A faire – Les meilleurs brunch de la capitale

Vous êtes indécis vous ne savez pas si vous avez plus une envie de salé ou de sucré ? Alors le brunch est fait pour vous. En effet le brunch est un mélange parfait entre le petit déjeuner et le déjeuner. Vous pourrez aussi bien déguster de délicieux toasts sucrés accompagnés de confiture, de pâte à tartiner ou bien du fameux dulce de leche. Mais si vous préférez vous pourrez déguster des œufs brouillés ou des bagels au saumon fumé par exemple, ceci est la magie du brunch. Aujourd’hui l’équipe de Argentine-info vous a concocté  une sélection des meilleurs brunchs de la capitale à consommer sans modération.

 

Brunch de chez Möoi : Equinoxe – Candice BARKATZ

UN BRUNCH CHEZ MÖOI 

Vous pourrez retrouver ce délicieux restaurant dans trois endroits différents de la ville. Effectivement vous trouvez cette enseigne de qualité dans les quartiers de Begrano, El Rosedal et Recoleta. Ce sont des restaurants parfait pour aller savourer un délicieux brunch le week-end. Vous pourrez déguster votre brunch dans une atmosphère calme et paisible. De plus l’endroit est très bien décoré et très lumineux. Vous  y dégusterez de délicieuses pâtisseries, ainsi que différents types de toasts. N’hésitez plus et foncez.

Où ?   Belgrano : Cuba 1985 – El Rosedal : Libertador 3883 – Recoleta : Larrea 1541 

UN BRUNCH AU CAFÉ CRESPÍN

Proche de la bruyante Avenue Corrientes, vous tomberez sur ce café comme par magie… Très lumineux, aux couleurs acidulées, vous aurez vue sur la cuisine ouverte et les étagères de douceurs. Vous pourrez déguster ces douceurs dans un cadre plus qu’ agréable. La spécialité ici est la pâtisserie américaine et cela vaut vraiment de détour. Pour ce brunch deux options s’offrent à vous. Le brunch “classic” parfait pour une personne et le brunch “star” à partager avec sa moitié ou un ami. Lors de ce brunch vous pourrez savourer un délicieux café, pas de panique si vous n’aimez pas cette boisson chaude vous pouvez choisir un thé. Et pour la dégustation vous aurez le choix entre des toasts français accompagnés de fruits rouges, d’ œufs brouillés, de saumon fumé ou de bacon, ou bien l’une de leurs délicieuses pâtisseries. Nous vous conseillons de tester leur brownie au chocolat.

Où ?   Vera 699, Villa Crespo

 

UN BRUNCH CHEZ OUI-OUI

Chez Oui-Oui, vous vous sentirez tout de suite à l’aise.  Parfait endroit pour bruncher entre amis, dans une ambiance décontractée et colorée ! On vous recommande vivement leurs pâtisseries faites maison. Vous pourrez partager des plateaux de fromages, des brioches traditionnelles, du pâté de campagne, des crêpes salées ou encore du saumon fumé. Simple et efficace ! Oui-oui vous offre une sélection de plats sucrés et salés qui se mélangent  parfaitement. Saumon, œufs brouillés, crêpes … Vous pourrez y retrouver tous les Délicieux classiques pour un brunch des plus parfaits dans le célèbre quartier de Palermo Hollywood .

Où  ? Avenida Nicaragua 6068, Palermo

 

UN BRUNCH À HIERBABUENA 

Proche du parc Lezama dans le mythique quartier de San Telmo se trouve le restaurant Hierbabuena. Ce joli petit restaurant propose une cuisine végétarienne, biologique et diététique. Le chef sait comment combiner différentes saveurs afin de vous faire découvrir des mélanges que vous n’auriez jamais osé faire auparavant. De plus c’est un endroit idéal pour venir bruncher lors des week-ends. Vous pourrez venir y déguster un délicieux yaourt fait maison avec son coulis réalisé avec des fruits de saison. De plus le gros point fort est sa grande variété de jus de fruits pressés maison, nous vous les conseillons vraiment ils sont exquis.

Où ? Av. Caseros 454, San Telmo, Buenos Aires

UN BRUNCH CHEZ COCU

Pour ce brunch on s’adresse à vous, amis français. Si vous êtes en manque des pâtisseries made in France alors n’hésitez plus une seconde ce brunch est fait pour vous. En effet cette jolie boulangerie Française vous prépare un délicieux brunch avec la touche française un délice pour les papilles. Au menu du brunch : pains au chocolat, croissants, pains grillés et le must du must, une petite confiture maison. Cependant si vous préférez le salé pas de panique un délicieux sandwich au saumon fumé vous attend. Pour accompagner ce brunch savoureux vous aurez le choix entre une boisson chaude, un jus de fruit ou une limonade. C’est l’une des meilleures façons  de commencer le week-end !

Où ?  Malabia 1510 – Palermo

 

UN BRUNCH AU CAFÉ ADORADO

Dans le calme quartier de Palermo Hollywood , nous avons découvert le petit café Adorado. Ici vous aurez le choix entre de nombreuses pâtisseries maison en passant par le mythique brownie aux muffins. Lors de votre brunch dans ce joli café merveilleusement bien décoré nous vous conseillons de tester leurs crêpes au Dulce de leche  accompagnées de fruits frais coupés  pour y apporter un peu de légèreté . Ou bien  essayez leurs alfajores au Dulce de leche ou celui au Nutella, oui oui au Nutella. Et bien sûr, vous  accompagnerez ce délicieux brunch avec leurs jus de fruits de saisons 100% naturels.

Où ?  Honduras 5999 –  Palermo Hollywood

UN BRUNCH AU PAIN QUOTIDIEN

Le pain quotidien est une chaîne de restauration Belge. Alors pas de préjugé malgré tout les produits sont d’une qualité exceptionnelle et frais, et ils sont très centré respect des traditions et bio. La spécialité ici c’est les gaufres et ça tombe bien par ce qu’ on adore ça. Lors de l’heure du brunch vous pourrez déguster cette spécialité sous toutes ses formes salées ou sucrées. Cependant le pain quotidien c’est plus que ça. En effet vous pourrez partager ici avec vos amis un brunch plus traditionnel avec des croissants, pains servis avec des confitures bio, miel et Dulce de leche. Que demander de plus ? Petite mention spéciale pour le menu qu’ils proposent à l’heure du thé, un régal !

Où ? Vicente López 2050 / Av. Alicia Moreau de Justo 246 / Armenia 1641 / Posadas 1402 / Jerónimo Salguero 3075 / Paraguay 4979 / Av. Santa Fe 3253 / Av. del Libertador 2413 / Mariscal Antonio José de Sucre 2151 


Cet article vous a plu? Vous aimerez aussi…

Interview : Un Dos Crêpes, la crèperie française à Buenos Aires

L’équipe d’Argentine-Info a rencontré Ludovic Casrouge dans sa crêperie Un, Dos Crêpes… dans le nouveau local en plein cœur de San Telmo, à Buenos Aires.

Un, Dos, Crêpes – Page Facebook Un, Dos, Crêpes

UNE CRÊPERIE A BUENOS AIRES

Ludovic ne se doutait pas du tout qu’il allait ouvrir une crêperie lorsqu’il travaillait dans la finance en France. Mais c’est après un voyage en Amérique du Sud pendant 9 mois qu’il a eu envie d’y retourner et qu’il s’est dit « pourquoi pas ne pas monter une crêperie ?». Étant donné qu’il n’était pas du tout dans le domaine de la gastronomie, il s’est d’abord formé en Bretagne, en France, dans une école de crêperie à Pont-l’Abbé. En effet, il connaissait quand même bien ce domaine, après avoir vécu dans la région des crêpes plusieurs années. Après avoir fait quelques saisons dans des crêperies en France, il s’est lancé à Buenos Aires.

Mais pourquoi la capitale de l’Argentine ? Et bien, c’est son cœur qui a parlé ! C’est sa femme, rencontré en Colombie, qui l’a convaincue de venir s’installer à Buenos Aires. Arrivé dans la capitale du tango en octobre 2010, il lance sa première crêperie en août 2011 dans le quartier de Montserrat (Perú 424). Lors de ce lancement, il peut compter sur l’aide précieuse de sa femme et de sa belle sœur.

UNE CREPERIE AVEC DES PRODUITS ARGENTINS

“Il faut avouer qu’au tout début, ça n’a pas été forcément facile” nous confie Ludovic ! A l’époque, les argentins ne connaissaient pas les crêpes et il n’y avait plus de crêperies malgré quelques tentatives d’ouvertures. La crêpe n’était pas réellement intégrée dans la culture des argentins. En effet, ils connaissaient seulement la crêpe sucrée mais surtout le « pancake » américain. Les crêpes salées, quant à elles, ne faisaient pas partie de leurs habitudes alimentaires. C’est pourquoi il a fallu intéresser les argentins à ce nouveau produit ! Un défi difficile pour les amoureux de la milanesa et du dulce de leche !

