Si vous aimez la nature, le sport et si vous voulez concilier les deux aspects, alors n’hésitez plus et rendez vous sans plus tarder à Tandil, dans la province de Buenos Aires. Située à seulement 384 kms de la capitale, cette ville de 115000 habitants vous accueille les bras ouverts. Offrant un large panorama d’activités, sportives ou non, vous y trouverez forcément votre bonheur.

Tandil Gare de Tandil – Photo : Wikipedia

Histoire de la ville

La ville fut construite en 1823 sous le nom de Fuerte Independencia par un homme politique argentin Martín Rodriguez. Cependant, jusqu’en 1875, la ville était témoin de nombreux conflits entre les colons et les aborigènes, les Pampas et les Ranquels, qui voyaient l’avancée de ces derniers d’un mauvais oeil.

La ville connait une histoire marquée par les conflits. En effet en 1872, une trentaine de personne furent massacrées par Gerónimo de Solanem, un gaucho surnommé “el Tata Dios”. Le temps n’a jamais pu expliquer les raisons de ce massacre. Plus tard, les meurtriers se firent arrêter et exécuter.

Mais ce n’est pas terminé. La ville subit une nouvelle fois les foudres de l’histoire en 1875 : malgré la signature d’un accord de paix, Tandil est violemment attaquée par des indigènes. Cette nouvelle attaque marquera l’acceptation et le lancement de la campagne de « conquête du désert » (La Conquista del Desierto) qui fait encore aujourd’hui polémique, qualifiée par certains historiens de génocide.

Tandil mise sur le tourisme aventure 

Le tourisme d’aventure est LE point fort de Tandil. En effet, la ville et ses environs constituent un site idéal pour les amateurs de sensations fortes. Parapente, deltaplane, balades à cheval, trekking, vtt, kayak, randonnées en montagne : vous allez être servis. La liste est non-exhaustive et représente seulement une minorité des possibilités qu’offre la ville. Pour qui veut rompre la routine et entrer en communion avec la nature, c’est l’endroit idéal.

De plus, vous pouvez également vous rendre au Lago del Fuerte, l’espace idéal pour la pratique du sport en plein air. Si vous voulez vous dépenser, canoë, kayak, balade à cheval ou encore ski nautique sont à votre disposition. Mais si vous préférez vous relaxer, de nombreuses petites plages ont été aménagées.

Tandil Lago del Fuerte, Tandil – Photo : Wikipedia

Les autres activités de la ville

Alors vous me direz : et si on aime pas le sport dans tout ça ? Rassurez-vous. Certes, le tourisme d’aventure représente la majorité des activités de la ville. Cependant, il y a évidemment d’autres choses à faire.

Sierra de Tigre

Réserve naturelle de 150 hectares, on y croise des singes, des oiseaux en tout genre, des carpinchos (sorte de gros ratons laveurs) ou encore des yaguaretés (de la famille des félins). Suivez les balises de randonnée pour arriver au sommet. Une belle promenade où vous profiterez d’une magnifique vue sur les alentours !

La Piedra Movediza

Il existe un mythe amusant sur la ville. Tandil était au début du XIXème siècle l’une des principales destinations touristiques argentines. Les Porteños y venaient effectivement pour admirer les paysages avoisinants des Sierras mais également pour y voir l’emblème de la ville : la Piedra Movediza ou en français la Pierre Branlante. Maintenu en équilibre au bord d’un précipice, ce gros rocher pouvait supporter le poids d’un homme et se balancer sans tomber.

Pourtant, le 29 février 1912, le rocher alla s’écraser au bas de la colline qui le supportait. D’aucuns pensent que la chute du symbole de la ville fut provoquée par une main humaine. En réponse à cette perte, la ville a finalement disposé en 2007 une réplique de la pierre branlante afin de se souvenir du symbole de la commune. Finalement, le rocher était un symbole de cette ville et sa chute a encore plus participé à sa légende.

Si vous voulez en lire plus sur ce mythe, vous pouvez lire cet article.

El parque independencia

Le Parque independencia c’est un grand parc qui se trouve à seulement 10 cuadras du centre-ville. Un peu surelevé, il dispose de miradors superbes, notamment sur le Lago del Fuerte. Orné de conifères et de jardins à l’italienne, les balades y sont très agréables. Idéal pour un moment de détente !

Tandil Piedra de Movediza – Photo : Wikipedia

En conclusion, il n’est pas étonnant de voir beaucoup de porteños venir profiter du week-end à Tandil. Le calme de cette petite ville contraste avec la relative agitation de la capitale. Et la diversité des activités, notamment sportives, a de quoi ravir les visiteurs.


Cet article vous a plu ? Consultez également :