Après un week end riche en émotions, l’Argentine s’est qualifiée pour la finale de la Coupe Davis aux dépens de la Grande Bretagne. Emmené par un grand Juan Martin Del Potro, elle s’est brillamment qualifiée en dominant le champion en titre. Rien que ça ! Retour sur un week-end de tennis pas comme les autres !

Tennis

Juan Martin Del Potro – Photo : Wikipedia

Qu’est ce que la Coupe Davis ?

La Coupe Davis est la compétition par equipes la plus prestigieuse. Elle se tient tous les ans et voit s’affronter les meilleurs nations du tennis mondial. Le caractère collectif de la Coupe Davis tranche avec les autres grands tournois de tennis, sport individuel par excellence. La Coupe Davis est aussi la dernière compétition qui met en avant le tennis pratiqué en double.
Par ailleurs, elle a un format particulier : en effet les equipes jouent 5 matchs sur 3 jours. Le vendredi ont lieu les 2 premiers simples affrontant les 2 meilleurs joueurs de chaque équipe. Puis le samedi a lieu le double, et enfin le dimanche deux nouveaux simples.  Tous les matchs se jouant au meilleur des cinq manches.
Ainsi, la première équipe qui remporte trois de ces cinq matchs remporte la rencontre.

Le guide Juan Martin Del Potro

C’est la sensation depuis 2 mois désormais : le retour au premier plan de Juan Martin Del Potro. Et ce week end n’a fait que confirmer cette impression. En effet, revenant de plusieurs longues blessures, il a réalisé l’exploit aux JO en battant Nadal et Djokovic, en arrivant en finale, perdue face à Andy Murray.
Ce week end c’était la Coupe Davis qui se présentait à lui. Et, hasard du calendrier, l’Argentine rencontre la Grande Bretagne. Ce qui annonce un premier match explosif entre Del Potro et Murray, la revanche de la finale des JO.
Après 5 sets et 5 heures d’un marathon incroyable, Del Potro signe un authentique exploit en s’offrant le numéro 2 mondial. Murray avait pourtant fait le plus dur en menant 2 sets à 1 mais Del Potro a fait preuve d’un mental hors du commun pour apporter le premier point à l’Argentine. Et la journée continuait de plus belle puisque Guido Pella apportait le deuxième point à l’Argentine en s’offrant Kyle Edmund en 4 sets. L’Argentine était donc idéalement partie dans cette demi finale !

Un wee-end de tennis riche en émotions

Samedi juste avant le match on apprend finalement que Del Potro va également jouer le double après son marathon de la veille. L’idée était de placer le meilleur joueur afin de gagner le double et remporter la rencontre dès le samedi. Cependant cela ne se passe pas comme prévu car en face la paire de double anglaise se connait comme sa poche. En effet, les Argentins affrontent les frères Murray, Andy et Jamie, qui sont des spécialistes du double. Finalement, la paire anglaise remporte le match et recolle à 2-1 sur l’ensemble des matchs ! Tout est relancé !
Samedi soir, coup de théâtre ! On apprend que Juan Martin Del Portro ne veut pas jouer dimanche car il ne se sent pas prêts physiquement après ces deux longs matchs de vendredi et samedi. L’Argentine perd son leader !
Dimanche, Andy Murray égalise à 2 – 2 en expédiant son simple et en écrasant Guido Pella en trois petits sets. Ainsi, le dernier match sera décisif, celui que Del Potro était censé jouer et où il aurait été largement favori.

Tennis

Andy Murray – Photo : Wikipedia

Et le sauveur s’appelle… Mayer

Finalement, c’est Leandro Mayer (remplacant au pied levé de Del Potro) qui jouera son simple contre Daniel Evans. Le match est a priori beaucoup plus équilibré et bien malin celui qui pourrai pronostiquer un vainqueur.
Le cauchemard semble se prolonger pour l’Argentine. En effet, Evans remporte le premier set 6 jeux à 4 et lance parfaitement son pays dans ce match décisif. Mais c’est alors que Mayer se réveilla et se mit à jouer son meilleur tennis. Il enfile les points gagnants et remporte finalement les 3 prochains sets.

Finalement, c’est bien lui qui offre la victoire finale à l’Argentine après ce week end décidemment pas comme les autres ! C’est lui qui permet à l’Argentine d’accéder à sa 5ème finale de coupe Davis. Les 4 permières finales ont toutes été perdues. Espérons que le signe indien soit rompu. Espérons que Del Potro retrouve d’ici là toutes ses aptitudes physiques. Le rendez-vous est pris : le week-end du 25 au 27 novembre en Croatie !


Cet article vous a plu ? Consultez également :