Mais qui dit crêpes, dit sarrasin et autres produits que l’on trouve beaucoup en Bretagne ! Ludovic s’est donc beaucoup remis en question au début ! En effet, il travaillait dans une crêperie en France avec des produits régionaux tels que les Andouilles de Guémenés ou les saucisses Henaff. Et tous ces produits n’existent bien évidemment pas en Argentine ! C’est donc une des raisons pour laquelle les argentins ne portent pas un grand intérêt aux crêpes ! Le grand défi ? Refaire la carte et l’adapter aux goûts locaux ! Même le sel ou le poivre ici n’ont pas le même goût !

De plus, Ludovic n’importe pas de produits alimentaires car il est très difficile d’importer dans le pays à cette période. “Pendant de nombreuses années, je ne faisais pas de crêpes au sarrasin car il était compliqué d’en trouver” nous avoue-t-il ! Aujourd’hui, après avoir trouvé un fournisseur argentin, il a incorporé la farine de sarrasin à toutes ses crêpes salées depuis le 1er janvier. Il est également difficile de trouver du cidre qui ressemble au cidre français ! En effet, ici les argentins ont plutôt l’habitude de boire du cidre espagnol qui est beaucoup plus sucré.

Un, Dos, Crêpes – Page Facebook Un, Dos, Crêpes

UNE CARTE POUR TOUS LES GOUTS

Mais que pouvons nous retrouver dans la carte ? Et bien de nombreuses saveurs appétissantes ! Entre des crêpes végétariennes ou plutôt façon hamburger pour les amoureux de la viande, la traditionnelle complète, des crêpes au saumon… vous avez l’embarras du choix ! En effet, il est difficile de faire sans viande en Argentine ! Alors pour satisfaire les argentins, il était évident d’en inclure dans la carte ! Mais c’est sans compter sur les crêpes sucrées et ses nombreux accompagnements !

Et si vous hésitez entre les deux, pourquoi ne pas opter pour une crêpe sucrée-salée ? Même si ce n’était pas facile au début d’incorporer les crêpes sucrées-salées à la carte car ce n’était pas dans les habitudes alimentaires des argentins, les goûts ont évolué ! Au contraire, les crêpes au saumon fumé sont devenues très appréciées et se sont installées dans la consommation courante !

UNE NOUVELLE CREPERIE AU MERCADO DE SAN TELMO

Il y a 6 mois de cela, un nouveau local a été ouvert au mercado de San Telmo ! L’idée de cette nouvelle crêperie ?  Créer une crêperie à la française où les gens peuvent réserver pour venir manger ! Ici, les gens prennent le temps de manger ! Le local se situant dans le mercado de San Telmo, un lieu très touristique, la majorité des clients sont des touristes ! Vous pouvez vous asseoir et également vous désaltérer avec une bonne bière artisanale ou du cidre.

Alors que dans le 1er local (Perú 424), la majorité des clients sont des argentins qui profitent de leur pause déjeuner pour manger rapidement ! “La carte dans la crêperie de Montserrat comprend également des wraps et des salades qui rappellent cette ambiance pause déjeuner”, ajoute-t-il. Il est quand même possible de manger sur place mais le concept premier de cette crêperie est le « à emporter ».

 

 

Crêpes super burger – Page Facebook Un, Dos, Crêpes

DES PROJETS FUTURS ?

“Il est vrai qu’au début, je rêvais d’ouvrir de nombreuses crêperies” nous raconte-t-il ! Mais cela prend beaucoup de temps et cela nécessite beaucoup d’organisation ! De plus, il est difficile de former des crêpiers et faire des crêpes est un vrai savoir-faire. En effet, cela prend au moins trois mois pour former quelqu’un en tant que crêpier. Et Ludovic a un emploi du temps bien chargé ! En plus de ces deux crêperies, il fait également des événements comme les ferias mais aussi des événements privés : anniversaires, mariages, baptêmes, communions etc.

DES CONSEILS POUR OUVRIR UN COMMERCE A BUENOS AIRES ?

Persévérance et détermination ! Voici les qualités qui, selon Ludovic, sont indispensables pour ouvrir un commerce ! Cependant, il faut savoir que ce n’est pas facile. “Mais ce que j’apprécie particulièrement à Buenos Aires c’est que l’on ne s’ennuie jamais !”, nous avoue-t-il. A titre d’exemple, au niveau économique, l’inflation est très forte. C’est pourquoi il faut toujours revoir ses prix et négocier ses achats ! De plus, il arrive très souvent qu’il y ait des coupures d’électricité ! La qualité des installations électriques, de gaz et d’eau ne sont pas les mêmes. Enfin, les relations humaines ne sont pas forcement les mêmes qu’en France. Mais ce sont toutes ces choses qui lui ont fait aimer l’Argentine et son travail !

Si cette interview vous a donné l’eau à la bouche, retrouvez Un, Dos, Crêpes… du lundi au vendredi de 9h à 17h dans le quartier de Montserrat (Perú 424 – nº de téléphone : 4331 3132) et du mercredi au dimanche de 12h à 20h dans le quartier de San Telmo (Bolivar 970 – nº de téléphone : 4300 4165). Vous pouvez également les retrouver sur Facebook.

 


Vous avez aimé cet article ? A lire sur le même sujet

Vivre à Buenos Aires : 20 incontournables

Les activités sont très nombreuses et vous connaissez déjà probablement les incontournables de Buenos Aires. Ceci étant, savez-vous ce que font les personnes qui vivent au quotidien à Buenos Aires ? On vous donne de petites idées dans cet article, pour découvrir la capitale… différemment ! Donc ne croyez pas que vous verrez dans cette liste la visite du cimetière de Recoleta ou bien de se prendre en photo devant l’obélisque ! Ainsi, si vous voulez vous imprégner de la culture locale, c’est ici que cela se passe ! Quelles activités avez vous déjà faites parmi cette liste ?

Un passage à San Telmo – Candice Barkatz

1 – Visiter l’une des nombreuses ferias de Buenos Aires

On ne compte plus le nombre de ferias tant elles sont nombreuses. En effet l’un des incontournables de Buenos Aires est la feria. Pour prendre l’air un week-end ou dans le but de trouver certains produits, c’est un passage obligé ! Mais comment donc faire son choix ? On vous a sélectionné certaines ferias de Buenos Aires (liste non exhaustive bien sûr !)

On commence d’abord par la feria traditionnelle de quartier, qui s’est développée au tourisme : la Feria de Mataderos (dans le quartier du même nom). Elle fait partie des incontournables pour découvrir la culture et les traditions des gauchos. Elle est située dans l’ancien abattoir et le marché agricole du quartier. Avis à tous les gourmands ! Cette feria est faite pour vous ! Vous trouverez de la nourriture traditionnelle, comme les empanadas, mais aussi des spécialités de Patagonie, entre autres choses. Découvrez également dans une ambiance gauchesque des produits artisanaux typiques, idéal pour ramener un souvenir ! Le plus ? Les gens se mettent à danser, spontanément, sur les rythmes de chacarera et autres musiques traditionnelles…

Mais, c’est sans compter sur d’autres ferias qui valent le détour ! La Feria de San Telmo pour tous les passionnés d’antiquités ou la Feria de Recoleta pour trouver de beaux bijoux crées par des artisans et artistes qui exposent depuis plus de 30 ans. Mais aussi la Feria de la Plaza Serano qui regroupe deux ferias en une sur la plaza Cortázar. Sans oublier la Feria du Parque Centenario ou le marché Andino de Liniers.

 

2 – Assister à un match de Polo 

Le premier sport qui nous vient à l’esprit quand on parle de l’Argentine c’est bien évidemment le football ! Mais saviez-vous que le polo fait également partie de la culture argentine ? C’est pourquoi il est possible d’assister à un match de Polo au Campo de Polo. Tous les ans, de novembre à décembre se déroule l’Open de Palermo, l’équivalent de la coupe du monde de Polo. Préparez-vous à voir les meilleurs de ce sport s’affronter ! Le Campo de Polo peut également être un lieu de concert. En effet, il accueillera Phil Collins le 20 mars prochain !

 

3 – Voir un match de football

Mais que serait cet article si on ne parlait pas du football ? Buenos Aires étant la ville qui compte le plus de stades de football au monde, les possibilités sont nombreuses pour assister à un match. LE stade mythique à Buenos Aires, c’est la Bombonera de la Boca, l’un des plus prestigieux au monde. Mais vous pouvez également vous orienter vers les nombreuses autres options que propose la ville. Pour info, les trois plus grands de la capitale sont celui de River Plate, d’Independiente et de Racing de Avallaneda. Evidemment, d’autres stades plus petits sont également accessibles pour assister à des matchs de clubs de quatrième division par exemple.

4 – Découvrir les nombreuses activités culturelles de Buenos Aires

Buenos Aires est une ville culturelle ! En vous promenant dans les rues, vous tomberez forcément sur l’un des nombreux centres culturels de la ville. N’hésitez surtout pas à y entrer pour découvrir les différentes choses que ces centres peuvent vous offrir, entre expositions, petits marchés, cours en tous genres ! Le plus ? Ici, beaucoup d’activités proposées dans les centres culturels et par la ville sont gratuites ! Nous vous conseillons le centre culturel Kirchner, le plus grand centre culturel d’Amérique Latine. Situé dans le quartier de San Nicolás, il comprend notamment le siège de l’orchestre symphonique nationale, la « Ballena Azul » qui a une acoustique de rêve!

