différents niveaux de difficulté et circuits, observation des oiseaux, navigation sur le lac, pêche, et même avec un peu de chance voir des pumas ! C’est donc une destination idéale pour les amoureux de la nature!

8. Villa Pehuenia – Neuquén

Peuplée d’une forêt préhistorique dense qui contraste avec le reflet turquoise des eaux et les monts enneigés, cette ville de montagne laisse la nature parler pour elle. Entourée par des monts volcaniques cette petite ville vous invite à profiter de ces paysages merveilleux et en prendre plein les yeux !

9. Villa la Angostura – Neuquén

Située sur la rive Nord Ouest du Lac Nahuel Huapi et à 78km de Bariloche, Villa la Angostura présente des points de vues magnifiques sur le lac. Entourée de forêts et de lacs, Villa la Angostura vous impressionnera par sa tranquillité mais aussi par le nombre d’activités proposées pour découvrir les paysages toujours plus beaux.

10. Puerto Madryn – Chubut

Porte d’entrée de la péninsule de Valdès est la destination phare du Golf Nouveau. En effet, Puerto Madryn est reconnu pour ses plages, pour ses sorties en mer et pour être la Capitale Nationale de la Plongée ! Et oui, c’est ici que vous pouvez apercevoir les baleines franches australe de juillet à novembre !

11. Tilcara – Jujuy

Située au centre de la Quebrada de Humahuaca, Tilcara a été nommée Capitale Archeologique de la province de Jujuy. En effet, on y trouve el Pucará, une ancienne forteresse construite par le peuple des Tilcares. De plus, vous pourrez  trouver à Tilcara le jardin botanique et même la gorge du diable !

Rue de Tilcara – Wikipedia

12. Concepción del Uruguay – Entre Ríos

Concepción del Uruguay est parfois surnommée “l’Historique” puisque de nombreux accords importants pour le pays y ont été signés! Vous pourrez y apprécier les termes de Concepción mais aussi visiter de nombreux points historiques de la ville. De plus, cette ville est très réputée pour ses grandes plages de sable le long du fleuve. En février et mars, vous aurez même l’occasion de découvrir le carnaval de la ville, un des plus vieux du pays !

13. Colón – Entre Ríos

Colón est la capitale provinciale du tourisme ! La ville vous offre la possibilité de visiter le Parc National El Palmar et profiter de sa beauté inégalable. En plus de profiter des plages le long du fleuve, vous aurez l’occasion de découvrir le palais San José à quelques kilomètres de la ville !

14. Federación – Entre Ríos

La ville de Federación située dans la région de Entre Ríos est une destination appréciée pour se reposer. En effet, ville reconnue pour ces fameuses termes et ses complexes aquatiques, elle permet à chacun de profiter pleinement du lac ! De plus, si vous avez l’occasion de visiter Federación durant le mois de janvier, vous aurez la chance de participer à la fameuse Fête Nationale del Lago !

15. Cachi – Salta 

Si vous êtes en train de parcourir la fameuse route 40 d’Argentine, n’hésitez pas ! Arrêtez vous découvrir ce petit village colonial situé à près de 2300 mètres d’altitude ! Ce sera l’occasion pour vous de se reposer, profiter du paysage magnifique qui borde ce village, et aussi découvrir ce lieu constitué de petites maisons blanches !

16. Villa Traful – Neuquén

Petite ville paisible au sud de la province de Neuquén, elle se trouve au sein du parc national Nahuel Huapi. Ce village est réputé pour ses paysages naturels, et est presque un arrêt obligatoire si on emprunte la route des 7 lacs ! De plus, pour les amateurs de plongée, vous pourrez même admirer une forêt submergée sous les eaux du lac Traful !

17. Junín de los Andes – Neuquén

Connu pour être la porte d’entrée du Parc National Lanín, Junín de los Andes est réputé pour ses paysages naturels encore sauvages. Ce village attire aussi de nombreux touristes aventuriers, prêts à gravir le volcan Lanín, dont le sommet atteint 3776 mètres d’altitude ! La culture Mapuche est très présente à Junín de los Andes, et vous pourrez donc le ressentir en parcourant les ruelles du village !

Volcan Lanín – Wikimedia Commons

18. Santa Elena – Entre Ríos

Santa Elena, commune située dans la région de Entre Ríos atteint la 18ème place du classement. Cette petite ville est une destination idéale pour ce qui veulent profiter des belles vues sur le Río Paraná !

19. Chilecito – La Rioja

Chilecito est une petite ville entourée par la montagne Famatina, dans la vallée Antinaco. Cette ville impressionne par les couleurs de ses montagnes aux alentours. Et pour en prendre plein les yeux, vous pouvez même prendre le funiculaire à 4600 mètres d’altitude et admirer la vue !

20. Trevelín – Chubut

Enfin, Trevelín ferme ce classement des 20 destinations préférées de 2016. Connue pour être une ancienne colonie galloise, Trevelín est réputé pour ses paysages aux nombreuses couleurs et est donc le lieux parfait pour profiter de la nature tout en se reposant !

