Cette semaine rien de tel qu’une pièce de théâtre d’origine française pour vous redonner le sourire ! Le Gorille est un spectacle tiré de la nouvelle « Rapport Pour une Académie » de Franz Kafka. Repris par Alejandro Jodorowosky et interprété par son fils Brontis Jodorowsky, il se joue actuellement sur les planches du Teatro Sarmiento à Buenos aires. Ceux-ci jouent sur la faible frontière entre l’humain et l’animal et nous interroge sur notre humaine condition.

Source – Photo : Casa de américa

L’histoire :

Un homme au passé animal (gorille) est invité à parler de sa drôle d’histoire devant un public d’académiciens. Mais deux choses l’en empêchent : le désir de couper court avec sa vie antérieure, et l’oubli. Pourtant, les mots viennent peu à peu et lui rafraîchissent la mémoire. Il leur raconte alors son histoire, de sa captivité à sa transformation d’animal en humain. Sa soif d’évolution est telle que le gorille finit par ne plus comprendre l’utilité d’être homme. Son désir de quitter sa condition d’animal le ronge, mais être homme est-ce être libre ?

Le personnage nous livre son parcours, ses aventures, ses obstacles et ses rencontres. Il expose sa volonté de s’en sortir et pour finalement retrouver une situation aussi dure, si ce n’est pire…

 “Plus j’apprenais à parler, et moins je savais quoi dire”

Ceux-ci jouent sur la faible frontière entre l’humain et l’animal et nous interroge sur notre humaine condition.

L’auteur et l’interprète :

Une belle histoire père-fils… Alejandro, le père se sent particulièrement concerné et notamment à travers son fils, Brontis, mi-français, mi « éternel émigrant »  de son côté. « Sa patrie sont ses pieds » lui répétait-il constamment. Selon Alejandro, Brontis était l’interprète idéal pour ce rôle : orphelin de patrie, et en mouvement constant. Leur émotion en travaillant sur ce projet fut forte, et on le ressent sur scène. Ils ont commencé leur tournée à Bruxelles en 2009, puis sont passés par le Lucernaire à Paris en 2010, et sont actuellement à Buenos Aires !

À ne pas rater : Brontis Jodorowsky discutera avec le public lors de la dernière représentation le 16 juin.

Où? Quand ? Combien ?

TEATRO SARMIENTO
Av. Sarmiento 2715
Capital Federal – Buenos Aires – Argentina

Tel : 4808-9479

Entrée : à partir de 60 ARS  – Dimanche à 20h
Entrée : à partir de 40 ARS – Mercredi à 21h
Entrée : à partir de 60 ARS – Jeudi, vendredi et samedi à 21h

P.S. : La représentation sera en Espagnol.

« Au théâtre, il n’y a rien à comprendre, mais tout à sentir. » Louis Jouvet