Continuons dans les activités culturelles ! Nous vous recommandons fortement d’assister à un spectacle au théâtre Colon, réputé pour être un théâtre avec une des meilleures acoustiques au monde ! Ce théâtre, possédant une architecture inégalable propose des pièces de théâtre, de l’opéra ou du ballet.

 

5 – Manger sur le toit de la fondation Proa à La Boca

Quand on vous parle du quartier de la Boca, la première chose qui vous vient probablement en tête ce sont ses maisons colorées du Caminito ou ses danseurs de tango. Mais que diriez-vous de découvrir ce quartier autrement ? Le café de la fondation PROA est un endroit à ne pas manquer ! Que vous ayez un petit creux ou seulement besoin de vous désaltérer, un large choix de plats simples et boissons sont proposés. Situé au premier étage, vous pouvez profitez d’une superbe vue ! Mais c’est sans compter sur la terrasse qui cache une vue de Buenos Aires qui vous laissera sans voix !

6 – Vivre l’expérience du tango dans une milonga

L’Argentine ! Pays du football, de la bonne viande mais aussi du tango ! Considérée comme la capitale mondiale du tango, Buenos Aires réunit chaque soir touristes et argentins dans les milongas. La milonga, c’est ce lieu mythique qui réunit à la fois l’évènement et le lieu de danse !  Chaque milonga possède son propre univers qui attire de nombreux visiteurs.  Ne partez surtout pas de Buenos Aires sans avoir dansé le tango ! Il est possible, selon les milongas, d’y prendre des cours de tango, Mais aussi d’assister à des démonstrations de tango si vous n’osez pas vous lancer dans la danse. Parmi les nombreuses milongas de Buenos Aires, nous sommes sûrs que vous trouverez LA milonga qui vous correspond ! Notre liste en cliquant ici

 

7 – Faire un tour des meilleurs miradores de Buenos Aires  

Voir Buenos Aires depuis les toits, c’est bel et bien possible ! En effet, de nombreux miradores sont disponibles pour prendre de la hauteur et admirer la capitale vue d’en haut. L’occasion idéale de découvrir la ville sous un autre angle et d’en observer l’architecture. L’un des plus beaux miradores de la capitale argentine est le Palacio Barolo ! Situé dans le quartier de Montserrat, cet immense bâtiment de 22 étages laisse place à une vue exceptionnelle ! Ouvrez grand les yeux sur la vue à 360º de la ville, l’Avenida de Mayo et le Congrès.  

Mais, ce n’est pas le seul mirador de la ville ! Rendez vous au dernier étage de la Galeria Güemes ! Vous trouverez une vue impressionnante de la ville. Profitez d’une vue incroyable sur l’Avenida de Julio, le Teatro Colón ou le Palacio de Tribunales au 23ème étage de l’hôtel Panamerico.  Notre sélection des meilleurs points de vue de la capitale, c’est par ici !

 

8 – Aller boire un verre dans les bars secrets

Buenos Aires est une ville remplie de secrets et nous sommes là pour vous les faire découvrir. Les bars secrets ou « Speakeasy » est un concept américain : ce sont des bars clandestins qui ont vu le jour lorsque l’alcool était interdit dans les années 20. Chaque bar secret propose un thème ! Vous pensiez descendre des escaliers qui mènent à un métro et vous vous retrouvez dans l’Uptown bar à Palermo ou alors vous allez au Floreria Atlantico et qui vous voyez ? Un fleuriste ! On vous a préparé une petite liste si vous cliquez ici

Street Art à la Boca – Flore Guegand

 

   9 – Assister à des spectacles exceptionnels

Buenos Aires regorge de spectacles et d’événements. Parmi ceux qui ont retenu notre attention on peut citer Fuerza Bruta, un spectacle inqualifiable tellement la performance de ce groupe est stupéfiante avec des jeux de lumières et une performance musicale hors du commun. Vous pouvez découvrir leur spectacle au Centre culturel de Recoleta (Junín 1930). Dans la même originalité, on retrouve le groupe de Bomba Del Tiempo, un groupe de 17 musiciens percussionnistes qui improvisent à chaque représentation. Ce groupe fait des shows hebdomadaires le lundi depuis de nombreuses années au centre culturel Konex (Sarmiento 3131).

Si vous êtes avide d’expériences encore plus extraordinaires, nous vous proposons d’assister à des pièces de théâtre au teatro Ciego. Le principe est simple : assister à des pièces de théâtre dans l’obscurité. Le teatro ciego propose plusieurs variantes, comme leur dîner “A ciegas gourmet”. Enfin si vous êtes davantage à la recherche d’une expérience plus festive, le planétarium (avenida Sarmiento 1425) organise très régulièrement des événements spéciaux les soirs de pleine lune (la fiesta Luna llena).
 

 10 – Visiter l’hippodrome et assister à une course

Il faut compter 2 courses de chevaux par semaine. L’accès est libre et gratuit. En revanche pour avoir les places plus en hauteur dans les gradins, il faut payer. Vous serez sans aucun doute surpris par la beauté du bâtiment et de la grandeur de la piste. A noter que certains événements musicaux peuvent aussi avoir lieu à l’hippodrome qui se situe au 4101 Avenida Del Libertador à Buenos Aires.

 

11 – Faire des activités sportives au Rosedal

S’il y a bien un endroit où cela vaut la peine de se relaxer c’est bien à Palermo et ses nombreux parcs. Parmi eux, on trouve l’incontournable Rosedal (roseraie) et un peu plus loin le jardin japonais (dont l’entrée est payante). Au Rosedal, les activités sont nombreuses. Par exemple vous pourrez louer des vélos ou des rollers, faire du pédalo, prendre des cours gratuits de gymnastique (comme dans de nombreux parcs de la ville) ou encore assister à de nombreux spectacles et festivals. Il est très commun de voir, le soir et le week-end les joggeurs et autres sportifs profiter de la piste autour du Rosedal, qui fait exactement 1,6 km. Pour avoir une idée des activités physiques gratuites de la ville, on clique ici !

 

12 – Découvrir l’art mural de Buenos Aires

Fortement réprimé pendant la période de la dictature en Argentine, l’art mural en Argentine est devenu particulièrement présent suite à la terrible crise de 2001. En effet, les porteños voyaient dans l’art mural le moyen de montrer leur mécontentement et leur colère contre le gouvernement ! Ainsi, encore de nos jours, on peut retrouver un peu partout le street art dans Buenos Aires mais les quartiers principalement concernés sont les quartiers de Palermo, Barracas, Boca, Villa Urquiza ou encore San Isidro.

 

 13 – Retourner sur l’histoire de la ville et du pays

La ville de Buenos Aires dispose d’un important passé historique. Par exemple vous êtes vous déjà demandé si la ville de Buenos Aires avait des souterrains ? Et bien figurez-vous que oui ! Découvert par erreur il y a moins de 30 ans, ce souterrain dispose d’un véritable labyrinthe de galeries ! Découvrez l’histoire de ces galeries en vous rendant au Zanjón de Granados à Defensa 755 dans le quartier de San Telmo. Pour faire un bond dans le passé vous pourrez aussi découvrir le Tranvía historico du quartier de Caballito. Bien que le tramway ne soit plus en activité depuis 1961, vous pourrez faire un tour de 2 kms dans ce dernier tramway de la ville.

Enfin, si vous voulez rendre hommage aux victimes de la dictature argentine, vous pourrez vous rendre au Parque de la Memoria (Av. Costanera Norte Rafael Obligado 6745) où l’on peut voir le portrait des opposants décédés pendant la dictature ou encore visiter l’ex-ESMA (Avenida del Libertador 8151), un musée qui vous permettra d’en savoir plus sur cette page sombre de l’histoire argentine.

 

14 – Pique-niquer à Plaza Barrancas de Belgrano

La réputation du quartier Belgrano vient surtout du fait qu’il y a une importante communauté chinoise qui y vit, on y trouve notamment le “Barrio Chino” (quartier chinois). Mais sachez aussi que ce quartier dispose aussi de nombreux parcs et de sublimes places ! Pourquoi pas aller faire un tour du côté de Plaza Barrancas de Belgrano (le joli parc juste en face de l’entrée principale du Barrio Chino) et en profiter pour manger un morceau et se détendre un moment à l’ombre des arbres ? Le week-end on peut aussi y trouver des ferias artisanales.

 

15 – Découvrir d’autres cultures à Buenos Aires 

Vous savez qu’à Buenos Aires il existe diverses communautés qui viennent du monde entier. Ainsi la ville de Buenos Aires célèbre très régulièrement ces communautés pendant l’année. Très généralement ces célébrations, appelées “Buenos Aires celebra“, ont lieu près de la Plaza de Mayo, mais le lieu peut changer !

En dehors de ces festivités organisées par la ville, certains quartiers sont connus pour rassembler des communautés, qui ont établi restaurants et épiceries. N’hésitez donc pas à aller dans un restaurant coréen dans le quartier de Flores, un péruvien près de l’Abasto, ou encore goûter des spécialités juives à Once.

 

16 – Manger un choripan ou une bondiola à la Costanera de Puerto Madero

Le week-end, de nombreuses familles se rendent à Puerto Madero pour se détendre dans sa très grande réserve écologique, dans laquelle vous pouvez vous promener et profiter de la nature. Ensuite, profitez-en pour faire une pause au Paseo de la Gloria, où vous pourrez observer les statues d’athlètes argentins, et manger un bon “chori” (choripan) ou une “bondi” (bondiola) dans les baraques au bord de la route. Il est aussi fréquent de voir les gens se rassembler et danser dans une ambiance bon enfant. Immersion dans la culture latino garantie !

