Un film autobiographique, entre Buenos Aires et la Patagonie

Pour son dernier film “Tetro” (sortie en décembre 2009 au cinéma, et le 23 juin dernier en DVD) Francis Ford Coppola a choisi l’Argentine comme décor. Pour expliquer son choix, le réalisateur américain a avoué être inspiré par ce pays : “Je savais que l’Argentine avait une importante tradition culturelle, artistique, littéraire, musicale et cinématographique et j’aime beaucoup ce genre d’atmosphères car on y trouve des personnes très créatives avec lesquelles travailler”.

La plus grande partie du film se déroule à Buenos Aires et plus particulièrement dans la quartier de La Boca, dans une ambiance nostalgique et populaire. Mais plusieurs scènes ont également été filmées en Patagonie, où les glaciers imposants éblouissent en créant un décor théâtral.

Synopsis: Tetro (qui signifie en italien « sombre, obscur ») est un homme mystérieux et torturé qui s’est réfugié à Buenos Aires pour oublier son passé. Ce personnage obscur, incarné par Vincent Gallo, a rompu tout lien avec sa famille depuis 10 ans et a refait sa vie avec une femme rencontrée dans un hôpital psychiatrique en Argentine. Mais voilà qu’apparaît son jeune frère, Bennie, venu des Etats-Unis pour le retrouver et pour comprendre sa disparition soudaine. Alors s’installe un malaise : Bennie cherche des explications mais Tetro persiste à garder le silence et à protéger des secrets de famille bien enfouis, dont leur père, célèbre chef d’orchestre, est l’acteur principal.

“Tetro” : l’autobiographie rêvée de Francis Ford Coppola
Source : LeMonde.fr, 22.12.2009

Ce film-là déroute, parce que, à la différence des oeuvres les plus célèbres de Coppola, il se situe moins dans le tape-à-l’oeil que dans le contre-jour (le film est en noir et blanc à l’exception de flash-back en couleurs) (…)

Lire la suite de l’article sur le site LeMonde.fr