Si vous voulez découvrir ces coins de paradis, contactez l’Agence Equinoxe, spécialiste de vos voyages sur mesure.

Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet

La liste des 31 parcs nationaux d’Argentine

Ah le Parc National des Glaciers… Vous le connaissez, il est à ne pas manquer ! Il fait partie des 31 parc nationaux qui se situent en Argentine ! 31, oui vous avez bien lu ! Ce qui est d’autant plus incroyable, qu’ils sont tous plus différents les uns que les autres ! En effet, l’Argentine est un pays dont une grande partie de la beauté vient des incroyables paysages et ressources naturelles ! Venez donc les admirer en visitant l’un de ces parcs… ou même plusieurs si vous pouvez !

Parc National des Glaciers – Crédit photo : Equinoxe Argentina

Les Parcs Nationaux du Nord Est

Chutes d’Iguazú – Crédit photo : Equinoxe Argentina

Les Parcs Nationaux du Nord Ouest

  • Parque Nacional Baritu (Province de Salta)
  • Parque Nacional El Rey (Province de Salta)
  • Parque Nacional Los Cardones (Province de Salta)
  • Parque Nacional Calilegua (Province de Jujuy)
  • Parque Nacional San Guillermo (Province de San Juan)
  • Parque Nacional El Leoncito (Province de San Juan)
  • Parque Nacional Copo (Province de Santiago del Estero)
  • Parque Nacional Talampaya (Province de la Rioja)
  • Campo de los Alisos (Province de Tucumán)

Les Parcs Nationaux du Centre

Les Parcs Nationaux de Patagonie

La Patagonie du Nord

La Patagonie du Sud

La carte des parcs nationaux

Si vous voulez visiter l’un de ces magnifiques parcs nationaux, contacter l’Agence Equinoxe, spécialiste du voyage sur mesure en Argentine depuis plus de 25 ans.


Cet article vous a plu ? Consultez également :

À la découverte de la discrète province de San Luis

Sur le chemin de Buenos Aires à Mendoza, vous traverserez la province de San Luis. Vous n’en avez pas beaucoup entendu parler, c’est normal. Elle est discrète, secrète même, mais faites y une escale tout de même, histoire de découvrir tout ce qu’elle a de caché.

San Luis

Province de San Luis- Photo : Wikipedia

Géographie et climat

La province de San Luis est une petite province située en plein centre de l’Argentine. La province est limitée au nord par la province de La Rioja, à l’est par la province de province de Córdoba, au sud par la province de La Pampa, à l’ouest par la province de Mendoza et au nord-ouest par la province de San Juan.

Côté relief, il y a deux San Luis : au nord, la province est très montagneuse, ce qui correspond aux Sierras Pampéenne, au sud au contraire, le relief est très plat, ce qui a permis à la région de développer son agriculture.

Le climat de la région est continental avec une moyenne à l’année de 17ºC et des températures oscillant entre 0ºC et 35-40ºC. Dans les régions montagneuses particulièrement, le climat est relativement aride.

San Luis

Ville de San Luis- Photo : Wikipedia

Que voir/ que faire dans à San Luis ?

La ville de San Luis

San Luis vous offrira un repos bien mérité après une vadrouille dans les terres populaires argentines. Si le pays regorge de merveilles, vous vous serez vite rendu compte que vous êtes rarement les seuls à les contempler. Le charme de San Luis, c’est son calme, la province presque déserte de touristes, surtout comparée à ses voisins Mendoza et San Juan qui connaissent un succès non négligeable. Mais San Luis a néanmoins ses trésors, même cachés…

À l’extrême nord ouest des pampas, son ambiance coloniale est bien conservée; l’ancien convent de San Domingo, par exemple, est aujourd’hui un centre culturel qui accueille expositions, concerts et spectacles. Sillonnez ses rues étroites le long de ses grandes demeures, et sous le ciel souvent tout bleu du Cuyo Argentin.

Parque Nacional Sierras de las Quijadas

Le parc national de las Quijadas, c’est un voyage au début du monde; des formations géologiques qui remontent à 150 millions d’années, des canyons vertigineux, du rouge, du rouge et du rouge encore, à perte de vue. On est au milieu de rien, et pourtant la terre nous revient presque intacte des millénaires qu’elle a traversé. Les vues du haut des miradors et des sentiers perdus dans les roches sont véritablement époustouflantes, et du fait de la petite célébrité du parc, vous avez toutes les chances d’échapper aux foules

Parque Provincial Bajo de Veliz

Du Bajo de Veliz, on retiendra surtout l’âme. Long de 12 km, couloir discret entre les hauteurs vertigineuses, la vie s’y cache et se suffit. 23 familles isolées de tout vivent du bétail, de l’agriculture et du souvenir des mines aujourd’hui inactives. Mais le bajo, c’est aussi des fossiles conservés comme nulle part ailleurs; le site a gardé les traces d’espèces qui ne semblent avoir vécu que là-bas. La plus grande araignée du monde, par exemple, subsiste dans le petit musée du village; et l’on frissonne devant la grandeur de l’histoire et devant l’ampleur du temps. Le Bajo, en plus de nous enseigner la richesse de ses reliques, est un superbe spectacle bien vivant! La faune et l’avifaune vous émerveilleront de même.