 

17 – Manger dans une parrilla “de barrio” et dans un bodegón

C’est un incontournable de Buenos Aires si vous y êtes depuis quelques temps. En effet manger de la viande dans une parrilla typique de quartier est un très grand classique. Qualité, quantité et prix sont au rendez-vous ! Loin des grands noms connus de tous pour leur très bonne qualité, pourquoi ne pas vous tenter à aller faire un tour dans des lieux un peu plus rustiques… On vous donne quelques adresses connues de la maison : La Parrilla di Carlo (Marcelo T de Alvear 1578 – Recoleta), el Mosquito (Perón 4499 – Almagro), El Desnivel (Defensa 855 – San Telmo), La Brigada (Estados Unidos 465 – San Telmo), Parrilla Peña (Rodriguez Peña 682 – San Nicolás)

Aller dans un “bodegón“, c’est goûter à la cuisine fait maison, avec le savoir faire de la grand-mère, ces lieux pleins de charme avec des décos un peu kitsch. Là aussi, on peut vous en suggérer certains : El Sanjuanino (Sanchez de Bustamante 1788 – Recoleta), Salgado Alimentos (Juan Ramírez de Velasco 401 – Villa Crespo), El Obrero (Caffarena 64 – La Boca), Perón Perón (Carranza 2225 – Palermo), Cervantes II (Juan Domingo Perón 1883 – Balvanera), Los Chanchitos (Ángel Gallardo 601 – Caballito), El Ferroviario (Av Reservistas Argentinas 219 – Liniers), El Cedrón (Alberdi 6101 – Mataderos)

 

18 – Boire un verre dans ces petits endroits sympas de Buenos Aires 

Quand il s’agit de se rendre dans Buenos Aires pour prendre un verre, il est relativement facile de trouver un bar (surtout dans une ville comme Buenos Aires). Ceci étant, pour trouver un bar vraiment original ce n’est pas toujours une chose évidente ! Ainsi voilà une petite liste de lieux où vous trouverez sûrement votre bonheur : Paseo del sol (Arenales 3350 – Palermo) Galería Patio del liceo (Santa Fe 2729 – Recoleta) petits bars de calle reconquista (San Nicolás) – Plaza Armenia (Malabia et Casota Rica – Palermo) – Calle Baez (Baez et Arévalo – Las Cañitas) – El Paseo de la Plaza (Av Corrientes 1660 – San Nicolás).

 

19 – Participer aux nombreux festivals organisés

L’une des particularités de Buenos Aires ? Le nombre de festivals organisés pendant l’année ! L’un des plus connu est Lollapalooza mais il en existe plein d’autres. Par exemple, pendant l’année se tiennent aussi le festival de Jazz, le festival du tango… Mais il n’y a pas que de la musique, on peut aussi avoir le festival du livre, le festival du cinéma, le festival de nourriture et d’animation Wateke… Toutes les occasions sont bonnes pour faire la fête en Argentine, surtout avec une bonne bière et un groupe d’amis !

 

20 – Manger dans un restaurant à puerta cerrada

Vous pouvez également vivre une expérience gastronomique différente en vous rendant dans un restaurant a « puerta cerrada ». Le concept ? Pas de lieu ni d’horaire ! Ces « restaurants » vous proposent de goûter à la gastronomie locale souvent servie pas le chef lui-même. Un moment agréable pour manger en toute tranquillité puisqu’ils acceptent seulement quelques clients ! L’adresse sera dévoilée lors de la réservation.

 

Pas mal d’activités, surtout si vous êtes à Buenos Aires que pour 5-6 mois mais si vous décidez de faire une activité par semaine, cela comblera tout vos week-end pendant exactement 5 mois ! 


 

Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet

A quelques jours de Noël à Buenos Aires !

Difficile à croire si vous n’avez pas l’habitude des grandes chaleurs pendant la période de Noël mais nous sommes à exactement 4 jours de Noël ! Croyez-moi ce n’est pas parce que la neige et que les températures glaciales ne sont pas au rendez-vous qu’on ne célèbre pas Noël en Argentine, bien au contraire ! Et il serait bien dommage que vous ne profitiez pas des traditions locales et des animations de Noël ! Alors nous allons vous faire un petit récapitulatif de tout cela !

Le Père Noël – Pixabay

Comment célèbre-t-on Noël en Argentine ?

Il faut savoir que, parmi les pratiquants, l’argentine compte pas moins de 88% de catholiques ce qui en fait un des pays les plus catholique au monde ! Rappelons par la même occasion que le pape actuel est argentin. Il fut, pour l’anecdote, le premier pape de l’histoire venant du continent américain. Ainsi, le poids de la religion et des cérémonies religieuses ont une place très importante en Argentine. Par conséquent vous ne serez pas surpris d’apprendre que Noël est une fête particulièrement célébrée dans le pays.

Généralement Noël se passe en famille (le 24 au soir ou le 25 pendant midi). Il est cependant fréquent que les plus jeunes après le repas du 24 se rendent dans des bars ou en boite de nuit. Chose très peu courante en France. Il faut savoir que beaucoup de personnes de l’hémisphère Nord n’hésitent pas à se rendre en Argentine pour passer Noël. En revanche les Argentins ont tendance à fuir Buenos Aires et se rendent vers Mar Del Plata ou en Uruguay (vers Punta Del Este). Vous remarquerez que la capitale sera bien plus calme pendant les fêtes.

Quelles sont les traditions et coutumes pendant Noël ?

Globalement, on retrouve d’importants points communs entre la façon de célébrer Noël en France et en Argentine. C’est le cas par exemple du sapin de Noël, la chaussette rouge au pied du sapin, les cadeaux… Au niveau du repas, étant donné les températures, des plats froids sont prévus. On retrouve d’une manière générale du poulet, de la bavette, un asado classique, de la dinde, du turrones une confiserie proche du nougat à base d’amande, des fruits secs, une salade de fruits, des glaces.

Si vous vous rendez à un repas plus élaboré dans ce cas vous aurez la chance de manger du lechon (cochon de lait), du cordero (agneau), au four ou à la parilla ou encore un Vitel thonné, un plat fait de filet de veau cuit avec des légumes (carottes, céleri, oignons) dans de l’eau bouillante accompagné d’une sauce au thon et à l’anchois. On mange aussi de la bondiola (partie de longe de porc). On peut également savourer du Centolla (crabe royal de Patagonie), mais c’est beaucoup plus rare !

En accompagnement vous pourrez déguster une ensalada rusa. Il s’agit d’un mélange de pommes de terre, carottes, fèves et mayonnaise. En boisson le vin rouge est souvent de rigueur. Pour trinquer à minuit, on utilise souvent du champagne ou du cidre. Les empanadas peuvent également être servies. Les desserts varient entre de la salade de fruit et de la glace, idéales pour leur fraîcheur, le pan dulce (brioche aux fruits secs qui vient d’Italie) à la confiture, le turrón (spécialité espagnole à base de nougat), le budín (sorte de quatre quarts) et les fruits secs sont aussi typiques de la période de Noël.

Le Turrón, une des spécialité culinaire de Noël – Pixabay

Où célébrer Noël à Buenos Aires ?

Avant le jour officiel de Noël il existe divers lieux pour profiter de l’ambiance de Noël ! Le plus célèbre d’entre eux est sans aucun doute le Parque Navideño ! Au programme vous pourrez jusqu’au 24 Décembre profiter de shows musicaux, participer à la loterie, gagnez des jeux, faire une photo avec le Père Noël. De même vous aurez l’occasion de visiter le village des lutins, lieu dans lequel les lutins se reposent après avoir travaillé pour le Père Noël. En semaine le Parque Navideño (Plaza Intendente Seeber, Palermo) sera ouvert de 12h à 20h alors que le week-end il sera ouvert dès 10h jusqu’a 22h !

A noter que vous pourrez aussi profiter de l’ambiance générale de la ville avec les nombreuses décorations (rue Corrientes, Flo Rida…) qui ornent les boutiques pour les achats de Noël ! Si vous devez encore acheter vos cadeaux nous vous conseillons les “Galerias Pacificos” qui sont décorées aux couleurs de Noël pour l’occasion ! Pour profiter de l’ambiance vous pourrez également aller dans les restaurants le 25 Décembre (à Palermo ou Recoleta) ou bien encore passer votre soirée de Noël dans les hôtels. En effet il s’agit d’une pratique très courante à Buenos Aires. En revanche il faut penser absolument à réserver avant dans ce cas là. Pour plus de détails, n’hésitez pas à cliquer ici.

Avec tout cela, croyez-moi, vous passerez un très joyeux Noël ! 


 

Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet

Notre top 5 des restaurants bons, beaux et bons marchés de Buenos Aires

Quand nous ne connaissons pas une ville, il est souvent difficile de trouver les restaurants bons marchés qui allient plats raffinés et cadres traditionnels. Pour que vous passiez un séjour riche en saveur, Equinoxe a mis les pieds dans le plat. En effet nous avons retenu 5 restaurants de Buenos Aires qui ont les qualités requises pour répondre à vos envies. Cette article va vous mettre l’eau à la bouche, croyez-moi.

Un barbecue (asado) à Buenos Aires – Pixabay

La Cumaná

Ici, la spécialité est la cuisine du Nord, et c’est tellement bon! Les tourtes à la citrouille et au maïs, accompagnées de fromage de chèvre, de noix et de miel de cassonade, y sont succulantes. C’est pareil pour les « tamales », plats d’origine amérindienne. Ils offrent aussi des pizzas, des sandwichs, des empanadas (salés ou sucrés). Tout se fait au four d’argile et à des prix que vous ne trouverez nulle part ailleurs. La salle est un peu bruyante mais vraiment accueillante. Attention, victime de son succès, l’attente peut être assez longue pour être servi. 

Prix: A partir de 110-190 ARS
Adresse: Rodríguez Peña 1149, Recoleta 

El Trapiche

Il s’agit là d’un très grand classique du quartier Palermo Viejo. Aussi bien pour les touristes que pour les locaux, ce restaurant continue d’être un exemple du genre pour son très bon rapport qualité prix. L’adresse se distingue par ses viandes grillées (parts généreuses) et sa carte de vin variée et de grande qualité. Attention toutefois, le restaurant étant situé en plein centre du quartier Palermo, il faut parfois être patient pour avoir une table disponible et le service peut être relativement long mais croyez moi, cela vaut le coup d’attendre.

Prix : A partir de 150 ARS – 200 ARS
Adresse : Paraguay 5099, Palermo

Un restaurant dans le quartier Belgrano – Candice Berkatz

La Cholita 

Cet endroit est réputé pour être l’un des meilleures parrillas de Buenos Aires. C’est un endroit convivial, avec souvent beaucoup de monde (réservez pour être sereins, ou venez tôt pour avoir une place). On y mange sur des planches à découper en bois. Le service est rapide, l’ambiance sympathique et les brochettes/grillades … ultra ricas! Pour nous, c’est la cuisine locale par excellence.

Prix : A partir de 200-250 ARS
Adresse : Mendoza 5486, Villa Urquiza 

Dadá

Si vous souhaitez bien manger tout en profitant d’une ambiance folklorique et conviviale, je vous invite vraiment à vous rendre dans ce petit restaurant situé à la limite entre le quartier Centro et Retiro. Une sélection de plats inventifs, bons et bien présentés. Très bonne adresse pour savourer les copieux desserts disponibles. Sachez toutefois que ce bistrot est relativement bruyant en raison également de musiques rocks régulièrement diffusées en fond sonore. Le bistrot se distingue par une importante variété de choix pour les boissons alcoolisées (variété importante de cocktails à base de Vodka). Les prix sont raisonnables donc n’ayez crainte, l’addition n’en sera pas salé.

Prix : A partir de 120-180 ARS
Adresse: San Martin 941, Centro

Almacen & Co

Cuisine Argentine mais aussi internationale avec ses quelques tapas et plats de la dieta mediterranea.
Almacen & Co. est un joli restaurant sur une petite rue de Las Cañitas. Aussi bien pour bien manger un repas léger ou un café, cet endroit est parfait pour se détendre, prendre un thé sur la terrasse extérieure. De plus, un bar a vin, une cave a cigares et une épicerie fine avec une spécialité de chocolaterie artisanale sont à votre disposition pour passer un après midi calme et gourmand. Les prix sont très raisonnables, compte tenu du quartier et du service authentique et chaleureux.

Prix : A partir de 110-170 ARS
Adresse : Andrés Arguibel 2816, Palermo

Le quartier de Puerto Madero avec ses restaurants sur la rive- Wikimédia Commons

Nos Conseils sur les restaurants

  • Attention, de manière générale pour les restaurants à Buenos Aires, il faut prendre en compte qu’ils sont souvent très chargés donc pensez à réserver ou bien d’arriver tôt. Si vous conservez vos habitudes françaises en mangeant vers 12h30 le midi et 19h30 le soir vous n’aurez pas de problème par rapport à cela. Par contre si vous mangez plus tard vous risquez d’avoir un temps d’attente plus long.
  • Il est par ailleurs fréquent que les menus du midi soient moins chers que les menus du soir. Il en va de même pour la fréquentation, les restaurants sont bien plus chargés le soir que le midi.
  • Concernant le service, le plus souvent il n’est pas inclus. Il est donc conseillé de laisser un pourboire même si celui-ci n’est pas obligatoire. Pour savoir combien il faut laisser, il est conseillé de laisser entre 5 et 10% de l’addition totale. On peut également choisir de laisser 20 ARS par plat pour le pourboire.
  • Concernant les prix indiqués , les prix correspondent approximativement aux prix moyens des menus (boissons non incluses généralement). Attention cela n’est pas au pesos près fidèle à la réalité et les prix sont susceptibles de varier d’où une fourchette de prix relativement large parfois.

 


Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet

Les quartiers de Buenos Aires : zoom sur San Telmo

Argentine-Info vous propose, à travers une série d’articles, de découvrir Buenos Aires sous un tout autre angle ! Partez à la découverte de la capitale comme vous ne l’avez jamais vue: merveilles cachées, restaurants insolites, cafés traditionnels et lieux atypiques. Cette fois ci, nous partons à la découverte du quartier de San Telmo, connu pour être le cœur emblématique de la vieille ville et abriter de nombreuses tanguerías (lieux nocturnes où se danse le tango).

San Telmo – Source : Wikimedia

Son ambiance et sa transformation

Ce beau quartier très agréable et plein d’histoire a comme un air d’autrefois. Ses petites rues pavées, ses maisons coloniales et ses antiquaires lui donnent beaucoup de caractère et de charme. Dernièrement, il a connu un regain à tel point qu’il est en passe de devenir le nouveau quartier bobo de la capitale. Sur le plan historique, si San Telmo est connu, c’est à cause des violents affrontements qui eurent lieu dans ses rues en 1806, lorsque les Anglais envahirent Buenos Aires. Les classes aisées s’y installèrent par la suite mais à la fin du 19ème siècle, une virulente épidémie de fièvre jaune les poussa à fuir vers le Nord, à savoir vers l’actuel quartier de Recoleta. Aujourd’hui, le quartier est habité par des artistes, des commerçants et des expatriés à la recherche d’authenticité.

A faire ?

El Zanjon

Les 150 mètres de galeries souterraines de cet endroit atypique vous feront remonter le temps! Le Zanjón de Granados est, en effet, un musée situé sous une demeure construite en 1830 dans un style italien. Comme beaucoup d’autres bâtisses du quartier, elle avait été abandonnée pendant l’épisode de fièvre jaune.  Le lieu fut ainsi trouvé par erreur en 1985 lors de la rénovation de la maison et fut restauré durant une vingtaine d’année. Vous ne regretterez pas ce voyage à travers trois siècles d’histoire !

Où ? Avenida Defensa 755
Quand ? Les visites guidées s’effectuent du lundi au vendredi de 12h00 à 15h00 et les dimanches de 11h00 à 18h00
Combien ? A partir de 200 ARS ( 160 le dimanche)

El Parque Lezama

Ce parc abrite l’un des jardins les plus luxueux de la ville. Il possède plusieurs sculptures et statues (comme celle de Pedro de Mendoza) mais aussi un amphithéâtre, un belvédère et une fontaine ; objets d’une remise en valeur commencée en 2012 par le gouvernement. Cet espace vert est également un carrefour culturel important dans la capital puisqu’il est entouré de la Iglesia Ortodoxa Rusa et du Musée Historique National.

Où ? Au coin de Avenida Paseo Colón et Avenida Brasil

Où manger et boire à San Telmo ?

El Desnivel

Viande de Desnivel – Source : Flickr par Christian Haugen

Dans une auberge traditionnelle du quartier de San Telmo, vous tomberez sur Desnivel, une parilla typiquement porteña (de Buenos Aires) qui vous ravira par son rapport qualité-prix. Vous pourrez y déguster des morceaux de choix de viande bovine dans une ambiance populaire. Lieu idéal pour bien manger à petit prix.

Où ? Avenida Defensa, 885
Quand ? Ouvert tous les jours à partir de midi (sauf le lundi, ouvert le soir seulement)

Amici Miei

Restaurant italien situé dans un endroit élégant face à la Place Dorrego. Au menu, vous trouverez des spécialités italiennes raffinées telles que les tagliatelles aux crevettes, des risottos, des produits méditerranéens de choix ou même encore de la panacotta au dulce de leche ! Un des restaurants les plus prisés de la zone !

Où ? Avenida Defensa, 1072
Quand ? Ouvert du mardi au samedi, midis et soirs et seulement le midi le dimanche

La Brigada

La Brigada – Source : Flickr par David Berkowitz

Envie de déguster un vrai morceau de viande argentin? La Brigada est donc l’endroit idéal ! Vous trouverez en effet dans ce restaurant typique une parrilla de haute qualité. Ce restaurant est marqué par une ambiance avec de nombreux maillots de football argentins dédicacés. De plus, ce sera l’occasion pour vous de goûter à de la viande d’une tendresse inégalable. Pour vous faire saliver, imaginez-vous que la viande est coupée à la cuillère ! Enfin, n’hésitez pas à demander leur carte des vins. En effet, le restaurant dispose d’une cave de haute qualité avec de nombreuses bouteilles de vin argentin.