Merlo

Reposez vous au bord de la rivière dans la ville -déjà plus touristique- de Merlo. Le climat y est doux, sec et ensoleillé, et elle propose à ses alentours des activités diverses pour le bonheur de tous. Parmi elles, l’équitation, le trekking, l’andinisme ou le parapente.

Pour un circuit personnalisé et selon vos envies, consultez l’agence Equinoxe, spécialiste du voyage sur mesure en Argentine. 

San Luis

Sierra de Las Quijadas- Photo : Wikipedia


Cet article vous a plu ? Consultez également :

Antofagasta : le rendez-vous des amoureux de la nature

Mendoza, Salta, la région des vins… Le Nord Ouest Argentin regorge d’endroits magnifiques et d’activités. Moins connu que ces derniers, la province de Catamarca, située au pied de la Cordillère des Andes n’en est pas moins intéressante. Celle-ci possède un paysage très montagneux et de plus en plus élevé au fur et à mesure que l’on se rapproche de la frontière chilienne. Aujourd’hui, nous avons décidé de vous présenter la petite ville d’Antofagasta de la Sierra, ville nichée en pleine montagne, à ne pas confondre avec son homonyme chilien !

Antofagasta

Antofagasta – Photo : Wikipédia

Un village au cœur de la puna

À 3 440 mètres d’altitude, la ville fait partie de la «puna», région de la Cordillère des Andes dont l’altitude varie entre 3 500 et 4 800 mètres au dessus du niveau de la mer ! Le climat y est sec et froid, et le paysage varié : plateaux, volcans, lacs, déserts de sel…

Antofagasta, aussi appelée « antichambre du ciel » du fait de son altitude, se trouve notamment à côté de vastes déserts de sel et d’un grand lac, ce qui en fait l’une des principales oasis de la région. De ce fait, elle abrite une faune et une flore variées, et vous pourrez peut-être même y croiser des flamants roses, des lamas, des vigognes, des moutons et différents oiseaux.

Antofagasta

Province de Catamarca – Photo : Daniel Pontin

Un peu d’histoire

Le nom d’Antofagasta viendrait de la langue des Indiens Diaguitas qui vivaient dans la région et signifierait « maison du soleil », ou « village des déserts de sel », selon certaines hypothèses. Au XVIIIe siècle, cette région dépendait de la  Province de Salta, puis a ensuite été revendiquée par la Bolivie.

En effet, la région possède d’importantes mines d’or, de cuivre, de plomb ou encore de borax, ce qui ne manque pas d’attiser les convoitises. Elle repassera finalement dans la juridiction de Catamarca au XXe siècle. Il existe également une ville d’Antofagasta au Chili, qui aurait été nommée ainsi en 1871 en hommage au village argentin.

Activités à Antofagasta

Du fait de sa situation géographiquement spectaculaire, la ville offre de nombreuses possibilités aux touristes! Des férias traditionnelles sont régulièrement organisées comme la Fête de l’artisanat et de l’élevage de la Puna, ou la Fête des morts.

Mais le principal point d’intérêt de la ville c’est sa nature unique ! En effet, aux alentours de la ville, vous pourrez aussi découvrir la nature imposante de la région. Tout d’abord les nombreux volcans présents dans la région. Ces derniers attirent beaucoup de touristes car ils sont uniques dans le pays. Le principal et le plus connu est le volcan Galán, l’un des plus grands du monde. De quoi être impressioné et se sentir petit, très petit ! Si vous voulez un volcan plus facile d’accès, rendez-vous au volcan d’Antofalla ! À côté de ce volcan ce trouve le désert de sel du même nom qui vaut également le détour. La nature est donc le principal atout d’Antofagasta et de sa région. Ainsi, vous pouvez également vous rendre à la réserve de biosphère Laguna Blanca. La-bas vous pourrez observer les lacs de couleur blanchâtre.

Enfin, d’autres activitès s’offrent à vous. Vous pourrez faire un safari photographique, des randonnées, ou encore vous adonner à la pêche à la truite, très typique de la province… Bref, si vous êtes amoureux de la nature, vous allez être servis !

Antofagasta

Volcan Antofalla – Photo : Wikipédia

Vous souhaitez visiter la Province de Catamarca et le nord-ouest argentin ? Contactez l’Agence Equinoxe, spécialiste de vos voyages sur mesure en Argentine depuis plus de 25 ans!


Cet article vous a plu? Consultez également :