Où ? Estados Unidos, 465

Quand ? Du lundi au dimanche, de 12hs à 16hs et à partir de 20hs.

HierbaBuena

Brunch Hierbabuena – Source : Candice Barkatz – Equinoxe

Vous êtes végétarien ou végan ? Où vous avez tout simplement envie d’un bon petit plat avec des aliments organiques naturels ? Alors n’hésitez pas à vous rendre à Hierbabuena. Ce petit restaurant propose en effet une nourriture saine, naturelle et respectueuse de l’environnement de qualité ! Dans une ambiance relaxante, vous aurez donc l’occasion de déguster de nombreux petits plats sans viande et des jus de fruits frais ! Que ce soit pour le petit déjeuner, le déjeuner ou le dîner, vous pourrez même vous offrir un brunch aux riches saveurs les weekends.

Où ? Av. Caseros, 454

Quand ? Le lundi de 9hs à 17hs et du mardi au dimanche de 9hs à minuit.


Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet


 

Les quartiers de Buenos Aires : zoom sur Recoleta

Argentine-info vous propose aujourd’hui d’aller faire un tour du côté de l’un des quartiers les plus chics de Buenos Aires : Recoleta. Branché, mais également riche en histoire et architecture : monuments historiques, musées prestigieux et places magnifiques. Vous l’aurez compris, Recoleta est donc un incontournable lors de votre visite à Buenos Aires !

Plaza Francia – Source : Candice Barkatz – Equinoxe

Son ambiance et sa transformation 

Le quartier était initialement un verger en dehors de la ville de Buenos Aires. Les premiers habitants furent donc les moines qui avaient leur monastère juste à côté de la “Iglesia del Pilar”. C’est en 1851 que le quartier commença à se peupler par les familles aristocratiques. En effet, ces familles se sont installées dans la zone pour fuir l’épidémie de la fièvre jaune qui sévissait dans toute la zone sud de la ville et plus particulièrement à San Telmo. Ces familles ont donc construit leurs maisons, aux influences européennes, et plus particulièrement française !

À faire

Iglesia del Pilar

Iglesia del Pilar – Source : Wikimedia

Cette basilique coloniale du XVIIIe siècle, est l’une des plus anciennes de la capitale. Elle inspire la pureté, la convivialité et un réel accueil avec sa façade immaculée de blanc. C’est un monument incontournable dans ce quartier chic et plein de charme, situé non loin de la magnifique Plaza Intendente de Alvear.

Où ? Junín 1904

Floralis

Floralis – Source : Candice Barkatz – Equinoxe

Située au centre de la Plaza Naciones Unidas, cette immense sculpture métallique en forme de fleur a été réalisée par l’architecte argentin Eduardo Catalano. Elle s’ouvre  ainsi chaque matin, telle une véritable fleur aux immenses pétales de 23 mètres de hauteur, se referme le soir en s’illuminant alors d’une magnifique couleur violette.

Où ? Av. Pres. Figueroa Alcorta 2263

Centro Cultural de Recoleta

Centre culturel de Recoleta – Source : Candice Barkatz – Equinoxe

Ce bel édifice de l’époque coloniale vous offrira des moments culturels très intéressants. Des peintures aux installations visuelles, en passant par des sculptures de taille humaine et les arts plastiques, vous en prendrez donc plein les yeux! De plus, ce bâtiment saura vous ravir de part son architecture aux caractéristiques diverses et les expositions dynamiques et artistiques.

Où ? Junín 1930

Cementerio de Recoleta

Cementerio de Recoleta – Source : Candice Barkatz – Equinoxe

Il fait la renommée du quartier ! Nombreux sont les touristes qui viennent arpenter les allées de cet immense cimetière, à la découverte des tombes d’inconnus mais également des figures marquantes d’Argentine. C’est notamment là-bas que repose la célèbre et tant aimée Eva Perón, mais aussi Bartolomé Mitre, Domingo Sarmiento ou bien encore Carlos Pellegrini. Les tombes à la forme de maisonnettes ainsi que les espaces entre elles qui ont l’aspect de ruelles facilitent la promenade et rendent agréable ce recorrido à travers ce labyrinthe! Ses architectures incroyables et ses nombreuses sculptures lui auront d’ailleurs fait gagner en 1946 le statut de Musée Historique National.

Où ? Junín 1760

Où manger et boire à Recoleta ?

La Cumana

La Cumaná est un restaurant qui offre une variété de plats typiques du Nord-Ouest à un prix très raisonnable. L’environnement y est chaleureux avec des galets, des objets de la campagne mais également d’anciens objets qui décorent le salon. Parmi les plats traditionnels argentins, outre le Locro vous trouverez également carbonada, mondongo ou encore cazuelas.

Où ? Rodríguez Peña 1149
Quand ? Du dimanche au lundi de 12h à 1h

Tanizaki

Sushis – Tanizaki – Source : Lauriane Him – Equinoxe

Sushis, tiraditos, ceviches et woks vous attendent dans ce restaurant japonais ! Parmi les ingrédients du succès : des pièces très généreuses, une attention particulière, de la créativité ainsi que d’excellentes saveurs concoctées par le sushi man chilien.

Où ? French 2989, Recoleta
Quand ? Tous les jours à partir de 18h

Lo de Rita

Voici un petit restaurant du quartier de Recoleta. De la bonne viande ainsi que de bons plats dans un petit endroit caché et intimiste de type “bodegón” typique d’ici. On vous conseille de goûter aux pâtes, qui sont excellentes! Le plus? tout est fait maison! Un régal!

Où ? José Andrés Pacheco de Melo 2832
Quand ? Du lundi au samedi de 12h à 16h et à partir de 20h

Pani

Tarte au chocolat et marshmallows – Source : Candice Barkatz – Equinoxe

Ici on dépose sur votre table une carte presque plus grande que vous ! Il faut donc bien quelques minutes pour lire toutes les propositions ! En passant du salé avec des salades, toasts à l’avocat au sucré avec notamment des tartes extraordinaires comme la tarte Oreo ou encore le cheescake de dulce de leche ! À tester de toute urgence !

Où ? Vicente López 2056
Quand ? Du lundi au jeudi de 9h à 23h, vendredi et samedi de 9h à 1h et le dimanche de 9h à 12h

Fervor

C’est dans une maison ancienne à l’allure traditionnelle que se trouve une parrilla proposant une gastronomie typiquement porteña ! Sous un lustre réalisé avec des couverts au milieu du salon, vous dégusterez des plats typiques. On vous conseille la dégustation de la parrillada del mar, une grande variété de poissons et fruits de mer ou encore la parrillada de carnes.

Où ? Posadas 1519, Recoleta, Buenos Aires
Quand ? Tous les jours de 12h à 16h et à partir de 20h

Clark’s

Fondé en 1974 par le chef Gato Dumas, cette parrilla offre une cuisine internationale mélangée à la traditionnelle cuisine argentine. Parmi ses plats marquants on vous conseille le carpaccio de boeuf, mais également le “gran bife de lomo de Clark’s”, ou tout simplement la “parrilla para dos”.

Où ? Junín 1777, Recoleta, Buenos Aires
Quand ? Tous les jours de 12h à 1h

Tea connection

Crumble aux pommes – Source : Candice Barkatz – Equinoxe

Tea connection est un restaurant de nourriture naturelle aux aliments bons pour la santé ! Salades, soupes, pâtes,… vous attendent. Allez-y aussi pour leur grande variété de thés pour bien finir votre repas. Un petit sablier accompagne votre théière pour le laisser infuser exactement le temps nécessaire !

Où ? Uriburu 1597
Quand ? De 8h à minuit

Le Moulin de la Fleur

Voici une des boulangeries les plus françaises de la ville de Buenos Aires : le moulin de la fleur. Au comptoir, tous répondent à l’appel; les pains au chocolat, les croissants, les pains aux raisins, brioches, croissants aux amandes… Côté salé, des sandwichs et de la vraie baguette, des pains de campagne, pains aux céréales!

Où ? Av. Pueyrredón 1824
Quand ? Tous les jours de 8h à 21h

L’heure du thé et le brunch à Alvear Palace

Envie de petites douceurs dans un cadre unique ? L’Alvear palace vous propose une sélection de tartes, mini pâtisseries, tartelettes de fruits frais et autres délices, tous plus exquis les uns que les autres, préparés avec soin par leur propre chef pâtissier  ! N’oubliez pas de goûter leur thé « Alvear blend » : subtil mélange exotique de thé noir, agrumes et amandes de Méditerranée ainsi que pétales de roses…

Où ? Av. Alvear 1891, Recoleta, Buenos Aires
Quand ? Du lundi au samedi de 16h30 à 19h, le dimanche de 17h à 19h.

La Dama de Bollini

Une fusion de musique et de nourriture : voici le concept de ce restaurant ! C’est un classique du quartier où vous profitez du spectacle du soir tout en dégustant empanadas, pâtes ou picadas.

Où ? Bollini 2281, Recoleta, Buenos Aires
Quand ? Tous les jours à partir de 17h

Buller

Cette maison réunit la connaissance de 3 générations dévouées à l’élaboration artisanale de la bière. Ils élaborent eux-mêmes 6 variétés de bière que sont : Light Lager, Cream Pale Ale, India Pale Ale, Oktoberfest, Honey Beer et Dry Stout. Un grand choix est donc disponible, accompagné d’une grande variété de plats !

Où ? Junin 1747, Recoleta, Buenos Aires
Quand ? Du dimanche au mercredi de 12h à 2h, le jeudi de 12h à 3h et le vendredi et samedi de 12h à 4h

Job’s bar

Cocktail au Job’s bar – Source : Candice Barkatz – Equinoxe

Job’s bar est un lieu hors du commun. En effet, dans cette immense espace (sur 3 étages), se mélangent toute sorte de jeux, cocktails et nourritures ! Ainsi, jouez parmi 20 tables de billard, un baby foot géant, 6 tables de ping pong et pleins de jeux de société originaux. C’est donc l’endroit idéal pour sortir entre amis et passer une bonne soirée.

Où ? Arenales 2932
Quand ? Du mardi au jeudi de 19h à 3h, vendredi de 19h à 5h, samedi de 21h à 5h et dimanche de 19h à 2h

Presidente Bar

Presidente Bar – Source : Candice Barkatz – Equinoxe

Voici un des bars cachés de la ville de Buenos Aires qui mérite le détour ! Vous rentrez tout d’abord dans le bar aux lustres somptueux et dans une ambiance très chic grâce à ses salons qui mélangent élégance mais également bon goût. Mais ce n’est que le début de votre découverte ! En effet, vous aurez peut-être la chance de passer dans la partie cachée de ce bar. En effet, après un passage dans une bibliothèque, vous arrivez dans le salon présidentiel. D’autres découvertes vous y attendent.

Où ? Av. Pres. Manuel Quintana 188
Quand ? Tous les soirs à partir de 20h

Milion

Le Milion est une grande maison du début du siècle transformée en un bar – restaurant. Tout d’abord, vous prendrez un malin plaisir à choisir l’endroit où vous vous installerez : dans le jardin, sur la terrasse qui le surplombe ou encore à l’intérieur dans un décor du début du XXe siècle étonnamment réaliste. De plus, une large carte de cocktails est proposée par ce bar, de quoi satisfaire tous les amateurs de boissons alcoolisées, le tout dans un joli cadre !

Où ? Paraná 1048
Quand ? Du lundi au vendredi de 12h à 4h, samedi de 10h à 4h et dimanche de 20h à 2h

Bar la Biela

La Biela – Source : Wikimedia

Au 600 de l’Avenue Quintana, La Biela n’est pas seulement un bar de Buenos Aires, c’est un témoin de l’histoire de la capitale et de Recoleta, qui est aujourd’hui reconnu parmi les « bars notables » de la ville. Le café garde ainsi son âme d’antan au fil des années grâce à une décoration composée de photos en noir et blanc d’illustres champions automobiles, mais également grâce aux pièces mécaniques qui rappellent bien le nom du bar. Vous serez donc entouré de klaxons et autres photos de champions d’époque pour déguster votre café.

Où ? Av. Pres. Manuel Quintana 596
Quand ? À partir de 8h


VOUS AVEZ AIMÉ CET ARTICLE? A LIRE SUR LE MÊME SUJET


 

Les meilleures pizzas de Buenos Aires !

De 1860 à 1940, près de 3 millions d’italiens sont venus s’installer sur les terres argentines. Ils héritèrent ainsi du surnom de « tanos » (de napolitanos, vous l’aurez deviné). Aujourd’hui, à tous les coups, vous rencontrerez des argentins avec une ascendance Italienne et pourtant personne ne parle la langue. Cependant, cette influence s’entend de par l’accent chantant des Portenos, mais se voit également dans l’assiette…

Pizza – Source : Wikimedia

Siamo nel Forno

Siamo nel Forno – Source : Candice Barkatz – Equinoxe

Si vous désirez goûter les authentiques pizza a la napolitaine, réservez tout de suite une table pour ce soir ! Ils détiennent en effet des recettes uniques pour la préparation d’une Margherita, avec de la mozzarella, tomates et basilic qui remplissent amoureusement la pizza. La Regina, avec de la roquette, des tranches de tomates, mozzarella et olives noires, et gorgonzola, avec des champignons, les oignons et les courgettes. De plus, ces pizzas sont cuites dans un four à bois, directement venu d’Italie, alimenté à base d’eucalyptus et de sauce. L’idéal est d’accompagner votre pizza avec de la bière typiquement italienne Moretti.

Où ? Costa Rica 5886, Palermo Hollywood, Buenos Aires
Quand ? Du mardi au jeudi de 8h à minuit, vendredi et samedi de 8h à 1h et le dimanche de 8h à minuit

Guerrin

Fugazzeta Guerrin – Source : Wikipedia

Ouverte depuis 1932, cette pizzeria possède un seul local et ne possède pas de succursales ! Ainsi vous pourrez apprécier une authentique pizza, une des meilleures de la ville. Choisissez parmi les 70 pizzas de la carte allant des basiques jusqu’aux spécialités de la maison : vous trouverez ainsi votre bonheur !

Où ? Av. Corrientes 1368, Buenos Aires
Quand ? 
Tous les jours de De 10h à 2h

Morelia

Ici les pizzas se font au Grill. On recommande la Montecatini avec mozzarella, jambon cru, roquette et huile d’olive. Les calzones sont également réputées ainsi que la fraîcheur des produits cuisinés. Enfin, pour les desserts on conseille el dulce Julieta, une mousse de chocolat avec dulce de leche (évidemment) ou la marquise de chocolat et son coulis de fruits de la passion et orange.

Où ? Báez 260, Las Cañitas et Av. del Libertador 3499
Quand ?
Du lundi au dimanche de 20h30 à 1h

San Paolo Pizzeria

San Paolo pizza – Source : Candice Barkatz – Equinoxe

Des pizzas de petite taille avec une pâte épaisse, moelleuse et légère. Le tout avec des ingrédients frais et un service rapide ! Le petit plus ? Pour finir en beauté sur une note sucrée, une délicieuse pizza fourrée au nutella pour les gourmands vous attend !

Où ? Uriarte 1616, Buenos Aires
Quand ? Du lundi au vendredi de 13h à 15h et de 20h à 23h, samedi de 13h à 16h et de 20h à 23h30 et dimanche de 13h à 16h et 19h à 22h

El Imperio De La Pizza

Déclaré  site d’intérêt culturel par l’Assemblée législative de la ville de Buenos Aires, c’est donc une institution devant laquelle on ne peut pas passer sans prendre en main une part de sa pizza traditionnelle. Parmi les spécialités de la maison, la printanière avec sa mozzarella, jambon, morceaux de poivron, œuf dur et persil. Ils ont aussi un grand succès avec leur fugazzetas et légumes très frais. Ici, toutes vos pizzas sont accompagnées avec d’un verre de muscat traditionnel.

Où ? Corrientes 6899, Buenos Aires
Quand ? Tous les jours à partir de 17h

El Cuartito 

El Cuartito – Source : Flickr par Wally Gobetz

Cette pizzeria est au four et au moulin depuis 1934. Si elle a su traverser le temps ce n’est donc pas pour rien. Les maîtres de la maison vous recommanderont ainsi d’essayer la fugazzeta, farcie à la mozzarella et à l’oignon, ou bien son classique Napolitain. Enfin, pour le dessert, le plus traditionnel du Río de la Plata vous sera présenté. C’est un endroit pour manger du riz au lait et la tarentelle (pâtissière maison avec des tranches de pomme) à la place. L’endroit est donc un mythe et a beaucoup de tables pour y manger.

Où ? Talcahuano 937 (entre Paraguay y Marcelo T. de alvear)
Quand ? Du dimanche au jeudi de 12h30 à 1h,  vendredi et samedi jusqu’à 2h

Tous à vos assiettes ! Buon Appetito !


Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet


 

La meilleure milanesa de Buenos Aires !

Après avoir désigné le meilleur burger de la capitale, c’est maintenant au tour de désigner la meilleure milanesa de Buenos Aires ! Parmi 32 participants : bars et restaurants, votez pour votre préféré !

Milanesa Napolitana – Source : Wikimedia

Petite histoire

Le fameux chef argentin Donato de Santis se lance dans une explication de l’origine du succès de la Milanesa. Il avance que dans le passé, les immigrants étaient pleinement occupés à gagner leurs vies. Les Italiens, par exemple, rentraient du travail et mangeaient le plat préparé par les grands-mères, qui cuisinaient la milanesa pour tous. Plat facile de préparation, pratique tout en étant délicieux, la milanesa revenait très souvent dans les assiettes, au point de s’imposer comme le plat national.

Une spécialité d’Argentine

Il existe différentes milanesas. On retrouve la milanesa napolitana, filet de poulet pané recouvert d’une omelette et de sauce tomate ou encore la milanesa suiza, viande recouverte d’une tranche de jambon, de sauce tomate et de fromage râpé et on l’accompagne de papas fritas (frites maison) ou d’une salade. Enfin, elle peut etre “a caballo” ou encore en sandwich. Il y en a presque autant que de cuisiniers !

Le principe du concours

Les voisins des différents quartiers peuvent participer en ligne et ainsi participer au concours pour élire la meilleure milanesa de la ville. Vous pouvez voter ici pour votre préférée. Une bonne nouvelle ? En participant au concours vous participez à un tirage au sort. Celui ci permet en effet de gagner 5 repas pour 4 personnes dans le restaurant qui aura gagné le concours de la meilleure milanesa. Dans le même formulaire vous pouvez même donner votre avis sur comment vous préférez votre milanesa (technique de panure, condiments, type de cuisson et accompagnement).

La Carte des participants

<

Carte des participants – Source : Candice Barkatz – Equinoxe

Un grand succès

L’élection du meilleur hamburger de la ville a été un très grand succès ! Le grand gagnant est Williamsburg Burger Bar. 16 000 porteños ont en effet participé à l’enquête afin de désigner le meilleur hamburger de la ville ! Plus qu’un concours c’est donc tout d’abord la promotion de la gastronomie dans le but de générer des emplois. Suite à l’annonce du gagnant, le succès s’est confirmé. En effet, le local a augmenté de 70 % ses ventes dans la semaine suivant l’annonce du gagnant. De plus, le succès continue et ils vont ouvrir un nouveau local et ainsi employer le double de salariés. C’est donc suite à ce succès que la ville a décidé de créer ce concours pour la meilleure milanesa.

On compte donc sur vous pour aller tester cette spécialité et voter pour votre préféré !


Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet


 

Les quartiers de Buenos Aires : zoom sur Palermo Hollywood

Le quartier de Palermo Hollywood est un sous quartier non officiel de Palermo. Il est délimité par les avenues Juan Bautista Justo, Córdoba, Dorrego et Santa Fé. Ce quartier est apparu après que le canal de télévision “America” se soit installé dans la Calle Fitz Roy, au numéro 1650.

Ensuite, de nombreux producteurs et canaux de télévisions ainsi que de la postproduction cinématographique et télévisuelle ont suivi le même chemin et se sont installés dans le quartier.

Palermo Hollywood – Source : Wikimedia

Son ambiance et sa transformation

Outre les activités de télévision et de cinéma, le quartier de Palermo Hollywood est un quartier qui comprend de nombreux bars et restaurants. En général, ces restaurants prêtent une grande attention au style et design de leur local dans ce quartier. De nombreux jeunes chefs viennent ouvrir leurs restaurants dans cette zone tendance ! Il n’est pas rare de vous asseoir à une table et de vous retrouver à côté d’acteurs ou journalistes ou même être servi par une prochaine étoile de la télé, cherchant à établir des contacts dans ce domaine avec un producteur ou un membre du monde de la télé.

Ce quartier bouge aussi de plus en plus à travers les clubs et théâtres indépendants. C’est donc un quartier très apprécié des jeunes qui bouge beaucoup aussi bien en journée que de nuit !

À faire

Mercado de Pulgas

Mercado de las Pulgas – Source : Flickr par Jimmy Baikovicius

Fondé en 1987, ce marché aux puces a grandit petit à petit. Il compte aujourd’hui 150 locaux qui vendent meubles, luminaires, décoration, vaisselle et artisanat. Ce lieu offre donc une grande variété d’objets d’occasion. Voici un petit voyage dans le temps dans cet endroit mêlé de culture et d’expression artistique.

Où ? Av. Dorrego 1650, Palermo
Quand ? Du mardi au dimanche de 10h à 19h

La Rural

La Rural – Source : Wikipedia

C’est un véritable centre d’exposition qui accueille les événements les plus importants de la ville de Buenos Aires. De la Feria del libro, en passant par le salon de l’automobile ou encore le Food Fest, c’est un rendez vous immanquable du quartier.

Où ?  Av. Sarmiento 2704, Palermo

Où manger et boire à Palermo Hollywood ?

Las Cabras

Las Cabras – Source : Candice Barkatz – Equinoxe

Très conviviale avec ses petites tables rapprochées. Sur fond rouge, vous prenez place sur les chaises en bois et dégustez un pain beurré le temps d’attendre le succulent repas que vous avez commandé. Ici on fait dans la quantité mais surtout dans la qualité! Un large choix de plats qui sont pour la plupart toujours accompagnés de viande! Le service est vraiment rapide et compense l’attente que l’on a pu faire avant. Las Cabras est en effet victime de son succès et il n’est pas rare de voir une file de personnes attendant à l’extérieur du restaurant.

Où ? Fitz Roy 1795, Palermo
Quand ? Du lundi au dimanche de 12h à 1h

Siamo nel Forno

Siamo nel Forno – Source : Candice Barkatz – Equinoxe

Voici une adresse pour les amateurs de cuisine italienne ! Le Chef Néstor Gattorna est aux commandes de la cuisine ! Siamo nel Forno vous accueille avec un doux accent italien pour vous servir de délicieuses pizzas, pâtes ou encore burratas ! Une fine pâte cuite au four, des ingrédients frais et une attention particulière vous feront passer un agréable moment ! Tout cela accompagné d’un bon vin de la maison.

Où ? Fitz Roy 1795, Palermo
Quand ? Du lundi au dimanche de 12h à 1h

On Tap

Ce concept offre une excellente sélection de marques de jeunes microbrasseries comme par exemple Broeders. Vous trouverez plus de 20 bières artisanales de 12 producteurs, vous aurez donc toujours quelque chose de nouveau à goûter ! Nos préférées : les IPA ou encore la bière au blé !

Où ? Costa Rica 5527, Palermo
Quand ? Le lundi, mardi, mercredi et dimanche de 18h à minuit et le jeudi, vendredi et samedi de 18h à 1h

Osaka

Osaka – Source : Fickr par Pablo Monteagudo

C’est un restaurant péruvien-japonais, une fusion dans une atmosphère sophistiquée, la variété de sushis est grande et ils sont de très bonne qualité. On fond pour les makis saumon, agrumes, huile de truffes ! C’est toutefois le haut de gamme du sushis et les prix s’en ressentent. Cette adresse est donc parfaite pour les grandes occasions !

Où ? Soler 5608, Palermo
Quand ? Du lundi au dimanche de 12h à 1h

Fabric Nikkei

Fabric Nikkei – Source : Candice Barkatz – Equinoxe

Voici une autre très bonne adresse de sushis de la ville de Buenos Aires. Ici : fruits de mer au feu, tartares, ceviches et sushis sont de la partie ! De quoi vous régaler dans une ambiance cosy !

Où ? Costa Rica 6000, Palermo
Quand ? Du lundi au dimanche de 11h à 1h

Decata

Spécialisé dans les petits déjeuners, brunchs et goûters : cette petite adresse est très sympathique ! Des sandwichs, salades, pizzas mais également des hamburgers ainsi qu’une grand offre de sucré vous tendent les bras !

Où ? Honduras 6100, Palermo
Quand ? Du lundi au samedi de 8h à 2h

Pani

Pani Slavador – Source : Candice Barkatz – Equinoxe

Ici on dépose sur votre table une carte presque plus grande que vous ! Il faut bien quelques minutes pour lire toutes les propositions ! En passant du salé avec des salades, toasts à l’avocat au sucré avec notamment des tartes extraordinaires comme la tarte Oreo ou encore le cheescake de dulce de leche ! À tester de toute urgence !

Où ? Nicaragua 6044, Palermo
Quand ? Du lundi au dimanche de 9h à 21h

Mooi

Mooi – Source : Candice Barkatz – Equinoxe

Une super adresse pour le brunch notamment avec de délicieux ingrédients ! On recommande le toast à l’avocat ou encore les yaourts muesli ainsi que les nombreux gâteaux à la carte ! Une bonne adresse pour un brunch du dimanche !

Où ? Costa Rica 5468, Palermo
Quand ? Du mardi au dimanche à partir de 9h

Uptown Bar

Uptown Bar – Source : Candice Barkatz – Equinoxe

Un bar dans une station de métro new-yorkaise ? Et oui c’est le pari des créateurs de Nicky Harrison, un autre bar caché dans la ville de Buenos Aires. Vous descendez des escaliers depuis la rue comme si vous alliez prendre votre métro puis vous rentrez dans le wagon et une porte s’ouvre vers le bar ! De délicieux cocktails concoctés par le talentueux Luis Miranda (ex Doppelgänger) vous attendent ainsi qu’une carte variée de plats, inspirée des quartiers de Manhattan avec notamment Little Italy et Chinatown.

Où ? Arévalo 2030, Palermo

Frank’s bar

Frank’s bar – Source : Candice Barkatz – Equinoxe

Inspiré des bars new-yorkais du début du XXe siècle, le Frank’s bar vous offre un saut dans le temps en recréant l’univers clandestin des bars d’époque. La première chose à faire avant la soirée, c’est de trouver le mot de passe, ce dernier change évidemment chaque semaine. S’il est correct, vous serez invités à vous engouffrer au sein d’une vieille cabine téléphonique munie d’un double fond qui sert de porte d’entrée du bar. Les cocktails sont excellents et préparés sous vos yeux avec toute l’attention des serveurs qui peuvent passer de longues minutes sur votre boisson afin de soigner présentation et mariage des saveurs.

Où ? Arévalo 1445, Palermo
Quand ? Mercredi et jeudi de 21h à 3h et le vendredi et samedi de 21h à 4h


Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet